Les foudres divines

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  ROBERT. le Lun 25 Mai 2009, 10:24 pm

.
Bravo Missale !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32186
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Roger Boivin le Lun 25 Mai 2009, 11:21 pm

Et ce n'est pas tout, ça s'est effacé.

Quant à M. l'Abbé Siegel, pour ma part - et je suis certain qu'il en est ainsi pour chacun de nous au Québec en ce Forum - je n'ai éprouvé et éprouve toujours pour cet homme, que du respect et de la sympathie, et ce n'est pas là une feinte de ma part.

Mais là n'est pas la question, puisqu'il faut faire passer Dieu, LA VÉRITÉ, l'Église d'abord, et laisser de coté les considérations humaines en ce combat suprême pour la FOI.

Et ce n'est pas là manifester du mépris envers qui que ce soit que de vouloir faire passer Dieu et ses intérets avant tout, d'abord; au contraire, ça ne peut que nous renforcir, nous unir d'avantage ..et en Dieu et pour Dieu.

Il en est ici voilà quelques années, qui pour s'être attaché à la personne de certains prêtres, ont été tout simplement emporté avec eux quand ceux-ci ont glisser dans l'erreur, voir même tombé dans l'hérésie, le chisme..

IL faut donc se liguer ensemble.

Nous sommes une armée; on a des Supérieurs; nos Armes sont la Prière, la Parole, la Charité; et notre Divin Chef c'est Jésus-Christ; notre Barque c'est l'Église; on a des Supérieurs..il faut se serrer les coudes, ..se tricotter serré.

Ceux qui croient qu'on a ouvert ce forum pour le plaisir de faire de la polémique, ou de faire valoir sa petite personne, de se gonfler l'égo, se mettent carrément un doigt dans l'oeil. Là n'est pas le but PANTOUTE.

Qu'on bafouille quelque peu parfois, qu'on se répète, ou qu'on exprime mal sa pensée, qu'on soit un tentinet maladroit, qu'on manque de précision, qu'on montre quelque travers, quelque défaut ou quelque faiblesse, l'important ce n'est pas tant la lettre qui n'est pas à dédaingner cependant, que le fond, l'idée .. l'idée qu'on a envers et contre tout, de vouloir défendre avec l'aide de Dieu, la VÉRITÉ, Notre-Seigneur, sa Très Sainte Mère, la Sainte Église, notre Foi;.. secourir les âmes.

N'a-t-on pas remarqué d'ailleurs, l'effort qu'on manifeste toujours pour aller chercher ce qui a Autorité, pour affirmer quoi que ce soit quant à la Foi, la Morale, et tout ce qui s'y rapporte, et ce afin d'être appuyé sur du solide, du Roc ?

On veux et doit crier sur les toits la Vérité, dénoncer les imposteurs, éclairer du mieux qu'on peut les âmes qui sont trompées et en grand danger de se perdre; qui peut nous reprocher cela ?

Nous ne sommes c'est sûr, que des pécheurs; ..mais des pécheurs de bonne foi, de bonne volonté; et qui faisons tout ce qui est en notre pouvoir par la grâce de Dieu pour rester dans la Lumière, la Vérité.

Et je suis certain, du moins j'ose le croire et le dire, que ce pauvre prêtre, cet homme qui se débat du mieux qu'il peut au milieu de cette Babel pour secourir les âmes, que lui aussi il est dans ces mêmes dispositions si nécessaires.

Et que s'il a vraiment comme je veux le croire , le souci de la Vérité, il ne pourra pas faire autrement que d'être ravis qu'on veuille lui prêter main forte sur quelque plan que ce soit, doctrinal ou autre.



ET C'EST POURQUOI JE DAINGNE VOULOIR AUSSI SIGNER LA LETTRE.


Dernière édition par Léon le Mar 26 Mai 2009, 1:29 pm, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10715
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Sandrine le Mar 26 Mai 2009, 3:44 am

JCMD67 a écrit:

je résume votre erreur, celle-ci consiste dans le principe suivant:

"ratzinger est hérétique donc il n'est pas Pape."(moi laic je le dis, c'est La Vérité, je suis l'Autorité, et donc ceux qui ne pensent pas comme moi sont excommuniés, communio in sacris etc...)

c'est un faux principe qui, comme je l'ai dit ailleurs, détruit de fond en comble la constitution meme de l'Eglise, société hierarchique et monarchique, ou un laic ne peut excommunier personne, pas plus qu'il ne peut juger un clerc. sinon c'est du protestantisme, ni plus ni moins.

Lisez ( ou relisez) ceci cher JCMD :

2e Concile de Constantinople
(5e œcuménique) 8ème session, 2 Juin 553 .
« Si quelqu'un n'anathématise pas Arius, Eunome, Macédonius, Apollinaire, Nestorius, Eutychès et Origène ainsi que leurs écrits impies, et tous les autres hérétiques condamnés et anathématisés par la sainte Église catholique et apostolique et les quatre saints conciles susdits, ainsi que tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables à celles des hérétiques susdits et qui ont persisté jusqu'à la mort dans leur propre impiété, qu'un tel homme soit anathème.»


Or, tenant compte de ce canon du Saint et universel 2e concile de Constantinople, soumettons le cas des popes Roncalli, Montini, Luciani, Wojtyla et Ratzinger* à l'enseignement infaillible de l'Eglise ...
(* que certains, type JCMD, se refusent à appeler hérétiques faute d'un jugement prononcé par le Siège Apostolique)

Le Siège Apostolique n'a pas besoin de rejuger au cas par cas (comme disent les coutequecoutistes) les hérésies des uns et des autres, d'ailleurs, l'histoire ressert toujours les mêmes plats...

Donc, voyons ce qu'ont soutenu Arius et sa secte ET QUI LEUR VALURENT L'ANATHÈME prononcé par le Pape Saint Libère en 359, repris par le 2e concile de Constantinople en 553 :

- Le credo du concile de Nicée (325) ATTESTE SOLENNELLEMENT CE DOGME : le Fils est « consubstantiel » au Père.

- Les ariens nient ce dogme remplaçant « consubstantiel » au Père par « de même nature » que le Père.

Résultat :

- Le pape Saint Libère excommunie les Ariens qui refusent le terme « consubstantiel ».

- Le 2e concile de Constantinople n'anathématise PLUS Arius (puisqu'il l'est déjà !) mais tout ceux qui n'anathématise pas Arius ... ainsi que tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables à celle d'Arius !!! (cf. la 8ème session du 2e concile de Constantinople .

DÉMONSTRATION (s'il en est besoin) en 3 exemples de la catholicité des traductions authentiques de ce passage du crédo ...

1. Missel quotidien et Vespéral, grande édition, (Imprimatur 1934) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Qui n'a pas été fait, mais engendré, CONSUBSTANTIEL au Père (...) .



2. Le grand missel-Rituel et Vespéral, édition Proost et cie, (Imprimatur 1955) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Engendré et non créé, CONSUBSTANTIEL à son Père (...) .



3. Le manuel du Chrétien, édition Desclée et cie, (Imprimatur 1949, réédité en 1956) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Qui n'a pas été fait, mais engendré, CONSUBSTANTIEL au Père (...) .



... CONTRE 3 exemples de traductions modernes suite à la réforme liturgique de J.23 Roncalli puis, du "concile" V2 :

1. Manuel des paroisses, éditions Tardy (Nihil Obstat et Imprimatur 1962) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Engendré, non pas créé, ayant LA MÊME NATURE que le Père (...)
.

2. Manuel des paroisses, éditions Tardy (Nihil Obstat et Imprimatur 1968) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Engendré, non pas créé, DE MÊME NATURE que le Père (...) .



3. Manuel des paroisses, éditions Tardy (Nihil Obstat et Imprimatur 1970) a écrit :
(...) Génitum, non factum, consubstantialem Patri (...) = (...) Engendré, non pas créé, DE MÊME NATURE que le Père (...) .


(notons que Bugnini nous informe dans ses mémoires que Paul VI s’est réservé lui-même l’approbation des traductions en langues vernaculaires !!!)

Personnellement, comme je ne veux pas faire partie de tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables (à celle d'Arius) et que je préfère éviter l'anathème promis par le 2e Concile de Constantinople à ceux qui n'anathématise pas Arius et ses hérésies ...

... je dis haut et fort :

ANATHÈME AUX POPES DE LA SECTE CONCILIAIRE !
ANATHÈME A CEUX QUI N'ANATHÉMATISENT PAS LA SECTE CONCILIAIRE ET SES POPES !

A vouloir refuser d'anathématiser Ratzinger sous prétexte que vous n'êtes qu'un laïc, vous tombez sous le coup du 2e Concile de Constantinople, à savoir :
« Si quelqu'un n'anathématise pas Arius, Eunome, Macédonius, Apollinaire, Nestorius, Eutychès et Origène ainsi que leurs écrits impies, et tous les autres hérétiques condamnés et anathématisés par la sainte Église catholique et apostolique et les quatre saints conciles susdits, ainsi que tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables à celles des hérétiques susdits et qui ont persisté jusqu'à la mort dans leur propre impiété, qu'un tel homme soit anathème.»

Attention, cher JCMD, de ne pas tomber dans l'opiniâtreté !

PS : je vous sens un peu tendu ces temps-ci ... Wink Attention, certaines fréquentations sont dangereuses ... Shocked
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  JCMD67 le Mar 26 Mai 2009, 5:48 am

Adhérer de tout coeur à cette profession est selon vous se faire protestant...

non.

mais se faire juge d'un clerc, de le déposer, oui.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  JCMD67 le Mar 26 Mai 2009, 5:52 am

Léon a écrit:Et ce n'est pas tout, ça s'est effacé.

Quant à M. l'Abbé Siegel, pour ma part - et je suis certain qu'il en est ainsi pour chacun de nous au Québec en ce Forum - je n'ai éprouvé et éprouve toujours pour cet homme, que du respect et de la sympathie, et ce n'est pas là une feinte de ma part.

Mais là n'est pas la question, puisqu'il faut faire passer Dieu, LA VÉRITÉ, l'Église d'abord, et laisser de coté les considérations humaines en ce combat suprême pour la FOI.

Et ce n'est pas là manifester du mépris envers qui que ce soit que de vouloir faire passer Dieu et ses intérets avant tout, d'abord; au contraire, ça ne peut que nous renforcir, nous unir d'avantage ..et en Dieu et pour Dieu.

Il en est ici voilà quelques années, qui pour s'être attaché à la personne de certains prêtres, ont été tout simplement emporté avec eux quand ceux-ci ont glisser dans l'erreur, voir même tombé dans l'hérésie, le chisme..

IL faut donc se liguer ensemble.

Nous sommes une armée; on a des Supérieurs; nos Armes sont la Prière, la Parole, la Charité; et notre Divin Chef c'est Jésus-Christ; notre Barque c'est l'Église; on a des Supérieurs..il faut se serrer les coudes, ..se tricotter serré.

Ceux qui croient qu'on a ouvert ce forum pour le plaisir de faire de la polémique, ou de faire valoir sa petite personne, de se gonfler l'égo, se mettent carrément un doigt dans l'oeil. Là n'est pas le but PANTOUTE.

Qu'on bafouille quelque peu parfois, qu'on se répète, ou qu'on exprime mal sa pensée, qu'on soit un tentinet maladroit, qu'on manque de précision, qu'on montre quelque travers, quelque défaut ou quelque faiblesse, l'important ce n'est pas tant la lettre qui n'est pas à dédaingner cependant, que le fond, l'idée .. l'idée qu'on a envers et contre tout, de vouloir défendre avec l'aide de Dieu, la VÉRITÉ, Notre-Seigneur, sa Très Sainte Mère, la Sainte Église, notre Foi;.. secourir les âmes.

N'a-t-on pas remarqué d'ailleurs, l'effort qu'on manifeste toujours pour aller chercher ce qui a Autorité, pour affirmer quoi que ce soit quant à la Foi, la Morale, et tout ce qui s'y rapporte, et ce afin d'être appuyé sur du solide, du Roc ?

On veux et doit crier sur les toits la Vérité, dénoncer les imposteurs, éclairer du mieux qu'on peut les âmes qui sont trompées et en grand danger de se perdre; qui peut nous reprocher cela ?

Nous ne sommes c'est sûr, que des pécheurs; ..mais des pécheurs de bonne foi, de bonne volonté; et qui faisons tout ce qui est en notre pouvoir par la grâce de Dieu pour rester dans la Lumière, la Vérité.

Et je suis certain, du moins j'ose le croire et le dire, que ce pauvre prêtre, cet homme qui se débat du mieux qu'il peut au milieu de cette Babel pour secourir les âmes, que lui aussi il est dans ces mêmes dispositions si nécessaires.

Et que s'il a vraiment comme j'ose le croire , le souci de la Vérité, il ne pourra pas faire autrement que d'être ravis qu'on veuille lui prêter main forte sur quelque plan que ce soit, doctrinal ou autre.



ET C'EST POURQUOI JE DAINGNE VOULOIR AUSSI SIGNER LA LETTRE.

Bravo et Merci cher léon! Very Happy
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Sandrine le Mar 26 Mai 2009, 6:03 am

Allez cher JCMD, puisque vous faites mine de ne pas avoir vu mon post, que pensez-vous de ça ?


A vouloir refuser d'anathématiser Ratzinger sous prétexte que vous n'êtes qu'un laïc, vous tombez sous le coup du 2e Concile de Constantinople, à savoir :
« Si quelqu'un n'anathématise pas Arius, Eunome, Macédonius, Apollinaire, Nestorius, Eutychès et Origène ainsi que leurs écrits impies, et tous les autres hérétiques condamnés et anathématisés par la sainte Église catholique et apostolique et les quatre saints conciles susdits, ainsi que tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables à celles des hérétiques susdits et qui ont persisté jusqu'à la mort dans leur propre impiété, qu'un tel homme soit anathème.»
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Diane le Mar 26 Mai 2009, 10:03 am

Deo Gratias a écrit:Allez cher JCMD, puisque vous faites mine de ne pas avoir vu mon post, que pensez-vous de ça ?


A vouloir refuser d'anathématiser Ratzinger sous prétexte que vous n'êtes qu'un laïc, vous tombez sous le coup du 2e Concile de Constantinople, à savoir :
« Si quelqu'un n'anathématise pas Arius, Eunome, Macédonius, Apollinaire, Nestorius, Eutychès et Origène ainsi que leurs écrits impies, et tous les autres hérétiques condamnés et anathématisés par la sainte Église catholique et apostolique et les quatre saints conciles susdits, ainsi que tous ceux qui ont tenu ou tiennent des opinions semblables à celles des hérétiques susdits et qui ont persisté jusqu'à la mort dans leur propre impiété, qu'un tel homme soit anathème.»

avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Roger Boivin le Mar 26 Mai 2009, 11:27 am

JCMD67 a écrit:





Bravo et Merci cher léon! Very Happy

J'oubliais :

Si j'éprouve de la sympathie et du respect pour M.l'Abbé Siegel, envers sa personne, c'est normal;
c'est un prêtre validement et licitement ordonné, d'un âge vénérable,
un combattant qui ne s'est pas laisser emporter par le Modernisme,
et dont on ne sait pas plus que ce qu'il a écrit dans sa lettre.

cependant il en est tout autrement pour ses erreures pratiques vis-à-vis des âmes,
dans des situations où il les placent en grand danger de se perdre,
selon ce qu'il a suffisemment exprimé de sa main entachée de libéralisme.

C'est donc une affaire la personne ( dont on peut prèter les meilleures intentions du monde ),
et une autre ses paroles et ses actes qui en soi-même peuvent être louables ou condamnables,
abstraction faite de ses intentions, de sa sincérité, ce qui est le domaine de Dieu;
..à moins qu'une telle dite personne les montre clairement.


Quant à Ratzi, en passant, c'en est si manifeste, son attachement à la sexte maçonnique,
et tout ce qu'il fait et dit de carrément ou subtilement contraire
à l'Enseignement billénaire de la Sainte Église Catholique,
qu'il est de notre devoir à tout chrétien de dénoncer publiquement
ce loup ravisseur des âmes, ce voyou endimanché, ce traitre perfide.



voilà je me devais de rajouter cela.


Dernière édition par Léon le Mar 26 Mai 2009, 6:52 pm, édité 10 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10715
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  ROBERT. le Mar 26 Mai 2009, 12:24 pm

Léon a écrit:Et ce n'est pas tout, ça s'est effacé.

Quant à M. l'Abbé Siegel, pour ma part - et je suis certain qu'il en est ainsi pour chacun de nous au Québec en ce Forum - je n'ai éprouvé et éprouve toujours pour cet homme, que du respect et de la sympathie, et ce n'est pas là une feinte de ma part.

Mais là n'est pas la question, puisqu'il faut faire passer Dieu, LA VÉRITÉ, l'Église d'abord, et laisser de coté les considérations humaines en ce combat suprême pour la FOI.

Et ce n'est pas là manifester du mépris envers qui que ce soit que de vouloir faire passer Dieu et ses intérets avant tout, d'abord; au contraire, ça ne peut que nous renforcir, nous unir d'avantage ..et en Dieu et pour Dieu.

Il en est ici voilà quelques années, qui pour s'être attaché à la personne de certains prêtres, ont été tout simplement emporté avec eux quand ceux-ci ont glisser dans l'erreur, voir même tombé dans l'hérésie, le chisme..

IL faut donc se liguer ensemble.

Nous sommes une armée; on a des Supérieurs; nos Armes sont la Prière, la Parole, la Charité; et notre Divin Chef c'est Jésus-Christ; notre Barque c'est l'Église; on a des Supérieurs..il faut se serrer les coudes, ..se tricotter serré.

Ceux qui croient qu'on a ouvert ce forum pour le plaisir de faire de la polémique, ou de faire valoir sa petite personne, de se gonfler l'égo, se mettent carrément un doigt dans l'oeil. Là n'est pas le but PANTOUTE.

Qu'on bafouille quelque peu parfois, qu'on se répète, ou qu'on exprime mal sa pensée, qu'on soit un tentinet maladroit, qu'on manque de précision, qu'on montre quelque travers, quelque défaut ou quelque faiblesse, l'important ce n'est pas tant la lettre qui n'est pas à dédaingner cependant, que le fond, l'idée .. l'idée qu'on a envers et contre tout, de vouloir défendre avec l'aide de Dieu, la VÉRITÉ, Notre-Seigneur, sa Très Sainte Mère, la Sainte Église, notre Foi;.. secourir les âmes.

N'a-t-on pas remarqué d'ailleurs, l'effort qu'on manifeste toujours pour aller chercher ce qui a Autorité, pour affirmer quoi que ce soit quant à la Foi, la Morale, et tout ce qui s'y rapporte, et ce afin d'être appuyé sur du solide, du Roc ?

On veux et doit crier sur les toits la Vérité, dénoncer les imposteurs, éclairer du mieux qu'on peut les âmes qui sont trompées et en grand danger de se perdre; qui peut nous reprocher cela ?

Nous ne sommes c'est sûr, que des pécheurs; ..mais des pécheurs de bonne foi, de bonne volonté; et qui faisons tout ce qui est en notre pouvoir par la grâce de Dieu pour rester dans la Lumière, la Vérité.

Et je suis certain, du moins j'ose le croire et le dire, que ce pauvre prêtre, cet homme qui se débat du mieux qu'il peut au milieu de cette Babel pour secourir les âmes, que lui aussi il est dans ces mêmes dispositions si nécessaires.

Et que s'il a vraiment comme j'ose le croire , le souci de la Vérité, il ne pourra pas faire autrement que d'être ravis qu'on veuille lui prêter main forte sur quelque plan que ce soit, doctrinal ou autre.



ET C'EST POURQUOI JE DAINGNE VOULOIR AUSSI SIGNER LA LETTRE.


Peut-être faudrait-il envoyer également cette lettre à M. l'Abbé Siegel, en même temps que nous lui enverrons une autre lettre , avec nos commentaires sur ses réponses ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32186
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  gabrielle le Mar 26 Mai 2009, 5:01 pm

Si l'abbé Siegel ne s'est pas laissé emporté par le modenisme, il s'est laissé emporter par le libéralisme.

C'est ce qui explique la teneur de sa lettre.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Roger Boivin le Mar 26 Mai 2009, 6:55 pm

Léon a écrit:
JCMD67 a écrit:





Bravo et Merci cher léon! Very Happy

J'oubliais :

Si j'éprouve de la sympathie et du respect pour M.l'Abbé Siegel, envers sa personne, c'est normal;
c'est un prêtre validement et licitement ordonné, d'un âge vénérable,
un combattant qui ne s'est pas laisser emporter par le Modernisme,
et dont on ne sait pas plus que ce qu'il a écrit dans sa lettre.

cependant il en est tout autrement pour ses erreures pratiques vis-à-vis des âmes,
dans des situations où il les placent en grand danger de se perdre,
selon ce qu'il a suffisemment exprimé de sa main entachée de libéralisme.

C'est donc une affaire la personne ( dont on peut prèter les meilleures intentions du monde ),
et une autre ses paroles et ses actes qui en soi-même peuvent être louables ou condamnables,
abstraction faite de ses intentions, de sa sincérité, ce qui est le domaine de Dieu;
..à moins qu'une telle dite personne les montre clairement.


Quant à Ratzi, en passant, c'en est si manifeste, son attachement à la sexte maçonnique,
et tout ce qu'il fait et dit de carrément ou subtilement contraire
à l'Enseignement billénaire de la Sainte Église Catholique,
qu'il est de notre devoir à tout chrétien de dénoncer publiquement
ce loup ravisseur des âmes, ce voyou endimanché, ce traitre perfide.



voilà je me devais de rajouter cela.

Merci Parce Domine;
je crois que c'est une faute de ma part de ne l'avoir préciser. J'ai donc fait la correction.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10715
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Diane le Mer 27 Mai 2009, 9:52 am

Merci, cher Léon, pour la correction!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  ROBERT. le Mer 27 Mai 2009, 1:30 pm

Parce Domine a écrit:Si l'abbé Siegel ne s'est pas laissé emporté par le modenisme, il s'est laissé emporter par le libéralisme.

C'est ce qui explique la teneur de sa lettre.

Le libéralisme ne mène-t-il pas, à plus ou moins longue échéance, au modernisme ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32186
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Diane le Mer 27 Mai 2009, 1:56 pm

CONFITEOR a écrit:
Parce Domine a écrit:Si l'abbé Siegel ne s'est pas laissé emporté par le modenisme, il s'est laissé emporter par le libéralisme.

C'est ce qui explique la teneur de sa lettre.

Le libéralisme ne mène-t-il pas, à plus ou moins longue échéance, au modernisme ?


Il suffit de savoir que le libéralisme est un péché!

Le moderniste et le libéralisme n'ont pas les mêmes principes!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  ROBERT. le Mer 27 Mai 2009, 2:36 pm

Marie-Madeleine a écrit:
CONFITEOR a écrit:
Parce Domine a écrit:Si l'abbé Siegel ne s'est pas laissé emporté par le modenisme, il s'est laissé emporter par le libéralisme.

C'est ce qui explique la teneur de sa lettre.

Le libéralisme ne mène-t-il pas, à plus ou moins longue échéance, au modernisme ?


Il suffit de savoir que le libéralisme est un péché!

Le moderniste et le libéralisme n'ont pas les mêmes principes!



Pourrait-on dire que les deux "systèmes" ridiculisent la religion, le libéraliste, ouvertement anti-clérical; et le moderno (INTRUS), beaucoup plus sournoisement, car lui, tout le monde le prend pour un catho, et lui-même, en prenant des textes de Pie XII, pour se donner plus de "croyabilité" si l'on peut dire..?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32186
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Diane le Mer 27 Mai 2009, 8:06 pm

Voilà, cher Confiteor, la différence entre le libéralisme et le moderniste! Shocked

Le libéralisme est un courant de pensée de philosophie politique, né d'une opposition à l'absolutisme et au droit divin dans l’Europe des Lumières (XVIIIe siècle), qui affirme la primauté des principes de liberté et de responsabilité individuelles sur le pouvoir du souverain. Il repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux qu'aucun pouvoir ne peut violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir au profit du libre choix de chaque individu.

Le libéralisme repose sur un précepte moral qui s'oppose à l'assujettissement de l'individu, d'où découlent une philosophie et une organisation de la vie en société permettant à chaque individu de jouir d'un maximum de liberté


Qui mieux que Saint Pie X peut nous dire ce qu'est le modernisme Extrait de Pascendi

« Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au cœur de l'Église, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Église, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Église ; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'œuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité. »
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  Monique le Mer 27 Mai 2009, 8:32 pm

Marie-Madeleine a écrit:
Qui mieux que Saint Pie X peut nous dire ce qu'est le modernisme Extrait de Pascendi

« Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au cœur de l'Église, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Église, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Église ; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'œuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité. »

Et c'est pour cela que Saint Pie X ne s’était pas contenté d’écrire « Pascendi », il avait excommunié Tyrel et Loisy, il avait fait prêter le serment anti-moderniste.
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les foudres divines

Message  ROBERT. le Mer 27 Mai 2009, 9:40 pm

Marie-Madeleine a écrit:Voilà, cher Confiteor, la différence entre le libéralisme et le moderniste! Shocked

Le libéralisme est un courant de pensée de philosophie politique, né d'une opposition à l'absolutisme et au droit divin dans l’Europe des Lumières (XVIIIe siècle), qui affirme la primauté des principes de liberté et de responsabilité individuelles sur le pouvoir du souverain. Il repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits fondamentaux qu'aucun pouvoir ne peut violer. En conséquence, les libéraux veulent limiter les obligations sociales imposées par le pouvoir au profit du libre choix de chaque individu.

Le libéralisme repose sur un précepte moral qui s'oppose à l'assujettissement de l'individu, d'où découlent une philosophie et une organisation de la vie en société permettant à chaque individu de jouir d'un maximum de liberté


Qui mieux que Saint Pie X peut nous dire ce qu'est le modernisme Extrait de Pascendi

« Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au cœur de l'Église, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Église, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Église ; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'œuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité. »

Merci chère amie de nous faire bénéficier des vos travaux, dont je me suis permis de les citer in extenso et dotés d'une police plus grande, tellement est importante la compréhension de ces deux tentacules de la pieuvre diabolique qui veut ruiner jusqu'au souvenir de Notre-Seigneur...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32186
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum