7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Aller en bas

7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Catherine le Ven 24 Jan 2014, 4:57 am

Le P. Béringer S. J. dit que ce pieux exercice est attribué au Vén. Sarnelli, un des premiers compagnons de Saint Alphonse.

La dévotion aux 7 douleurs et aux 7 allégresses de saint Joseph est en grand honneur parmi les dévoués serviteurs du virginal époux de Marie. Elle a été recommandée par saint Joseph lui-même à deux religieux franciscains naufragés et en grand péril de mort. Ils restèrent trois jours et trois nuits au milieu des flots soulevés par une horrible tempête sans autre esquif qu'une planche. Saint Joseph qu'ils avaient appelé à leur secours, les délivra et leur recommanda la dévotion à ses sept allégresses et à ses sept douleurs, promettant sa protection à ceux qui embrasseraient cette pratique.


On récite les 7 douleurs et 7 allégresses à saint Joseph 7 dimanches de suite...

I. — Ô très chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, quelles ne furent pas l’affliction et l’angoisse de votre cœur, dans la perplexité où vous étiez de savoir s’il fallait abandonner votre épouse sans tache ! Mais aussi quelle ne fut pas votre allégresse, quand l’ange vous révéla le grand mystère de l’Incarnation !
Nous vous prions, par cette douleur et par cette allégresse, de consoler notre cœur à présent et dans nos dernières douleurs, par la joie d’une bonne vie et d’une sainte mort, semblable à la vôtre, entre Jésus et Marie.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

II. — Ô bienheureux patriarche, glorieux saint Joseph, choisi pour être le père nourricier du Verbe fait homme, la douleur que vous avez ressentie en voyant naître l’Enfant Jésus dans une si grande pauvreté, se changea subitement en une joie céleste, devant l’harmonie des concerts angéliques et la contemplation des merveilles de cette nuit resplendissante.
Nous vous supplions, par cette douleur et par cette allégresse, de nous obtenir, après cette vie, d’aller entendre les louanges angéliques et jouir des splendeurs de la gloire céleste.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

III. — Ô très obéissant observateur des lois divines, glorieux saint Joseph, le Sang précieux que le Rédempteur enfant versa dans la circoncision, vous transperça le cœur; mais le nom de Jésus qu’il reçut alors vous rendit la vie, en vous comblant de joie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, de vivre éloignés de tout péché, afin d’expirer joyeux avec le très saint Nom de Jésus dans le cœur et sur les lèvres.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

IV. — Ô Saint très fidèle, le confident des mystères de notre rédemption, glorieux saint Joseph, si la prophétie de Siméon, concernant les souffrances que devaient endurer Jésus et Marie, vous occasionna une douleur mortelle, elle vous combla aussi de joie, en annonçant en même temps le salut et la glorieuse résurrection qui devaient en résulter pour un grand nombre d’âmes.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’être du nombre de ceux qui, en considération des mérites de Jésus et de l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, doivent ressusciter glorieusement.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

V. — Ô gardien très vigilant, ami intime du Fils de Dieu incarné, glorieux saint Joseph, combien n’avez-vous pas souffert pour nourrir et servir le Fils du Très-Haut, particulièrement dans votre fuite en Égypte ! mais aussi quelle ne fut point votre joie d’avoir toujours ce Dieu avec vous et de voir renversées les idoles d’Égypte !
Par cette douleur et par cette allégresse, obtenez-nous d’éloigner à jamais de nous le tyran des enfers, surtout par la fuite des occasions dangereuses, et de renverser dans notre coeur toute idole des affections terrestres, afin qu’entièrement occupés à servir Jésus et Marie, nous vivions uniquement pour eux et mourions dans la joie de leur amour.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VI. — Ô Ange de la terre, glorieux saint Joseph, qui avez pu admirer, soumis à vos moindres volontés, le Roi du ciel; si la joie de le ramener d’Égypte fut troublée par la crainte d’Archélaüs, bientôt, rassuré par l’Ange, vous fûtes heureux de demeurer à Nazareth avec Jésus et Marie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’écarter de notre coeur toute crainte nuisible, de posséder la paix de la conscience, de vivre contents avec Jésus et Marie et de mourir aussi avec eux.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VII. — Ô modèle de toute sainteté, glorieux saint Joseph, ayant perdu sans votre faute l’Enfant Jésus, vous l’avez cherché pendant trois jours, plongé dans une douleur profonde, jusqu’au moment où, plein de joie, vous avez retrouvé dans le temple, au milieu des docteurs, celui qui était votre vie.
Par cette douleur et par cette allégresse, nous vous supplions, de coeur et de bouche, d’intercéder en notre faveur, afin qu’il ne nous arrive plus de perdre Jésus par quelque faute grave. Si nous avions cet immense malheur, faites que nous le cherchions avec une douleur qui ne nous laisse pas de repos jusqu’à ce que nous le retrouvions favorable, surtout à notre mort, afin d’aller le posséder au ciel et d’y chanter éternellement avec vous ses divines miséricordes.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

Antienne : Jésus avait environ trente ans, et passait pour être fils de Joseph.
    V/. Priez pour nous, saint Joseph.
    R/. Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions : Ô Dieu, qui, par une providence admirable, avez daigné choisir le bienheureux Joseph pour être l’époux de votre très sainte Mère, faites, nous vous en supplions, que, le vénérant sur la terre comme notre protecteur, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans les cieux. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.




avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sept douleurs et sept allégresses

Message  Arthur le Ven 24 Jan 2014, 9:22 am

Merci.

Arthur

Nombre de messages : 1537
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Ven 24 Jan 2014, 11:08 am

.
Merci Catherine.  sunny 
 
Vous êtes l’instrument de la divine Providence pour me rappeler les exercices de piété que je ne néglige souvent.
 
Que le bon Saint Joseph soit votre protecteur tous les jours de votre vie et particulièrement à l’heure de votre mort.
 
Saint Joseph, Patron de la bonne mort, priez pour nous.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Catherine le Ven 24 Jan 2014, 11:37 am

Saint Joseph est merveilleux dans tous les domaines, son intercession est particulièrement puissante...

Et s'il s'agit de préserver l'innocence de nos enfants, n'est-il pas encore plus tout indiqué, lui qui a veillé sur l'Enfance du Sauveur!?

Confions-nous donc en Saint Joseph et en sa virginale épouse, notre Mère du Ciel!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Ven 24 Jan 2014, 11:45 am

Catherine a écrit:Saint Joseph est merveilleux dans tous les domaines, son intercession est particulièrement puissante...

Et s'il s'agit de préserver l'innocence de nos enfants, n'est-il pas encore plus tout indiqué, lui qui a veillé sur l'Enfance du Sauveur!?

Confions-nous donc en Saint Joseph et en sa virginale épouse, notre Mère du Ciel!
 
Merci encore Catherine.
 
On parle tout le temps de l'Enfant-Jésus, la très Sainte Vierge Marie.
 
Saint Joseph, le Grand Oublié...
 
N'est-ce pas Saint Joseph qui est appelé terreur des démons ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Dim 26 Jan 2014, 11:53 am

Ca y ést, on commence aujourd'hui !



Les sept douleurs et les sept joies de saint Joseph.



avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Dim 26 Jan 2014, 12:00 pm

.
 
Merci Roger de ce rappel.  Wink 
 
Au fait, peut-on les réciter un autre jour que le Dimanche ?  scratch
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Dim 26 Jan 2014, 12:03 pm


Dans le petit livre du Combat Spirituel ( petit de format, mais grand de spiritualité ) :

« Ne laissez passer aucun jour sans demander à Marie, à Jésus, au Père Éternel, qu'il leur plaise de vous donner pour principale protecteur saint Joseph, très digne époux de la plus pure des vierges ; puis, vous adressant à lui avec confiance, priez-le humblement de vous recevoir sous sa protection.

On rapporte une infinité de merveilles que ce grand Saint a opérées et beaucoup de faveurs insignes qu'il a faites à tous ceux qui l'ont invoqué dans leurs nécessités, soit spirituelles, soit corporelles, principalement lorsqu'ils ont eu besoin de la lumière céleste et d'un directeur invisible pour apprendre à bien prier. Si Dieu considère tant les autres Saints parce qu'ils l'ont servi et honoré en ce monde, quelle considération, quelle déférence n'aura-t-il pas pour celui qu'il a honoré lui-même ici-bas jusqu'à vouloir se soumettre à lui et lui obéir comme à son Père ! »



Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Dim 26 Jan 2014, 12:12 pm

roger a écrit:


Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

 
Si j'ai bien compris la grande Thérèse, c'est tout le temps ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Catherine le Dim 26 Jan 2014, 12:33 pm

Non, on récite les 7 oraisons pater ave gloria 7 dimanches de suite (mais que le dimanche, pas le lundi, mardi etc...)

On commence aujourd'hui, donc on récite la prochaine fois dimanche 2 février, puis 9 février, etc... et on récite la dernière fois le dimanche 9 mars.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 33
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Dim 26 Jan 2014, 1:36 pm

ROBERT. a écrit:
Spoiler:
roger a écrit:


Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

 
Si j'ai bien compris la grande Thérèse, c'est tout le temps ?
A mon avis, il y a surement une différence entre la dévotion à saint Joseph et les pratiques de dévotion.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Dim 26 Jan 2014, 3:46 pm

Catherine a écrit:Non, on récite les 7 oraisons pater ave gloria  7 dimanches de suite (mais que le dimanche, pas le lundi, mardi etc...)

On commence aujourd'hui, donc on récite la prochaine fois dimanche 2 février, puis 9 février, etc... et on récite la dernière fois le dimanche 9 mars.
 
Merci Catherine.  Que je suis tarte !    Vous aviez déjà donné la réponse:  Very Happy 
 
Catherine a écrit:  On récite les 7 douleurs et 7 allégresses à saint Joseph 7 dimanches de suite...
 
Je suppose qu’il en est de même pour toutes les dévotions: pendant la récitation des pater, ave et gloria, on médite sur les joies et
 
allégresses du bon Saint Joseph; même chose pour les mystères joyeux, douloureux et glorieux, en ce qui regarde le saint Rosaire, etc.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Dim 26 Jan 2014, 3:50 pm

roger a écrit:
ROBERT. a écrit:
Spoiler:

roger a écrit:


Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

 
Si j'ai bien compris la grande Thérèse, c'est tout le temps ?
A mon avis, il y a surement une différence entre la dévotion à saint Joseph et les pratiques de dévotion.
 
Merci Roger. Quelqu'un nous expliquera à un 'ment d'nné la différence... si différence il y a.  Wink 
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Sandrine le Lun 27 Jan 2014, 3:56 am

ROBERT. a écrit:
roger a écrit:
ROBERT. a écrit:
Spoiler:

roger a écrit:


Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

 
Si j'ai bien compris la grande Thérèse, c'est tout le temps ?
A mon avis, il y a surement une différence entre la dévotion à saint Joseph et les pratiques de dévotion.
 
Merci Roger. Quelqu'un nous expliquera à un 'ment d'nné la différence... si différence il y a.  Wink 

Je vais me risquer ...  Very Happy 

La dévotion est un attachement particulier à un saint. Les pratiques de dévotion en font partie mais on peut à un 'ment d'nné  Laughing faire quelques pratiques de dévotion à un saint pour une raison particulière ( neuvaine etc ) sans pour autant avoir un attachement particulier pour ce saint.

Arrêtez-moi si je me trompe !
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  gabrielle le Lun 27 Jan 2014, 10:18 am

Exact, Sandrine.

La plus grande dévotion de Sainte Thérèse d'Avila était la Sainte Humanité de Notre-Seigneur.

Pourtant, elle confia son premier monastère au patronage de Saint Joseph.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17828
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Lun 27 Jan 2014, 12:13 pm


« A mon avis, il y a surement une différence entre la dévotion à saint Joseph et les pratiques de dévotion. »

Je voulais plutôt dire, entre la Dévotion et les dévotions.

Voici ce j'ai trouvé voilà pas très longtemps dans un nouveau petit livre que j'ai chez-moi, du Père Harpin, 1916,  et que j'ai pu retrouver dans " open library " ; je ne vais placer que le lien, c'est aux pages 13 et 14 ; c'est le chapitre titré  "Le Rosaire et la Concurrence ":

Le Rosaire n'étant aussi, en passant, qu'une dévotion ; mais quelle dévotion ! ..pour que la sainte Vierge vienne elle-même avec. Ceci dit, c'est avec joie et une grande confiance en saint Joseph que je récite avec tous, " Les douleurs et les joie de saint Joseph " pour la cause qui nous occupe, parce que j'aime beaucoup saint Joseph.

Et je rajouterai ceci de sainte Thérèse d'Avila et du Père Scupoli à propos de saint Joseph :
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Lun 27 Jan 2014, 1:54 pm

Sandrine a écrit:
Spoiler:

ROBERT. a écrit:
roger a écrit:
ROBERT. a écrit:
Spoiler:

roger a écrit:


Sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Joseph :

Que celui qui ne trouve personne pour lui enseigner l'oraison choisisse cet admirable Saint pour maître, il n'aura pas à craindre de s'égarer sous sa conduite.

Les personnes d'oraison surtout devraient toujours l'aimer avec une filiale tendresse.

Jusqu'ici j'ai toujours vu les personnes qui ont eu pour lui une dévotion vraie et soutenue par les œuvres, faire des progrès dans la vertu ; car ce céleste protecteur favorise d'une manière frappante l'avancement spirituel des âmes qui se recommandent à lui.

Lorsque ma prière s'écarte tant soit peu du but de la gloire divine, il la redresse afin de m'en faire retirer un plus grand bien.

 
Si j'ai bien compris la grande Thérèse, c'est tout le temps ?
A mon avis, il y a surement une différence entre la dévotion à saint Joseph et les pratiques de dévotion.
 
Merci Roger. Quelqu'un nous expliquera à un 'ment d'nné la différence... si différence il y a.  Wink 

Je vais me risquer ...  Very Happy 

La dévotion est un attachement particulier à un saint. Les pratiques de dévotion en font partie mais on peut à un 'ment d'nné  Laughing faire quelques pratiques de dévotion à un saint pour une raison particulière ( neuvaine etc ) sans pour autant avoir un attachement particulier pour ce saint.

Arrêtez-moi si je me trompe !
 
Merci Sandrine.  Wink  Il est évident qu' 'ment d'nné s'entend épistémologiquement.  Very Happy
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Lun 27 Jan 2014, 2:07 pm

.
Il est beaucoup question de dévotion et de piété dans ce fil. Voyons ce que dit Saint Augustin sur ce sujet:
 
Commentaires sur la Genèse, Saint Augustin, liv. XI, chap. XXIII, no. 30 a écrit:

… [le démon] a donc été incapable de prévoir sa déchéance: car la sagesse est un fruit de la piété. Ennemi de la piété dès l'origine et par suite aveuglé, il est déchu, non du rang qu'il avait reçu, mais du rang qu'il aurait pu recevoir, s'il était demeuré fidèle à Dieu. Mais il ne l'a pas voulu, et il s'est vu ainsi précipité des hauteurs qu'il aurait pu atteindre, sans toutefois échapper à la puissance à laquelle il a refusé de se soumettre: il a été condamné par un châtiment sagement mesuré à ne pouvoir plus ni jouir des clartés de la justice ni éviter ses arrêts.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Lun 27 Jan 2014, 4:36 pm


On revient à nos moutons !

Catherine a écrit:Le P. Béringer S. J. dit que ce pieux exercice est attribué au Vén. Sarnelli, un des premiers compagnons de Saint Alphonse.

La dévotion aux 7 douleurs et aux 7 allégresses de saint Joseph est en grand honneur parmi les dévoués serviteurs du virginal époux de Marie. Elle a été recommandée par saint Joseph lui-même à deux religieux franciscains naufragés et en grand péril de mort. Ils restèrent trois jours et trois nuits au milieu des flots soulevés par une horrible tempête sans autre esquif qu'une planche. Saint Joseph qu'ils avaient appelé à leur secours, les délivra et leur recommanda la dévotion à ses sept allégresses et à ses sept douleurs, promettant sa protection à ceux qui embrasseraient cette pratique.


On récite les 7 douleurs et 7 allégresses à saint Joseph 7 dimanches de suite...

I. — Ô très chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, quelles ne furent pas l’affliction et l’angoisse de votre cœur, dans la perplexité où vous étiez de savoir s’il fallait abandonner votre épouse sans tache ! Mais aussi quelle ne fut pas votre allégresse, quand l’ange vous révéla le grand mystère de l’Incarnation !
Nous vous prions, par cette douleur et par cette allégresse, de consoler notre cœur à présent et dans nos dernières douleurs, par la joie d’une bonne vie et d’une sainte mort, semblable à la vôtre, entre Jésus et Marie.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

II. — Ô bienheureux patriarche, glorieux saint Joseph, choisi pour être le père nourricier du Verbe fait homme, la douleur que vous avez ressentie en voyant naître l’Enfant Jésus dans une si grande pauvreté, se changea subitement en une joie céleste, devant l’harmonie des concerts angéliques et la contemplation des merveilles de cette nuit resplendissante.
Nous vous supplions, par cette douleur et par cette allégresse, de nous obtenir, après cette vie, d’aller entendre les louanges angéliques et jouir des splendeurs de la gloire céleste.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

III. — Ô très obéissant observateur des lois divines, glorieux saint Joseph, le Sang précieux que le Rédempteur enfant versa dans la circoncision, vous transperça le cœur; mais le nom de Jésus qu’il reçut alors vous rendit la vie, en vous comblant de joie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, de vivre éloignés de tout péché, afin d’expirer joyeux avec le très saint Nom de Jésus dans le cœur et sur les lèvres.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

IV. — Ô Saint très fidèle, le confident des mystères de notre rédemption, glorieux saint Joseph, si la prophétie de Siméon, concernant les souffrances que devaient endurer Jésus et Marie, vous occasionna une douleur mortelle, elle vous combla aussi de joie, en annonçant en même temps le salut et la glorieuse résurrection qui devaient en résulter pour un grand nombre d’âmes.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’être du nombre de ceux qui, en considération des mérites de Jésus et de l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, doivent ressusciter glorieusement.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

V. — Ô gardien très vigilant, ami intime du Fils de Dieu incarné, glorieux saint Joseph, combien n’avez-vous pas souffert pour nourrir et servir le Fils du Très-Haut, particulièrement dans votre fuite en Égypte ! mais aussi quelle ne fut point votre joie d’avoir toujours ce Dieu avec vous et de voir renversées les idoles d’Égypte !
Par cette douleur et par cette allégresse, obtenez-nous d’éloigner à jamais de nous le tyran des enfers, surtout par la fuite des occasions dangereuses, et de renverser dans notre coeur toute idole des affections terrestres, afin qu’entièrement occupés à servir Jésus et Marie, nous vivions uniquement pour eux et mourions dans la joie de leur amour.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VI. — Ô Ange de la terre, glorieux saint Joseph, qui avez pu admirer, soumis à vos moindres volontés, le Roi du ciel; si la joie de le ramener d’Égypte fut troublée par la crainte d’Archélaüs, bientôt, rassuré par l’Ange, vous fûtes heureux de demeurer à Nazareth avec Jésus et Marie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’écarter de notre coeur toute crainte nuisible, de posséder la paix de la conscience, de vivre contents avec Jésus et Marie et de mourir aussi avec eux.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VII. — Ô modèle de toute sainteté, glorieux saint Joseph, ayant perdu sans votre faute l’Enfant Jésus, vous l’avez cherché pendant trois jours, plongé dans une douleur profonde, jusqu’au moment où, plein de joie, vous avez retrouvé dans le temple, au milieu des docteurs, celui qui était votre vie.
Par cette douleur et par cette allégresse, nous vous supplions, de coeur et de bouche, d’intercéder en notre faveur, afin qu’il ne nous arrive plus de perdre Jésus par quelque faute grave. Si nous avions cet immense malheur, faites que nous le cherchions avec une douleur qui ne nous laisse pas de repos jusqu’à ce que nous le retrouvions favorable, surtout à notre mort, afin d’aller le posséder au ciel et d’y chanter éternellement avec vous ses divines miséricordes.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

Antienne : Jésus avait environ trente ans, et passait pour être fils de Joseph.
    V/. Priez pour nous, saint Joseph.
    R/. Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions : Ô Dieu, qui, par une providence admirable, avez daigné choisir le bienheureux Joseph pour être l’époux de votre très sainte Mère, faites, nous vous en supplions, que, le vénérant sur la terre comme notre protecteur, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans les cieux. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.




avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Jeu 30 Jan 2014, 10:43 am

roger a écrit:
On revient à nos moutons !

Spoiler:

Catherine a écrit:Le P. Béringer S. J. dit que ce pieux exercice est attribué au Vén. Sarnelli, un des premiers compagnons de Saint Alphonse.

La dévotion aux 7 douleurs et aux 7 allégresses de saint Joseph est en grand honneur parmi les dévoués serviteurs du virginal époux de Marie. Elle a été recommandée par saint Joseph lui-même à deux religieux franciscains naufragés et en grand péril de mort. Ils restèrent trois jours et trois nuits au milieu des flots soulevés par une horrible tempête sans autre esquif qu'une planche. Saint Joseph qu'ils avaient appelé à leur secours, les délivra et leur recommanda la dévotion à ses sept allégresses et à ses sept douleurs, promettant sa protection à ceux qui embrasseraient cette pratique.


On récite les 7 douleurs et 7 allégresses à saint Joseph 7 dimanches de suite...

I. — Ô très chaste époux de Marie, glorieux saint Joseph, quelles ne furent pas l’affliction et l’angoisse de votre cœur, dans la perplexité où vous étiez de savoir s’il fallait abandonner votre épouse sans tache ! Mais aussi quelle ne fut pas votre allégresse, quand l’ange vous révéla le grand mystère de l’Incarnation !
Nous vous prions, par cette douleur et par cette allégresse, de consoler notre cœur à présent et dans nos dernières douleurs, par la joie d’une bonne vie et d’une sainte mort, semblable à la vôtre, entre Jésus et Marie.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

II. — Ô bienheureux patriarche, glorieux saint Joseph, choisi pour être le père nourricier du Verbe fait homme, la douleur que vous avez ressentie en voyant naître l’Enfant Jésus dans une si grande pauvreté, se changea subitement en une joie céleste, devant l’harmonie des concerts angéliques et la contemplation des merveilles de cette nuit resplendissante.
Nous vous supplions, par cette douleur et par cette allégresse, de nous obtenir, après cette vie, d’aller entendre les louanges angéliques et jouir des splendeurs de la gloire céleste.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

III. — Ô très obéissant observateur des lois divines, glorieux saint Joseph, le Sang précieux que le Rédempteur enfant versa dans la circoncision, vous transperça le cœur; mais le nom de Jésus qu’il reçut alors vous rendit la vie, en vous comblant de joie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, de vivre éloignés de tout péché, afin d’expirer joyeux avec le très saint Nom de Jésus dans le cœur et sur les lèvres.
   Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

IV. — Ô Saint très fidèle, le confident des mystères de notre rédemption, glorieux saint Joseph, si la prophétie de Siméon, concernant les souffrances que devaient endurer Jésus et Marie, vous occasionna une douleur mortelle, elle vous combla aussi de joie, en annonçant en même temps le salut et la glorieuse résurrection qui devaient en résulter pour un grand nombre d’âmes.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’être du nombre de ceux qui, en considération des mérites de Jésus et de l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie, doivent ressusciter glorieusement.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

V. — Ô gardien très vigilant, ami intime du Fils de Dieu incarné, glorieux saint Joseph, combien n’avez-vous pas souffert pour nourrir et servir le Fils du Très-Haut, particulièrement dans votre fuite en Égypte ! mais aussi quelle ne fut point votre joie d’avoir toujours ce Dieu avec vous et de voir renversées les idoles d’Égypte !
Par cette douleur et par cette allégresse, obtenez-nous d’éloigner à jamais de nous le tyran des enfers, surtout par la fuite des occasions dangereuses, et de renverser dans notre coeur toute idole des affections terrestres, afin qu’entièrement occupés à servir Jésus et Marie, nous vivions uniquement pour eux et mourions dans la joie de leur amour.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VI. — Ô Ange de la terre, glorieux saint Joseph, qui avez pu admirer, soumis à vos moindres volontés, le Roi du ciel; si la joie de le ramener d’Égypte fut troublée par la crainte d’Archélaüs, bientôt, rassuré par l’Ange, vous fûtes heureux de demeurer à Nazareth avec Jésus et Marie.
Obtenez-nous, par cette douleur et par cette allégresse, d’écarter de notre coeur toute crainte nuisible, de posséder la paix de la conscience, de vivre contents avec Jésus et Marie et de mourir aussi avec eux.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

VII. — Ô modèle de toute sainteté, glorieux saint Joseph, ayant perdu sans votre faute l’Enfant Jésus, vous l’avez cherché pendant trois jours, plongé dans une douleur profonde, jusqu’au moment où, plein de joie, vous avez retrouvé dans le temple, au milieu des docteurs, celui qui était votre vie.
Par cette douleur et par cette allégresse, nous vous supplions, de coeur et de bouche, d’intercéder en notre faveur, afin qu’il ne nous arrive plus de perdre Jésus par quelque faute grave. Si nous avions cet immense malheur, faites que nous le cherchions avec une douleur qui ne nous laisse pas de repos jusqu’à ce que nous le retrouvions favorable, surtout à notre mort, afin d’aller le posséder au ciel et d’y chanter éternellement avec vous ses divines miséricordes.
    Un Pater, un Ave Maria et un Gloria Patri.

Antienne : Jésus avait environ trente ans, et passait pour être fils de Joseph.
    V/. Priez pour nous, saint Joseph.
    R/. Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions : Ô Dieu, qui, par une providence admirable, avez daigné choisir le bienheureux Joseph pour être l’époux de votre très sainte Mère, faites, nous vous en supplions, que, le vénérant sur la terre comme notre protecteur, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans les cieux. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.




 
Vous seriez bien aimable de faire un rappel samedi prochain.  Merci Roger.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Mar 11 Mar 2014, 9:41 am


Catherine a écrit:
DEO GRATIAS!

Mes amis, au terme de ces 7 dimanches en l'honneur de saint Joseph, très bonne nouvelle à vous annoncer!

Cette proposition de loi a été retirée par son auteur lui-même! Visible sur le site du Sénat français:

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl13-245.html

Merci grand saint Joseph pour votre intervention auprès de Dieu, qui a eu pitié de nous...


http://messe.forumactif.org/t5416p30-signature-d-une-petition-urgent#103954
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Mar 11 Mar 2014, 12:25 pm

roger a écrit:

Catherine a écrit:
DEO GRATIAS!

Mes amis, au terme de ces 7 dimanches en l'honneur de saint Joseph, très bonne nouvelle à vous annoncer!

Cette proposition de loi a été retirée par son auteur lui-même! Visible sur le site du Sénat français:

http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl13-245.html

Merci grand saint Joseph pour votre intervention auprès de Dieu, qui a eu pitié de nous...


http://messe.forumactif.org/t5416p30-signature-d-une-petition-urgent#103954
 
.
VIVA CRISTO REY ! VIVA !

SAINT JOSEPH, TERREUR DES DÉMONS, PRIEZ POUR NOUS.

SAINT JOSEPH, PATRON DE LA BONNE MORT,

PRIEZ POUR NOUS.



Preuve que le bon Dieu regarde toujours nos bonnes dispositions:

je n'ai fait que le premier et le dernier dimanche. Embarassed

Je complète ce qui manque cette semaine....  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  Roger Boivin le Sam 14 Mar 2015, 9:54 am



Voici un trait rapporté par des auteurs très graves et dignes de foi (l), qui prouve combien ce précieux exercice en l'honneur de Saint Joseph lui est agréable, et quelles grâces précieuses il procure à ceux qui le font avec piété :

Deux Pères Franciscains naviguaient sur les côtes de Flandre, lorsqu'il s'éleva une affreuse tempête qui submergea le navire avec trois cents passagers qui s'y trouvaient. La divine Providence permit que ces deux Religieux s'emparassent d'une des pièces du navire, sur laquelle ils se soutinrent entre la vie et la mort pendant trois jours, ayant sans cesse sous les yeux l'abîme immense qui menaçait de les engloutir. Fidèles serviteurs de Saint Joseph, pleins de confiance en sa toute-puissante protection, ils se recommandèrent à lui comme à leur véritable planche de salut après le naufrage et à la douce Étoile qui devait les conduire au port. A peine ont-ils achevé leur prière, qu'elle fût exaucée ; l'orage se dissipe, l'air devient serein, la mer s'apaise et l'espérance renaît au fond de leur cœur. Mais ce qui mit le comble à leur joie, c'est la vue d'un jeune homme plein de grâce et de majesté, qui, après les avoir salués avec bonté, s'offrit à leur servir de guide. Ils avancent déjà, ils voguent heureusement, la mer et les vents rendent obéissance à celui à qui le Dieu de la mer et des vents avait autrefois obéi. Arrivés sur le rivage, les deux religieux se jettent aux pieds de leur libérateur, qu'ils ne connaissent pas et qu'ils croient être quelque ange : après lui avoir offert les plus vives actions de grâces, ils le prient instamment de vouloir bien leur dire son nom. « Je suis Joseph, leur répondit-il : si vous voulez faire quelque chose qui me soit agréable, ne laissez passer aucun jour sans réciter dévotement sept fois l'Oraison Dominicale et la Salutation Angélique en mémoire des sept Douleurs dont mon âme fut affligée, et en considération des sept Allégresses dont mon cœur fut souverainement consolé pendant les jours que je passai sur la terre dans la compagnie de Jésus et de Marie. »  A ces mots il disparut, les laissant comblés de la joie la plus vive, et pénétrés du désir le plus sincère de l'honorer et de le servir tous les jours de leur vie.


____


(1). JOAN DE PANNO, In authent, Ord, Francisce. - GRATIAN, Carmel, I. V, de Saint Joseph. - CARTHAG., Moral. - P. JAQUINOT, P. PATRIGAGNI, I. II, c. VIII.

____


LES SEPT DOULEURS ET LES SEPT ALLÉGRESSES DE SAINT JOSEPH - 1883 : https://archive.org/stream/cihm_13017#page/n7/mode/2up





En passant :

«  La divine Providence permit que ces deux Religieux s'emparassent d'une des pièces du navire, sur laquelle ils se soutinrent entre la vie et la mort pendant trois jours, ayant sans cesse sous les yeux l'abîme immense qui menaçait de les engloutir. »

N'est-ce pas là notre situation actuelle !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 7 douleurs et 7 allégresses à Saint Joseph

Message  ROBERT. le Sam 14 Mar 2015, 2:30 pm

roger a écrit:  
En passant :

«  La divine Providence permit que ces deux Religieux s'emparassent d'une des pièces du navire, sur laquelle ils se soutinrent entre la vie et la mort pendant trois jours, ayant sans cesse sous les yeux l'abîme immense qui menaçait de les engloutir. »

N'est-ce pas là notre situation actuelle !

Exactement Roger.  Nous sommes dans le navire qu’est l’Église catholique.

Seigneur, sauvez-nous, nous  périssons !
(Matthieu VIII, 23)

Maître, n’avez-vous point de souci que nous périssions ? (Marc V, 38)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33271
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum