La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Mer 30 Jan 2013, 8:06 am

M'est d'avis que Ratzi est out depuis un bon bout de temps...


gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Mer 30 Jan 2013, 3:56 pm

gabrielle a écrit:M'est d'avis que Ratzi est out depuis un bon bout de temps...

YES...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Ven 29 Nov 2013, 7:03 am

Taizé : [l'antipape] François reçoit fr Alois


Préparation du "pèlerinage" de confiance à Strasbourg


Rome, 28 novembre 2013  (Zenit.org) Rédaction  | 255 clics


Frère Alois, prieur de Taizé, a été reçu par [l'antipape] François au Vatican, ce jeudi 28 novembre.



Frère Alois a parlé [à l'antipape] de l'accueil des jeunes à Taizé et du "pèlerinage" de confiance que la communauté anime avec des jeunes sur tous les continents.

La prochaine rencontre européenne de jeunes aura en effet lieu en France, en Alsace, à Strasbourg, et dans la région transfrontalière de l’Ortenau, en Bade (Allemagne), du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014.

Fr Alois a aussi présenté [à l'antipape] la recherche œcuménique de Taizé, mettant en évidence que "le baptême unit déjà tous les chrétiens".

[L'antipape] François a exprimé la "profonde estime" qu'il éprouvait à l'égard de frère Roger, fondateur de Taizé, et il a fortement encouragé la communauté à "continuer sur le chemin où elle est engagée".

C'était la première audience privée de frère Alois avec [l'antipape] François. Il était reçu chaque année par Benoît XVI, de même qu'auparavant frère Roger se rendait tous les ans à Rome pour rencontrer les [antipapes] : Jean XXIII, puis Paul VI et Jean-Paul II.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/taize-le-pape-francois-recoit-fr-alois )

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Ven 29 Nov 2013, 7:52 am

Les encouragements à continuer est un aveu de son propre protestantisme.

C'est faux que le Baptême seul unit le chrétiens,

dans le Credo nous professons une seule Foi..or la foi catholique est différente de la foi protestante, l'amalgame fait dans le texte montre bien, que ce n'est que la secte de Bergoglio et la secte de Taizé sont une seule et même chose.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Louis le Ven 29 Nov 2013, 9:46 am

Il a de qui tenir Bergoglio :


ROME, 20 janvier 2013 (Zenit.org) - Benoît XVI…

Il a aussi rappelé les dizaines de milliers de jeunes rassemblés place Saint-Pierre par la Communauté de Taizé (28 décembre 2012-2 janvier 2013) : « Dans ce sens, la veillée que j’ai célébrée il y a environ un mois, sur cette place, avec des milliers de jeunes de toute l’Europe et avec la communauté œcuménique de Taizé, a été très significative : un moment de grâce où nous avons fait l’expérience de la beauté de former
une seule chose dans le Christ ».
J'ai ajouté les accentuations.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.

Louis
Admin

Nombre de messages : 9772
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Via Crucis le Ven 29 Nov 2013, 12:49 pm

Mais mon bon Louis,

Ratzi a avoué la vérité : les conciliaires et les protestants ne forment
"qu'une seule chose" !
C'est à dire qu'ils ne forment même pas un seul corps, ni même qu'ils sont unis par un même esprit, mais qu'ils forment ensemble un amas d'impuretés empilées et de mort! Car le Corps Mystique du Christ qui est l'Eglise Catholique Une Sainte et Apostolique est un CORPS VIVANT et SAINT !

Le baptême est une Porte ouverte sur le Ciel et la Sainteté de vie la finalité/le moyen pour y accéder directement par la foi et les œuvres conformes au Saint Evangile prêché par Saint Paul, c'est à dire  le prêche de Jésus Crucifié.

Bergolio lui, en successeur invalide et illégitime installé sur le Siège de Saint Pierre, valide de surcroît l'abolition du sacerdoce catholique par les protestants en les encourageant à continuer dans leur voie !affraid

Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Ven 29 Nov 2013, 2:27 pm

,
Taizé, Taizé ?  Ça remonte à po-pol 6:Voir le "père" blanc à côté de Montini...



Photographie prise le 10 Avril 1970 au Vatican . SIX PROTESTANTS, de gauche à droite : Dr. George, Canon Jasper, Dr. Shephard, Dr. Konneth, Dr. Smith, et Frère Max Thurian (en blanc), juste à côté de Montini (en blanc)


http://messe.forumactif.org/t2001-concordance-troublante-cranmer-et-nom#37343

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Roger Boivin le Ven 29 Nov 2013, 3:03 pm


Frère Roger, de son nom d'état civil Roger Schutz..


[..]
La confiance que témoigne au fondateur de Taizé le pape Jean XXIII joue un rôle important dans l'histoire de frère Roger. « Ah ! Taizé, ce petit printemps ! » dira un jour Jean XXIII en accueillant frère Roger. Des mots que Jean-Paul II reprendra lors de sa visite à Taizé le 5 octobre 1986, ajoutant : « On passe à Taizé comme on passe près d'une source. » Invité par Jean XXIII, frère Roger vivra à Rome avec quelques frères de sa communauté tout le concile Vatican II.
[..]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Schutz


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Ven 29 Nov 2013, 3:07 pm

roger a écrit:

Frère Roger, de son nom d'état civil Roger Schutz..


[..]
La confiance que témoigne au fondateur de Taizé le pape Jean XXIII joue un rôle important dans l'histoire de frère Roger. « Ah ! Taizé, ce petit printemps ! » dira un jour Jean XXIII en accueillant frère Roger. Des mots que Jean-Paul II reprendra lors de sa visite à Taizé le 5 octobre 1986, ajoutant : « On passe à Taizé comme on passe près d'une source. » Invité par Jean XXIII, frère Roger vivra à Rome avec quelques frères de sa communauté tout le concile Vatican II.
[..]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Schutz

Ça remonte plus loin que je pensais...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Sam 28 Déc 2013, 7:25 am

Aux jeunes de Taizé: L'Europe a besoin de votre foi, de votre courage


Rassemblement de Strasbourg et d'Ortenau


Rome, 27 décembre 2013  (Zenit.org) Pape François  | 115 clics


"L’Europe qui a traversé et traverse encore des moments difficiles, a besoin de votre engagement, de votre foi de votre courage", déclare [l'antipape] François aux dizaines de milliers de jeunes rassemblés par la communauté de Taizé à Strasbourg (France) et à Ortenau en Bade (Allemagne), à partir de demain, samedi 28 décembre 2013, et jusqu'à mercredi prochain, 1er janvier 2014.



[L'antipape] dit combien il compte sur les jeunes pour favoriser la paix et la réconciliation sur tout le continent: "[L'antipape] compte sur vous pour qu’à travers votre foi et votre témoignage, l’esprit de paix et de réconciliation de l’Évangile rayonne parmi vos contemporains."

Il encourage leur aspiration à l'unité des chrétiens: "Vous êtes ensemble pour « chercher la communion visible de tous ceux qui aiment le Christ »."

Et il bénit les jeunes, les organisateurs et cette région frontalière: "Du fond du cœur, il vous donne sa bénédiction, à vous jeunes participants à la rencontre, aux frères de Taizé, ainsi qu’aux pasteurs et à toutes les personnes qui vous accueillent en Alsace et en Ortenau."

A.B.


Message [de l'antipape] François

"Chers jeunes,

Rome se souvient avec joie de votre rencontre européenne de l’an dernier et surtout de la très belle prière qui a rassemblé avec [l'antipape] Benoît XVI des milliers de jeunes sur la Place Saint-Pierre. [L'antipape] François se sent proche de vous qui êtes maintenant réunis à Strasbourg et dans les villes et villages de l’Alsace et de l’Ortenau : une terre lacérée par des guerres qui ont fait d’innombrables victimes, mais une terre qui porte aussi une grande espérance, celle de la construction de la famille européenne. En ayant lieu simultanément dans deux pays, votre rencontre est un signe. L’Europe qui a traversé et traverse encore des moments difficiles, a besoin de votre engagement, de votre foi de votre courage.

Vous êtes ensemble pour « chercher la communion visible de tous ceux qui aiment le Christ ». C’est le projet que vous vous êtes fixé pour les rencontres à Taizé an long de l’année 2014. Vous êtes conscients que la division entre chrétiens constitue un obstacle de taille pour la réalisation de la mission qui a été confiée à l’Église et que « la crédibilité de l’annonce chrétienne serait beaucoup plus grande si les chrétiens dépassaient leurs divisions » (Exhortation apostolique Evangelii gaudium, n. 244). [L'antipape] partage avec vous cette conviction que nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres, car les réalités qui nous unissent sont nombreuses.

[L'antipape] compte sur vous pour qu’à travers votre foi et votre témoignage, l’esprit de paix et de réconciliation de l’Évangile rayonne parmi vos contemporains. Du fond du cœur, il vous donne sa bénédiction, à vous jeunes participants à la rencontre, aux frères de Taizé, ainsi qu’aux pasteurs et à toutes les personnes qui vous accueillent en Alsace et en Ortenau."


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/aux-jeunes-de-taize-l-europe-a-besoin-de-votre-foi-de-votre-courage )

Bergoglio affirme ni plus ni moins que l'Europe a besoin du mensonge (la "foi" des protestants), et pas pour aller au Ciel bien entendu, mais pour la chimère de "la paix" matérielle et humaine promue par l'O.N.U maçonnique.

Il n'hésite pas à ressortir d'autres mensonges énormes comme ceux sur l'unité, donnant carrément, au passage, une "mission" aux protestants !

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Sam 28 Déc 2013, 2:44 pm

.
Exactement Benjamin.  
 
Voilà où mène la "foi" de Taizé: "paix"  maçonnico-onusienne…

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Dim 29 Déc 2013, 8:16 am

Pour la secte, l'unité de l'Église n'existe pas, en raison des sectes protestantes ou autres..

C'est une négation du Credo, car l'Église est UNE, et cette note n'a pas souffert d'amoindrissement lorsque les protestants ont fait surfaces.

Bergolio, est en fait un moderniste et possède,s'il en possède une , la foi protestante et charismatique.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 29 Déc 2013, 10:52 am

gabrielle a écrit:
...Bergolio, est en fait un moderniste et possède, s'il en possède une, la foi protestante et charismatique.
 
Exact, en autres.  En passant, perso, j'en ai plein le dos de tous ces Intrus qui demandent pardon à tout, à tou(te)s et à chacun(e)...
 
Le Seul à qui il faut demander pardon, c'est Notre-Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, pour mes innombrables péchés.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Dim 19 Jan 2014, 9:04 am

"Oecuménisme" : se concentrer sur l'annonce de l'amour


[L'antipape] reçoit une délégation luthérienne de Finlande


Rome, 17 janvier 2014  (Zenit.org) "Pape" François  | 224 clics


Le témoignage œcuménique « doit se concentrer sur le cœur de la foi, sur l’annonce de l’amour de Dieu qui s’est manifesté dans le Christ », déclare [l'antipape] François, qui encourage à « un œcuménisme spirituel ».


[L'antipape] a reçu ce 17 janvier 2014 une délégation "œcuménique" de "l’Église" luthérienne de Finlande, à l’occasion de son pèlerinage annuel à Rome, pour célébrer saint Henri, patron du pays (16 janvier).


Allocution [de l'antipape] François


Chers frères et amis de Finlande,

« À vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ » (Rm 1,7). Je vous souhaite une chaleureuse bienvenue, comme l’ont fait depuis plus de 25 ans mes prédécesseurs, le "bienheureux" "Jean-Paul II" et "Benoît XVI", en accueillant la visite de vos délégations œcuméniques, à l’occasion de la fête de saint Henri, patron de la Finlande.

Aux membres de la communauté de Corinthe, marquée par des divisions, l’apôtre demande : « Le Christ est-il divisé ? » (1 Co 1,13). Cette question a été choisie comme thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui commencera demain ; aujourd’hui, c’est à nous que s’adresse cette question. Face à certaines voix qui ne considèrent plus l’unité pleine et visible de "l’Église" comme un objectif à poursuivre, nous sommes invités à ne pas renoncer à nos efforts œcuméniques, fidèles à la prière que le Seigneur Jésus a adressée à son Père : que « tous soient un » (Jn 17,21).

À l’heure actuelle, la voie de l’œcuménisme et les relations entre chrétiens connaissent des changements importants, dus tout d’abord au fait que nous professons notre foi dans un contexte social et culturel où la référence à Dieu, et à tout ce qui rappelle la dimension transcendante de la vie, est de moins en moins présente. C’est surtout vrai en Europe, mais pas uniquement.

C’est précisément pour cette raison que notre témoignage doit se concentrer sur le cœur de notre foi, sur l’annonce de l’amour de Dieu qui s’est manifesté dans le Christ, son Fils. Il y a là un espace pour grandir dans la communion et l’unité entre nous, en encourageant un œcuménisme spirituel qui vient directement du commandement de l’amour laissé par Jésus à ses disciples. Le [conciliabule] Vatican II se référait aussi à cette dimension : « Cette conversion du cœur et cette sainteté de vie, ensemble avec les prières publiques et privées pour l’unité des chrétiens, doivent être regardées comme l’âme de tout l’œcuménisme et peuvent à bon droit être appelées œcuménisme spirituel » (Décr. Unitatis redintegratio, 8 ). En effet, l’œcuménisme est un processus spirituel qui se réalise dans l’obéissance fidèle au Père, dans l’accomplissement de la volonté du Christ et sous la conduite de l’Esprit-Saint.

Invoquons donc sans nous lasser l’aide de la grâce de Dieu et l’illumination de l’Esprit-Saint, qui nous introduit dans la vérité tout entière, porteuse de réconciliation et de communion.

Je vous souhaite à nouveau une chaleureuse bienvenue et j’invoque de tout cœur la bénédiction de Dieu sur vous, sur tous les chrétiens de Finlande et sur votre pays.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/oecumenisme-se-concentrer-sur-l-annonce-de-l-amour )

Donc selon Bergoglio, l'unité de l'Église n'est pas un fait mais un objectif à poursuivre.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Dim 19 Jan 2014, 9:33 am

C'est une négation du Credo, l'Église étant UNE, son unité n'est pas à faire, elle est pleinement réalisé, car le fait que des branches se soient séparés de l'Arbre ne change rien à l'Arbre en lui-même, il garde toute sa vigueur et n'est pas amoindrie.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 19 Jan 2014, 11:04 am

Benjamin a écrit:  ...Donc selon Bergoglio, l'unité de l'Église n'est pas un fait mais un objectif à poursuivre.
Bergoglio tient le même langage que tous les révolutionnaires passés et présents:

on doit poursuivre la révolution jusqu’au terme. Mais le terme, il est où ?

La révolution est en constante évolution, elle ne s’arrête jamais et finit par manger ses enfants.

J’en viens à me demander si "pardonnite" aigüe n’est pas une calamité conciliaire !

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Dim 19 Jan 2014, 11:07 am

Benjamin a écrit:  
Spoiler:

"Oecuménisme" : se concentrer sur l'annonce de l'amour


[L'antipape] reçoit une délégation luthérienne de Finlande


Rome, 17 janvier 2014  (Zenit.org) "Pape" François  | 224 clics


Le témoignage œcuménique « doit se concentrer sur le cœur de la foi, sur l’annonce de l’amour de Dieu qui s’est manifesté dans le Christ », déclare [l'antipape] François, qui encourage à « un œcuménisme spirituel ».


[L'antipape] a reçu ce 17 janvier 2014 une délégation "œcuménique" de "l’Église" luthérienne de Finlande, à l’occasion de son pèlerinage annuel à Rome, pour célébrer saint Henri, patron du pays (16 janvier).


Allocution [de l'antipape] François


Chers frères et amis de Finlande,

« À vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ » (Rm 1,7). Je vous souhaite une chaleureuse bienvenue, comme l’ont fait depuis plus de 25 ans mes prédécesseurs, le "bienheureux" "Jean-Paul II" et "Benoît XVI", en accueillant la visite de vos délégations œcuméniques, à l’occasion de la fête de saint Henri, patron de la Finlande.

Aux membres de la communauté de Corinthe, marquée par des divisions, l’apôtre demande : « Le Christ est-il divisé ? » (1 Co 1,13). Cette question a été choisie comme thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui commencera demain ; aujourd’hui, c’est à nous que s’adresse cette question. Face à certaines voix qui ne considèrent plus l’unité pleine et visible de "l’Église" comme un objectif à poursuivre, nous sommes invités à ne pas renoncer à nos efforts œcuméniques, fidèles à la prière que le Seigneur Jésus a adressée à son Père : que « tous soient un » (Jn 17,21).

À l’heure actuelle, la voie de l’œcuménisme et les relations entre chrétiens connaissent des changements importants, dus tout d’abord au fait que nous professons notre foi dans un contexte social et culturel où la référence à Dieu, et à tout ce qui rappelle la dimension transcendante de la vie, est de moins en moins présente. C’est surtout vrai en Europe, mais pas uniquement.

C’est précisément pour cette raison que notre témoignage doit se concentrer sur le cœur de notre foi, sur l’annonce de l’amour de Dieu qui s’est manifesté dans le Christ, son Fils. Il y a là un espace pour grandir dans la communion et l’unité entre nous, en encourageant un œcuménisme spirituel qui vient directement du commandement de l’amour laissé par Jésus à ses disciples. Le [conciliabule] Vatican II se référait aussi à cette dimension : « Cette conversion du cœur et cette sainteté de vie, ensemble avec les prières publiques et privées pour l’unité des chrétiens, doivent être regardées comme l’âme de tout l’œcuménisme et peuvent à bon droit être appelées œcuménisme spirituel » (Décr. Unitatis redintegratio, 8 ). En effet, l’œcuménisme est un processus spirituel qui se réalise dans l’obéissance fidèle au Père, dans l’accomplissement de la volonté du Christ et sous la conduite de l’Esprit-Saint.

Invoquons donc sans nous lasser l’aide de la grâce de Dieu et l’illumination de l’Esprit-Saint, qui nous introduit dans la vérité tout entière, porteuse de réconciliation et de communion.

Je vous souhaite à nouveau une chaleureuse bienvenue et j’invoque de tout cœur la bénédiction de Dieu sur vous, sur tous les chrétiens de Finlande et sur votre pays.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/oecumenisme-se-concentrer-sur-l-annonce-de-l-amour )

Donc selon Bergoglio, l'unité de l'Église n'est pas un fait mais un objectif à poursuivre.

gabrielle a écrit:C'est une négation du Credo, l'Église étant UNE, son unité n'est pas à faire, elle est pleinement réalisé, car le fait que des branches se soient séparés de l'Arbre ne change rien à l'Arbre en lui-même, il garde toute sa vigueur et n'est pas amoindrie.

Exactement Gabrielle.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Sam 15 Fév 2014, 7:02 am


Je pensais poster cela dans le fil "Bergoglio et les réfugiés" ( http://messe.forumactif.org/t5175-bergoglio-et-les-refugies ), mais une phrase a retenu mon attention... :

"Jésus aussi était un réfugié"


[L'antipape] François rencontre des exilés argentins


Rome, 14 février 2014  (Zenit.org) Anne Kurian  | 133 clics


« Ouvre ton cœur à ton frère, à ta sœur, qui n’a pas d’endroit où vivre, où travailler, où dormir paisiblement », exhorte [l'antipape] François en rappelant que « c’est l’un des premiers messages de l’Évangile : Jésus était un réfugié ».



[L'antipape] a rencontré Carlos et Rodolfo Luna, deux frères argentins qui vivent en exil en Suède, dans l'après-midi du 12 février 2014. Selon Radio Vatican, il a connu la femme de l’un d’entre eux, ‘Estercita’, ainsi que la mère de celle-ci, Esther Balestrino De Careaga – décédée depuis – dans un laboratoire de chimie avant d’entrer chez les jésuites.

[L'antipape] a rappelé qu’il avait caché les livres de leur bibliothèque dans le Collège Massimo de Buenos Aires, à l’époque de la dictature, lorsqu’ils étaient surveillés.

Au cours de l’entretien d’une heure, [l'antipape] a rendu hommage à l'accueil de la Suède : « Comme c’est bon de trouver des personnes qui ont un tel cœur ! La Suède ouvre ses frontières, elle organise des cours de langue, offre une aide économique et propose des voies pour rejoindre la société. C’est un exemple que nous pouvons donner au monde. Parce que, en réalité, c’est le seul pays qui fait cela et qui n’est pas envahi par la misère. Cela ne les fait pas souffrir. »

« C’est le message que donne la Suède : Ouvre ton cœur à ton frère, à ta sœur, qui n’a pas d’endroit où vivre, où travailler, où dormir paisiblement », a-t-il ajouté.

« Et les Suédois ont de grands saints », a rappelé [l'antipape], citant sainte Brigitte, dans les débuts du christianisme, et de nombreux luthériens : « Les luthériens sont une Église qui a de grands hommes et de grandes femmes ».

[L'antipape] a évoqué son amitié avec le pasteur luthérien Anders Gutt – aujourd’hui décédé – « un grand homme », avec lequel il a partagé la chaire de professeur de théologie spirituelle à Buenos Aires : « Nous étions un prêtre jésuite et un luthérien. Nous nous comprenions très bien. »

Il a déploré le million de réfugiés syriens au Liban et les pays qui ferment leurs frontières : « Nous avons tellement de réfugiés, mais personne ne les veut. C'est un 'vilain mot' », a-t-il dénoncé en reprenant l'expression qu'il avait employée lors de sa visite sur l’île de Lampedusa, le 8 juillet 2013 : « La globalisation de l’indifférence ».

Il a souligné le sens spirituel de l'épreuve des réfugiés : « Peut-être que ceux qui souffrent de l’exil rejoignent le message du salut du peuple… parce que Dieu bénit. Dieu bénit cela… Avec notre foi chrétienne, nous devons comprendre clairement que Jésus était un réfugié, parce qu’on cherchait à tuer cet enfant… C’est l’un des premiers messages de l’Évangile… Jésus était un réfugié. Ce n’était pas un touriste. Il n’était pas là pour son travail. Il fuyait la mort. Un réfugié ».

[L'antipape] François a également rendu hommage au travail des bureaux du Vatican pour aider les réfugiés et lutter contre la traite des personnes. Il a aussi évoqué le centre Astalli de Rome pour les réfugiés, tenu par les jésuites, tout en affirmant qu’il restait encore beaucoup à faire.


( http://www.zenit.org/fr/articles/jesus-aussi-etait-un-refugie )

Des Saints luthériens ???  Shocked 

Au passage Bergoglio justifie une nouvelle fois le "nouvel ordre mondial" et l'invasion de l'Europe au nom de l'Évangile...

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Sam 15 Fév 2014, 8:51 am

Des "saints" à la sauce moderniste.

Cela va à l'encontre de toute la doctrine de l'Église

Les déclarations suivantes sur "Hors de l'Église catholique Pas de salut" sont de la plus haute autorité de l'enseignement de l'Église catholique : des décrets papaux ex-cathedra (décrets depuis la Chaire de saint Pierre). Par conséquent, ils constituent l'enseignement donné à l'Eglise catholique par Jésus-Christ et les Apôtres. De tels enseignements sont immuables et sont classés dans le cadre du magistère solennel ( l' autorité enseignante extraordinaire de l'Église catholique).

Pape Innocent 3, Concile de Latran 4, Constitution 1, 1215, ex-cathedra:« Il y a une seule Église universelle des fidèles, en dehors de laquelle absolument personne n’est sauvé, et dans laquelle le Christ est lui-même à la fois le prêtre et le sacrifice…» [1]

Pape Boniface 8, Unam Sanctam, 18 Novembre 1302, ex-cathedra:
« La foi nous oblige instamment à croire et à tenir une seule sainte Eglise catholique et en même temps apostolique, et nous la croyons fermement et la confessons simplement, elle hors de laquelle il n'y a pas de salut ni de rémission des péchés...... En conséquence nous déclarons, disons et définissons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain..» [2]

Pape Clément 5, Concile de Vienne, Décret n ° 30, 1311-1312, ex-cathedra: « A la vérité, parce qu’il n’y a qu’une seule Eglise universelle des réguliers et des prélats séculiers et de ceux qui dépendent d’eux, exempts et non exempts, en dehors de laquelle personne n’est sauvée, et que pour tous il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême ... » [3]

Pape Eugène 4, Concile de Florence, Sess. 8, 22 novembre 1439, ex-cathedra: « Quiconque veut être sauvé doit avant tout tenir la foi catholique, car si quelqu’un ne la garde pas entière et inviolée, sans nul doute il périra pour l’éternité. » [4]

Pape Eugène 4, Concile de Florence, «Cantate Domino», 1441, ex-cathedra:
« Elle [ la Sainte Eglise romaine ] croit fermement, professe et prêche qu' ‘aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l'Eglise catholique’, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront ‘dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges’ à moins qu'avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés [ attachés ] ; elle professe aussi que l'unité du corps de l'Eglise a un tel pouvoir que les sacrements de l'Eglise n'ont d'utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que ‘personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s'il verse son sang pour le nom du Christ, s'il n'est pas demeuré dans le sein et dans l'unité de l'Eglise catholique. » [5]

Pape Léon 10, Concile de Latran 5, Session 11, 19 décembre 1516, ex-cathedra:
« Il n’existe en effet qu’une seule Eglise universelle incluant réguliers et séculiers, prélats et sujets, exempts et non exempts, hors de laquelle personne n’est sauvé, et pour tous il n’existe qu’un seul Seigneur et une seule foi. » [6]

Pape Pie 4, Concile de Trente, Iniunctum nobis, 13 novembre 1565, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement... » [7]

Pape Benoît 14, Nuper Ad nos, 16 Mars 1743, Profession de Foi: « Cette foi de l'Église catholique, sans laquelle nul ne peut être sauvé, et qui de mon plein gré je professe et tient vraiment… » [8]

Pape Pie 9, Concile Vatican 1, Session 2, Profession de Foi, 1870, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… » [9]

[1] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 495.
Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, référence 802

[2] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, références 870 et 875

[3] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 799.

[4] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1129.

[5] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1183.
Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum/i> , éditions du Cerf, 1996, référence 1351

[6] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1319.

[7] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, référence 1870

[8] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, références 2525 et 1862

[9] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-2, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1633.


La secte croule sous la doctrine catholique.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Sam 15 Fév 2014, 3:06 pm

gabrielle a écrit:
Spoiler:
Des "saints" à la sauce moderniste.

Cela va à l'encontre de toute la doctrine de l'Église

Les déclarations suivantes sur "Hors de l'Église catholique Pas de salut" sont de la plus haute autorité de l'enseignement de l'Église catholique : des décrets papaux ex-cathedra (décrets depuis la Chaire de saint Pierre). Par conséquent, ils constituent l'enseignement donné à l'Eglise catholique par Jésus-Christ et les Apôtres. De tels enseignements sont immuables et sont classés dans le cadre du magistère solennel ( l' autorité enseignante extraordinaire de l'Église catholique).

Pape Innocent 3, Concile de Latran 4, Constitution 1, 1215, ex-cathedra:« Il y a une seule Église universelle des fidèles, en dehors de laquelle absolument personne n’est sauvé, et dans laquelle le Christ est lui-même à la fois le prêtre et le sacrifice…» [1]

Pape Boniface 8, Unam Sanctam, 18 Novembre 1302, ex-cathedra:
« La foi nous oblige instamment à croire et à tenir une seule sainte Eglise catholique et en même temps apostolique, et nous la croyons fermement et la confessons simplement, elle hors de laquelle il n'y a pas de salut ni de rémission des péchés...... En conséquence nous déclarons, disons et définissons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain..» [2]

Pape Clément 5, Concile de Vienne, Décret n ° 30, 1311-1312, ex-cathedra: « A la vérité, parce qu’il n’y a qu’une seule Eglise universelle des réguliers et des prélats séculiers et de ceux qui dépendent d’eux, exempts et non exempts, en dehors de laquelle personne n’est sauvée, et que pour tous il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême ... » [3]

Pape Eugène 4, Concile de Florence, Sess. 8, 22 novembre 1439, ex-cathedra: « Quiconque veut être sauvé doit avant tout tenir la foi catholique, car si quelqu’un ne la garde pas entière et inviolée, sans nul doute il périra pour l’éternité. » [4]

Pape Eugène 4, Concile de Florence, «Cantate Domino», 1441, ex-cathedra:
« Elle [ la Sainte Eglise romaine ] croit fermement, professe et prêche qu' ‘aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l'Eglise catholique’, non seulement païens mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront ‘dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges’ à moins qu'avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés [ attachés ] ; elle professe aussi que l'unité du corps de l'Eglise a un tel pouvoir que les sacrements de l'Eglise n'ont d'utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que ‘personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s'il verse son sang pour le nom du Christ, s'il n'est pas demeuré dans le sein et dans l'unité de l'Eglise catholique. » [5]

Pape Léon 10, Concile de Latran 5, Session 11, 19 décembre 1516, ex-cathedra:
« Il n’existe en effet qu’une seule Eglise universelle incluant réguliers et séculiers, prélats et sujets, exempts et non exempts, hors de laquelle personne n’est sauvé, et pour tous il n’existe qu’un seul Seigneur et une seule foi. » [6]

Pape Pie 4, Concile de Trente, Iniunctum nobis, 13 novembre 1565, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement... » [7]

Pape Benoît 14, Nuper Ad nos, 16 Mars 1743, Profession de Foi: « Cette foi de l'Église catholique, sans laquelle nul ne peut être sauvé, et qui de mon plein gré je professe et tient vraiment… » [8]

Pape Pie 9, Concile Vatican 1, Session 2, Profession de Foi, 1870, ex-cathedra: « Cette vraie foi catholique, hors de laquelle personne ne peut être sauvé, que je professe présentement de plein gré et que je tiens sincèrement… » [9]

[1] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 495.
Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, référence 802

[2] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, références 870 et 875

[3] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 799.

[4] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1129.

[5] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1183.
Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum/i> , éditions du Cerf, 1996, référence 1351

[6] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-1, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1319.

[7] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, référence 1870

[8] Denzinger – Symboles et définitions de la Foi catholique – Enchiridion Symbolorum, éditions du Cerf, 1996, références 2525 et 1862

[9] Les Conciles Oecuméniques – Les Décrets , Tome II-2, les éditions du Cerf, Paris, 1994 ; page 1633.

La secte croule sous la doctrine catholique.

Vous voulez sans doute dire: la secte déboule, s’écroule, tombe en miettes,

est engloutie et ensevelie sous la doctrine catholique.


ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Ven 11 Juil 2014, 7:56 am

Italie: visite [de l'antipape] François à une communauté évangélique


Troisième visite [de l'antipape] un samedi


[L'antipape] François effectuera une visite privée à Caserte, en Campanie (la région de Naples), probablement le samedi 26 juillet, annonce le porte-parole du "Saint-Siège", le "P." Federico Lombardi.


[L'antipape] a en effet rencontré à Rome un groupe de "pasteurs" évangéliques le mois dernier, dont un "pasteur" dont il est ami depuis l'époque de Buenos Aires.

Il a confié à cet ami qu'il souhaitait se rendre en visite à son "église", à Caserte.

Le "P." Lombardi annonce une visite "tout à fait privée", "extrêmement simple et rapide", et "au cours de la matinée".

Ce sera le troisième samedi que [l'antipape] utilise pour des visites en Italie avec Cassano le 21 juin, Campobasso et Isernia, le 5 juillet, alors qu'il ne cache pas qu'il souffre de ne pas pouvoir sortir du Vatican.


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/italie-visite-du-pape-francois-a-une-communaute-evangelique )

Il fait quelque chose un Samedi ; ce n'est pas très judéo-friendly tout ça, attention  Laughing

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Benjamin le Ven 11 Juil 2014, 8:06 am

Le "pasteur" Traettino et [l'antipape] François "prient" pour l'unité


[L'antipape] rendra sa visite au "pasteur" évangélique de "l'Eglise" de la Réconciliation


L'amitié de Jorge Mario Bergoglio et du "pasteur" évangélique italien Giovanni Traettino a commencé en 2006 : le "pasteur" lui a rendu visite au Vatican le 18 juin dernier, et [l'antipape] lui rendra sa visite, probablement le 26 juillet, à Caserte, au sud de Naples. [L'antipape] invite les [conciliaires] à "prier pour que le Seigneur nous donne l’unité" : prier entre [conciliaires] et avec d'autres "chrétiens".


Giovanni Traettino, 60 ans, "pasteur" depuis 1968, est responsable de "l’Eglise" évangélique de la Réconciliation de Caserte.

[L'antipape] François a reçu le "pasteur" Giovanni Traettino, mercredi 18 juin, à Sainte-Marthe, au Vatican.  Il a ensuite évoqué leur rencontre dans sa "catéchèse" du mercredi sur l’unité de "l’Eglise".

Lors de la visite au Vatican, le "pasteur" et [l'antipape] ont échangé des publications et ils ont "prié" ensemble, avant de dialoguer sur la nécessité de l’unité des "chrétiens".

Dans sa catéchèse, [l'antipape] a raconté cette rencontre : « Je vais vous raconter quelque chose : aujourd’hui, avant de sortir de chez moi, j’ai passé quarante minutes, plus ou moins, une demi-heure, avec un "pasteur" évangélique et nous avons "prié" ensemble et recherché l’unité. »

« Un entretien informel, très fraternel », a commenté le "pasteur" en ajoutant : « Je me sens moi aussi très engagé dans ce processus, mais ce sont les hommes, à la fin qui jouent un rôle important dans le parcours de la fraternité authentique. Notre souhait est que aussi dans des moments comme celui-ci, ils jouent un rôle dans le processus d’unité que nous voulons tous. »

Ils se connaissent depuis une rencontre entre les "pasteurs" évangéliques de Buenos Aires et de "l’archevêque", le "cardinal" Jorge Mario Bergoglio, en 2006.

« Le "cardinal" a toujours manifesté une sensibilité pour le dialogue avec nous, encourageant nos réflexions communes et stimulant les [conciliaires] pour l’unité » des "chrétiens".

Dans sa catéchèse du 18 juin, [l'antipape] a insisté sur la recherche de l’unité en disant : « Les divisions entre nous, mais aussi les divisions entre communautés : "chrétiens" évangéliques, "chrétiens" orthodoxes, "chrétiens" [conciliaires], mais pourquoi sommes-nous divisés ? Nous devons chercher à apporter l’unité. »

Il avait ajouté cette exhortation en direction des [conciliaires] et des familles: « Mais nous devons prier entre nous, [conciliaires], et aussi avec les autres "chrétiens", prier pour que le Seigneur nous donne l’unité, l’unité entre nous. Mais comment aurons-nous l’unité entre "chrétiens" si nous ne sommes pas capables de l’avoir entre [conciliaires] ? de l’avoir dans nos familles ? Tant de familles se disputent et sont divisées. Cherchez l’unité, l’unité qui fait "l’Église". L’unité vient de Jésus-Christ. Il nous envoie l’Esprit-Saint pour faire l’unité. »


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/le-pasteur-traettino-et-le-pape-francois-prient-pour-l-unite )

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  gabrielle le Ven 11 Juil 2014, 9:53 am

La communicatio in sacris, il s'en balance.

Il a tellement l'habitude de faire un amalgame de toutes les hérésies.

Faut dire, à sa décharge, que son hérésie+ les hérésies des autres, ça fait pas grand différence, sinon, qu'une unité d'hérésies...

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  Arthur le Ven 11 Juil 2014, 10:06 am

"Car le Saint-Père, déplorant amèrement les progrès qu'a fait en France, comme dans tous les autres pays, l'indifférentisme religieux qui a produit des maux affreux par la corruption de la foi des peuples, désire vivement que, sur ce point important, tous les pasteurs ne cessent pas, à l'occasion, d'élever leur voix et d'instruire soigneusement les fidèles confiés à leur zèle, de la nécessité d'une seule foi et d'une seule religion, la vérité étant une ; de rappeler souvent au souvenir de leurs fidèles et de leur expliquer ce dogme fondamental : hors de l'Église catholique, point de salut."

(Instruction de la Nonciature à Paris, 15 mai 1850)

Arthur

Nombre de messages : 1457
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte loue ouvertement le protestantisme et appelle à lui demander pardon

Message  ROBERT. le Ven 11 Juil 2014, 11:56 am

Benjamin a écrit:    

[Bergoglio] fait quelque chose un Samedi ; ce n'est pas très judéo-friendly tout ça, attention  Laughing

avec  lunettes fumées,  s.v.p...  vu la familiarité extrême de la visite "privée"...   Cool

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum