L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:02 pm

Ce dossier a été ouvert par Guilllaume... Veuillez m'excusez cher ami, mais j'ai du faire un trasnfert manuel, c'est la raison pour laquelle le dossier n'est pas à votre nom en page index. Admin


Guillaume

le Dim 24 Mai 2009 - 18:35


Sur le LFC, JCMD67 décrit l'abbé Siegel comme étant un "saint prêtre".

Quand on sait les grâces proprement extraordinaires dont les vies de saints se trouvent remplies, il faut à mon avis avoir un culot incroyable pour utiliser ce terme de « saint »

JCMD67 a une excuse, il n’est pas le premier. Combien de fois en effet ai-je entendu dire d’une personne menant une vie consacrée que c’est un « saint homme » ou une « sainte femme » ?

Bref, je ne pouvais pas laisser cette occasion d’exprimer ma stupéfaction de voir la légèreté avec laquelle des mots ou expressions recouvrant des réalités surnaturelles sont aujourd’hui employés dans le langage courant…et souvent pour se ramener aux considérations les plus triviales qui soient.


(1) Ce fil n'a pas pour objet de polémiquer sur les positions et l'attitude de M. l'abbé Siegel...il y a déjà un fil ouvert pour cela !


Dernière édition par Admin le Sam 22 Mai 2010, 10:49 pm, édité 2 fois
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:04 pm


Guillaume

Sur Deo Juvante, Gratis pro Deo avait déjà relevé que l’emploi du mot « adorer » n'était pas autorisé pour autre chose que Dieu, ce qui n'empêchait pas le brave "catho" Melki de l'employer à sa sauce

http://deojuvante.forumactif.org/quelqu-un-a-dit-sur-le-web-f12/on-n-adore-que-dieu-t163.htm

Quelques autres exemples typiques de ce genre de déformation :


- le mot « messe » :
« Une grand-messe de l'environnement, oui mais pour quoi faire ? » (article publié dans Lefigaro, 19. 10.2007)



- « Dieu » : « c’est un dieu » (il est très bon, c’est le meilleur),
« les dieux du stade » (traduction française du film « Olympia » tourné par Leni Riefenstahl en 1936)



- « traversée du désert » : « la traversée du désert de François Mitterrand» (la période durant laquelle il est restée dans l’opposition – rien à voir avec la période de l'Exode!)


Il en existe sûrement quantité d’autres. On en entend au quotidien !

Finalement, ce qui se fait au niveau du langage, c’est un peu l’équivalent de ce que le NOM a opéré au niveau de la liturgie.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:05 pm

Parce Domine

Puis-je me faire "l'avocat du diable" Laughing les terme saint ne désigne pas nécessairement un "saint" comme vous l'entendez..

Je ne me souviens pas de la référence mais l'apôtre saint Paul parle des saints pour désigner les chrétiens vivant dans telle ou telle ville. En ce sens, la sainteté exprime l'état de communion avec Dieu, dans l'Église catholique, par le baptême. Wink
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:07 pm


Missale Romanum 1612

Bonjour,

Pour étayer notre « avocat du diable » Laughing Parce Domine, voici des références pour le terme
« saint » :

« Dans les besoins des saints, partageant avec eux; aimant à donner l'hospitalité » (Rom., XII : 13)

« Maintenant je vais à Jérusalem pour servir les saints 1 . Car la Macédoine et l'Achaïe ont trouvé bon de faire quelques collectes en faveur des pauvres des saints qui sont à Jérusalem. » (Rom., XV : 25-26)

« Saluez tous vos préposés et tous les saints. Les frères d'Italie vous saluent. » (Héb., XIII : 24)

« Ananie répondit : Seigneur, j'ai appris d'un grand nombre de personnes combien cet homme a fait de maux à vos saints dans Jérusalem; » (Actes, IX : 13) 2
__________________________________________________

1 Note de la Bible de Glaire : Pour servir les saints ; c'est-à-dire pour porter aux chrétiens pauvres les aumônes que j'ai recueillies.

2 Note de la Bible de Glaire : Les premiers chrétiens étaient communément appelés saints, soit parce qu'ils avaient été sanctifiés par la grâce des sacrements, soit parce que la pureté de leurs moeurs et la sainteté de leur vie les rendaient dignes de cette glorieuse dénomination.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:08 pm


Parce Domine

Merci Missale pour les références...
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Admin le Lun 25 Mai 2009, 7:10 pm


Guillaume

abbé Glaire a écrit:Les premiers chrétiens étaient communément appelés saints, soit parce qu'ils avaient été sanctifiés par la grâce des sacrements, soit parce que la pureté de leurs moeurs et la sainteté de leur vie les rendaient dignes de cette glorieuse dénomination.

Même si on prend le mot "saint" dans ce sens là, il faut bien admettre qu'aujourd'hui les saints sont rares, d'autant que la grâce des sacrements n'opère plus comme par le passé.

J'ai voulu, en ouvrant ce fil, dénoncer le fait que des expressions comme « c’est un saint homme » ou « c’est une sainte femme » soient aujourd’hui employées sans discernement dans le langage courant. Je suis bien évidemment prêt à réparer si mon geste est propre à m'attirer les foudres du Bon Dieu. Mais j'aimerais bien savoir en quoi!
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 419
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  gabrielle le Lun 25 Mai 2009, 7:28 pm

Il est vrai que de nos jours les termes ont perdus leurs sens profonds et réels.

On juge "un saint homme" parce qu'il ne boit pas, ne fume pas, ne tue pas... sainteté plutôt facile , nul référence à la vertu et l'amour de Dieu.

Je crois que le libéralisme est peut-être la base de ces déformations.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Diane le Lun 25 Mai 2009, 7:57 pm

Admin a écrit:
Guillaume a écrit :

abbé Glaire a écrit:Les premiers chrétiens étaient communément appelés saints, soit parce qu'ils avaient été sanctifiés par la grâce des sacrements, soit parce que la pureté de leurs moeurs et la sainteté de leur vie les rendaient dignes de cette glorieuse dénomination.

Même si on prend le mot "saint" dans ce sens là, il faut bien admettre qu'aujourd'hui les saints sont rares, d'autant que la grâce des sacrements n'opère plus comme par le passé.

Si on lit le sermon de Saint Léonard de Port-Maurice sur le nombre des élus, on comprend vite que même avec les Sacrements , peu trouvait le chemin du Ciel.

En effet, cher Guillaume les Saints sont même très rares, cependant, je pense que les Saints d'aujourd'hui vont dépassé en gloire ceux d'autrefois à cause justement de la situation qui prévaut et cela même si la grâce des sacrements n'opère plus comme dans le passé !

Notre Seigneur nous dit, une tribulation comme il en a jamais eu, ce qui fait des Saints comme il en a jamais été depuis la fondation du monde! !

Naturellement, c'est grand saint seront ceux qui auront su persévérer jusqu'à la fin sans défaillir dans la foi!

Pas de compromis avec l’erreur !


Je pense que Dieu chaque jour accomplit un grand miracle, et très peu de personnes le voient.

C'est celui de garder les âmes dans la vraie foi et cela sans la puissance des sacrements, Dieu est beaucoup plus fort, il nous donne une grâce extraordinaire pour un temps extraordinaire!

Temps extraordinaire= Saint extraordinaire !


Qu'Il en soit béni éternellement!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  ROBERT. le Lun 25 Mai 2009, 8:03 pm

Marie-Madeleine a écrit:
Je pense que Dieu chaque jour accomplit un grand miracle, et très peu de personnes le voient.

C'est celui de garder les âmes dans la vraie foi et cela sans la puissance des sacrements, Dieu est beaucoup plus fort, il nous donne une grâce extraordinaire pour un temps extraordinaire!

Temps extraordinaire= Saint extraordinaire !


Qu'Il en soit béni éternellement!


avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Monique le Lun 25 Mai 2009, 8:23 pm

Merci chère Marie-Madeleine pour votre bonne démonstration sur le sujet.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  ROBERT. le Lun 25 Mai 2009, 8:46 pm

.

Ce fil me fait me resouvenir d'une parole des Évangiles:

" Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l'homme."
(Matth. XV, 11. Glaire)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  ROBERT. le Lun 25 Mai 2009, 8:56 pm

CONFITEOR a écrit:
Marie-Madeleine a écrit:
Je pense que Dieu chaque jour accomplit un grand miracle, et très peu de personnes le voient.

C'est celui de garder les âmes dans la vraie foi et cela sans la puissance des sacrements, Dieu est beaucoup plus fort, il nous donne une grâce extraordinaire pour un temps extraordinaire!

Temps extraordinaire= Saint extraordinaire !


Qu'Il en soit béni éternellement!




Il est évident, chère Marie-Madeleine, que j'aurais dû mettre tout votre texte... Embarassed s'cusez.

Marie-Madeleine a écrit:
Admin a écrit:
Guillaume a écrit :

abbé Glaire a écrit:Les premiers chrétiens étaient communément appelés saints, soit parce qu'ils avaient été sanctifiés par la grâce des sacrements, soit parce que la pureté de leurs moeurs et la sainteté de leur vie les rendaient dignes de cette glorieuse dénomination.

Même si on prend le mot "saint" dans ce sens là, il faut bien admettre qu'aujourd'hui les saints sont rares, d'autant que la grâce des sacrements n'opère plus comme par le passé.

Si on lit le sermon de Saint Léonard de Port-Maurice sur le nombre des élus, on comprend vite que même avec les Sacrements , peu trouvait le chemin du Ciel.

En effet, cher Guillaume les Saints sont même très rares, cependant, je pense que les Saints d'aujourd'hui vont dépassé en gloire ceux d'autrefois à cause justement de la situation qui prévaut et cela même si la grâce des sacrements n'opère plus comme dans le passé !

Notre Seigneur nous dit, une tribulation comme il en a jamais eu, ce qui fait des Saints comme il en a jamais été depuis la fondation du monde! !

Naturellement, c'est grand saint seront ceux qui auront su persévérer jusqu'à la fin sans défaillir dans la foi!

Pas de compromis avec l’erreur !


Je pense que Dieu chaque jour accomplit un grand miracle, et très peu de personnes le voient.

C'est celui de garder les âmes dans la vraie foi et cela sans la puissance des sacrements, Dieu est beaucoup plus fort, il nous donne une grâce extraordinaire pour un temps extraordinaire!

Temps extraordinaire= Saint extraordinaire !


Qu'Il en soit béni éternellement!
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31839
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'injure faite au sacré: dans le langage, aussi

Message  Monique le Lun 25 Mai 2009, 9:04 pm

CONFITEOR a écrit:.

" Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l'homme." (Matth. XV, 11. Glaire)

Bien d'accord avec vous cher ami.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum