Un aperçu du syncrétisme en France...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 04 Déc 2012, 7:26 am

Bouddhistes, musulmans, chrétiens, juifs : tous ensemble !


À Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne, un lotissement a été créé à l'initiative de la mairie pour accueillir des lieux de culte. Bouddhistes, juifs, musulmans et chrétiens évangéliques s'apprêtent à vivre leur foi les uns à côté des autres. À terme, cette « esplanade des religions » réunira une pagode, une église, un temple, une synagogue et une mosquée.

On croit se promener dans une de ces villes-champignons comme il en a tant poussé autour de Paris. Et l'on est dans un authentique melting-pot culturel et ethnique. Une trentaine de nationalités représentées. Plus de la moitié de la population d'origine étrangère, d'Asie surtout. Le monde dans un morceau de Brie, mais si peu visible... Bienvenue à Bussy-Saint-Georges !

Depuis quinze ans qu'il est maire, Hugues Rondeau accompagne la mutation de sa commune, naguère bourg rural avec son église et ses deux-trois cafés, aujourd'hui coquette cité de 25 000 habitants, traversée de grandes avenues. Ces derniers mois, on a beaucoup parlé de Bussy dans la presse. Dans son bureau de l'hôtel de ville, l'élu de centre droit brandit avec fierté un périodique espagnol qui a consacré de pleines pages à sa paisible commune.

L'objet de cette attention médiatique ? Un lotissement en cours d'achèvement dans un quartier neuf, en bordure de terres agricoles. Un lotissement voulu par le maire qui, depuis dix ans, pousse un projet unique en France : réunir sur un même lieu des religions qu'ailleurs, on dit souvent inconciliables.

Au bout de la voie en cul-de-sac qui dessert cette « esplanade des religions », voici la mosquée, avec son toit dont un angle pointe en direction de La Mecque. À côté, une parcelle vide : l'emplacement de la future synagogue. La communauté juive - 120 familles - n'a pas encore bouclé son financement. « Les travaux devraient démarrer au printemps », assure Guy Benarousse, le rabbin.

On fait quelques mètres, et on tombe sur un autre édifice en chantier : le temple bouddhiste Lao. Il fait parking commun avec un vaste bâtiment ressemblant à une entreprise d'informatique : la pagode bouddhiste Fo Guang Shan. Avec 5 000 mètres carrés de surface au sol, c'est la plus grande d'Europe. Une église évangélique arménienne complètera le tableau de cet oecuménisme sans équivalent dans le pays.

« Construire une ville, c'est intégrer le fait religieux », tranche Hugues Rondeau, lui-même catholique pratiquant. Il raconte comment, au fur et à mesure de leur arrivée, les communautés se sont tournées vers la mairie pour obtenir des salles afin d'y pratiquer leurs religions. « Au nom de la laïcité, je ne pouvais laisser se privatiser des lieux publics. Mais il fallait, en même temps, permettre à leur foi de s'exprimer. » Ainsi est née, il y a dix ans, l'idée du « lotissement cultuel et culturel ».

« Nous sommes fiers de ce projet »

Les terrains appartenaient à l'État que le maire a convaincu de céder pour 90 € le mètre carré, au lieu de 250 €. « Cela ne lui a rien rapporté, mais cela ne lui a rien coûté. » La grande pagode bouddhiste a été la première à sortir de terre. Comme les autres, elle a dû se plier à un rigoureux cahier des charges concernant son aspect extérieur. « Notre projet a été soumis à l'architecte des Bâtiments de France. Nous devions nous intégrer dans l'architecture locale, mais il fallait aussi que le caractère religieux de notre temple soit visible », raconte Khampheng Phouisangiem, la secrétaire de l'association laotienne.

Elle avoue qu'elle aurait aimé un style asiatique plus marqué. Mais se console en évoquant les deux petits bâtiments dans le patio. Cachés de la rue, ils pourront arborer les toits de tuile rouge vif ourlés de « coyos » caractéristiques de son pays natal.

À la grande pagode, c'est à l'intérieur que le sacré apparaît. La « nonne » Miao-Shi vous emmène dans la grande salle de prière, où trône une statue du Bouddha : trois mètres de haut, huit tonnes de jade de Birmanie. Ce bouddhisme « du grand véhicule » ne compte que 700 fidèles en France, et une poignée à Bussy-Saint-Georges. Le monastère, dont la construction a coûté 19 millions d'euros, a vocation à servir de QG européen à la religion. Mao-Chien, la « vénérable », insiste sur les cours de Tai Chi et de méditation dispensés aux fidèles comme aux non croyants. Et se défend de tout prosélytisme.

« Ce qui se passe ici est un des plus beaux projets du vivre ensemble de France, car il s'adresse autant à celui qui croit qu'à celui qui ne croit pas », dit le rabbin Guy Benarousse. À Bussy, les juifs ont insisté pour que leur synagogue soit construite à côté de la mosquée. « Nous sommes fiers de ce projet, fier de montrer que la tolérance est une des valeurs de l'islam », renchérit Driss Aboury, président de l'association cultuelle musulmane.

Seuls manquent dans le décor les catholiques. Mais l'église de Bussy est toute neuve, quatorze ans à peine. Ce qui n'empêche pas Pierrick Lemaître, le curé, de donner sa pleine et entière bénédiction au projet.


( source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Bouddhistes-musulmans-chretiens-juifs-tous-ensemble-%5Bvideos%5D_3639-2138771_actu.Htm )

Malheureusement, aucune chute de météorite n'est prévue dans la région...
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  gabrielle le Mar 04 Déc 2012, 7:53 am

J'y reviendrai.

Pour le météorite... prions! Laughing
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Catherine le Mar 04 Déc 2012, 8:54 am

Benjamin a écrit:
Malheureusement, aucune chute de météorite n'est prévue dans la région...

Excellent! Very Happy
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 04 Déc 2012, 3:03 pm

gabrielle a écrit:
...Pour le météorite... prions! Laughing

Catherine a écrit:
Benjamin a écrit:
Malheureusement, aucune chute de météorite n'est prévue dans la région...

Excellent! Very Happy

Le maire de cette ville, et le curé moderno encore plus, s’attirent très certainement la colère de Dieu avec ce comportement : il se défend de tout prosélytisme. en permettant à leur foi de s'exprimer: c.à.d. : à toute superstition d’avoir pignon sur rue plutôt !! affraid


Allez hop ! Exit la religion catholique avec toutes ces superstitions, tout ce "melting pot" diabolique … recevant la "bénédiction" du "curé" par-dessus le marché !! affraid


Rassurez-vous en ce qui concerne le météorite: Laughing la colère du Père Éternel pourrait s’avérer bien plus surprenante dans sa manifestation que la chute d’un simple caillou !

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  gabrielle le Jeu 06 Déc 2012, 7:22 am

C'est l'installation d'un Assise 86 en permanence et je crois que ce ne sera pas le dernier.

C'est de cette façon que l'on peut faire naitre une religion mondiale.

Le but de cela, est de laver les cerveaux... à force de voir des surfaces multi-religieuses , mélangeant le paganisme, l'hérésie et le talmudisme... les cathos finiront à long terme a aller chez tous, car l'égalité et la façade de liberté les induiront à penser que tout cela est pareil et qu'eux sont dans le tas avec les autres.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Ven 07 Déc 2012, 9:29 am

gabrielle a écrit:

...Le but de cela, est de laver les cerveaux... à force de voir des surfaces multi-religieuses , mélangeant le paganisme, l'hérésie et le talmudisme... les cathos finiront à long terme a aller chez tous, car l'égalité et la façade de liberté les induiront à penser que tout cela est pareil et qu'eux sont dans le tas avec les autres.

Votre commentaire résume parfaitement la pensée de Voltaire qui dit qu'un mensonge répété mille fois devient une vérité..
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Dim 09 Déc 2012, 9:05 pm

Benjamin a écrit:
Malheureusement, aucune chute de météorite n'est prévue dans la région...

Une bonne nouvelle Benjamin:

Une météorite a été aperçue au-dessus du Texas [USA] le vendredi 7 décembre 2012 à 6h45 du matin...
http://fr.sott.net/article/11853-Une-meteorite-apercue-au-dessus-du-Texas

Cette météorite doit souffrir d'américanisme !! Very Happy
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 22 Jan 2013, 7:28 am


Toujours en France... :

Dans le Nord, l’œcuménisme avance pas à pas


À l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, les différentes Églises chrétiennes du Nord organisent un Festival de l’œcuménisme.

Célébration œcuménique à Lambersart (Nord), l’an dernier. La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est l’occasion de « partager nos différences ».


À Marcq-en-Barœul, [conciliaires], protestants et orthodoxes, réunis l’espace d’une soirée, témoignent que le dialogue passe par une meilleure connaissance de l’autre.


Malgré l’épaisse couche de neige qui couvre la ville, une quarantaine de personnes ont fait ce samedi soir 19 janvier le déplacement jusqu’à la salle paroissiale Saint-Paul de Marcq-en-Barœul. Des [conciliaires] des paroisses environnantes, en grande majorité. Et quelques protestants, invités par le pasteur Eckhart Altemuller, de Lille.

Dans le cadre de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens – qui prend ici en l’occurrence la forme d’une « quinzaine » (1) – cette paroisse de la banlieue de Lille a invité des membres de la communauté du Chemin-Neuf à animer un débat sur le sujet. Missionnés par leur communauté pour animer la Fraternité œcuménique internationale en Nord-Picardie, Jacques et Maud Freman réunissent régulièrement des groupes de discussion œcuméniques, autour de films tournés par le Chemin-Neuf.

Aujourd’hui, c’est le témoignage de Dietrich Bonhoeffer qui va nourrir le débat. Ce pasteur allemand luthérien, théologien et résistant, a été exécuté en 1945, après avoir laissé de nombreuses lettres, constituant l’ébauche d’un « bilan du christianisme », proposant de « repenser la présence et l’action du Christ dans un monde qui a changé ». Mis en parallèle avec le parcours de sainte Thérèse de Lisieux, l’itinéraire de Dietrich Bonhoeffer propose une réflexion sur l’unité. « Cette religieuse et ce pasteur luthérien partagent une intuition commune : tous deux sont intimement convaincus que c’est la grâce qui nous amène à faire un pas vers l’autre », confie Maud Freman, qui œuvre au quotidien pour le rapprochement des chrétiens.


« On ne peut pas se limiter à la Semaine de l’unité des chrétiens »


« La difficulté est d’aller rejoindre les églises de la Réforme. Lors de nos débats, nous aimerions qu’il y ait davantage de protestants et d’orthodoxes pour partager sur nos différences. Mais déjà, dans notre propre [secte conciliaire], le lien n’est pas si facile entre les différents clochers. Chacun est centré sur sa communauté… Mais les barrières tombent petit à petit. D’année en année, les portes s’ouvrent davantage. Nous aimerions avoir des célébrations communes. Mais nous n’en sommes pas là. On fait des petits pas… »

« Il faut une bonne connaissance des autres religions pour engager le dialogue. Avec l’Église réformée, c’est facile car nous avons beaucoup de points communs », analyse Paul Delattre, qui a longtemps fait partie du groupe œcuménique de sa paroisse, à Marcq-en-Barœul. « Nous étions une douzaine à nous rencontrer régulièrement, entre [conciliaires] et protestants. Nous avons eu des discussions très intéressantes avec les protestants, et nous sommes allés plusieurs fois à leur office. Une année, nous avons étudié le Notre Père. C’était formidable de voir les différentes célébrations autour de cette prière… En fait, les gens critiquent les autres religions par manque d’information ! »

Après une dizaine d’années d’existence, le groupe s’est dissous, faute de participants, au grand dam de Paul Delattre qui a décidé d’élargir sa réflexion au dialogue interreligieux. « L’esprit œcuménique n’est pas très ancré chez les [conciliaires]. Nous avions l’impression d’être des ovnis quand nous parlions de notre démarche. On ne peut pas se limiter à la Semaine de l’unité des chrétiens. »

Jean-Claude, [conciliaire] ouvert au dialogue depuis toujours, croit avant tout à une meilleure connaissance de l’autre. « Je lis énormément pour mieux connaître l’histoire des religions. Comme Teilhard de Chardin, je pense qu’une chose n’est compréhensible que par l’histoire. Elle permet de découvrir les fondamentaux. J’ai lu la Bible, le Nouveau Testament, le Coran. Il faut accepter de faire l’effort de rentrer dans les textes. Dialoguer avec les autres religions est un enjeu formidable, à condition d’analyser les textes fondateurs. J’ai des amis protestants avec lesquels je discute souvent. Eux sont plus ancrés sur la Bible, sur une vision historique de la religion. J’ai plaisir aussi à échanger avec des enfants issus de couples mixtes. La discussion est passionnante mais peu de gens prennent le temps d’approfondir leurs connaissances. »


(1) Jusqu’au 31 janvier, diverses célébrations œcuméniques, tables rondes, temps et nuit de prière sont organisés à Lille et dans la région par l’Église anglicane, [la secte conciliaire], l’Église protestante unie de Lille et de Roubaix-Tourcoing, l’Église orthodoxe grecque, l’Église orthodoxe russe et l’Église vieille-catholique d’Utrecht.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Engagement/Dans-le-Nord-l-aecumenisme-avance-pas-a-pas-_NP_-2013-01-21-901835 )

Quelle belle brochette de syncrétistes...

Le seul "rapprochement" possible, c'est la conversion de tous à la Religion Catholique ! Mais malheureusement ça ne semble pas près d'arriver.

On notera au passage leur immonde tentative de récupération de Sainte Thérèse de Lisieux...
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  gabrielle le Mar 22 Jan 2013, 7:33 am

La Petite Thérèse sert vraiment à toutes les sauces.. là pour le syncrétisme et ailleurs pour la négation des Limbes..

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 22 Jan 2013, 7:40 am

gabrielle a écrit:La Petite Thérèse sert vraiment à toutes les sauces.. là pour le syncrétisme et ailleurs pour la négation des Limbes..

Vous voulez dire que certains ont détourné sa phrase "les petits enfants ne se damnent pas" dans le but de nier les Limbes ? Je ne savais même pas.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 22 Jan 2013, 7:47 am


À ma grande surprise, je suis tombé sur ceci :

Le 20 avril 2007, la commission théologique internationale de [la secte conciliaire] publie ses conclusions sur la question, déclarant que les limbes reflètent une vue indûment restrictive du Salut, et ne peuvent pas être considérées comme une « vérité de foi ».

(dixit Wiki)

No
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Jan 2013, 10:51 am

.
Merci Benjamin pour votre publication d’articles de LA CROIX qui nous permettent de mettre en échec, quotidiennement ou presque, la secte conciliabulaire…

Sainte Thérèse de Lisieux, et le pasteur luthérien Dietrich Bonhoeffer œuvreraient au rapprochement des chrétiens ? Foutaise que tout cela !! La petite Thérèse continue plutôt encore aujourd’hui de prier pour la conversion de tous les luthériens et tous les autres, afin qu’ils se convertissent au catholicisme, et non pour un rapprochement de tous les chrétiens, qui restent dans leurs hérésies, leurs superstitions, etc…

Pointe d’ironie des conciliaires de service: eux aussi ont la FOI (entendre fraternité œcuménique internationale) !!!
Leur Foi est toute opposée à la Foi catholique…

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Via Crucis le Mar 22 Jan 2013, 1:32 pm

Il n'y a pas que la petite Sainte Thérèse de Lisieux qui leur sert d'alibi (contre son gré à elle évidemment !) ces abominables conciliaires se cachent derrière leurs dizaines de chapelets (déformés ou non) récités à Lourdes et Fatima !

JPtoo est allé à Lourdes "prier" la Sainte Vierge avec "ferveur".

Ratziconcil a institué l'année "sainte" du pèlerinage à Lourdes accordant "l'indulgence plénière" aux fidèles qui feraient le pèlerinage.

Et l'avis de la Sainte Vierge est clair, Elle a riposté ipso facto : Elle a fait déborder le Gave car Elle ne voulait pas de prières pour JPtoo. Et Elle ne va pas s'arrêter là ! Après les profanations à Fatima et les "yeux doux" faits à Luther par Ratégoûtim, les conciliaires oeucuméniques ne perdent rien pour attendre !

Souvenez-vous de la tempête à l'aéroport des 4 vents en Espagne (JMJ conciliaire) où Ratzi a failli recevoir une poutre sur le crâne mais "miraculeusement" il n'a pas été blessé ! C'était là un avertissement dont il n'a bien sûr pas tenu compte puisqu'il a "béatifié" Wojty-JPtoo" et continue ses blasphèmes !!! affraid
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  gabrielle le Mer 23 Jan 2013, 6:38 am

Benjamin a écrit:
gabrielle a écrit:La Petite Thérèse sert vraiment à toutes les sauces.. là pour le syncrétisme et ailleurs pour la négation des Limbes..

Vous voulez dire que certains ont détourné sa phrase "les petits enfants ne se damnent pas" dans le but de nier les Limbes ? Je ne savais même pas.

Exactement, comme la secte à nommer Sainte Thérèse "docteur de l'Église" alors à partir de cette phrase, ils ont échaffaudé la négation des Limbes.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 22 Avr 2014, 4:35 am

À la Défense [à Paris], les "chrétiens" ont célébré ensemble une aube "œcuménique"


Reprenant une habitude née en 2007, [conciliaires], protestants et "orthodoxes" d’Île-de-France ont souligné dimanche la conjonction de la date de Pâques dans les calendriers occidental et oriental.


2 000 à 3 000 "chrétiens" se sont ainsi retrouvés sur le parvis de la défense pour célébrer le matin de Pâques.


« Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité » Cette phrase, les "chrétiens" rassemblés sur le parvis de la Défense l’ont répété à maintes reprises en ce dimanche matin de Pâques. Pour la quatrième fois – à la faveur de la rencontre entre les calendriers occidental et oriental – 2 000 à 3 000 [conciliaires], "orthodoxes" et protestants franciliens se sont donné rendez-vous sur le parvis de la Défense pour y proclamer ensemble leur "foi" en Christ ressuscité.

À 7 h 30, les "fidèles" continuent d’arriver sous un ciel gris. Mireille Ramedace, elle, est déjà installée. Un peu à l’écart de la foule, cette sexagénaire a déplié un siège de camping et PJ, son chien, est étendu près d’elle. « C’est la deuxième fois que je participe à ce rassemblement et pour moi qui suis [conciliaire], c’est une grande joie de fêter Christ ressuscité avec les "fidèles" d’autres confessions », dit-elle dans un grand sourire.


"Bénédiction" des quatre points cardinaux

"
Sur scène, les "évêques", "prêtres", pasteurs ont pris place pendant le chant d’entrée entonné par Scott Sontag, un Américain au timbre puissant. "Mgr" Gérard Daucourt, "évêque" émérite de Nanterre et membre du Conseil "pontifical" pour la promotion de l’unité des "chrétiens", "prêche" après l’Évangile. L’écho de sa voix retentit dans les tours.

« Le Ressuscité nous donne rendez-vous pour que nous passions les frontières, tonne-t-il avant de reprendre, la Galilée, c’est ici à la Défense, c’est en Ukraine, en Syrie, en Centrafrique, au Soudan, au Nigeria ! »

Les étoles des "religieux" agissent comme de petites taches de couleurs dans le ciel gris. Ni le vent ni le temps maussade ne ternissent la joie et la ferveur des participants, tout à leurs prières et à leurs chants vibrants et joyeux. Ensemble, ils professent leur foi en un même Seigneur et participent à la prière de "bénédiction" des quatre points cardinaux, selon la tradition orientale. Animée par quatre pasteurs – dont une femme – et un "évêque", cette prière consiste à se tourner d’abord à l’est puis à l’ouest, au nord et enfin au sud.


Vivre ensemble la plus grande fête de l’année liturgique


Avant de procéder à l’échange des œufs, le "P." Serge Sollogoub, recteur de la paroisse "orthodoxe" de Meudon, rappelle que « l’œuf, c’est le signe de la vie. C’est aussi l’œuf rouge que Marie-Madeleine a remis à l’empereur Tibère pour le remercier d’avoir permis à Nicodème et Joseph de descendre le corps de Jésus ». Ainsi serait née, pour les "orthodoxes", la tradition des œufs de Pâques, commune à tous les "chrétiens".

Avant l’envoi final, "Mgr" Daucourt, qui quitte le "diocèse" de Nanterre, se voit remettre un gilet fluorescent du staff « pas pour le mettre à l’arrière de sa voiture mais pour revenir incognito la prochaine fois », lance en riant le "P." Sollogoub.

La "cérémonie" s’achève comme elle a commencé, dans un esprit de fête. Si les "évêques" et "prêtres" sont unanimes pour dire que c’est un « scandale » que les chrétiens n’aient pas encore répondu à l’injonction du Christ « Que tous soient un », ils se félicitent d’avoir pu ainsi vivre ensemble la plus grande fête de l’année liturgique.

La prochaine conjonction entre les deux calendriers reviendra en 2017, mais il faudra ensuite attendre 2034 pour que les deux dates coïncident à nouveau.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/A-la-Defense-les-chretiens-ont-celebre-ensemble-une-aube-aecumenique-2014-04-21-1139189 )

Négation complète de la Foi catholique. Pour ces types l'Unité n'est pas un fait et n'existe pas, les "chrétiens" n'auraient "pas encore répondu à l'injonction du Christ « Que tous soient un »".

Cela signifie aussi que pour eux, Notre-Seigneur, lorsqu'Il dit "Que tous soient un", parlerait en vain !

Voici en image ce ramassis d'hérétiques :




On notera aussi le choix du lieu. "La Défense" est un immonde quartier d'affaires et de tours de bureaux, c'est vraiment le dernier endroit où aller pour Pâques !
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  gabrielle le Mar 22 Avr 2014, 8:18 am

Quelle brochette! A vous en donner une indigestion.

Pour eux, l'Église n'est pas UNE, elle morcelée par les schismes, comme si les schismes enlevaient quelque chose aux 4 notes de la Sainte Église, de là le "subsitit in" de Ratzi
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17745
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Avr 2014, 12:40 pm

Benjamin a écrit:  
Voici en image ce ramassis d'hérétiques :

On notera aussi le choix du lieu. "La Défense" est un immonde quartier d'affaires et de tours de bureaux, c'est vraiment le dernier endroit où aller pour Pâques !
 
Merci Benjamin.

Laissez-moi vous montrer le musée des horreurs !

Au début ce fut:

 
 
Puis:
 
 
Et:
 
Enfin:
 
 
... Et nous ne sommes qu’au début de ce capharnaüm…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Benjamin le Mar 22 Avr 2014, 12:54 pm


Bon résumé en images  Wink 
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6227
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Avr 2014, 2:17 pm

Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Avr 2014, 2:32 pm

gabrielle a écrit:
…le "subsitit in" de Ratzi
Pourriez-vous, s’il vous plaît,  nous remettre en ligne ce "subsitit in" de Ratzi ?
 
Ce qui devrait, je pense, nous gratifier d’une indigestion carabinée, doublée d’une eczématide aigüe !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Louis le Mar 22 Avr 2014, 3:17 pm

Ces syncrétistes réunis à Paris :  

L’Église catholique s’est déjà prononcée sur cette façon de procéder, notamment par le Pape Pie XI qui dénonçait cette conduite dans ceux qu’ils appelaient, alors,  des  « panchrétiens » ; en le Pape Léon XIII disant  : « Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême (Eph. IV, 5), c'est-à-dire de même qu'ils n'ont qu'un seul Seigneur et qu'un seul baptême, ainsi tous les chrétiens, dans le monde entier, ne doivent avoir qu'une seule foi.» ;  de même que par le Pape Pie XII qui mettait en garde contre ce qu’on appelait alors l’esprit irénique.

Mortalium animos, Pie XI, le 6 janvier 1928, a écrit:
(...)

Une fausse apparence du bien séduit aisément certains esprits touchant l'unité à établir entre tous les chrétiens. N'est-il pas juste, répète-t-on, n'est-ce pas même un devoir pour tous ceux qui invoquent le nom du Christ que de s'abstenir de mutuels reproches et de s'unir enfin par les liens d'une charité réciproque ? Qui donc oserait se dire aimé du Christ s'il ne met pas tous ses efforts à exécuter le vœu du Christ suppliant le Père que ses disciples soient un ? 1 Et le Christ n'a-t-il pas voulu marquer ses disciples de ce caractère qui les distinguerait de tous les autres : qu'ils s'aimeraient entre eux. Tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, à ce signe que vous pratiquerez la charité mutuelle 2. Puissent tous les chrétiens, ajoute-t-on, être « un » ! Cette unité leur donnerait beaucoup plus de force pour combattre la peste de l'impiété qui s'insinue et se répand de plus en plus, et qui tente de ruiner l'Evangile.

Tels sont les arguments que présentent et amplifient les « panchrétiens ». Ces panchrétiens ne sont pas un tout petit groupe, ils ont formé des organisations complètes et fondé des sociétés répandues au loin et le plus souvent dirigées par des acatholiques, quelles que soient leurs divisions sur la doctrine de la foi. Leur entreprise est menée avec une telle activité qu'elle entraîne l'adhésion de personnes de tout ordre et qu'elle séduit vivement même de nombreux catholiques par l'espoir de constituer une union qui parait s'adapter aux vœux de la sainte Mère l'Eglise, laquelle ne désire certes rien tant que de rappeler et de ramener à son giron ses enfants égarés. Mais, sous le charme et la séduction de ces discours, se cache une très grave erreur qui ruine totalement les fondements de la foi catholique.


(...)
_________________________

1. S. JEAN XVII, 21. — 2. S. JEAN XIII 35.

Mortalium animos, Pie XI, le 6 janvier 1928, a écrit:
(...)

Ces « panchrétiens » qui s'efforcent de fédérer les Eglises semblent poursuivre le très noble dessein de promouvoir la charité entre tous les chrétiens ; mais comment la charité pourrait-elle tourner au détriment de la foi ? Personne n'ignore que saint Jean lui-même, l'apôtre de la charité, que l'on a vu dévoiler dans son Evangile les secrets du Cœur sacré de Jésus et qui avait coutume de toujours inculquer dans l'esprit des siens le précepte nouveau, aimez-vous les uns les autres 1 a interdit absolument tout rapport avec ceux qui ne professent pas la doctrine du Christ, entière et pure : Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison et ne le saluez même pas 2. C'est pourquoi, comme la charité a pour fondement une foi intègre et sincère, l'unité de foi est le lien principal qui doit unir les disciples du Christ.


(...)

________________________________________________

1. S. JEAN, I Epître, III, 23. — 2. S. JEAN, II Epître, 10.

Satis cognitum, Léon XIII, le 29 juin 1896, a écrit:  

(...)

Or, si nous examinons les faits, nous constaterons que Jésus-Christ n'a point conçu ni institué une Eglise formée de plusieurs communautés, semblables par certains traits généraux, mais distinctes les unes des autres et non rattachées par ces liens, qui seuls peuvent donner à l'Eglise l'individualité et l'unité dont nous faisons profession dans le symbole de la foi : « Je crois à l'Eglise... une. »

(...)

C'est pourquoi, selon son plan divin, Jésus a voulu que l'unité de foi existât dans son Eglise : car la foi est le premier de tous les liens qui unissent l'homme à Dieu et c'est à elle que nous devons le nom de fidèles. Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême 1, c'est-à-dire de même qu'ils n'ont qu'un seul Seigneur et qu'un seul baptême, ainsi tous les chrétiens, dans le monde entier, ne doivent avoir qu'une seule foi.

_______________________________

1. Eph. IV, 5.

De motione « œcumenica », Pie XII, le 20 décembre 1949, a écrit:  
On doit éviter, en effet, que dans un esprit que l'on appelle aujourd'hui irénique, la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, par une étude comparée et un vain désir d'assimilation progressive des différentes professions de foi, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des dissidents, au point que la pureté de la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable et certain en soit obscurci.

Humani generis, Pie XII, le 12 août 1950, a écrit:

(…)

Beaucoup, déplorant la discorde et la confusion qui règnent dans les esprits, mus par un zèle des âmes imprudent, éprouvent dans leur ardeur un vif désir de rompre les barrières qui divisent d'honnêtes gens ; ils adoptent en conséquence un tel «irénisme » que, laissant de côté les questions qui divisent les hommes, ils envisagent non seulement de combattre d'un commun accord l'athéisme envahissant, mais même de réconcilier les dogmes, fussent-ils opposés.
(…)

Les professeurs d'Instituts ecclésiastiques…qu'ils se gardent de croire, par un faux « irénisme », qu'on peut obtenir un heureux retour des dissidents et des égarés à l'Eglise si on n'enseigne pas à tous, sincèrement, toute la vérité qu'enseigne l'Eglise, sans aucune corruption et sans aucune diminution.

(…)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Avr 2014, 4:20 pm

.
Excellent, cher Louis. cheers   Les divers extraits d’Encycliques que vous venez de citer,

qu’il s’agisse de celles de S.S. Léon XIII,  de  S.S. Pie IX,  et de S.S. Pie XII, mettent définitivement knock out

les modernistes montiniens, les syncrétistes wojtyliens d’Assise, les œcuménistes ratzinguériens et les petits derniers,

les panchrétiens de Bergoglio… et tous les suivants de la même mouture.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  ROBERT. le Mar 22 Avr 2014, 5:15 pm

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:
…le "subsitit in" de Ratzi
Pourriez-vous, s’il vous plaît,  nous remettre en ligne ce "subsitit in" de Ratzi ?
 
...Et si le temps vous le permet, bien évidemment !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32047
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Roger Boivin le Ven 25 Avr 2014, 1:20 pm


Abbé Ducasse -- L'ÉGLISE, MÈRE DES VIVANTS, SALUT DU MONDE -- NIHIL OBSTAT Tolosae, die 6 febr, 1955 xav. Ducros c. d. -- IMPRIMATUR Tolosae, die 7 feb. 1955 Chansou vic. gén. -- p.214 -- LE MOUVEMENT ŒCUMÉNIQUE :


Les églises chrétiennes séparées ont senti, plus particulièrement depuis une cinquantaine d'années, le besoin de s'unir. Ainsi s'est développé le mouvement œcuménique où l'Église Anglicane a joué jusqu'ici un rôle prépondérant et qui se propose de réaliser l'union de tous les chrétiens.

L'Église catholique ne peut participer à ce mouvement. Ce serait reconnaître aux Églises séparées autant de valeur qu'à elle-même ; or seule elle a gardé intact le Message du Christ. De plus le mouvement œcuménique tend, dans un but d'union, à n'accorder que très peu d'importance aux dogmes, à la doctrine, et l'Église catholique ne peut accepter cette position. Aussi, si elle envoie parfois des observateurs aux réunions, elle garde toujours une prudente réserve.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un aperçu du syncrétisme en France...

Message  Roger Boivin le Ven 25 Avr 2014, 1:24 pm


Les véritables principes de "l'oecuménisme" : L'Œcuménisme Instruction sur le « Mouvement œcuménique », sous Pie XII, le 20 décembre 1949, DE MOTIONE « OECUMENICA » :

http://messe.forumactif.org/t3343-les-veritables-principes-de-l-oecumenisme


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10702
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum