L'Abbé Egregyi chez moi

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Rosalmonte le Mar 08 Juil 2014, 9:13 am

Que la juridiction est nécessaire de droit divin pour l'absolution valide dans le sacrement de pénitence.
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Rosalmonte le Mar 08 Juil 2014, 9:16 am

Benjamin a écrit:
Rosalmonte a écrit:Pourquoi, si l'abbé refuse de prêcher par manque de juridiction, accepte-t-il d'absoudre ?

Il a dit ceci :

Javier a écrit:Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Or, Catherine lui a répondu ceci :

Dom Prümmer, Manuale Theologiae Moralis, p.291 a écrit:
Iurisdictio iure divino necessaria est ad valide absolvendum in sacramento poenitentiae.

( source : http://foicatholique.cultureforum.net/t3745-pour-rosalmonte-suppleance-de-juridiction-et-confessions )

C'est exactement ça ! S'il déclare ne pas avoir de juridiction pour prêcher, d'où la tire-t-il pour absoudre ? De l'argument de charité ?
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Javier le Mar 08 Juil 2014, 9:33 am

Mon Dieu, ces français, ils sont si têtus ... ça commence à être fatigant, vraiment  No 

Vous citez des citations hors contexte pour maintenir votre position ridicule et égoïste. Vous êtes comme des aveugles conduisant d'autres aveugles. Ouvrez vos yeux ou quittez-nous !!!

Ma chère Gabrielle, éloignez-vous d'eux, je vous en prie. Ils sont dangereux, très dangereux !

Ils veulent tuer la charité et l'esprit au nom de la loi. C'est de la pure folie !!!
avatar
Javier

Nombre de messages : 1816
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 9:34 am

D'ailleurs "j'aime bien" le terme minimaliste : seulement contre une loi positive !
Ce soir, j'attrape le codex et je l’épure de tout ce qui est seulement lois positives ....
Faut pas s'emmerder, on tiendra pas le choc sinon !
clown
avatar
Eric

Nombre de messages : 3125
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 9:35 am

Catherine a écrit:
Eric a écrit:
Peut-être faut-il recentrer la disputatio sur le sujet lancé par Javier ....

Exact...

D'accord avec vous tous, recentrons-nous.

Donc, la loi positive.







C'est sur ce point que se base l'abbé Egrégyi
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 9:42 am

Javier a écrit:Mon Dieu, ces français, ils sont si têtus ... ça commence à être fatigant, vraiment  No 

Vous citez des citations hors contexte pour maintenir votre position ridicule et égoïste. Vous êtes comme des aveugles conduisant d'autres aveugles. Ouvrez vos yeux ou quittez-nous !!!

Ma chère Gabrielle, éloignez-vous d'eux, je vous en prie. Ils sont dangereux, très dangereux !

Ils veulent tuer la charité et l'esprit au nom de la loi. C'est de la pure folie !!!
Déjà fatigué l'Espagnol !
M'étonne pas !
Faut prendre des vacances mon gars !
Le mur des lamentations serait bien pour vous ....  Laughing 
BOOOUUUUUHHHH
avatar
Eric

Nombre de messages : 3125
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Javier le Mar 08 Juil 2014, 9:57 am

Extrait de la lettre de Mons. l'abbé Egregyi au sujet de la juridiction :

La juridiction requise pour le sacrement de pénitence

Je suppose que vous n'êtes pas sans savoir que les deux pouvoirs principaux du prêtre sont la célébration du Saint Sacrifice de la Messe et l'absolution à donner dans le sacrement de pénitence. Le prêtre reçoit ces deux pouvoirs durant la cérémonie de l'ordination sacerdotale. Evidemment l'autorisation pour confesser vient par la suite, c'est-à-dire après que l'évêque a constaté (ou fait constater par d'autres clercs) que le jeune prêtre est capable de faire function de juge et médecin des âmes dans le confessionnal. Comme il est impossible aujourd'hui de trouver des évêques légitimes à qui s'adresser pour avoir le pouvoir de juridiction, l'Eglise catholique elle-même supplée à ce défaut de juridiction en vertu de l'épikie [l'interpretation d'une loi positive selon l'intention du législateur dans un cas particulier]. Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.

avatar
Javier

Nombre de messages : 1816
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 9:59 am

Restons calmes... je vous en prie.

Can 20.

Le législateur humain ne peut prévoir tous les cas susceptibles de se présenter. Pierre de Fontaines l'écrivait au Moyen-Âge: "Tot avoir en mémoire et en nule rien pecchier, appartient à Dieu que à home mortel"

Enfin le can 20 invite à recourir à l'équité quand la législation en vigueur ne contient aucune disposition applicable. L'auteur du jugement de l'équité doit, d'une part, s'inspirer des principes généraux du droits canoniques; d'autre part, de considération d'humanité et de charité chrétienne
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Eric le Mar 08 Juil 2014, 10:02 am

gabrielle a écrit:
Catherine a écrit:
Eric a écrit:
Peut-être faut-il recentrer la disputatio sur le sujet lancé par Javier ....

Exact...

D'accord avec vous tous, recentrons-nous.

Donc, la loi positive.







C'est sur ce point que se base l'abbé Egrégyi
Quel point en particulier, stp, entre tout ces points ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3125
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Javier le Mar 08 Juil 2014, 10:06 am

Gabrielle a écrit:Restons calmes... je vous en prie.

C'est fait, ma très chère Gabrielle. Un grand merci pour ces citations si opportunes.

Eric, mon ami, serrons-nous la main.  
avatar
Javier

Nombre de messages : 1816
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 10:07 am

D'après le message de l'abbé via Javier, c'est le no 10 : cessation de la loi.

Le dernier extrait de Javier est exactement ce que l'abbé m'avait écrit.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 10:17 am

Javier a écrit:
Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Je suis un peu Thomas ; alors j'aimerais retrouver quelque part quelque chose qui confirme cette affirmation.

Et d'abord, qu'est-ce qu'une loi positive ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 10:34 am

roger a écrit:
Javier a écrit:
Réponse de Mons. l'abbé Egregyi :  "Prêcher des sermons sans avoir juridiction va contre une loi divine, mais confesser c'est seulement contre une loi positive !"

Je suis un peu Thomas ; alors j'aimerais retrouver quelque part quelque chose qui confirme cette affirmation.

Et d'abord, qu'est-ce qu'une loi positive ?

Cher Roger, c'est à peu près mot pour mot ce que je comptais écrire!

Je fais donc mienne votre demande et votre interrogation...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Sandrine le Mar 08 Juil 2014, 10:46 am


abbé Egregyi a écrit:Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.
D'accord mais tous ces prêtres étaient licitement ordonnés. Ce n'est pas le cas de l'abbé Egregyi. La situation n'est pas du tout la même.


avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 10:54 am

Sandrine a écrit:
abbé Egregyi a écrit:Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.
D'accord mais tous ces prêtres étaient licitement ordonnés. Ce n'est pas le cas de l'abbé Egregyi. La situation n'est pas du tout la même.


C'est ce que je me dis.

roger a écrit:Ma première question :

Est-ce que les ordinations faites par mgr Lefebvre avant 81, étaient licites, légitimes  ?

gabrielle a écrit:Les ordinations étaient des ordinations de temps de guerre... Mgr ML n'avait pas les pouvoirs légaux de leurs donner un incardination ou une juridiction, seulement le pouvoir d'ordre.

Catherine a écrit:Ma réponse: non.

Il me semble que vous répondez la même chose : non.

Donc ma question suivante :

Est-ce qu'un prêtre ordonné illicitement, a le droit de se servir de son pouvoir d'ordination, c'est-à-dire, de dire la messe en privé et en publique, de communier les gens, de confesser ?

http://messe.forumactif.org/t5710p30-l-abbe-egregyi-chez-moi#107141
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 10:55 am

Sandrine a écrit:
abbé Egregyi a écrit:Ainsi je me base, pour confesser les fidèles dont je m'occupe, sur les principes indiqués par saint Alphonse de Liguori en ce qui concerne la suppléance de juridiction pour un prêtre qui devait confesser ses corréligionnaires esclaves dans des pays mahométans (en Afrique du Nord où il n'y avait pas de diocèses catholiques) durant le XVIIIe siècle, pour des prêtres réfractaires (venus de différents pays européens) en Angleterre depuis le règne d'Elisabeth 1ère jusqu'au rétablissement de la hiérarchie catholique au XIXe siècle, sans mentionner le cas des prêtres français non-assermentés durant la Révolution.
D'accord mais tous ces prêtres étaient licitement ordonnés. Ce n'est pas le cas de l'abbé Egregyi. La situation n'est pas du tout la même.

Voilà! C'est pourquoi je posais ces questions:

Catherine a écrit:Pour invoquer l'épikie en cas d'absence de juridiction, ne faut-il pas que le prêtre concerné ait déjà reçu au moins une fois une juridiction? qu'il ait déjà été envoyé par l'Eglise?

Catherine a écrit:Bref, qu'il ait une mission canonique?
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 10:56 am

C'zuser! mon PC vient de planter... Basketball  Il est aussi lent qu'une tortue

Une loi positive... à vraie ire je ne saurais en donner une longue explication.

Il me semble que ça doit être comme les Commandements de Dieu.

Les premiers sont positifs ( choses à faire) les autres négatifs ( choses à ne pas faire)

J'ai trouvé ceci

D'après son origine, le droit canonique est divin s'il n'est que l'expression de ce droit divin , naturel ou positif, proposé ou sanctionné par l'Église; il est humain s'il émane du pouvoir ecclésiastique.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 11:00 am


http://deojuvante.forumactif.org/t765p30-la-paroisse-d-un-pretre#11398

(...)J'observe seulement que mon désir est que le pouvoir de confesser ne soit pas donné à des prêtres assermentés, tant que d'autres suffiront pour l'exercice du ministère.(...)

Si je comprends bien : le pouvoir de confesser ne serait donné aux « assermentés »  que s'il n'y a pas assez de prêtres non-assermentés.


Peut-on faire une analogie avec ce que nous vivons.  scratch 
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:01 am



" Pourquoi, mais pourquoi donc l'abbé Egrégyi pourrait-il absoudre validement!? "

Spoiler:

Catherine a écrit:Pourquoi, mais pourquoi donc l'abbé Egrégyi pourrait-il absoudre validement!?



Catéchisme de Saint Pie X, chapitre 6, § 1 a écrit:

Quel est le ministre du sacrement de Pénitence ?

Le ministre du sacrement de Pénitence est le prêtre approuvé par l’Evêque pour entendre les confessions.

Pourquoi avez-vous dit que le prêtre doit être approuvé par l’Evêque ?

Le prêtre doit être approuvé et autorisé par l’Evêque pour entendre les confessions parce que, pour administrer validement ce sacrement, il ne suffit pas d’avoir le pouvoir d’ordre, mais il est nécessaire d’avoir aussi le pouvoir de juridiction, c’est-à-dire la puissance de juger, qui doit être donnée par l’Evêque.

Est-il approuvé? A-t-il le pouvoir de juridiction!?

Catherine a écrit:Cette nécessité du pouvoir de juridiction, est-ce un exigence de la loi divine ou de la loi humaine?

Si je ne me trompe, la réponse est: de la loi divine.

Peut-on dès lors faire marcher l'épikie?

http://deojuvante.forumactif.org/t122-finito#1106

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

Pour l'équité :

R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.I, p.131, ° 169 a écrit:168. L'Équité.

[...]

Celui qui rend le jugement d'équité  est en réalité créateur d'un droit nouveau. Aussi doit-il être investi à quelque titre des attributs de la souveraineté. C'est pourquoi le jugement d'équité est réservé à la compétence du supérieur ou du juge, du pouvoir administratif ou du pouvoir judiciaire. Il relève donc du for externe.


Pour l'épikie :

R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.I, p.132-133, °170 a écrit:170. L'Épikie. - Si l'équité relève du for externe, l'épikie relève du for interne.

[...]

Toutes les lois peuvent-elles recevoir l'interprétation subjective de l'épikie ? Le droit divin, naturel, doit être excepté à raison de son fondement immuable.


Pour l'assimilation faite par St. Thomas d'Aquin :

R. Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.I, p.130, ° 168 a écrit:III. Deux modalités spéciales d'interprétation : L'Épikie et l'équité.

Épikie et équité ont été longtemps considérées comme des termes synonymes servant à désigner le jugement qui écarte l'application de la loi à une hypothèse donnée ...

Grâce à la critique des moralistes et des canonistes, les notions d'épikie et d'équité sont nettement distinctes à l'époque actuelle.

Sandrine a écrit:
Catherine a écrit:Pourquoi, mais pourquoi donc l'abbé Egrégyi pourrait-il absoudre validement!?



Catéchisme de Saint Pie X, chapitre 6, § 1 a écrit:

Quel est le ministre du sacrement de Pénitence ?

Le ministre du sacrement de Pénitence est le prêtre approuvé par l’Evêque pour entendre les confessions.

Pourquoi avez-vous dit que le prêtre doit être approuvé par l’Evêque ?

Le prêtre doit être approuvé et autorisé par l’Evêque pour entendre les confessions parce que, pour administrer validement ce sacrement, il ne suffit pas d’avoir le pouvoir d’ordre, mais il est nécessaire d’avoir aussi le pouvoir de juridiction, c’est-à-dire la puissance de juger, qui doit être donnée par l’Evêque.

Est-il approuvé? A-t-il le pouvoir de juridiction!?
Non et il le dit lui-même :

Abbé Égrégyi a écrit:
(...) ni aucun des prêtres non-incardinés dans un diocèse, n'avons la juridiction pour prêcher des sermons dans le cadre de la messe, revêtus de l'étole, tout de suite après la lecture de l'Evangile. Saint Paul dit que pour prêcher il faut avoir été envoyé (par un évêque légitime). Ceci est de droit divin. Il ne peut pas y avoir d:épikie pour justifier cet acte totalement illicite. ...Ceci ne veut pas dire que des prêtres (et des diacres) non-incardinés, c'est-à-dire sans juridiction, ne peuvent pas faire des instructions religieuses à leurs fidèles, mais s'ils le font, il faut que cela se fasse en dehors de la messe et sans être revêtus de l'étole diaconale ou sacerdotale (qui est, précisément, le signe de la juridiction). C'est d'ailleurs la même chose pour ce qui concerne tous ces évêques "tradis", consacrés sans mandat papal: Ils utilisent tous la mitre, l'anneau et la crosse épiscopaux, qui sont tous signes d'une autorité épiscopale qu'ils usurpent! ...
Quant à moi, dès que j'ai compris que, dans les circonstances actuelles, je faisais acte d'usurpation dans le domaine d'une loi divine, j'ai arrêté de prêcher durant la messe.

Catherine a écrit:

Abbé Égrégyi a écrit:
(...) ni aucun des prêtres non-incardinés dans un diocèse, n'avons la juridiction pour prêcher des sermons dans le cadre de la messe, revêtus de l'étole, tout de suite après la lecture de l'Evangile. Saint Paul dit que pour prêcher il faut avoir été envoyé (par un évêque légitime). Ceci est de droit divin. Il ne peut pas y avoir d:épikie pour justifier cet acte totalement illicite. ...Ceci ne veut pas dire que des prêtres (et des diacres) non-incardinés, c'est-à-dire sans juridiction, ne peuvent pas faire des instructions religieuses à leurs fidèles, mais s'ils le font, il faut que cela se fasse en dehors de la messe et sans être revêtus de l'étole diaconale ou sacerdotale (qui est, précisément, le signe de la juridiction). C'est d'ailleurs la même chose pour ce qui concerne tous ces évêques "tradis", consacrés sans mandat papal: Ils utilisent tous la mitre, l'anneau et la crosse épiscopaux, qui sont tous signes d'une autorité épiscopale qu'ils usurpent! ...
Quant à moi, dès que j'ai compris que, dans les circonstances actuelles, je faisais acte d'usurpation dans le domaine d'une loi divine, j'ai arrêté de prêcher durant la messe.

Très bien! Félicitations de reconnaître ainsi ce manque de juridiction... Mais alors pourquoi cela ne s'appliquerait-il pas pour la confession?

Et si l'on ne peut pas se confesser, et bien l'on ne peut pas communier....
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 11:04 am

Catherine a écrit:Et si l'on ne peut pas se confesser, et bien l'on ne peut pas communier

Je comprends pas... c'est pas nouveau, tu en conviendras
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Roger Boivin le Mar 08 Juil 2014, 11:05 am

gabrielle a écrit:

http://deojuvante.forumactif.org/t765p30-la-paroisse-d-un-pretre#11398

(...)J'observe seulement que mon désir est que le pouvoir de confesser ne soit pas donné à des prêtres assermentés, tant que d'autres suffiront pour l'exercice du ministère.(...)

Si je comprends bien : le pouvoir de confesser ne serait donné aux « assermentés »  que s'il n'y a pas assez de prêtres non-assermentés.


Peut-on faire une analogie avec ce que nous vivons.  scratch 

Et de quel façon pourrait-il est donné ?

On en parle là : http://deojuvante.forumactif.org/t765p15-la-paroisse-d-un-pretre#11391


Dernière édition par roger le Mar 08 Juil 2014, 11:08 am, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 11:06 am

J'ai essayé de fouiller un peu, j'ai cru comprendre que le droit divin positif, c'est, par exemple, les 10 commandements de Dieu.
En fait, tout ce qui nous a été révélé explicitement par Dieu...
Est-ce bien cela?
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Catherine le Mar 08 Juil 2014, 11:09 am

roger a écrit:
gabrielle a écrit:

http://deojuvante.forumactif.org/t765p30-la-paroisse-d-un-pretre#11398

(...)J'observe seulement que mon désir est que le pouvoir de confesser ne soit pas donné à des prêtres assermentés, tant que d'autres suffiront pour l'exercice du ministère.(...)

Si je comprends bien : le pouvoir de confesser ne serait donné aux « assermentés »  que s'il n'y a pas assez de prêtres non-assermentés.


Peut-on faire une analogie avec ce que nous vivons.  scratch 

Et de quel façon pourrait-il est donné ?

Les prêtres assermentés, lors de la Révolution française, n'avait-ils pas été, au départ (avant leur serment), envoyés par l'Eglise, n'avait-ils pas quand même eu une mission canonique (malgré leur trahison d'après)? Encore une fois, je ne crois pas que l'abbé Egrégyi soit dans le même cas...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  Sandrine le Mar 08 Juil 2014, 11:10 am

Arrêtez-moi si je me trompe ... pour être ordonné prêtre à la frate, il fallait faire une déclaration de fidélité :

DÉCLARATION DE FIDÉLITÉ AUX POSITIONS DE LA FRATERNITÉ SAINT PIE X

Je soussigné, reconnais JP II comme Pape légitime de la sainte Église catholique. C’est pourquoi je suis prêt à prier publiquement pour lui en tant que Souverain Pontife. Je refuse de le suivre quand il s’écarte de la Tradition catholique, particulièrement en matière de liberté religieuse et d’œc*ménisme, ainsi que dans les réformes qui sont nocives pour l’Église. J’admets que les Messes célébrées selon le nouveau rite ne sont pas toutes invalides. Cependant, eu égard aux mauvaises traductions du N.O.M, à son ambiguïté qui favorise son interprétation dans un sens protestant, et à la pluralité des modes de célébration, je reconnais que le danger d’invalidité est très grand. J’affirme que le nouveau rite de la Messe ne formule, il est vrai, aucune hérésie expresse, mais qu’il « s’éloigne de façon impressionnante, dans l’ensemble comme dans le détail, de la théologie catholique de la sainte messe » et que pour cette raison ce nouveau rite est en soi mauvais. C’est pourquoi je ne célébrerai jamais la sainte Messe selon ce nouveau rite, même sous la menace de peines ecclésiastiques ; et je ne conseillerai jamais à quiconque, de manière positive, de participer activement à une telle messe.

J’admets enfin comme légitime et conforme à la Tradition la réforme liturgique de Jean XXIII. J’en reçois donc comme catholiques tous les livres liturgiques : missel, bréviaire,. etc., (et je m’engage à les utiliser exclusivement selon leur calendrier et leurs rubriques, en particulier pour la célébration de la Messe et pour la récitation du bréviaire). Je désire ce faisant manifester l’obéissance qui me lie à mes supérieurs, ainsi que celle qui me lie au Pontife Romain dans tous ses actes légitimes. En ce qui concerne l’interprétation et l’utilisation du nouveau Code de droit canonique, je me déclare enfin prêt à suivre les directives de mes supérieurs. Fait à (lieu et date) :... Signature :...

Les questions que je me pose sont : l'abbé Egregyi a-t-il fait cette déclaration ou non ? Cette déclaration est-elle ou était-elle obligatoire pour accéder à la prêtrise ?

N'est-ce pas cette déclaration que VM Zins a refusé de faire et qu'il n'est en conséquence, que diacre.
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Abbé Egregyi chez moi

Message  gabrielle le Mar 08 Juil 2014, 11:11 am

Catherine a écrit:J'ai essayé de fouiller un peu, j'ai cru comprendre que le droit divin positif, c'est, par exemple, les 10 commandements de Dieu.
En fait, tout ce qui nous a été révélé explicitement par Dieu...
Est-ce bien cela?

Je pense moi aussi que c'est cela.

Y doit y avoir aussi, ce qui se retrouve dans les Saintes Écritures, je pense à l'Évangile et aux Épîtres...

Saint Paul...en parle

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum