La secte et les hindous

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La secte et les hindous

Message  Benjamin le Mar 29 Oct 2013, 6:57 am

"Chrétiens" et hindous : favoriser les relations humaines par l'amitié et la solidarité


Message pour la fête de Diwali, dicastère pour le dialogue interreligieux


Rome, 28 octobre 2013  (Zenit.org) Rédaction  | 187 clics


« Les "chrétiens" et les hindous peuvent favoriser les relations humaines, pour le bien de l’humanité, à travers l’amitié et la solidarité », estime le Conseil "pontifical" pour le dialogue interreligieux, qui encourage à promouvoir une « culture du respect » et « de la solidarité ».



Il écrit en effet aux hindous pour la fête de Diwali/Deepavali, célébrée le 3 novembre 2013, qui représente la victoire de la vérité sur le mensonge, de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort, du bien sur le mal.

Le message, intitulé "Chrétiens et Hindous : favoriser les relations humaines par l’amitié et la solidarité", est signé par le "cardinal" Jean-Louis Tauran, président  et le P. Miguel Ángel Ayuso Guixot, M.C.C.J., secrétaire.

Il invite notamment à réfléchir à la « qualité des interactions humaines » : « L’expérience enseigne que plus nos relations humaines sont profondes, plus nous sommes en mesure d’avancer dans la coopération, la construction de la paix, la solidarité et l’harmonie véritables ».


Message du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux pour Diwali


Chrétiens et Hindous : favoriser les relations humaines par l’amitié et la solidarité


Chers amis hindous,

1. C’est dans un esprit d’amitié que le Conseil "pontifical" pour le dialogue interreligieux vous adresse ses meilleurs vœux et ses cordiales félicitations alors que vous célébrez, le 3 novembre prochain, la fête de Deepavali. Puisse Dieu, source de toute lumière et de toute vie, illuminer vos vies et rendre encore plus profondes votre joie et votre paix.

2. Dans un monde sans cesse plus compétitif et marqué de tendances toujours plus individualistes et matérialistes qui affectent négativement les relations humaines et créent souvent des divisions au sein des familles et de la société tout entière, nous voudrions partager avec vous nos pensées sur la manière dont les "chrétiens" et les hindous peuvent favoriser les relations humaines, pour le bien de l’humanité, à travers l’amitié et la solidarité.

3. Ces relations sont fondamentales pour l’existence humaine. La sécurité et la paix dans les communautés, tant au niveau local, national ou international, sont largement déterminées par la qualité des interactions humaines. L’expérience enseigne que plus nos relations humaines sont profondes, plus nous sommes en mesure d’avancer dans la coopération, la construction de la paix, la solidarité et l’harmonie véritables. La capacité à favoriser des relations respectueuses est la mesure d’un authentique progrès humain, essentiel pour promouvoir la paix et le développement intégral [???].

4. De telles relations devraient jaillir spontanément de notre humanité partagée. En effet, les relations humaines sont au cœur de l’existence et du progrès humain qui, spontanément, engendrent un sens de solidarité envers les autres. Indépendamment de notre identité ethnique, culturelle, religieuse et idéologique, nous appartenons tous, de fait, à une seule famille humaine.

5. Malheureusement, dans une société matérialiste et méprisante à l’égard des plus profondes valeurs spirituelles et religieuses, la croissance s’accompagne d’une tendance pernicieuse à accorder une valeur identique aux choses matérielles et aux relations humaines. Le « quelqu’un » qu’est la personne humaine est alors réduit à un « quelque chose » que l’on peut mettre de côté à sa discrétion. En outre, les tendances individualistes engendrent un faux sentiment de sécurité qui favorise ce que Sa Sainteté [l'antipape] François a décrit comme une « culture de l’exclusion », une « culture du déchet » dans « la mondialisation de l’indifférence ».

6. La promotion d’une « culture du respect » et d’une « culture de la solidarité » est donc un impératif pour tous les peuples. Elle nous invite à favoriser les relations fondées sur l’amitié et le respect mutuel au bénéfice de toute la famille humaine. Cela exige que la dignité inhérente à la personne humaine soit reconnue et encouragée. Il est évident que l’amitié et la solidarité sont étroitement liées. Enfin, « la culture de la solidarité c’est voir dans l’autre non un concurrent ou un numéro, mais un frère. Et nous sommes tous frères ! » ([antipape] François, Visite à la Communauté de Varginha (Manguinhos), Rio de Janeiro, le 25 Juillet 2013).

7. En conclusion, nous tenons à affirmer notre conviction que la culture de la solidarité n’aboutit que lorsqu’elle est « le résultat d’un effort concerté de tous pour le bien commun » ([antipape] François, Rencontre avec la classe dirigeante du Brésil, Rio de Janeiro, le 27 juillet, 2013). Soutenus par les enseignements de nos religions respectives et conscients de l’importance de construire des relations authentiques, puissions-nous, nous hindous et "chrétiens", agir individuellement et collectivement avec toutes les traditions religieuses et les personnes de bonne volonté, pour encourager et renforcer la famille humaine à travers l’amitié et la solidarité.

Nous vous souhaitons une heureuse fête de Deepavali !

"Cardinal" Jean-Louis Tauran

Président

P. Miguel Ángel Ayuso Guixot, M.C.C.J.

Secrétaire

( source : http://www.zenit.org/fr/articles/chretiens-et-hindous-favoriser-les-relations-humaines-par-l-amitie-et-la-solidarite )
Voir aussi, dans le même genre, "la secte et les bouddhistes" :

http://messe.forumactif.org/t4953-la-secte-et-les-bouddhistes

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Mar 29 Oct 2013, 7:11 am


Je me permets de reposter ici les images de Rosalmonte présentes dans l'autre fil...

Voici, au centre de l'image, Tauran, qui a signé le document que vous venez de lire ci-dessus :



Et un autre type, Diaz, en train d'allumer une lampe devant une statue de ganesh :


Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  gabrielle le Mar 29 Oct 2013, 8:02 am

DEEPAVALI

LA FÊTE DE LA LUMIÈRE


Parmi les nombreuses fêtes hindoues qui représentent symboliquement l'ascension de l'âme individuelle vers les sommets divins, Deepavali est la plus populaire et la plus significative. Deepavali se situe pendant le Krishna Paksha ou la moitié sombre du mois de Karthik (nouvelle lune d'Octobre-Novembre). L'obscurité représente l'ignorance ou la maya qui enveloppe l'existence terrestre des mortels, mais la lumière symbolise le moi intérieur, flamboyant de pureté et de splendeur grâce à la flamme de la sadhana, ou effort constant et sacrifice de soi, allumé par la mèche de la dévotion (Bhakti) et l'huile du Jnana, c'est-à-dire, la connaissance ou la sagesse. La lumière intérieure dissipe toute obscurité et permet au moi de se voir Lui-même dans toute sa splendeur et sa gloire. Alors la vie entière devient une vie de lumière, de sagesse et de réalisation personnelle. Ceci est Deepavali – « l'alignement de lumières ».

Il existe de nombreuses histoires et légendes qui se rattachent à Deepavali, mais toutes présentent une unique vérité de façon allégorique. Narakasura, le fils de Bhoodevi la Terre-Mère, fût annihilé par Krishna, et c'est ce jour qui est célébré comme Deepavali. Bhoodevi représente Prakriti, la Mère Nature. Tout notre attachement aux biens de ce monde ne se situe que dans un plan éphémère. Le Moi Divin de Krishna annihile le démon de l'attachement matérialiste, Narakasura, le produit de Prakriti, la nature.

Dans certains endroits de l'Inde, la fête est célébrée comme le jour de la victoire de Rama sur Ravana. Rama est le moi qui se révèle en chaque être – « sarve ramante iti raamah ». Ravana avec ses dix têtes, qui représentent les dix sens parcourant le monde, toujours à la recherche des objets et des plaisirs sensuels, est l'incarnation de la sensualité. Le Moi annihile la force obscure de la sensualité et apporte la lumière dans la vie du jeeva individuel, représenté par Seeta.

Certains célèbrent Deepavali comme le mariage de la Déesse Lakshmi et de Vishnu. Lakshmi représente tous les éléments favorables et le bien-être matériel. Le dieu Vishnu symbolise la béatitude spirituelle. Le mélange harmonieux du bien-être matériel – abhyudaya – et de l'élévation spirituelle – nishreyasa – est le but de la vie, et en allumant la lampe de la connaissance ou de la sagesse, les deux se réalisent.

Au Bengale, Deepavali est célébré en tant que fête de Durga (une des formes de la Mère) – celle qui nous permet de franchir les forteresses de l'ignorance. Certains fêtent ce jour comme celui de la destruction de Lanka, terre de sensualité, par Hanuman, qui représente symboliquement l'âme illuminée qui disperse les ténèbres.

Les Jaïns célèbrent Deepavali pour marquer l'avènement de Mahavira Jina, celui qui conquit les forces obscures avec la lumière de la sagesse. L'application d'huile sur la tête et le bain rituel de cette journée symbolisent le rafraîchissement du cerveau pour le rendre brillant, et le lessivage des mauvaises pensées de l'esprit.

Le festival de Deepavali unifie les éléments variés de la population par les liens de la fraternité humaine. L'explosion des pétards et l'illumination de l'espace symbolisent la diffusion de la connaissance sur la société tout entière. Le port de vêtements neufs représente l'adoption d'une nouvelle vie spirituelle, après s'être défait de la basse existence matérielle. La distribution de sucreries parmi les gens symbolise la diffusion de la joie, de la paix, de l'amour mutuel et de l'harmonie. Nivedita et Sarojini Naidu ont souligné que, avant la partition de l'Inde, même les musulmans du Bengale se joignaient aux hindous pour allumer et déposer les petites lampes flottantes sur le fleuve sacré, le Gange, marquant symboliquement l'illumination de Jiva Ganga, ou flux de vie, avec les lumières de connaissance, d'unité et de fraternité. Deepavali est un moment où la charité atteint ses sommets. Tout le monde cherche à faire plaisir aux autres par des cadeaux, même les maîtres offrent à leurs serviteurs des vêtements, des gâteaux, soulignant ainsi leur place au sein de l'unité familiale.

Bon fête à l'idolâtrie....

Dans ce tas d'impeties, Bergligot devrait essayer le truc :

L'application d'huile sur la tête et le bain rituel de cette journée symbolisent le rafraîchissement du cerveau pour le rendre brillant, et le lessivage des mauvaises pensées de l'esprit.


Un rafraichissement du cerveau ne lui ferait pas de tort Very Happy 

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Mar 29 Oct 2013, 3:20 pm

gabrielle a écrit:
DEEPAVALI

Spoiler:
LA FÊTE DE LA LUMIÈRE


   Parmi les nombreuses fêtes hindoues qui représentent symboliquement l'ascension de l'âme individuelle vers les sommets divins, Deepavali est la plus populaire et la plus significative. Deepavali se situe pendant le Krishna Paksha ou la moitié sombre du mois de Karthik (nouvelle lune d'Octobre-Novembre). L'obscurité représente l'ignorance ou la maya qui enveloppe l'existence terrestre des mortels, mais la lumière symbolise le moi intérieur, flamboyant de pureté et de splendeur grâce à la flamme de la sadhana, ou effort constant et sacrifice de soi, allumé par la mèche de la dévotion (Bhakti) et l'huile du Jnana, c'est-à-dire, la connaissance ou la sagesse. La lumière intérieure dissipe toute obscurité et permet au moi de se voir Lui-même dans toute sa splendeur et sa gloire. Alors la vie entière devient une vie de lumière, de sagesse et de réalisation personnelle. Ceci est Deepavali – « l'alignement de lumières ».

    Il existe de nombreuses histoires et légendes qui se rattachent à Deepavali, mais toutes présentent une unique vérité de façon allégorique. Narakasura, le fils de Bhoodevi la Terre-Mère, fût annihilé par Krishna, et c'est ce jour qui est célébré comme Deepavali. Bhoodevi représente Prakriti, la Mère Nature. Tout notre attachement aux biens de ce monde ne se situe que dans un plan éphémère. Le Moi Divin de Krishna annihile le démon de l'attachement matérialiste, Narakasura, le produit de Prakriti, la nature.

    Dans certains endroits de l'Inde, la fête est célébrée comme le jour de la victoire de Rama sur Ravana. Rama est le moi qui se révèle en chaque être – « sarve ramante iti raamah ». Ravana avec ses dix têtes, qui représentent les dix sens parcourant le monde, toujours à la recherche des objets et des plaisirs sensuels, est l'incarnation de la sensualité. Le Moi annihile la force obscure de la sensualité et apporte la lumière dans la vie du jeeva individuel, représenté par Seeta.

    Certains célèbrent Deepavali comme le mariage de la Déesse Lakshmi et de Vishnu. Lakshmi représente tous les éléments favorables et le bien-être matériel. Le dieu Vishnu symbolise la béatitude spirituelle. Le mélange harmonieux du bien-être matériel – abhyudaya – et de l'élévation spirituelle – nishreyasa – est le but de la vie, et en allumant la lampe de la connaissance ou de la sagesse, les deux se réalisent.

    Au Bengale, Deepavali est célébré en tant que fête de Durga (une des formes de la Mère) – celle qui nous permet de franchir les forteresses de l'ignorance. Certains fêtent ce jour comme celui de la destruction de Lanka, terre de sensualité, par Hanuman, qui représente symboliquement l'âme illuminée qui disperse les ténèbres.

    Les Jaïns célèbrent Deepavali pour marquer l'avènement de Mahavira Jina, celui qui conquit les forces obscures avec la lumière de la sagesse. L'application d'huile sur la tête et le bain rituel de cette journée symbolisent le rafraîchissement du cerveau pour le rendre brillant, et le lessivage des mauvaises pensées de l'esprit.

    Le festival de Deepavali unifie les éléments variés de la population par les liens de la fraternité humaine. L'explosion des pétards et l'illumination de l'espace symbolisent la diffusion de la connaissance sur la société tout entière. Le port de vêtements neufs représente l'adoption d'une nouvelle vie spirituelle, après s'être défait de la basse existence matérielle. La distribution de sucreries parmi les gens symbolise la diffusion de la joie, de la paix, de l'amour mutuel et de l'harmonie. Nivedita et Sarojini Naidu ont souligné que, avant la partition de l'Inde, même les musulmans du Bengale se joignaient aux hindous pour allumer et déposer les petites lampes flottantes sur le fleuve sacré, le Gange, marquant symboliquement l'illumination de Jiva Ganga, ou flux de vie, avec les lumières de connaissance, d'unité et de fraternité. Deepavali est un moment où la charité atteint ses sommets. Tout le monde cherche à faire plaisir aux autres par des cadeaux, même les maîtres offrent à leurs serviteurs des vêtements, des gâteaux, soulignant ainsi leur place au sein de l'unité familiale.
Pour faire plus simple que tous ces "zarahoustristes ": Deepavali n’est que pur auto-nombrilisme…
.


Dernière édition par ROBERT. le Mar 29 Oct 2013, 3:26 pm, édité 1 fois (Raison : mise en forme)

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Mar 29 Oct 2013, 3:27 pm

ROBERT. a écrit:
Rosalmonte a écrit:Le v'là, Tauran, avec des hindouistes, même daube que le bouddhisme:



Tauran, le seul qui ne sourit pas...  

Il n’y a rien à comprendre dans toute cette dialectique élucubrative  et philosophique karmique !!

A force de vouloir se faire copain-copain avec toutes les sectes et superstitions,  les modernos vont se réveiller,

non dans le nirvāṇa, (anéantissement extatique) mais bel et bien dans la RÉALITÉ de l’enfer…  

.
http://messe.forumactif.org/t4953-la-secte-et-les-bouddhistes#94394

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Sam 14 Fév 2015, 8:00 am

En Inde, des fondamentalistes hindous mènent un mouvement de conversions forcées

13/2/15 - 16 H 17

Des "chrétiens" protestent, le 5 février 2015, devant la "cathédrale" du Sacré-Coeur à New Delhi. Cinq "paroisses" [conciliaires] ont été vandalisées ou profanées depuis décembre dernier dans la capitale.

Après la marche à Bangalore, le 6 février, de 140 "évêques" [conciliaires] d’Inde, pour protester contre les nombreuses attaques "d’églises" et l’arrestation, la veille, de 200 "chrétiens" qui manifestaient dans la capitale New Delhi, beaucoup s’interrogent sur la responsabilité du gouvernement BJP dans l’augmentation de ces violences antichrétiennes.


[suite de l'article payante, j'ai l'impression que c'est de plus en plus fréquent sur "la croix"...]

( source : http://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/En-Inde-des-fondamentalistes-hindous-menent-un-mouvement-de-conversions-forcees-2015-02-13-1280559 )

Un commentaire de Tauran ? Ses "chers amis" ont effectivement l'air de "favoriser les relations humaines par l'amitié et la solidarité" (voir post initial de ce fil...) Rolling Eyes

Tout comme les Chinois ( http://messe.forumactif.org/t5810p15-bergoglio-envoie-des-benedictions-divines-de-paix-a-la-chine-communiste#113367 ), les hindous se moquent des messages d'amour de la secte et piétinent ses "temples", pour eux toutes ces déclarations d'amour ne doivent être que des signes de faiblesse dont ils comptent bien profiter.

En parlant de messages d'amour, puisque c'est la Saint Valentin, Tauran pourrait peut-être en profiter pour en envoyer un nouveau, exactement au moment où ses "chers amis" attaquent ses propres "fidèles" ?

Ah mais non, il est vrai que pour la secte de toute façon Saint Valentin est un "saint légendaire" dont on ne connaîtrait (soi-disant) que le nom et le lieu de sépulture... :

Saint Valentin :

wiki a écrit:
En 1969, dans le souci d’épurer le calendrier [conciliaire] de tous les saints légendaires, [la secte] a ôté le jour de la Saint-Valentin de son calendrier officiel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin

( http://messe.forumactif.org/t6270-dossier-les-saints-les-fetes-les-lieux-et-autres-realites-que-la-secte-a-pretendu-supprimer#113816 )

clown

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  gabrielle le Sam 14 Fév 2015, 12:42 pm

Tauran a plus pour fidèles les hindous que les autres.

je me demande s'il a pensé à envoyer aux hindous une "vache sacrée" en chocolat. Very Happy

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Sam 14 Fév 2015, 12:55 pm

.

Tout le monde ridiculise Bergy: le PCC, les Hindous, etc.

Et comme on dit ici, il est trop       pour s'en apercevoire !

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Dim 15 Fév 2015, 12:17 pm

Benjamin a écrit:  h mais non, il est vrai que pour la secte de toute façon Saint Valentin est un "saint légendaire" dont on ne connaîtrait (soi-disant) que le nom et le lieu de sépulture... :

Saint Valentin :

wiki a écrit:
En 1969, dans le souci d’épurer le calendrier [conciliaire] de tous les saints légendaires, [la secte] a ôté le jour de la Saint-Valentin de son calendrier officiel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin

( http://messe.forumactif.org/t6270-dossier-les-saints-les-fetes-les-lieux-et-autres-realites-que-la-secte-a-pretendu-supprimer#113816 )

clown

Ces modernos font en plus dans l'on-dit et la bêtise...
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Mar 14 Avr 2015, 1:47 pm

Un parti nationaliste indien réclame la stérilisation des "chrétiens" et des musulmans

Une responsable du plus ancien parti nationaliste hindou du pays provoque la polémique et nourrit le climat hostile aux minorités religieuses depuis l’accession au pouvoir du premier ministre Narendra Modi.

(...)

« Le gouvernement devrait imposer la stérilisation aux musulmans et aux "chrétiens", de manière à ce que leur nombre ne puisse augmenter » a déclaré samedi 11 avril la responsable hindoue Deva Sadhvi Thakur, vice-présidente du parti nationaliste extrémiste All India Hindu Mahasabha.

Deva Sadhvi Thakur a également exhorté les hindous à avoir davantage d’enfants pour augmenter leur population dans le pays et affirmé que « dans les églises et les mosquées, devraient être installées des statues des divinités hindoues ».

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Un-parti-nationaliste-indien-reclame-la-sterilisation-des-chretiens-et-des-musulmans-2015-04-14-1302264

Alors, un commentaire de Tauran ?

Ils "s'amusent" bien, ses "chers amis hindous" ! Ils ont bien l'air de "favoriser les relations humaines par l'amitié et la solidarité", n'est-ce pas ? Rolling Eyes

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Mar 14 Avr 2015, 2:56 pm

.
Commentaire [à propos] de Tauran ? Ben voyons !

C'est "undoux"... à la veille d'être hindou !

A preuve: Sa longue feuille de route le suit.

http://messe.forumactif.org/t5261-la-secte-et-les-hindous

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Jeu 23 Avr 2015, 4:04 pm

Une loi fédérale anti-conversion à l’étude en Inde


Le ministère fédéral des lois et de la justice en Inde a estimé le 15 avril qu’une loi fédérale anti-conversion s’inscrirait en contradiction avec les dispositions prévues par la Constitution de l’Union indienne car elle devrait relever des législations propres à chacun des États.


Avec cet article
L’inquiétude des minorités religieuses dans l’Inde de Narendra Modi


En Inde, le gouvernement nationaliste de Narendra Modi relance le débat sur la mise en place, au plan fédéral, d’une loi anti-conversion. Depuis son accession au pouvoir, en mai dernier, le premier ministre et son parti prônent l’idéologie de « l’hindutva », selon laquelle la nation indienne est, dans son essence, hindoue.

Narendra Modi ne s’est pas lui-même prononcé directement sur la question de la conversion, mais les responsables du BJP (Bharatiya Janata Party, Parti du peuple indien) et ses ministres, en revanche, se sont à plusieurs reprises prononcés en faveur de la mise en place de mesures destinées à « protéger la religion hindoue », laquelle serait menacée par l’essor des minorités religieuses, musulmane et "chrétienne" notamment, explique l’agence "Églises" d’Asie. En décembre dernier, à la chambre basse du Parlement, le ministre des Affaires parlementaires avait fait sensation en appelant au vote d’une loi anti-conversion au plan fédéral. Le 23 mars, le ministre fédéral de l’Intérieur, Rajnath Singh, relançait l’affaire, en appelant à la mise en place d’un débat national sur la question de la conversion et la nécessité d’une loi anti-conversion.

» Lire aussi : L’inquiétude des minorités religieuses dans l’Inde de Narendra Modi

Mercredi 15 avril, un avis émanant du ministère fédéral des lois et de la justice a mis un coup d’arrêt aux velléités du gouvernement fédéral en ce domaine. Les juristes du ministère ont, en effet, déclaré qu’une éventuelle loi fédérale visant à restreindre les possibilités de changement de religion s’inscrirait en contradiction avec les dispositions prévues par la Constitution de l’Union indienne qui stipulent qu’une loi touchant à ce domaine relève non du plan fédéral mais des législations propres à chacun des États et territoires de l’Union.

Sept États ont des lois anti-conversions

Aujourd’hui, sur les 29 États de l’Union indienne, 7 ont voté une loi anti-conversion. Avant le Gujarat, les assemblées législatives de l’Arunachal Pradesh, de l’Orissa, du Madhya Pradesh, du Chhattisgarh et du Rajasthan avaient légiféré en ce sens. Plus tard, l’Himachal Pradesh les a rejoints, ainsi que le Tamil Nadu (mais, dans ce dernier État du sud du pays où les "chrétiens" sont nombreux, la loi a été rapidement abrogée). À chaque fois, ces lois anti-conversion, qui punissent les conversions obtenues « par la force » ou « des moyens frauduleux », se sont appuyées sur la notion de défense de l’ordre public, domaine placé sous la responsabilité des États de l’Union.

Pour Sadanand Gowda, ministre fédéral des lois et de la justice, l’avis émis par les juristes de son ministère ne clôt pas le débat sur la possibilité ou non d’une loi anti-conversion au plan fédéral. Il met en avant le fait que la Constitution instaure des « domaines partagés » entre ce qui est du ressort de l’État fédéral et ce qui incombe aux États de l’Union.

Selon une source interne au BJP citée par l’agence d’information [conciliaire] Ucanews, le parti nationaliste hindou ferait actuellement plancher ses juristes pour voir dans quelle mesure les lois fédérales peuvent prévaloir sur les lois des États dans les domaines où il existe un conflit de compétence. Mais des analystes politiques mettent en avant qu’au cas où le BJP parviendrait à présenter une loi anti-conversion au Parlement fédéral, le vote de celle-ci ne serait pas acquis car si la coalition emmenée par le BJP contrôle le Lok Sabha, elle est minoritaire à la chambre haute, le Rajya Sabha (ou Conseil des États).

L’hindouisme pas en danger

Pour les opposants à une éventuelle loi anti-conversion, les projets de New Delhi sont néanmoins inquiétants. Navaid Hamid, secrétaire du Conseil d’Asie du Sud pour les minorités, dénonce « les intentions biaisées du gouvernement central qui vise à restreindre la liberté de religion et la liberté de chacun à vivre selon sa foi (…) Le gouvernement BJP ne respecte pas la Constitution. Il cherche à attenter aux droits fondamentaux des minorités. Son ordre du jour est communautariste, contraire aux droits des femmes et des minorités, et mènera le pays en arrière ».

Selon le "P." Paul Thelakkat, porte-parole de [la secte conciliaire] syro-malabare, nul besoin de voter des lois restreignant les conversions en Inde, que ce soit au niveau fédéral ou dans les États. « Il y a suffisamment de lois dans ce pays pour sanctionner ceux qui troublent l’ordre public ou l’harmonie sociale », explique-t-il, en dénonçant la vision portée par les nationalistes hindous selon laquelle l’hindouisme, religion très largement majoritaire en Inde, serait en passe de devenir une religion minoritaire.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Une-loi-federale-anti-conversion-a-l-etude-en-Inde-2015-04-23-1305647 )

Toujours plus de favorisation des relations humaines par l'amitié et la solidarité de la part des chers amis hindous de Tauran  Rolling Eyes

De toute façon, si des gens quittaient les hindous pour tomber dans la secte conciliaire, ils ne feraient que sortir d'un trou pour tomber dans un autre.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Jeu 23 Avr 2015, 4:29 pm

.
Je suis à 110 %  en faveur de la loi anti-conversion en Inde… après que

Tauran soit devenu un citoyen et résident indien et soit converti  à l’hindouisme.  

Pauvres eux autres !

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  gabrielle le Ven 24 Avr 2015, 7:14 am

La secte a la même loi, sauf, qu'elle est plus discrète.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Sam 07 Nov 2015, 9:02 am


Tauran envoie comme chaque année ses déclarations d'amour, tel un robot :

"Chrétiens" et Hindous : une promotion commune de l'écologie humaine

« "Chrétiens" et Hindous : pour une promotion commune de l'écologie humaine » : c'est le titre du message du Conseil "pontifical" pour le "dialogue" "interreligieux" à l'occasion de la fête hindoue de Diwali/Deepavali.

(...)

Voici le texte intégral du message du "cardinal" Tauran.

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/chretiens-et-hindous-une-promotion-commune-de-l-ecologie-humaine

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Roger Boivin le Sam 07 Nov 2015, 9:08 am


En parlant d'indoux :

Spoiler:
Benjamin a écrit:
Canada : la « diversité » du gouvernement Trudeau saluée

Justin Trudeau est officiellement Premier ministre du Canada [ ]. Deux semaines après sa victoire aux législatives, l’homme fort du pays est devenu le 23e chef du gouvernement de l’histoire canadienne à assumer cette fonction, 31 ans après le départ de son père du poste, lors d’une cérémonie d’assermentation qui s’est déroulée mercredi 4 novembre à Ottawa.

A souligner, la nomination de Jody Wilson-Raybould à la tête du ministère de la Justice. Elle devient également procureure générale du Canada. Jody Wilson-Raybould est la première autochtone – terme désignant les premiers peuples d’Amérique du Nord et leurs descendants – dans l’histoire du pays à siéger à une telle fonction. Tout un symbole pour celle qui sera chargée notamment de piloter la commission d’enquête nationale sur la disparition et les meurtres de quelque 1 200 femmes autochtones depuis 1980.



Navdeep Bains, Jody Wilson-Raybould et Harjit Sajjan


A cette occasion, les Canadiens ont découvert les visages des 30 ministres qui constituent le gouvernement, 15 hommes et 15 femmes choisis parmi les 183 députés élus sous la bannière du Parti libéral du Canada (PLC). La parité est ainsi respectée [ ] dans un Conseil des ministres diversifié.

Dans le lot, figurent trois Canadiens d’origine indienne, tous trois sikhs. L’un d’eux est particulièrement remarqué pour avoir été nommé à un ministère régalien, celui de la Défense nationale. Harjit Sajjan, ancien militaire déployé en Bosnie-Herzégovine et en Afghanistan puis policier durant 11 ans au sein d’une unité spécialisée dans le crime organisé à Vancouver.

A ses côtés, on trouve Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, qui a joué un rôle clé dans l’élection de Justin Trudeau à la tête du PLC [Parti libéral du Canada]. Tous deux ont la particularité de porter le turban, les hommes ne se coupant ni les cheveux ni la barbe dans la tradition sikh. Amarjeet Sohi, nommé ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, ne porte en revanche pas le turban.

La nomination de sikhs au gouvernement canadien n’est pas une première. Tim Uppal, membre du Parti conservateur, a été ministre d’État au multiculturalisme dans le précédent gouvernement. D’autres avant lui l’ont précédé. Cependant, jamais un Conseil des ministres n’a réuni autant de sikhs qu’avec Justin Trudeau. [ Laughing ] Les sikhs, qui sont environ 500 000 au Canada, représentent moins de 2 % de la population.

Enfin, Maryam Monsef, au poste de ministre des Institutions démocratiques, est remarquée. Son parcours est digne d’un rêve américain.
Enfant, elle a fui l’Afghanistan avec sa mère, devenue veuve, et de ses deux sœurs avant de rejoindre le Canada en 1996 après plusieurs années passées en Iran dans la clandestinité. Elle a depuis été très impliquée dans l’aide aux immigrants et "réfugiés" avant son élection le 19 octobre. [ Rolling Eyes ] A 30 ans, elle est la plus jeune des ministres du gouvernement Trudeau.


( source : http://www.fdesouche.com/665723-canada-la-diversite-du-gouvernement-trudeau-saluee )

( source de la source : http://www.saphirnews.com/Canada-la-diversite-du-gouvernement-Trudeau-saluee_a21502.html )


http://messe.forumactif.org/t5893p165-pendant-ce-temps-la-au-canada#122007

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Sam 07 Nov 2015, 9:15 am


Sikhs ≠ Hindous.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Sam 07 Nov 2015, 10:34 am

.
Si je vous comprends bien, le politique et le "religieux" sont en osmose:

Prenons le tauran par les cornes: Trudeau, copain-copain avec le cardinal Tauran.

Plus la fin viendra, plus nous verrons de ces osmoses:

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Sam 07 Nov 2015, 10:38 am

Benjamin a écrit:
Sikhs ≠ Hindous.

Y-a-t-il des sikhs qui ne sont pas hindous, et vice-versa, dans le gouvernement Trudeau ?

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Sam 07 Nov 2015, 10:40 am


Les Sikhs ne sont pas des Hindous.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Sam 07 Nov 2015, 10:49 am

Benjamin a écrit:
Les Sikhs ne sont pas des Hindous.
Merci de vos précisions, Benjamin.

Est-ce que la différence est longue à expliquer ? Merci.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Sam 07 Nov 2015, 10:56 am

ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
Les Sikhs ne sont pas des Hindous.
Merci de vos précisions, Benjamin.

Est-ce que la différence est longue à expliquer ? Merci.

Je n'y connais rien, mais une recherche rapide tout à l'heure suite au post de Roger semblait me montrer que le sikhisme serait un "monothéisme" (?) avec mélange d'hindouïsme et de mahométisme, et peut-être d'autres choses. Mais, en tout cas, que je sache, c'est une fausse religion différente de l'hindouïsme.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Sam 07 Nov 2015, 11:09 am

Benjamin a écrit:
ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
Les Sikhs ne sont pas des Hindous.
Merci de vos précisions, Benjamin.

Est-ce que la différence est longue à expliquer ? Merci.

Je n'y connais rien, mais une recherche rapide tout à l'heure suite au post de Roger semblait me montrer que le sikhisme serait un "monothéisme" (?) avec mélange d'hindouïsme et de mahométisme, et peut-être d'autres choses. Mais, en tout cas, que je sache, c'est une fausse religion différente de l'hindouïsme.

Merci mon ami. Comme vous dites, le plus important c'est une fausse religion différente de l’hindouisme.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  Benjamin le Mer 26 Oct 2016, 9:29 am

Message aux Hindous: « Promouvoir l’espérance parmi les familles » (texte intégral)

Fête de Deepavali le 30 octobre 2016

(...)

https://fr.zenit.org/articles/message-aux-hindouistes-promouvoir-lesperance-parmi-les-familles-texte-integral/

Nouveau message d'amour annuel de Tauran le robot de l'interreligieux.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte et les hindous

Message  ROBERT. le Mer 26 Oct 2016, 12:34 pm

.
L'intrus Tauran a dissimulé le point rouge qu'il avait en plein front...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum