CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:14 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

MARIAGE

Trois volets :

1er - je veux me marier et il n'y a pas de prêtre (authentique et dont le ministère soit licite), que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

2ième - Quelqu'un dans ma famille ou chez mes amis veux se marier mais dans la pseudo religion de Montini ("la concilière" ou moderno-maçonnique), que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

3ième - J'ai un père, une mère, un frère, une sœur ou quelqu'un de mes amis ou connaissances qui est dans l'adultère et qui se pointe chez toi, ou que je veux ou dois inviter, ou.. enfin ! je ne sais quelle situation qui se présente; que puis-je ou que dois-je faire dans ces cas là ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:23 am, édité 3 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:16 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

CONFESSION sacrementelle

J'ai besoin de me confesser, mais il n'y a pas de prêtre catholique dans les parages, que dois-je faire et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?


**


LA COMMUNION sacramentelle

Je veux recevoir la sainte communion, je veux communier, et je n'ai évidemment pas l'occasion de voir aucun prêtre qui soit authentiquement catholique, que dois-je et que puis-je faire alors ..et surtout ne pas faire ?

De même pour la première communion de mon ou de mes enfants ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:23 am, édité 3 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:19 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

BAPTÊME

Deux volets

1er - Ma femme viens d'avoir un enfant et il n'y a pas de prêtre catholique dans les parages, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

2ième - Dans ma famille ou chez des amis ("concilières") il y a un baptême, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?



***

PARRAIN ou MARRAINE

Dans ma famille ou chez des amis ("conciliaires"), on me demande pour être parrain, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:24 am, édité 3 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:22 am


CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

L'ÉCOLE

Mon enfants ou mes enfants sont en âge d'aller à l'école, mais comme de raison il n'y a pas d'école catholique dans les parrages, que dois-je et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par Roger Boivin le Ven 29 Jan 2016, 8:57 am, édité 3 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:30 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

DÉCÈS d'un ami ou d'un parent

Deux volets

1er - Un fidèle catholique ( moi, ma femme, mon enfant, ami, etc) décède, que dois-je et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?

a) - quant au salon funéraire ?
b) - quand au service religieux lui-même ?
c) - quand à l'enterrement lui-même ?
d) - quand au cimetière lui-même ?

2ième - Dans ma famille ou chez des amis ("concilières") il y a décès, que puis-je et que dois-je faire ..ou ne pas faire ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:25 am, édité 2 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:33 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

MESSE

C'est dimanche ou jour de fête, et je dois et veux aller à la messe, et comme de raison aucun prêtre authentiquement ordonné et dont le ministère soit licite, que puis-je et dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:26 am, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:39 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

POLITIQUE

Élections

Que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?


Dernière édition par roger le Jeu 10 Jan 2013, 11:26 am, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 8:53 am

CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

LA VIE RELIGIEUSE

Je suis attiré par la vie religieuse et, malheureusement toute les communautés sont passées au modernisme ou en affiliation avec ; que puis-je et que dois-je alors faire ..et surtout que ne dois-je pas faire ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Jeu 10 Jan 2013, 11:33 am

Et j'en oublie sûrement !

S'il vous en vient d'autres situations à l'esprit ne manquez pas de les ajouter à la liste.

Surtout qu'on ne manque pas de compléter ce dossier par des réponses concises et complètes ; .. pour le bien de tous et de chacun.

Merci.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Catherine le Jeu 10 Jan 2013, 3:58 pm

Très bien, Roger, je vais tâcher d'écrire (en rouge foncé au milieu du texte de Roger) les réponses que je donnerai:


roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

MARIAGE

Trois volets :

1er - je veux me marier et il n'y a pas de prêtre (authentique et dont le ministère soit licite), que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

En l'absence de prêtre, échanger les consentements devant deux témoins, cérémonie qu'il faut bien sûr encadrer de prières. Malheureusement, pas de bénédiction nuptiale possible, ni bénédiction des anneaux (puisque seul un prêtre peut le faire): n'étant pas nécessaires à la validité du mariage, il faut s'en passer plutôt que se rendre coupable de "communicatio in sacris".

2ième - Quelqu'un dans ma famille ou chez mes amis veux se marier mais dans la pseudo religion de Montini ("la concilière" ou moderno-maçonnique), que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Personnellement, je n'y suis jamais allée quand le cas s'est présenté. Mais peut-être que certaines situations peuvent être particulièrement épineuses, (par exemple quand ce sont ses propres enfants qui se marient, pour éviter trop de conflit? ... je ne sais pas encore.... pour le moment je ne suis pas concernée) dans ce cas-là, il me semble que l'Eglise tolère qu'on y assiste, mais purement passivement, et sans prendre part à un quelconque acte de culte. Ou bien par exemple aller au repas et pas à la cérémonie religieuse....Un peu au cas par cas, non?

3ième - J'ai un père, une mère, un frère, une sœur ou quelqu'un de mes amis ou connaissances qui est dans l'adultère et qui se pointe chez toi, ou que je veux ou dois inviter, ou.. enfin ! je ne sais quelle situation qui se présente; que puis-je ou que dois-je faire dans ces cas là ..et surtout ne pas faire ?

je dirai: les recevoir la journée en visite (ou aller les voir) , oui, et leur montrer l'exemple d'une vraie charité chrétienne (on n'attrape pas des mouches avec du vinaigre) mais bien sûr ne leur laisser croire par aucun moyen qu'on les approuve; aussi délicatement que possible leur montrer l'état de leur âme; ne pas les recevoir pour dormir....



roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

CONFESSION sacrementelle

J'ai besoin de me confesser, mais il n'y a pas de prêtre catholique dans les parages, que dois-je faire et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Mis à part le danger de mort (physique!) une confession faite à un prêtre sans juridiction est invalide; non seulement les péchés ne sont pas pardonnés, mais on en rajoute un puisque c'en est un de recevoir un sacrement invalide en connaissance de cause.
S'exhorter à la contrition parfaite (le plus souvent possible), c'est-à-dire au regret d'avoir offensé Dieu parce qu'Il est infiniment aimable (et non par rapport au châtiment que mérite le péché) avec la volonté de faire une vraie confession sacramentelle dès que possible.
Et avoir une grande confiance en la miséricorde de Dieu, en même temps qu'une grande défiance de soi-même...


**


LA COMMUNION sacramentelle

Je veux recevoir la sainte communion, je veux communier, et je n'ai évidemment pas l'occasion de voir aucun prêtre qui soit authentiquement catholique, que dois-je et que puis-je faire alors ..et surtout ne pas faire ?

Communion spirituelle; s'habituer à parler en son coeur à Notre-Seigneur , en toutes occasions, tout au long des journées ; désirer sincèrement recevoir la communion sacramentelle dès que possible.

De même pour la première communion de mon ou de mes enfants ?

Pas évident quand ils n'ont jamais vu une vraie messe et une vraie hostie...néanmoins la grâce de Dieu pouvant tout, si nous vivons cette situation c'est que les enfants aussi peuvent apprendre à aimer et servir Dieu même sans la confession et communion sacramentelle...

Leur apprendre à parler à Jésus et à lui demander de venir dans son coeur. Leur inculquer qu'il faut demander "pardon" aussitôt après avoir péché...

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

BAPTÊME

Deux volets

1er - Ma femme viens d'avoir un enfant et il n'y a pas de prêtre catholique dans les parages, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Trouver un homme catholique qui procèdera à l'ondoiement (c'est-à-dire la formule absolument nécessaire à la validité du baptême, mais sans les prières complémentaires que seul un clerc peut faire) . Si c'est possible, trouver deux bons catholiques pour parrain et marraine; s'il n'y en a pas, ils ne sont pas obligatoires dans le cas d'un ondoiement. S'engager à faire réaliser les cérémonies complémentaires dès qu'on connaîtra un prêtre catholique. Une belle coutume est de consacrer l'enfant nouvellement baptisé à la sainte Vierge. A noter: dans le cas de nécessité, le ministre du baptême est, dans l'ordre: un diacre, un homme catholique, une femme catholique; toute personne non catholique; le père (et la mère en second ressort)de l'enfant ne doit baptiser que s'il n'y a vraiment personne d'autre; de même il ne faut préférer une femme à un homme que si des raisons de décence l'exigent. Je dis tout cela de mémoire, mais je n'invente pas, cela est écrit dans le catéchisme (ou théologie)

2ième - Dans ma famille ou chez des amis ("concilières") il y a un baptême, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Personnellement, je n'irai pas.



***

PARRAIN ou MARRAINE

Dans ma famille ou chez des amis ("conciliaires"), on me demande pour être parrain, que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Non, il faut refuser, on ne peut le faire sans se rendre coupable de "communicatio in sacris"

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

L'ÉCOLE

Mon enfants ou mes enfants sont en êge d'aller à l'école, maais comme de raison il n'y appas d'école catholique dans les parrages, que dois-je et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Dans la mesure du possible, les garder à la maison et leur donner une instruction chrétienne, uqleques grands que soient les sacrifices que cela impose à la maman. Néanmoins là-aussi c'est quand même du cas par cas, il peut y avoir des situations, très personnelles et très propres à chacun, où on n'a pas le choix: ex: problèmes sérieux de santé, ou bien tout simplement...qu'une loi interdise l'école à la maison! (je pense que nous n'en sommes pas si loin en France) Dans ce cas-là trouver l'école la plus petite et la moins pire possible et décupler ses efforts pour "rattraper" à la maison. Et surtout, prier le Bon Dieu qu'Il préserve ces petites âmes...et faire une grande confiance à la sainte Providence de Dieu, quoiqu'il arrive!

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

DÉCÈS d'un ami ou d'un parent

Deux volets

1er - Un fidèle catholique ( moi, ma femme, mon enfant, ami, etc) décède, que dois-je et que puis-je faire ..et surtout ne pas faire ?

a) - quant au salon funéraire ?
b) - quand au service religieux lui-même ?
c) - quand à l'enterrement lui-même ?
d) - quand au cimetière lui-même ?

a) je ne sais pas si la loi permet de garder et veiller un mort chez soi?
b) simples prières récitées par des fidèles catholiques
c) en France je crois qu'on appelle cela "enterrement civil", c'est-à-dire pas de représentant religieux.
d) ?



2ième - Dans ma famille ou chez des amis ("concilières") il y a décès, que puis-je et que dois-je faire ..ou ne pas faire ..et surtout ne pas faire ?

Souvent il est délicat de ne pas aller à un enterrement de la famille; dans ce cas, nous, nous restons en-dehors de l'église, et nous suivons seulement au cimetière, mais sans aucune participation. Quand la cérémonie est finie, nous nous mettons à genoux au bord de la tombe et prions pour le défunt.
Le cas ne s'est jamais présenté pour nous, mais s'il s'agissait d'une crémation, nous n'irions pas du tout.

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

MESSE

C'est dimanche ou jour de fête, et je dois et veux aller à la messe, et comme de raison aucun prêtre authentiquement ordonné et dont le ministère soit licite, que puis-je et dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Nous lisons la messe chez nous, ou plus exactement mon mari lit à haute voix pour toute la famille les prières que les fidèles pouvaient lire autrefois pendant que le prêtre lisait les paroles de la messe proprement dite (un jour si j'ai le temps je le mettrai en ligne), au milieu desquelles bien sûr on lit le propre de chaque dimanche. Communion spirituelle.

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

POLITIQUE

Élections

Que puis-je et que dois-je faire ..et surtout ne pas faire ?

Comme il n'y a aucun candidat catholique et qu'on n'est pas prêt de voir le jour où il y en aura un, la question est vite réglée!

roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

LA VIE RELIGIEUSE

Je suis attiré par la vie religieuse et, malheureusement toute les communautés sont passées au modernisme ou en affiliation avec ; que puis-je et que dois-je alors faire ..et surtout que ne dois-je pas faire ?

Offrir au Bon Dieu ce grand sacrifice et cette terrible peine pour une âme qui aime Dieu, et faire le plus de bien que l'on peut autour de soi; aider les familles catholiques.


avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  ROBERT. le Jeu 10 Jan 2013, 5:11 pm

.

Merci à Roger pour avoir posé toutes ces questions. Very Happy

Merci à Catherine pour vos réponses... I love you

Je vous lirai tous deux durant la semaine... (ou ce qui en reste ... Laughing ) study

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  ROBERT. le Jeu 10 Jan 2013, 7:59 pm

.
Catherine, je trouve vos conseils sensés et judicieux. Merci beaucoup.

Que Dieu vous garde, ainsi que toute votre famille.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  gabrielle le Ven 11 Jan 2013, 8:16 am

Catherine a écrit:Très bien, Roger, je vais tâcher d'écrire (en rouge foncé au milieu du texte de Roger) les réponses que je donnerai:


roger a écrit:CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

(...)
3ième - J'ai un père, une mère, un frère, une sœur ou quelqu'un de mes amis ou connaissances qui est dans l'adultère et qui se pointe chez toi, ou que je veux ou dois inviter, ou.. enfin ! je ne sais quelle situation qui se présente; que puis-je ou que dois-je faire dans ces cas là ..et surtout ne pas faire ?

je dirai: les recevoir la journée en visite (ou aller les voir) , oui, et leur montrer l'exemple d'une vraie charité chrétienne (on n'attrape pas des mouches avec du vinaigre) mais bien sûr ne leur laisser croire par aucun moyen qu'on les approuve; aussi délicatement que possible leur montrer l'état de leur âme; ne pas les recevoir pour dormir....



Je ne puis tout lire aujourd'hui.. mais sur ce point je mettrais un bémol...

Adultère sont objectivement des pécheurs public, s'il frappe à ma porte... OK... mais je ne les visites pas ni les invite... car si je le fais, je dois absolument faire des choses pour clarifier la situation..

Je m'explique, à la table, est-ce que je les place un à côté de l'autre comme des époux? Si je le fais, alors mon geste banalise leur situation et les égalise avec ceux qui sont légitimement marié.

Je suis d'accord, il faut leur montrer leur situation en opposition directe avec Dieu, le scandale qu'ils font, mais je ne crois pas qu'un repas soit le moment, les conversations glissent sur des sujets banals et les gens sont très peu réceptifs..

La charité demande parfois l'exclusion afin de faire un bien supérieur aux âmes...

S'ils sont dans le besoin ou malades, alors pas d'hésitation à les secourir...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Catherine le Ven 11 Jan 2013, 9:18 am

gabrielle a écrit:

Je ne puis tout lire aujourd'hui.. mais sur ce point je mettrais un bémol...

Adultère sont objectivement des pécheurs public, s'il frappe à ma porte... OK... mais je ne les visites pas ni les invite... car si je le fais, je dois absolument faire des choses pour clarifier la situation..

Je m'explique, à la table, est-ce que je les place un à côté de l'autre comme des époux? Si je le fais, alors mon geste banalise leur situation et les égalise avec ceux qui sont légitimement marié.

Je suis d'accord, il faut leur montrer leur situation en opposition directe avec Dieu, le scandale qu'ils font, mais je ne crois pas qu'un repas soit le moment, les conversations glissent sur des sujets banals et les gens sont très peu réceptifs..

La charité demande parfois l'exclusion afin de faire un bien supérieur aux âmes...

S'ils sont dans le besoin ou malades, alors pas d'hésitation à les secourir...

C'est vrai...en tous cas en ce qui concerne la famille.

Mais je pense par exemple, aux voisins, ou à des connaissances peu proches (du coeur, je veux dire) : concrètement, admettons qu'il y ait une petite réunion de voisinage pour un apéro ou un gouter: si l'un de mes voisins est divorcé/remarié, je refuse d'y aller parce qu'il est présent? Sachant bien sûr qu'effectivement ce n'est pas dans ce genre de réunion que je vais pouvoir lui parler de son âme...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  gabrielle le Sam 12 Jan 2013, 8:54 am

La situation que tu places dans ton message, est pour moi bien inconnue, ce genre de chose n'arrive pas dans une grande ville comme Montréal.

Ce genre de circonstances ayant un domaine plus large et impersonnel, peut-être que la conduite peut être différente.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Benjamin le Sam 12 Jan 2013, 12:30 pm


Si je puis me permettre je voudrais ajouter une question à ce dossier (en espérant qu'elle ne soit pas hors-sujet) :

- Je souhaite me procurer médailles, scapulaires, cierges, etc., réellement bénis ;

Comment faire ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6298
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Catherine le Sam 12 Jan 2013, 2:26 pm

gabrielle a écrit:La situation que tu places dans ton message, est pour moi bien inconnue, ce genre de chose n'arrive pas dans une grande ville comme Montréal.

Ce genre de circonstances ayant un domaine plus large et impersonnel, peut-être que la conduite peut être différente.

Oui, certainement, la vie doit être différente dans une grande ville, ou bien à la campagne. Ici, tout le monde se connaît, et tout le monde sait tout sur nous...parfois même avant nous-même! Laughing ...Difficile de ne pas ouvrir à un voisin qui sonne à la porte! Very Happy

D'ailleurs, dans le cadre de l'école à la maison, nous avons tout intérêt à ne surtout pas montrer une attitude sectaire (or on se fait très vite taxer de sectarisme!) et fermée; les inspecteurs académiques ou les services sociaux (pour le contrôle social) n'hésitent pas à poser des questions très précises et très orientées aux enfants.
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Catherine le Sam 12 Jan 2013, 2:27 pm

Benjamin a écrit:
Si je puis me permettre je voudrais ajouter une question à ce dossier (en espérant qu'elle ne soit pas hors-sujet) :

- Je souhaite me procurer médailles, scapulaires, cierges, etc., réellement bénis ;

Comment faire ?

Alors là...bonne question! Des médailles, nous les achetons dans les boutiques "modernistes" (je ne sais pas où en trouver autrement?) , évidemment elles ne sont malheureusement pas bénies, de même que les chapelets, etc...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Benjamin le Sam 12 Jan 2013, 3:42 pm


Mon chapelet date des années 1930, je l'ai trouvé sur le site Priceminister. Mais je cherche encore, entre autres, de vieilles médailles (médaille miraculeuse, médaille de Saint Benoît, sportelle de Rocamadour, etc...).
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6298
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Sam 12 Jan 2013, 4:16 pm


..en passant..

..pour le mariage, dans le code de droit canonique 1917 :


Pour qui veux se marier quoique privé de la présence d'un prêtre (authentique et dont le ministère soit licite) :


1098 - S'il n'est pas possible d'avoir ou d'aller trouver sans grave inconvénient le curé, ou l'Ordinaire, ou le prêtre délégué, qui assisteraient au mariage selon la norme des Can. 1095-1096 :
n1) En cas de péril de mort, le mariage contracté devant les seuls témoins est valide et licite; et même en dehors de ce cas, pourvu qu'en toute prudence, il faille prévoir que cette situation durera un mois ;
n2) Dans les deux cas, si un autre prêtre pouvait être présent, il devrait être appelé et assisterait, avec les témoins, au mariage, le mariage étant toutefois valide devant les seuls témoins.

Dans le cas d'une cérémonie (ar)religieuse dans une église :


1258 - p.1 Il n'est pas permis aux fidèles d'assister activement ou de prendre part, sous quelque forme que ce soit, aux rites sacrés non-catholiques.
p.2 La présence passive ou simplement matérielle aux cérémonies d'un culte hétérodoxe peut être tolérée pour un motif d'honneur à rendre ou d'obligation de politesse. Ce motif doit être sérieux et, en cas de doute, soumis à l'appréciation de l'Ordinaire. Il est ainsi permis de prendre part aux funérailles et au mariage des non-catholiques, ainsi qu'aux solennités analogues, mais pourvu que tout danger de perversion et de scandale soit écarté.
Un extrait de L'INFÂME TRAHISON :
Certains nous objecteront que l'Église Catholique a toujours permis, pour des raisons de civilité, d'assister de manière passive à des cultes hérétiques (protestant, juif, etc.) Cela est vrai, mais cette permission accordée par l'Église (rappelons que cela était permis de façon très occasionnelle, à des conditions très strictes et tout danger de scandale devait être soigneusement évité) ne peut s'appliquer dans le problème que nous vivons présentement. Lorsque quelqu'un assistait de façon passive à un culte hérétique pour des raisons de civilité, il ne pouvait avoir aucune confusion, ni méprise, parce que le temple protestant, la synagogue juive était clairement identifié comme tel et il n'y avait aucun risque que la présence d'un catholique soit interprétée comme un encouragement ou une approbation de ces cultes; tout le monde comprenait bien, alors, que l'unique raison de cette présence était la sympathie ou un devoir de civilité obligatoire. Tel n'est pas le cas de l'assistance à la "nouvelle messe", même dans les circonstances spéciales. L'endroit où se déroule la "cérémonie" est officiellement identifié comme une église catholique; le soi-disant nouveau culte est reconnu par la majorité comme étant on ne peut plus catholique et orthodoxe; les assistants sont des catholiques. Votre présence sera considérée comme normale puisqu'étant catholique , vous assistez à une cérémonie qui passe pour "catholique". Voilà la confusion, le scandale; nous n'avons pas le droit de laisser un seul instant penser à quiconque que nous favorisons cette parodie de la messe qu'est le nouveau culte; et qui est en plus un scandale. Le scandale consiste à agir de façon à faire penser ou agir quelqu'un de façon mauvaise et c'est cela que nous faisons si nous assistons, même passivement, à la "nouvelle messe"; par notre présence, nous laissons croire que ce culte est catholique, alors qu'en fait il est protestant. Il est clair que nous ne pouvons en aucun temps nous faire, en quelque sorte, les complices muets d'une si odieuse supercherie. Cela peut paraître dur, mais en fait cette attitude est guidée uniquement par la charité et l'amour de la Vérité.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  gabrielle le Dim 13 Jan 2013, 6:40 am

@ Benjamin,

Avez-vous regarder du côté des marchands qui vendent de vieux objets?

Ici, ça se nomme "marché aux puces" il y aussi des magasins qui vendent des vêtements usagés et des objets...

A part cela, je ne vois réellement pas où vous pourriez trouver cela.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Roger Boivin le Dim 13 Jan 2013, 6:58 am

Benjamin a écrit:
Si je puis me permettre je voudrais ajouter une question à ce dossier (en espérant qu'elle ne soit pas hors-sujet) :

- Je souhaite me procurer médailles, scapulaires, cierges, etc., réellement bénis ;

Comment faire ?

Benjamin a écrit:
Mon chapelet date des années 1930, je l'ai trouvé sur le site Priceminister. Mais je cherche encore, entre autres, de vieilles médailles (médaille miraculeuse, médaille de Saint Benoît, sportelle de Rocamadour, etc...).

gabrielle a écrit:@ Benjamin,

Avez-vous regarder du côté des marchands qui vendent de vieux objets?

Ici, ça se nomme "marché aux puces" il y aussi des magasins qui vendent des vêtements usagés et des objets...

A part cela, je ne vois réellement pas où vous pourriez trouver cela.
Même anciens, je ne suis pas sûr qu'ils aient conservé leur bénédiction ; faudrait vérifier ce qu'en dit le dit canon en plusieurs tomes. Enfin ! c'ést mon ti-moi-même qui pense ça.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  gabrielle le Dim 13 Jan 2013, 7:40 am

Ton ti-toi-même à raison.

Un objet béni ne peut être vendu, il perd sa bénédiction, car c'est de la simonie.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Benjamin le Dim 13 Jan 2013, 7:47 am

gabrielle a écrit:Ton ti-toi-même à raison.

Un objet béni ne peut être vendu, il perd sa bénédiction, car c'est de la simonie.

Je n'avais même pas pensé à cela scratch

Pour les marchés aux puces : je vis dans une petite ville, donc je ne sais pas s'il y aura grand-chose, mais surtout, les objets seraient là aussi vendus et non donnés...
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6298
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCRÈTEMENT aujourd'hui, qu'est-ce qu'être catholique ?

Message  Javier le Dim 13 Jan 2013, 4:44 pm

Ces questions et réponses sont vraiment intéressantes et très pratiques pour la vie quotidienne.

Merci beaucoup, chers Roger et Catherine ! Very Happy
avatar
Javier

Nombre de messages : 1825
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum