LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Te Deum :: Te Deum :: ART :: Sculpture

Aller en bas

LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia) Empty LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Message  Roger Boivin le Lun 22 Avr 2013, 12:05 pm

Je cherche à savoir ce qu'est au juste l'art ou le style dit Sulpicien ou de Saint Sulpice. A-t-on raison de dénigrer ces oeuvres ?

Voici ce qu'en dit Wikipédia :


Style sulpicien

Le style sulpicien, style saint-sulpicien ou style dit « Saint-Sulpice », est une expression inventée en 1897 par Léon Bloy pour qualifier les « bondieuseries » telles que les statuettes de saints ou les tableaux figuratifs des vitraux, au style quelque peu naïf et sans grand génie.

L'expression s'explique par le fait que le quartier Saint-Sulpice à Paris regroupait traditionnellement de nombreux magasins de livres, d'images et d'objets religieux. Ce quartier reste toujours actif dans ce secteur de type de librairies et de fournisseurs en objets religieux chrétiens. (cf. La Procure, la librairie Saint Paul, Téqui...).

L'origine de l'expression

La fameuse expression style saint-sulpicien (qui signifie “art religieux un peu naïf, sans génie” ) ne vient donc pas de l’église Saint-Sulpice à Paris en elle-même, mais des nombreuses échoppes qui vendaient des objets religieux autour de cette église.

Léon Bloy a écrit : « Raphaël (...) a tenu à faire planer ses trois personnages lumineux, obéissant à une peinturière tradition d'extase (...). L'ancêtre fameux de notre bondieuserie sulpicienne (...) n'a pas compris qu'il était absolument indispensable que les Pieds de Jésus touchassent le sol pour que sa transfiguration fut terrestre (...) »[1].

Description du style sulpicien

Le style sulpicien appliqué au vitrail : l'apparition de la Vierge à La Salette (1901) - église de Bois-ColombesCe style est apparu au XVIe siècle dans le cadre de la Contre-Réforme après le Concile de Trente, qui décida entre autres l'abandon des jubés. Ce style se caractérise par l'abondance de statues conventionnelles, mièvres et d'un goût douteux. L'expression a pris une tournure nettement péjorative, on parle de « bondieuseries » ou de « bondieusailles », de l'aspect racoleur de ces statues qui plaisaient aux fidèles, qui étaient destinées à les émouvoir. Ce style très décrié par la plupart des intellectuels correspond toutefois à un art populaire très répandu en France et dans une bonne partie de l'Europe occidentale du XVIe siècle au XXe siècle, les styles néo (néogothique, néoroman, néobyzantin, etc...) du XIXe siècle sont parfois considérés comme des variantes du style sulpicien.

L'expression style sulpicien est donc très ambigüe car elle englobe dans une même appellation des styles, des périodes et des auteurs très différents regroupés dans cette même dénomination péjorative qui privilégie la copie, la reproduction en grandes séries, à l'économie d'œuvres à la sensiblerie souvent exacerbée. Les innombrables statues de la Vierge de Lourdes, de sainte Thérèse de Lisieux ou de saint Antoine de Padoue qui ornent la plupart des églises en sont de bons exemples. Cet art est probablement trop décrié car c'est un authentique art populaire, apprécié de beaucoup de fidèles.

Élie Faure a écrit en 1927 : « La foule se tournant vers les images sulpiciennes, Courbet quitte les dieux pour une belle fille endormie dans les foins »[2]. Morgan Sportès écrit en 1984 : « (...) Elle avait accroché au beau milieu du mur de son salon un chromo au cadre doré rutilant (bondieusaille de style sulpicien) représentant avec une naïveté si caricaturale qu'elle en était surréaliste (...) »[3].

Les images pieuses, type images d'Épinal, distribuées par les colporteurs étaient aussi de style sulpicien. De nombreuses crèches de Noël sont également de style sulpicien.

Les vitraux peuvent aussi être de style sulpicien comme certains vitraux de l'église Saint-Médard à Tremblay-en-France par exemple[4].

Notes et références

1.↑ Léon Bloy, La femme pauvre, I, XIII.
2.↑ Élie Faure, L'Esprit des formes, 1927, rééd. livre de poche, [ISBN 2253014613]
3.↑ Morgan Sportès, La dérive des continents, éditions du Seuil, 1984
4.↑ http://www.histoire-tremblay.org/60+les-vitraux-de-style-sulpicien.html [archive]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Style_sulpicien

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia) Empty Re: LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Message  Roger Boivin le Lun 22 Avr 2013, 1:04 pm

Et ce qu'en dit ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS ( un extrait seulement, il faut être abonné pour avoir droit à l'article au complet) :


SAINT-SULPICE ART

L'expression « art Saint-Sulpice » est trompeuse, parce qu'elle englobe dans une même appellation et dans un même discrédit des périodes et des artistes très différents, parce qu'elle confond art de reproduction et de grande diffusion avec les recherches d'un art sacré authentique qui sont continues depuis près de deux siècles.

Au sens propre, l'art sulpicien désigne les objets que l'on vend dans les boutiques spécialisées qui avoisinent l'église du même nom à Paris : art industriel et économique, de médiocre qualité, où la mièvrerie et l'affadissement du style rassurent et portent en quelque sorte le cachet d'un art officiel, orthodoxe et sans excès. Ainsi compris, l'art sulpicien est de tous les temps et chaque effort de renouvellement de l'art religieux sécrète, naturellement, sa contrefaçon. Les vierges et saintes, à l'œil blanc et à l'air pâmé, issues d'Ary Scheffer et de son raphaélisme, les statues de la Vierge de Lourdes, mauvaise traduction du modèle médiocre du pieux sculpteur Cabuchet, les effigies trop sensibles de Thérèse de Lisieux ou de saint Antoine de Padoue, même les œuvres néo-byzantines, pâle reflet de l'expérience menée à Beuron, autant, en somme, de manifestations successives de 1850 à 1920 de l'art dit sulpicien.

En fait, l'intérêt de l'art sulpicien n'est pas seulement sociologique ; il est aussi, comme en contretype, le révélateur de l'intérêt que n'a cessé de susciter, contre toute apparence, l'art religieux. Dans la période industrielle et matérialiste qui s'ouvre au xixe siècle, le catholicisme, alors même qu'il doit constamment céder de ses positions officielles, a connu des renouveaux glorieux. Dans les années 1830-1880, on cherche à ressusciter un art religieux authentique, à l'image de la foi restaurée, par les exemples de l'art médiéval. La cathédrale gothique, dans sa pureté du xiiie siècle, Fra Angelico, le peintre qui peint à genoux, seront les modèles sans cesse interrogés et retraduits à travers l'enseignement d'Ingres. Hippolyte […]

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur 1 page…

http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-saint-sulpice/

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia) Empty Re: LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Message  Roger Boivin le Lun 22 Avr 2013, 1:42 pm


Sertillanges (Professeur à l'Institut catholique de Paris) en aborde un peu le sujet, au dernier chapitre page 305, dans son ouvrage "ART ET APOLOGÉTIQUE" publié en 1909 :

http://www.archive.org/stream/artetapologtiq00sertuoft#page/304/mode/2up
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia) Empty Re: LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Message  Roger Boivin le Sam 20 Aoû 2016, 1:55 pm



.. même l'art tant décrié surnommé par Huysmans la bondieuserie de Saint-Sulpice : c'était, c'est encore de la vie, et franchement, ne peut-il pas y avoir quelquefois autant d'art dans l'image de deux sous que dans le tableau d'un million ? La prime, la réclame, la surenchère du vendeur n'y font rien.


LA GRANDE ARTISTE ou LE ZÈLE ARTISTIQUE DE L'ÉGLISE - Par Fr. paul-V. Chartrand, des Frères Prêcheurs - 1923 - p. 354 :

http://www.archive.org/stream/lagrandeartisteo00charuoft#page/354/mode/2up


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia) Empty Re: LE STYLE SULPICIEN ou STYLE dit « Saint-Sulpice » (Wikipédia)

Message  Roger Boivin le Sam 10 Déc 2016, 10:06 am


Au moins, dans ce que l'on qualifie injurieusement de style sulpicien, il n'y a pas de vulgarité ni d'hétérodoxie.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Te Deum :: Te Deum :: ART :: Sculpture

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum