Bergoglio et le mariage

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Jeu 15 Oct 2015, 11:12 am



Telle est la malignité du démon, que Paul appelle un système "d'artifices" (Ephésiens VI, 11), parce que le démon ne fait pas paraître tout de suite ce qu'il veut qu'on approuve, il craint trop d'être convaincu de perfidie; il prend un masque, il a recours à des manœuvres, comme un ennemi rusé qui veut entrer dans une ville, forcer les murailles, il a des conduits souterrains, cachés à tous les yeux, dont on ne peut se défier, afin de tromper la vigilance et d'assurer le succès de ses affreux desseins. Aussi, trouvant toujours ses pièges ténébreux, toujours à la poursuite de ses criminelles embûches, cet admirable apôtre, ce grand homme disait: "Nous n'ignorons pas ses desseins". (II Corinthiens II, 11).






http://messe.forumactif.org/t6741-citations-de-saint-jean-chrysostome-ou-celui-ci-fait-allusion-au-demon#121173

Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Jeu 15 Oct 2015, 11:16 am

Roger Boivin a écrit:

Telle est la malignité du démon, que Paul appelle un système "d'artifices" (Ephésiens VI, 11), parce que le démon ne fait pas paraître tout de suite ce qu'il veut qu'on approuve, il craint trop d'être convaincu de perfidie; il prend un masque, il a recours à des manœuvres, comme un ennemi rusé qui veut entrer dans une ville, forcer les murailles, il a des conduits souterrains, cachés à tous les yeux, dont on ne peut se défier, afin de tromper la vigilance et d'assurer le succès de ses affreux desseins. Aussi, trouvant toujours ses pièges ténébreux, toujours à la poursuite de ses criminelles embûches, cet admirable apôtre, ce grand homme disait:  "Nous n'ignorons pas ses desseins". (II Corinthiens  II, 11).





http://messe.forumactif.org/t6741-citations-de-saint-jean-chrysostome-ou-celui-ci-fait-allusion-au-demon#121173

En plein dans le mille, Roger ! cheers
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Sam 17 Oct 2015, 7:47 am

Rome précise la procédure brève de nullités de mariage


Le Conseil "pontifical" pour les textes législatifs rappelle que la nouvelle procédure brève de reconnaissance des nullités de mariage ne peut être entamée qu’avec le consentement explicite des deux conjoints

16/10/15 - 14 H 34

La procédure brève instituée par [l'antipape] François pour la reconnaissance des nullités de mariage ne peut être utilisée qu’avec « le consentement explicite » des deux conjoints, a précisé le "cardinal" Francesco Coccopalmerio, président du Conseil "pontifical" pour les textes législatifs répondant à une lettre d’un "prêtre" américain.

À lire > [L'antipape] simplifie la procédure des nullités de mariage

Aux États-Unis, en effet, la nouvelle procédure instituée par le "motu proprio" Mitis iudex crée de fortes réticences : le pays avait en effet connu, de 1971 à 1983, des règles particulières très souples pour les invalidations de mariage qui avaient abouti à la mise en place d’un véritable « divorce catholique ».


Inquiétudes aux États-Unis


Le sujet de la nouvelle procédure a ainsi été âprement débattu lors de la convention de la Société de "droit canonique" d’Amérique, réunie du lundi 12 au jeudi 15 octobre à Pittsburgh.

Dans une conférence, le "P." Francis Morrisey, un "canoniste" canadien réputé, qui a participé à l’élaboration de la réforme voulue par [l'antipape], a suggéré que, même dans la nouvelle procédure accélérée, le silence de l’un des conjoints pouvait être considéré comme un consentement présumé à cette procédure.

Or, aux États-Unis comme en Grande-Bretagne, l’absence d’une des parties est constatée dans près de la moitié des procédures.



« Le consentement des deux parties est une condition sine qua non »


La publication, mercredi 14 octobre au soir, de la lettre du "cardinal" Coccopalmerio à un "prêtre" américain est venue clore la polémique.

« Le consentement des deux parties requis pour entamer la procédure est une condition sine qua non », affirme le "cardinal" Coccopalmerio selon qui le consentement présumé de l’absent « s’applique uniquement à la procédure ordinaire et non à la procédure brève ».

Selon les "canonistes" américains, cette précision du Conseil "pontifical" pour les textes législatifs confirme que la procédure brève introduite par [l'antipape] François ne pourra s’appliquer que dans de rares cas.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/Rome-precise-la-procedure-breve-de-nullites-de-mariage-2015-10-16-1369370 )

Au lieu de tourner autour du pot avec leurs nullités de mariage, qu'ils nous disent franchement que le mariage est une nullité, cela ira plus vite ! Rolling Eyes

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Sam 17 Oct 2015, 8:41 am

Ils veulent en venir à un "divorce religieux".... c'est comme ça que la secte coule les dogmes.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Sam 17 Oct 2015, 1:26 pm

Benjamin a écrit:
Au lieu de tourner autour du pot avec leurs nullités de mariage, qu'ils nous disent franchement que le mariage est une nullité, cela ira plus vite ! Rolling Eyes

C'est le propre des Intrus de tourner en rond... jusqu'à ce que tout le monde oublie ou s'en balance complètement.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Lun 19 Oct 2015, 6:20 am

"Cardinal" Marx : interdire les "divorcés remariés" de "sacrements" est-il « juste » ?


La conférence des "évêques" allemands a publié le texte - très long et argumenté - de l’intervention de son président lors du "synode" sur la famille.

Ce proche [de l'antipape] a choisi d’aborder deux thèmes centraux dans ce "synode"  : la préparation au mariage et l’accès aux "sacrements" pour les "divorcés remariés".


Le "cardinal" Reinhard Marx, "archevêque" de Munich et président de la conférence "épiscopale" allemande, est intervenu mercredi 14 octobre devant le "synode" des "évêques" sur la famille à propos du troisième chapitre de l’Instrumentum Laboris. Le site Internet de la DBK publie le texte de cette intervention.

Son intervention prend appui sur la "Constitution" « Gaudium et spes » du [conciliabule] "Vatican II" qui définit le mariage comme « communauté profonde de vie et d’amour ». En effet, affirme-t-il, si « le [conciliabule] n’a pas répondu à toutes les questions qui nous préoccupent aujourd'hui, il a jeté les bases "théologiques" qui vont nous aider à répondre à nos problèmes actuels ».

L’objectif de ce "synode" est en effet selon lui « d’approfondir cette "théologie" de l'amour, autrement dit de l'alliance, posée dans ses grandes lignes par le [conciliabule], mais qui n'a pas encore trouvé toutes ses retombées en "droit canonique", et de la déployer face aux défis actuels du mariage et de la "pastorale" familiale ». « Je voudrais mettre l’accent sur deux défis, à savoir la préparation de mariage et sur la question de l’accompagnement approprié des "fidèles" dont le mariage a échoué et dont beaucoup sont "divorcés" et "remariés" civilement », poursuit-il.

(...)

À ses yeux, la préparation et le suivi du mariage de [la secte] « ne doivent donc pas être déterminés par un perfectionnisme moral ».

(...)

La nature sacramentelle du mariage ne devrait pas être réduite à son indissolubilité, selon lui, mais être vue comme « un événement de la relation globale qui se déroule ». [???]

(...)

(...) [la secte] est là pour « soutenir les conjoints » mais qu’elle doit « respecter leur responsabilité ». « Nous devons donner plus de place à la conscience des époux dans la "prédication" et dans la "pastorale" », estime-t-il. « Cela est particulièrement vrai pour les situations où les conjoints se trouvent dans un conflit de valeurs, par exemple entre l’ouverture à la procréation des enfants d’un côté, et la préservation du mariage et de la vie de famille de l'autre ». [???]

(...)

À lire aussi  : La majorité des "évêques" allemands favorables à l’accès aux "sacrements" des "divorcés remariés"

Rappelant que "Jean-Paul II" et "Benoît XVI" n’ont jamais laissé le moindre doute quant à leur « appartenance à l’Église », "l’archevêque" de Munich estime du devoir de [la secte] « de développer une "pastorale" accueillante de ces "fidèles" », pour « leur montrer que Dieu les accompagne aussi dans ces jours difficiles ».


Cette réponse est-elle juste  ?

Or nombre de [conciliaires] ne comprennent pas « leur exclusion des "sacrements" de la "confession" et de "l'Eucharistie" au motif que ces "divorcés remariés" seraient dans une situation d’adultère continu », relate-t-il avant d’interroger les "pères" "synodaux". « Cette réponse à la situation des personnes concernées est-elle juste ? Et est-elle convaincante du point de vue de la "théologie" des "sacrements" ? Ces personnes considérées comme étant dans un état de péché grave peuvent-elles vraiment se sentir membres de l’Église ? »

« Pouvons-nous toujours considérer les actes sexuels dans un deuxième mariage civil comme un adultère ? Indépendamment de l’évaluation de la situation spécifique ? », lance-t-il encore, avant de citer l’exhortation "apostolique" Evangelii Gaudium [de l'antipape] François : « "L'Eucharistie" n’est pas, même si elle représente la plénitude de la vie sacramentelle, une récompense pour la perfection, mais un remède généreux et un aliment pour les faibles ».


En conclusion, après avoir souligné le travail "théologique" mené par les "évêques" allemands sur le sujet, le "cardinal" Marx se prononce une fois encore « sur la base du cas par cas et non de manière généralisée, pour permettre aux "divorcés remariés" l’accès aux "sacrements" de la "confession" et de "l’Eucharistie" quand la vie commune a définitivement échoué mais que le mariage est canoniquement valide (...) et qu’une volonté droite existe de vivre ce deuxième mariage civil dans la foi, et dans le désir d’éduquer les enfants dans la foi ».


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Cardinal-Marx-interdire-les-divorces-remaries-de-sacrements-est-il-juste-2015-10-17-1369808 )

Marx le bien nommé dans ses "œuvres"...

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Lun 19 Oct 2015, 8:22 am


Montini (Paul VI) substitut une fausse messe à la place de la vraie, et ce faisant il enlève le pain surnaturel de la bouche des enfants de Dieu ;
il invalide en le modifiant le sacrement de l'ordre, et ce faisant il crée un faux clergé dénué du sacerdoce (Bergoglio est l'un de ces faux prêtres, puisque que faussement ordonné lui-même avec ce faux rite ), et conséquence : en plus de par un abominable sacrilège fouler le premier commendement de Dieu, il enlève entre autre le sacrement de pénitence pour recouvrer la vie surnaturelle à l'âme qui l'a perdue.

On crée donc une situation où les gens seront privés des forces surnaturelles pour entretenir et recouvrer la vie divine dans leur âme, et conséquence : toute cette dépravation morale, le vice, l'infidélité, l'adultère, etc.

Autrement dit, l'ennemi des âmes et ses suppots sacrilèges ont creusé un immense gouffre pour engloutir les âmes qui s'y pricipitent aveuglement depuis des lustres et des lustres et  pour leur perte éternelle. Ces imposteurs ont l'art perfide de détouner hypocritement la loi divine pour perdre les âmes à jamais.

Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Lun 19 Oct 2015, 8:31 am


.. le "cardinal" Marx se prononce une fois encore « sur la base du cas par cas et non de manière généralisée, pour permettre aux "divorcés remariés" l’accès aux "sacrements" de la "confession" et de "l’Eucharistie" ..

L'accès à ces faux sacrements, il est évident qu'il ne leur procurera en rien ce que supposément ils recherchent ! au contraire !!

On ne nourrit pas ses enfants avec du vent, et de surcroit vicié !

Quelle perfidie !!

Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Lun 19 Oct 2015, 8:51 am


Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Lun 19 Oct 2015, 10:44 am

"Cardinal" Marx : interdire les "divorcés remariés" de "sacrements" est-il « juste » ?

Une autre étape pour que les "divorcés-remariés" reçoivent bientôt les "sacrements" dans la secte.

Les oeuvres du Cardinal Marx, l'opium de ses fidèles.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 20 Oct 2015, 7:09 am



Tenez, voilà les périphéries de Bergoglio, le "mariage 2.0" et peut-être un indice sur les changements de discipline sans changer la doctrine ? :

Julien et Bruno cherchent encore leur place dans [la secte]


Julien et Bruno sont [conciliaires], homosexuels et "mariés". [ clown ]


19/10/15 - 17 H 02

Ils le disent eux-mêmes, ils « s’accrochent à [la secte] ». En couple depuis quinze ans, "mariés" depuis cet été, Julien et Bruno ont toujours eu la "foi". Le premier est « né [conciliaire] dans une famille [conciliaire] ». Le second a été scout et membre "d’aumônerie".

Bruno va moins régulièrement à la "messe" que Julien. [n.d.B. : donc ils sont acceptés dans le novus ordo satanique de Bergoglio...] Mais ces Parisiens de 35 et 38 ans, tous deux ingénieurs, considèrent [la secte] comme « leur famille ». Une famille dans laquelle ils se cherchent encore une place. D’ailleurs, ils se situent eux-mêmes aux « périphéries », selon la formule désormais "consacrée" [de l'antipape] François.


« Pleinement membres de [la secte] »


« Au niveau individuel, nous sommes pleinement membres de [la secte] », considère Julien, qui a fait partie du groupe de travail sur le "Synode" dans sa "paroisse". « Mais en tant que "couple", on ne rentre dans aucune case », complète Bruno.

Alors, il y a trois ans, ils ont créé un groupe avec d’autres couples [conciliaires] de même sexe. « Nous voulions un lieu "d’Église" où parler sereinement de notre couple », explique Julien. Auparavant, ils avaient essayé de s’intégrer à des cercles plus classiques, groupes "paroissiaux", parcours Alpha…

À chaque fois, disent-ils, les deux hommes se sont vu indiquer la porte. « Certains ont refusé de manière blessante, d’autres nous ont dit qu’ils auraient aimé nous accepter mais qu’ils ne voulaient pas choquer, se souvient Julien. Je comprends leurs raisons, je n’aurais pas fait mieux à leur place », ajoute-t-il.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Julien-et-Bruno-cherchent-encore-leur-place-dans-l-Eglise-2015-10-19-1370343

Qu'attend Bergoglio pour les faire "évêques" de sa secte ; non, "cardinaux" ! Ou même "papes" n°1 et n°2... jocolor

Et tant que nous y sommes... :

Se "remarier" après un "divorce" constitue-t-il un péché ?

Cette question interroge l’articulation entre sexualité, conjugalité et "sacrement".

(...)

C’est pourquoi "l’Église" demande aux personnes "divorcées remariées" de se séparer, ou bien, lorsque ce n’est pas possible – notamment lorsqu’il y a des enfants – de vivre « comme frères et sœurs » (et, si ce n’est pas possible, de s’écarter des "sacrements").

Ce qui pose question aux "théologiens moralistes", pour qui, souligne le "théologien moraliste" Xavier Lacroix, « [la secte] fait porter à la sexualité un poids excessif ». Vivre « comme frères et sœurs » paraît incohérent dans la mesure où « c’est toute la relation elle-même du nouveau couple qui est imprégnée de conjugalité ».

Sur le plan moral et pastoral, Xavier Lacroix se fait l’avocat d’une distinction plus fine des situations, estimant que l’abstinence sexuelle n’est pas l’unique chemin de pénitence envisageable.


Quel statut pour le nouveau couple ?


Si toute rupture est un drame, « il faut discerner s’il y a scandale pour la communauté chrétienne : elle ne réagira pas de la même manière face à une femme abandonnée par son mari ou à un homme qui a quitté sa femme pour une plus jeune et plus riche… »

Afin de contourner le jugement de « persistance en état de péché » porté sur le nouveau couple, "Mgr" Jean-Paul Vesco, dominicain et "évêque" d’Oran (Algérie), introduit la distinction – que connaît bien le droit civil, mais pas le droit "canonique" – entre infraction instantanée et infraction continue.

Pour cet ancien avocat, le "remariage" ne relève pas de l’infraction continue mais d’une infraction instantanée : « La réalité, c’est qu’à un moment, une décision a été prise, de redire oui à quelqu’un d’autre, et ce oui devient définitif. »
[?]
Selon "l’évêque" d’Oran, il y a de l’indissoluble dans tout amour conjugal véritable.

Mais, réfute le "philosophe" Thibaud Collin, cette argumentation revient à présenter la vie dans la deuxième union « comme nécessaire » alors qu’elle est « en réalité contingente (car reposant sur la volonté) », ce qui reviendrait à « valider un changement de vie somme toute éminemment contingent ».


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Se-remarier-apres-un-divorce-constitue-t-il-un-peche-2015-10-19-1370341 )

La croix la kippa présente un avis et un autre, mais la "réfutation" ne sert qu'à faire passer la pub pour le premier avis, en faisant comme si l'on y ajoutait un contrepoids rassurant.

Et si quelqu'un veut se "remarier" avec un arbre ou un trampoline et pas comme frère et sœur, c'est possible aussi, messieurs Lacroixkippa et  "l'évêque" invalide d'Oran(g-Outan) ? clown

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 20 Oct 2015, 10:37 am

Benjamin a écrit:...Qu'attend Bergoglio pour les faire "évêques" de sa secte ; non, "cardinaux" ! Ou même "papes" n°1 et n°2...

Pas nécessaire pour Bergoglio de faire une telle chose: les faits et gestes de Julien et Bruno

les font déjà propagateurs, "missionnaires" et ambassadeurs de l’infâme secte de l'antipape Bergoglio.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 20 Oct 2015, 10:39 am

Benjamin a écrit:...Et si quelqu'un veut se "remarier" avec un arbre ou un trampoline et pas comme frère et sœur, c'est possible aussi, messieurs Lacroix kippa et  "l'évêque" invalide d'Oran(g-Outan) ? clown

Mgr Vesco ne l'a pas volé, ce "titre" ! clown

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mer 21 Oct 2015, 8:10 am

Le mariage chrétien est-il indissoluble ?


L’échec d’une partie des couples a toujours interpellé "l’Église" sur l’indissolubilité du mariage.


L’indissolubilité du mariage chrétien en question


La condamnation par Jésus de la répudiation de l’épouse (Mt 19, 3-12) avec l’affirmation « ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas », fonde la doctrine de l’indissolubilité du mariage. Mais la première génération chrétienne elle-même, devant la réalité de la vie des couples, a reçu cette parole prophétique en soulevant des exceptions (Mt 5, 32 et 19, 9 ; 1 Co 7, 10-11).

En droit, la notion d’indissolubilité dans sa compréhension actuelle est formalisée au XIIe  siècle. Tout mariage est indissoluble, mais l’Église se donne le pouvoir d’en dissoudre certains, qui ne sont pas contractés entre deux baptisés (mariages non sacramentels). Des critères de validité du mariage sont définis, ce qui permet d’en déclarer certains « nuls », c’est-à-dire n’ayant pas eu lieu.


« Vivre un chemin de conversion »


[L'antipape] Jean-Paul II, dans "l’exhortation" Familiaris consortio (n° 84), a synthétisé le "magistère" récent interdisant la "communion" "eucharistique" aux "divorcés remariés", notamment en raison de l’indissolubilité du mariage. Mais plusieurs appellent à en revoir la compréhension.

« Tout mariage – pas seulement entre chrétiens – est indissoluble », pointe le "P." Guy de Lachaux, du "diocèse" d’Évry, se référant à la parole de Jésus. Le "prêtre" accompagnateur de "divorcés remariés" (1) estime même, à la suite de "Mgr" Jean-Paul Vesco (2), évêque d’Oran, que « c’est tout amour vrai » – c’est-à-dire comportant le projet de don mutuel dans la durée – « qui est indissoluble », y compris s’il échoue.

Certes, « ceux qui échouent ne peuvent surmonter cette situation qu’en faisant la vérité sur le péché qui y a conduit et vivre un chemin de conversion », mais « [la secte] ne peut dire à ceux qui vivent une seconde union stable qu’ils demeurent dans le péché », estime-t-il. [ Rolling Eyes ]


C’est une autre voie de recherche que propose le "P." Ludovic Danto, doyen de la faculté de "théologie" d’Angers et enseignant-chercheur en "droit canonique" : « Le code de 1917 reconnaissait qu’en cas de secondes noces [du vivant d’un premier conjoint], le consentement est humainement suffisant, mais juridiquement inefficace », ce qui lui reconnaît une valeur. [?]

À partir du moment où il y a reconnaissance d’une valeur au plan humain, le "canoniste" voit là une piste pour « examiner en quoi ce statut reflète l’amour de Dieu pour l’humanité ».
[?]


> Retrouvez notre dossier spécial sur le Synode sur la famille

(1) Divorcés remariés : sortir de l’impasse, Médiaspaul, 168 p., 18 €

(2) Tout amour véritable est indissoluble, éd. du Cerf, 112 p., 9 €


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-mariage-chretien-est-il-indissoluble-2015-10-20-1370714 )

Pourquoi poser la question ?

Mais taisez-vous et faites-la donc, votre autoroute pour "prêtres"-"divorcés remariés"-homosexuels-communistes.

Cartes de "mariage" avec 16 cases différentes histoire d'être prévoyant sur le nombre "d'époux(ses)" (et nouvelles cartes pour un euro symbolique, au cas où quelqu'un dépasse le nombre...) ou unions libres, au choix, validées quelle que soit la configuration (homosexuels, arbres, trampolines...) avec accès aux distributeurs de "sacrements" invalides dans tous les cas, et voilà. Ce n'est quand même pas compliqué. Et si jamais un homme veut devenir une femme, un arbre, ou un trampoline, et bien un coup de Tipp-Ex* sur la carte et c'est réglé, nouvelle identité enregistrée...  Rolling Eyes

(* Liquid Paper au Québec ?)

(Vous aurez noté la publicité ni vu ni connu pour deux livres de la secte à la fin de l'article)

Les Africains se posent en défenseurs de la famille traditionnelle

Avec des "cardinaux" respectés, les "évêques" du continent africain ont réussi à peser dans les discussions pour écarter des ouvertures jugées néfastes à l’enseignement de [la secte] sur la famille.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Les-Africains-se-posent-en-defenseurs-de-la-famille-traditionnelle-2015-10-20-1370766

"Génial" ( http://messe.forumactif.org/t5976p30-synode#121398 ), et donc c'est pour cela qu'on remplace actuellement l'Europe par l'Afrique ? Sleep

Là en tout cas, visiblement pour eux l'Europe n'est pas "indissoluble".

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Mer 21 Oct 2015, 8:39 am

Le Mariage ne veut rien dire pour eux.

L'Église acceptait une séparation de corps en des cas grave... point barre.

Une déclaration de nullité de mariage était très rare car les critères très restreints, en élargissant les critères la secte va inventer un "divorce religieux"

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mer 21 Oct 2015, 10:19 am

.
Le mariage chrétien est-il indissoluble ?

gabrielle a écrit: ... en élargissant les critères la secte va inventer un "divorce religieux"

Et voilà ! Les questionneux de la secte finissent par établir une nouvelle "doctrine" !  

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mer 21 Oct 2015, 10:26 am

 Tipp-Ex*  (* Liquid Paper au Québec ?)

Oui.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Jeu 22 Oct 2015, 8:58 am

Mais la première génération chrétienne elle-même, devant la réalité de la vie des couples, a reçu cette parole prophétique en soulevant des exceptions (Mt 5, 32 et 19, 9 ; 1 Co 7, 10-11).

Quelles exceptions? Il ne le précisent pas, Aurait-il de la peine à les citer et ainsi donner le contexte clair.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Jeu 22 Oct 2015, 1:26 pm



S. Marc 10, 11-12 :

Il [N-S J-C] leur dit : " Quiconque renvoie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à l'égard de la première. Et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle se rend adultère. "




ADULTÈRE : Dictionnaire de Théologie Catholique : https://archive.org/stream/dictionnairedet01vaca#page/232/mode/2up


Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Ven 23 Oct 2015, 7:24 am

Il veut déformer ce passage de l'Évangile

Il a été dit aussi: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remettre un acte de répudiation Et moi, je vous dis: Quiconque répudie sa femme, excepté le cas de fornication, fait d'elle une adultère, et celui qui épouse une femme répudiée comment un adultère.

Avec ce passage , il déduit que l'adultère est un motif de divorce et que la partie innocente peut se remarier religieusement.

Il déforme absolument le passage. L'adultère dans l'Église est un motif de séparation légale de corps mais, il n'est pas question que la partie innocente puisse se remarier, séparation = à ne plus vivre ensemble et non à refaire sa vie avec un ( une) autre.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Ven 23 Oct 2015, 9:39 am

gabrielle a écrit: Il veut déformer ce passage de l'Évangile

Il a été dit aussi: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remettre un acte de répudiation Et moi, je vous dis: Quiconque répudie sa femme, excepté le cas de fornication, fait d'elle une adultère, et celui qui épouse une femme répudiée comment un adultère.

Avec ce passage , il déduit que l'adultère est un motif de divorce et que la partie innocente peut se remarier religieusement.

Il déforme absolument le passage. L'adultère dans l'Église est un motif de séparation légale de corps mais, il n'est pas question que la partie innocente puisse se remarier, séparation = à ne plus vivre ensemble et non à refaire sa vie avec un ( une) autre.

Votre mais est la clef de tout. L'antipape Bergoglio n'en parle pas et déforme ainsi toute la doctrine catholique du mariage.

Et que dire de toutes les autres déformations opérées par les Intrus ?  Elles s'étendent à tout l'enseignement de l'Église catholique.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Ven 23 Oct 2015, 10:58 am

[L'antipape] annonce un futur « ministère » des laïcs et de la famille à la "Curie"


À ce futur "dicastère" de la "curie" romaine sera aussi annexée l’Académie "pontificale" pour la vie, créée par "Jean-Paul II".


Attendue de longue date, la fusion du conseil "pontifical" pour les laïcs et de celui pour la famille a été annoncée par [l'antipape] François devant l’assemblée du "Synode" des "évêques" sur la famille, au cours de la plénière de l’après-midi du jeudi 22 octobre. À ce futur "dicastère" de la "Curie" romaine sera aussi annexée l’Académie "pontificale" pour la vie, créée par "Jean-Paul II". L’annonce est survenue justement le jour de la saint "Jean-Paul II". [   ]

Les contours du nouveau "dicastère" restent à définir. [L'antipape] s’est contenté d’indiquer qu’une « commission spéciale » avait été créée pour préparer un texte "canonique" qui en délimite les compétences. Ce texte doit être présenté début décembre au prochain ‘C9’, le Conseil des "cardinaux" dont [l'antipape] François s’est entouré pour réformer la "curie".


"Congrégation" pour les laïcs


Le futur "dicastère" s’inscrit dans le cadre de cette longue réforme. Il répond au constat qu’à côté d’une "congrégation" pour les "évêques", d’une pour les "prêtres" et d’une autre pour les "religieux", les laïcs n’avaient pas de "congrégation" propre au "Saint-Siège".

Dans son annonce, [l'antipape] François n’a toutefois pas employé le terme de "congrégation", ni indiqué quel "cardinal" en serait à la tête. L’idée d’en confier une des branches à un couple marié avait aussi été évoquée.

Le ‘C9’ doit par ailleurs préparer la création d’un autre "dicastère", celui réunissant les compétences actuelles des conseils "pontificaux" ‘Cor unum’ (charité), justice et paix, santé et "migrants"
[n.d.B. : Quel rapport avec les "migrants" ???  Shocked ]. Le but serait d’en faire une "congrégation" à la "charité" et à la "justice".



( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-annonce-un-futur-ministere-des-laics-et-de-la-famille-a-la-Curie-2015-10-23-1371985 )

Et pourquoi pas carrément un "couple" d'homosexuels "divorcés-remariés" à la tête de cette chose ? Ou Justin Trudeau, tant que nous y sommes.

Pas la peine de créer quelque chose de spécifique pour les laïcs dans une secte aux "ordinations" et "consécrations" invalides ; la seule différence entre eux c'est que certains se mettent en pyjama et de l'autre côté de la table le Dimanche.

Quant au deuxième : charité, justice, paix, santé et "migrants" ? Il faudrait justement commencer par enlever les "migrants" s'ils voulaient réellement la charité, la justice, la paix et la santé !

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Ven 23 Oct 2015, 12:05 pm

Benjamin a écrit:
Et pourquoi pas carrément un "couple" d'homosexuels "divorcés-remariés" à la tête de cette chose ? Ou Justin Trudeau, tant que nous y sommes.
.
Excellente suggestion.  M'semble de voir Trudeau à la tête d'un "dicastère" !
.
Pas la peine de créer quelque chose de spécifique pour les laïcs dans une secte aux "ordinations" et "consécrations" invalides ; la seule différence entre eux c'est que certains se mettent en pyjama et de l'autre côté de la table le Dimanche.
.
Le pyjama, la table...nous sommes en plein p'tit-dej, dites donc !  Il ne manque que toasts et   .
.

.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Louis le Sam 24 Oct 2015, 8:29 am

gabrielle a écrit:Il veut déformer ce passage de l'Évangile

Il a été dit aussi: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remettre un acte de répudiation Et moi, je vous dis: Quiconque répudie sa femme, excepté le cas de fornication, fait d'elle une adultère, et celui qui épouse une femme répudiée comment un adultère.

Avec ce passage , il déduit que l'adultère est un motif de divorce et que la partie innocente peut se remarier religieusement.

Il déforme absolument le passage. L'adultère dans l'Église est un motif de séparation légale de corps mais, il n'est pas question que la partie innocente puisse se remarier, séparation = à ne plus vivre ensemble et non à refaire sa vie avec un ( une) autre.

Absolument, car le mariage est indissoluble.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.

Louis
Admin

Nombre de messages : 9760
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Sam 24 Oct 2015, 10:02 am

Benjamin a écrit:Quel rapport avec les "migrants" ???

Aucun en soi, mais avec Bergoglio et la secte, les gays et remariés seront considérer comme une forme de "migrant" ils arrivent d'une relation ou d'un "état" en rupture et se réfugie dans la secte.

À chacun son migrant.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum