L'Abbé Egregyi chez moi

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:11 am

Catherine a écrit:
roger a écrit:
Javier a écrit:
Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Je suis un peu Thomas ; alors j'aimerais retrouver quelque part quelque chose qui confirme cette affirmation.

Et d'abord, qu'est-ce qu'une loi positive ?

Cher Roger, c'est à peu près mot pour mot ce que je comptais écrire!

Je fais donc mienne votre demande et votre interrogation...
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 11:13 am

Catherine a écrit:
roger a écrit:
gabrielle a écrit:

http://deojuvante.forumactif.org/t765p30-la-paroisse-d-un-pretre#11398

(...)J'observe seulement que mon désir est que le pouvoir de confesser ne soit pas donné à des prêtres assermentés, tant que d'autres suffiront pour l'exercice du ministère.(...)

Si je comprends bien : le pouvoir de confesser ne serait donné aux « assermentés »  que s'il n'y a pas assez de prêtres non-assermentés.


Peut-on faire une analogie avec ce que nous vivons.  scratch 

Et de quel façon pourrait-il est donné ?

Les prêtres assermentés, lors de la Révolution française, n'avait-ils pas été, au départ (avant leur serment), envoyés par l'Eglise, n'avait-ils pas quand même eu une mission canonique (malgré leur trahison d'après)? Encore une fois, je ne crois pas que l'abbé Egrégyi soit dans le même cas...


Et les jureurs est pareil? Est-ce qu'il y des prêtres qui furent consacrés par des évêques jureurs

Sandrine a écrit:Arrêtez-moi si je me trompe ... pour être ordonné prêtre à la frate, il fallait faire une déclaration de fidélité :

DÉCLARATION DE FIDÉLITÉ AUX POSITIONS DE LA FRATERNITÉ SAINT PIE X

Je soussigné, reconnais JP II comme Pape légitime de la sainte Église catholique. C’est pourquoi je suis prêt à prier publiquement pour lui en tant que Souverain Pontife. Je refuse de le suivre quand il s’écarte de la Tradition catholique, particulièrement en matière de liberté religieuse et d’œc*ménisme, ainsi que dans les réformes qui sont nocives pour l’Église. J’admets que les Messes célébrées selon le nouveau rite ne sont pas toutes invalides. Cependant, eu égard aux mauvaises traductions du N.O.M, à son ambiguïté qui favorise son interprétation dans un sens protestant, et à la pluralité des modes de célébration, je reconnais que le danger d’invalidité est très grand. J’affirme que le nouveau rite de la Messe ne formule, il est vrai, aucune hérésie expresse, mais qu’il « s’éloigne de façon impressionnante, dans l’ensemble comme dans le détail, de la théologie catholique de la sainte messe » et que pour cette raison ce nouveau rite est en soi mauvais. C’est pourquoi je ne célébrerai jamais la sainte Messe selon ce nouveau rite, même sous la menace de peines ecclésiastiques ; et je ne conseillerai jamais à quiconque, de manière positive, de participer activement à une telle messe.

J’admets enfin comme légitime et conforme à la Tradition la réforme liturgique de Jean XXIII. J’en reçois donc comme catholiques tous les livres liturgiques : missel, bréviaire,. etc., (et je m’engage à les utiliser exclusivement selon leur calendrier et leurs rubriques, en particulier pour la célébration de la Messe et pour la récitation du bréviaire). Je désire ce faisant manifester l’obéissance qui me lie à mes supérieurs, ainsi que celle qui me lie au Pontife Romain dans tous ses actes légitimes. En ce qui concerne l’interprétation et l’utilisation du nouveau Code de droit canonique, je me déclare enfin prêt à suivre les directives de mes supérieurs. Fait à (lieu et date) :... Signature :...

Les questions que je me pose sont : l'abbé Egregyi a-t-il fait cette déclaration ou non ? Cette déclaration est-elle ou était-elle obligatoire pour accéder à la prêtrise ?

N'est-ce pas cette déclaration que VM Zins a refusé de faire et qu'il n'est en conséquence, que diacre.

La date de son ordination est avant le serment imposer par ML

Je reviens plus tard...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Sandrine le Mar 08 Juil 2014, 11:17 am

gabrielle a écrit:
La date de son ordination est avant le serment imposer par ML

Je reviens plus tard...
D'accord ! Merci Gabrielle  I love you 
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:18 am


Wotilla est élu( faussement) pape en 16 oct 78 ; M l'abbé a été ordonné en 77.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Sandrine le Mar 08 Juil 2014, 11:20 am

roger a écrit:
Wotilla est élu( faussement) pape en 16 oct 78 ; M l'abbé a été ordonné en 77.
Et oui ! J'ai manqué de rigueur, j'aurais du vérifier les dates !  Sleep 
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:21 am


Peut-on  réexpliquer en quoi est illicite l'ordination de m. l'abbé Egregyi ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 11:27 am

roger a écrit:
Peut-on  réexpliquer en quoi est illicite l'ordination de m. l'abbé Egregyi ?

Ma réponse, qui n'engage que moi: ML et sa Fraternité ne sont pas et n'ont jamais été, même en 77, l'Eglise catholique.
Une ordination dans une secte, ça peut faire des prêtres valides, mais certainement pas licites.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:29 am

gabrielle a écrit:
roger a écrit:
Ma première question :

Est-ce que les ordinations faites par mgr Lefebvre avant 81, étaient licites, légitimes  ?

Les ordinations étaient des ordinations de temps de guerre... Mgr ML n'avait pas les pouvoirs légaux de leurs donner un incardination ou une juridiction, seulement le pouvoir d'ordre.


Tu sais, Mgr ML a coulé lentement dans le schisme qu'il consommât en 1988... à partir de là... ça devient plus clair quant à lui, il était schismatique, excommunication ipso-facto par Pie XII.

Je ne crois pas, comme le disait Gérard, que le monde catholique se soit couché un soir catholique et levé le lendemain out de l'Église et hérétique et schismatique.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:30 am

Catherine a écrit:
roger a écrit:
Peut-on  réexpliquer en quoi est illicite l'ordination de m. l'abbé Egregyi ?

Ma réponse, qui n'engage que moi: ML et sa Fraternité ne sont pas et n'ont jamais été, même en 77, l'Eglise catholique.
Une ordination dans une secte, ça peut faire des prêtres valides, mais certainement pas licites.
En a-t-on déjà parler de ce point capital ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 11:34 am

Eric a écrit:Pour le temps de guerre, lire ou relire :

http://deojuvante.forumactif.org/t765p15-la-paroisse-d-un-pretre#11391
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 11:35 am

Benjamin a écrit:
On notera que M. Lefebvre était membre de l'Église enseignante et qu'il n'a même pas eu besoin d'être envoyé en "camp de rééducation" ni de subir ce qu'a subi votre ancien curé, pour signer et accepter V2...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Javier le Mar 08 Juil 2014, 11:36 am

Pauvre Gabrielle, vous êtes toute seule contre beaucoup d'"adversaires".  Laughing  C'est pas juste ça  No 

De toute façon, vous n'êtes pas seule, femme courageuse, le Bon Dieu vous soutient !  cheers  Et soyez assurée de mes prières et celles de Mons. l'abbé Egregyi, qui est au courant de ce fil.

DIEU VOUS BÉNISSE !
avatar
Javier

Nombre de messages : 1794
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:37 am

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 11:41 am

Je dois me retirer de la discussion... le devoir m'appelle.


A demain, si Dieu le veut!

  
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  ROBERT. le Mar 08 Juil 2014, 2:14 pm

Javier a écrit:  Mons. l'abbé Egregyi vous pardonne...

Salutations à M. l'Abbé.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Monique le Mar 08 Juil 2014, 2:40 pm

gabrielle a écrit:
Catherine a écrit:J'ai essayé de fouiller un peu, j'ai cru comprendre que le droit divin positif, c'est, par exemple, les 10 commandements de Dieu.
En fait, tout ce qui nous a été révélé explicitement par Dieu...
Est-ce bien cela?

Je pense moi aussi que c'est cela.

Y doit y avoir aussi, ce qui se retrouve dans les Saintes Écritures, je pense à l'Évangile et aux Épîtres...

Saint Paul...en parle


Voici ce que j'ai trouvée:


La preuve que la prédication est de droit divin. (Épitre de Saint Paul aux Romains versets 10 a 15.)


10. Car c'est en croyant de coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de bouche qu'on parvient au salut,
11. selon ce que dit l'Ecriture: " Quiconque croit en lui ne sera pas confondu. "
12. Il n'y a pas de différence entre le Juif et le Gentil, parce que le même Christ est le Seigneur de tous, étant riche envers tous ceux qui l'invoquent.
13. Car " quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. "
14. Comment donc invoquera-t-on celui en qui on n'a pas encore cru? Et comment croira-t-on en celui dont on n'a pas entendu parler? Et comment en entendra-t-on parler s'il n'y a pas de prédicateur?
15. Et comment seront-ils prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: " Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent le bonheur! "

Référence de la Bible Crampon.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  ROBERT. le Mar 08 Juil 2014, 2:45 pm

.

Bonjour à tous.

Je viens de commencer (2h 20 p.m. 8 juillet 2014 - heure du Québec)

à lire le fil concernant M. l'Abbé Égrégyi.

Je vous reviens  a.s.a.p.  study
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  ROBERT. le Mar 08 Juil 2014, 3:23 pm

Eric a écrit:D'ailleurs "j'aime bien" le terme minimaliste : seulement contre une loi positive !
Ce soir, j'attrape le codex et je l’épure de tout ce qui est seulement lois positives ....
Faut pas s'emmerder, on tiendra pas le choc sinon !
clown

 Very Happy Heureux de vous relire Éric.

Dites bonjour au clan !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 3:43 pm

Rosalmonte a écrit:La vraie question pour recentrer, c'est Catherine qui l'a posée:

Catherine a écrit:Pourquoi, mais pourquoi donc l'abbé Egrégyi pourrait-il absoudre validement!?



Catéchisme de Saint Pie X, chapitre 6, § 1 a écrit:

Quel est le ministre du sacrement de Pénitence ?

Le ministre du sacrement de Pénitence est le prêtre approuvé par l’Evêque pour entendre les confessions.

Pourquoi avez-vous dit que le prêtre doit être approuvé par l’Evêque ?

Le prêtre doit être approuvé et autorisé par l’Evêque pour entendre les confessions parce que, pour administrer validement ce sacrement, il ne suffit pas d’avoir le pouvoir d’ordre, mais il est nécessaire d’avoir aussi le pouvoir de juridiction, c’est-à-dire la puissance de juger, qui doit être donnée par l’Evêque.

Est-il approuvé? A-t-il le pouvoir de juridiction!?

Etant donné que l'abbé Egrégyi dit:

(...) ni aucun des prêtres non-incardinés dans un diocèse, n'avons la juridiction pour prêcher des sermons dans le cadre de la messe, revêtus de l'étole, tout de suite après la lecture de l'Evangile. Saint Paul dit que pour prêcher il faut avoir été envoyé (par un évêque légitime). Ceci est de droit divin. Il ne peut pas y avoir d:épikie pour justifier cet acte totalement illicite. ...Ceci ne veut pas dire que des prêtres (et des diacres) non-incardinés, c'est-à-dire sans juridiction, ne peuvent pas faire des instructions religieuses à leurs fidèles, mais s'ils le font, il faut que cela se fasse en dehors de la messe et sans être revêtus de l'étole diaconale ou sacerdotale (qui est, précisément, le signe de la juridiction). C'est d'ailleurs la même chose pour ce qui concerne tous ces évêques "tradis", consacrés sans mandat papal: Ils utilisent tous la mitre, l'anneau et la crosse épiscopaux, qui sont tous signes d'une autorité épiscopale qu'ils usurpent! ...
Quant à moi, dès que j'ai compris que, dans les circonstances actuelles, je faisais acte d'usurpation dans le domaine d'une loi divine, j'ai arrêté de prêcher durant la messe.

La nécessité de mission et de juridiction vaut pour prêcher ET pour absoudre.

Pourquoi, si l'abbé refuse de prêcher par manque de juridiction, accepte-t-il d'absoudre ?

roger a écrit:

Javier a écrit:Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

"Quand on ne peut pas observer une loi positive, alors il est permis d'utiliser "l'epikeia" car on l'interprète selon l'intention du législateur. Le législateur ne peut pas prendre en considération tous les cas de crise où on ne peut pas observer la loi, cependant la même chose ne s'applique pas à une loi divine ou naturelle, qui ne peuvent admettre des exceptions en temps de crise. Seulement la loi positive peut admettre des exceptions !!! Voici des exemples de la loi positive: CONFESSER SANS JURIDICTION, CÉLÉBRER LA MESSE DANS DES MAISONS PARTICULIÈRES ..."

Voulez-vous comprendre maintenant, Catherine, Eric et Sandrine ? ...

roger a écrit:
Catherine a écrit:
Javier a écrit:Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

[/i]

Je cite CMI ici: http://foicatholique.cultureforum.net/t3745-pour-rosalmonte-suppleance-de-juridiction-et-confessions

Dom Prümmer, Manuale Theologiae Moralis, p.291 a écrit:


Iurisdictio iure divino necessaria est ad valide absolvendum in sacramento poenitentiae.

Rosalmonte a écrit:
Benjamin a écrit:
Rosalmonte a écrit:Pourquoi, si l'abbé refuse de prêcher par manque de juridiction, accepte-t-il d'absoudre ?

Il a dit ceci :

Javier a écrit:Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Or, Catherine lui a répondu ceci :

Dom Prümmer, Manuale Theologiae Moralis, p.291 a écrit:
Iurisdictio iure divino necessaria est ad valide absolvendum in sacramento poenitentiae.

( source : http://foicatholique.cultureforum.net/t3745-pour-rosalmonte-suppleance-de-juridiction-et-confessions )

C'est exactement ça ! S'il déclare ne pas avoir de juridiction pour prêcher, d'où la tire-t-il pour absoudre ? De l'argument de charité ?

gabrielle a écrit:
Catherine a écrit:
Eric a écrit:
Peut-être faut-il recentrer la disputatio sur le sujet lancé par Javier ....

Exact...

D'accord avec vous tous, recentrons-nous.

Donc, la loi positive.







C'est sur ce point que se base l'abbé Egrégyi

Javier a écrit:Extrait de la lettre de Mons. l'abbé Egregyi au sujet de la juridiction :

La juridiction requise pour le sacrement de pénitence

Je suppose que vous n'êtes pas sans savoir que les deux pouvoirs principaux du prêtre sont la célébration du Saint Sacrifice de la Messe et l'absolution à donner dans le sacrement de pénitence. Le prêtre reçoit ces deux pouvoirs durant la cérémonie de l'ordination sacerdotale. Evidemment l'autorisation pour confesser vient par la suite, c'est-à-dire après que l'évêque a constaté (ou fait constater par d'autres clercs) que le jeune prêtre est capable de faire function de juge et médecin des âmes dans le confessionnal. Comme il est impossible aujourd'hui de trouver des évêques légitimes à qui s'adresser pour avoir le pouvoir de juridiction, l'Eglise catholique elle-même supplée à ce défaut de juridiction en vertu de l'épikie [l'interpretation d'une loi positive selon l'intention du législateur dans un cas particulier]. Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.


gabrielle a écrit:Restons calmes... je vous en prie.

Can 20.

Le législateur humain ne peut prévoir tous les cas susceptibles de se présenter. Pierre de Fontaines l'écrivait au Moyen-Âge: "Tot avoir en mémoire et en nule rien pecchier, appartient à Dieu que à home mortel"

Enfin le can 20 invite à recourir à l'équité quand la législation en vigueur ne contient aucune disposition applicable. L'auteur du jugement de l'équité doit, d'une part, s'inspirer des principes généraux du droits canoniques; d'autre part, de considération d'humanité et de charité chrétienne

gabrielle a écrit:D'après le message de l'abbé via Javier, c'est le no 10 : cessation de la loi.

Le dernier extrait de Javier est exactement ce que l'abbé m'avait écrit.

Catherine a écrit:
roger a écrit:
Javier a écrit:
Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Je suis un peu Thomas ; alors j'aimerais retrouver quelque part quelque chose qui confirme cette affirmation.

Et d'abord, qu'est-ce qu'une loi positive ?

Cher Roger, c'est à peu près mot pour mot ce que je comptais écrire!

Je fais donc mienne votre demande et votre interrogation...

roger a écrit:
Sandrine a écrit:
abbé Egregyi a écrit:Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.
D'accord mais tous ces prêtres étaient licitement ordonnés. Ce n'est pas le cas de l'abbé Egregyi. La situation n'est pas du tout la même.


C'est ce que je me dis.

roger a écrit:Ma première question :

Est-ce que les ordinations faites par mgr Lefebvre avant 81, étaient licites, légitimes  ?

gabrielle a écrit:Les ordinations étaient des ordinations de temps de guerre... Mgr ML n'avait pas les pouvoirs légaux de leurs donner un incardination ou une juridiction, seulement le pouvoir d'ordre.

Catherine a écrit:Ma réponse: non.

Il me semble que vous répondez la même chose : non.

Donc ma question suivante :

Est-ce qu'un prêtre ordonné illicitement, a le droit de se servir de son pouvoir d'ordination, c'est-à-dire, de dire la messe en privé et en publique, de communier les gens, de confesser ?

http://messe.forumactif.org/t5710p30-l-abbe-egregyi-chez-moi#107141

Catherine a écrit:
Sandrine a écrit:
abbé Egregyi a écrit:Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.
D'accord mais tous ces prêtres étaient licitement ordonnés. Ce n'est pas le cas de l'abbé Egregyi. La situation n'est pas du tout la même.

Voilà! C'est pourquoi je posais ces questions:

Catherine a écrit:Pour invoquer l'épikie en cas d'absence de juridiction, ne faut-il pas que le prêtre concerné ait déjà reçu au moins une fois une juridiction? qu'il ait déjà été envoyé par l'Eglise?

Catherine a écrit:Bref, qu'il ait une mission canonique?

etc, etc..
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10564
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  ROBERT. le Mar 08 Juil 2014, 4:01 pm

.
Bonjour Roger, et merci pour le résumé du fil.

J'ai à peu près le même travail, en moins détaillé. (fichier WORD.)

J’examine tout cela à tête reposée, calme et tranquille…

A la grâce de Dieu. Que l’Esprit-Saint nous éclaire tous.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 5:21 pm

ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:D'ailleurs "j'aime bien" le terme minimaliste : seulement contre une loi positive !
Ce soir, j'attrape le codex et je l’épure de tout ce qui est seulement lois positives ....
Faut pas s'emmerder, on tiendra pas le choc sinon !
clown

 Very Happy Heureux de vous relire Éric.

Dites bonjour au clan !
Salutations Robert !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3040
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 5:30 pm

Je vais régler deux points ce soir.
Lisez bien et remarquez :
Egrégyi dit:
(...) ni aucun des prêtres non-incardinés dans un diocèse, n'avons la juridiction pour prêcher des sermons dans le cadre de la messe, revêtus de l'étole, tout de suite après la lecture de l'Evangile. Saint Paul dit que pour prêcher il faut avoir été envoyé (par un évêque légitime). Ceci est de droit divin. Il ne peut pas y avoir d:épikie pour justifier cet acte totalement illicite. ...Ceci ne veut pas dire que des prêtres (et des diacres) non-incardinés, c'est-à-dire sans juridiction, ne peuvent pas faire des instructions religieuses à leurs fidèles, mais s'ils le font, il faut que cela se fasse en dehors de la messe et sans être revêtus de l'étole diaconale ou sacerdotale (qui est, précisément, le signe de la juridiction). C'est d'ailleurs la même chose pour ce qui concerne tous ces évêques "tradis", consacrés sans mandat papal: Ils utilisent tous la mitre, l'anneau et la crosse épiscopaux, qui sont tous signes d'une autorité épiscopale qu'ils usurpent! ...
   Quant à moi, dès que j'ai compris que, dans les circonstances actuelles, je faisais acte d'usurpation dans le domaine d'une loi divine, j'ai arrêté de prêcher durant la messe.
Il ne dit pas qu'il ne prêche pas ....
Il le fait mais en dehors de la messe !


Preuve supplémentaire :
Egrégyi dit:
Quant à moi, dès que j'ai compris que, dans les circonstances actuelles, je faisais acte d'usurpation dans le domaine d'une loi divine, j'ai arrêté de prêcher durant la messe


Dernière édition par Louis le Mer 09 Juil 2014, 10:16 am, édité 2 fois (Raison : Ajout : Preuve supplémentaire)
avatar
Eric

Nombre de messages : 3040
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  ROBERT. le Mar 08 Juil 2014, 6:37 pm

.
Bonsoir Éric. Si je vous disais que j'ai connu un prêtre qui faisait des sermons

sur les marches des escaliers, après le diner, juste avant de partir.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 6:49 pm

Deuxième chose.

Concernant ce texte du canoniste Émile Jombart cité par Gabrielle comme point d'appui de la position de l'abbé Egrégyi :







C'est sur ce point que se base l'abbé Egrégyi

Je ne connais pas la date de l'édition de l'ouvrage cité par Gabrielle mais lisez bien le point 10 et comparez-le avec cet extrait du Memento de droit canon du même Émile Jombart, A l'usage des clercs, religieux, religieuses et laïcs, Conforme au code de 1917, ed. Beauchesne et ses fils 1958, page 15 et 16 :

8° Comment suppléer aux lacunes de la loi
(....)
9° Cessation de la loi

I. Une loi cesse d'obliger si elle est devenue nuisible ou déraisonnable, ou du moins inutile pour l'ensemble de la "communauté".
Une loi qui paraîtra inutile à tel ou tel, continue cependant à l'obliger, tout spécialement si elle était portée pour s'opposer à des dangers communs (....)

2. Le législateur abroge une loi (La supprime) ou y déroge (en la révoquant partiellement) s'il le déclare expressément ou s'il porte une nouvelle loi incompatible avec la précédente, ou encore si la matière de la loi est complètement rassemblée dans un nouveau texte (....)

Pour les septiques, je peux mettre le scan en ligne ....
Mais de toute façon, objectivement, d'après vous :
1. Doit-on penser que le canoniste Jombart se contredit d'un ouvrage à l'autre ou qu'un ouvrage complète et explique l'autre ?
2. Quelles conclusions peut-on tirer du texte du Memento de droit canon cité ici ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3040
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 7:24 pm

ROBERT. a écrit:.
Bonsoir Éric. Si je vous disais que j'ai connu un prêtre qui faisait des sermons

sur les marches des escaliers, après le diner, juste avant de partir.
Robert,
Je vous dirais que le logement de plain-pied est plus pratique !  Laughing
avatar
Eric

Nombre de messages : 3040
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 16 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum