Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Aller en bas

Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  FRANC le Jeu 16 Jan 2014, 3:56 pm

Seconde Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église. ( 21 Novembre 1853 )
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6559854w/f49.image.r=soci%C3%A9t%C3%A9%20.langFR
in Oeuvres de Mgr l'évêque de Poitiers ( Cardinal Louis Francçois Désiré Édouard Pie),  Tome I, PP. 38 –  Paris, 1883.

Extraits : ( PP. 39, 40, 41 )







avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  ROBERT. le Jeu 16 Jan 2014, 4:12 pm

.

Je reprends la question de Gabrielle:

gabrielle a écrit:Est-ce possible que le Cardinal ignorait totalement ce qui se passerait de nos jours?

http://messe.forumactif.org/t5404-the-present-crisis-of-the-holy-see-tested-by-prophecy-par-le-cardinal-henry-edward-manning#102386

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  ROBERT. le Jeu 16 Jan 2014, 5:03 pm

.
Voici ce qu’écrivait encore  le Cardinal Pie:


Le Cardinal Pie, évêque de Poitiers (1815-1880) écrivait :

« Mais ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage. On ne trouvera quasi plus de foi sur la terre, c'est-à-dire elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres. Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire une profession publique et sociale de leurs croyances. La scission, la séparation, le divorce des sociétés avec Dieu, qui est donné par saint Paul comme un signe précurseur de la fin, “nisi venerit discessio primum” ira se consommant, de jour en jour. L'Église, société sans doute toujours visible, sera de plus en plus ramenée à des proportions simplement individuelles et domestiques. Elle, qui disait à ses débuts: Le lieu m'est étroit, faites-moi de la place où je puisse habiter: Angustus mihi locus, fac spatium ut habitem, elle se verra disputer le terrain pied à pied, elle sera cernée, resserrée de toutes parts : autant les siècles l'avaient fait grande, autant on s’appliquera à la restreindre. Enfin, il y aura pour l'Église de la terre comme une véritable défaite, il sera donné à la Bête de faire la guerre avec les saints et de les vaincre. L'insolence du mal sera à son comble » (Œuvres, Ed. Oudin, 1873, 4e édition).
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  Roger Boivin le Jeu 16 Jan 2014, 8:28 pm

Franc, si ce que vous prétendez est vrai, alors comment expliqueriez-vous que depuis 55 ans personne, vraiment personne, en a eu vent, aucun indice actuel de leur existence ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  FRANC le Jeu 16 Jan 2014, 9:02 pm

ROBERT. a écrit:.
Voici ce qu’écrivait encore  le Cardinal Pie:


Le Cardinal Pie, évêque de Poitiers (1815-1880) écrivait :

« Mais ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage. On ne trouvera quasi plus de foi sur la terre, c'est-à-dire elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres. Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire une profession publique et sociale de leurs croyances. La scission, la séparation, le divorce des sociétés avec Dieu, qui est donné par saint Paul comme un signe précurseur de la fin, “nisi venerit discessio primum” ira se consommant, de jour en jour. L'Église, société sans doute toujours visible, sera de plus en plus ramenée à des proportions simplement individuelles et domestiques. Elle, qui disait à ses débuts: Le lieu m'est étroit, faites-moi de la place où je puisse habiter: Angustus mihi locus, fac spatium ut habitem, elle se verra disputer le terrain pied à pied, elle sera cernée, resserrée de toutes parts : autant les siècles l'avaient fait grande, autant on s’appliquera à la restreindre. Enfin, il y aura pour l'Église de la terre comme une véritable défaite, il sera donné à la Bête de faire la guerre avec les saints et de les vaincre. L'insolence du mal sera à son comble » (Œuvres, Ed. Oudin, 1873, 4e édition).
Le Cardinal Pie ne peut se contredire: il dit d'une part : «L'Église, société sans doute toujours visible», ce qui veut dire assurément toujours visible,  et d'autre part « L'Église fondée par Jésus-Christ a reçu de son divin Maître des promesses solennelles ; elle doit posséder jusqu'à la fin des siècles un sacerdoce, un sacrifice, l'autorité de lier et de délier , la puissance d'administrer les sacrements» Il y aura donc  une société, l'Eglise, assurément toujours visible, y compris dans les derniers temps, avec un sacerdoce, un sacrifice, une autorité et 7 sacrements.
Sa défaite temporaire, sera, nous dit-il, d'être restreinte, et d'habiter dans un lieu étroit. Qu'est-ce que cela signifie, sinon, que la visibilité de l'Eglise ne sera plus universelle ( ou catholique), mais restreinte et étroite; fait qui n'est en rien contradictoire avec les 4 notes de la véritable Eglise.
L'Abbé Jean-Baptiste Thomas, Vicaire général de Verdun, dans son ouvrage," La fin du monde d'après la Foi et la science" ( Paris, 1910
https://archive.org/stream/leglobeterrestre02lapp#page/n223/mode/1up ), s'exprime ainsi :

Dans les tous premiers temps de l'Eglise, la visibilité de l'Eglise était restreinte, à Jérusalem, et non étendue à tout l'univers habité, et pourtant, il existait un Episcopat et une hiérarchie, il en sera de même, lors des derniers temps.
C'est ce qu'enseigne le Magistère ordinaire et universel de l'Eglise, infaillible, tel que le résume, le Chanoine Noël,  dans sa "Nouvelle explication du catéchisme de Rodez" de 1859 ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k27904x/f128.image.r=.langFR ) :


Dernière édition par FRANC le Jeu 16 Jan 2014, 10:12 pm, édité 1 fois
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  FRANC le Jeu 16 Jan 2014, 9:46 pm

roger a écrit:Franc, si ce que vous prétendez est vrai, alors comment expliqueriez-vous que depuis 55 ans personne, vraiment personne, en a eu vent, aucun indice actuel de leur existence ?
Quand vous dites que depuis 55 ans, personne n'a eu vent de l'existence d'un Episcopat Catholique, vous voulez parler, probablement, du monde ouvert aux moyens de communication de type occidental, avec leur liberté d'expression illimitée. Est-ce le cas de l'ensemble de l'univers habité? : non; donc vous ne pouvez nier, à l'inverse, l'existence, d'un tel Episcopat, pendant que ce dernier séjourne dans un lieu, où règne un régime à la Dioclétien. Dans un tel lieu, il ne lui reste plus qu'à se cacher, comme le Pape Saint Sylvestre, au Mont Soracte, serait-ce aujourd'hui, un village perdu du Hébei, ou d'ailleurs.

J'avance de plus, une observation, que je lis, dans le même Catéchisme de Rodez, du Chanoine Noël, ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k27904x.image.r=succession.f128.langFR )
avatar
FRANC

Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  Roger Boivin le Jeu 16 Jan 2014, 11:19 pm

FRANC a écrit:
roger a écrit:Franc, si ce que vous prétendez est vrai, alors comment expliqueriez-vous que depuis 55 ans personne, vraiment personne, en a eu vent, aucun indice actuel de leur existence ?
Quand vous dites que depuis 55 ans, personne n'a eu vent de l'existence d'un Episcopat Catholique, vous voulez parler, probablement, du monde ouvert aux moyens de communication de type occidental, avec leur liberté d'expression illimitée. Est-ce le cas de l'ensemble de l'univers habité? : non;
Spoiler:
donc vous ne pouvez nier, à l'inverse,  l'existence, d'un tel Episcopat, pendant que ce dernier séjourne dans un lieu, où règne un régime à la Dioclétien. Dans un tel lieu, il ne lui reste plus qu'à se cacher, comme le Pape Saint Sylvestre, au Mont Soracte, serait-ce aujourd'hui, un village perdu du Hébei, ou d'ailleurs.

J'avance de plus, une observation, que je lis, dans le même Catéchisme de Rodez, du Chanoine Noël, ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k27904x.image.r=succession.f128.langFR )

Conjecture de votre part.

Avez-vous eu vent de quelqu'un qui aurait eu vent de quelque chose. Ont-ils oui ou non donner signe de vie à votre connaissance ? Oui ou non ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  ROBERT. le Ven 17 Jan 2014, 11:40 am

FRANC a écrit:
roger a écrit:Franc, si ce que vous prétendez est vrai, alors comment expliqueriez-vous que depuis 55 ans personne, vraiment personne, en a eu vent, aucun indice actuel de leur existence ?
Quand vous dites que depuis 55 ans, personne n'a eu vent de l'existence d'un Episcopat Catholique, vous voulez parler, probablement, du monde ouvert aux moyens de communication de type occidental, avec leur liberté d'expression illimitée. Est-ce le cas de l'ensemble de l'univers habité? : non;
Spoiler:
donc vous ne pouvez nier, à l'inverse,  l'existence, d'un tel Episcopat, pendant que ce dernier séjourne dans un lieu, où règne un régime à la Dioclétien. Dans un tel lieu, il ne lui reste plus qu'à se cacher, comme le Pape Saint Sylvestre, au Mont Soracte, serait-ce aujourd'hui, un village perdu du Hébei, ou d'ailleurs.

J'avance de plus, une observation, que je lis, dans le même Catéchisme de Rodez, du Chanoine Noël, ( http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k27904x.image.r=succession.f128.langFR )

Cher Franc, je ne vois pas le rapport qui existerait entre la vacance depuis 55 ans du Siège Apostolique et du

monde ouvert aux moyens de communication de type occidental, avec leur liberté d'expression illimitée.  scratch
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  Roger Boivin le Lun 16 Fév 2015, 10:12 pm

OÙ EN SOMMES-NOUS ? Étude sur les évènements actuels, 1870 et 1871 -- par Mgr Gaume -- page 78 et suivante -- chapitre XI :
- Vers la fin des temps Rome, redeviendra païenne - :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54471759/f89.image

« Insistant sur ce fait, Cornélius ajoute : A la fin du monde, Rome redevenue païenne, persécutera le Christ et les chrétiens et surtout le Souverain pontife, qu'elle chassera, ou fera mourir. » (p. 83)
sunny
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre pastorale et Avertissement aux dissidents de la petite-église, par le Cardinal Pie (exraits)

Message  Roger Boivin le Sam 21 Fév 2015, 1:37 pm

gabrielle a écrit:
roger a écrit:
J'ai cru y percevoir un lien, un certain rapport, entre « le sanctuaire caché » du texte posté par Louis, et l'Éclipse actuelle de l'Église, sans plus.

Merci.

Moi, c'est à ceci que ça me fait penser.

25 Et Azarias, se levant, fit cette prière ; ouvrant la bouche au milieu du feu, il dit :
26 Soyez béni, Seigneur, Dieu de nos pères ; votre nom est digne de louange et de gloire à jamais.
27 Car vous êtes juste dans tout ce que vous nous avez fait, et toutes vos œuvres sont vraies ; vos voies sont droites, et vos jugements sont équitables.

28 Car vous avez rendu des jugements équitables ; dans tous les maux que vous avez fait venir sur nous ; et sur la ville sainte de nos pères, Jérusalem ; c'est par un juste jugement que vous avez fait tout cela, à cause de nos péchés.
29 Car nous avons péché et commis l'iniquité en nous retirant de vous, et nous avons manqué en toutes choses.
30 Nous n'avons pas écouté vos commandements et nous ne les avons pas observés, et nous n'avons pas agi selon que vous nous l'aviez commandé, afin que nous fussions heureux.


31 Tout ce que vous avez fait venir sur nous, tout ce que vous nous avez fait, c'est par un juste jugement que vous l'avez fait.
32 Vous nous avez livrés aux mains d'ennemis injustes, d'apostats acharnés contre nous, et d'un roi injuste, le plus méchant de toute la terre.
33 Et maintenant nous n'osons ouvrir la bouche ; la honte et l'opprobre sont à vos serviteurs, et à tous ceux qui vous adorent.

34 Ne nous livrez pas pour toujours, à cause de votre nom, et ne détruisez pas votre alliance.
35 Ne retirez pas de nous votre miséricorde, à cause d'Abraham votre ami, d'Isaac votre serviteur, et d'Israël votre saint,
36 auxquels vous avez promis de multiplier leur postérité ; comme les étoiles du ciel, et comme le sable qui est sur le rivage de la mer.

37 Car, Seigneur, nous sommes réduits devant toutes les nations, et nous sommes aujourd'hui humiliés par toute ta terre, à cause de nos péchés.
38 Il n'y a plus en ce temps pour nous ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice, ni oblation, ni encens ; ni endroit pour apporter devant vous les prémices et trouver grâce.

39 Mais, Seigneur, puissions-nous être reçus, le cœur contrit et l'esprit humilié,
40 comme vous recevez un holocauste de béliers et de taureaux, ou de mille agneaux gras ; qu'il en soit ainsi de notre sacrifice devant vous aujourd'hui, et de notre soumission envers vous, car il n'y a pas de confusion pour ceux qui se fient en vous.
41 Maintenant, nous vous suivons de tout notre cœur, nous vous craignons et nous cherchons votre visage.

42 Ne nous confondez pas, mais traitez-nous selon votre douceur, et selon l'abondance de votre miséricorde.
43 Délivrez-nous par vos prodiges, et donnez, Seigneur, gloire à votre nom.
44 Qu'ils soient confondus tous ceux qui maltraitent vos serviteurs, couverts de honte par la perte de toute leur puissance, et que leur force soit brisée,
45 qu'ils sachent que vous êtes le Seigneur, le seul Dieu, et le glorieux souverain de toute la terre ! "

C"est à pleurer nuit et jour.

http://messe.forumactif.org/t6359-annee-ecclesiastique-voile-penitentiel#114871
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum