La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Ven 11 Juil 2014, 11:33 am

Arthur a écrit: .
..ce dogme fondamental: hors de l'Église catholique, point de salut.

(Instruction de la Nonciature à Paris, 15 mai 1850)  

caractères ajoutés.

Dogme que les maudits Intrus s'efforcent, avec le père du Mensonge, de faire disparaître des cœurs et des âmes.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Mar 29 Juil 2014, 9:14 am

[L'antipape] demande pardon aux pentecôtistes persécutés par des catholiques


Lors de sa visite à "l’église" évangélique de Caserte, lundi 28 juillet, [l'antipape] François a demandé pardon aux pentecôtistes persécutés par des catholiques à l’époque mussolinienne. Durant cette visite privée et inédite, il a également invité à « dépasser les barrières entre les différentes confessions chrétiennes ».


Après sa visite "pastorale" à Caserte, samedi 26 juillet, [l'antipape] François s’est à nouveau rendu lundi dans la petite ville campanienne pour une nouvelle visite, privée cette fois, à la rencontre du "pasteur évangélique" Giovanni Traettino, un de ses amis du temps de Buenos Aires, un homme engagé comme lui dans le dialogue "œcuménique".

Environ 350 personnes, essentiellement des pentecôtistes venus d’Argentine, des États-Unis et d’Italie, participent à une rencontre dans "l’église" évangélique de la Réconciliation où il a demandé pardon aux pentecôtistes persécutés par des catholiques à l’époque mussolinienne.

« Parmi ceux qui ont persécuté et dénoncé les pentecôtistes, il y avait aussi des catholiques, a-t-il déclaré [l'antipape]. Je suis le pasteur des catholiques [note de Benjamin : NON !] et je vous demande pardon pour ces frères et sœurs catholiques qui ont été tentés par le diable. » [???]


« Certains s’étonnent que [l'antipape] soit allé à la rencontre des évangéliques »


[L'antipape] a aussi assuré que l’unité des "chrétiens", commandement du Christ, était fondamentale, ont rapporté par la suite plusieurs médias italiens. « Il faut chercher quelque chose de nouveau, dépasser les barrières entre les "Églises" "chrétiennes" qui ne sont pas nées séparées », a demandé [l'antipape], selon le récit de journalistes présents sur les lieux.

« Certains s’étonnent que [l'antipape] soit allé à la rencontre des évangéliques. Je suis venu voir des frères », a ajouté [l'antipape] François souhaitant que « le chemin de l’unité passe par les périphéries où se trouvent tant de nos frères qui ont besoin de Dieu, qui ont faim, pas de pain mais bien de Dieu ».

« On ne peut prêcher un Évangile intellectuel : l’Évangile est vérité, amour et beauté », a-t-il encore lancé.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-demande-pardon-aux-pentecotistes-persecutes-par-des-catholiques-2014-07-28-1185039 )

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Mar 29 Juil 2014, 9:28 am

« Il faut chercher quelque chose de nouveau, dépasser les barrières entre les "Églises" "chrétiennes" qui ne sont pas nées séparées », a demandé [l'antipape]

Ce passage laisse sous-entendre qu'il y avait un moment dans l'Histoire plusieurs Églises et qu'au fil des ans elles se sont séparées.

Ce qui veut dire que Notre-Seigneur n'aurait pas fondé qu'une seule Église.

C'est une négation très subtile du Credo: Unam sanctam.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Mar 29 Juil 2014, 12:28 pm

.
Il est très clair, dans ma petite tête, que les Protestants, avant de se séparer de l’Église catholique, étaient catholiques.

Après leur séparation d’avec l’Église catholique, l’Église catholique existe toujours,  

et les protestants ne sont plus dans l’Église catholique.

Dans quelle combine Bergoglio veut-il embrigader les pentecôtistes ?

Avec des high-five, il n’arrivera à rien le pôvre Bergy !

A force de demander de plus en plus pardon à tous et à toutes,

il s’enfonce de plus en plus et devient de plus en plus bouffon le pôvre François.  

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Dim 09 Nov 2014, 7:20 am

Luthériens : Déclaration sur la justification, anniversaire avec le "card." Kasper


Le "card." Koch souligne le rendez-vous de 2017


Pour les 15 ans de la signature de la “Déclaration commune sur la doctrine de la justification” entre la Fédération luthérienne mondiale (FLM) et [la secte conciliaire], le 31 octobre 1999, à Augsbourg, en Allemagne, une célébration "œcuménique" a eu lieu dans "l'église" luthérienne de Rome, dimanche dernier, 2 novembre 2014.



C'est le "cardinal" Walter Kasper, président émérite du Conseil "pontifical" pour la promotion de l'unité des "chrétiens" (CPPUC), qui a prononcé la prédication, rapporte l'agence Nev de la fédération des "Églises" "évangéliques" en Italie.

"L’Église" luthérienne de Rome - qui avait reçu "Benoît XVI" le 14 mars 2010 - a salué ce moment comme « une grande joie et un honneur » pour la communauté.


Les rendez-vous de 2017


L'actuel président du CPPUC, le "cardinal" Kurt Koch, est pour sa part intervenu lors de la conférence des responsables des "Églises" européennes de la FLM, réunis à Rome du 27 au 29 octobre.

Au cours d'une table ronde sur la dimension "œcuménique" du 500e anniversaire de la Réforme, célébré en 2017, le "cardinal" Koch a souligné que « dans le passé, la date du 31 octobre 1517 – publication des 95 thèses de Luther – a été perçue comme anti-catholique. Aujourd'hui, cependant, les historiens disent que, en 1517, Luther pouvait encore être considéré comme un catholique. Ceci est un point important ».

Le "cardinal" suisse a rappelé que l'année 2017 marquera également les 50 ans de dialogue entre [la secte conciliaire] et la FLM. Il a souhaité que la commémoration soit « un signe d'espoir pour une unité plus profonde entre [conciliaires] et luthériens » afin de « témoigner ensemble dans la société de notre temps, de la présence de Dieu dans le monde ».

La Déclaration commune du 31 octobre 199 a été signée, pour [la secte conciliaire] par le cardinal Edward Idris Cassidy, alors président du Conseil "pontifical" pour la promotion de l'unité des "chrétiens".


L'importance de la Déclaration commune pour "Benoît XVI"


[L'antipape] "Benoît XVI" a voulu souligner à plusieurs reprises l'importance de cette Déclaration.

A Ratisbonne, en 2006, il a rappelé, au cours de "vêpres" "œcuméniques", que « la justification est un thème essentiel de la théologie ».

En 2009, il a salué le 10e anniversaire de la signature de cette déclaration, à l'occasion de la visite d'une délégation luthérienne finlandaise qu'il a reçue au Vatican le 19 janvier, comme chaque année à l'occasion de la fête de saint Henri.

Il est revenu sur cet anniversaire lors de l'angélus du dimanche 1er novembre 2009, place Saint-Pierre, en la fête de la Toussaint, soulignant qu'en 2006, le Conseil méthodiste mondial a également adhéré à cette déclaration. « Je souhaite de tout cœur que cet anniversaire important puisse contribuer à faire progresser le chemin vers l'unité pleine et visible de tous les "disciples du Christ" », avait déclaré "Benoît XVI".

[L'antipape] émérite voyait dans cet anniversaire « une occasion de rappeler la vérité sur la justification de l'homme, témoignée ensemble », pour que luthériens et [conciliaires] se réunissent « dans des célébrations œcuméniques » et approfondissent « ultérieurement cette thématique et les autres qui sont objet du dialogue œcuménique ».

"Benoît XVI" a évoqué à nouveau cet anniversaire le 19 janvier 2010, en recevant la délégation de Finlande. Il a souligné que la déclaration constitue un « signe concret d'une fraternité redécouverte entre luthériens et [conciliaires] ».

Il a salué « l'œuvre récente du dialogue entre luthériens et [conciliaires] en Finlande et en Suède sur des questions dérivant de la Déclaration conjointe », avant d'exprimer ce vœu : « Souhaitons que le texte issu du dialogue contribue positivement au chemin qui conduit à la restauration de notre unité perdue ».


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/lutheriens-declaration-sur-la-justification-anniversaire-avec-le-card-kasper )

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Dim 09 Nov 2014, 7:42 am

Je me demande ce que la secte attend pour faire la "canonisation" de Luther, après tout il est un des leurs.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 09 Nov 2014, 11:56 am

.
Quand leurs "fidèles" seront "mûrs"...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Dim 09 Nov 2014, 12:16 pm

gabrielle a écrit:Je me demande ce que la secte attend pour faire la "canonisation" de Luther, après tout il est un des leurs.

ROBERT. a écrit:Quand leurs "fidèles" seront "mûrs"...

Si les citations suivantes sont authentiques, alors il ne doit pas être aisé, même pour la secte, de persuader qu'il y a une auréole autour de la tête de ce funeste personnage :

Benjamin a écrit:
Luther ridiculisé… par ses proches et par lui-même !


Que devons-nous penser des chefs de la réforme et de leurs doctrines ? Cette question est simple puisque la réponse nous est donnée par les auteurs protestants et les chefs de la réforme eux-mêmes :


_______________

« La vie de Luther, après son apostasie, ne fut autre que celle d’un libertin tout occupé des plaisirs de la table et de brutales jouissances ; si bien qu’il était passé en proverbe, lorsqu’on voulait se permettre quelque débauche, de dire : « Aujourd’hui nous vivrons à la Luther. » »
Bénédikt Morgenstern (écrivain protestant) — Traité de l’Eglise, p. 21

_______________

« Véritablement Luther est fort vicieux ; plût à DIEU qu’il eût pris soin de réprimer davantage son incontinence ! Plût à Dieu qu’il eût songé davantage à reconnaître ses vices ! »
Jean Calvin

_______________

« Quand je lis un livre de Luther, il me semble voir un pourceau immonde grogner en flairant par-ci par-là les fleurs d’un beau jardin ; c’est avec la même impureté, la même ignorance de la théologie, la même inconvenance, que Luther parle de DIEU et des choses saintes. »
Ulrich Zwingle — Oeuvres, tom. III, p. 474.

_______________

La mère de Mélanchton, un des plus fameux disciples de Luther, avait été entraînée par son fils, et l’avait suivi dans la prétendue réforme luthérienne. Sur le point de mourir, elle fit appeler le réformateur, et, dans ce moment suprême, elle l’interrogea solennellement: « Mon fils, lui dit-elle, c’est par votre conseil que j’ai abandonné l’Eglise catholique pour embrasser la religion nouvelle. Je vais paraître devant Dieu, et je vous adjure, par le Dieu vivant, de me dire, sans rien me cacher, dans quelle foi je dois mourir« . Mélanchton baissa la tête et garda un moment de silence; l’amour du fils luttait en son coeur contre l’orgueil du sectaire. « Ma mère, répondit-il enfin, la doctrine protestante est plus facile, la doctrine catholique est plus sûre ! »
Rapporté par J-M Vincent Audin —  Histoire de la vie, des écrits des doctrines  de Martin Luther, t. III, p. 288.

_______________

‘Luther, après avoir copieusement soupé, s’était couché de joyeuse humeur… Mais se réveillant ensuite, il fut pris d’épouvante, et se pendit ‘au moyen d’un noeud coulant’ . De là les symptômes relevés par les médecins. les prédicants accourus ne purent que constater le fait. Ils firent jurer à tous les familiers de ne pas le divulguer, ‘pour l’honneur de l’Evangile’.
Raconté à Thomas Bozio, confident d’un des domestiques de Luther lorsque ce dernier racontait la nuit du 17 au 18 février (1546),

_______________

Luther sur lui-même :
» Combien de fois ma conscience n’a-t-elle pas été alarmée ! Combien de fois ne me suis-je pas dit à moi-même : « Prétends-tu être le seul de tous les hommes qui soit sage ? » prétends-tu que tous les autres se soient trompés pendant une si longue suite d’années ? «  (Tom. II, f. 9, b).

_______________

» Après avoir vaincu toutes les autres considérations, je n’ai pu vaincre qu’avec beaucoup de peine celle qui dit qu’il faut écouter l’Eglise. «  (Tom. II, f.5).

_______________

« Je ne suis pas assez hardi, disait-il, pour oser assurer que c’est au nom de Dieu que j’ai commencé toute cette affaire;  je ne voudrais pas sur cela soutenir le jugement de Dieu.«  (Tom. I, f. 564, b.)

_______________

« La bibliothèque du couvent dominicain de Sainte-Marie-sur-Minerve, à Rome, possède, parmi de nombreux et précieux manuscrits, une curieuse lettre de Luther adressée à sa vieille mère. La pauvre femme, qui ne voulait pas accuser son fils et qui redoutait de se voir séparée de lui pour l’éternité, lui ayant demandé, « si elle devait changer de religion et adopter ses opinions nouvelles », l’orgueilleux saxon ne consentit pas à entraîner dans son naufrage celle qui l’aimait tant, et il lui répondit: « Non ; restez catholique ; car je ne veux ni tromper ni trahir ma mère. »
Mgr de Ségur — Causeries sur le protestantisme d’aujourd’hui (1894)

_______________

« Je suis satanisé, insatanisé, sursatanisé, […] il faut absolument désespérer du salut de mon âme.
Luther in Hospinien, Hist. des sacrem., t. II, p. 187)

_______________

« Il est rare que j’aie le temps d’achever la récitation de l’office quotidien ou de dire la messe.‘‘
P.F. O’Hare — The Facts about Luther (1987)

_______________

« Je suis ici du matin au soir inoccupé et ivre ». Ou bien: « Tu me demandes pourquoi je bois si abondamment, pourquoi je parle si gaillardement et pourquoi je ripaille si fréquemment ? C’est pour faire pièce au diable qui s’était mis à me tourmenter. » Ou encore : « C’est de boire, de jouer, de rire, en cet état, d’autant plus fort, et même de commettre quelque péché en guise de défi et de mépris pour Satan, de chercher à chasser les pensées suggérées par le diable à l’aide d’autres idées, comme par exemple en pensant à une jolie fille, à l’avarice ou à l’ivrognerie, ou bien se mettre dans une forte colère. »
Luther cité par Marie Carré — J’ai choisi l’unité (1973)

_______________

En 1525, Luther écrit: « J’ai eu jusqu’à trois épouses en même temps« . Deux mois après ce prêtre se marie pour de bon avec une quatrième femme, une religieuse. » (Guy Le Rumeur, La révolte des hommes et l’heure de Marie, 1981, cité in Daniel Raffard de Brienne, ibid., p.4).

_______________

« Bien boire et bien manger est le vrai moyen d’être heureux ! »
Luther — Propos de table (ouvrage respirant le cynisme que l’on trouve encore dans quelques librairies mal famées sur la liste des ouvrages obscènes).

_______________

Compilation faite par Nicolas, un lecteur du blog, à partir de ces liens :
http://www.christ-roi.net/index.php/Protestantisme
http://www.christ-roi.net/index.php/Luther



http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/10/03/luther-ridiculise-par-lui-meme-et-par-ses-proches/


http://messe.forumactif.org/t6002-interventions-d-un-protestant-sur-le-blogue-de-m-jocelyn-girard#110416

Cela dit nous avons bien eu droit à un Wojtyla sur les tables à repasser de la secte, et peut-être bientôt Montini, donc pourquoi pas Luther, ils ne sont plus à cela près.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Roger Boivin le Dim 09 Nov 2014, 2:10 pm


On parlait de national-socialisme hier , voici ce que j'ai trouvé dans quelques recherches faites ; c'est tiré du Larousse, mais tout de même :

Pour beaucoup d'historiens, le national-socialisme est un mouvement né avec Hitler, chef du parti nazi depuis 1921. Cette opinion mérite d'être nuancée, car le national-socialisme, s'il exacerbe des tendances nationalistes et racistes, ne les invente pas. Une continuité de l'impérialisme allemand se manifeste de Guillaume II à Hitler en passant par la République de Weimar (1918-1933). Certains spécialistes de la pensée protestante font remonter à Luther les racines du national-socialisme, mais les travaux récents montrent combien grande fut sur Hitler l'influence du catholicisme autrichien.


http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/national-socialisme/72723

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 09 Nov 2014, 2:31 pm

Benjamin a écrit:  
Spoiler:

gabrielle a écrit:Je me demande ce que la secte attend pour faire la "canonisation" de Luther, après tout il est un des leurs.

ROBERT. a écrit:Quand leurs "fidèles" seront "mûrs"...

Si les citations suivantes sont authentiques, alors il ne doit pas être aisé, même pour la secte, de persuader qu'il y a une auréole autour de la tête de ce funeste personnage :

Benjamin a écrit:
Luther ridiculisé… par ses proches et par lui-même !


Que devons-nous penser des chefs de la réforme et de leurs doctrines ? Cette question est simple puisque la réponse nous est donnée par les auteurs protestants et les chefs de la réforme eux-mêmes :


_______________

« La vie de Luther, après son apostasie, ne fut autre que celle d’un libertin tout occupé des plaisirs de la table et de brutales jouissances ; si bien qu’il était passé en proverbe, lorsqu’on voulait se permettre quelque débauche, de dire : « Aujourd’hui nous vivrons à la Luther. » »
Bénédikt Morgenstern (écrivain protestant) — Traité de l’Eglise, p. 21

_______________

« Véritablement Luther est fort vicieux ; plût à DIEU qu’il eût pris soin de réprimer davantage son incontinence ! Plût à Dieu qu’il eût songé davantage à reconnaître ses vices ! »
Jean Calvin

_______________

« Quand je lis un livre de Luther, il me semble voir un pourceau immonde grogner en flairant par-ci par-là les fleurs d’un beau jardin ; c’est avec la même impureté, la même ignorance de la théologie, la même inconvenance, que Luther parle de DIEU et des choses saintes. »
Ulrich Zwingle — Oeuvres, tom. III, p. 474.

_______________

La mère de Mélanchton, un des plus fameux disciples de Luther, avait été entraînée par son fils, et l’avait suivi dans la prétendue réforme luthérienne. Sur le point de mourir, elle fit appeler le réformateur, et, dans ce moment suprême, elle l’interrogea solennellement: « Mon fils, lui dit-elle, c’est par votre conseil que j’ai abandonné l’Eglise catholique pour embrasser la religion nouvelle. Je vais paraître devant Dieu, et je vous adjure, par le Dieu vivant, de me dire, sans rien me cacher, dans quelle foi je dois mourir« . Mélanchton baissa la tête et garda un moment de silence; l’amour du fils luttait en son coeur contre l’orgueil du sectaire. « Ma mère, répondit-il enfin, la doctrine protestante est plus facile, la doctrine catholique est plus sûre ! »
Rapporté par J-M Vincent Audin —  Histoire de la vie, des écrits des doctrines  de Martin Luther, t. III, p. 288.

_______________

‘Luther, après avoir copieusement soupé, s’était couché de joyeuse humeur… Mais se réveillant ensuite, il fut pris d’épouvante, et se pendit ‘au moyen d’un noeud coulant’ . De là les symptômes relevés par les médecins. les prédicants accourus ne purent que constater le fait. Ils firent jurer à tous les familiers de ne pas le divulguer, ‘pour l’honneur de l’Evangile’.
Raconté à Thomas Bozio, confident d’un des domestiques de Luther lorsque ce dernier racontait la nuit du 17 au 18 février (1546),

_______________

Luther sur lui-même :
» Combien de fois ma conscience n’a-t-elle pas été alarmée ! Combien de fois ne me suis-je pas dit à moi-même : « Prétends-tu être le seul de tous les hommes qui soit sage ? » prétends-tu que tous les autres se soient trompés pendant une si longue suite d’années ? «  (Tom. II, f. 9, b).

_______________

» Après avoir vaincu toutes les autres considérations, je n’ai pu vaincre qu’avec beaucoup de peine celle qui dit qu’il faut écouter l’Eglise. «  (Tom. II, f.5).

_______________

« Je ne suis pas assez hardi, disait-il, pour oser assurer que c’est au nom de Dieu que j’ai commencé toute cette affaire;  je ne voudrais pas sur cela soutenir le jugement de Dieu.«  (Tom. I, f. 564, b.)

_______________

« La bibliothèque du couvent dominicain de Sainte-Marie-sur-Minerve, à Rome, possède, parmi de nombreux et précieux manuscrits, une curieuse lettre de Luther adressée à sa vieille mère. La pauvre femme, qui ne voulait pas accuser son fils et qui redoutait de se voir séparée de lui pour l’éternité, lui ayant demandé, « si elle devait changer de religion et adopter ses opinions nouvelles », l’orgueilleux saxon ne consentit pas à entraîner dans son naufrage celle qui l’aimait tant, et il lui répondit: « Non ; restez catholique ; car je ne veux ni tromper ni trahir ma mère. »
Mgr de Ségur — Causeries sur le protestantisme d’aujourd’hui (1894)

_______________

« Je suis satanisé, insatanisé, sursatanisé, […] il faut absolument désespérer du salut de mon âme.
Luther in Hospinien, Hist. des sacrem., t. II, p. 187)

_______________

« Il est rare que j’aie le temps d’achever la récitation de l’office quotidien ou de dire la messe.‘‘
P.F. O’Hare — The Facts about Luther (1987)

_______________

« Je suis ici du matin au soir inoccupé et ivre ». Ou bien: « Tu me demandes pourquoi je bois si abondamment, pourquoi je parle si gaillardement et pourquoi je ripaille si fréquemment ? C’est pour faire pièce au diable qui s’était mis à me tourmenter. » Ou encore : « C’est de boire, de jouer, de rire, en cet état, d’autant plus fort, et même de commettre quelque péché en guise de défi et de mépris pour Satan, de chercher à chasser les pensées suggérées par le diable à l’aide d’autres idées, comme par exemple en pensant à une jolie fille, à l’avarice ou à l’ivrognerie, ou bien se mettre dans une forte colère. »
Luther cité par Marie Carré — J’ai choisi l’unité (1973)

_______________

En 1525, Luther écrit: « J’ai eu jusqu’à trois épouses en même temps« . Deux mois après ce prêtre se marie pour de bon avec une quatrième femme, une religieuse. » (Guy Le Rumeur, La révolte des hommes et l’heure de Marie, 1981, cité in Daniel Raffard de Brienne, ibid., p.4).

_______________

« Bien boire et bien manger est le vrai moyen d’être heureux ! »
Luther — Propos de table (ouvrage respirant le cynisme que l’on trouve encore dans quelques librairies mal famées sur la liste des ouvrages obscènes).

_______________

Compilation faite par Nicolas, un lecteur du blog, à partir de ces liens :
http://www.christ-roi.net/index.php/Protestantisme
http://www.christ-roi.net/index.php/Luther



http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/10/03/luther-ridiculise-par-lui-meme-et-par-ses-proches/


http://messe.forumactif.org/t6002-interventions-d-un-protestant-sur-le-blogue-de-m-jocelyn-girard#110416
Cela dit nous avons bien eu droit à un Wojtyla sur les tables à repasser de la secte, et peut-être bientôt Montini, donc pourquoi pas Luther, ils ne sont plus à cela près.

Voilà ! …car les fils du siècle sont plus prudents entre aux que les fils de la lumière. (Luc XVI, 8)

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Dim 09 Nov 2014, 3:55 pm

roger a écrit:
On parlait de national-socialisme hier , voici ce que j'ai trouvé dans quelques recherches faites ; c'est tiré du Larousse, mais tout de même :

Pour beaucoup d'historiens, le national-socialisme est un mouvement né avec Hitler, chef du parti nazi depuis 1921. Cette opinion mérite d'être nuancée, car le national-socialisme, s'il exacerbe des tendances nationalistes et racistes, ne les invente pas. Une continuité de l'impérialisme allemand se manifeste de Guillaume II à Hitler en passant par la République de Weimar (1918-1933). Certains spécialistes de la pensée protestante font remonter à Luther les racines du national-socialisme, mais les travaux récents montrent combien grande fut sur Hitler l'influence du catholicisme autrichien.
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/national-socialisme/72723

Cher Roger, je vais vous répondre dans la mesure du possible, mais, souvenons-nous de ce qu'a dit Gabrielle ailleurs :

gabrielle a écrit:
J'ai oublié de dire aux Québécois, de faire attention a leurs propos, notre hébergeur est français.

Donc après  


Tout d'abord, rappelons que j'avais trouvé ceci à propos de Larousse :


Benjamin a écrit:
Wiki a écrit:
En 1856, est publié [par Pierre Larousse] (avec l’aide de François Pillon) le Nouveau Dictionnaire de la langue française, l’ancêtre du Petit Larousse. Il est condamné par l’Église et mis à l’Index des Livres Interdits par le Saint-Office de l’Inquisition romaine.

Son œuvre majeure fut le Grand dictionnaire universel du XIXe siècle. D’abord publié en fascicules entre 1864 et 1866, il les regroupe en 17 volumes de 1866 à 1876 et mit onze ans (jusqu’à sa mort) pour écrire ce dictionnaire de 22 700 pages.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Larousse

Points de Vue Initiatiques, revue maçonnique a écrit:
Nous avons eu l'occasion de parler de l'un des héritiers des premiers encyclopédistes, Pierre Larousse, qui consacra sa vie à la construction d'un véritable Temple de la connaissance.

Au cours de notre émission, nous avons indiqué que rien ne permettait d'affirmer son appartenance à notre Ordre, pour autant que son comportement social et familial nous permette de le considérer selon notre terminologie comme « un Maçon sans tablier ». A la suite de notre propos, comme à la suite de toutes nos émissions, nous avons reçu un très volumineux courrier de nos auditeurs.

Un certain nombre d'entre eux nous ont indiqué avoir pris connaissance de documents prouvant l'appartenance de Larousse à la Franc-Maçonnerie sans toutefois nous faire connaître la Loge à laquelle il aurait appartenu. Cela n'a rien de surprenant compte tenu que sous le gouvernement de Vichy, avec l'aide de l'occupant, de nombreux documents maçonniques furent détruits sinon égarés. Nous remercions donc par avance tous les auditeurs qui pourraient nous fournir des précisions à ce sujet.

Ces mêmes auditeurs nous ont demandé d'évoquer un autre encyclopédiste dont l'appartenance à la maçonnerie ne fait, elle, aucun doute, à savoir Emile Littré.

(lien vers un site de maçons, enlevé par Benjamin)

Il n’en va pas tout à fait de même dans les dictionnaires actuels, entre les lignes desquels perce une admiration discrète pour la chose décrite, admiration discrète qui est sans commune mesure avec les articles « militants », « engagés » et dithyrambiques que Pierre Larousse consacre aux francs-maçons et à la franc-maçonnerie dans son Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle (1863-90).

http://nouvellelanguefrancaise.hautetfort.com/archive/2011/05/17/franc-macon-franc-maconnerie.html

Quelques libres penseurs célèbres des XIXe et XXe siècles : Auguste Blanqui, Victor Hugo, Emile Littré, Pierre Larousse, Aristide Briand, Georges Clémenceau, Emile Zola, Romain Rolland, Anatole France, Jean Jaurès, Bertrand Russell, Jean Rostand.

(lien vers un site d'athées, enlevé par Benjamin)

http://messe.forumactif.org/t5734p45-un-commentaire-de-m-gilles-roberge-via-le-blogue-de-m-jocelyn-girard#110189


Or, Hitler avait fait bannir et chasser la Franc-Maçonnerie de l'Europe "occupée" par les troupes allemandes, et le monde d'aujourd'hui dans lequel l'on baigne, c'est le monde du camp "allié"  Rolling Eyes


Cela dit, même dans une source aussi inappropriée surtout pour ce sujet, il suffit de mettre les gras ailleurs dans la phrase et cela donne :

Certains spécialistes de la pensée protestante font remonter à Luther les racines du national-socialisme, mais les travaux récents montrent combien grande fut sur Hitler l'influence du catholicisme autrichien.

Ce qui donne déjà, même dans cette source non-fiable, une accentuation différente.

En passant, qui sont "certains spécialistes de la pensée protestante" ? Évidemment cela n'est pas mentionné, et leurs motivations non plus.

Par contre, le fait est qu'Hitler est né en Autriche catholique dans une famille catholique et que le NSDAP est né dans la Bavière catholique voisine.

D'ailleurs, voici ce qu'Hitler pouvait voir à l'Abbaye Bénédictine de Lambach lorsqu'il y habitait étant enfant :








(si vous ne connaissiez pas ces images...)

Maintenant, revenons au sujet du fil Laughing

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 09 Nov 2014, 6:31 pm

.
A la suite de votre dernier "post" Benjamin,

voici un intéressant commentaire de Saint Jean Chrysostôme:


Saint Jean Chrysostôme, in I Corinthiens I, 4-9 a écrit:

IL NE SUFFIT PAS DE BIEN COMMENCER,

MAIS QU'IL FAUT AUSSI BIEN FINIR.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Sam 20 Déc 2014, 6:16 am

Une célébration commune entre [conciliaires] et protestants des 500 ans de la "Réforme" en 2017



[Photo : [l'antipape] François reçoit au Vatican un délégation de "l'Eglise" "évangélique" luthérienne allemande jeudi 18 décembre 2014.]

[L'antipape] François souhaite que les différentes "confessions" "chrétiennes" parviennent à parler d’une même voix sur les thèmes cruciaux, comme la défense de la vie, le mariage et la sexualité, a-t-il affirmé en recevant jeudi 18 décembre une délégation de "l’Église" "évangélique" luthérienne emmenée par "l’évêque" luthérien allemand Ulrich Fischer, très engagé dans le domaine "œcuménique". « Il ne faudrait pas que de nouvelles différences "confessionnelles" surgissent sur ces dossiers importants et actuels tels que la famille et la dignité de la personne humaine depuis sa conception jusqu’à sa fin naturelle, ...


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Une-celebration-commune-entre-catholiques-et-protestants-des-500-ans-de-la-Reforme-en-2017-2014-12-19-1282635 )

Bergoglio et sa secte annoncent clairement qu'ils vont "célébrer" les 500 ans du protestantisme avec les protestants, mais cela ne semble pas choquer grand-monde.

On attend un communiqué de Fellay et consorts sur le sujet...

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Sam 20 Déc 2014, 6:36 am

Depuis Wojtyla la secte prépare le coup... Luther le grand méconnu. Luther le pauvre que personne n'a compris.

La secte à toujours eu des bases très près du luthéranisme ( N.O.M)... aujourd'hui ça prend forme d'une autre façon.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Sam 20 Déc 2014, 4:40 pm

.

500 ans de protestantisme avec les protestants: çà s'rait-y pas "beau"

avec la "canonisation" de Luther avec le tandem luthéro-Bergogogliosque ?    

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Sam 20 Déc 2014, 4:41 pm

Benjamin a écrit:  
...On attend un communiqué de Fellay et consorts sur le sujet...
clown

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Lun 22 Déc 2014, 5:48 am

[L'antipape] appelle à une commémoration "œcuménique" de la "Réforme"


Recevant, jeudi 18 décembre, des représentants de "l’Église" "évangélique" (luthérienne) d’Allemagne, [l'antipape] a insisté sur l’importance de célébrer ensemble le 500e anniversaire de la "Réforme" en 2017.

Jeudi 18 décembre, [l'antipape] François a reçu au Vatican un délégation de "l’Église" "évangélique" luthérienne allemande.


Qu’a dit [l'antipape] ?


[L'antipape] François a reçu jeudi des représentants de "l’Église" "évangélique" (luthérienne) d’Allemagne, ainsi que des membres de la commission pour "l’œcuménisme" de la Conférence "épiscopale" allemande. Devant ses hôtes, il a souligné les efforts des luthériens et des [conciliaires] dans le cadre du dialogue mené depuis un demi-siècle, et a évoqué 2017, année du 500e anniversaire de la "Réforme" provoquée par Luther en 1517. « En 2017, les luthériens et les [conciliaires] célébreront ensemble le 5 e  centenaire de la "Réforme", a-t-il affirmé. Pour la première fois, ils pourront célébrer de par le monde un grand événement, non pas de manière triomphale mais dans une profession de la foi trinitaire. Outre la prière commune, il y aura une demande de pardon adressée au Seigneur pour nos fautes, mais aussi la joie de marcher ensemble. »


Où en est le dialogue luthéro-[conciliaire] ?


Dès 1965, un groupe de "théologiens" fut chargé d’examiner les modalités d’un rapprochement entre la Fédération luthérienne mondiale et [la secte conciliaire]. Le premier document commun vit le jour en 1972, sur le thème « Évangile et "Église" ». Depuis, les contacts entre les représentants de ces deux [sectes] sont fréquents, au sein d’une Commission mixte internationale.

Dernière déclaration luthéro-[conciliaire], un rapport publié en 2013, portant précisément sur la commémoration commune entre [conciliaires] et luthériens de la "Réforme", en 2017. Les auteurs de ce document, « Du conflit à la communion », affirment notamment que luthériens et [conciliaires] devraient partir de ce qui unit plutôt que de ce qui divise dans le "dialogue" "œcuménique".


Quelle importance donner à cette déclaration ?


« C’est une formidable nouvelle », s’enthousiasme Élisabeth Parmentier, professeur de "théologie" pratique à la faculté de "théologie" protestante de Strasbourg, et "chercheuse" associée au centre "d’études" "œcuméniques" de la capitale alsacienne. « À une époque où l’on dit souvent que "l’œcuménisme" est en panne, [l'antipape] nous invite tous, protestants et [conciliaires], à un signe audible et visible. Cela montre que les stéréotypes anciens sont vraiment dépassés », analyse-t-elle.

Il est encore trop tôt pour dire si [l'antipape] sera largement suivi ou non. À deux ans des célébrations, les initiatives "œcuméniques" envisagées sont surtout locales. [La secte conciliaire] allemande, en particulier, prévoit une mobilisation particulière, intitulée « En chemin ensemble ». « Ce qui importe n’est pas tant la visibilité médiatique, insiste Élisabeth Parmentier, mais que les [conciliaires] et les protestants réfléchissent à leur témoignage commun. Il ne s’agit pas de justifier la "Réforme", mais de renforcer notre capacité à nous laisser réformer par l’Évangile. »


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-appelle-a-une-commemoration-aecumenique-de-la-Reforme-2014-12-21-1283270 )

Encore les mêmes salades.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Lun 22 Déc 2014, 8:23 am

Bergoglio fait une festivité d'un schisme dramatique.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Lun 22 Déc 2014, 12:54 pm

.
Les catholiques n'ont jamais demandé pardon aux luthériens d'être catholiques !!

Je ne suis pas surpris que les conciliaires demandent pardon aux luthériens.

Avant de célébrer avec eux en 2017, il faut qu'ils soient sur la même longueur d'onde (même foi luthérienne).

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Mer 18 Fév 2015, 9:46 am

"Oecuménisme" : l'héritage commun est plus grand que ce qui divise


En dialogue avec "l'Eglise" réformée d'Ecosse (traduction intégrale)


Rome, 16 février 2015  (Zenit.org) [Antipape] François  | 288 clics


Ce que les "chrétiens" ont « en commun » est « plus grand que ce qui peut [les] diviser », affirme [l'antipape] François qui encourage à « rechercher des modes encore plus efficaces pour surmonter les vieux préjugés et pour trouver de nouvelles formes de collaboration » entre les confessions "chrétiennes".



[L'antipape] a reçu le "révérend" John P. Chalmers, modérateur de l'assemblée de "l’Église" réformée d’Écosse, accompagné d’une délégation, ce lundi matin, 16 février 2015, au Vatican.

Il s'est réjoui « de constater que les relations entre "l’Église" d’Écosse et [la secte conciliaire] se sont développées au point que les défis lancés par la société contemporaine sont affrontés à travers une réflexion commune et, dans de nombreux cas, nous sommes en mesure de parler d’une seule voix sur des questions qui touchent de près la vie de tous les fidèles ».

« Dans notre monde globalisé et souvent désorienté, un témoignage "chrétien" commun est une condition nécessaire pour l’efficacité de nos efforts "d’évangélisation" », a souligné [l'antipape] : « La "foi" et le témoignage "chrétien" se trouvent confrontés à des défis tels que c’est seulement en unissant nos efforts que nous pourrons rendre un service efficace à la famille humaine et permettre à la lumière du Christ d’atteindre tous les coins obscurs de notre cœur et de notre monde. »

A.K.

Discours [de l'antipape] François

Cher frère modérateur,
Chers frères et sœurs dans le Christ,


Je suis heureux d’avoir l’occasion de vous rencontrer, vous qui êtes les représentants de "l’Église" d’Écosse, et de partager avec vous un engagement commun au service de l’Évangile et de la cause de l’unité des "chrétiens".

Des figures "chrétiennes" illustres et saintes, appartenant à différentes confessions, ont contribué au développement de la riche tradition historique et culturelle de l’Écosse. L’état actuel des relations "œcuméniques" en Écosse témoigne combien tout ce que nous avons en commun, en tant que "chrétiens", est plus grand que ce qui peut nous diviser. Sur cette base, le Seigneur nous appelle à rechercher des modes encore plus efficaces pour surmonter les vieux préjugés et pour trouver de nouvelles formes d’entente et de collaboration.

Cela me réjouit de constater que les relations entre "l’Église" d’Écosse et [la secte conciliaire] se sont développées au point que les défis lancés par la société contemporaine sont affrontés à travers une réflexion commune et, dans de nombreux cas, nous sommes en mesure de parler d’une seule voix sur des questions qui touchent de près la vie de tous les fidèles. Dans notre monde globalisé et souvent désorienté, un témoignage chrétien commun est une condition nécessaire pour l’efficacité de nos efforts d’évangélisation.

Nous sommes des pèlerins et nous cheminons ensemble. Nous devons apprendre à « confier notre cœur à notre compagnon de route sans suspicion ni méfiance, et à regarder surtout ce que nous cherchons : la paix dans le visage du Dieu unique » (Evangelii gaudium, 244).

La "foi" et le témoignage "chrétien" se trouvent confrontés à des défis tels que c’est seulement en unissant nos efforts que nous pourrons rendre un service efficace à la famille humaine et permettre à la lumière du Christ d’atteindre tous les coins obscurs de notre cœur et de notre monde. Puisse ce chemin de réconciliation et de paix entre nos communautés nous rapprocher toujours plus les uns des autres, de sorte que, mus par l’Esprit-Saint, nous puissions apporter la vie à tous et l’apporter en abondance (cf. Jn 10,10).

Je me permets de recourir à ma langue maternelle pour exprimer mon sentiment profond de tristesse. J’ai pu lire aujourd’hui l’exécution de ces vingt-et-un ou vingt-deux "chrétiens" coptes. Ils disaient seulement : « Jésus, aide-moi ! ». Ils ont été assassinés pour le seul fait qu’ils étaient "chrétiens". Vous-mêmes, mon frère, dans votre discours, vous avez fait allusion à ce qui se passe sur la terre de Jésus. Le sang de nos frères "chrétiens" est un témoignage qui crie. Qu’ils soient [conciliaires], orthodoxes, coptes, luthériens, peu importe : ils sont "chrétiens" ! Et le sang est le même. Ce sang confesse le Christ. En pensant à ces frères qui sont morts pour la seule raison qu’ils confessaient le Christ, je demande que nous nous encouragions mutuellement à avancer dans cet "œcuménisme" qui nous donne de la force, "l’œcuménisme" du sang. Les martyrs appartiennent à tous les "chrétiens". Prions les uns pour les autres.

Prions les uns pour les autres et continuons de marcher ensemble sur la voie de la sagesse, de la bienveillance, de la force et de la paix. Merci.

( source : http://www.zenit.org/fr/articles/oecumenisme-l-heritage-commun-est-plus-grand-que-ce-qui-divise )

Négation complète de la Foi catholique, une fois de plus.

1°) "Ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise" : esprit condamné par les Papes.

2°) Différentes "confessions chrétiennes" présentées comme si quelque part elles se valaient toutes et avaient les mêmes racines : condamné par les Papes.

3°) Une "évangélisation commune" entre conciliaires et protestants ! Et après ça les conciliaires viendront nous expliquer qu'ils sont "Catholiques"...

4°) "Si on ne s'y met pas tous ensemble, la Lumière du Christ n'atteindra pas les coins obscurs de notre cœur et du monde" : chantage mensonger pour justifier une association d'hérétiques.

5°) Les "protestants" seraient ses "frères dans le Christ" : et puis quoi encore ? "Frères" peut-être ; "dans le Christ" sûrement pas.

6°) "Des figures "chrétiennes" illustres et saintes, appartenant à différentes confessions, ont contribué au développement de la riche tradition historique et culturelle de l’Écosse" : il y aurait donc des Saints Écossais non-catholiques ??? Shocked

7°) "Œcuménisme du sang" : condamné par S.S. le Pape Eugène IV dans Cantate Domino.

Bergoglio devait se retenir depuis quelques temps, vu tout ce qui est sorti de sa bouche d'un coup.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Mer 18 Fév 2015, 9:56 am

Il n'y va pas à petite dose.

Il a l'art de pondre dans un seul texte de multiples hérésies.

. Le sang de nos frères "chrétiens" est un témoignage qui crie. Qu’ils soient [conciliaires], orthodoxes, coptes, luthériens, peu importe : ils sont "chrétiens" ! Et le sang est le même.

Il fait du rabattage pour les donneurs universels ou quoi. Le même sang, quelle grande découverte de sa part.

Il oublie, l'hymne à la charité de Saint Paul, même si je livre mon corps aux flammes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.

La charité = amour de Dieu qui lui = la Vérité qui elle = Hors de l'Église pas de salut.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Mer 18 Fév 2015, 10:03 am



J'attends qu'il me cite un seul nom de Saint Écossais non-catholique, un seul.

J'espère qu'il ne va pas me montrer ceci en guise de réponse :



(Le "monstre du Loch Ness"...)

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Mer 18 Fév 2015, 11:21 am

Benjamin a écrit:        
S.S. Eugène IV, Bulle Cantate Domino, dans Dumeige, La Foi Catholique, Éditions de l'Orante, Imprimatur 1960, p. 266 (Denzinger 714) a écrit:
Personne, si grandes soient ses aumônes, eût-il versé son sang pour le nom du Christ, ne peut être sauvé s'il ne demeure dans le sein de l'unité de l'Église catholique.

Cette Bulle d’Eugène IV fait penser à cette parole de Saint Paul :

…Et quand je distribuerais tout mon bien pour la nourriture des pauvres et que je livrerais mon corps pour être brûlé,
si je n’ai point la charité, cela ne me sert de rien.
(I Corinthiens XIII, 3)

Si je n’ai pas la charité; mais  où est-elle cette Charité sinon,
comme le dit si bien S.S. Eugène IV, que  dans le sein de l’unité de l’Église catholique ?

.
http://messe.forumactif.org/t5361-bergoglio-s-amuse#101752

Hello ! Coucou ! Bergoglifaux ? Êtes-vous sur cette planète ?

Dans la Lune ?... Ou en dehors de cette galaxie ?

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Jeu 19 Fév 2015, 7:34 am

(Le "monstre du Loch Ness"...)

C'est justement ça qu'il te montre... un monstre car l'hérésie est élevée au rang de martyr.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Louis le Jeu 19 Fév 2015, 8:05 am

Pour appuyer  ce que Benjamin avance :

1°) "Ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise" : esprit condamné par les Papes.

http://messe.forumactif.org/t5422p60-leglise-son-institution-son-unite#103770

Le Pape Pie XII, 20 décembre 1949 :


a) Faux esprit irénique

693

Quant  à  la   méthode  à   suivre   dans   ce   travail,  les évêques eux-mêmes prescriront ce qu'il faut faire, ce qu'il faut éviter, et ils exigeront que tous se conforment à leurs prescriptions. Ils veilleront de même à ce que, sous le faux prétexte qu'il faut beaucoup plus considérer ce qui nous unit que ce qui nous sépare, on ne nourrisse pas un dangereux indifférentisme, surtout chez ceux qui sont moins instruits des questions théologiques et dont la pratique religieuse est moins profonde. On doit éviter, en effet, que dans un esprit que l'on appelle aujourd'hui irénique, la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, par une étude comparée et un vain désir d'assimilation progressive des différentes professions de foi, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des dissidents, au point que la pureté de la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable et certain en soit obscurci.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.

Louis
Admin

Nombre de messages : 9772
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum