Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Via Crucis le Sam 11 Aoû 2012, 10:55 am

J'ai visionné hier sur internet une vidéo témoignage du fameux rabbin Amnon Yisthak en Israël, comme la vidéo est en hébreu je vous fais un bref historique :

Un couple attendait son premier enfant. Le jour de l'accouchement l'enfant, un garçon, naît mort né. On voit l'enfant absolument inerte dans les bras du toubib et du père. On voit ensuite 4 toubibs entourant le nourrisson inerte, sans vie et sans réaction aux stimulis, injecter de l'insuline au nourrisson, aspirer le liquide obstruant ses poumons, le perfusant, et tentant de le réanimer pendant un bon moment. Le père se demande ce qui se passe. La mère demande : "dites moi vit-il ?" mais aucun des toubibs ni infirmières ne leur répond. Ils mettent l'enfant mort dans les bras du père qui se met à prier fait voeu d'étudier la Torah pendant 6 heures par jour et jeûner pendant 40 jours consécutifs, il crie sa confiance en Dieu et demande qu'ils continuent la réanimation.
La femme du rabbin Amnon Yisthak qui était présente aux côté de la nouvelle accouchée appelle son mari qui était ailleurs entrain de donner un cours de judaïsme : ce dernier, prend la résolution de jeûner lui aussi 40 jours, demande aux gens de son auditoire de prendre sur eux quelque action (jeûne, prière, étude), il bénit l'enfant à distance et répond : "il vivra" et ensuite on montre dans la vidéo un verset de la Bible qui dit : "celui qui marche selon mes voies/lois et sera sans péché vivra" Ezekiel 18.

Finalement juste après, l'enfant a poussé son premier cri. Les médecins redoutaient les séquelles neurologiques de cette si longue réanimation car il était resté très longtemps mort.

L'enfant n'a aucune séquelle. Il a été circoncis et son parrain est ce fameux rabbin Amnon Yitshak et ils ont appelé l'enfant du même nom : Amnon Yitshak

Bref, je vous raconte tout cela pour vous dire ceci :

Je peux admettre que ce rabbin était sincère dans sa prière de bénédiction pour l'enfant et qu'il l'ait fait du fond du cœur. Je peux admettre que le bébé mort né hormis le péché originel qui lui colle à la peau n'avait pas de péché actuel à son actif et donc pouvait bénéficier de la grâce de la résurrection pour vivre sur terre et faire ce qu'il a à faire sur terre, et faire éclater la gloire de Dieu.

Mais si un enfant MORT NE est ressuscité par la prière d'un rabbin (Dieu donne de ses bienfaits à tous bons et méchants) à plus forte raison Notre Seigneur Jésus-Christ Verbe Divin et auteur de la Vie et de surcroît SANS PECHE DU TOUT pouvait tout à fait ressusciter après la crucifixion puisque TOUT EST POSSIBLE A DIEU !!!

Maintenant tout le monde hassidique en Israel s'extasie sur le miracle de l'enfant mort né ressuscité mais personne parmi eux ne croit ni ne s'extasie sur la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ et la nient effrontément !!!

La résurrection de cet enfant diffère des réanimations/résurrections provenant des réanimations cardiaques en ICCU puisque celles-ci en général se font sur des adultes ayant déjà vécu et que cet enfant est né mort né !!!

D'autre part la Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ diffère de celle des adultes réanimés et de cet enfant mort né puisque notre Seigneur s'est montré TRANSFIGURE à ses disciples.

Les parents de cet enfant disaient qu'ils avaient beaucoup prié pendant la grossesse pour qu'il devienne un "tsadik" = un juste, un saint, et bien sûr ils l'élèveront selon la loi juive talmudique.

Ce bébé ressuscité servira-t-il la cause de l'Antéchrist ou celle du Bon Dieu ? Mystère !

En tout cas, par cette résurrection qui découle du fait de la prière d'un non catholique, un poldève qui ne reconnaît pas Notre Seigneur Jésus-Christ et ne l'aime pas du tout du moins au for externe puisque nous ne connaissons pas son for interne, nous pouvons d'ores et déjà dire que le temps de l'Apocalypse est là !

avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  ROBERT. le Sam 11 Aoû 2012, 2:21 pm

.
Très intéressante cette histoire Via.

Objectivement, sommes-nous en droit de nous demander si cet enfant était réellement mort ?

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31143
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Via Crucis le Dim 12 Aoû 2012, 10:06 am

Robert a écrit :

Objectivement, sommes-nous en droit de nous demander si cet enfant était réellement mort ?

J'ai eu immédiatement des doutes sur le décès de cet enfant en visionnant la vidéo car lorsque à un moment donné on montre l'enfant complètement inerte, l'image est comme par hasard floue !!! Ensuite les suivantes où l'on voit les médecins autour de l'enfant en train de le perfuser, le piquer etc... et celles des parents témoigner, celles-ci sont parfaitement nettes !!!

Ensuite la proximité de l'épouse (qu'on ne voit pas dans la vidéo) du rabbin avec l'accouchée.... c'est plutôt louche.

Il se pourrait que ces deux femmes soient réellement amies, mais je trouve que cela fait trop "cinéma" à mon goût.

En tout cas, l'essentiel est là : on observe une résurrection (vraie ou fausse) attribuée à un ennemi de Notre Seigneur Jésus-Christ : un rabbin qui ne Le reconnaît pas comme Sauveur et Messie.

Seul l'avenir, ou plutôt le devenir de cet enfant nous le confirmera car le Bon Dieu Lui est plein de ressources que nous n'imaginons même pas et je ne serais pas étonnée des surprises qu'Il réserve à ce rabbin et à cette famille !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Sandrine le Lun 13 Aoû 2012, 8:40 am

ROBERT. a écrit:.
Très intéressante cette histoire Via.

Objectivement, sommes-nous en droit de nous demander si cet enfant était réellement mort ?

.
Il n'était sûrement pas mort et j'ai bien du mal à croire que ce rabbin l'ait ressuscité !

Un de mes oncles est né pendant la guerre dans une grotte de Normandie. Il était "mort né". Le médecin a décidé de s'occuper de ma grand-mère qui avait besoin de soins et ils ont posé l'enfant mort sur une pierre brûlante ( à côté d'un feu de bois je crois ). Au bout de quelques minutes, l'enfant "mort" a hurlé. Il était bien vivant et la brûlure l'a "réveillé".

Je ne pense pas qu'on puisse dire que la pierre brûlante l'aie ressuscité ... il n'était simplement pas mort , tout comme cet enfant.

Pour ma part, je ne peux pas croire qu'un rabbin puisse faire un miracle .... de ce genre. Les seuls miracles que ces gens peuvent faire et surtout savent faire, c'est de transformer un petit compte en banque vide en coffre fort plein de jolis billets de banque et lingots d'or ! Laughing

avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4206
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  gabrielle le Lun 13 Aoû 2012, 8:53 am

Bien que les doutes soient grands, il ne faut pas écarter la possibilité que le Diable peut faire des prodiges.

Le passage du Saint Évangile nous le montre bien: Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, ( Dieu) n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? et en ton nom que nous avons chassé des démons ? et en ton nom que nous avons fait plusieurs miracles ? . Et alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui faites l'iniquité.

Peut-être que ce passage peut expliquer ce genre de phénomème. Question

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17673
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Sandrine le Lun 13 Aoû 2012, 9:08 am

Oui c'est vrai, je n'ai pas pensé à cela ... que Dieu nous préserve de tels miracles qui ne sont pas de Lui ...
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4206
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Louis le Lun 13 Aoû 2012, 9:16 am

gabrielle a écrit:Bien que les doutes soient grands, il ne faut pas écarter la possibilité que le Diable peut faire des prodiges.

Le passage du Saint Évangile nous le montre bien: Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, ( Dieu) n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? et en ton nom que nous avons chassé des démons ? et en ton nom que nous avons fait plusieurs miracles ? . Et alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui faites l'iniquité.

Peut-être que ce passage peut expliquer ce genre de phénomème. Question


Note de Glaire pour le passage ci-dessus de S. Matthieu (VII, v. 22,23)

22-23: La prophétie et le don des miracles ne sont pas toujours des preuves certaines de la sainteté et du mérite de ceeux à qui Dieu en fait part: témoin Balaam et Judas lui-même. ( Nombres, XXIV, 17; Matth., X, 1)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10389
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  gabrielle le Lun 13 Aoû 2012, 9:22 am

Louis a écrit:
gabrielle a écrit:Bien que les doutes soient grands, il ne faut pas écarter la possibilité que le Diable peut faire des prodiges.

Le passage du Saint Évangile nous le montre bien: Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, ( Dieu) n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? et en ton nom que nous avons chassé des démons ? et en ton nom que nous avons fait plusieurs miracles ? . Et alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui faites l'iniquité.

Peut-être que ce passage peut expliquer ce genre de phénomème. Question


Note de Glaire pour le passage ci-dessus de S. Matthieu (VII, v. 22,23)

22-23: La prophétie et le don des miracles ne sont pas toujours des preuves certaines de la sainteté et du mérite de ceeux à qui Dieu en fait part: témoin Balaam et Judas lui-même. ( Nombres, XXIV, 17; Matth., X, 1)

Merci Louis, pour ce commentaire pertinent
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17673
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  ROBERT. le Lun 13 Aoû 2012, 11:06 am

.
Voici, en complémentaire du commentaire de Gabrielle:
Saint Jean Chrysostôme, in Matthieu VII, 22-23, pp. 201-203, tome 7,
SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN BAR-LE-DUC, L. GUÉRIN & Ce, EDITEURS 1865. a écrit:


(…) Quelques-uns croient que ceux qui diront alors à Jésus-Christ: "Qu’ils auront fait plusieurs miracles en son nom," le diront faussement, et qu’ils mentiront, et que c’est pour ce mensonge même que le Sauveur les condamnera. Mais ce sens n’est point vrai, il est entièrement contraire à ce que Jésus-Christ veut prouver en cet endroit. Car son dessein est de faire voir que la foi n’est rien sans les œuvres. Enchérissant donc sur ce qu’il vient de dire, il ajoute les miracles à la foi, et il déclare que la foi avec tout l’éclat de ces miracles, serait encore inutile, si elle n’était soutenue par la piété et par la vertu. Si donc ces personnes n’avaient fait de véritables miracles, comment le raisonnement de Jésus-Christ subsisterait-il ? Est-il croyable d’ailleurs qu’ils eussent assez de hardiesse pour mentir devant un Juge si redoutable ?



De plus la manière dont il parle à Jésus-Christ, et dont il leur répond, fait voir qu’ils avaient fait véritablement ces miracles. Car, surpris de trouver dans l’autre vie toute autre chose que ce qu’ils avaient attendu, et, au lieu qu’ils étaient ici admirés de tout le monde, se voyant condamnés par le juste Juge, ils s’écrient avec étonnement: "Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en votre nom ?" Comment donc nous rejetez-vous maintenant ? Comment l’arrêt que vous prononcez contre nous est-il si contraire à nos espérances et à nos pensées ? Mais si ces personnes s’étonnent de se voir punies après avoir fait des miracles, pour vous, mes frères, ne vous en étonnez pas. Toutes les grâces viennent de Dieu et de la bonté de Celui qui les donne. Ceux-ci en avaient été favorisés, sans y avoir en rien contribué de leur part. Il est donc bien juste qu’ils en soient punis alors, puisqu’ils auront été si ingrats envers Celui qui les avait honorés de tant de grâces, lorsqu’ils en étaient si indignes.



"Et alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus; retirez-vous de moi vous tous qui vivez dans l’iniquité (Matthieu VII, 23)." Vous me direz peut-être: Comment des hommes qui vivaient si mal pouvaient-ils faire des miracles ? Quelques-uns répondent qu’ils ne vivaient pas mal lorsqu’ils faisaient des miracles, et qu’ils se sont corrompus ensuite, et sont tombés dans l’iniquité. Mais si cela était vrai, le raisonnement de Jésus-Christ ne subsisterait pas encore. Car son but est de montrer que ni la foi, ni les miracles ne sont rien sans la bonne vie, comme saint Paul disait: "Quand j’aurais une foi à transporter les montagnes: quand je pénétrerais tous les mystères, et que j’aurais une pleine connaissance des choses divines; si je n’ai point la charité, je ne suis rien." (I Corinthiens XIII, 2) Vous me demandez quelles sont donc ces personnes. Il y en a plusieurs. (Marc VI, 43) Plusieurs de ceux qui croyaient en Jésus-Christ avaient reçu ce don de faire des miracles, comme celui dont il est parlé dans l’Evangile, qui chassait les démons, et qui, néanmoins, ne suivait pas Jésus-Christ; ou comme Judas, qui ne laissa pas, quelque corrompu qu’il fût dans l’âme, de recevoir, comme les autres apôtres, la puissance de faire des miracles,



On voit aussi dans l’Ancien Testament que des personnes indignes ont souvent reçu ces grâces pour le bien des autres. Et la raison de cette conduite de Dieu, mes frères, c’est que tous alors n’étaient pas parfaits en tout. Les uns excellaient par la pureté de leur vie, mais ils n’avaient pas une foi si vive; les autres au contraire, étaient fermes dans la foi, mais ils étaient faibles dans la vertu. Jésus-Christ donc voulait exhorter les uns par les autres. Il voulait que ceux qui avaient plus de vertu et moins de foi, en voyant faire aux autres de si grands miracles, et que ceux qui les faisaient et avaient beaucoup de foi, fussent excités par ce don ineffable, à rendre leur vie plus pure et plus sainte. C’est pour cette raison qu’il leur communiquait si libéralement un si grand don: "Nous avons," disent-ils eux-mêmes, "fait beaucoup de miracles: mais je leur dirai hautement: Je ne vous ai jamais connus." Ils croient maintenant être mes amis; mais ils reconnaîtront alors que ces grâces que je leur donnais n’étaient pas un effet de mon amour.


Et vous vous étonnez, mes frères, que Jésus-Christ ait communiqué ces dons à des personnes qui croyaient en lui, mais dont la vie ne répondait pas à leur foi, lorsqu’il se trouve qu’il les a faits même à ceux qui n’avaient ni l’un ni l’autre ? Car Balaam n’avait ni la foi ni la pureté de la vie, et, néanmoins, il reçut ce don pour l’édification des autres. Pharaon, du temps de Joseph, n’avait aussi ni l’un ni l’autre, et néanmoins Dieu par des songes lui découvrit l’avenir. Nabuchodonosor était très méchant, et Dieu lui fit savoir aussi ce qui devait arriver longtemps après. Dieu fit encore la même faveur au fils de ce roi, quoiqu’il fût plus méchant que son père, et lui découvrit plusieurs choses, pour exécuter les grands desseins de sa providence et de sa justice.


Lorsque la prédication de l’Evangile ne faisait alors que commencer, comme il fallait beaucoup de miracles pour l’appuyer, Dieu faisait ces grâces à des hommes qui en étaient très indignes. Mais elles ne leur ont servi qu’à les rendre plus criminels, et à les faire encore punir davantage. C’est pourquoi il leur dit cette parole redoutable: "Je ne vous ai jamais connus." Car il y a bien des personnes qu’il hait même dès cette vie, et qu’il a en horreur avant même qu’il les juge. Tremblons donc, mes chers frères ! et veillons avec soin sur notre vie, et ne nous croyons pas moins heureux, parce que nous ne faisons point de miracles. Comme ils ne nous serviront de rien alors si nous avons mal vécu; si nous vivons bien au contraire, nous ne serons pas moins récompensés de Dieu pour n’en avoir pas fait. Nous ne sommes point redevables à Dieu pour n’avoir point fait d’actions extraordinaires et miraculeuses: mais Dieu lui-même sera notre débiteur pour les bonnes actions que nous aurons faites.
(…)

.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31143
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Via Crucis le Ven 17 Aoû 2012, 7:28 am

Sandrine a écrit :

Pour ma part, je ne peux pas croire qu'un rabbin puisse faire un miracle .... de ce genre. Les seuls miracles que ces gens peuvent faire et surtout savent faire, c'est de transformer un petit compte en banque vide en coffre fort plein de jolis billets de banque et lingots d'or ! Laughing

Vous avez vu juste !!! En effet, comme il y avait longtemps que je n'avais pas surfé sur le site de ce rabbin, je me suis rendue compte que ses conférences qui étaient retransmises en direct gratuitement ne le sont plus sous prétexte des "coûts occasionnés pour le maintien et entretien du site" ! Bref, maintenant seuls les abonnés peuvent visionner en direct ses conférences, et en plus il n'y a que ceux qui sont abonnés à la formule "tout compris" qui peuvent exposer leur problème grave (santé ou autre grave) sur le vif au rabbin et recevoir de sa part sa "bénédiction urbi et orbi" !!

Mais je doute fort que son petit compte ait été vide au départ (c'est un ancien journaliste TV m'a-t-on dit) parce qu'il n'est pas donné à tout le monde d'arriver en hélico pour se poser au centre d'un stade pour enseigner aux foules !!! En admettant que l'hélico ait été prêté par un de ses "bienfaiteurs" les entrées dans le stade sont certainement payantes !!! A moins que là aussi il ait été favorisé par un "bienfaiteur" ?? Il vit de la vente de ses DVD et cassettes. Il en distribue gratuitement dans les rues (c'est une manière de se faire de la pub et de pêcher les poissons d'une manière tout à fait moderne ! Pas besoin de barques ni de filets, il a des camionnettes, des voitures, des haut-parleurs etc...). Je dirais donc que de ce point de vue là il fait comme tout le monde : il gagne sa vie comme il peut pour nourrir sa famille.

Par contre à trop vouloir être gourmand il risque fort de perdre son âme car au lieu de se concentrer sur la recherche de la Vérité il se concentre sur l'erreur et la diffuse partout !!! affraid
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  ROBERT. le Ven 17 Aoû 2012, 9:31 am

.

Un seul mot résume votre article, Via: bizeness...bizeness...

Et la Vérité on s'en moque !! Au iable la Vérité !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31143
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  gabrielle le Ven 17 Aoû 2012, 10:00 am

Bon texte, Robert.


Il ne faut pas être surpris par les prodiges.. Notre-Seigneur nous a annoncé qu'à la fin des temps, cela se produirait.

Je crois, qu'il faut bien comprendre ce fait, car, si on le nie, alors lorsque Satan fera ou fait des prodiges par ses esclaves, il y a danger d'attribuer cela à la sainteté et de nous embarquer dans la galère du diable.

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17673
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Roger Boivin le Dim 08 Jan 2017, 3:22 pm

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10440
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est ! Nous y sommes ! l'Antéchrist ressuscite déjà les morts nés !!! !!!

Message  Roger Boivin le Dim 08 Jan 2017, 3:26 pm



CHAPITRE IV

L'époque de la venue de l'Antéchrist incertaine et sa fixation interdite.
 
    En quelle année du monde l'Antéchrist fera-t-il son apparition ?
    Nul ne saurait l'indiquer, la Tradition et l'Écriture étant muettes sur ce point. Dieu seul a la connaissance de cette année et de l'heure. Son secret, il se l'est réservé. Toutes les investigations ont donc échoué. Il y a une borne, elle reste infranchissable. L'apôtre saint Paul, écrivant de l'Antéchrist aux Thessaloniciens, a fait allusion à cette borne dans les expressions suivantes : « Afin qu'il se manifeste en son temps, Ut reveletur in suo tempore (1). » À quelle époque du monde ce temps arrivera-t-il ? L'apôtre saint Paul ne l'ayant pas indiqué, mais s'étant servi d'une expression indéterminée, l'Église, conduite par l'Esprit-Saint et toujours prudente, n'a rien ajouté et n'ajoutera rien à la brève indication de l'Apôtre. Respectueuse de sa réserve, elle s'est abstenue de soulever le voile et de regarder au-delà.

    Bien plus, afin de couper court à des indiscrétions qui s'étaient produites, elle n'a pas hésité à défendre sous peine d'excommunication d'annoncer pour époque déterminée la venue de l'Antéchrist ou le jour du Jugement dernier. C'est sous Léon X, en l'an 1516, le 14 des Calend. de janvier, au Ve concile oecuménique de Latran (sess. XI, Constit. Supernæ majestatis præsidio) que ce décret, dont voici la teneur, a été porté : « Nous ordonnons à tous ceux qui exercent la charge de la prédication ou qui l'exerceront dans l'avenir qu'ils ne présument pas de fixer dans leurs prédications ou dans leurs affirmations un temps déterminé pour les maux futurs, soit pour l'avènement de l'Antéchrist, soit pour le Jugement : attendu que la Vérité dit : Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité : ceux donc qui, jusqu'à présent, ont osé émettre de pareilles choses, ont menti, et il est avéré que, par leur fait, un grand dommage a été porté à l'autorité de ceux qui prêchent sagement(2). »

    Les motifs de cette défense sont indiqués dans son texte :
D'abord, le respect dû à la conduite de Dieu. Il est le maître absolu du temps et de ce qui s'y passe ; il ne convient donc pas que les hommes veuillent connaître d'avance, d'une façon indiscrète, le résultat de ses décrets éternels. Leur règle de conduite, à l'égard de ces décrets éternels, est celle qu'a tracée l'auteur inspiré de l'Ecclésiastique : « Ne recherche pas ce qui est au-dessus de toi, et ne scrute point ce qui surpasse tes forces... N'étends pas ta curiosité à toutes les oeuvres de Dieu (3)». Ce respect dû aux décrets et aux oeuvres de Dieu, la plume de saint Augustin l'a exprimé dans cette admirable sentence : « Honore ce que tu ne comprends pas encore, et honore-le d'autant plus que les voiles sont plus nombreux. Plus quelqu'un est digne d'honneur et plus aussi les portières sont multipliées dans sa demeure. Les voiles commandent l'honneur dû au secret, et ils se lèvent pour ceux qui savent honorer(4)».

    Le second motif de la défense est d'éviter aux fidèles des préoccupations troublantes, danger pour les devoirs à remplir à l'heure présente. Qu'on se rappelle la frayeur des Thessaloniciens que saint Paul fut obligé de rassurer : « Nous vous conjurons, mes Frères, de ne point vous laisser troubler ni épouvanter... comme si le jour du Seigneur était proche (5)». Et après avoir tracé le portrait de l'Antéchrist au chapitre II de son épître, l'Apôtre le fait suivre, au chapitre III, de ce conseil : « Nous apprenons que quelques-uns parmi vous se conduisent d'une manière inquiète, ne travaillant pas, mais n'agissant que pour satisfaire leur curiosité. Or, nous ordonnons à ces personnes, et nous les conjurons par le Seigneur Jésus-Christ, de manger leur pain en travaillant paisiblement (6)».

    Le troisième motif est d'empêcher les scandales, toujours au détriment des âmes. Car lorsque l'événement ne justifie pas les prédictions hasardées, ceux qui sont faibles dans la foi en prennent occasion de mépriser les prophéties réelles de l'Écriture et d'en douter. Ainsi en a-t-il été plus d'une fois en divers temps ; et l'histoire ecclésiastique a dû enregistrer les noms de plusieurs de ces rêveurs qui avaient eu l'audace d'annoncer pour une époque déterminée l'avènement de l'Antéchrist ; par exemple :

   - Un jeune Parisien visionnaire annonça publiquement dans une chaire de Paris, vers 960, que l'Antéchrist apparaîtrait à la fin de l'an 1000. Il fut combattu victorieusement par Abbon, le futur abbé de Fleury (7).
   - Fluentinus de Florence, condamné en 1105 par Pascal II ;
   - Arnold de Villeneuve, condamné en 1311. Il avait fixé l'avènement et la persécution de l'Antéchrist à l'année 1377 ;
   - Barthélemy Ianouesius que le pape Urbain V condamna pour avoir fixé cet avènement au jour de la Pentecôte de l'an 1360 ;
   - Nicolas Cusin l'annonça pour les années 1700 ou 1734 ;
   - Mammère Bruschius, pour 1589 ou 1643 ;
   - Jérôme Cardane, pour l'année 1800 ;
   - M. d'Hédouville, entre 1952 et 1953 ;
   - L'auteur anonyme des Précurseurs de l'Antéchrist, pour l'année 1957 ;
   - L'abbé Maitre place la fin du monde à la fin du XXe siècle ou dans le courant du XXIe.


    Ces exemples ne sont-ils pas une démonstration de la sagesse de l'Église dans la défense qu'elle a faite de fixer une date déterminée soit pour cet avènement, soit pour la fin du monde ? (8 )

    Est-ce à dire qu'elle défende également d'émettre des conjectures ? Non : la défense portée par le V.ème Concile oecuménique de Latran ne va pas jusque-là. Elle n'atteint seulement que toute date fixe. Les généralités, les conjectures prudentes, l'indication des signes précurseurs restent choses permises, à l'exemple de certains Pères et d'éminents Docteurs qui ne s'en sont pas fait faute.

    Eusèbe « signale l'avènement de l'Adversaire, lequel aura la liberté d'assiéger l'Église du Christ (9) ».


   - Juda Cyr, autre historien ecclésiastique, croit que l'avènement de l'Antéchrist est proche (10).
   - Tertullien parle de l'Antéchrist qui s'approche : « Antichristo jam instante (11) ».
   - Saint Cyprien : « Vous devez tenir pour certain que le temps de l'affliction a commencé, que la fin du siècle et le temps de l'Antéchrist approchent (12) ».
   - Saint Hilaire avertit de l'Antéchrist imminent : « imminentis Antichristi (13) ».
   - Saint Basile : « Ne sommes-nous pas à la neuvième heure ? N'est-ce pas l'apostasie ? Afin qu'ensuite se manifeste l'Impie, ce fils de perdition ? (14) »
   - Saint Ambroise : « Parce que nous sommes arrivés au déclin du siècle, certaines maladies en sont les signes. La maladie du monde, c'est la faim ; la maladie du monde, c'est la peste ; la maladie du monde, c'est la persécution (15) ».
   - Saint Jérôme : « Nous ne prenons pas garde que l'Antéchrist approche (16) ».
   - Saint Bernard décrivant les impiétés de son siècle jette ce cri d'alarme : « Il ne reste plus qu'à voir l'homme de péché, le fils de perdition, faire son apparition(17) ».
   - Saint Grégoire le Grand : « Le roi de superbe est proche, « Rex superbiæ prope est(18) »

____________________________________________________________________________________________

Spoiler:
(1) II Thess., II, 6.
(2) Mandantes omnibus, qui hoc onus prædicationis sustinent, quique in futurum sustinebunt, ut tempus quoque præfixum futurorum malorum, vel Antichristi adventum, aut certum diem Judicii prædicare, vel asserere nequaquam præsumant : cùm Veritas dicat : Non est vestrum nosse tempora vel momenta, quæ Pater posuit in sua potestate : ipsosque qui hactenus similia asserere ausi sunt, mentitos, ac eorum causa, reliquorum etiam rectè prædicantium auctoritati non modicum detractum fuisse constet. » (Cit. ap. Ferraris, Prompta bibl., verbo Prædicare. - Mansi, Sacrorum Conciliorum collectio, t. XXXII, p. 945-947.)
(3) Ecclésiastiq., III, 22-24.
(4) « Honora quod nondum intelligis et tanto magis honora quanto plura vela cernis. Quanto enim quisque honoratior est, tanto plura vela pendent in domo ejus. Vela faciunt honorem secreti ; sed honorantibus levantur vela. » (S. August., Serm LI, 5.)
(5) II Thess., II, 1-2.
(6) Id., III, 11-12.
(7) Abbonis apologeticum apud Migne, Patrol, lat., t. CXXXIX, c. 162.
(8 ) Parmi les auteurs qui ont fixé une date à l'avènement de l'Antéchrist, nous avons eu la surprise de rencontrer le vénérable serviteur de Dieu Barthélemi Holzhauser, restaurateur de la discipline ecclésiastique en Allemagne, fondateur de l'Association des Prêtres séculiers vivant en communauté, décédé le 20 mai 1658. Auteur d'une Interprétation de l'Apocalypse très en vogue en Allemagne, et où il y a certainement de très belles et très émouvantes pages, Holzhauser a écrit les lignes suivantes : « Au milieu de l'année de Jésus-christ 1855, dans le dix-neuvième siècle, naîtra l'Antéchrist, et il vivra cinquantecinq ans et demi. Et c'est dans les trois dernières années de sa vie etpendant les six derniers mois, c'est-à-dire pendant trois ans et demi qu'il sévira dans la plus grande fureur contre la chrétienté, et que, d'accord avec son faux prophète l'antipape, il exterminera l'Église, dispersera le troupeau de Jésus-Christ, vaincra et tuera tous les fidèles par la puissance qui lui aura été donnée pour quarante deux mois sur toute tribu, sur tout peuple, sur toute langue et sur toute nation, pour faire la guerre contre les saints de Dieu, et pour les vaincre durant le temps qu'il sera assis dans la plénitude de son règne. Ainsi donc, en l'an 1911, le fils de perdition sera tué au milieu de la cinquante-sixième année de sa vie par le souffle, c'est-à-dire par la parole qui sortira de la bouche de Jésus de Nazareth crucifié », (Interprétation de l'Apocalypse, 3e édit., t. II, pag. 120, Paris, 1872 ; librairie Louis Vivès.) - Si la cause de béatification du vénérable serviteur de Dieu doit se poursuivre, que ces lignes ne soient pas un obstacle. L'honorable Promoteur de la foi voudra bien examiner de quel esprit elles émanent. Dans le cas où elles ne seraient qu'une interprétation personnelle, ne pourrait-on pas invoquer, en faveur de leur auteur, l'ignorance du décret du Ve Concile de Latran, c'est-à-dire la bonne foi. Errare humanum est, surtout lorsqu'il s'agit d'un décret recouvert d'une poussière séculaire, et ignoré d'un grand nombre dans l'Église. Si nous avons pris la liberté de remettre ce décret en évidence, c'est afin que, dans les temps troublés devenus ceux de l'Église et de la société humaine, les âmes se tiennent en garde contre des calculs de nature à les inquiéter.
(9) Eusébe, Hist. eccl., lib. V, c. I.
(10) Eusèbe, Hist. Eccl., lib. V, c. VI.
(11) Tertul., lib. De fuga in persecutione, c. XII.
(12) S. Cypri., Epist. LVI ad Thibaritanos.
(13) Hilar., Lib. contra Auxentium.
(14) Basil., Epist. LXXI, ad Alexandrinos.
(15) Ambr., Oratio in obit. Satyri fratris.
(16) Hierony., Epist. II, ad Ageruch.
(17) Bern., Serm. 6 in psalm. 90.
(18) Greg. Mag, Epist. XXXVIII, ad Joan. Constantin. episc.
(19) Id., Homil. I, in Evang.
(20) II Thess., II, 3



avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10440
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum