Euthanasie

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Ven 25 Oct 2013, 10:10 pm

roger a écrit:

Spoiler:

L'abbé Raymond Gravel, connu pour ses positions progressistes, est atteint d'un grave cancer du poumon

L'abbé Raymond Gravel, connu pour ses positions progressistes notamment sur les homosexuels et la place des femmes dans l'Église, est atteint d'un grave cancer du poumon.

L'abbé Gravel souffre d'un cancer de stade 4. Il vient de terminer une sixième session de chimiothérapie et continue de se battre, malgré le pronostic pessimiste du médecin lui ayant diagnostiqué la maladie.

Raymond Gravel affirme qu'après avoir accompagné de nombreuses personnes mourantes, il ne craint pas la mort. C'est plutôt la souffrance qui l'effraie.

Il ajoute comprendre ceux qui réclament de l'aide pour mourir lorsque la souffrance devient trop forte et impossible à soulager. « Je n'en suis pas là, mais ça pourrait m'arriver », glisse-t-il.

Curé de la paroisse de Saint-Anne-des-Plaines, Raymond Gravel a mis de côté la soutane pendant quelques temps, entre 2006 et 2008, lorsqu'il a été élu député fédéral de la circonscription de Repentigny, sous la bannière du Bloc québécois. Il avait obtenu le feu vert du Vatican et avait pu garder son statut de prêtre, sans toutefois pouvoir célébrer les messes et les sacrements.

Au fil des ans, l'abbé Gravel a régulièrement exposé des points de vue allant à l'encontre des doctrines du Vatican. Il s'est notamment prononcé en faveur de l'ordination des femmes et des hommes mariés, de même que des personnes homosexuelles.

Il a aussi été attaqué par des organismes opposés à l'avortement après avoir affiché son soutien envers le docteur Henry Morgentaler lorsque celui-ci a reçu l'Ordre du Canada, en 2008.

Avec des informations d'Alain Crevier
Il a vraiment besoin de prières !
En effet.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Ven 25 Oct 2013, 10:42 pm


« Lorsque je viens de recevoir des traitements en chimiothérapie et que je souffre le martyre, parce que c'est ce que ça fait, j'ai le goût de mourir. Si un médecin me disait "est-ce que tu veux avoir une piqûre pour en finir?", je lui dirais oui. Alors je peux comprendre que des gens qui sont dans la souffrance puissent demander à mourir. » — Raymond Gravel

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/10/25/007-raymond-gravel-cancer-poumon.shtml

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Benjamin le Sam 26 Oct 2013, 4:49 am

roger a écrit:Raymond Gravel
Je suppose qu'il s'agit du même homme que dans ce fil :

http://messe.forumactif.org/t4816-quand-la-religion-se-mele-a-la-sante-mentale-abbe-raymond-gravel
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5815
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Sam 26 Oct 2013, 7:20 am

Benjamin a écrit:
roger a écrit:Raymond Gravel
Je suppose qu'il s'agit du même homme que dans ce fil :

http://messe.forumactif.org/t4816-quand-la-religion-se-mele-a-la-sante-mentale-abbe-raymond-gravel
Exactement Benjamin.  Le bon Dieu cogne à sa porte pour le réveiller.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Dim 27 Oct 2013, 8:07 am

Reçu hier sur Hotmail :


Chers amis signataires du Manifeste du Collectif de médecins du refus médical de l’euthanasie,

Comme vous le savez peut-être, la Commission de la santé et des services sociaux de l’Assemblée nationale du Québec a récemment conclu des auditions publiques sur le projet de loi 52, Loi concernant les soins de fin de vie. Cette semaine, l’Assemblée nationale débat l’adoption de principe du projet de loi. Mardi prochain, ils voteront sur l'adoption du principe du projet de loi.

En ce moment si crucial, nous vous encourageons fortement à exprimer votre opinion auprès du député de votre comté et  dans les médias.

Nos élus auront à voter sur ce projet de loi très bientôt. Il est essentiel qu’ils comprennent tous que nous ne voulons pas de la mort sur demande au Québec et que nous tenons à ce que nos institutions de santé demeurent des lieux sécuritaires pour les personnes âgées et malades. Déjà, les députés libéraux sont partagés, comme le dit Amélie Daoust-Boisvert dans Le Devoir ( http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/390781/l-aide-medicale-a-mourir-divise-les-deputes-liberaux ). Mais il ne faut pas arrêter, la tâche est loin d’être complétée.

Si les médias reçoivent aussi ce message, ils en feront écho pour faire comprendre à tous les Québécois que le projet de loi 52 n’est pas une source de liberté pour les malades, mais plutôt une ouverture à la culture de la mort dans notre système de santé.

Vous trouverez une liste d’arguments utiles en vue de vos rencontres avec des députés ou de la rédaction de lettres aux médias sur le site Vivre Dans la Dignité :

http://vivredignite.com/documents/Quelques-arguments-pour-deputes.doc

Pour connaître le nom et l’adresse électronique du/de la député(e) de votre circonscription, visitez la liste de députés de l’Assemblée nationale :  http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html#listeDeputes

L’idéal est que vous en choisissiez un ou deux et que vous les reformuliez en vos propres mots, en incluant également des exemples tirés de votre expérience personnelle.

Merci de prendre le temps d’agir. Ensemble, faisons entendre nos voix!

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Jeu 05 Juin 2014, 5:44 pm


Réaction du Collectif des médecins contre l'euthanasie à l'adoption du Projet de loi 52

Cher M. .. ,

« Ce combat ne fait que commencer »

Montréal le 4 juin 2014 – Le Collectif des médecins contre l'euthanasie dénonce l'adoption de la Loi 52, loi concernant les soins de fin de vie. Il s'agit d'une grave trahison des malades et des personnes en fin de vie, puisque le fait de tuer un patient qui va mourir n'est pas un soin, mais un homicide. Nos députés ont également manqué à leurs devoirs envers l'ensemble de la population du Québec en tentant de modifier en profondeur la définition-même de la médecine, la notion de soin de santé et celle de la valeur de la vie humaine.

Nous refusons de voir la médecine ainsi dénaturée . Nous ferons tout en notre pouvoir pour protéger les patients vulnérables, pour protéger l'intégrité des équipes soignantes et pour préserver la médecine humaine de qualité que des générations de médecins et d'infirmières ont réussi à bâtir au Québec.

Nous disons « non » à la Loi 52 qui transforme le corps médical en un organe prêt à éliminer les plus malades et les plus faibles de notre société. Elle permettra d'obtenir de ces derniers un souhait de mort au moment de leur vie où ils expérimentent la plus grande vulnérabilité et offrent la plus faible capacité de résilience face à l'abandon et au découragement.

Tout comme nous disons « non » à l'acharnement thérapeutique, nous disons « non » au gouvernement qui propose la mise à mort aux Québécois avant même que la couverture en soins palliatifs ne devienne réalité pour tous (à peine 30% de la population est actuellement couverte). Quelle solution mal conçue et qui fait tort au système de santé et à la population québécoise! Surtout au moment où il prépare des coupes de service dans tous les hôpitaux pour boucler son budget.

Nous disons « non » à l'introduction de l'euthanasie dans le système de santé québécois au moment où la santé mentale des médecins et des infirmières devient un problème explosif (taux de dépression et de suicide alarmant). On nous a caché les répercussions sur la santé des soignants en Belgique et aux Pays-Bas. Ce désastre occulté se répétera au Québec; le fait d'être payé pour tuer un patient qu'on devrait soigner aura ici aussi un effet désastreux sur la santé du personnel soignant.

Il est inacceptable que le gouvernement du Québec, proclamant un faux consensus, ne trouve rien de mieux à offrir aux personnes désespérées en fin de vie qu'une mort provoquée, alors qu'en 2004 le Ministère de la santé et des services sociaux s'est doté d'une excellente politique de soins de fin de vie qui détaille très bien les services médicaux, infirmiers, et autres dont devraient profiter les patients en fin de vie au Québec. C'est cette politique qu'il faut mettre en œuvre, non la Loi 52 qui traduit un déplorable échec de société.

Les médecins qui tiennent à une médecine humaine et sécuritaire ne laisseront pas ce coup de force meurtrier sévir dans nos hôpitaux sans bouger. Que nous travaillions dans les groupes de médecine familiale, dans les hôpitaux ou dans les CHSLD, nous ne resterons pas les bras croisés pendant que des médecins peu conscients du mal qu'ils vont commettre tueront nos patients fragilisés.

On peut affirmer rétrospectivement qu'il était prévisible, dès le début de la Commission parlementaire sur la question de mourir dans la dignité en 2009, que cette loi serait adoptée. Dès ce moment-là, les propos des commissaires laissaient peu de doutes sur leurs intentions et sur le fait que certaines orientations pro-euthanasie avaient déjà été décidées.

Maintenant, un tout nouveau combat s'amorce, et ce combat sera juridique, car nous sommes convaincus que les dispositions de cette loi qui introduisent l'euthanasie dans notre système de santé sont constitutionnellement invalides. Ce combat ne fait que commencer.

Le Collectif des médecins contre l'euthanasie compte 640 membres et a l'appui de 12 000 supporters.

Source : Le Collectif des médecins contre l'euthanasie. Suivez-nous sur Twitter au @collectifmed

Pour informations supplémentaires ou pour organiser une entrevue, veuillez contacter :

Collectif des médecins contre l'euthanasie

438-931-1233

info@collectifmedecins.org
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Jeu 05 Juin 2014, 7:28 pm

.
 
Savez-vous, cher Roger, si la "loi" 52 a été adoptée en 3e lectrure ?

Où peut-on envoyer nos commentaires ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  gabrielle le Ven 06 Juin 2014, 7:15 am

Je ne sais pas la loi perverse a passé toutes les étapes d'adoption... mais, ce ne sera pas long.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17700
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Ven 06 Juin 2014, 8:13 am

gabrielle a écrit:Je ne sais pas la loi perverse a passé toutes les étapes d'adoption... mais, ce ne sera pas long.
 
Ils ont adopté (94-22) hier l'inique projet de loi... qui ne s'appliquera que dans 18 mois..  

Prions pour qu'il ne s'applique jamais.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  gabrielle le Ven 06 Juin 2014, 8:37 am

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:Je ne sais pas la loi perverse a passé toutes les étapes d'adoption... mais, ce ne sera pas long.
 
Ils ont adopté (94-22) hier l'inique projet de loi... qui ne s'appliquera que dans 18 mois..  

Prions pour qu'il ne s'applique jamais.

Merci Robert... en effet, prions.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17700
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Ven 18 Juil 2014, 10:23 am

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Ven 18 Juil 2014, 11:18 am


Merci pour le premier lien, Roger.

Par contre, je ne peux atteindre le deuxième.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Ven 18 Juil 2014, 12:40 pm

ROBERT. a écrit:

Merci pour le premier lien, Roger.

Par contre, je ne peux atteindre le deuxième.
Étrange, moi oui.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Ven 18 Juil 2014, 3:16 pm

roger a écrit:
ROBERT. a écrit:

Merci pour le premier lien, Roger.

Par contre, je ne peux atteindre le deuxième.
Étrange, moi oui.

Je viens d'atteindre, il y a 5 minutes, le deuxième lien !  cheers 

Ce sont, probablement, les aléas de l'informatique !  Very Happy 
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Sam 19 Juil 2014, 7:10 pm


Média-Presse-Info, je ne connais pas ce blogue, ni ne sais jusqu'à quel point il est fiable, mais voici ce qu'on y lit :


Des fleurs à la mémoire des futures victimes de l’euthanasie des enfants intriguent les médias flamands.

L’information pourrait sembler anecdotique. Ce week-end, un journaliste flamand entré dans la cathédrale de Bruxelles a remarqué une étrange couronne de fleurs, assez imposante, déposée au pied d’une statue représentant Saint-Michel. La curiosité du journaliste a redoublé lorsqu’il a lu le texte inscrit en plusieurs langues sur le ruban joint à la couronne de fleurs : « Aux futures victimes de l’euthanasie des enfants »…

En quête d’explications, différents médias flamands ont fini par contacter… Alain Escada, président de Civitas, qui lancera une antenne en Belgique le 1er mai prochain à l’issue d’une conférence à Bruxelles sur la théorie du genre.

Alain Escada a expliqué aux journalistes qu’il avait en effet connaissance de cette initiative lancée par une famille catholique « qui souhaite probablement conserver l’anonymat ». Cette famille a pris la peine, à ses frais, de déposer des couronnes de fleurs similaires dans différentes églises de Belgique et d’encourager d’autres familles catholiques à faire de même. « Leur action a commencé au lendemain du vote de la loi sur l’euthanasie des mineurs et s’étend dans toute la Belgique. Des gerbes de fleurs ont déjà été déposées dans des églises à Anvers, Gand, Malines et Namur », raconte le président de Civitas. Cette association n’est pas à l’origine de cette initiative. Mais Alain Escada soutient une telle initiative, répond-il aux journalistes qui tous lui posent la question.

Les journalistes ont paru surpris que le doyen de la cathédrale de Saints Michel et Gudule ne trouve rien à redire à cette initiative. C’est vrai quoi, un prêtre catholique, doyen d’un lieu de culte catholique, qui laisse au pied d’une statue d’un saint une couronne de fleurs déposée par une famille catholique pour les futures victimes d’une loi qui contrevient à la doctrine catholique, quoi de plus étonnant en 2014 ?

http://medias-presse.info/des-fleurs-a-la-memoire-des-futures-victimes-de-leuthanasie-des-enfants-intriguent-les-medias-flamands/8530

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Sam 19 Juil 2014, 8:17 pm

roger a écrit:
Média-Presse-Info, je ne connais pas ce blogue, ni ne sais jusqu'à quel point il est fiable, mais voici ce qu'on y lit :

Spoiler:


Des fleurs à la mémoire des futures victimes de l’euthanasie des enfants intriguent les médias flamands.

L’information pourrait sembler anecdotique. Ce week-end, un journaliste flamand entré dans la cathédrale de Bruxelles a remarqué une étrange couronne de fleurs, assez imposante, déposée au pied d’une statue représentant Saint-Michel. La curiosité du journaliste a redoublé lorsqu’il a lu le texte inscrit en plusieurs langues sur le ruban joint à la couronne de fleurs : « Aux futures victimes de l’euthanasie des enfants »…

En quête d’explications, différents médias flamands ont fini par contacter… Alain Escada, président de Civitas, qui lancera une antenne en Belgique le 1er mai prochain à l’issue d’une conférence à Bruxelles sur la théorie du genre.

Alain Escada a expliqué aux journalistes qu’il avait en effet connaissance de cette initiative lancée par une famille catholique « qui souhaite probablement conserver l’anonymat ». Cette famille a pris la peine, à ses frais, de déposer des couronnes de fleurs similaires dans différentes églises de Belgique et d’encourager d’autres familles catholiques à faire de même. « Leur action a commencé au lendemain du vote de la loi sur l’euthanasie des mineurs et s’étend dans toute la Belgique. Des gerbes de fleurs ont déjà été déposées dans des églises à Anvers, Gand, Malines et Namur », raconte le président de Civitas. Cette association n’est pas à l’origine de cette initiative. Mais Alain Escada soutient une telle initiative, répond-il aux journalistes qui tous lui posent la question.

Les journalistes ont paru surpris que le doyen de la cathédrale de Saints Michel et Gudule ne trouve rien à redire à cette initiative. C’est vrai quoi, un prêtre catholique, doyen d’un lieu de culte catholique, qui laisse au pied d’une statue d’un saint une couronne de fleurs déposée par une famille catholique pour les futures victimes d’une loi qui contrevient à la doctrine catholique, quoi de plus étonnant en 2014 ?

http://medias-presse.info/des-fleurs-a-la-memoire-des-futures-victimes-de-leuthanasie-des-enfants-intriguent-les-medias-flamands/8530

["strike"] ajoutés dans le spoiler.
Je ne vois pas le rapport qui existe entre le fait de déposer des fleurs dans des temples modernos et l'euthanasie.  scratch 
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  gabrielle le Dim 27 Juil 2014, 7:44 am

On pourrait bien avoir besoin de l’euthanasie pour les pauvres qui ne peuvent se permettre d’avoir accès aux soins palliatifs : c’est l’aveu candide du nouveau ministre de la Santé en Lituanie, Mme  Rimantė Šalaševičiūtė, selon une déclaration rapportée ici le 24 juillet. Et traduite par l’excellent bioedge.org.

La franchise du ministre est à saluer : voilà enfin l’aveu clair du lien entre euthanasie et économie.

Rimantė Šalaševičiūtė vient de prendre ses fonctions au début du mois, après avoir été longtemps chargée des droits des enfants : cela ne s’invente pas.

Sans donner de précisions, elle a expliqué dans la presse locale que la Lituanie n’est pas un Etat-providence où les soins palliatifs seraient accessibles à tous, suggérant que l’euthanasie pourrait être une option pour ceux qui ne désirent pas tourmenter leurs proches en leur imposant le spectacle de leurs souffrances.

A peine entrée en fonctions, elle a également suggéré que la Lituanie puisse légaliser l’euthanasie pour les enfants, en notant que cette possibilité avait été offerte aux enfants belges au terme d’un long débat public. Pourquoi ne pas ouvrir ce débat en Lituanie ?

Même si la Lituanie souffre d’une démographie qui plonge et du taux de suicide le plus élevé au monde,  ce qui témoigne d’un fort instinct de mort, elle compte près de 80 % de catholiques : autant dire que les déclarations du ministre ont suscité des vagues dans son pays.

L’Eglise catholique, mais aussi de nombreux médecins, s’opposent clairement à l’euthanasie. Le Dr Andrius Narbekovas, qui est à la fois prêtre et médecin, et membre de la commission de bioéthique du ministère lituanien de la Santé, a réagi dans les médias :

« Le ministère de la Santé doit protéger la santé et la vie, au lieu de chercher des moyens d’ôter la vie. Il va sans dire que cela serait… profitable et rentable… Mais une société démocratique doit clairement comprendre que nous devons prendre soin des malades, et non les tuer. »

La démocratie n’a jamais été garante du respect des lois non écrites, encore moins du Décalogue…

A moins qu’il ne faille mettre nombre de « démocraties » modernes au même rang que les démocraties populaires ? ( riposte-catholique)

Celles-ci ne sont pas des inconnues pour Rimantė Šalaševičiūtė : alors que la Lituanie était encore sous le joug soviétique, elle était membre du Parti communiste lituanien. En 1990, après le départ des russes, elle a rejoint le Parti démocratique du travail.

Éliminer ceux qui ne sont pas rentables... la solution finale aux problèmes économiques pour eux, solution qu'ils trouveront écrasante au jour de leur jugement, les meurtriers législatifs ont les mains couvertes du sang des innocents.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17700
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Dim 27 Juil 2014, 12:32 pm

gabrielle a écrit:
 

...La franchise du ministre est à saluer : voilà enfin l’aveu clair du lien entre euthanasie et économie.


Éliminer ceux qui ne sont pas rentables... la solution finale aux problèmes économiques pour eux, solution qu'ils trouveront écrasante au jour de leur jugement, les meurtriers législatifs ont les mains couvertes du sang des innocents.

Enfin! Le chat sort enfin du sac. Économie, économie… voilà ce qu’ils nous serinent à longueur d’année…  Même si la situation économique

du Canada ne se compare en rien à celle de la Lituanie, ne craignez pas, bonnes gens: les conservateurs du fédéral et/ou les libéraux du

Québec trouveront bien tentante la solution lituanienne. En attendant, que font-ils (Lituanie, Canada, Québec et autres)

à propos du sang des innocents qui crie vers le Père Éternel ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Monique le Dim 27 Juil 2014, 4:23 pm

gabrielle a écrit:

Éliminer ceux qui ne sont pas rentables... la solution finale aux problèmes économiques pour eux, solution qu'ils trouveront écrasante au jour de leur jugement, les meurtriers législatifs ont les mains couvertes du sang des innocents.

L’évidence économique saute aux yeux si on s’en arrête là…

Ce risque de dérive d'une euthanasie devenue variable d'ajustement des dépenses de santé n'est pas une vue de l'esprit.

Cette rencontre entre " le cœur et la raison " : Côté cœur, ce vieillard qui, petit à petit, s'isole du monde, s'enfonce dans la folie et qui fait pitié ; côté raison, l'économie bien sûr ! Soigner ce vieillard incurable et qui va mourir coûte cher. A une époque où il nous est répété chaque jour que la santé coûte trop cher les économistes nous le disent les dépenses de santé sont les plus élevées dans les derniers mois de la vie. Supprimons ces derniers mois, les économies seront énormes.



Protéger et entourer les plus faibles plutôt que faciliter leur disparition car tuer ne peut être qualifier de soin.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6456
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  gabrielle le Lun 28 Juil 2014, 9:11 am

Très bonne représentation du mode de pensée de l'euthanasie économique.

Ces "économies" leurs coûteront chers au jour du jugement, elles seront un déficit et les couleront dans le rouge éternelle.

On ne peut pas être la cause direct de tant de meurtres et penser être "clean" devant Dieu, quoique je ne pense pas que la pensée de Dieu les habite.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17700
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Lun 28 Juil 2014, 2:27 pm

.
Dieu ne leur demandera pas combien d'argent ils ont sauvé en "aidant" ces agonisants à mourir.

Il leur demandera simplement s'ils L'ont aimé à travers ces mourants.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Monique le Lun 28 Juil 2014, 6:16 pm

"Aide active à mourir", "assistance médicalisée pour mourir" : derrière les formules, c'est bien la question de l'euthanasie, c'est-à-dire celle de l'acte consistant à mettre fin à la vie d'une personne, qui est posée, et il appartient à chacun, en conscience, d'en mesurer toutes les conséquences.

On ne peut pas être la cause direct de tant de meurtres et penser être "clean" devant Dieu, quoique je ne pense pas que la pensée de Dieu les habite.

Comment oser demander aux soignants d’être les nouveaux exécuteurs d’une telle basse besogne ?
Le geste du médecin n'a pas pour but d'interrompre la vie, il doit soulager.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6456
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  ROBERT. le Lun 28 Juil 2014, 8:18 pm

Monique a écrit:Comment oser demander aux soignants d’être les nouveaux exécuteurs d’une telle basse besogne ?
Le geste du médecin n'a pas pour but d'interrompre la vie, il doit soulager.

Très vrai Monique.  Car alors les soignants deviennent complices et bourreaux avec le médecin.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31553
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Mer 08 Oct 2014, 11:02 pm


Collectif des médecins contre l'euthanasie :

Attaque pro-euthanasie de tous fronts



Vous aurez peut-être vu les trois coups de théâtre dans les médias aujourd’hui. Il est important d’y répondre. La bataille contre l’euthanasie et le suicide assisté reprend de plus belle.

Véronique Hivon prétend qu’il faut reprendre le débat et accroître la portée de la loi : http://www.lapresse.ca/actualites/201410/08/01-4807336-suicide-assiste-hivon-veut-un-debat.php

Un homme en situation de handicap se suicide par le jeûne : http://www.lapresse.ca/actualites/201410/07/01-4807308-un-suicide-par-jeune-autorise.php

Un sondage fait par Dying with Dignity (Mourir dans la dignité) indique qu’une majorité des Canadiens appuient l’aide à mourir : http://www.dyingwithdignity.ca/database/files/library/DWD_IpsosReid2014.pdf  (en anglais)

La sortie de Mme Hivon nous montre bien que la nouvelle loi sur les soins de fin de vie est pour elle la première étape d’un processus qui vise un élargissement d’un droit à la mort médicale beaucoup plus vaste. Cela confirme ce qu’elle avait dit l’an dernier à la radio et démontre que nous avions raison quand nous invoquons ce risque.

Le suicide de M. Mayence constitue un cas de refus de traitement. Cela ne doit pas être confondu avec l’euthanasie ou le suicide assisté. Les patients ont le droit, reconnu depuis 20 ans, de refuser les traitements. Nous sommes attristés par sa mort.

Côté sondage, il faut se rappeler que 63 % des Canadiens appuient la peine de mort, mais on ne la réintroduit pas à cause du trop grand risque de tuer un innocent par erreur. Il en va de même avec l’euthanasie.

Contactez les médias et faites connaître votre position.

Merci
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Euthanasie

Message  Roger Boivin le Mer 15 Oct 2014, 9:21 am


Carter : le Collectif des médecins contre l’euthanasie intervient  devant la Cour suprême du Canada pour défendre les patients vulnérables


Montréal, le 15 octobre 2014 –  La Cour suprême du Canada entend aujourd’hui les plaidoiries dans l’affaire Carter c. Canada (Procureur-général) portant sur le droit de certaines personnes d’obtenir une aide pour se suicider ou encore de se faire euthanasier. Par ses avocats (Me Pierre Bienvenu Ad.E. et Me Andres Garin, du cabinet Norton Rose Fulbright), le Collectif des médecins contre l’euthanasie fait valoir devant la Cour que ni l’aide au suicide ni l’euthanasie ne constituent des soins de santé et que leur interdiction par le Code criminel doit continuer de s’appliquer partout au Canada et à l’égard de tous, afin de préserver sa fonction de protection de tous les citoyens et citoyennes, quelle que soit leur condition.

Le Collectif regroupe plus de 660 médecins qui, forts de leur expérience clinique, sont très conscients de la grande vulnérabilité des patients souffrants et mourants. Les membres du Collectif ont donc à cœur de prévenir les dérapages et les injustices qui découleraient inévitablement de l’introduction du suicide assisté et de l’euthanasie dans le système de santé canadien. Le Collectif des médecins a ainsi obtenu de la Cour la permission de soumettre un mémoire et d’être entendu en plaidoirie orale.

À la lumière de l’expérience clinique de ses membres et de leur expertise particulière du fonctionnement du système de santé canadien, le Collectif soutient que le droit à la vie garanti par la Charte canadienne des droits et libertés et par la Charte des droits et libertés de la personne du Québec ne saurait être transformé en un « droit à la mort », une transformation qui dans son application concrète comporte un risque inhérent de porter atteinte à la sécurité d’un très grand nombre de citoyens et citoyennes du Canada, notamment des personnes affaiblies ou vulnérables.

Le Collectif et le réseau citoyen Vivre dans la Dignité ont également déposé une requête en Cour supérieure du Québec le 17 juillet dernier pour faire déclarer invalides les dispositions portant sur « l’aide médicale à mourir » contenues dans la Loi concernant les soins de fin de vie (auparavant Projet de loi 52), adoptée par l’Assemblée nationale du Québec le 5 juin dernier. Les deux groupes soutiennent que la question traitée par ces dispositions se situe au cœur même de la compétence législative fédérale exclusive en matière de droit criminel et que le Québec n’a donc pas compétence pour les adopter.

La décision de la Cour suprême dans l’affaire Carter risque d’avoir un impact déterminant sur le sort de la Loi 52.



Sources : Le réseau citoyen Vivre dans la Dignité (http://vivredignite.org) et le Collectif des médecins contre l’euthanasie (http://collectifmedecins.org).
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10511
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum