Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Aller en bas

Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  FRANC le Sam 01 Fév 2014, 7:51 pm

Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du  3 juillet 1907 ( in
Mandements, lettres pastorales et circulaires des évêques de Québec, Années 1906-1908, PP. 105 https://archive.org/stream/mandementslettre10glis#page/n126/mode/1up )













Dernière édition par FRANC le Dim 02 Fév 2014, 3:17 am, édité 1 fois
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Roger Boivin le Sam 01 Fév 2014, 11:28 pm

FRANC a écrit:Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du  3 juillet 1907 ( in
Mandements, lettres pastorales et circulaires des évêques de Québec, Années 1906-1908, PP. 105 https://archive.org/stream/mandementslettre10glis#page/n126/mode/1up )
Spoiler:












« ..sortant des limites fixées par les Pères et par la Sainte Église elle-même, poursuivent, sous prétexte d'interprétation plus approfondie et en se réclamant du point de vue historique , un prétendu progrès des dogmes qui, en réalité, en est la déformation.»

C'est ce dont vous nous accusez, Franc ?

Parmi toutes ces propositions condamnées, laquelle ou lesquelles nous attribuez vous ?

Si pour vous nous sommes des hérétiques, n'est-ce pas téméraire de votre part de nous fréquenter , et ce faisant de mettre votre foi en danger ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Dim 02 Fév 2014, 5:42 am

Puisque on aura du mal à savoir ce que pense Franc de cette longue citation de Saint Pie X, au moins serait-il intéressant de savoir ce que désigne le pape en rendant responsable "Le temps" de tous les malheurs.
En effet, le pape dit :

Par un malheur vraiment lamentable, notre temps, qui ne souffre aucun frein, s’attache souvent, dans la recherche des vérités supérieures, à des nouveautés au point que, délaissant ce qui est en sorte l’héritage du genre humain, il tombe dans les plus grandes erreurs

Or, il semblerait que le temps n'y est pour rien, que le temps ne souffre de rien, qu'il ne s'attache à rien même pas à des nouveautés et qu'en aucune manière il ne peut délaisser "l'héritage du genre humain" et comment le temps pourrait-il de lui-même tomber dans les plus grandes erreurs ?
Il y a donc une particularité dans la manière de s'exprimer de Saint Pie X et qui pourrait expliquer pourquoi, il ne vise pas les hommes ou certains hommes ou groupes d'hommes précisément et précisément responsalbes et qu'il semble s'en prendre au temps comme si celui-ci y était pour quelque chose ?
Il y a d'ailleurs d'autres textes d'autres papes qui utilisent également le même procédé et si cela peut intéresser je vous ferais parvenir ces textes.

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  FRANC le Dim 02 Fév 2014, 6:26 am

Banigé a écrit:Puisque on aura du mal à savoir ce que pense Franc de cette longue citation de Saint Pie X, au moins serait-il intéressant de savoir ce que désigne le pape en rendant responsable "Le temps" de tous les malheurs.
En effet, le pape dit :

Par un malheur vraiment lamentable, notre temps, qui ne souffre aucun frein, s’attache souvent, dans la recherche des vérités supérieures, à des nouveautés au point que, délaissant ce qui est en sorte l’héritage du genre humain, il tombe dans les plus grandes erreurs

Or, il semblerait que le temps n'y est pour rien, que le temps ne souffre de rien, qu'il ne s'attache à rien même pas à des nouveautés et qu'en aucune manière il ne peut délaisser "l'héritage du genre humain" et comment le temps pourrait-il de lui-même tomber dans les plus grandes erreurs ?
Il y a donc une particularité dans la manière de s'exprimer de Saint Pie X et qui pourrait expliquer pourquoi, il ne vise pas les hommes ou certains hommes ou groupes d'hommes précisément et précisément responsalbes et qu'il semble s'en prendre au temps comme si celui-ci y était pour quelque chose ?
Il y a d'ailleurs d'autres textes d'autres papes qui utilisent également le même procédé et si cela peut intéresser je vous ferais parvenir ces textes.

Franc n'est pas, en matière religieuse, un adepte de la liberté de pensée ; fidèle de l'Eglise, et enseigné par le Magistère, c'est un agneau qui boit le lait de la doctrine, il ne dit pas à sa Mère, je préfère, le Guigoz 1ère âge.
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Dim 02 Fév 2014, 8:04 am

vous avez quelque chose contre le Gugoz 1er âge Very Happy 

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  JP Bontemps le Dim 02 Fév 2014, 9:14 am

Voyez comment, ici, cet imposteur de Gérard déforme la pensée de St Pie X qui, dans le Décret « Lamentabili sane exitu »
Par un malheur vraiment lamentable, notre temps, qui ne souffre aucun frein, s’attache souvent, dans la recherche des vérités supérieures, à des nouveautés au point que, délaissant ce qui est en sorte l’héritage du genre humain, il tombe dans les plus grandes erreurs. [...]

En effet, faisant mine de ne pas comprendre que, par la locution « notre temps », St Pie X désignait, de toute évidence, les hommes en général vivant en « notre temps »,
Gégé le malhonnête a écrit:
[...]

Or, il semblerait que le temps n'y est pour rien, que le temps ne souffre de rien, qu'il ne s'attache à rien même pas à des nouveautés et qu'en aucune manière il ne peut délaisser "l'héritage du genre humain" et comment le temps pourrait-il de lui-même tomber dans les plus grandes erreurs ?
Il y a donc une particularité dans la manière de s'exprimer de Saint Pie X et qui pourrait expliquer pourquoi, il ne vise pas les hommes ou certains hommes ou groupes d'hommes précisément et précisément responsalbes [sic] et qu'il semble s'en prendre au temps comme si celui-ci y était pour quelque chose ?
Il y a d'ailleurs d'autres textes d'autres papes qui utilisent également le même procédé et si cela peut intéresser je vous ferais parvenir ces textes.


Plus anticlérical, dans ce qui se veut appartenir à la Tradition catholique, et particulièrement plus antipapiste, tu meurs ! affraid...

JP Bontemps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Dim 02 Fév 2014, 10:11 am


JP B a écrit :

En effet, faisant mine de ne pas comprendre que, par la locution « notre temps », St Pie X désignait, de toute évidence, les hommes en général vivant en « notre temps »,

D'après notre JP B inspiré, il s'agirait des hommes en général, c'est à dire indistinctement de tous les hommes. Est-ce que tous les hommes du temps de Saint Pie X peuvent être indistinctement accusés de tous les maux dont le pape fait mention ? Si ce n'est pas le temps qui doit être coupable ce ne peut pas être non plus tous les hommes.
Alors, JP B, ton explication est insuffisante sinon fausse.

Je ne fais pas mine de ne pas comprendre, je fais simplement remarqué que le temps est une des circonstances qui a vu les actions mauvaises des hommes dont Saint Pie X fait mention. En aucune manière ce temps ne peut être mis au banc des accusés comme SUJET de ces actions mauvaises qui, effectivement ne peuvent être attribuées qu'à des hommes et pas à tous !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Dim 02 Fév 2014, 10:22 am

JP B a écrit :

Voyez comment, ici, cet imposteur de Gérard déforme la pensée de St Pie X qui, dans le Décret « Lamentabili sane exitu »

Ouin...ouin...in..in !

JP B, il est méchant, moi je veux mon Guigoz 1er âge pour me consoler ! Mad 

Il ne s'agit pas de la pensée de St Pie X et même pas de remettre en cause sa façon de s'exprimer mais j'ai simplement posé une question sur sa façon de s'exprimer. Si il faut se faire flinguer pour cela, c'est que JP B est pris de folie flingeuse et qu'il ne pense qu'à tirer sur tout ce qui bouge pour se faire plaisir !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Dim 02 Fév 2014, 10:29 am

Léon XIII a utilisé le même procédé que Saint PIe X, dans Rerum Novarum et à n'y préter qu'une attention distraite, on pourrait croire que c'est "le dernier siècle" qui est la cause de tous les malheurs :



Le dernier siècle a détruit, sans rien leur substituer, les corporations anciennes qui étaient pour eux une protection. Les sentiments religieux du passé ont disparu des lois et des institutions publiques et ainsi, peu à peu, les travailleurs isolés et sans défense se sont vu, avec le temps, livrer à la merci de maîtres inhumains et à la cupidité d'une concurrence effrénée. Une usure dévorante est venue accroître encore le mal. Condamnée à plusieurs reprises par le jugement de l'Église, elle n'a cessé d'être pratiquée sous une autre forme par des hommes avides de gain et d'une insatiable cupidité. À tout cela, il faut ajouter la concentration entre les mains de quelques-uns de l'industrie et du commerce devenus le partage d'un petit nombre d'hommes opulents et de ploutocrates qui imposent ainsi un joug presque servile à l'infinie multitude des prolétaires.
extrait de Rerum Novarum de Léon XIII

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  FRANC le Dim 02 Fév 2014, 3:14 pm

Banigé a écrit:Puisque on aura du mal à savoir ce que pense Franc de cette longue citation de Saint Pie X, au moins serait-il intéressant de savoir ce que désigne le pape en rendant responsable "Le temps" de tous les malheurs.
En effet, le pape dit :

Par un malheur vraiment lamentable, notre temps, qui ne souffre aucun frein, s’attache souvent, dans la recherche des vérités supérieures, à des nouveautés au point que, délaissant ce qui est en sorte l’héritage du genre humain, il tombe dans les plus grandes erreurs

Or, il semblerait que le temps n'y est pour rien, que le temps ne souffre de rien, qu'il ne s'attache à rien même pas à des nouveautés et qu'en aucune manière il ne peut délaisser "l'héritage du genre humain" et comment le temps pourrait-il de lui-même tomber dans les plus grandes erreurs ?
Il y a donc une particularité dans la manière de s'exprimer de Saint Pie X et qui pourrait expliquer pourquoi, il ne vise pas les hommes ou certains hommes ou groupes d'hommes précisément et précisément responsalbes et qu'il semble s'en prendre au temps comme si celui-ci y était pour quelque chose ?
Il y a d'ailleurs d'autres textes d'autres papes qui utilisent également le même procédé et si cela peut intéresser je vous ferais parvenir ces textes.

Banigé semble s'amuser avec un byzantinisme puéril, sans se rendre compte que ses sorties subtiles, ne servent qu'à affaiblir l'autorité du Magistère, et faire ainsi le jeu des adversaires. Dans des temps plus rudes, nos ancêtres les croisés, n'hésitaient pas à faire un détour par Constantinople, pour apprendre à penser à ces Byzantins ergoteurs , en frappant un grand coup d'épée, sur le crâne de ces dégénérés, en attendant que des musulmans armés finissent le travail. D'autres musulmans armés, étaient d'ailleurs, il y a peu à Tombouctou ou à Bangui, prions pour que Dieu, ait pitié de Banigé et que des musulmans plus hardis ne viennent un jour lui rendre viste et qu'il ne termine avec le même sort que ces Byzantins décadents.
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  ROBERT. le Dim 02 Fév 2014, 3:22 pm

.
Que vient faire le  Décret « Lamentabili sane exitu » dans le décor ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  FRANC le Dim 02 Fév 2014, 3:27 pm

J'ai mis en ligne le texte complet, en français, du Décret Lamentabili sane exitu, de Saint Pie X, du 3 juillet 1907, parce que celui-ci est rarement accessible intégralement, sur internet alors que les historiens en parlent tant.

Par ailleurs, je n'ai pas autorité pour lancer des anathèmes, j'ai seulement donné des textes où ce terme est utilisé, contre des affirmations condamnées. Recherchant des textes du Magistère, enseignant la perpétuité et la visibilité de son gouvernement, de son Magistère et de son Ministère, c'est le hasard qui m'a fait découvrir des écrits où cette sentence est mentionnée, contre ceux qui soutiennent des assertions réprouvées. Toute la question est de savoir, s'il y a, ou non, pertinacité, dans l'allégation de ces propositions condamnées, pour en être frappé ou pas. Si je suis intervenu, c'est justement, pour qu'il n'y ait pas pertinacité. Il demeure, que ces contestations, seraient-ce par ignorance, sont un scandale ( c'est-à-dire, porte au péché, celui de ne pas ou de ne plus croire à la divinité de l'Eglise), en faisant croire à tous, que les membres de l'Eglise ne professent pas la même Foi, et donc que l'Eglise n'est pas Une.

Et puisque vous semblez craindre, que je dirige le  Décret Lamentabili sane exitu, contre vous, je vous signale, parmi les propositions à proscrire et réprouvées, son article LIII :


Or, la constitution organique de l'Eglise, tel que rappelée, dans l'Encyclique Mortalium animos  (  in Actes de S. S. Pie XI, tome 4, Maison de la Bonne Presse, PP. 69 et 70 http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=963 ), c'est, nous dit, Pie XI, «si admirablement constitué», «une société parfaite, ayant par sa nature même des caractères extérieurs et perceptibles à nos sens, ayant pour but de procurer dans l'avenir le salut du genre humain, sous la conduite d'un seul chef , par l'enseignement et la prédication, par l'administration des sacrements, sources de la grâce céleste»

Or, qui conduit ? : le successeur de Pierre avec sous sa pleine juridiction, les successeurs des Apôtres; qui enseigne ? le Magistère; qui administre les Sacrements ? : les Ministres. Aucun d'eux ne sont des laïcs, mais un Clergé avec une hiérarchie. Ils sont visibles : «ayant par sa nature même des caractères extérieurs et perceptibles à nos sens».  Voilà, la Constitution de l'Eglise, elle est immuable : il y aura donc toujours, dans l'Eglise, un Clergé avec une hiérarchie visible.

Derrière, les Gambetta, Jules Ferry, Combes, Sarkozy ou Hollande, ne nous faisons pas les propagateurs de la laïcité, même si un Rosalmonte, ou un diacre illicite Zins, nous disent faussement, parce que nous serions aux derniers temps, que l'Eglise est désormais uniquement constituée de laïques, car selon eux, "il n'y a plus de hiérarchie" ( http://messe.forumactif.org/t5065p180-l-eglise-catholique-est-sous-un-chef-visible-par-saint-francois-de-sales#96933 et http://messe.forumactif.org/t5128p135-pourquoi-dieu-a-t-il-abandonne-son-eglise-en-la-laissant-sans-gouvernement#98504   ) ?
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  ROBERT. le Dim 02 Fév 2014, 3:46 pm

.
 Merci de votre réponse. Il est vrai, en effet, que l'on ne trouve pas souvent ce Décret sur le Net..
FRANC a écrit:
...Et puisque vous semblez craindre, que je dirige le  Décret Lamentabili sane exitu, contre vous, je vous signale, parmi les propositions à proscrire et réprouvées, son article LIII :
 
Qui craint quoi ? C’est vous qui dites que nous semblons craindre le Décret Lamentabili sane exitu, pas nous.
 
Vous  ne savez pas ce que nous craignons ou ce que nous ne craignons pas. Personne sur TD n'endosse l’article LIII.  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Roger Boivin le Dim 02 Fév 2014, 4:55 pm

FRANC a écrit:J'ai mis en ligne le texte complet, en français, du Décret Lamentabili sane exitu, de Saint Pie X, du 3 juillet 1907, parce que celui-ci est rarement accessible intégralement, sur internet alors que les historiens en parlent tant.

Spoiler:
Par ailleurs, je n'ai pas autorité pour lancer des anathèmes, j'ai seulement donné des textes où ce terme est utilisé, contre des affirmations condamnées. Recherchant des textes du Magistère, enseignant la perpétuité et la visibilité de son gouvernement, de son Magistère et de son Ministère, c'est le hasard qui m'a fait découvrir des écrits où cette sentence est mentionnée, contre ceux qui soutiennent des assertions réprouvées. Toute la question est de savoir, s'il y a, ou non, pertinacité, dans l'allégation de ces propositions condamnées, pour en être frappé ou pas. Si je suis intervenu, c'est justement, pour qu'il n'y ait pas pertinacité. Il demeure, que ces contestations, seraient-ce par ignorance, sont un scandale ( c'est-à-dire, porte au péché, celui de ne pas ou de ne plus croire à la divinité de l'Eglise), en faisant croire à tous, que les membres de l'Eglise ne professent pas la même Foi, et donc que l'Eglise n'est pas Une.

Et puisque vous semblez craindre, que je dirige le  Décret Lamentabili sane exitu, contre vous, je vous signale, parmi les propositions à proscrire et réprouvées, son article LIII :


Or, la constitution organique de l'Eglise, tel que rappelée, dans l'Encyclique Mortalium animos  (  in Actes de S. S. Pie XI, tome 4, Maison de la Bonne Presse, PP. 69 et 70 http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=963 ), c'est, nous dit, Pie XI, «si admirablement constitué», «une société parfaite, ayant par sa nature même des caractères extérieurs et perceptibles à nos sens, ayant pour but de procurer dans l'avenir le salut du genre humain, sous la conduite d'un seul chef , par l'enseignement et la prédication, par l'administration des sacrements, sources de la grâce céleste»

Or, qui conduit ? : le successeur de Pierre avec sous sa pleine juridiction, les successeurs des Apôtres; qui enseigne ? le Magistère; qui administre les Sacrements ? : les Ministres. Aucun d'eux ne sont des laïcs, mais un Clergé avec une hiérarchie. Ils sont visibles : «ayant par sa nature même des caractères extérieurs et perceptibles à nos sens».  Voilà, la Constitution de l'Eglise, elle est immuable : il y aura donc toujours, dans l'Eglise, un Clergé avec une hiérarchie visible.


Derrière, les Gambetta, Jules Ferry, Combes, Sarkozy ou Hollande, ne nous faisons pas les propagateurs de la laïcité, même si un Rosalmonte, ou un diacre illicite Zins, nous disent faussement, parce que nous serions aux derniers temps, que l'Eglise est désormais uniquement constituée de laïques, car selon eux, "il n'y a plus de hiérarchie" ( http://messe.forumactif.org/t5065p180-l-eglise-catholique-est-sous-un-chef-visible-par-saint-francois-de-sales#96933 et http://messe.forumactif.org/t5128p135-pourquoi-dieu-a-t-il-abandonne-son-eglise-en-la-laissant-sans-gouvernement#98504   ) ?

.
SS PIUS X SYLLABUS 'LAMENTABILI SANE' - Décret «Lamentabili» condamnant les erreurs principales du modernisme par S. Pie X du 3 juillet 1907:
http://www.virgo-maria.org/references/references_html/Saint_Pie_X/Saint_pie_x_lamentabili__sane_exitu_1907.htm

. Qui enseigne ici sur TD que ce sont des laïcs qui conduisent l'Église ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Roger Boivin le Dim 02 Fév 2014, 5:11 pm


. Et quant à l'abbé Zins, lisez comme il faut ce qu'il a écrit ( je vais couper les titres, et coller les lignes afin de ne pas trop prendre de place, et mettre en gras ce qui nous intéresse, et en bleu ce qu'il conclut ) :


Précisions demandées sur l'état de l'Eglise militante au temps de la Grande Apostasie : (Suite)

L'Eglise durera telle que le Christ l'a fondée jusqu'à la fin des temps,
disons plus précisément (avec Mt. 28,20) "jusqu'à la consommation des siècles" ou la fin du monde.

Telle est la majeure de Foi, admise par tout Catholique.
Quant à la mineure, M. D.A., selon ce que vous me dites, et pas mal d'autres avec lui, n'en voit qu'une possible,
que l'on peut résumer comme suit : Or nous ne sommes pas encore à la fin du monde.

D'où il conclut :

donc l'Eglise doit nécessairement, aujourd'hui comme en tout temps, être demeurée apostolique et posséder une Hiérarchie.

Pour moi, je tiens cette mineure comme possible, et cette conclusion comme probable,
mais avec les distinctions ou précisions suivantes :

a)
pas encore à la fin du monde en tant qu'instant ultime et dernier mettant définitivement fin au temps : concedo simpliciter,
je le concède tout à fait, car c'est une évidence indubitable ;

b) pas à la fin du monde en tant qu'ultime période de l'histoire humaine : de soi, cela reste possible,
en tant que l'on pourrait se tromper sur la réalisation des deux premiers principaux signes précurseurs ;
de fait, en raison de la réalisation manifeste de ces deux premiers signes principaux démontrée par les chapitres 2 et 3 du livre sur l'Antéchrist,
cela est tout à fait improbable ;

c) demeurée hiérarchique, au moins en puissance : concedo.

Quant à ce dernier point, comme cela est fait dans le n°23 p.7 et 17 et dans le livre sur l'Antéchrist p. 254,
deux solutions me semblent possibles :

soit qu' il reste un ou plusieurs évêques fidèles et légitimes inconnus de nous quelque part dans le monde ;

soit que les deux Témoins, Hénoch et Elie, convertissent et donnent juridiction au Nom de Dieu
(et de par le pouvoir exceptionnel que Dieu leur donnera d'agir avec son autorité même)
à des évêques validement mais illicitement consacrés, à partir desquels tout l'ordre hiérarchique pourrait être relevé.

Dans le premier cas, il y aurait une simple résurgence de l'ordre hiérarchique (catholique),
dans le second une véritable résurrection en conformité avec celle de la Tête du Corps Mystique après sa Passion.

Mais j'envisage aussi comme possible cette autre mineure :

Or il n'y a plus de Hiérarchie Catholique, donc nous sommes à la fin des temps ou du monde (en tant qu'ultime période) jusqu'à laquelle la Hiérarchie devait durer, l'avènement de l'Antéchrist et ses suites étant imminent.

Voilà me semble-t-il, vu les circonstances actuelles exceptionnelles, les deux façons légitimes de voir l'accomplissement des promesses de Notre Seigneur concernant l'indéfectibilité de son Eglise.

La première me paraît plus conforme à ces promesses et donc plus probable, surtout si l'on considère la conversion des Juifs et la reconversion des Nations qui doivent suivre la chute de l'Antéchrist avec un laps de temps plus ou moins long pour faire pénitence (ainsi que cela est démontré dans la dernière partie du livre sur l'Antéchrist)...


Quoi qu'il en soit, nous avons en tout cela plus d'éléments qu'il nous en faut pour connaître clairement notre devoir présent ; et pour rester fidèles, il importe surtout que nous mettions en pratique cette antienne de l'Office des Apôtres :
"ln patientia vestra possidebitis animas vestras" - Lc. 21,19 - (c'est par votre patience que vous posséderez vos âmes),
et que nous demandions à Dieu d'abréger le temps (comme Il l'a promis!) et d'avancer le moment de son intervention par les Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie..."


http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2373&start=60&postdays=0&postorder=asc&highlight=&mforum=micael

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  JP Bontemps le Dim 02 Fév 2014, 8:18 pm

Dans ce message qui montre qu'il ne sait pas mettre en orme une citation,
Gégé a écrit:
JP B [en respectant la mise en forme, n'est-ce pas Gégé] a écrit:En effet, faisant mine de ne pas comprendre que, par la locution « notre temps », St Pie X désignait, de toute évidence, les hommes en général vivant en « notre temps »,

D'après notre JP B inspiré, il s'agirait des hommes en général, c'est à dire indistinctement de tous les hommes. Est-ce que tous les hommes du temps de Saint Pie X peuvent être indistinctement accusés de tous les maux dont le pape fait mention ? Si ce n'est pas le temps qui doit être coupable ce ne peut pas être non plus tous les hommes.
Alors, JP B, ton explication est insuffisante sinon fausse.

[...]

(Souligné par JPB.)

Dans celui-ci,
avec juste raison FRANC a écrit:
[...]

Banigé semble s'amuser avec un byzantinisme puéril, sans se rendre compte que ses sorties subtiles, ne servent qu'à affaiblir l'autorité du Magistère, et faire ainsi le jeu des adversaires. Dans des temps plus rudes, nos ancêtres les croisés, n'hésitaient pas à faire un détour par Constantinople, pour apprendre à penser à ces Byzantins ergoteurs , en frappant un grand coup d'épée, sur le crâne de ces dégénérés, en attendant que des musulmans armés finissent le travail. D'autres musulmans armés, étaient d'ailleurs, il y a peu à Tombouctou ou à Bangui, prions pour que Dieu, ait pitié de Banigé et que des musulmans plus hardis ne viennent un jour lui rendre visite et qu'il ne termine avec le même sort que ces Byzantins décadents.


Avec juste raison, dis-je, FRANC a écrit cela, d'autant plus que notre Gégé indécrottable continue de faire mine, maintenant de confondre ce qui est général (et qui comporte des exceptions particulières) avec ce qui absolument total !...

Eh quoi ! Ce qu'a écrit St Pie X au début du Décret « Lamentabili sane exitu » ne concernerait pas les hommes de « notre temps » en général ?
Gégé voudrait-il insinuer que les hommes en général vivant en « notre temps » seraient, en général, je le souligne, irréprochables et que ce ne serait qu'une petite partie formant exception qui pourrait être « accusés de tous les maux dont le pape fait mention ? » Shocked 
Et où Gégé a-t-il vu que la proposition « les hommes en général vivant en “notre temps” » pouvait signifier « tous les hommes » Question Dans son cerveau dérangé de « Byzantin ergoteur décadent », oui Exclamation...
Son cerveau dérangé de « Byzantin ergoteur décadent » n'a pas l'air de savoir que ce n'est pas “aucun” qui s'oppose à “général”, mais “particulier” (comme “singulier” s'oppose à “commun”), “aucun” s'opposant à “tous”.

Donc, il est exact que St Pie X désignait, de toute évidence, les hommes en général vivant en « notre temps », ce qui ne signifie pas « tous les hommes » mais la grande majorité d'entre eux. Gégé voudrait-il nier la chose ? Ou dire que St Pie X, comme pour la question de mariage également (mais non exclusivement) à la mairie, se trompait ?

Gégé est vraiment un « Byzantin ergoteur décadent » Mad Exclamation 

JP Bontemps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Lun 03 Fév 2014, 2:47 am

Les ergoteurs ne sont-ils pas ceux qui au lieu de répondre à une question précise bottent en touche ou répondent à côté.

Si vous ne savez pas pourquoi les papes ont mis sur le temps ou sur l'époque où ils vivaient la responsabilité des erreurs et des hérésies qu'ils ont dénoncé, c'est tant pis pour vous.

C'est que vous croyez qu'il n'y a rien à comprendre. Je n'ai jamais ergoté dans cette affaire, j'ai seulement posé une question sérieuse pour vous y faire réfléchir. Or, vous croyez qu'il n'y a rien à comprendre, que vous avez déjà tout compris et que celui qui va vous déranger par des questions alors que vous vous délectez dans la lumière transcendante est un emmerdeur publique ou un bysantin qui ne mérite que de se faire découper par les muslumans !

Je m'excuse auprès de vous, Mes chers JP B et Franc mais je n'avais pas compris que la seule chose que vous pouvez comprendre et éprouver à plein poumons, c'est la bonne odeur de l'encens que l'on doit vous balancer précisément pour avoir tout comprris !
L'encens pour vous, le bâton pour tous les autres !
Vous allez avancer très vite avec votre méthode !


!

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret « Lamentabili sane exitu » de Saint Pie X, du 3 juillet 1907

Message  Banigé le Lun 03 Fév 2014, 3:02 am

Je regrette dans mon dernier post d'avoir mis dans le même sac JP B et Franc. C'est qu'en effet, JP B a fait celui de s'associer pleinement à Franc comme il l'a déjà fait plusieurs fois.

Cependant, Franc est parfaitement catholique dans toutes ses démarches pour la bonne raison qu'il exclut TOTALEMENT l'église conciliaire de sa vision de l'Eglise catholique alors que la particularité de JP B est tout opposée. JP B intègre TOUJOURS une partie de l'église conciliaire pour constituer sa vision fausse de l'Eglise catolique et son premier dogme, c'est qu'il ne peut pas y avoir d'Eglise catholique aujourd'hui si on expurge d'elle TOUTE l'église conciliaire.

Par conséquent Franc est totalement dans l'esprit de ce forum et quelque part, il est même un exemple pour son extrême rigueur à ne pas mélanger la lumière et les ténèbres. Bien que je ne suis pas là pour être le représentant et le juge de ce forum puisque je ne suis pas administrateur et même pas membre, ce n'est qu'une constatation car depuis le temps, je crois savoir la démarche de mes frères sur ce forum.

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum