L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Lun 18 Mar 2013, 10:41 am

On pourrait peut-être constituer un dossier spécial sur cette opus daemonium du dernier intrus en date, qu'en pense l'administration ? Et éventuellement rappatrier les posts déjà publiés sur cet aspect particulier...

Pour ma part, voici mes dernières modestes analyses.

Hier, dimanche de la Passion, Bergie est allé à l'église Ste Anne du Vatican pour faire son cirque. Voici la video:

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/direct-de-rome-messe-dans-la-paroisse-sainte-anne-du-vatican/00075320

Pour ceux qui n'ont jamais assisté au culte montinien, c'en est le plus bel exemple.

Qu'est-ce qu'il nous fait ? Du modernisme à grande échelle.

A la minute 9, un laïc vient chanter, puis lire l'épître. N'y a-t-il pas suffisament de clercs au Vatican, qu'il faille faire venir un laïc ?

A la minute 17'50 commence l'homélie. C'est de la soupe froide, comme on s'en serait douté.

Mais notez bien l'attitude de Bergie: il parle non pas depuis la Chaire, mais depuis le pupitre, debout, sans aucun insigne pontifical autre que la calotte blanche. Bref, il agit comme un simple curé de campagne !!!

A la minute 25, récitation du Credo (ou plutôt du nego), où, tel que l'on pouvait l'attendre, NS-JC est dit de la même substance que le Père, et non pas consubstantiel au Père. Ceci est anathématisé !

A la minute 26'40, le défilé des laïcs continue pour la prière universelle. Cette fois ce sont des enfants, fille et garçons.

A la minute 32'10, le cirque commence avec le canon montinien. Toujours la même désinvolture envers ce qui est sensé être les Saintes Espèces. Bergie passe son temps appuyé sur l'autel sur la table de synaxe, ses doigts touchant l'hostie, puis tout et n'importe quoi ensuite.

De plus, le canon est récité en vernaculaire, pas du tout en silence (il y a même un micro blanc qui lui monte vers la tronche pour bien entendre tout, même les toussotements), et évidement à trois voix.

Et pour terminer en beauté, à la sortie de l'église, Bergie salut tout le monde, en se gardant bien évidement de donner la bénédiction à qui que ce soit. Non, lui, il donne des bisous, voyez à partir de 1h10 min. il tape la bise à tout le monde !!! Mais on est où là ?!?!

Enfin, regardez ceci:

http://www.youtube.com/watch?v=6s2xPTCsSg8

Il s'agit d'une messe luthérienne. C'est pareil, identique à ce que fait Bergie !!! Sauf que là, la mélodie est du style catholique, alors qu'avec Franfran, on a du vernaculaire à tous les étages, et évidement la préface est récitée non pas chantée. Concernant le non-usage du grégorien pour les chants, m'est venue à l'esprit la sentence de St Pie X:

Saint Pie X, motu proprio du 22 novembre 1903 a écrit:"La langue propre de l'Église romaine est la langue latine. Il est donc interdit de chanter quoi que ce soit en langue vulgaire pendant les fonctions solennelles de la liturgie; et plus encore, de chanter en langue vulgaire les parties variantes ou communes de la messe et de l'office."

Calamitas !!!

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Lun 18 Mar 2013, 10:53 am

Très bonne analyse, mon cher.

Je suis bien d'accord avec toi, Louis devrait faire un dossier spécial, en post-it sur ce sujet uniquement.

On pourrait commencer avec ce fil.

Louis, demander aux commandes SVP.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Lun 18 Mar 2013, 12:00 pm

Merci Louis!

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Mar 19 Mar 2013, 9:17 am

Mule du pape



Sorte de pantoufle blanche ou rouge décorée d'une croix brodée, est trés certainement inspirée de la mule (Mulleus) portée exclusivement, par les empereurs romains.

Lors des audiences, les papes la donnaient à baiser aux fidéles. Dans son " Journal de voyage en Italie " l'écrivain Montaigne indique qu'il baisa la mule du pape Grégoire XIII, lors d'une audience le 29 décembre 1580.

Dans des circonstances exceptionnelles le pape pouvait en offrir une en souvenir d'un événement particulier.

En 1817 le pape Pie VII offrit une de ses mules au docteur Claraz lors de sa visite à Rome.


Berlingot n'en veux pas, le verrons-nous en souliers de course, c'est tellement plus "cool"


gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Mar 19 Mar 2013, 9:36 am

Un signe de la désacralisation qui va s'opérer

Pour la première fois depuis le schisme, le patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier assistera à la messe inaugurale du pontificat du pape François, accompagné du métropolite Zizoulias, co-président de la Commission pour le dialogue théologique entre l’Eglise romaine et l’Eglise orthodoxe, du métropolite d’Argentine et du métropolite d’Italie.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Benjamin le Mar 19 Mar 2013, 2:50 pm


Je crois que cet article correspond parfaitement au sujet de ce fil... :

Accolade jésuite, tutoiement et humour


Le P. Adolfo Nicolàs rencontre [l'antipape]


Rome, 19 mars 2013 (Zenit.org) | 98 clics


[L'antipape] François, premier [antipape] jésuite de l’histoire, a rencontré le P. Adolfo Nicolàs S.J., supérieur général des jésuites, à la Maison Sainte-Marthe, dimanche 17 mars dernier, quatre jours après son élection au siège de Pierre : « Accolade jésuite, tutoiement et humour » au menu de cette rencontre, rapporte le P. Nicolàs.


Après cette visite sur laquelle le Vatican n’a pas communiqué, le P. Nicolàs a en effet écrit un compte rendu publié par le magasine jésuite « America ».

« A l’invitation personnelle [de l'antipape] François, je me suis rendu à 17 h 30 à la Maison Sainte-Marthe, où logeaient les "cardinaux" présents au "Conclave". Il se tenait à l’entrée et me reçut avec l’accolade d’usage entre jésuites. Quelques photos furent prises à sa demande », raconte le P. Nicolàs.

Il souligne ensuite la simplicité du [nouvel antipape] : « Alors que je lui présentais mes excuses de ne pas suivre le protocole, il insista pour que je fasse envers lui comme envers tout autre jésuite en lui disant « tu », si bien que je n’avais pas à me soucier des titres de Sainteté ou Saint-Père. »

Selon le supérieur général, « l’ambiance fut marquée de paix, d’humour et de compréhension mutuelle, quant au passé, au présent et à l’avenir ».

Le P. Nicolàs précise qu’il a offert [à l'antipape] François les « ressources » des jésuites afin de l’aider dans « sa nouvelle responsabilité ». [L'antipape] a affirmé qu’il serait « heureux » de déjeuner à la « curie jésuite » à Rome, répondant à l’invitation du supérieur général.

« Nous avons parlé de plusieurs questions, avec un profond ressenti commun. Je garde la conviction que nous travaillerons très bien ensemble pour le service de [la secte] au nom de l’Evangile », poursuit le P. Nicolàs qui se dit « convaincu de la valeur de notre pleine coopération avec lui à l’avenir dans la vigne du Seigneur ».

Il conclut : « A la fin, il m’a aidé à enfiler mon manteau et m'a raccompagné jusqu’à la porte. Ceci me valut un double salut de la part des Gardes Suisses en poste. Puis, à nouveau une accolade jésuite, ce qui est une bonne manière de rencontrer et de quitter un ami. »


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/accolade-jesuite-tutoiement-et-humour )

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Mer 20 Mar 2013, 8:56 am

Vous avez bien raison, Benjamin, cet article montre bien que Berlingot dans une première étape va anéantir le protocole.

Ensuite ou en même temps, il devrait partager le pouvoir qu'il n'a pas avec ses pots les chapeux rouges...

Ce qui est choquant, c'est que tout le monde va trouver admirable, et avoir des propos méprisant pour les véritables Pontifes qui conscient de leur charge acceptaient l'éclat de leur ministère avec humilité.

Y a pas à dire, cet intrus est là depuis peu, il me tape sur les nerfs pas à peu près.


gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Mer 20 Mar 2013, 2:21 pm

Rosalmonte a écrit:Voici la video de sa première ker-messe:

http://www.youtube.com/watch?v=t6nXzafcfIk

Je l'ai bien analysée.

Auparavant, on peut dire plusieurs choses:

- il continue à participer à la désacralisation de la fonction pontificale. C'est le premier des V2 à s'être présenté sans mozette après son élection. Même Saint Subit n'avait pas fait ça. Ratzouille, de son côté, s'était fait apporter la croix pectorale de S. Pie X, sertie d'émeraudes. Lui avait encore un brin de sens du faste, mais avec Bergoglio, rien du tout. Il demande même au peuple de le bénir.

- sa croix pectorale: je l'ai bien regardée, en faisant des agrandissements d'écran, et il résulte que ce n'est pas le Christ en Croix qui y est gravé, mais le Christ au tombeau, bras croisés sur la poitrine.

Bon, la messe maintenant.

Le sermon est limite pas mal. Il cite cette phrase: "qui n'adore pas Dieu adore le démon". Il parle de la nécessité de la Croix, de la nécessaire édification de l'Eglise sur le Sang rédempteur, et d'autres trucs.

Vient alors le canon montinien, à partir de la minute 41. Déjà, la préface, ou ce qui en tient lieu, n'est pas chantée mais récitée sur le ton de la conversation. Ensuite, pas de génuflexion après l'élévation. Et surtout, son attitude montre à mon sens clairement qu'il ne doit pas beaucoup croire en la Présence réelle (et comment le pourrait-il, vu qu'il n'est pas prêtre, et que le rite montinien ne transsubstantifie rien du tout): on le voit toucher ce qui est censé être le Corps du Christ, puis, après avoir reposé l'hostie, toucher avec les mêmes doigts (qui normalement ne doivent plus rien toucher jusqu'à la purification) l'autel, puis le calice, puis d'autres choses. Et le clou du spectacle, ce sont les 115 cardinaux qui tendent les mains et récitent tous ensemble les paroles de (non)concécration. Qui donc est sensé agir in persona Xti ?

Enfin, les cardinaux viennent tour à tour pour la communion se servir dans le plat sur la table (table que selon certains Ratzinger avait faite enlever, et que Bergie a fait remettre), comme au macdo.

Concernant ce dernier point, je ne sais pas quel est l'usage dans l'Eglise lors d'une Messe célébrée par le Pontife devant les Cardinaux. Se communient-ils eux-mêmes ? J'en doute.

On le voit, on a un montinien pur jus. On verra bien par la suite comment les choses vont se passer, lorsque les conciliaires tradis viendront réclamer des gages concernant le messe tridentine. Il se dit que lorsqu'il était à Buenos Aires, il était fort hostile à la vraie Messe. On verra bien.

Note: Il semble que la croix pectorale figure un pasteur et ses brebis, selon Zenith.


Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Mer 20 Mar 2013, 4:43 pm

Il faut également noter que la désacralisation de la fonction, en oeuvre depuis Montini, a trouvé un ardent ouvrier en la personne de Ratzinger par le fait de sa récente et surprenante démission.

Il y aurait pas mal à dire sur cette démission, si le nouvel intrus n'était pas de plus brûlante actualité.


Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Benjamin le Jeu 21 Mar 2013, 8:07 am

(...)

Bartholomeos au même niveau


À noter la place singulière accordée au patriarche Bartholomeos, assis sur un fauteuil identique à celui [de l'antipape], à sa droite. Dans son introduction élogieuse, en italien, le patriarche qualifia [l'antipape] de « premier évêque de la vénérable Église de Rome, qui préside dans la charité ». Puis il insista sur les choix de simplicité faits par [l'antipape] François, « choix de l’essentiel » pour que « les Églises corrigent les tendances mondaines afin que l’homme retourne à la charité. »

(...)

( source : http://messe.forumactif.org/t4863-bergoglio-maintient-le-cap-de-l-oecumenisme )

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Jeu 21 Mar 2013, 8:55 am

Bartholomaios et François: vingt minutes entre frères
Le pape reçoit le patriarche oecuménique
Anita Bourdin

ROME, 20 mars 2013 (Zenit.org) - Le pape François a reçu en audience privée le patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomaios Ier, a indiqué aux journalistes présents en la salle de presse du Saint-Siège vers 13 h 15 le P. Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

La rencontre a eu lieu en la bibliothèque privée du Palais apostolique du Vatican, bien que le pape réside encore à Maison Sainte-Marthe, dans la chambre qui fut la sienne durant le conclave, en attendant la rénovation des appartements pontificaux.

Le dialogue a été "beau" et "intense" a précisé le P. Lombardi. Le patriarche a offert au pape une belle icône de la Vierge à l'Enfant.

C'est aussi le patriarche qui a prononcé l'allocution au nom des représentants des différentes confessions chrétiennes et des différentes religions au début de l'audience accordée à tous en fin de matinée, en la salle Clémentine du palais apostolique du Vatican.

Le P. Lombardi a fait observer la simplicité du pape: pas d'estrade, en effet, pas de fauteuil plus haut que les autres.

En remerciant le patriarche de son allocution, après lui avoir donné l'accolade, le pape a dit, en faisant allusion au fait que les apôtres André (saint patron du patriarcat) et Pierre étaient frères: "Merci de tout coeur de ce que mon frère André a dit, merci."

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Jeu 21 Mar 2013, 9:42 am

Mais qu'est-ce qu'il a bien pu lui dire, (s)on frère André ?

Que le Filioque est une erreur ?

Que le dogme de l'infaillibilité pontificale est faux ?

Que la Sainte Vierge n'est pas l'Immaculée Conception ?



Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Roger Boivin le Jeu 21 Mar 2013, 11:41 am

Rosalmonte a écrit:Mais qu'est-ce qu'il a bien pu lui dire, (s)on frère André ?

Que le Filioque est une erreur ?

Que le dogme de l'infaillibilité pontificale est faux ?

Que la Sainte Vierge n'est pas l'Immaculée Conception ?


Et en quoi normalement un catholique, et plus est un pape, peut-il avoir pour frère un schismatique ?

A moins que ce soit deux frères F-Maçons.

Roger Boivin

Nombre de messages : 10063
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Ven 22 Mar 2013, 8:41 am

Ben voyons! Il lui a souhaité la bienvenue dans la "communauté" des schismatiques orthodoxes.

J'ai déjà vu un reportage sur KTO, ou l'intrus de service disait clairement, qu'il n'y avait aucune raison de convertir les orthodoxes, qu'ils étaient dans la voie du salut. Que les fidèles pouvaient faire le choix qui leur plaisaient entre les deux.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Sam 23 Mar 2013, 11:21 am

Rosalmonte a écrit:Il faut également noter que la désacralisation de la fonction, en oeuvre depuis Montini, a trouvé un ardent ouvrier en la personne de Ratzinger par le fait de sa récente et surprenante démission.

Il y aurait pas mal à dire sur cette démission, si le nouvel intrus n'était pas de plus brûlante actualité.


Et voilà ! Maintenant, ils s'y mettent à deux pour désacarliser la fonction:



https://www.youtube.com/watch?v=cuTSEQQdWW8


Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Sam 23 Mar 2013, 11:35 am

Nous vla avec deux calottes blanches affraid


gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Sam 23 Mar 2013, 11:38 am

Un peu d'humilité, Gabrielle, je vous prie.

Quelle autorité avez-vous dans l'Eglise pour juger de la couleur des calottes ?

Wink

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  ROBERT. le Sam 23 Mar 2013, 2:54 pm

Rosalmonte a écrit:Un peu d'humilité, Gabrielle, je vous prie.

Quelle autorité avez-vous dans l'Eglise pour juger de la couleur des calottes ?

Wink

Mon Dieu protegez-nous du syndrome des calottes blanches... affraid

mais pas de Gabrielle... Wink I love you

.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  ROBERT. le Sam 23 Mar 2013, 2:59 pm

Rosalmonte a écrit: Et voilà ! Maintenant, ils s'y mettent à deux pour désacarliser la fonction:



https://www.youtube.com/watch?v=cuTSEQQdWW8


N'ai-je pas vu cette... cette "photo" sur un autre fil ? affraid

Les frères siamois deviendront-ils des triplets, quadriplets... ?


.


ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Rosalmonte le Lun 25 Mar 2013, 10:53 am

AMDG a écrit:La photo postée par Rosalmonte où l'on voit les deux guignols en blanc est lourde de sens et très significative.

Il faut savoir que les satanistes de Rome ont pour but de détruire toute notion de catholicité dans l'esprit des gens, afin de mettre en place une religion universelle. (tout comme les gouvernements politiques ont pour but d'instaurer le gouvernement mondial).
C'est pour cela qu'ils prônent que toutes les religions se valent, qu'ils les mettent toutes au même niveau. On le voit par exemple quand Jean-Paul II a embrassé le coran ou encore quand il a dit aux musulmans qu'ils avaient le même Dieu que nous, ou plus récemment, François qui reçoit tous les excommuniés, etc...
On pourrait croire qu'ils ont réussi. Oui, certes ils ont réussi, mais pas complètement.... Il manque quelque chose d'important pour l'ennemi.
En effet, en se montrant tous les deux habillés en blanc, François et Benoît travaillent à la destruction de la papauté en la réduisant à une simple fonction de président.
Benoît 16 démissionne et François est élu ; de la même manière que François H a remplacé Nicolas S.
On peut avoir aussi l'impression que Benoît a fini son travail et qu'il est maintenant à la retraite.
Récemment, quelqu'un m'a dit qu'il trouvait ça bien que Benoît ait eu le courage de donner sa démission, et qu’ainsi, il montre qu'il est un homme comme tout le monde et que sa fonction de pape n'est rien d’autre qu’humaine.

De plus, en parlant de François et de Benoît, les journalistes les ont appelés : "les deux papes" ! Cette expression est volontaire et elle est utilisée uniquement pour pervertir, fausser l'esprit des gens, et détruire en eux toute notion de papauté.
En voyant tout ce cinéma, les gens vont en venir à considérer la papauté comme une fonction ordinaire et que finalement, la papauté ne sert à rien et qu'on peut très bien s'en passer.

C’est malheureusement la grande hérésie de notre siècle ; et c'est la plus grande victoire du démon !
Le démon avait réussi jusque là à se faire oublier dans l'esprit des gens, notamment chez les prêtres dits traditionalistes qui, pour la plupart, osent dire : "Il ne faut pas voir le diable partout" . Cela va à l'encontre de ce que disait Notre-Seigneur : « Celui qui n'est pas avec moi est contre moi ».
Mais voilà qu'aujourd'hui, à notre époque, le démon a trouvé le meilleur moyen de détruire la Sainte Eglise catholique fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même. Et comment ?
En l'attaquant à son fondement, à sa base, c'est-à-dire en attaquant le Pape.
Il a réussi dans les milieux dits traditionalistes qui, malgré leurs oppositions apparentes se rejoignent tous sur un point : la négation du pape (plus exactement, le Pape ne sert à rien) ; et maintenant, il est en train de rabaisser et de ridiculiser la papauté aux yeux du monde entier.

Sur ces dernières lignes, je vous souhaite à tous une sainte Semaine Sainte. En raison de l'importance des jours qui vont suivre, nous n'interviendrons pas sur le forum mais soyez assurés de nos plus sincères prières pour tous !
A bientôt !

Rosalmonte

Nombre de messages : 1930
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Lun 25 Mar 2013, 11:32 am

Rosalmonte a écrit:Un peu d'humilité, Gabrielle, je vous prie.

Quelle autorité avez-vous dans l'Eglise pour juger de la couleur des calottes ?

Wink



Je ne vous le dirai qu'à vous

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Lun 25 Mar 2013, 11:38 am

La profonde communion des deux frères en blanc
Répliques historiques de Castelgandolfo
Anita Bourdin

ROME, 23 mars 2013 (Zenit.org) - « Nous sommes frères », dit le pape François qui refuse la place d’honneur offerte par Benoît XVI dans la chapelle de Castelgandolfo et le prend par la main avant de prier à ses côtés. Cette réplique du pape François au moment de prier dans la chapelle de Castelgandolfo avec Benoît XVI passera à l’histoire.

Ainsi que cet échange au moment où le pape François à offert au pape émérite Benoît XVI une icône russe – apportée par le métropolite Hilarion - de la Vierge à l’Enfant: « On m’a dit qu’elle s’appelle la Vierge de l’Humilité. Je ne la connaissais pas. Permettez-moi de vous confier une chose : j’ai pensé à vous, si humble durant votre pontificat ! » Dans un élan du cœur, le pape Benoît prend les mains du pape François dans les siennes et dit : « Merci ! Quel cadeau ! Une signification profonde ! Ne l’oublions pas ». François reprend, ses mains dans celles de Benoît : « Vous nous avez donné tant de signes d’humilité et de tendresse. J’ai pensé à vous ».

Un moment de « communion très profonde » a commenté le P. Lombardi.

Les deux frères en blanc ont accepté que les images soient diffusées et elles ont déjà fait le tour du monde. On saisit aussi les paroles de ces moments exceptionnels. Après 23 jours de vie cachée de Benoît XVI, qui s’est retiré à Castelgandolfo le 28 février, au début de la vacance du Siège apostolique, voulue par lui : il avait annoncé sa renonciation à la charge de Successeur de Pierre le 11 février. Un geste inouï, aux conséquences considérables et encore à peine entrevues.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi a dit son émerveillent au sortir de la rencontre de Castelgandolfo. Voici son récit.

« L’hélicoptère a atterri à Castelgandolfo, à l’héliport, vers 12 h 15 et la voiture conduisant le pape émérite s’est approchée du lieu de l’atterrissage de l’hélicoptère. Le Saint-Père Francesco est descendu : il était accompagné du substitut, Mgr Becciù, de Mgr Sapienza, de Mgr Alfred Xuereb.

Le pape à peine descendu, le pape émérite s’est approché et ils se sont embrassés, cela a été très beau.

Puis, après une brève salutation des personnes présentes – l’évêque d’Albano et le directeurs des Villas, Petrillo – ils sont montés en voiture : le pape François est monté à droite, la place classique du pape, le pape émérite Benoît XVI s’est placé à gauche. Mgr Georg Gänswein, préfet de la Maison pontificale, est monté dans la même voiture.

Et ainsi la voiture est arrivée aux ascenseurs et les deux protagonistes de cette rencontre historique sont montés dans l’appartement et ils se sont rendus à la chapelle pour un moment de prière. Dans la chapelle, le pape émérite a offert la place d’honneur au pape François, mais celui-ci a dit : « Nous sommes frères » et a voulu qu’ils s’agenouillent ensemble, au même banc.

Après un bref moment de prière, ils se sont rendus à la bibliothèque privée où, vers 12 h 30, la rencontre privée a commencé. Il s’agit de la bibliothèque où normalement à Castelgandolfo le pape reçoit les hôtes importants.

Le pape François a apporté en cadeau au pape émérite une belle icône puis l’entretien a commencé et il s’est achevé à 13 h15 : il a donc duré 45 minutes.

Pour ce qui est des vêtements, il faut noter que, effectivement – comme nous l’avions déjà fait observer auparavant – le pape émérite porte une simple soutane blanche, sans ceinture et sans camail : ce sont les deux détails qui le distinguent du vêtement du pape François qui porte le camail et la ceinture.

La présence des deux secrétaires est prévue pour le déjeuner – Mgr Georg et Mgr Xuereb – et donc l’aspect totalement privé de l’entretien s’est conclu par l’entretien dans la bibliothèque. Le pape émérite a l’intention d’accompagner aussi le pape François à l’héliport quand le moment du retour sera venu.

Je rappelle aussi que ceci n’est pas la première rencontre : c’est la première rencontre en personne, mais le pape François a déjà dirigé de nombreuses fois sa pensée vers le pape émérite : que ce soit de la Loggia des Bénédictions - à l’occasion de sa première apparition à la Loggia -, que ce soit par les deux appels téléphoniques personnels : le soir même de son élection et le jour de saint Joseph, pour lui présenter ses vœux. Donc, le dialogue avait déjà commencé même si la rencontre personnelle, physique, n’avait pas encore eu lieu.

Rappelons aussi que le pape émérite avait déjà manifesté sa révérence et son obéissance inconditionnelle à son successeur à l’occasion de sa rencontre avec les cardinaux le 28 février, et il a donc certainement eu le moyen, dans cette rencontre – qui a été un moment de très haute et très profonde communion – de renouveler cet acte de révérence et d’obéissance à son successeur, alors que le pape François a certainement renouvelé l’expression de sa gratitude et de celle de toute l’Eglise pour le ministère accompli par le pape Benoît au cours de son pontificat ».

Lire en ligne | Envoyer à un ami | Commenter en ligne

C'est à donner le tourniquet.

Ma profonde question à ceux qui sont encore dans la secte: Comment vivre avec deux papes?

Un double pontificat, un caché et un public, les gens ont pas fini d'être mélangé.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  gabrielle le Lun 25 Mar 2013, 11:42 am

Ils sont même dépourvu de la plus simple logique, et cela dans le but de faire passer deux calottes blanches et ainsi habituer les gens de façon visuel à ce phénomème et ensuite viendra l'abolition ou une multitude de calottes blanches.

Advenant un prochain pseudo conclave, pourquoi pas faire entrer les 117 intrus tous en blancs...

La logique veut que B16 soit maintenant nommé Cardinal Ratzinger.

gabrielle

Nombre de messages : 17539
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  ROBERT. le Lun 25 Mar 2013, 11:50 am

gabrielle a écrit:
Spoiler:
Ils sont même dépourvu de la plus simple logique, et cela dans le but de faire passer deux calottes blanches et ainsi habituer les gens de façon visuel à ce phénomème et ensuite viendra l'abolition ou une multitude de calottes blanches.

Advenant un prochain pseudo conclave, pourquoi pas faire entrer les 117 intrus tous en blancs...

La logique veut que B16 soit maintenant nommé Cardinal Ratzinger.

Les Intrus modernos sont de plus en plus serpents, c'est le moins qu'on puisse dire.
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29763
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'oeuvre de désacralisation de la fonction pontificale par Bergoglio

Message  Benjamin le Lun 25 Mar 2013, 11:54 am


Si Berlingot prend lui aussi sa retraite dans quelques années, et que Ratzinger n'est pas mort, on aura trois types en blanc en même temps.

Il faudra bientôt ouvrir au Vatican une maison de retraite spécialisée dans les antipapes "émérites"...

Benjamin

Nombre de messages : 5018
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum