Bergoglio l'anarchiste

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Mer 31 Juil 2013, 9:23 am



Sous l'impulsion du dernier antipape en date, la secte se dirige vers l'anarchie complète.

Une [secte] moins idéologique


Dans son discours au comité de coordination du Conseil épiscopal latino-américain (Celam), le 27 juillet, [l'antipape] François met en garde contre différentes tentations qui menacent le « disciple missionnaire » et dont pâtirait l’évangélisation.


La première d’entre elles consiste à idéologiser, de différentes manières, le message évangélique. Il mentionne notamment le risque de la « réduction socialisante », qu’il définit comme « une prétention interprétative sur la base d’une herméneutique selon les sciences sociales » ; l’« idéologisation psychologique », qui, en définitive, réduit la rencontre avec Jésus-Christ, et son développement ultérieur, à une dynamique d’autoconnaissance ; la « proposition gnostique », qui conduit à faire de « questions disputées des attitudes pastorales » ; et enfin la proposition pélagienne, qui regarde dans le rétroviseur et cherche à « récupérer » le passé perdu, attitude « fondamentalement statique ». Deux autres attitudes menacent l’Église : le fonctionnalisme qui, en cherchant avant tout le résultat, « s’enthousiasme davantage pour la feuille de route du chemin que pour la réalité du chemin », et le cléricalisme.


« Les propos [de l'antipape] sur les grandes idéologisations du message de l’Évangile s’avèrent malheureusement universels et nous invitent à relire nos pratiques pastorales avec vigilance et exigence, remarque Thomas Gueydier, directeur du Centre d’études théologiques de Caen. Chacune des idéologisations citée correspond à une tentation générationnelle, et éviter d’y succomber est aussi une belle façon de mettre en œuvre la concorde entre générations. [L'antipape] met notamment le doigt sur une réalité omniprésente dans nos diocèses aujourd’hui, qui concerne particulièrement les générations intermédiaires, marquées par le renouveau charismatique, à savoir une grande tentation spiritualiste. Sous prétexte de ne pas retomber dans les erreurs de la génération précédente qui a pu mettre de côté le spirituel au profit d’un engagement totalement immergé dans l’Histoire, le risque est aujourd’hui de délaisser le rapport au monde pour une vie chrétienne littéralement déconnectée des réalités économiques et sociales. Aujourd’hui, nous avons la tentation de développer une pastorale de disciple et non de missionnaire, qui ignore que la “suivance” du Christ ne se fait pas seulement dans la quiétude douillette de l’oratoire mais aussi et surtout dans le service ardu de la dignité humaine au cœur de la cité, thème amplement développé dans Lumen fidei (n° 51). »


Pour ce jeune théologien, la question du travail, évoqué par [l'antipape] face aux jeunes à Rio est dans ce domaine, centrale. « Jadis, la vie de l'Église, animée par l’idéal de l’Action catholique, investissait totalement ce domaine. Aujourd’hui, même si certains groupes et quelques mouvements qui portent cette question du rapport au monde essaient de survivre, force est de constater que nous avons la tentation d’évacuer ces problématiques au profit d’une “rencontre avec Jésus-Christ” effectivement détachée de son déploiement concret dans ce que l’on appelait autrefois, au temps du [conciliabule] Vatican II, l’apostolat. Nous sommes devenus experts en relecture, en introspection, mais comment fait-on pour rejoindre le monde du travail ? »


Une [secte] ouverte à chacun


N’hésitant pas à employer le mot de « séduction » devant les évêques brésiliens ou l’expression de « ruse évangélique » devant ceux de l’ensemble de l’Amérique latine, le pape François plaide pour une Église plus « pastorale », sachant accueillir avant de juger, comme il l’a dit concernant la question de l’homosexualité, au cours de sa rencontre avec les journalistes dans l’avion du retour du Brésil. Il formule ainsi une vision pastorale somme toute très ignatienne, consistant à prendre les gens en fonction des situations où ils vivent, et non à partir d’une morale posée a priori. Ce qu’il appelle, dans une belle formule, la « révolution de la tendresse »…


À la racine de cette attitude, il y a la « miséricorde », l’un des mots les plus employés par [l'antipape] depuis son élection. [La secte] n’est pas une instance de jugement et de règles. Il oppose ainsi une « [secte] de la miséricorde » à une « [secte] contrôleuse », et plaide pour une « [secte] qui facilite la foi, et non une [secte] qui la contrôle ».


Elle doit, martèle-t-il, être attentive « aux problèmes complexes qui surgissent » et savoir créer des lieux et des occasions « pour manifester la miséricorde de Dieu ». Cela impose d’aller au-devant des personnes, de « ne pas avoir peur de sortir dans la nuit » de nos contemporains, de « croiser leur route » et dialoguer avec eux, d’aller aux « périphéries existentielles », selon une expression qui lui est chère.


Pour [l'antipape], beaucoup de fidèles ont quitté l’Église catholique parce qu’elle n’a pas su les rejoindre là où ils étaient. La « mesure de la Grande Église leur a semblé trop grande », et c’est en partie pour cela qu’ils sont désormais séduits par les mouvements pentecôtistes…


« Les paysages et les aréopages sont les plus variés, a rappelé [l'antipape] devant le comité de coordination du Celam. Par exemple, dans une même ville, existent différents imaginaires collectifs qui configurent différentes villes. (…) Dieu est partie : il faut savoir le découvrir pour pouvoir l’annoncer dans les idiomes de chaque culture ; et chaque réalité, chaque langue, a un rythme différent. »


Pour Thomas Gueydier, cette remarque concerne aussi [la secte] de France. « Dans des diocèses dits ruraux, comme ceux de Basse-Normandie par exemple, nous oublions que les gens à qui [la secte] s’adresse vont étudier les grands auteurs à Université populaire de Michel Onfray », souligne-t-il. « Notons que François ne voit pas dans ce décalage du discours chrétien une simple erreur de communication ou un choix pastoral inapproprié, insiste-t-il, mais une faute spirituelle, pour ne pas dire un péché grave capable d’annuler la force de l’Esprit Saint. »


Au total, [l'antipape] souhaite favoriser une [secte] « capable d’aller au-delà de la simple écoute, une [secte] qui accompagne le chemin en se mettant en chemin avec les autres personnes ». Car le Dieu qui s’est révélé dans l’histoire est le Dieu « proche » de son peuple, qui « sort à la rencontre de son peuple ». Et non une « pastorale disciplinaire, qui privilégie les principes, les conduites, les procédures organisatrices… »


Une [secte] pauvre et servante


« Ah comme je voudrais une [secte] pauvre et pour les pauvres ! » Ce souhait, exprimé devant les médias le 16 mars dernier, [l'antipape] l’a reformulé à plusieurs reprises devant les jeunes du monde entier et les "évêques" brésiliens à Rio.


[La secte] pauvre qu’il appelle de ses vœux ne doit pas se résumer à une ONG, mais doit être « capable de réchauffer les cœurs ». Certes, l’éducation, la santé, et la paix sociale sont « les urgences brésiliennes » a souligné [l'antipape] François, et sur ce sujet, [la secte] doit faire entendre sa voix. Mais « pour répondre convenablement à ces défis, les solutions techniques ne suffisent pas, il faut avoir une vision sous-jacente de l’homme, de sa liberté, de sa valeur ».


Pour le P. Philippe Kloeckner, ancien responsable du pôle Amérique latine de la Conférence des "évêques" de France, [l'antipape] montre par là qu’il « ne veut pas que [la secte] soit une institution qui travaille pour son propre compte, mais qui soit vraiment au service de Dieu et de l’annonce de l’Évangile ».


Dans son discours devant le Celam, [l'antipape] François a fustigé la « psychologie des princes » de certains "évêques" et rappelé que le rôle du pasteur n’est pas d’être « maître » mais de « conduire ». Selon lui, les "évêques" doivent « aimer la pauvreté », aussi bien « la pauvreté intérieure comme liberté devant le Seigneur que la pauvreté extérieure comme simplicité et austérité de vie ».


Pour Elena Lasida, de l’Institut [conciliaire] de Paris, chargée de mission à Justice et Paix et urugayenne, « l’idée d’une [secte] pauvre va bien au-delà de la simplicité matérielle ». Elle y voit une invitation à entrer « dans une relation de conversation, de compagnie avec l’autre », soulignant que face à la pauvreté, « [la secte] ne peut pas apporter de solutions toutes faites ».


Une [secte] à contre-courant


« Je vous demande d’être révolutionnaires, d’aller à contre-courant ; oui, en cela je vous demande de vous révolter contre cette culture du provisoire, qui, au fond, croit que vous n’êtes pas en mesure d’assumer vos responsabilités, que vous n’êtes pas capables d’aimer vraiment… », a lancé [l'antipape] François le 28 juillet aux volontaires des JMJ de Rio. Pour le philosophe Guy Coq (dernier ouvrage paru, La Foi, épreuve de la vie, Éd. Parole et silence), cette phrase, « profondément évangélique » dessine une figure de chrétien capable de « rompre » avec tous les conformismes. « Être révolutionnaire, rappelle-t-il, ce n’est pas vouloir tout casser. C’est être capable de s’arracher à des courants qui traversent le monde comme ils nous traversent. Et pour cela, [l'antipape] donne une méthode : se montrer de nouveau capable d’engagements profonds, sortir de la culture de l’immédiat pour retrouver un sens de l’histoire de l’humanité et du salut. » Mais cet appel à être révolutionnaire dépasse la vocation personnelle de chacun. « [L'antipape] appelle à transformer le monde, à le transformer radicalement. On le voit bien quand il dénonce l’omnipotence de la finance. Le prophète est celui qui veut arracher les hommes à la pente collective désastreuse dans laquelle ils sont entraînés. En ce sens, [l'antipape] François a une parole “prophétique” qui donne sens à l’engagement concret, éthique. Il ne considère pas la rupture comme un but en soi. Il croit, avec une forme d’imprudence, à la capacité d’imaginer un autre monde possible. Il retient la quintessence de ce que portait la théologie de la libération, à savoir que le chrétien trouve dans l’Évangile les leviers pour transformer le monde. [Cet antipape], dont le discours n’est pas moralisateur, et qui ne s’enferme pas dans des positions idéologiques ou des schémas préétablis, est un [antipape] de l’espérance. »


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/L-Eglise-que-veut-le-pape-Francois-2013-07-30-992764 )

(après avoir cliqué sur le lien, descendre dans la page)
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Mer 31 Juil 2013, 9:47 am

Benjamin a écrit:
Sous l'impulsion du dernier antipape en date, la secte se dirige vers l'anarchie complète.
 
Plus anar que Berlingot, on meurt.  Vers l’anarchie complète, Berlingot s’y précipite à pas de géant.
 
Parlant de géant, Benjamin, voilà comment on peut qualifier votre travail.   
 
Si tous les reportages, tous les journalistes que vous citez
 
en écrivaient les mots entre balises et en caractères gras comme vous le faites, eh bien !
 
ils ne resteraient pas longtemps reporters ou journalistes !!
 
Leur seule gloire posthume, en plus d’être devenus catholiques, serait d’avoir simplement dit la Vérité.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  gabrielle le Jeu 01 Aoû 2013, 7:43 am

Pour [l'antipape], beaucoup de fidèles ont quitté l’Église catholique parce qu’elle n’a pas su les rejoindre là où ils étaient. La « mesure de la Grande Église leur a semblé trop grande », et c’est en partie pour cela qu’ils sont désormais séduits par les mouvements pentecôtistes…

L'intrus rejette la faute sur la Sainte Église, c'est Elle qui serait responsable de la fuite générale des fidèles et de l'apostasie qui s'en est suivie..

Il est un blasphémateur, comment ce qui vient de Dieu peut-il être la cause d'un mal terrible.

Il passe sous silence le fait que la désertion des fidèles est survenue avec le conciliabule et la "nouvelle pentecôte" de J23.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17700
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Jeu 01 Aoû 2013, 1:28 pm

gabrielle a écrit:  
...[Berlingot] passe sous silence le fait que la désertion des fidèles est survenue avec le conciliabule et la "nouvelle pentecôte" de J23.
 
Le fidèle entend les Intrus lui dire: toutes les religions sont bonnes se dit en lui-même:
 
À quoi bon pratiquer la religion catholique plus qu'une autre, si elles sont toutes bonnes ?
 
Il va donc vers le plus facile: sa religion propre qui est de ne pas pratiquer de religion du tout.
 
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio et la fin du ramadan

Message  JCMD67 le Ven 02 Aoû 2013, 9:01 am

"Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs (*). C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci !"

http://www.news.va/fr/news/le-pape-signe-un-message-pour-les-musulmans-a-locc

Tout va bien il y a un pilote dans l'avion !

(*) Blasphème antichrétien, meurtre, oppression, pillage, polygamie, répudiation, etc ...
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Ven 02 Aoû 2013, 11:13 am

JCMD67 a écrit:  
Spoiler:

"Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs (*). C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci !"

http://www.news.va/fr/news/le-pape-signe-un-message-pour-les-musulmans-a-locc
Tout va bien il y a un pilote dans l'avion !

(*) Blasphème antichrétien, meurtre, oppression, pillage, polygamie, répudiation, etc ...
 
Même s'il y avait 100 "pilotes" dans l'avion de la Secte, il n'y a même pas de moteur !!
 
Et où va un avion sans moteur ? Il s'écrase lamentablement.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Roger Boivin le Ven 02 Aoû 2013, 11:28 am

JCMD67 a écrit:
"Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs (*). C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci !"

http://www.news.va/fr/news/le-pape-signe-un-message-pour-les-musulmans-a-locc

Tout va bien il y a un pilote dans l'avion !

(*) Blasphème antichrétien, meurtre, oppression, pillage, polygamie, répudiation, etc ...
Un rappel :

Visite de saint François d'assise chez le Soudan :

http://www.archive.org/stream/saintfranoisda00lo#page/212/mode/2up
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Ven 02 Aoû 2013, 11:39 am

roger a écrit:  ...Un rappel :

Visite de saint François d'assise chez le Soudan :

http://www.archive.org/stream/saintfranoisda00lo#page/212/mode/2up
 
Merci de ce rappel.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  JCMD67 le Ven 02 Aoû 2013, 4:26 pm



En attendant la version Française.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Via Crucis le Ven 02 Aoû 2013, 4:39 pm

Roger a cité :

JCMD67 a écrit:

   "Pour en venir maintenant au respect mutuel dans les relations interreligieuses, notamment entre chrétiens et musulmans, ce que nous sommes appelés à respecter c’est la religion de l’autre, ses enseignements, ses symboles et ses valeurs (*). C’est pour cela que l’on réservera un respect particulier aux chefs religieux et aux lieux de culte. Quelles-sont douloureuses ces attaques perpétrées contre l’un ou l’autre de ceux-ci !"



http://www.news.va/fr/news/le-pape-signe-un-message-pour-les-musulmans-a-locc


Avec Beurko au pouvoir nous pouvons dire avec Mgr. Lefebvre :

"Rome a perdu la foi mes chers amis... Rome est dans l'apostasie... "  

Pauvre ML ! Il doit certainement pleurer à chaudes larmes !

Et au train où ça va nous ne sommes pas loin de voir que :

"Rome deviendra mahomète..." affraid
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Ven 02 Aoû 2013, 7:12 pm

Via Crucis a écrit:  Et au train où ça va nous ne sommes pas loin de voir que :

..."Rome deviendra mahomète..." affraid
 
Ou quelque chose qui s'y approche... à voir les salamalecs de Berlingot,
 
nous sommes à la veille de voir tout un ram(a)dam à Rome…

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  JCMD67 le Dim 04 Aoû 2013, 9:23 am

De nouveaux "saints" sur les autels ...


avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Dim 04 Aoû 2013, 9:28 am


Mais qu'est-ce qu'il fait avec son ballon ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Dim 04 Aoû 2013, 9:54 am

.
 Faut croire que le:clown:Berlingot a toujours une bébelle, ici un ballon, entre les mains.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  JCMD67 le Mar 06 Aoû 2013, 5:04 am


ADMIM:

Cher J.C.M.D. :

Le lien qui était dans votre fil a été supprimé car il faisait référence aux frères Dimond ... ... ceux qui ne croit pas au Baptême de désir , ce sont des fennéyistes  (L'abbé Feenay a été excommunié en 1953 par le Pape Pie XII)  affraid ;

merci de votre compréhension.

Louis
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3548
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Jeu 08 Aoû 2013, 8:38 am


Attention, c'est encore une vidéo qui vient des Dimond.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Jeu 06 Mar 2014, 7:02 am


Comme l'article part un peu dans tous les sens et que Bergoglio parle de plusieurs sujets, je me suis dit qu'il serait à sa place dans ce fil :

« Le pape est une personne normale »


Dans un entretien publié mercredi 5 mars par les quotidiens italien Corriere della Sera et argentin La Nacion, [l'antipape] François passe en revue plusieurs thèmes à l’occasion de la première année de son "pontificat". En voici des extraits.


La famille et le mariage 


« Les jeunes se marient peu. Il y a beaucoup de familles séparées dans lesquelles le projet de vie commune a failli. Les enfants en souffrent beaucoup. Nous devons donner une réponse. Mais pour cela, il faut réfléchir en profondeur. C’est ce à quoi servent le consistoire et le Synode. (…) C’est à la lumière d’une réflexion profonde que l’on pourra affronter sérieusement les situations particulières, y compris celles des divorcés, avec une profondeur pastorale (…) Les confrontations fraternelles et ouvertes font grandir la pensée théologique et pastorale. De ceci je n’ai pas peur, je le recherche plutôt. »

« Le mariage est entre un homme et une femme. Les États laïques veulent justifier les unions civiles pour réguler diverses situations de concubinage, poussés par l’exigence de régler les aspects économiques entre les personnes, comme par exemple sécuriser l’assurance santé. Il s’agit de contrats de concubinage de nature variée, dont je ne pourrais énumérer les diverses formes. Il faut voir les divers cas et les évaluer dans leurs variétés. »


Les valeurs et la doctrine de l’Église


« Je n’ai jamais compris l’expression “valeurs non négociables”. Les valeurs sont les valeurs, voilà tout (…) Ce que je devais dire sur le thème de la vie, je l’ai écrit dans l’exhortation  Evangelii gaudium  »

À propos de l’encyclique Humanae vitae de "Paul VI" et du contrôle des naissances : « Tout dépend de comment est interprété Humanae vitae. Le même "Paul VI", à la fin, recommandait aux confesseurs beaucoup de miséricorde et d’attention aux situations concrètes. (…) La question n’est pas celle de changer la doctrine mais d’aller en profondeur et de faire en sorte que la pastorale tienne compte des situations et de ce qu’il est possible de faire pour les personnes. On parlera aussi de cela sur le chemin du Synode. »


La fin de vie


« Je ne suis pas un spécialiste des arguments bioéthiques (…) La doctrine traditionnelle de l’Église dit que personne n’est obligée d’utiliser de moyens extraordinaires quand on sait qu’on est en phase terminale. Dans ces cas, j’ai toujours conseillé les soins palliatifs. Dans les cas plus spécifiques, il est bien de recourir, si nécessaire, au conseil de spécialistes. »


La lutte contre les abus sexuels sur mineurs


« "Benoît XVI" a été très courageux et a ouvert une voie. [La secte] sur cette voie a fait beaucoup. Peut-être plus que tous. Les statistiques sur le phénomène de la violence contre les enfants sont impressionnantes mais elles montrent aussi clairement que la grande majorité des abus se produisent en milieu familial et dans le voisinage. [La secte] est peut-être l’unique institution publique à avoir réagi avec transparence et responsabilité. Personne d’autre n’a fait davantage. Et pourtant [la secte] est la seule à être attaquée. »


Les relations internationales et ses voyages


« Je dois me rendre en Terre sainte, en Asie puis en Afrique »

« Je n’ai jamais parlé ni de l’Asie, ni de l’Afrique, ni de l’Europe. Seulement de l’Amérique latine quand je suis allé au Brésil (…). Je n’ai pas encore eu l’occasion de parler d’Europe. On verra. »

Sur les rapports avec la Chine : « J’ai écrit une lettre au président Xi Jinping quand il a été élu, trois jours après moi. Et lui m’a répondu. Des rapports, il y en a. C’est un grand peuple à qui je veux du bien. »

Sur l’orthodoxie : « La théologie orthodoxe est très riche (…) Leur vision de l’Église et de la synodalité est merveilleuse ».


"Benoît XVI"


« [L'antipape] émérite n’est pas une statue dans un musée. C’est une institution. (…) Nous en avons parlé et avons décidé ensemble qu’il serait bien mieux qu’il voit des gens, qu’il sorte et participe à la vie de [la secte] (…). Sa sagesse est un don de Dieu. »


Sa popularité


« J’aime être parmi les gens, ensemble avec ceux qui souffrent, sortir dans les "paroisses". Mais je n’aime pas les interprétations idéologiques, une certaine mythologie [de l'antipape] François. Quand on dit par exemple qu’il sort la nuit du Vatican pour aller donner à manger aux sans-abri sur la rue Ottaviano. Cela ne m’est jamais venu à l’esprit. (…) Dépeindre [l'antipape] comme une sorte de superman, une espèce de star, me paraît une offense. [L'antipape] est un homme qui rit, qui pleure, qui dort bien et a des amis comme tout le monde. Une personne normale. »


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-est-une-personne-normale-2014-03-05-1115840 )

Il se surpasse en ce moment !
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Jeu 06 Mar 2014, 10:16 am

Benjamin a écrit:
Comme l'article part un peu dans tous les sens et que Bergoglio parle de plusieurs sujets, je me suis dit qu'il serait à sa place dans ce fil...
(…) il se surpasse en ce moment !
 
Bergoglio l'anarchiste ou Bergoglio la girouette ?

Il est comme l’insensé des Saintes Écritures.

 
(J’essaie de retrouver le passage. Si quelqu’un le trouve avant moi, qu’il ne se gêne pas pour l’inscrire…)  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Roger Boivin le Jeu 06 Mar 2014, 10:32 am


« Le pape est une personne normale. »

Si un prêtre est une personne sacrée, - donc une personne à part, si je ne me trompe -, combien doit l'être le pape alors !

Ça doit faire partie de la désacralisation de la fonction du pape.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Jeu 06 Mar 2014, 12:37 pm

.
Je dirais simplement que Jorge Bergoglio est un laïc déguisé en Pape.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Jeu 06 Mar 2014, 2:48 pm

ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:
Comme l'article part un peu dans tous les sens et que Bergoglio parle de plusieurs sujets, je me suis dit qu'il serait à sa place dans ce fil...
(…) il se surpasse en ce moment !
 
Bergoglio l'anarchiste ou Bergoglio la girouette ?

Il est comme l’insensé des Saintes Écritures.

 
(J’essaie de retrouver le passage. Si quelqu’un le trouve avant moi, qu’il ne se gêne pas pour l’inscrire…)  
 
A propos de l'insensé des Saintes Écritures:
 
L’insensé a dit dans son cœur: il n’y a point de Dieu (…) leur gosier est un sépulcre ouvert (…)

le venin de l’aspic est sous leurs langues. Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume.
(Psaume XIII, 1;3)

 
Et une belle citation qui décrit bien Bergoglio:
 
"Ils n'ont pour loi que le mensonge, pour religion que le démon, pour sacrifice que les turpitudes.» (S.S. saint Léon le Grand)


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 06 Mar 2014, 4:16 pm, édité 1 fois (Raison : correction derniers mots citation de S. Léon le Grand)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Jeu 06 Mar 2014, 4:14 pm

.
Autre citation concernant l'insensé:
 
Levez-vous, ô Dieu, jugez votre cause: souvenez-vous des outrages que vous recevez,

de ceux qui vous sont faits par un insensé tout le jour.
(Psaume LXXIII, 22.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Lun 17 Avr 2017, 10:02 am

« Habité par le regard de Jésus, le regard "chrétien" a quelque chose de révolutionnaire », par le "card." Schönborn

(...)

https://fr.zenit.org/articles/habite-par-le-regard-de-jesus-le-regard-chretien-a-quelque-chose-de-revolutionnaire-par-le-card-schonborn/

Question
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  ROBERT. le Lun 17 Avr 2017, 10:57 am

Benjamin a écrit:
« Habité par le regard de Jésus, le regard "chrétien" a quelque chose de révolutionnaire », par le "card." Schönborn

Cette idée d'un Jésus "communiste" est usée à la corde et pourtant, elle

a encore ses adeptes, les conciliaires de tout poil (tant politique que religieux).
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio l'anarchiste

Message  Benjamin le Ven 02 Juin 2017, 8:59 am

La formation des "prêtres" consiste à présenter Jésus, pas une doctrine

Réflexion du "cardinal" Stella

(...)

https://fr.zenit.org/articles/la-formation-des-pretres-consiste-a-presenter-jesus-pas-une-doctrine/
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum