Nostra Ætate et Jules Isaac.

Aller en bas

Nostra Ætate et Jules Isaac. Empty Nostra Ætate et Jules Isaac.

Message  ROBERT. le Mar 16 Avr 2013, 2:05 pm

wiki a écrit:En 1949, [Jules Isaac] intervient auprès du pape Pie XII pour que l'on révise la prière du Vendredi saint, pro perfidis judaeis, mentions offensantes pour les Juifs (voir l'article Oremus et pro perfidis Judaeis). Ce sera fait en 1959 par Jean XXIII, avant même que le concile Vatican II ne soit convoqué.

Le 13 juin 1960, Jules Isaac a une audience avec Jean XXIII au cours de laquelle il lui remet :
un dossier contenant

1. un programme de redressement de l'enseignement chrétien concernant Israël ;
2. un exemple de mythe idéologique (la dispersion d'Israël, châtiment providentiel) ;
3. des extraits du catéchisme du concile de Trente montrant que l'accusation de déicide est contraire à la saine tradition de l'Église. la Secte.

Jules Isaac noua une amitié avec Jean XXIII qui eut de l'influence dans la rédaction de la déclaration sur les religions non-chrétiennes Nostra Ætate, approuvée en 1965 par le concile conciliabule Vatican II.

Rayures ajoutées.

Le paragraphe 4 de Nostra Ætate, consacré à la religion juive, dit que même si, durant la Passion, les autorités juives et leurs partisans ont poussé à la mort du Christ, «cela ne peut être imputé aux Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps».

Les Juifs ne doivent plus être représentés comme maudits.
source : http://www.akadem.org/medias/documents/5_chrono-dialoguejudeo-chretien.pdf


ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Nostra Ætate et Jules Isaac. Empty Re: Nostra Ætate et Jules Isaac.

Message  Via Crucis le Mar 16 Avr 2013, 6:56 pm

Robert a cité :

Le paragraphe 4 de Nostra Ætate, consacré à la religion juive, dit que même si, durant la Passion, les autorités juives et leurs partisans ont poussé à la mort du Christ, «cela ne peut être imputé aux Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps».

Les Juifs ne doivent plus être représentés comme maudits.
source : http://www.akadem.org/medias/documents/5_chrono-dialoguejudeo-chretien.pdf

Puisque "cela ne peut être imputé aux Juifs vivant alors, ni aux Juifs de notre temps" cela veut tout simplement dire que les Apôtres ont menti et que les Evangiles sont mensongers et que tous les Papes précédent V2 ont menti également affraid affraid affraid !!!

A qui donc cela doit-il être imputé ? Rolling Eyes Au petit chaperon rouge ? Non mais... ils ne manquent pas de culot !

Les "Juifs vivants alors" = Caïphe et ses acolytes, sans oublier la foule de leurs disciples venus les accompagner, n'étaient-ils pas Juifs ? Mais oui ! Ils l'étaient bel et bien ! Puisque Caïphe officiait dans le Temple avec ses acolytes !

En effet, nous voyons de nos jours, que lorsqu'un grand rabbin renommé du judaïsme se déplace il se déplace avec toute une cour qui le suit partout pas à pas.
De même du temps de l'Evangile, cela se faisait puisque le Talmud et les écrits historiques juifs rapportent des exemples de la vie de ces rabbins.

Nous avons pu voir en images et à la TV au XXème siècle combien et comment le fameux Rabbi de Lubavitch Schneerson avait réuni autour de lui une cour d'élèves et de courtisans qui mangeaient même les restes du repas de son assiette car disent-ils : manger les restes du repas d'un tsadik= d'un juste fait participer et bénéficier du mérite que le tsadik a acquis par son étude et sa sagesse (et cela me fait penser aux à l'histoire de cette femme venue manger les miettes de pains tombées de la table où mangeait Notre Seigneur) et on peut apprécier par ce fait combien les Juifs appliquent au domaine matériel ce que Notre Seigneur applique à la vie spirituelle.

Par conséquent, tout comme de nos jours, lorsque les "Grands Rabbins" ou les "Grands Prêtres" ou les "Docteurs de la Loi" qui étaient les Rabbins Canonistes Juifs, se déplaçaient quelque part il y avait autour d'eux une foule de tous leurs élèves admirateurs réunis qui buvaient leurs paroles et leur obéissaient totalement.

"Les Juifs de notre temps" = tous les juifs contemporains qui ont atteint l'âge de raison et qui continuent à se dire innocents du Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ tout en niant sa Messianité et sa Divinité, sont des menteurs patentés par les hautes autorités rabbiniques.

Exemple d'une haute autorité rabbinique contemporaine française : nous avons appris par le biais d'un reportage TV que le " Grand Rabbin" Bernheim a prétendu faussement être hautement diplômé en philosophie alors qu'il ne l'est pas (il a plagié et copié des auteurs patentés qui l'ont assigné en justice) et il a donc été contraint de comparaître en justice pour cela ! Il a, sauf erreur de ma part, démissionné de sa charge à la suite de cette histoire.
Ce rabbin n'en est pas donc à ce seul mensonge puisqu'il nie la Messianité et la Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Jules Isaac a l'heure qu'il est s'il ne s'est pas repenti avant de mourir à sa dernière heure doit être complètement cuit à l'heure qu'il est.
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum