La France Etat chrétien !?

Aller en bas

La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Ven 13 Déc 2013, 6:37 am

Louis a cité :

La Séparation est particulièrement funeste et injuste en France

Que si en se séparant de l’Église, un État chrétien, quel qu’il soit, commet un acte éminemment funeste et blâmable, combien n’est-il pas à déplorer que la France se soit engagée dans cette voie, alors que, moins encore que toutes les autres nations, elle n’eût dû y entrer !

Je ne veux pas savoir qui est l'auteur de cette citation mais seulement en considérer le poids :

La France en 1905 est considéré dans cette citation comme un Etat chrétien et chrétien plus que toutes les autres nations. Or, ceci est INDISCUTABLE, la France en 1905 est un Etat qui a pour premier dogme de ne pas tenir son pouvoir de Dieu.

Par conséquent, d'après l'auteur, un Etat peut être considéré chrétien et plus chrétien que toutes les autres nations et en même temps avoir, comme premier principe de sa Consititution, ne pas tenir son pouvoir de Dieu.

Là on marche sur la tête et on est la risée de tout homme raisonnable ! Et les foux ne peuvent pas prétendre convertir qui que ce soit car la foi ne peut être opposée à la raison !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Benjamin le Ven 13 Déc 2013, 6:43 am


L'auteur de la "citation" ?

Vous êtes en train de lire Vehementer Nos de Saint Pie X... Rien que ça.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  gabrielle le Ven 13 Déc 2013, 7:25 am

@ Gérard

Lamentable! Vous ne savez même plus comprendre ce que vos lisez et vous feifnez l'ignorance de l'auteurr de ces lignes.

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17865
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Louis le Ven 13 Déc 2013, 7:40 am

.

http://messe.forumactif.org/t5351-la-loi-inique-de-1905-reponse-de-la-sainte-eglise#101605

La Séparation est particulièrement funeste et injuste en France

Que si en se séparant de l’Église, un État chrétien, quel qu’il soit, commet un acte éminemment funeste et blâmable, combien n’est-il pas à déplorer que la France se soit engagée dans cette voie, alors que, moins encore que toutes les autres nations, elle n’eût dû y entrer !

La France, disons-Nous, qui, dans le cours des siècles, a été, de la part de ce Siège apostolique, l’objet d’une si grande et si singulière prédilection ; la France, dont la fortune et la gloire ont toujours été intimement unies à la pratique des mœurs chrétiennes et au respect de la religion.

Le même pontife Léon XIII avait donc bien raison de dire : « La France ne saurait oublier que sa providentielle destinée l’a unie au Saint-Siège par des liens trop étroits et trop anciens pour qu’elle veuille jamais les briser. De cette union, en effet, sont sorties ses vraies grandeurs et sa gloire la plus pure… Troubler cette union traditionnelle, serait enlever à la nation elle-même une partie de sa force morale et de sa haute influence dans le monde » (1)

Les liens qui consacraient cette union devaient être d’autant plus inviolables qu’ainsi l’exigeait la foi jurée des traités.

Le Concordat passé entre le Souverain Pontife et le gouvernement français, comme du reste tous les traités du même genre que les États concluent entre eux, était un contrat bilatéral, qui obligeait des deux côtés.

Le Pontife romain d’une part, le chef de la nation française de l’autre, s’engagèrent donc solennellement, tant pour eux que pour leurs successeurs, à maintenir inviolablement le pacte qu’ils signaient. Il en résultait que le Concordat avait pour règle la règle de tous les traités internationaux, c’est-à-dire le droit des gens, et qu’il ne pouvait, en aucune manière, être annulé par le fait de l’une seule des deux parties ayant contracté. Le Saint-Siège a toujours observé avec une fidélité scrupuleuse les engagements qu’il avait souscrits et, de tout temps il a réclamé que l’État fît preuve de la même fidélité. C’est là une vérité qu’aucun juge impartial ne peut nier.

Or, aujourd’hui, l’État abroge de sa seule autorité le pacte solennel qu’il avait signé.

Il transgresse ainsi la foi jurée.

Et, pour rompre avec l’Église, pour s’affranchir de son amitié, ne reculant devant rien, il n’hésite pas plus à infliger au Siège apostolique l’outrage qui résulte de cette violation du droit des gens qu’à ébranler l’ordre social et politique lui-même, puisque, pour la sécurité réciproque de leurs rapports mutuels, rien n’intéresse autant les nations qu’une fidélité irrévocable dans le respect sacré des traités.

________________________________________________________________

(1). Allocution aux pèlerins français, 13 avril 1888.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 12022
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Ven 13 Déc 2013, 8:17 am

Gabrielle a écrit :

"...Vous ne savez même plus comprendre ce que vos lisez..."

Avant de vous indigner, faites moi comprendre CE que je ne comprends pas. Est-ce coupable de ne pas comprendre ?

Je comprends encore que l'auteur souhaite comme moi que la France soit un Etat chrétien en 1905, je m'unis bien intimément à lui pour le souhaiter mais doit-on prendre ses désirs pour des réalités pour faire de ses désirs des réalités ou est-ce seul, le privilège particulier d'un pape, privilège que je ne connais pas encore et que je vous demande de bien vouloir me faire connaître ?

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Roger Boivin le Ven 13 Déc 2013, 10:25 am


Hummm ! moi entre saint Pie X et Gérard ( Banigné ), je préfère et choisi indiscutablement saint Pie X.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  ROBERT. le Ven 13 Déc 2013, 10:49 am

Benjamin a écrit:
L'auteur de la "citation" ?

Vous êtes en train de lire Vehementer Nos de Saint Pie X... Rien que ça.
 
Spoiler:

Louis a écrit:.

http://messe.forumactif.org/t5351-la-loi-inique-de-1905-reponse-de-la-sainte-eglise#101605

La Séparation est particulièrement funeste et injuste en France

Que si en se séparant de l’Église, un État chrétien, quel qu’il soit, commet un acte éminemment funeste et blâmable, combien n’est-il pas à déplorer que la France se soit engagée dans cette voie, alors que, moins encore que toutes les autres nations, elle n’eût dû y entrer !

La France, disons-Nous, qui, dans le cours des siècles, a été, de la part de ce Siège apostolique, l’objet d’une si grande et si singulière prédilection ; la France, dont la fortune et la gloire ont toujours été intimement unies à la pratique des mœurs chrétiennes et au respect de la religion.

Le même pontife Léon XIII avait donc bien raison de dire : « La France ne saurait oublier que sa providentielle destinée l’a unie au Saint-Siège par des liens trop étroits et trop anciens pour qu’elle veuille jamais les briser. De cette union, en effet, sont sorties ses vraies grandeurs et sa gloire la plus pure… Troubler cette union traditionnelle, serait enlever à la nation elle-même une partie de sa force morale et de sa haute influence dans le monde » (1)

Les liens qui consacraient cette union devaient être d’autant plus inviolables qu’ainsi l’exigeait la foi jurée des traités.

Le Concordat passé entre le Souverain Pontife et le gouvernement français, comme du reste tous les traités du même genre que les États concluent entre eux, était un contrat bilatéral, qui obligeait des deux côtés.

Le Pontife romain d’une part, le chef de la nation française de l’autre, s’engagèrent donc solennellement, tant pour eux que pour leurs successeurs, à maintenir inviolablement le pacte qu’ils signaient. Il en résultait que le Concordat avait pour règle la règle de tous les traités internationaux, c’est-à-dire le droit des gens, et qu’il ne pouvait, en aucune manière, être annulé par le fait de l’une seule des deux parties ayant contracté. Le Saint-Siège a toujours observé avec une fidélité scrupuleuse les engagements qu’il avait souscrits et, de tout temps il a réclamé que l’État fît preuve de la même fidélité. C’est là une vérité qu’aucun juge impartial ne peut nier.

Or, aujourd’hui, l’État abroge de sa seule autorité le pacte solennel qu’il avait signé.

Il transgresse ainsi la foi jurée.

Et, pour rompre avec l’Église, pour s’affranchir de son amitié, ne reculant devant rien, il n’hésite pas plus à infliger au Siège apostolique l’outrage qui résulte de cette violation du droit des gens qu’à ébranler l’ordre social et politique lui-même, puisque, pour la sécurité réciproque de leurs rapports mutuels, rien n’intéresse autant les nations qu’une fidélité irrévocable dans le respect sacré des traités.

________________________________________________________________

(1). Allocution aux pèlerins français, 13 avril 1888.
 
Merci à Benjamin de rappeler à Gérard l'auteur de la "citation"

et à Louis de remémorer à Gérard le texte de cet auteur, texte qui, en passant,

est la réponse de l'Église à la loi inique de 1905... Rien que ça.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Ven 13 Déc 2013, 11:31 am

Roger a écrit :

Hummm ! moi entre saint Pie X et Gérard ( Banigné ), je préfère et choisi indiscutablement saint Pie X.

Moi aussi quant à la doctrine puisqu'on est sûr que la doctrine de Sa Sainteté Pie X était infaillible !
Vous Roger je comprends que vous choisissiez le pape sur ce point car ce serait vraiment se priver d'un grand bien que de refuser transformer un Etat maçon en Etat chrétien à si bon compte. N'est-ce pas une grande merveille qu'un pape puisse transformer, uniquement par une affirmation, un Etat qui dit tenir son pouvoir du peuple (quand en réalité, il sait pertinament vouloir le tenir du Démon) en Etat chrétien.
Si vous croyez cela, alors surtout surtout louez Dieu d'avoir donné aux hommes un tel pouvoir.

Pour ma part, je ne peux pas croire à cela et je n'ai encore pas vu que cela puisse être une vérité de l'Eglise catholique !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Arthur le Ven 13 Déc 2013, 12:39 pm

Un État chrétien, peut-il se définir par le nombre de chrétiens qu'il a en son sein ?

Arthur

Nombre de messages : 1543
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Sam 14 Déc 2013, 3:34 am

Arthur a écrit :
Un État chrétien, peut-il se définir par le nombre de chrétiens qu'il a en son sein ?

C’est EXACTEMENT de cette manière que la République c’est déclarée Etat chrétien dans le Concordat signé par Pie VII ! :
Le Gouvernement de la République reconnaît que la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la grande majorité des citoyens français.

Dans le livre de Consalvi sur le Concordat, on lit que Pie VII ne voulait pas céder sur cette question et il voulait que la République se déclare Etat catholique. Bonaparte a refusé et contre son gré sur cette question comme sur beaucoup d’autres Pie VII a signé.
Par conséquent, s’il est évident que Pie VII a signé contre sa volonté, en aucune manière on ne peut dire que la volonté du pape signifie celle de l’Eglise. On utilise donc la faiblesse de Pie VII ou son irrésolution pour donner à l’Eglise une intention, l’application d’une chose que son pape n’a jamais eu ni voulue.

De même au Mexique, il y avait une majorité de 97 pour cent de catholiques et avec cela un gouvernement et une Constitution maçonne. Si Le Mexique était avec cette majorité un Etat catholique les cristeros n’avaient pas besoin de renverser ce gouvernement maçon. Or, c’est ce qu’ils ont voulu mais ayant contre eux TOUT leur épiscopat sauf 3 évêques.
On leur a demandé, au nom de l’obéissance à l’Eglise, de rendre les armes au gouvernement maçon de Callas. C’est à cette occasion qu’il y a eu le plus de massacre en représailles odieuses de la part de l’Etat maçon inhumain et résultat : c’est que ce bel Etat chrétien aujourd’hui est un des pays le plus pourri du monde.

Apparemment cela n’a dérangé personne autre que ceux qui sont morts pour cette cause et cela n’a pas l’air de déranger encore la paix maçonne dont la plupart de nous sommes les heureux supporters et bénéficiaires !

Voilà, mon cher Arthur, par votre question, vous êtes tombé en plein dans le mille !
Résultat de cette politique poussée à ses extrémités : Regardez le lien de Marion Sigaut donné par Benoît



Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Arthur le Sam 14 Déc 2013, 9:28 am

Cher Banigé j'essaie de comprendre, vous écrivez :

"C’est EXACTEMENT de cette manière que la République c’est déclarée Etat chrétien dans le Concordat signé par Pie VII ! :
Le Gouvernement de la République reconnaît que la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la grande majorité des citoyens français."

À la lecture de ce passage, il ne me paraît donc pas déraisonnable que Saint Pie X est pu qualifier la France d'État chrétien.

Arthur

Nombre de messages : 1543
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Sam 14 Déc 2013, 11:13 am

Arthur a écrit :
Cher Banigé j'essaie de comprendre, vous écrivez :

"C’est EXACTEMENT de cette manière que la République c’est déclarée Etat chrétien dans le Concordat signé par Pie VII ! :
Le Gouvernement de la République reconnaît que la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la grande majorité des citoyens français."

À la lecture de ce passage, il ne me paraît donc pas déraisonnable que Saint Pie X est pu qualifier la France d'État chrétien.

Ah! Oui, effectivement, c'est dans la même ligne que le Concordat. Et vous avez raison de signaler qu'en cette matière Sa Sainteté Pie X n'a rien dit de nouveau !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Banigé le Sam 14 Déc 2013, 11:46 am

Louis a cité :

"D’autre part aussi, quand, dans ce même Concordat et par amour de la paix, le Pontife romain s’engagea, en son nom et au nom de ses successeurs à ne pas inquiéter les détenteurs des biens qui avaient été ainsi ravis à l’Église, il est certain qu’il ne fit cette promesse qu’à une condition : c’est que le Gouvernement français s’engagerait à perpétuité à doter le clergé d’une façon convenable et à pourvoir aux frais du culte divin."

Là encore, il faut m'expliquer parce que je ne suis pas certain de bien comprendre. Il est précisé que l'Etat Républicain et Révolutionnaire a "RAVI" les biens qui appartenaient à l'Eglise et que PIe VII en acceptant de légitimer ce vol pensait qu'en contre partie, cet Etat maçon "s’engagerait à perpétuité à doter le clergé d’une façon convenable et à pourvoir aux frais du culte divin."

Alors dites-moi si j'ai bien compris : C'est le pape qui accepte de se faire voler les biens de son Eglise et qui pense que les voleurs en contrepartie lui en seraient reconnaissant. Habituellement le vol des biens de l'Eglise est nommé "Sacrilège"...pas là ! ? Mais, dites-moi, il n'y aurait donc qu'un pape qui peut faire confiance à des voleurs, il n'y aurait donc qu'un pape qui peut s'étonner que des voleurs qui l'ont volé une première fois ne vont pas le voler à l'avenir et non seulement les papes du Concordat ont fait confiance à des voleurs mais, de plus, ils ont fait confiance en des voleurs franc-maçons et ils ont légitimés cette association de malfaiteurs franc-macs qui se nomme "La République française" !

J'ai été à une conférence public du Grand Orient de France dans les anneés 2000 et le conférencier a bien précisé qu'il avait tous les moyens en son pouvoir pour bloquer l'influence de l'Eglise catholique si elle dépassait les limites qu'il lui ont assignées. Avec la Republique française, il ne peut pas y avoir de Règne social de Jésus-Christ. Ils n'ont jamais permis qu'il s'installe et croyez le bien malgré tous vos voeux concordataires, cela est IMPOSSIBLE même avec la grande majorité de catholique comme au temps des cristeros au Mexique.

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France Etat chrétien !?

Message  Louis le Sam 14 Déc 2013, 12:44 pm

.
AVERTISSEMENT

@ Gérard,

tous les sujets traitant du concordat, des mariages civils, ainsi que des critiques des Souverains Pontifes, ne seront plus tolérés et les dossiers seront supprimés au fur et à mesure, ainsi que les messages qui en parlent, et ce, sans avertissement ou modération quelconque.


Nous demanderons aussi aux intervenants de ne plus lui répondre car nous nous verrions de le cas de supprimer leurs interventions aussi.
Merci de votre compréhension.


Louis, Administrateur.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 12022
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum