LETTRE A SON ÉM. LE CARDINAL INNITZER A L'OCCASION DU IIe CONGRÈS INTERNATIONAL DE MUSIQUE SACRÉE

Te Deum :: Te Deum :: ART :: Musique

Aller en bas

LETTRE A SON ÉM. LE CARDINAL INNITZER A L'OCCASION DU IIe CONGRÈS INTERNATIONAL DE MUSIQUE SACRÉE

Message  Roger Boivin le Mer 20 Fév 2013, 10:53 pm

LETTRE A SON ÉM. LE CARDINAL INNITZER A L'OCCASION DU IIe CONGRÈS INTERNATIONAL DE MUSIQUE SACRÉE
(ier octobre 1954) 1


Du 4 au 10 octobre s'est tenu à Vienne le IIe Congrès international de musique sacrée et le Pape adressa à cette occasion la lettre suivante :

C'est avec plaisir que Nous avons appris, fils bien-aimé, la célébration du IIe Congrès international de musique sacrée qui doit avoir lieu à Vienne du 4 au 10 octobre.

La diversité du programme présenté, qui cherche à répondre aux nombreux problèmes de la musique sacrée, les professeurs et les conférenciers éminents, les cérémonies liturgiques et les représentations artistiques qui prennent place dans le cours des travaux, autant d'éléments qui par eux-mêmes témoignent de la haute signification du Congrès.

Mais plus que la perfection de la structure extérieure, c'est l'esprit qui l'anime qui déterminera le succès du Congrès et qui laisse espérer de fructueux résultats.

Pour esquisser la situation de la musique sacrée catholique, cinquante ans après le Motu proprio du saint Pape Pie X — le Congrès s'est donné pour thème : « La musique catholique sacrée à l'aube d'une nouvelle époque » — il importe d'une part de rappeler la fidélité aux principes fondamentaux de cette musique, principes valables pour tous les temps ; d'autre part, de tenir compte du développement inhérent à cet art, grâce auquel il entretient sa vie et cherche même à en augmenter les possibilités. D'où l'exigence suivante : aucun changement dans les principes qui, parce qu'essentiels, sont permanents, mais développement de leurs formes d'expression, en adaptant fidèlement ces mêmes principes aux circonstances et aux besoins actuels. Qu'on ne voie cependant en cela aucun mépris pour les valeurs spirituelles ou artistiques du passé, mais un appel à développer ces créations en accord avec le but et les fins de la musique sacrée elle-même. Ainsi donc si, en présence de la musique traditionnelle, le respect s'impose comme allant de soi, les portes des églises peuvent néanmoins s'ouvrir à la nouvelle musique, laquelle, marchant dans le sillage de l'âge d'or de l'art sacré, est animée d'un authentique esprit catholique et bénéficie du talent d'artistes de valeur, même si elle est exprimée avec les moyens et les techniques modernes. Le but à réaliser est l'accord de l'ancien et du nouveau, de manière à ce que la voie soit tracée à une musique qui soit agréable à Dieu et dont les ailes légères puissent faire monter les prières des fidèles jusqu'au trône du Très-Haut.

Afin que le Congrès atteigne son but Nous vous accordons, fils bien-aimé, de même qu'à tous ceux qui collaborent à son succès, et à tous ceux qui participent au Congrès, avec paternelle bienveillance, la Bénédiction apostolique.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10996
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Te Deum :: Te Deum :: ART :: Musique

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum