Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Benjamin le Ven 21 Mar 2014, 10:53 am

[L'antipape] porte dans son cœur les frères des autres "religions"


Rencontre "interreligieuse" du mouvement des Focolari


Avant l’audience générale, mercredi, 19 mars, [l'antipape] François a reçu une délégation de quelque 250 hindous sikhs, bouddhistes, musulmans, anglicans, évangéliques, shintoïstes, [conciliaires], juifs, et des membres de la Tenrikyo, provenant d’une soixantaine de pays, qui se sont rencontrés à Castel Gandolfo du 17 au 20 mars.



La rencontre de dialogue était organisée par le Mouvement des Focolari, à l’occasion de l’anniversaire du départ au ciel [???] de sa Fondatrice Chiara Lubich, sous le thème : Ensemble vers l’unité de la famille humaine ».

Au cours d’une conférence de presse, mercredi 19 mars dans la Salle Marconi de Radio Vatican, une délégation des participants à la rencontre "interreligieuse" a déclaré avoir rencontré [l'antipape] François à la Maison Sainte-Marthe au Vatican, avant l’audience générale, et que celui-ci les avait accueillis avec affection, leur disant qu’il se sentait en famille et leur demandant de prier pour lui et pour son "pontificat".

Les représentants des différentes "religions" ont écouté une courte intervention [de l'antipape] puis l’on rencontré en privé. Le tout a duré une vingtaine de minutes d’intense et mutuelle expérience fraternelle.

La porte-parole du mouvement des Focolari, a rapporté les paroles d’un jeune juif provenant de l’Uruguay, qui, les larmes aux yeux, lui a rapporté avoir eu une rencontre incroyable. « Une rencontre qui m’a secoué et dont je compte faire profiter tant d’autres ».

Roberto Catalano, codirecteur du Centre pour le dialogue "Interreligieux" du Mouvement des Focolari, a expliqué que le rêve de Chiara Lubich était de réunir ensemble les divers représentants des "religions" pour un monde uni. Après des années de rapports bilatéraux avec chaque "religion", cette rencontre avec tout le monde et entre tous s’est réalisée.

Le résultat est incroyable, a-t-il ajouté. « On a cherché à vivre ce dont on a discuté pendant des décennies, dans cet esprit que chacun pouvait faire don de son expérience de dialogue avec l’autre ». Ainsi les bouddhistes ont discuté avec les "chrétiens", les juifs avec les hindous, les musulmans avec les shintoïstes et ainsi de suite, dans une marche fraternelle qui est devenue un moment de communion.

L’iranienne musulmane Shahrzad Houshmand a raconté avoir vécu un bel esprit de partage humain, avec la joie de se découvrir frères. « Malgré la très grande diversité, nous avons navigué sur les eaux d’un océan de fraternité », a-t-elle ajouté. Tant de langues, tant de façons différentes de manger et de s’habiller. Nourritures et couleurs différentes. Tant de façons de prier et d’appeler Dieu. Différences de nationalité, de "religion" et de tradition, mais – a dit la représentante – nous avons vécu l’expérience qu’aucune diversité ne constitue un obstacle ».

« Et surtout, a-t-elle ajouté, nous avons vécu l’expérience que les plus grands obstacles comme la l’arrogance hautaine, l’ignorance et les préjugés, peuvent et doivent être surmontés parce que le monde a besoin de fraternité humaine ». Comme disait Chiara Lubich : dans le dialogue "interreligieux" « nous avons atteint l’égalité dans la diversité mais on a besoin du sentiment fraternel ».

[L'antipape] a reçu la délégation dont faisaient partie deux seuls [conciliaires]. Il l’a fait dans une simplicité et une familiarité incroyable. Il a fait comprendre que toutes les "religions" sont dans son cœur, comme une unique famille et il a invité l’assemblée à avancer sans jamais s’arrêter..

A une question de ZENIT, Kala Achiaria, de "religion" hindou, a souligné avoir été impressionnée par l’invitation [de l'antipape] à marcher sans jamais s’arrêter, la tradition hindou, elle-même, encourageant à marcher ensemble avec joie, en dépit de toute difficulté. Elle a garanti qu’elle transmettrait ce message en Inde avec passion, plus dans les faits que par les paroles.

Islam A Kazi, professeur de "religion" islamique à l’université de Dacca au Bangladesh, s’est dit quant à lui l’homme le plus chanceux du monde d’avoir pu rencontrer, avec son épouse, [l'antipape] Jean Paul II et [l'antipape]  François. Il a dit : «  Pour les musulmans, quand on rencontre un homme proche du Seigneur on dit qu’il irradie la lumière de Dieu. J’ai eu cette impression quand j’ai rencontré Jean Paul II et j’ai ressenti la même émotion à la rencontre d’aujourd’hui avec [l'antipape] François. J’ai eu la sensation de rencontrer saint François ». [???]

« Dans le nom miséricordieux de Dieu – a précisé le professeur – je passerais chaque moment de ma vie à unir les cœurs des hommes et cette rencontre de Rome m’a redonné encore plus de force pour tenir mon engagement ».

Silvina Chemen, Rabbine originaire d’Argentine, a parlé de l’époque où [l'antipape] François était le "cardinal" Bergoglio : « un homme très proche de la communauté juive argentine, qui a toujours répondu positivement aux demandes de dialogue. Un homme toujours présent aux rencontres auxquelles on l’invitait ». Et de conclure : « Quiconque est touché par le dialogue devient un promoteur de dialogue ».

Enfin, Roberto Catalano a conclu en expliquant que le Mouvement des Focolari ne se limite pas à favoriser le dialogue, mais exerce une intense activité concrète où les enfants, les jeunes et les personnes de différentes "religions", collaborent et interagissent dans les mêmes domaines d’éducation, dans les crèches, et de coopération, dans les hôpitaux, les universités, en renforçant et développant sa propre identité "religieuse".

La rencontre "interreligieuse" s’achève se 20 mars par une conférence dans le Grand Amphi de l’Urbanienne à Rome. Parmi les intervenants : le moine Phramaha Thongratana Tavorn et Waichiro Izumita, boudhistes, Vinu Aram, hindou, l’imam Ronald Shaheed et Amer Al Hafi, musulmans, le rabbin David Rosen, juif. La rencontre sera ouverte par le "cardinal" Francis Arinze et par l’actuel président des Focolari Maria Voce.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-porte-dans-son-coeur-les-freres-des-autres-religions )

En effet ils sont tous frères dans leur adoration du Démon.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Ven 21 Mar 2014, 12:49 pm

Benjamin a écrit:
Spoiler:

[L'antipape] porte dans son cœur les frères des autres "religions"


Rencontre "interreligieuse" du mouvement des Focolari


Avant l’audience générale, mercredi, 19 mars, [l'antipape] François a reçu une délégation de quelque 250 hindous sikhs, bouddhistes, musulmans, anglicans, évangéliques, shintoïstes, [conciliaires], juifs, et des membres de la Tenrikyo, provenant d’une soixantaine de pays, qui se sont rencontrés à Castel Gandolfo du 17 au 20 mars.



La rencontre de dialogue était organisée par le Mouvement des Focolari, à l’occasion de l’anniversaire du départ au ciel [???] de sa Fondatrice Chiara Lubich, sous le thème : Ensemble vers l’unité de la famille humaine ».

Au cours d’une conférence de presse, mercredi 19 mars dans la Salle Marconi de Radio Vatican, une délégation des participants à la rencontre "interreligieuse" a déclaré avoir rencontré [l'antipape] François à la Maison Sainte-Marthe au Vatican, avant l’audience générale, et que celui-ci les avait accueillis avec affection, leur disant qu’il se sentait en famille et leur demandant de prier pour lui et pour son "pontificat".

Les représentants des différentes "religions" ont écouté une courte intervention [de l'antipape] puis l’on rencontré en privé. Le tout a duré une vingtaine de minutes d’intense et mutuelle expérience fraternelle.

La porte-parole du mouvement des Focolari, a rapporté les paroles d’un jeune juif provenant de l’Uruguay, qui, les larmes aux yeux, lui a rapporté avoir eu une rencontre incroyable. « Une rencontre qui m’a secoué et dont je compte faire profiter tant d’autres ».

Roberto Catalano, codirecteur du Centre pour le dialogue "Interreligieux" du Mouvement des Focolari, a expliqué que le rêve de Chiara Lubich était de réunir ensemble les divers représentants des "religions" pour un monde uni. Après des années de rapports bilatéraux avec chaque "religion", cette rencontre avec tout le monde et entre tous s’est réalisée.

Le résultat est incroyable, a-t-il ajouté. « On a cherché à vivre ce dont on a discuté pendant des décennies, dans cet esprit que chacun pouvait faire don de son expérience de dialogue avec l’autre ». Ainsi les bouddhistes ont discuté avec les "chrétiens", les juifs avec les hindous, les musulmans avec les shintoïstes et ainsi de suite, dans une marche fraternelle qui est devenue un moment de communion.

L’iranienne musulmane Shahrzad Houshmand a raconté avoir vécu un bel esprit de partage humain, avec la joie de se découvrir frères. « Malgré la très grande diversité, nous avons navigué sur les eaux d’un océan de fraternité », a-t-elle ajouté. Tant de langues, tant de façons différentes de manger et de s’habiller. Nourritures et couleurs différentes. Tant de façons de prier et d’appeler Dieu. Différences de nationalité, de "religion" et de tradition, mais – a dit la représentante – nous avons vécu l’expérience qu’aucune diversité ne constitue un obstacle ».

« Et surtout, a-t-elle ajouté, nous avons vécu l’expérience que les plus grands obstacles comme la l’arrogance hautaine, l’ignorance et les préjugés, peuvent et doivent être surmontés parce que le monde a besoin de fraternité humaine ». Comme disait Chiara Lubich : dans le dialogue "interreligieux" « nous avons atteint l’égalité dans la diversité mais on a besoin du sentiment fraternel ».

[L'antipape] a reçu la délégation dont faisaient partie deux seuls [conciliaires]. Il l’a fait dans une simplicité et une familiarité incroyable. Il a fait comprendre que toutes les "religions" sont dans son cœur, comme une unique famille et il a invité l’assemblée à avancer sans jamais s’arrêter..

A une question de ZENIT, Kala Achiaria, de "religion" hindou, a souligné avoir été impressionnée par l’invitation [de l'antipape] à marcher sans jamais s’arrêter, la tradition hindou, elle-même, encourageant à marcher ensemble avec joie, en dépit de toute difficulté. Elle a garanti qu’elle transmettrait ce message en Inde avec passion, plus dans les faits que par les paroles.

Islam A Kazi, professeur de "religion" islamique à l’université de Dacca au Bangladesh, s’est dit quant à lui l’homme le plus chanceux du monde d’avoir pu rencontrer, avec son épouse, [l'antipape] Jean Paul II et [l'antipape]  François. Il a dit : «  Pour les musulmans, quand on rencontre un homme proche du Seigneur on dit qu’il irradie la lumière de Dieu. J’ai eu cette impression quand j’ai rencontré Jean Paul II et j’ai ressenti la même émotion à la rencontre d’aujourd’hui avec [l'antipape] François. J’ai eu la sensation de rencontrer saint François ». [???]

« Dans le nom miséricordieux de Dieu – a précisé le professeur – je passerais chaque moment de ma vie à unir les cœurs des hommes et cette rencontre de Rome m’a redonné encore plus de force pour tenir mon engagement ».

Silvina Chemen, Rabbine originaire d’Argentine, a parlé de l’époque où [l'antipape] François était le "cardinal" Bergoglio : « un homme très proche de la communauté juive argentine, qui a toujours répondu positivement aux demandes de dialogue. Un homme toujours présent aux rencontres auxquelles on l’invitait ». Et de conclure : « Quiconque est touché par le dialogue devient un promoteur de dialogue ».

Enfin, Roberto Catalano a conclu en expliquant que le Mouvement des Focolari ne se limite pas à favoriser le dialogue, mais exerce une intense activité concrète où les enfants, les jeunes et les personnes de différentes "religions", collaborent et interagissent dans les mêmes domaines d’éducation, dans les crèches, et de coopération, dans les hôpitaux, les universités, en renforçant et développant sa propre identité "religieuse".

La rencontre "interreligieuse" s’achève se 20 mars par une conférence dans le Grand Amphi de l’Urbanienne à Rome. Parmi les intervenants : le moine Phramaha Thongratana Tavorn et Waichiro Izumita, boudhistes, Vinu Aram, hindou, l’imam Ronald Shaheed et Amer Al Hafi, musulmans, le rabbin David Rosen, juif. La rencontre sera ouverte par le "cardinal" Francis Arinze et par l’actuel président des Focolari Maria Voce.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-porte-dans-son-coeur-les-freres-des-autres-religions )
En effet ils sont tous frères dans leur adoration du Démon.
 
J’ai nommé ce matin, dans brin de causerie, Bergoglio comme étant  "M. Surprise": ce "post" l’illustre abondamment. Nous n’en sommes

plus à une surprise près, n’est-ce pas ? Tellement qu'on se demande Quelle impiété, quel sacrilège, quel blasphème, quelle… "surprise" cet

homme inventera-t-il demain et qui seront pires que ceux de la veille ! Et tout ça en nous faisant croire qu’il est Pape !!  Quelle

farce !  Sa "foire aux religions", un jour ou l’autre, foirera, face au Soleil de Justice.


Dernière édition par ROBERT. le Ven 21 Mar 2014, 12:52 pm, édité 1 fois (Raison : rature)

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Monique le Ven 21 Mar 2014, 9:19 pm

Benjamin a écrit:


[L'antipape] a reçu la délégation dont faisaient partie deux seuls [conciliaires]. Il l’a fait dans une simplicité et une familiarité incroyable. Il a fait comprendre que toutes les "religions" sont dans son cœur, comme une unique famille et il a invité l’assemblée à avancer sans jamais s’arrêter..



Comme des loups dans une bergerie !!! affraid

Monique

Nombre de messages : 6373
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Roger Boivin le Ven 21 Mar 2014, 11:17 pm


Il porte l'IRRELIGION dans son cœur.

La bouche parle de l'abondance du cœur.

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  gabrielle le Sam 22 Mar 2014, 8:30 am

Bergoglio a écrit:Il a fait comprendre que toutes les "religions" sont dans son cœur, comme une unique famille et il a invité l’assemblée à avancer sans jamais s’arrêter..

Utopie et mensonge!

Il est impossible de porter en soi la contradiction et de la regarder comme une famille unique.

La Vérité ne pouvant admettre l'erreur , il est contraire à la Sainteté de l'Église et à son Unicité d'englober dans une seule famille ceux qui ne sont pas ses enfants.

Bergoglio dénature le sens même de l'Église, ses 4 notes deviennent caduques avec lui.

Est-ce que l'islam considère les chrétiens comme faisant partie de leur famille? J'en doute. Pas plus que les Juifs.

Pour les autres sectes, bouddhiste, shintoïste etc... elles trouvent dans ce délire une bonne occasion d'avoir de la visibilité mondiale et ainsi de se faire de nouveaux disciples.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Sam 22 Mar 2014, 2:32 pm

Bergoglio a écrit:Il a fait comprendre que toutes les "religions" sont dans son cœur, comme une unique famille et il a invité l’assemblée à avancer sans jamais s’arrêter..
 
L'œil fixé sur une chimère... C'est comme essayer d'entreprendre la quadrature du cercle !

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Roger Boivin le Dim 23 Mar 2014, 5:26 pm


.. C'est ainsi qu'aux yeux de M. Buonaiuti les destinées de la cause moderniste se confondent avec celles de la « spiritualité contemporaine », qui lui paraît s'acheminer « vers les problèmes de la réconciliation interconfessionnelle, sur la base d'une révision du contenu essentiel du christianisme ». En effet, l'auteur se félicite de retrouver déjà « les principes fondamentaux du modernisme catholique » dans les tendances actuelles du protestantisme libéral. ..


LE MODERNISME DANS L'ÉGLISE - ÉTUDE D'HISTOIRE RELIGIEUSE CONTEMPORAINE --  https://archive.org/stream/MN5015ucmf_4#page/n7/mode/2up  --  
par Jean Rivière, docteur en théologie, professeur à Strasbourg -- 1929 -- p. 544, 3ième paragraphe :

https://archive.org/stream/MN5015ucmf_4#page/n581/mode/2up


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Dim 23 Mar 2014, 8:16 pm

.
Pour faire suite à votre "post", Roger:


…Par la Lettre sur le Sillon, publiée le 25 août 1910, Pie X analyse et condamne les erreurs du mouvement. Ces erreurs qui deviendrons 60 ans après, la doctrine enseignée par les pontifes de l'Eglise conciliaire, erreurs devenues les maximes des paroisses, des écoles, des mouvements d'action catholique.

oui vraiment, on peut dire que le Sillon convoie le socialisme l'œil fixé sur une chimère... (Saint Pie X)

source : Civitas
gras ajoutés.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Arthur le Lun 24 Mar 2014, 9:19 am

"OR LA DOCTRINE CATHOLIQUE NOUS ENSEIGNE QUE LE PREMIER DEVOIR DE LA CHARITÉ N'EST PAS DANS LA TOLÉRANCE DES CONVICTIONS ERRONÉES, QUELQUES SINCÈRES QU'ELLES SOIENT, NI DANS L'INDIFFÉRENCE THÉORIQUE OU PRATIQUE POUR L'ERREUR OU LE VICE OÙ NOUS VOYONS NOS FRÈRES MAIS DANS LE ZÈLE POUR LEUR AMÉLIORATION INTELLECTUELLE ET MORALE "
                                                                                                                                                  (SAINT PIE X)

Arthur

Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Lun 24 Mar 2014, 10:06 am

.
Voila pourquoi dans le motu proprio Præstantia, du 18 novembre 1907,

Saint Pie X affirmait déjà que le modernisme est l'égout collecteur de toutes les hérésies.


ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Roger Boivin le Mar 25 Mar 2014, 1:18 pm


L'UNION DES ÉGLISES ET L'UNITÉ DE L'ÉGLISE -  ( Chapitre, de 24 pages, tiré de l'ouvrage :  Études et Appréciations - nouveaux mélanges canadiens - par L.-A. Paquet - 1919 ) :

https://archive.org/stream/etudesetapprecia00paqu#page/256/mode/2up



Extrait :


II
Sur quel terrain, et d'après quels principes, cette union pourra-t-elle s'effectuer ? C'est le point difficile, la pierre d'achoppement où se brisent les plus louables efforts.

On distingue, en dehors du programme catholique, quatre systèmes auxquels peuvent se réduire les différentes opinions professées en cette matière : le système de l'action ; le système des dogmes fondamentaux ; le système de la fusion ; et celui de la fédération.

Il fut proposé, au " Parlement des Religions " de Chicago, de baser l'entente chrétienne sur une action commune où toutes les Eglises se donneraient la main, l'action biblique, l'action évangélique. " Illusion naïve, fait observer le Père Portalié 1 ! Comment s'unir pour prêcher, si on ne s'entend pas sur la doctrine à répandre ? Cette Bible que l'on portera sur toutes les plages, la donnera-t-on comme un livre divin, ou bien comme une œuvre humaine qu'il faut savoir corriger ? Et le Christ que vous prêcherez, est-il Dieu ou n'est-ce qu'un homme ? "

D'après une loi profonde de notre nature rationnelle, l'acte humain se rattache à l'intelligence par la volonté d'où il émane, et qui elle-même puise ses motifs d'agir dans l'idéal qu'elle poursuit, et règle son activité sur les maximes et les préceptes auxquels elle est soumise. 2

Cette philosophie de l'action nous fait bien voir que, s'il est possible et même facile à des hommes de croyances différentes de se grouper et de s'associer sur un terrain strictement politique et économique, l'accord ne se forme pas si aisément dès que la doctrine entre en jeu. L'action morale, l'action sociale, l'action politique elle-même sous certains aspects et en certaines questions mixtes, supposent des principes supérieurs et régulateurs de la vie, principes reconnus, immuables, et sur lesquels on ne peut transiger sans forfaiture envers Dieu et envers sa conscience. C'est donc une utopie, doublée d'une erreur grave, que de prétendre rallier toutes les forces chrétiennes sous l'étendard de l'action, autour de l'entreprise morale ou religieuse, sans tenir compte des exigences des dogmes et de la diversité des symboles.

____

1. Etudes, t. LXiii, p. 24.

2. Voir ce qu'a écrit, dans sa Somme, saint Thomas d'Aquin sur le rôle de l'intelligence par rapport à la volonté, et sur le rôle de la loi par rapport à l'action.

https://archive.org/stream/etudesetapprecia00paqu#page/264/mode/2up


A plus forte raison si c'est aussi avec des " religions non-chrétiennes ".

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Benjamin le Mer 20 Aoû 2014, 4:13 pm

[L'antipape] rencontre les "chefs religieux" de Corée


"Marcher ensemble, tels des frères"


Rome, 18 août 2014  (Zenit.org) Anne Kurian  | 224 clics


Au dernier jour de son voyage "apostolique" en Corée du Sud, ce 18 août 2014, [l'antipape] François a rencontré les responsables religieux du pays, avec lesquels il s'est réjoui de « marcher ensemble en présence de Dieu », tels « des frères ».


[L'antipape] François a quitté la "nonciature" – où il était logé durant son séjour – ce matin à 8h50 (1h50 à Rome), pour rejoindre la "cathédrale" de Myeong-dong, à Séoul, où il a rencontré une douzaine de responsables "religieux" au palais de l'ancienne "Curie" de "l'archidiocèse".

Tandis que de nombreux Coréens s’étaient rassemblés dans la "cathédrale" pour réciter le chapelet en attendant la "messe pour la paix et la réconciliation", [l'antipape] François a salué personnellement chacun des présents. Il était accompagné par "Mgr" Hyginus Kim Hee-joong, président du Comité de la conférence "épiscopale" pour la promotion de l'unité des "chrétiens" et du "dialogue interreligieux".

Debout devant une peinture représentant les martyrs de Corée, [l'antipape] s’est entretenu notamment avec "l'évêque" Paul Kim Geun-sang, primat de "l’Église" anglicane de Corée, le "Rev." Kim Chul-hwan, président de "l’Église" luthérienne de Corée (LCK) et le "Rev." Kim Dong-yup, chef des "Églises" presbytériennes du pays (PCK).


"L’archevêque" métropolitain de "l’Église" orthodoxe, Ambrose-Aristotle Zographos, l'a embrassé et serré dans ses bras, avant de lui offrir une croix byzantine. C’est avec cette croix que [l'antipape], visiblement touché par ce présent, a donné la "bénédiction" finale à l’issue de la "messe" qui a suivi, en la "cathédrale".


Parmi les autres participants à la rencontre, selon le site Internet officiel du voyage [de l'antipape] : M. Park Jong-deok, Commandant de l'Armée du salut sur le territoire de la Corée, M. Jaseung, président de l'Ordre Jogye du bouddhisme coréen, M. Namgung Seong, directeur du bouddhisme won, M. Seo Jung-ki, président de l'Association Sung Kyun Kwan du confucianisme, M. Park Nam-soo, leader du cheondogyo, M. Han Yang-won, président de l'Association pour les "religions" coréennes autochtones et M. Kim Young-Ju, secrétaire général du Conseil national des "Églises" de Corée (NCCK).


Avant de prendre congé, [l'antipape] leur a adressé quelques mots improvisés en espagnol, traduits par son interprète le "P." John Chong Che-chon, "sj" : « Je voudrais vous remercier pour la gentillesse et l'affection dont vous avez fait preuve en venant ici me rencontrer. La vie est un chemin, un long chemin, mais que l’on ne peut pas parcourir seuls. Nous devons marcher avec des frères en présence de Dieu. Pour ceci je vous remercie pour vos gestes qui expriment notre marche ensemble en présence de Dieu. C’est ce que Dieu a demandé à Abraham. Nous sommes frères en Dieu, nous nous reconnaissons comme frères, nous marchons ensemble. Que le Seigneur nous bénisse ! Et s'il-vous-plaît, je vous demande de prier pour moi. Merci ! »


En 2005, près de la moitié de la population de Corée du sud affirmait n’avoir aucune préférence religieuse. D’après un recensement de 2007, 29,2% de la population de l’époque était "chrétienne" (18,3% de protestants et 10,9% de [conciliaires]). Les bouddhistes étaient 22,8%. Selon les statistiques de la "Secrétairerie d’État", au 31 décembre 2013, les [conciliaires] étaient 10,7%.

Parmi les "religions", on compte aussi divers nouveaux mouvements religieux comme le jeungsando, le cheondoïsme et le bouddhisme won. La religion la plus ancienne est le chamanisme coréen. Aujourd’hui, la liberté de religion est garantie par la Constitution.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-rencontre-les-chefs-religieux-de-coree )

Il ne manque plus que Aum Shinrikyō et l'Ordre du Temple Solaire, et la photo de famille sera parfaite.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Mer 20 Aoû 2014, 4:31 pm

Benjamin a écrit:Il ne manque plus que Aum Shinrikyō et l'Ordre du Temple Solaire, et la photo de famille sera parfaite.

Ainsi que les apôtres de l’amour infini, les hare krishnas, les jovialistes et les dizaines de

millions de sectes existantes dans le monde. Plus il va ce François, plus il se rempironne.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Mer 20 Aoû 2014, 4:33 pm

.

Une photographie satellitaire à l’échelle du globe lui ferait un portrait complet.  clown 

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  gabrielle le Jeu 21 Aoû 2014, 7:51 am

Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Benjamin le Jeu 21 Aoû 2014, 7:59 am


Je ne savais pas ce qu'était le cheondogyo, selon Wiki ce serait ceci :

Wiki a écrit:
Le cheondoïsme ou Cheondogyo (천도교, Cheondogyo, la religion de la voie céleste), est un mouvement religieux coréen du XXe siècle, basé sur le mouvement Donghak du XIXe siècle fondé par Choe Je-u. Il prend ses origines dans les rébellions paysannes qui commencèrent en 1812. La théologie cheondoïste est à la fois monothéiste, panthéiste et panenthéiste. [???] Le mouvement Donghak ayant été condamné à la clandestinité puis ayant été à l'origine des rébellions paysannes de 1894 et interdit, il a été refondé en 1905 sous le nom de Cheondogyo.

Origines

Le cheondoïsme est issu du chamanisme coréen, du taoïsme et du bouddhisme et comprend des éléments tirés du christianisme. Il est devenu de plus en plus populaire en Corée du Sud avec le retour du nationalisme et aussi particulièrement en Corée du Nord. Dans ce pays, c'est la religion principale, observée par 12 % de la population.

Concepts

Le cheondoïsme enseigne que Dieu (Haneullim) réside dans chaque personne. Il a pour objectif de convertir la société terrestre en un paradis sur terre. Il essaie de transformer les croyants en des êtres moraux et intelligents possédant une grande conscience sociale. Sur cet aspect, il peut être considéré comme une religion humaniste et sociale.

(...)

Ils sont faits pour s'entendre avec Berlingot...

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  gabrielle le Jeu 21 Aoû 2014, 8:06 am

comme larrons en foire.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Benjamin le Jeu 21 Aoû 2014, 8:43 am


D'autres "frères" de Bergoglio, toujours selon Wiki mais malgré le manque de sérieux de Wiki cela peut sans doute donner une idée :

Wiki a écrit:
Le chamanisme coréen est encore une religion très vivante. Bien qu'empreint de ses origines sibériennes, il a de nombreux caractères nationaux, qui lui ont valu un renouveau dans le dernier quart du XXe siècle.

Parmi ces originalités, les chamans sont la plupart du temps des femmes, les mudangs. Leur équivalent masculin est le paksu, mais il est beaucoup plus rare. En tant que chaman, la mudang apporte des soins, attire la fortune sur tel ou tel, communique avec les esprits des morts, y compris les personnes célèbres, prononce des malédictions.

(...)

Rites du chamanisme coréen

D'origine sibérienne, le chamanisme coréen a été progressivement modifié par le contact avec le bouddhisme et le confucianisme. Plusieurs rituels ont ainsi disparu : les sacrifices humains (au contact du bouddhisme), par exemple ; d'autres ont été conservés, comme le kosa ou le kut.

Les totems sont appelés jangseung : ils protègent les villages contre les catastrophes naturelles et les esprits malfaisants.

Le kosa

Le kosa est un rite d'offrande faite aux esprits avant le démarrage d'une entreprise : construction d'un bâtiment, tournage d'un film, examen. Les offrandes et les prières sont censées attirer la bienveillance des esprits.

Le kut

Le kut est une danse chamanique, déclinée sous différents aspects, que la mudang effectue en transes. Elle permet d'entrer en contact avec les esprits, de prédire l'avenir ou de connaître le passé.

(...)

Le chamanisme dans la Corée moderne

Il y a environ cinquante mille mudangs en Corée du Sud. Les mudangs sont très présents dans la société coréenne actuelle : outre les fréquents appels à leur office pour le kosa, elles tiennent des cafés de voyance, fréquentés avant toute étape importante de la vie : examen, entretien d'embauche, mariage.

(...)

Il n'est pas un bâtiment qui ne soit construit, une nouvelle usine qui ne soit inaugurée en Corée sans un rituel chamanique traditionnel (kosa) destiné à s'accorder la bienveillance des esprits du lieu.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  gabrielle le Jeu 21 Aoû 2014, 8:52 am

Il faut rectifier la phrase de Bergoglifaux

Nous devons marcher avec des frères en présence de Satan. Pour ceci je vous remercie pour vos gestes qui expriment notre marche ensemble en présence de Satan.


gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Roger Boivin le Jeu 21 Aoû 2014, 10:38 am

gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Tout simplement parce que cette présence n'est pas celle du vrai Dieu, mais du Diable.

Et que donc, en passant, ils ont raison les tenant de vatican II de dire que toutes ces religions ont le même Dieu, puisque ce dieu en question est un faux dieu, et ce faux dieu c'est le Diable.

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  gabrielle le Jeu 21 Aoû 2014, 10:53 am

roger a écrit:
gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Tout simplement parce que cette présence n'est pas celle du vrai Dieu, mais du Diable.

Et que donc, en passant, ils ont raison les tenant de vatican II de dire que toutes ces religions ont le même Dieu, puisque ce dieu en question est un faux dieu, et ce faux dieu c'est le Diable.

Voilà une explication qui ne passe pas par 4 chemins, un direct sur la cible.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Jeu 21 Aoû 2014, 12:00 pm

gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Voyons Gabrielle, ces gens veulent juste être sur la photo ! (des kid kodak comme on disait.)

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Monique le Jeu 21 Aoû 2014, 4:08 pm

gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Tout simplement parce qu'ils étaient tous impressionné par l’invitation de Berlingot à marcher sans jamais s’arrêter.

Monique

Nombre de messages : 6373
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  ROBERT. le Jeu 21 Aoû 2014, 6:45 pm

Monique a écrit:
gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Tout simplement parce qu'ils étaient tous impressionné par l’invitation de Berlingot à marcher sans jamais s’arrêter.

Comme vous dites Monique, c'est la révolution en marche et qui finit toujours par dévorer ses enfants.

La révolution adore un jour, ce qu'elle brûle le lendemain.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Foire aux croyances : Bergoglio "porte dans son cœur les frères des autres religions"

Message  Roger Boivin le Sam 23 Aoû 2014, 2:35 pm

gabrielle a écrit:
roger a écrit:
gabrielle a écrit:Comment des personnes ( bouddhistes, confucianistes et cie) peuvent-ils marcher en présence de quelqu'un auquel ils ne croient pas, faudrait que Berlingot me l'explique celle-la!

Tout simplement parce que cette présence n'est pas celle du vrai Dieu, mais du Diable.

Et que donc, en passant, ils ont raison les tenant de vatican II de dire que toutes ces religions ont le même Dieu, puisque ce dieu en question est un faux dieu, et ce faux dieu c'est le Diable.

Voilà une explication qui ne passe pas par 4 chemins, un direct sur la cible.

Qui mieux que le Démon use de cette tactique : Diviser pour régner ?
D'ailleurs, n'est-ce pas ça ce fameux œcuménisme, prôné par la Secte "Conciliaire" si conciliante, et qui provient des dissidents : une collectivité de sectes toutes évidemment divisées quant à la Foi et la Morale, mais toutes sous la houlette d'un même chef qui est  le Démon dissimulé sous divers masques !!?



Dom Guéranger, l’Année Liturgique a écrit : Notre-Dame règne maintenant dans les cieux. Son triomphe sur la mort a été sans labeur ; comme Jésus pourtant, c’est par la souffrance qu’elle a mérité d’entrer dans sa gloire [4]. Nous n’arriverons pas autrement que le Fils et la Mère au bonheur sans fin. Ayons souvenir des joies si douces goûtées durant ces huit jours ; mais n’oublions pas que le chemin n’est point achevé pour nous encore. Que restez-vous à regarder le ciel ? disaient aux disciples les Anges de l’Ascension, de la part du Seigneur monté dans la nue [5] ; car les disciples, devant qui s’étaient révélés un instant les horizons de la patrie, ne se résignaient pas à reporter leurs yeux vers la vallée des larmes. Comme le Seigneur, Marie, aujourd’hui, nous envoie son message des hauteurs radieuses où nous la suivrons, mais plus tard, où nous l’entourerons, mais après avoir dans les peines de l’exil mérité de former sa cour ; sans distraire d’elle notre âme, l’apôtre de ses douleurs, Philippe Benizi, nous rappelle au vrai sentiment de notre situation d’étrangers et de pèlerins sur la terre [6].

Luttes au dehors, au dedans craintes [7] : pour une large part, ce fut la vie de Philippe, comme l’histoire de sa patrie, Florence, l’histoire de l’Italie et du monde au XIIIe siècle. Né à l’heure où une admirable efflorescence de sainteté conspirait à faire de la cité des fleurs un paradis nouveau, il trouvait au même temps sa ville natale en butte aux factions sanglantes, aux assauts de l’hérésie, à tout l’excès des misères qui montrent que Jérusalem et Babylone se pénètrent partout ici-bas. Nulle part l’enfer n’est si près, que là où le ciel se manifeste avec une intensité plus grande ; par l’assistance de Marie, on le vit bien dans ce siècle où se rencontrèrent en voisinage plus immédiat que jamais la tête du serpent et le talon de la femme.
L’ancien ennemi, multipliant les sectes, avait ébranlé la foi au centre même des provinces enserrant la Ville éternelle. Tandis qu’en Orient l’Islam refoulait les derniers croisés, en Occident la papauté se débattait contre l’empire, devenu comme un fief de Satan aux mains de Frédéric II. Partout, dans la chrétienté dont l’unité sociale apparaissait dissoute, se révélait, à l’affaiblissement des croyances, au refroidissement de l’amour, le progrès du poison dont l’humanité doit mourir.

Re: Sanctoral - Le 23 août - Saint Philipe Béniti, confesseur : http://messe.forumactif.org/t5561p105-sanctoral#108692


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum