Désignation des notes de la gamme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désignation des notes de la gamme.

Message  ROBERT. le Mar 24 Juin 2014, 12:20 pm

24 juin

Fête de la nativité de Saint Jean-Baptiste.

Patron des Canadiens-Français

Pour l’illustration de Saint Jean-Baptiste :   http://deojuvante.forumactif.org/t468-saint-jean-baptiste-nativite-24-juin

(...) Au sujet de l'Hymne aux 2emes Vêpres

Pour que tes serviteurs puissent à pleine voix, célébrer les merveilles de tes hauts faits, bannis l’indignité de nos lèvres souillées  ô saint Jean.

Un messager venu des célestes sommets  annonce à ton père ta grandeur, ta naissance, ton nom, et le cours entier de ta vie, il expose par ordre toutes choses.

Lui doute des célestes promesses, perd le pouvoir d’articuler les sons ;  mais, en naissant, vous restaurez l’organe de sa voix éteinte.

Couché dans le secret du sein maternel, tu as senti le roi en sa couche nuptiale ;  c’est pourquoi, les parents par le mérite de leur fils, découvrirent tous deux les mystères.

Honneur au Père, et au Fils qu’il engendre, ainsi qu’à vous, puissance égale aux deux, ô Esprit éternel, Dieu unique, dans toute la suite des âges.

Ainsi soit-il.

Paul Warnefrid. VIIIe siècle. On raconte que le pieux diacre Paul Warnefrid, au moment d’entonner l’Exsúltet le samedi saint, fut soudain privé de sa voix. Invoquant alors celui dont la naissance mit fin au mutisme d’un père, il vit Jean-Baptiste exaucer sa prière et composa alors les Hymnes de cette fête. L’air primitif sur lequel on chantait l’Hymne de Vêpres, offrait cette particularité que la syllabe initiale de chaque hémistiche s’élevait d’un degré sur la précédente dans l’échelle des sons ; on obtenait, en les rapprochant, la série des notes fondamentales qui forment la base de notre gamme actuelle. Guy d’Arrezzo introduisit l’usage de donner aux notes elles-mêmes les noms de ces syllabes.

http://messe.forumactif.org/t5561p45-sanctoral#106746
 
Les syllabes de la première strophe de cette hymne, composée au VIIIe siècle par Paul Warnefrid,

diacre, moine du Mont Cassin, ont servi à désigner les notes de la gamme et ont beaucoup facilité l’étude intervalles musicaux:

Ut queant laxis re sonare fibris

Mira gestòrum. famuli tuòrum

Solve pollùti  Labi  ireátum.

Sancte Ioannes.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32190
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum