Femmes, couvrez-vous la tete!

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  ROBERT. le Dim 21 Juin 2009, 4:17 pm

Javier a écrit: En vérité, lorsque les femmes sont fortes et pieuses dans une société, toutes les choses vont bien et il y a la paix, c.a.d., la tranquillité dans l'ordre. Cependant lorsque les femmes sont méprisées et elles sont traités comme des simples objets, alors c'est le chaos !


Comme toujours Javier, fantastiques images cheers

Vos éloges envers nos femmes pieuses, donc fortes, sont très vrais sunny

Votre citation fait penser immédiatement à la femme forte de la Sainte Écriture; on peut constater en effet aujourd'hui le chaos

( c'est un euphémisme...) qui existe, résultat du mépris, de la banalisation des femmes par la plupart des hommes...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31873
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 9:28 am

Sandrine a écrit:
Parlons-en des femmes de la Frat ! Je les connais pour avoir été à un moment chez ces schismatiques affraid

Ah oui, il y a des manches longues et des jupes longues ... oui mais quand on ne s'habille pas à la mode frateuse, on est regardée de haut et avec mépris . Quand on n'a pas le beau petit foulard à fleurs de lys ou le charmant petit chapeau assorti avec le tailleur et les petites chaussures vernies qui vont bien, on est méprisée et prise pour une plouc !

Parlons-en de leurs têtes couvertes ! C'est à qui sera la plus jolie avec son beau chapeau ! queen

Je sais de quoi je parle, j'ai connu ces regards méprisants parce que j'étais pas de leur monde ! Les enfants aussi ont subi les sarcasmes de leurs enfants parce que les miens n'étaient pas stéréotypés frats !

Ayant vécu jusqu'à mes seize ans dans une pension de la secte FSSPX, je confirme, et plutôt deux fois qu'une!!!

"oui mais quand on ne s'habille pas à la mode frateuse, on est regardée de haut et avec mépris "
"Je sais de quoi je parle, j'ai connu ces regards méprisants parce que j'étais pas de leur monde !"


A la Frat, et dans certains milieux "semi-sedevacantistes" (c'est-à-dire pas mon milieu! No ) on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise, par contre on va mesurer votre catholicité à la longueur de votre jupe, à la longueur de vos manches, à la forme ou à la couleur de vos habits....oui c'est pas des blagues j'ai même connu une école ou telle ou telle couleur étaient interdites, pour je ne sais plus quelle raison...; à vrai dire ça ressemble plutôt à du puritanisme!!!

Honte à ces fausses chrétiennes!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 9:35 am

Cher JCMD,

Effectivement, l'Eglise demande aux femmes de se couvrir la tête à l'Eglise. Personnellement, quand j'allais à l'église je me la couvrais toujours, et je me la couvre encore pour la prière du dimanche matin... (cependant pas pour les autres prières privées dans ma maison, mais je veux bien changer mes habitudes et le faire, ça ne me pose pas de problème)

Question: contrevenir à cela est-ce un péché mortel ou un péché véniel?

Vous qui envoyez au feu éternel les femmes qui ne se couvrent pas la tête, que pensez-vous de ceci? :

"Aux sources de la joie avec Saint François de Sales", chII. 4.

Elle est significative l'anecdote que nous rapportent les Annales du premier monastère de la Visitation.

« Un jour, une jeune demoiselle vint trouver saint François de Sales : « Monseigneur, lui déclara-t-elle ingénument, j'aime bien vos filles de la Visitation, et encore plus la digne Mère ; je voudrais bien me joindre à elles pour servir Dieu toute ma vie ; il n'y a qu'une chose qui me peine : c'est que je ne peux me résoudre à quitter mes pendants d'oreilles ». — « Allons, lui répond l'évêque avec un bon sourire, ne laissez pas pour cela de vous donner à Dieu ». Et il lui permit de les garder »

Vous devinez ce qui arriva : la novice préféra bientôt la simplicité de son voile à la vanité de ses bijoux.

Lui-même, d'ailleurs, n'attachait guère d'importance à ces vétilles, et se gardait bien de juger par-là de la valeur d'une âme.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 9:40 am

Ce chapitre II 4 du merveilleux livre "Aux sources de la joie avec Saint François de Sales" est d'ailleurs très intéressant, je vais donc le poster ici en entier, petit bout par petit bout:

4. — Si la parole est le reflet de la pensée, notre mise traduit nos goûts intimes. A qui aime la simplicité, la modestie de la tenue s'impose. Modestie, c'est-à-dire juste mesure entre l'affectation et le laisser-aller.
Il est remarquable, autant par les nuances que par la précision de la pensée, ce vingt-cinquième chapitre de la troisième partie de l'Introduction à la vie dévote, où saint François de Sales traite « de la bienséance des habits »
Vous souriez. Eh quoi ! pensez-vous, c'est à l'évêque de Genève que l'on ira demander là-dessus des conseils pertinents ? au directeur de conscience uniquement soucieux d'inspirer l'amour de Dieu aux dames du monde qui se mettaient sous sa conduite, convaincu que la flamme du feu divin aura vite fait de détruire toute superfluité de parure ?
Rassurez-vous ; saint François de Sales est un homme d'un goût parfait, qui n'encouragera jamais à donner à la dévotion des allures peu attrayantes. Il est vrai que sa méthode, d'une psychologie très sûre, [size=18]s'attache à réformer l'intérieur sans se préoccuper des apparences extérieures. Il l'expose lui-même dans son Introduction :

« Pour moi, dit-il, je n'ai jamais pu approuver la méthode de ceux qui pour réformer l'homme commencent par l'extérieur, par les contenances, par les habits, par les cheveux. Il me semble, au contraire, qu'il faut commencer par l'intérieur ; « Convertissez-vous à moi, dit Dieu, de tout votre cœur. Mon enfant, donne-moi ton cœur » ; car aussi, le cœur étant la source des actions, elles sont telles qu'il est... Quiconque a Jésus-Christ en son cœur, il l'a bientôt après en toutes ses actions extérieures.
C'est pourquoi, chère Philothée, j'ai voulu avant toutes choses graver et inscrire sur votre cœur ce mot saint et sacré : Vive Jésus ! assuré que je suis qu'après cela, votre vie, laquelle vient de votre cœur comme un amandier de son noyau, produira toutes ses actions qui sont ses fruits, écrites et gravées du même mot de salut, et que comme ce doux Jésus vivra dedans votre cœur, il vivra aussi en tous vos déportements, et paraîtra en vos yeux, en votre bouche, en vos mains, voire même en vos cheveux »
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Sandrine le Ven 26 Juin 2009, 9:48 am

Catherine a écrit:

Ayant vécu jusqu'à mes seize ans dans une pension de la secte FSSPX, je confirme, et plutôt deux fois qu'une!!!

"oui mais quand on ne s'habille pas à la mode frateuse, on est regardée de haut et avec mépris "
"Je sais de quoi je parle, j'ai connu ces regards méprisants parce que j'étais pas de leur monde !"


A la Frat, et dans certains milieux "semi-sedevacantistes" (c'est-à-dire pas mon milieu! No ) on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise, par contre on va mesurer votre catholicité à la longueur de votre jupe, à la longueur de vos manches, à la forme ou à la couleur de vos habits....oui c'est pas des blagues j'ai même connu une école ou telle ou telle couleur étaient interdites, pour je ne sais plus quelle raison...; à vrai dire ça ressemble plutôt à du puritanisme!!!

Honte à ces fausses chrétiennes!

Les manches sont-elles assez longues, la jupe assez longue, la tête bien couverte ?

Et cette couleur, est-elle acceptée ? lol!



Voilà ce que l'on est si :

on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 10:24 am

Sandrine a écrit:

Et cette couleur, est-elle acceptée ? lol!



Voilà ce que l'on est si :

on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise

Voyons, Sandrine!!! Les chaussettes rouges et les manches rouges!!! Suspect la couleur du diable!

Plus sérieusement, le libéralisme, n'est-ce pas avant tout de dire, au sujet des sacrements illicites : "c'est mon opinion, je fais ce que je pense être le mieux, les lois de l'Eglise ne valent plus aujourd'hui" plutôt que la couleur ou la forme de la jupe, du voile, ou que sais-je!?

Les habits ont une certaine importance, en ce sens qu'ils sont le reflet de l'âme, mais il ne faudrait surtout pas en faire l'essentiel de la religion catholique! Je continuerai dès que possible le texte sur Saint François de Sales, vraiment très intéressant!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 10:28 am

Suite:

L'évêque de Belley qui a bien connu Mgr de Genève, disait de lui :

« Quand il voulait porter les âmes à la vie chrétienne et leur faire quitter la vie du monde, il ne leur parlait point de l'extérieur, ni des cheveux, ni des habits, ni de semblables choses ; il ne parlait qu'au cœur et du cœur, sachant que, ce donjon gagné, le reste ne tient plus.

« Quand le feu est dans une maison, disait-il, voyez- vous comme l'on jette tous les meubles par les fenêtres. Quand le vrai amour de Dieu possède un cœur, tout ce qui n'est point de Dieu nous semble fort peu de chose »

Elle est significative l'anecdote que nous rapportent les Annales du premier monastère de la Visitation. « Un jour, une jeune demoiselle vint trouver saint François de Sales : « Monseigneur, lui déclara-t-elle ingénument, j'aime bien vos filles de la Visitation, et encore plus la digne Mère ; je voudrais bien me joindre à elles pour servir Dieu toute ma vie ; il n'y a qu'une chose qui me peine : c'est que je ne peux me résoudre à quitter mes pendants d'oreilles ». — « Allons, lui répond l'évêque avec un bon sourire, ne laissez pas pour cela de vous donner à Dieu ». Et il lui permit de les garder »
Vous devinez ce qui arriva : la novice préféra bientôt la simplicité de son voile à la vanité de ses bijoux.

Lui-même, d'ailleurs, n'attachait guère d'importance à ces vétilles, et se gardait bien de juger par-là de la valeur d'une âme.


Quelqu'un lui dit un jour « qu'on était surpris qu'une personne de grande qualité et de grande dévotion qui était sous sa conduite, n'avait pas quitté seulement ses pendants d'oreilles.
« Je vous assure, répondit l'évêque, que je ne sais pas seulement si elle a des oreilles, car elle ne se présente à la pénitence que la tête couverte d'une coiffure et d'une écharpe si grande, que je ne sais pas comme elle est mise. Et puis je crois que la sainte femme Rébecca, qui était bien aussi vertueuse qu'elle, ne perdit rien de sa sainteté pour porter les pendants d'oreille qu'Eliézer lui donna de la part d'Isaac »

...à suivre
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Invité le Ven 26 Juin 2009, 12:39 pm

« Pour moi, dit-il, je n'ai jamais pu approuver la méthode de ceux qui pour réformer l'homme commencent par l'extérieur, par les contenances, par les habits, par les cheveux. Il me semble, au contraire, qu'il faut commencer par l'intérieur » [/b][/color]
[/quote]

C'est le bon sens même.

Merci Catherine pour ce magnifique texte sur ce grand saint dont les écrits m'ont toujours offert une immense consolation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Sandrine le Ven 26 Juin 2009, 1:32 pm

Guillaume a écrit :
« Pour moi, dit-il, je n'ai jamais pu approuver la méthode de ceux qui pour réformer l'homme commencent par l'extérieur, par les contenances, par les habits, par les cheveux. Il me semble, au contraire, qu'il faut commencer par l'intérieur »

C'est le bon sens même.

Merci Catherine pour ce magnifique texte sur ce grand saint dont les écrits m'ont toujours offert une immense consolation



Oui, tout comme Guillaume, merci ma très chère Catherine pour ces textes !

Quels merveilleux écrits que ceux de Saint François de Sales !


Dernière édition par Sandrine le Ven 26 Juin 2009, 1:36 pm, édité 2 fois (Raison : problème de balises)
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Sandrine le Ven 26 Juin 2009, 1:41 pm

Catherine a écrit:
Voyons, Sandrine!!! Les chaussettes rouges et les manches rouges!!! Suspect la couleur du diable!


Alors l'image que j'ai pour avatar ? Elle est à jeter parce que Notre-Seigneur porte un manteau rouge ?

En effet, Suspect

Le rouge est aussi la couleur des martyrs !
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  JCMD67 le Ven 26 Juin 2009, 3:06 pm

Catherine a écrit:Cher JCMD,

Effectivement, l'Eglise demande
aux femmes de se couvrir la tête à l'Eglise. Personnellement, quand
j'allais à l'église je me la couvrais toujours, et je me la couvre
encore pour la prière du dimanche matin... (cependant pas pour les
autres prières privées dans ma maison, mais je veux bien changer mes
habitudes et le faire, ça ne me pose pas de problème)

chère Catherine,

je ne me ferais pas plus Pape que le Pape.

je crois que l'Evangile est Liberté, je crois aussi que c'est l'Amour qui doit guider le Chrétien, dumoins c'est à cela que le Chrétien doit tendre, à chacun donc d'agir selon ce que son coeur lui dicte.


Vous qui envoyez au feu éternel les femmes qui ne se couvrent pas la tête, que pensez-vous de ceci?

je pense que je n'envoie personne au feu, et que ce n'est pas non plus le voile qui envoie en enfer, mais bien l'esprit de révolte, le refus d'appliquer une ordonnance qui nous vient de Saint Pierre lui-meme.

biensur l'ignorant n'est pas coupable.


Dernière édition par JCMD67 le Ven 26 Juin 2009, 3:31 pm, édité 2 fois
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  JCMD67 le Ven 26 Juin 2009, 3:15 pm

Catherine a écrit:

A la Frat, et dans certains milieux "semi-sedevacantistes" (c'est-à-dire pas mon milieu! No ) on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise, par contre on va mesurer votre catholicité à la longueur de votre jupe, à la longueur de vos manches, à la forme ou à la couleur de vos habits....oui c'est pas des blagues j'ai même connu une école ou telle ou telle couleur étaient interdites, pour je ne sais plus quelle raison...; à vrai dire ça ressemble plutôt à du puritanisme!!!

la longueur des vetements, c'est très important.

voir des femmes catholiques s'habillant avec des robes courtes, c'est à dire descendant à peine sous les genoux, cela me scandalise.

petite reflexion:

ce que les a-catholiques voient en premier, ce n'est pas la doctrine, mais bien l'apparence.

et l'apparence doit etre le prolongement naturel, l'image de la doctrine que nous professons.

quant à la forme du vetement, ou sa couleur, c'est une bouffonerie je vous l'accorde.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 3:35 pm

JCMD67 a écrit:je pense que je n'envoie personne au feu, et que ce n'est pas non plus le voile qui envoie en enfer, mais bien l'esprit de révolte, le refus d'appliquer une ordonnance qui nous vient de Saint Pierre lui-meme.

biensur l'ignorant n'est pas coupable.

Alors on est d'accord! Very Happy
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 4:51 pm

Guillaume a écrit: [...]ce grand saint dont les écrits m'ont toujours offert une immense consolation.

Comme c'est vrai! Les écrits de Saint François de Sales sont un vrai trésor, et une très grande source de consolation!

Quand on se sent fatigué, découragé, abattu dans le combat spirituel, rien de mieux à faire que de prendre les écrits de ce grand saint.

Antidépresseur spirituel assuré! Very Happy

C'est la sainteté à la portée de tous, présentée avec un accent si doux et si suave qu'on ne saurait y résister. Rien d'austère, rien d'effrayant, juste la douceur et la fermeté chrétienne qui mènent au ciel...

Grand Saint François de Sales, soyez notre guide en ces jours de désolation spirituelle...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Ven 26 Juin 2009, 4:54 pm

Suite:

Et l'évêque est d'une admirable condescendance.
Madame de Chantal a pris auprès d'elle, à Annecy, pour veiller sur son éducation, Françoise, sa benjamine. La fillette est « jolie, aimable, gaie au possible ». Si son attrait pour la piété est médiocre, très vif est son penchant pour la coquetterie ; et, en l'absence de sa mère, elle ne se prive pas de gémir et de verser des larmes parce qu'elle ne peut pas s'habiller aussi gentiment qu'elle le désirerait. L'évêque, qui a appris la peine de Françon, en informe aussitôt Madame de Chantal qui se trouve à Lyon.
« Dimanche, lui écrit-il, je fus voir ma Sœur de Bréchard... Elle me dit que notre fille de Rabutin s'attristait et pleurait pour n'avoir pas de quoi se faire brave ; et je lui dis qu'il fallait lui faire un beau collet pour les fêtes, et cela suffirait au village, en attendant mieux à votre retour. Je pense que cette fille croit que ce soit grand contentement d'avoir ces dentelles et ces collets montants (vous voyez bien que j'en sais quelque chose), et il la faut charger de cela ; quand elle verra que cela n'est pas si grande fête, elle reviendra à soi »
Et de Lyon, la Mère de Chantal dut envoyer des dentelles pour le collet de Françon.

Lorsqu'elle eut quinze ans, l'enfant quitta le monastère et revint chez sa sœur Marie-Aimée, au château de Thorens. Là, elle put s'attifer à son gré. Un jour, au cours d'une visite, l'évêque la rencontre : « Françon, lui dit-il, je suis sûr que votre mère ne vous a pas ainsi habillée ». Et il présente des épingles à la jeune élégante dont le collet n'est pas assez haut monté. Une autre fois l'évêque l'aperçoit « fort ajustée et magnifique avec quantité de rubans et frisons ». Elle, gênée, rougit. Et lui :
— « Je ne suis pas tant fâché que vous le pourriez croire ; ces ajustements se ressentent à la vérité un peu du siècle ; mais cette rougeur vient apparemment du ciel et d'une conscience dont la grâce de Jésus-Christ n'est pas éloignée ».
Il lui cacha quelques frisons sous les coiffes et ajouta en souriant : « Vous cacherez bien le reste sans secours ; il ne faut pas vous ôter ce mérite ; et vous verrez que vous serez plus agréable à Dieu que vous n'auriez été au monde »
Si l'évêque se montre sévère, c'est qu'à présent la tendance à la vanité devient excessive. Françon dépasse la mesure.

La mesure, la juste mesure, également éloignée de la négligence et de la superfluité, voilà qui décide « de la bienséance des habits ».
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  ROBERT. le Ven 26 Juin 2009, 6:55 pm

Catherine a écrit: A la Frat, et dans certains milieux "semi-sedevacantistes" (c'est-à-dire pas mon milieu! No ) on n'en a rien à faire de la doctrine, des lois de l'Eglise, par contre on va mesurer votre catholicité à la longueur de votre jupe, à la longueur de vos manches, à la forme ou à la couleur de vos habits....oui c'est pas des blagues j'ai même connu une école ou telle ou telle couleur étaient interdites, pour je ne sais plus quelle raison...; à vrai dire ça ressemble plutôt à du puritanisme!!! Honte à ces fausses chrétiennes!

La Frat aurait-elle des succursales chez les quakers, amish et autres semblables ?

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31873
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Sam 27 Juin 2009, 2:39 am

Suite

Saint François de Sales a horreur de la négligence qui n'est pas regardante en fait de propreté. Aussi ne craint-il pas de recommander le souci de la netteté
« Quant à la netteté, elle doit presque toujours être égale en nos habits, sur lesquels, tant qu'il se pourra, nous ne devons laisser aucune sorte de souillure et vilenie »
C'est que « la netteté extérieure représente en quelque façon l'honnêteté intérieure ».
C'est avec le même soin que nous éviterons le laisser- aller, manque inconscient de respect envers ceux que l'on approche.
« Soyez propre, Philothée ; qu'il n'y ait rien sur vous de traînant et mal agencé ; c'est un mépris de ceux avec lesquels on converse d'aller entre eux en habit désagréable » (42).
Ne passons pas trop vite sur ces sages conseils ; peut- être ne sera-t-il pas inutile de faire un retour sur nous- mêmes et de nous demander si nous avons la préoccupation de présenter l'image vivante de la piété sous son vrai jour, aimable et engageant, et s'il ne nous arriverait pas d'éloigner de la vie chrétienne par des dehors qu'une insouciance paresseuse nous aurait fait négliger.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Sam 27 Juin 2009, 8:21 am

Autant que de la malpropreté et du laisser-aller, nous devons nous garder de l'excès contraire, je veux dire des « afféteries, vanités, curiosités et folâtreries » (43).
Avec quelle énergie saint François de Sales stigmatise « les filles du monde » qui portent leurs cheveux éparpillés et poudrés, leur tête est ferrée comme l'on ferre les pieds des chevaux, elles sont plus empanachées et bouquetées qu'il ne se peut dire ; bref, elles portent quantité d'affiquets » (44).
Il est vrai qu'il prêche un sermon de vêture et qu'il tient à l'effet de contraste entre « les filles du monde », et les religieuses qui couvrent « leurs têtes du voile d'abjection et du mépris non seulement de toutes les vanités, mais aussi d'elles-mêmes, pour être plus conformes à leur Bien-Aimé » (44).
Quoi qu'il en soit de l'exagération verbale, nous avons là, clairement exprimée, la pensée de l'évêque qui condamne ces « affiquets », trop éloignés de la simplicité chrétienne et du bon goût.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Sam 27 Juin 2009, 8:22 am

Mais il y a un rang à tenir, et l'évêque blâme doucement Madame de Charmoisy qui n'habille pas son fils convenablement à sa qualité.
« Je vous écrivis avant-hier, ma très chère Cousine ma Fille. Mais maintenant il faut que je me courrouce un peu avec vous, parce que mon neveu n'est pas habillé convenablement à sa qualité, ni au service auquel il est ; et outre que cela lui détraque l'esprit, voyant tous ses compagnons beaucoup mieux que lui, cela est blâmé par ses amis, desquels quelques-uns m'en ont parlé avec zèle. Il n'y a remède, ma très chère Fille, il faut suivre les lois du monde, puisqu'on y est, en tout ce qui n'est pas contraire à la loi de Dieu »
Les exigences de la bienséance, en fait de costume, varient d’ailleurs avec l’âge et la condition ; elles ne sont pas les mêmes pour les jeunes filles, les femmes mariées, les veuves
.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Diane le Sam 27 Juin 2009, 9:42 am

Merci, chère Catherine, pour votre beau travail cheers

Ces écrits de Saint François de Sales sont vraiment d'une grande consolation!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  gabrielle le Sam 27 Juin 2009, 10:09 am

Il n'y a remède, ma très chère Fille, il faut suivre les lois du monde, puisqu'on y est, en tout ce qui n'est pas contraire à la loi de Dieu »
Les exigences de la bienséance, en fait de costume, varient d’ailleurs avec l’âge et la condition ; elles ne sont pas les mêmes pour les jeunes filles, les femmes mariées, les veuves.

Voilà un discours que l'on entends pas souvent.

La clé : tout ce qui n'est pas contraire avec la loi de Dieu.... ceci étant sauf, avoir une tenue selon notre rang social, âge, état de vie.

Bref, pour moi, cela veut dire, passer sans attirer les regards.


Merci Catherine
Wink
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Sam 27 Juin 2009, 10:26 am

gabrielle a écrit:
La clé : tout ce qui n'est pas contraire avec la loi de Dieu.... ceci étant sauf, avoir une tenue selon notre rang social, âge, état de vie.

Bref, pour moi, cela veut dire, passer sans attirer les regards.

EXACTEMENT!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Sam 27 Juin 2009, 11:14 am

Il avait écrit dans l'Introduction :
« On permet plus d'affiquets aux filles, parce qu'elles peuvent loisiblement désirer d'agréer à plusieurs, quoi¬que ce ne soit qu'afin d'en gagner un par un saint mariage »
Avec la même justesse de vues, il note que « la femme mariée se peut et doit orner auprès de son mari, quand il le désire ».
« Je connais une dame, écrit-il à la Présidente Brûlart, des plus grandes âmes que j'aie jamais rencontrées , laquelle a demeuré longtemps en telle sujétion sous les humeurs de son mari, que, au plus fort de ses dévotions et ardeurs, il fallait qu'elle portât sa gorge ouverte et qu'elle fût toute chargée de vanités en l'extérieur, et qu'elle ne communiât jamais (sinon que ce fut à Pâques) qu'en secret et à desçu de tout le monde ; autrement elle eut excité mille tempêtes en sa maison. Et par ce chemin elle est arrivée bien haut, comme je sais pour avoir été son père de Confession fort souvent »
François de Sales pensait-il à ces exigences, quand il écrivait quelques années plus tard : « Il est vrai, sans doute, c'est une grande assistance que celle d'un bon mari ; mais il en est peu, et pour bon qu'on l'ait, on en reçoit plus de sujétion que d'assistance » .
Pour les veuves qui pensent à un second mariage « on ne trouve pas... mauvais qu'elles se parent aucunement », toutefois sans excès. « Mais quand aux vraies veuves, qui le sont non seulement de corps mais aussi de cœur, nul ornement ne leur est convenable, sinon l'humilité, la modestie et la dévotion ; car si elles veulent donner de l'amour aux hommes elles ne sont pas vraies veuves, et si elles n'en veulent pas donner, pourquoi en portent-elles les outils ? Qui ne veut recevoir les hôtes, il faut qu'il ôte l'enseigne de son logis »
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Lun 29 Juin 2009, 2:56 am

Suite:

C'est ainsi qu'il écrivait à Madame de Chantal, à propos de prédications qu'elle se proposait d'entendre :
« Je sais qu'à Dijon il y aura quelque excellent prédicateur . Les paroles saintes sont des perles, et de
celles que le vrai Océan d'Orient, l'Abyme de miséricorde, nous fournit. Assemblez-en beaucoup autour de votre col, pendez-en bien à vos oreilles, environnez-en vos bras ; ces atours ne sont point défendus aux veuves, car ils ne les rendent point vaines, mais humbles ».
Vous connaissez ce que nous rapportent des premières rencontres de saint François de Sales et de la baronne de Chantal; les Mémoires de la Mère de Chaugy. Le saint prêchait alors le carême à Dijon ; il allait souvent pren¬dre ses repas chez Mgr André Frémyot, frère de la baronne. Un jour que Madame de Chantal était venue au dîner un peu plus parée et ajustée qu'à l'ordinaire, « Madame, lui dit l'évêque, auriez-vous envie de vous remarier ?
— Oh ! Non, Monseigneur, répondit-elle vivement.
— Eh bien, répliqua le saint, il faudrait mettre à bas l'enseigne. »
Elle entendait bien ce qu'il voulait dire, et le lende¬main elle ôtait certaines « parures et gentillesses » qu'elle portait alors, et qui étaient permises aux dames de qua¬lité après leur second deuil.
Un autre jour, il remarqua « certaines petites den¬telles de soie à son attifet de crême ».
Madame, lui dit-il, si ces dentelles n'étaient pas là, laisseriez-vous d'être propre ? »
Ce fut assez. Le soir-même, elle les décousait.
Une autre fois, voyant les glands au cordon de son collet, le Bienheureux les prit par le bout, et lui dit, toujours dans sa sainte suavité :
Madame, votre collet laisserait-il d'être bien atta¬ché, si cette invention n'était au bout du cordon » ?
Aussitôt, se tournant, elle prit des ciseaux et coupa ses glands .
Voilà certes de belles leçons de simplicité que le saint proposait à cette âme généreuse qu'il devait un jour amener jusqu'au dépouillement total.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes, couvrez-vous la tete!

Message  Catherine le Lun 29 Juin 2009, 2:59 am

Suite:


Il ne parlait pas ainsi à ceux qui, vivant dans le monde, devaient y tenir leur rang.
Je voudrais que mon dévot et ma dévote, écrit-il dans son Introduction, fussent toujours les mieux habillés de la troupe, mais les moins pompeux et affêtés, et, comme il est dit au Proverbe, qu'ils fussent parés de grâce, bienséance et dignité.
Saint Louis dit en un mot: que « l'on doit se vêtir selon son état, en sorte que les sages et bons ne puissent dire : vous en faites trop ; ni les jeunes gens : vous en faites trop peu » .
Dans le même sens il recommandait à Madame le Blanc de Mions :
« Au reste, que la très sainte et divine humilité vive et règne en tout et partout : les habits, simples, mais selon la propre bienséance et convenance de notre condition, en sorte que nous n'épouvantions pas, ains alléchions les jeunes dames à notre imitation ; nos paroles, simples, courtoises, et néanmoins douces ; nos gestes et notre conversation, ni trop resserrée et contrainte, ni trop relâchée et molle ; notre face, nette et décrassée et en un mot, qu'en toutes choses la suavité et modestie règne, comme il est convenable à une fille de Dieu.
Et voici le mot qui résume sur ce point sa pensée
« Tenez-vous toujours tant qu'il vous sera possible, du côté de la simplicité et modestie, qui est sans doute le plus grand ornement de la beauté, et, ajoute-t-il en souriant, la meilleure excuse pour la laideur »

FIN.


Dernière édition par Catherine le Lun 29 Juin 2009, 3:36 am, édité 1 fois (Raison : rajout du mot FIN)
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum