Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Page 4 sur 34 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant

Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  B JP le Lun 04 Mar 2013, 1:58 pm

Ayant répondu dans ce message un peu vite à roger, je me permets de préciser ci-dessous ce qui suit :


La peine latæ sententiæ rst-elle applicable à TOUS les conciliaires vaticandeux ?

Dans ce fil tendancieux de forum, un Cxxx.Mxxx.Ixxx et qui se fait appeler rien moins que Carolus.Magnus.Imperator (Charlemagne Empereur – voyez-vous un peu ça !…) cite, avec le Canon 2217, § 1, 2°, le commentaire qu’en donne le R.P. Raoul NAZ :
R.Naz, TRAITÉ DE DROIT CANONIQUE, t.IV, p.601, °958 a écrit:
Can. 2217, § 1, 2° Est Latae sententiae une peine déterminée par la loi ou le précepte, de façon à être encourue par le fait qu’on commet un délit ; ferendae sententiae, la peine qui doit être infligée par le juge ou le supérieur.

Dans le premier cas, la sentence est comme portée d'avance, lata est sententia ; elle se trouvait déjà dans le précepte ou dans le texte législatif statuant, par ex., que quiconque se battra en duel encourra, comme automatiquement, une excommunication.

[...]

(Souligné par C.M.I.)

D’emblée, la question se pose, à propos des conciliaires vaticandeux, de savoir quel précepte ou quel texte législatif statuant ils n’ont pas respecté.
Car, à notre humble connaissance, l’Autorité dans l’Église n’a encore jamais édicté un quelconque précepte ni aucun texte législatif statuant contre ce que nous sommes obligés de considérer comme les hérésies du conciliabule vaticandeux. Ce n’est en effet que par assimilation à des hérésies similaires que nous disons que les textes de ce conciliabule vaticandeux sont également hérétiques, mais aucun document jusqu’à présent ne les a spécifiquement condamnés.
Autrement dit, et conformément au commentaire cité du R.P. Raoul NAZ, les conciliaires vaticandeux ne peuvent pas être, en l’état et pour l’instant, concernés par le Canon 2217, § 1, 2°.

Il en va de même pour toutes les autres citations faites par notre Cxxx.Mxxx.Ixxx. : quelle loi ou quel précepte défini par l’Autorité dans l’Église contre les textes hérétiques du conciliabule vaticandeux, les conciliaires vaticandeux ont-ils transgressé ?...

D’autre part, nous trouvons dans ce message cette citation de Rosalmonte : « […] l'hérésie comporte, pour être qualifiée, des conditions, dont l'une de celles-là est la pertinacité. »
Comment détermine-t-on « la pertinacité » des conciliaires vaticandeux si ce n’est par des rappels à l’ordre de la part de l’Autorité dans l’Église non respectés par les contrevenants en l’absence de textes préalables de condamnation ?...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Benjamin le Lun 04 Mar 2013, 2:05 pm


Et c'est reparti pour 20 pages... Sleep
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  B JP le Lun 04 Mar 2013, 2:33 pm

@ Via Crucis :

  1. http://messe.forumactif.org/t4795-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#91268

    [...]

    @ Via Crucis :

    [...]

    4. 4.Quand vous parlez (2èmemessage) du sacres des cardinaux, vous continuez de confondre le pouvoir d’Ordre (Ordination sacerdotale et/ou Consécrations épiscopales) avec le pouvoir de Juruidiction que possédait, par exemple, le Cardinal MAZARIN tandis qu’il n’était même pas Prêtre.

    [...]

    (Cf. http://messe.forumactif.org/t4795-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#91251, § 4.)

  2. Je ne sais pas répondre à mes questions ?
    http://messe.forumactif.org/t4795p30-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#91300

Apprenez à lire, ma chère !...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  B JP le Lun 04 Mar 2013, 2:35 pm

Devant autant de mauvaise foi des uns et des autres sur ce forum, la discussion s'y avère inutile...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  ROBERT. le Lun 04 Mar 2013, 2:36 pm

Benjamin a écrit:
Et c'est reparti pour 20 pages... Sleep

Oh non !... Laughing
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  ROBERT. le Lun 04 Mar 2013, 2:37 pm

B JP a écrit:Devant autant de mauvaise foi des uns et des autres sur ce forum, la discussion s'y avère inutile...

See you soon..
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Roger Boivin le Lun 04 Mar 2013, 4:29 pm

Wojtyla a perdu ipso facto sa juridiction (peut-être avant son élévation à la Papauté avec sa toute première hérésie/apostasie si elle a eu lieu avant son élection à la Papauté, soit après son élection (je ne sais pas à quel moment celle-ci a leu lieu et en quoi elle consistait).

Il n'a pas pu la perdre, il ne l'a jamais eu.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  ROBERT. le Lun 04 Mar 2013, 4:53 pm

roger a écrit:
Wojtyla a perdu ipso facto sa juridiction (peut-être avant son élévation à la Papauté avec sa toute première hérésie/apostasie si elle a eu lieu avant son élection à la Papauté, soit après son élection (je ne sais pas à quel moment celle-ci a leu lieu et en quoi elle consistait).

Il n'a pas pu la perdre, il ne l'a jamais eu.

Bravo Roger !
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Lun 04 Mar 2013, 5:20 pm

AMGD me demande :

@ Via Crucis

Bonjour, pourriez-vous me donnez les références exactes de ce que vous écrivez sur l'Eglise catholique à savoir

L'Eglise Catholique EST dans l'ensemble de TOUS les fidèles catholiques (laïcs, prêtres, évêques et Papes) QUI ONT GARDE ET GARDENT LA FOI CATHOLIQUE SANS COMPROMISSION AVEC LES HERETIQUES, SCHISMATIQUES ET APOSTATS ET TRANSMETTENT LE DEPÔT DE LA FOI DE GENERATION EN GENERATION SANS ALTERATION AUCUNE DEPUIS SAINT PIERRE JUSQU'A NOS JOURS.


Merci d'avance.

L'Eglise Catholique EST l'Eglise du Christ. Elle est Une SAINTE Catholique et Apostolique. Elle EST le Corps Mystique du Christ (Mystici Corporis - Pie XII).
Par conséquent, puisque le Christ étant Parfait sa Loi est PARFAITE et immuable (la Vérité ne change pas) SANS COMPROMISSION AVEC L'ERREUR par conséquent sa Loi est TOUJOURS valable aujourd'hui (Pas un iota de la Parole/Loi ne passera) et demain éternnellement.

D'autre part, de même que le Corps de Notre Seigneur Jésus-Christ est Un, de même le Corps Mystique du Christ est Un, n'ayant subi AUCUNE DECOUPE/SEPARATION (pas de décapitation, pas de démembrement, pas d'os brisés, seules la peau et les chairs - partie molle du corps, soit tous les hommes et les femmes baptisés catholiques qui constituent la société de l'Eglise - ont été blessées). Les os représentant la charpente = le collège des prêtres, évêques et Pape; les chairs = le peuple, la peau = les préceptes, les ordonnances, les lois divines et ecclésiastiques qui lorsqu'elles sont respectées protègent le corps du péché.

Le schisme, les hérésies et l'apostasie sont des"virus", des "bactéries" qui attaquent, ulcèrent et transpercent la peau et les chairs du Corps Mystique du Christ. Mais une fois les blessures faites, les blessures peuvent cicatriser grâce au sacrement de pénitence qui fait que les "virus" et les "bactéries" sont anéantis et les chairs reprennent leur couleur, leur aspect normal et sain.

Donc le Corps du Christ étant SAINT il ne peut y avoir en lui de péché/de compromission avec l'erreur.

J'espère avoir répondu à votre question clairement.
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Lun 04 Mar 2013, 5:25 pm

Cher Roger,

Veuillez m'expliquer pourquoi Wojty n'a jamais eu juridiction.

Wojty a pourtant bien été sacré évêque en 58 sous l'ancien rite non du temps de Pie XII ?

Merci d'avance !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Roger Boivin le Lun 04 Mar 2013, 5:36 pm

Via Crucis a écrit:Cher Roger,

Veuillez m'expliquer pourquoi Wojty n'a jamais eu juridiction.

Wojty a pourtant bien été sacré évêque en 58 sous l'ancien rite non du temps de Pie XII ?

Merci d'avance !
C'ést simple ; le conclave ouvert alors n'était qu'un pseudo-conclave moderniste.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Lun 04 Mar 2013, 5:39 pm

Bon, à mon avis (hypothèse), le nouveau "Pape" qui sera élu sera l'homme de paille de Ratzi !

Ratzi rédigera tout le blabla encycliqual, les discours, les homélies etc... et l'homme de paille les lira/dira/répètera comme un perroquet, et tout le monde vaticandeux sera content : les "prêtres" homo pourront continuer discrètement leurs "mariages"/"unions" libérales, et l'homme de paille fera semblant de les avoir convertis à une vie plus morale en se montrant pourquoi pas encore plus "conservateur" en habits que Ratzi.

N'oublions pas que les serpents se cachent sous les pierres pour digérer lorsqu'ils ont avalé leurs proies et donc ont bien mangé.
Ratzi se cache à Castel Gandolfo pour mieux agir dans l'ombre car avec tous les médias et les tribunaux contre lui et ses prêtres ça n'avait pas trop l'air de l'enchanter.

Et naturellement tous les tradis conciliaires vont applaudir des mains et des pieds Fellay en tête ! affraid

avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Lun 04 Mar 2013, 6:53 pm

Merci Roger ! Very Happy

Ma mémoire m'est revenue ! Oui bien sûr pour Wojtyla le conclave était moderniste ! Cela m'était sorti de la tête ! C'est le Cardinal Siri qui aurait dû être élu en fait.

Y en a trop de modernistes ! affraid
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  ROBERT. le Lun 04 Mar 2013, 7:51 pm

.
Via Crucis a écrit: ....Ratzi se cache à Castel Gandolfo....

Je me pose une question : tant que Ratzi reste à Castelgandolfo, il n’y a pas, je pense, de problème, à tous points de vue, pour lui.

S’il décide, après ses "vacances" à Castelgandolfo, d’aller demeurer dans un pays limitrophe du Vatican, est-ce que sa sécurité pourrait

être compromise ? Tentative d’enlèvement, de meurtre, etc ? Plusieurs agences gouvernementales de divers pays voudraient peut-être

lui mettre la main au collet ? Faudrait mettre les Enquêtes Jobidon — remarquez que je ne parle pas de Joe Biden Laughing — sur l’affaire !!

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  gabrielle le Mar 05 Mar 2013, 7:47 am

B JP a écrit:
gabrielle a écrit:
[...]

Une seule question, est-ce que Wojtyla ou Ratzinger avaient une juridiction pour nommer des cardinaux?

Ceux qui ne sont pas formellement Papes n’ont aucune autorité selon le droit divin ; selon le droit humain, ceux qui sont désignés au poste de responsable suprême dans l’Église (cas de Wojtyla ou de Ratzinger qui n’étaient pas formellement Papes), possèdent la juridiction ecclésiastique c’est-à-dire humaine seulement pour le renouvellement des électeurs du Pape.
Cela a été exposé, et vous le savez, de nombreuses fois à plusieurs endroits sur « Le coin de JP B »...

Cherchez en particulier dans « La thèse de “Cassiciacum” », 2ème message, « III. L’autorité considérée matériellement (materialiter) ou la désignation légale à recevoir le pouvoir royal », et 3ème message, « 13. La durée de la désignation à recevoir la juridiction papale », « 14. La durée du droit de désigner », « 15. Le droit d’élire n’est ni juridiction ni autorité » et « 16. Le droit de légiférer provient de manière immédiate de Dieu, le droit de désigner provient de Dieu seulement de manière médiate, il provient de manière immédiate de l’Eglise. »

Que cherchez-vous avec votre question à laquelle il a déjà été répondu par avance (alors que vous le savez !...) ?

Voyez-vous cher Jean-Paul, je n'ai pas, comme vous, une mémoire phénoménale, et lorsque j'ai posé cette quetion, j'ignorais la réponse.

Alors, merci pour la réponse.

Vous ne serez sans doute pas surpris, si je vous dis, que je n'adhère nullement à cette réponse.

La division que vous faite me semble très étrange. Dans l'Église ce qui est de droit divin doit être afin que la juridiction ecclésiastique ( comme vous dites) soit.

J'ai la fâcheuse impression, que selon votre réponse, l'Église devient un compagnie ou une organisation civile qui peut être sans le droit divin.

Permettez-moi une autre question: si les intrus de Rome changaient le mode scrutin, les lois qui le régissent est-ce que cela serait considéré par vous, comme ayant force de loi dans la Sainte Église et est-ce que le l'"élu" serait "pape materialiter"

Merci à l'avance.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17865
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Louis le Mar 05 Mar 2013, 10:34 am

Voici un post de JPB sur lfc le 25 aout 2010 :
Pourquoi le Siège Apostolique est-il formellement vacant ?


Cela se résume par ce syllogisme :

Majeure : Un vrai Pape ne peut pas promulguer officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

Mineure : Or, Paul VI a promulgué officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

Conclusion : Donc, Paul VI NE PEUT PAS ÊTRE FORMELLEMENT PAPE et ses successeurs qui ne se désolidarisent pas de lui NE PEUVENT PAS NON PLUS ÊTRE FORMELLEMENT PAPES.
______________________________________

http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=479&mforum=nouveaulfc#479

Je me demande ceci : peut-on dire, à partir du syllogisme de Jean-Paul, que Wojtyla ou Ratzinger n'avaient pas de juridiction pour nommer des cardinaux, car ne se désolidarisent pas de lui, et que nous pouvons répondre à la question posée par lui dans le titre de ce fil, soit Que valent les conclaves depuis vatican II et le prochain ? ; que nous pouvons répondre, dis-je, RIEN car ils ne sont pas des conclaves catholiques ?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 12022
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Mar 05 Mar 2013, 11:24 am

La juridiction ecclésiastique découle du Droit Divin. En effet, Notre Seigneur a dit :

Tu es Pierre et sur cette pierre JE bâtirai MON EGLISE.

Il n'a pas dit : "Tu es Pierre et sur cette pierre TU bâtiras MON EGLISE"

Pierre EST SUJET-APOTRE-SERVITEUR qui n'est là QUE POUR APPLIQUER CE QUE NOTRE SEIGNEUR LUI DIT DE CROIRE ET DE FAIRE. De là résulte : "Lex orandi lex credendi" et vice versa. La manière dont on prie montre ce en quoi et en qui on croit. Or Celui en qui on croit nous a montré comment nous devons prier/célébrer le Saint Sacrifice de la messe.

Le Droit ecclésiastique vient donc obligatoirement coincider avec le Droit Divin pour ne faire avec lui QU'UN SEUL CORPS JURIDIQUE VALIDE POUR TOUTE L'EGLISE.

Pour Wojtyla et Ratzi non seulement ce qu'ils font ne coincide ni avec le Droit Divin d'origine, ni avec le Droit Canon ecclésiastique d'avant V2 mais encore ils ont fait pire : ils ont pris la liberté de changer ce qui avait été établi par les Papes légitimes pour demeurer même à perpétuité, non seulement en matière de ce qu'il faut croire (par exemple : selon eux le mariage est ordonné d'abord pour l'amour et ensuite pour la procréation, ce qui est une inversion de ce que l'Eglise nous a toujours enseigné et veut que nous adhérions et appliquions) mais aussi en Droit Canon pour faire coincider leur pseudo "droit canon" à leur foi moderniste, vidant ainsi la foi et la loi catholique authentiques de leur contenu divin d'origine par exemple: pour Dieu et pour l'Eglise d'avant V2 le mariage est d'abord un sacrement destiné à permettre la multiplication et l'accroissement des âmes pour Dieu et en vue de Dieu, et ensuite lorsque la procréation n'est plus possible dans la vieillesse et la maladie il est destiné à l'amour entre les conjoints et à servir ensemble (vertu de fidélité à cultiver l'un envers l'autre).

Dans la vie moderne ordinaire : les lois civiles des pays dits chrétiens et qui sont sensées protéger les citoyens du désordre et de l'immoralité ne reflètent pas du tout le Droit Divin (on en voit les mauvais fruits tous les jours aujourd'hui)

Au Vatican, idem avec V2, le Compendium, le nouveau catéchisme de Wojty, le droit canon de 1981, les "encycliques" modernistes, les réunions d'Assise, Astana, etc...

Ratzi a pondu des écrits à sa sauce pour changer les choses selon ce qu'il lui convenait de faire et non selon ce que Dieu demande à un vrai Pape de faire.
Ratzi a abaissé l'âge des conclavistes pour qu'il n'y ait pas de risque qu'un "Ancien"/évêque/cardinal validement et légitimement ordonné sous le rite valide puisse accéder au pontificat ! Et il a multiplié les chances pour qu'un moderniste ait cet accès !!!

Les différences entre le Magistère d'avant V2 et celles d'après V2 sont telles qu'on ne peut les ignorer : le discernement des esprits bien appliqué fait que l'on sait où se trouve le bon côté !

avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Via Crucis le Mar 05 Mar 2013, 11:38 am

Réponse pour Louis :

Voici un post de JPB sur lfc le 25 aout 2010 :

Pourquoi le Siège Apostolique est-il formellement vacant ?


Cela se résume par ce syllogisme :

• Majeure : Un vrai Pape ne peut pas promulguer officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Mineure : Or, Paul VI a promulgué officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Conclusion : Donc, Paul VI NE PEUT PAS ÊTRE FORMELLEMENT PAPE et ses successeurs qui ne se désolidarisent pas de lui NE PEUVENT PAS NON PLUS ÊTRE FORMELLEMENT PAPES.
______________________________________

http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=479&mforum=nouveaulfc#479




A partir du syllogisme de JPB nous ne pouvons que dire : les conclaves d'après V2 NE VALENT RIEN et celui qui débute ces jours-ci IDEM !

Mais alors pourquoi s'acharne-t-il à regarder vers ces gens là et ne se contente-t-il pas de dire son Rosaire pour aller au Ciel ?
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Roger Boivin le Mar 05 Mar 2013, 4:04 pm

Via Crucis a écrit:Réponse pour Louis :

Voici un post de JPB sur lfc le 25 aout 2010 :

Pourquoi le Siège Apostolique est-il formellement vacant ?


Cela se résume par ce syllogisme :

• Majeure : Un vrai Pape ne peut pas promulguer officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Mineure : Or, Paul VI a promulgué officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Conclusion : Donc, Paul VI NE PEUT PAS ÊTRE FORMELLEMENT PAPE et ses successeurs qui ne se désolidarisent pas de lui NE PEUVENT PAS NON PLUS ÊTRE FORMELLEMENT PAPES.
______________________________________

http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=479&mforum=nouveaulfc#479




A partir du syllogisme de JPB nous ne pouvons que dire : les conclaves d'après V2 NE VALENT RIEN et celui qui débute ces jours-ci IDEM !

Mais alors pourquoi s'acharne-t-il à regarder vers ces gens là et ne se contente-t-il pas de dire son Rosaire pour aller au Ciel ?

Parce que ne voyant pas de hiérarchie catholique, alors il se dit que ce doit être forcément la hiérarchie moderniste que l'on voit au Vatican ; alors là entre en jeu la fameuse thèse ; et, abracadabra, le tour est joué.



Dernière édition par roger le Mar 05 Mar 2013, 4:18 pm, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  B JP le Mar 05 Mar 2013, 4:14 pm

Ici ,
gabrielle a écrit:
[...] Dans l'Église ce qui est de droit divin doit être afin que la juridiction ecclésiastique ( comme vous dites) soit.

J'ai la fâcheuse impression, que selon votre réponse, l'Église devient un compagnie ou une organisation civile qui peut être sans le droit divin.

Permettez-moi une autre question: si les intrus de Rome changaient le mode scrutin, les lois qui le régissent est-ce que cela serait considéré par vous, comme ayant force de loi dans la Sainte Église et est-ce que le l'"élu" serait "pape materialiter"

Merci à l'avance


  1. Dans l'Église ce qui est de droit divin doit être afin que la juridiction ecclésiastique soit, FORMELLEMENT.
    Cela ne veut pas dire que, lorsque ceux qui devraient détenir la juridiction, mais ne la détiennent pas pour des raisons de droit divin (obstacle de la part de l'intéressé à la grâce divine qui lui donnerait l'Autorité), ne sont pas désignés validement et ne constituent pas la matière des chefs. Autrement dit, MATÉRIELLEMENT, c'est différent. Mais il est vrai que vous n'acceptez pas cette distinction classique...

  2. « J'ai la fâcheuse impression, que selon votre réponse, l'Église devient un compagnie ou une organisation civile qui peut être sans le droit divin. »
    Tout d'abord, bien que je la fais mienne, ce n'est pas ma réponse. C'est celle de M. l'abbé (aujourd'hui Mgr) Donald J. SANBORN.
    Ensuite, selon cette réponse, l'Église NE devient PAS une compagnie ou une organisation civile, mais tout, dans l'Église n'est pas de droit divin et beaucoup de choses sont régies selon le droit purement ecclésiastique, c'est-à-dire humain : Notre-Seigneur, qui a établit ce qui de droit divin, n'a par exemple pas défini la manière de désigner le remplaçant de l'Évêque de Rome et cette désignation ressortit au droit ecclésiastique.
    Puisqu'en fait, la véritable réponse est de Mgr Donald J. SANBORN, vous devriez, pour de plus amples explications, vous adresser à lui. Je vous communiquerai son adresse électronique si vous me la demandez par ma messagerie personnelle.

  3. « Permettez-moi une autre question: si les intrus de Rome changeaient le mode scrutin, les lois qui le régissent est-ce que cela serait considéré par vous, comme ayant force de loi dans la Sainte Église et est-ce que le l'"élu" serait "pape materialiter" »
    Avec des "si" (scies), on fait des bûches...
    Vous êtes inquisitrice, pour poser aux gens des questions qui n'ont pas de rapport avec la réalité ?...

A un de ces jours !

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  B JP le Mar 05 Mar 2013, 4:21 pm

@ roger :

Il ne s'agit pas de voir ou de ne pas voir la hiérarchie catholique : il s'agit de savoir, que dis-je de savoir, de CROIRE si elle existe encore ou si elle n'existe plus.
Or, vous, vous la supprimez purement et simplement ! Ce qui n'est pas conforme à la doctrine catholique...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  AMDG le Mar 05 Mar 2013, 4:26 pm

@ JP B

Bonsoir, vous n'avez toujours pas répondu à mes questions.
Est-ce si difficile ou vous ne savez tout simplement pas répondre ?
J'ai posé des questions @ Gabrielle et @ Via crucis et ces personnes ont pris le temps de me répondre et je les en remercie vivement. Je leur répondrai un peu plus tard .

Au lieu de me donner une réponse simple et claire, vous parlez de votre thèse qui est complètement incompréhensible.
Désolé mais je ne savais pas qu'il fallait être très intelligent pour comprendre la religion. Dieu ne s’adresse t-il pas à des gens simples?

Autre chose :

JP B a dit : [...] mais aucun document jusqu’à présent ne les a spécifiquement condamnées.

Euh... c'est une blague? Suspect
Vous parlez bien des modernistes... car ils ont été condamnés par Saint Pie X dans Pascendi. A moins que votre thèse marque le début de votre pseudo religion.

Je ne sais pas où vous voulez en venir si ce n'est qu'apporter la confusion des esprits ..... ce n'est malheureusement pas l'esprit de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Si votre démarche est sincère, répondez, s'il vous plaît, aux questions que l'on vous pose.

Benoit 16 et les cardinaux modernistes font-ils partie de la cité de Notre-Seigneur (la cité du bien) ou de la cité de Satan (la cité du mal) ?
Quelle est l'autorité légitime qui vous permet de diffuser, de défendre et d'enseigner la thèse ?


Ce sont des questions simples qui demandent des réponses claires.

Si vous ne savez pas répondre simplement à ces questions, c'est que vous n'êtes pas sincère et que vous savez très bien que votre thèse est fausse.

Merci de votre réponse, je l'attends.

Bonne Soirée!

AMDG
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Roger Boivin le Mar 05 Mar 2013, 4:30 pm

B JP a écrit:@ roger :

Il ne s'agit pas de voir ou de ne pas voir la hiérarchie catholique : il s'agit de savoir, que dis-je de savoir, de CROIRE si elle existe encore ou si elle n'existe plus.
Or, vous, vous la supprimez purement et simplement ! Ce qui n'est pas conforme à la doctrine catholique...
Il y a peut-être une piste là :

(Louis dit):
Si je comprends bien, ça veut dire qu’ici, on ne parle pas de la réalité ou non d’un successeur du bienheureux Pierre, mais du principe qui fait les successeurs du bienheureux Pierre. L’anathème est lancé sur ceux qui nient le principe des perpétuels successeurs du bienheureux Pierre dans le Primat de l’Église universelle.

Nous n’avons aucune difficulté avec le chapitre II et le canon, car nous ne disons pas que le bienheureux Pierre n’aurait pas de perpétuels successeurs dans le Primat sur l’Eglise universelle, autrement que par l’institution même du Christ Seigneur ou de droit divin ; nous disons simplement que ce SIÈGE est VACANT. Nous affirmons, comme l'Église, que c’est par ce seul moyen qu’il a pu et qu’il pourrait avoir encore des successeurs.
http://messe.forumactif.org/t4795p60-que-valent-les-conclaves-depuis-vaticanii-et-le-prochain#91379
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11282
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  ROBERT. le Mar 05 Mar 2013, 4:41 pm

roger a écrit:
Spoiler:
Via Crucis a écrit:Réponse pour Louis :

Voici un post de JPB sur lfc le 25 aout 2010 :

Pourquoi le Siège Apostolique est-il formellement vacant ?


Cela se résume par ce syllogisme :

• Majeure : Un vrai Pape ne peut pas promulguer officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Mineure : Or, Paul VI a promulgué officiellement et pour toute l’Église, en se référant explicitement à la Révélation divine, une doctrine contraire à ce que la vertu théologale et surnaturelle de la Foi nous oblige à croire par des définitions précédentes.

• Conclusion : Donc, Paul VI NE PEUT PAS ÊTRE FORMELLEMENT PAPE et ses successeurs qui ne se désolidarisent pas de lui NE PEUVENT PAS NON PLUS ÊTRE FORMELLEMENT PAPES.
______________________________________

http://www.phpbbserver.com/nouveaulfc/viewtopic.php?p=479&mforum=nouveaulfc#479




A partir du syllogisme de JPB nous ne pouvons que dire : les conclaves d'après V2 NE VALENT RIEN et celui qui débute ces jours-ci IDEM !

Mais alors pourquoi s'acharne-t-il à regarder vers ces gens là et ne se contente-t-il pas de dire son Rosaire pour aller au Ciel ?

Parce que ne voyant pas de hiérarchie catholique, alors il se dit que ce doit être forcément la hiérarchie moderniste que l'on voit au Vatican ; alors là entre en jeu la fameuse thèse ; et, abracadabra, le tour est joué.


La thèse le mène donc à prendre des vessies pour des lanternes.
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33914
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que valent les conclaves depuis Vatican II et le prochain ?

Message  Louis le Mar 05 Mar 2013, 6:48 pm


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 12022
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 34 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum