Note pour Guillaume

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Lun 16 Juil 2012, 5:41 pm

Guillaume a écrit:"Le rite de la messe est un rite bâtard. Les sacrements sont des sacrements bâtards."

Propos qui ont laissé une marque profonde dans l'esprit des contemporains ...

Tellement profonde que la plupart des gens qui se revendiquent dudit Mgr Lefèbvre croient que ces sacrements viennent de l'Église ... Wink

PS : Les orthodoxes schismatiques diraient probablement eux aussi que ce sont des sacrements bâtards ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Invité le Lun 16 Juil 2012, 6:12 pm

Mlle Gabrielle a écrit:
Jamais de ma vie je n'ai condamné( dénoncé oui) un "una cum" ils peuvent tous se relever, mais ce faisant, ils ne seront pas plus licites pour autant.

Mlle Gabrielle affirme qu'elle n'a "jamais condamné", elle qui il y a 3 ans n'hésitait pas à "juger" le Père Jean (capucin de Morgon et un des opposants les plus virulents au ralliement orchestré par l'actuel supérieur de la FSSPX).

Mlle Gabrielle le Sam 2 Mai 2009 a écrit:
Il faut juger sur les paroles d'un homme, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Le Père Jean n'a pas la foi catholique, il est un schismatique, en fait il se plaint des infiltrés, mais il en est un lui-même, car son discours est anathème par l'Église Catholique.

Et voici encore ce qu'on pouvait lire au sujet du Père Avril...il y a moins d'une semaine :
Mlle Gabrielle le Mar 10 Juil 2012 a écrit:
Se moquera-t-on de Dieu jusqu'à la fin, les intérêts de toutes sortes seront-ils les rois de la majorité… c'est l'heure des enfants des ténèbres et ce Père n'est pas la lumière qui éclaire la maison

Le Père Jean et le Père Avril, comme aussi l'abbé Meramo (ancien prieur de la FSSPX au Mexique), font partie des ecclésiastiques longtemps restésuna cum pour lesquels la réalité commence à apparaître sous son véritable jour.

Il n'est qu'à relire les derniers textes qu'ils ont publié pour mesurer cette évolution dans le bon sens – vers une reconnaissance de l'illégitimité des intrus :

abbé Meramo, lettre ouverte du 26/1/2009, adressée au supérieur de la FSSPX a écrit:
Ce sont des temps difficiles, et surtout, apocalyptiques, dans lesquels chaque fidèle, doit être comme un soldat du Christ, confirmé dans la foi du baptême, défendant héroïquement et vaillamment sa foi, comme les martyrs dans l’Eglise primitive, sans secours ni aide humaine, seul avec Dieu en face de leurs bourreaux.

Notre seul devoir est de rester fermes dans la foi, fidèles au Christ et à sa divine Eglise Catholique, Apostolique et Romaine, qui est aujourd’hui éclipsée (c’est l’éclipse totale du soleil : De Labore Solis selon la devise du précédent pontificat) et d’agir en accord avec les Evangiles.

Nous voyons l’abomination désolatrice dans les lieux saints
, anéantissant tout ce qui est sacré (ou se dit de Dieu) et envahissant le Temple, sous la férule tenace de l’éphémère triomphe de la Synagogue de Satan à l’intérieur de l’Eglise. (De Gloria Olivae, comme l’exprime la devise du Pontificat actuel).

Accomplissant ainsi la prophétie de Notre Dame de la Salette, « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist ».

Ceci est aujourd’hui un fait, et pour le reconnaître avec équanimité et force, il faut une foi solide et illustrée avec le contraire de ce que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui, plein de ténèbres, et où la Foi s’est perdue.

Malgré cela, nous ne devons pas nous décourager, car nous savons avec certitude que « Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas » c’est-à-dire qu’ « Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas » , tel que l’explique Saint Thomas, dans son commentaire du Credo.

Nous savons aussi que la véritable Eglise, unique et légitime épouse virginale du Christ par la foi, perdurera, même réduite à un petit reliquat (pusíllus grex, Lc. 12, 32) dispersé par le monde, parce que l’Eglise, comme le dit Saint Augustin dans le catéchisme de Trente (art. 9) : « C’est le peuple fidèle éparpillé par le monde entier », qui attend son retour soutenu par la bienheureuse espérance dont parle Saint Pierre (II 3, 12) et Saint Paul (Tit. 2, 13), qui consiste au retour du Christ Roi, en Gloire et Majesté.

Père Maurice AVRIL - Intermède en ré mineur "La dernière Messe" Juin 2012 a écrit:
(...)
Mes bien chers frères,

Incorporés au Christ, Lumière, vous avez la lumière, pleins feux. Animés par le Saint-Esprit, vous avez la force de ne pas vous laisser surprendre. Continuez jusqu'au bout à marcher dans la lumière, vous resterez des fils de lumière.

Le problème, il faut le reconnaître, était à la fois bien clair et par conséquent bien simple.

Ce fameux Concile : dès la 1ère séance, un vice de procédure l'annulait. Annulé, il n'y avait plus du tout à en parler.

Ce Concile : les textes préparés ont été remplacés par la charte maçonnique, ce qui l'invalidait. Alors, il n'y avait plus à en parler, encore moins à en tenir compte.

Ce Concile, il a enseigné tant d'erreurs condamnées par les papes précédents. C'est un Concile d'erreurs. Or la vérité est intégrale, ce Concile est l'erreur intégrale et l'égoût collecteur de toutes les erreurs.

Dès le début, il fallait ouvertement et fortement dénoncer le Concile, le refuser, le condamner, le combattre, lui, et ses applications, et son esprit, et n'en jamais plus parler.

Quoi de plus faux, de plus dangereux, de plus ridicule que de faire son autopsie, de le tripoter, de l'amender, d'utiliser toutes sortes de lunettes, de microscopes et tous autres instruments d'optique pour conclure qu'on peut apercevoir ses ténèbres à la lumière de la Tradition et ses erreurs sous l'aspect de la vérité ! Vite, la camisole de force.

Résumons : le Concile, c'est le péché par excellence contre l'Esprit.

Mes bien chers frères,

Tout le reste devait s'ensuivre ; par conséquent tout le reste était à dénoncer, à refuser, à condamner et à combattre.

L'Église, occupée, vidée de la foi catholique et gavée d'erreurs, n'était plus l'Église du Christ mais l' “église” du diable, la secte conciliaire apostate : Nous n'avions vraiment plus rien à voir avec elle, c'est clair.

La Sainte Église du Christ, elle, une, sainte, catholique, apostolique et romaine, était éclipsée. Sa partie visible est éclipsée, elle n'est bien sûr qu'éclipsée.


La Sainte Vierge a été très précise : c'est Rome, et non l'Église, qui a perdu la foi et est devenue le siège de l'Antéchrist. Nous n'avions donc vraiment plus rien de commun avec cette Rome “qui n'est plus dans Rome”, ni avec les chefs conciliaires de la secte conciliaire, c'est net.

Quant à ce qu'on a appelé la “messe nouvelle”, mes biens chers frères, pourquoi tant d'agitation, de discussions, d'ouvrages, d'études, etc... Elle n'est pas, ne peut pas être, ne veut pas être la Messe, un point c'est tout. (...)


Le Père Avril a été validement et licitement ordonné en 1948.

L'abbé Meramo le fut par Mgr Lefebvre en 1980, en un temps où la formation doctrinale dispensée au sein de la FSSPX était encore relativement solide – aucun serment obligeant à reconnaître la légitimité des intrus n'était exigé de la part des séminaristes.

Voici donc deux hommes d’Eglise que les "têtes pensantes" de T.D. se sont permis de qualifier de "schismatiques" et d'"enfants des ténèbres".


Cette évolution dans le bon sens de ces deux ecclésiastiques paraît pourtant nettement préférable à celle de certains "vétérans" du "bon combat" portés vers un manichéisme renvoyant sans cesse ces clercs à leur passé.

Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Louis le Lun 16 Juil 2012, 6:20 pm

Sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Mlle Gabrielle a écrit:
Jamais de ma vie je n'ai condamné( dénoncé oui) un "una cum" ils peuvent tous se relever, mais ce faisant, ils ne seront pas plus licites pour autant.

Mlle Gabrielle affirme qu'elle n'a "jamais condamné", elle qui il y a 3 ans n'hésitait pas à "juger" le Père Jean (capucin de Morgon et un des opposants les plus virulents au ralliement orchestré par l'actuel supérieur de la FSSPX).

Mlle Gabrielle le Sam 2 Mai 2009 a écrit:
Il faut juger sur les paroles d'un homme, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Le Père Jean n'a pas la foi catholique, il est un schismatique, en fait il se plaint des infiltrés, mais il en est un lui-même, car son discours est anathème par l'Église Catholique.

Et voici encore ce qu'on pouvait lire au sujet du Père Avril...il y a moins d'une semaine :
Mlle Gabrielle le Mar 10 Juil 2012 a écrit:
Se moquera-t-on de Dieu jusqu'à la fin, les intérêts de toutes sortes seront-ils les rois de la majorité… c'est l'heure des enfants des ténèbres et ce Père n'est pas la lumière qui éclaire la maison

Le Père Jean et le Père Avril, comme aussi l'abbé Meramo (ancien prieur de la FSSPX au Mexique), font partie des ecclésiastiques longtemps restésuna cum pour lesquels la réalité commence à apparaître sous son véritable jour.

Il n'est qu'à relire les derniers textes qu'ils ont publié pour mesurer cette évolution dans le bon sens – vers une reconnaissance de l'illégitimité des intrus :

abbé Meramo, lettre ouverte du 26/1/2009, adressée au supérieur de la FSSPX a écrit:
Ce sont des temps difficiles, et surtout, apocalyptiques, dans lesquels chaque fidèle, doit être comme un soldat du Christ, confirmé dans la foi du baptême, défendant héroïquement et vaillamment sa foi, comme les martyrs dans l’Eglise primitive, sans secours ni aide humaine, seul avec Dieu en face de leurs bourreaux.

Notre seul devoir est de rester fermes dans la foi, fidèles au Christ et à sa divine Eglise Catholique, Apostolique et Romaine, qui est aujourd’hui éclipsée (c’est l’éclipse totale du soleil : De Labore Solis selon la devise du précédent pontificat) et d’agir en accord avec les Evangiles.

Nous voyons l’abomination désolatrice dans les lieux saints
, anéantissant tout ce qui est sacré (ou se dit de Dieu) et envahissant le Temple, sous la férule tenace de l’éphémère triomphe de la Synagogue de Satan à l’intérieur de l’Eglise. (De Gloria Olivae, comme l’exprime la devise du Pontificat actuel).

Accomplissant ainsi la prophétie de Notre Dame de la Salette, « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist ».

Ceci est aujourd’hui un fait, et pour le reconnaître avec équanimité et force, il faut une foi solide et illustrée avec le contraire de ce que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui, plein de ténèbres, et où la Foi s’est perdue.

Malgré cela, nous ne devons pas nous décourager, car nous savons avec certitude que « Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas » c’est-à-dire qu’ « Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas » , tel que l’explique Saint Thomas, dans son commentaire du Credo.

Nous savons aussi que la véritable Eglise, unique et légitime épouse virginale du Christ par la foi, perdurera, même réduite à un petit reliquat (pusíllus grex, Lc. 12, 32) dispersé par le monde, parce que l’Eglise, comme le dit Saint Augustin dans le catéchisme de Trente (art. 9) : « C’est le peuple fidèle éparpillé par le monde entier », qui attend son retour soutenu par la bienheureuse espérance dont parle Saint Pierre (II 3, 12) et Saint Paul (Tit. 2, 13), qui consiste au retour du Christ Roi, en Gloire et Majesté.

Père Maurice AVRIL - Intermède en ré mineur "La dernière Messe" Juin 2012 a écrit:
(...)
Mes bien chers frères,

Incorporés au Christ, Lumière, vous avez la lumière, pleins feux. Animés par le Saint-Esprit, vous avez la force de ne pas vous laisser surprendre. Continuez jusqu'au bout à marcher dans la lumière, vous resterez des fils de lumière.

Le problème, il faut le reconnaître, était à la fois bien clair et par conséquent bien simple.

Ce fameux Concile : dès la 1ère séance, un vice de procédure l'annulait. Annulé, il n'y avait plus du tout à en parler.

Ce Concile : les textes préparés ont été remplacés par la charte maçonnique, ce qui l'invalidait. Alors, il n'y avait plus à en parler, encore moins à en tenir compte.

Ce Concile, il a enseigné tant d'erreurs condamnées par les papes précédents. C'est un Concile d'erreurs. Or la vérité est intégrale, ce Concile est l'erreur intégrale et l'égoût collecteur de toutes les erreurs.

Dès le début, il fallait ouvertement et fortement dénoncer le Concile, le refuser, le condamner, le combattre, lui, et ses applications, et son esprit, et n'en jamais plus parler.

Quoi de plus faux, de plus dangereux, de plus ridicule que de faire son autopsie, de le tripoter, de l'amender, d'utiliser toutes sortes de lunettes, de microscopes et tous autres instruments d'optique pour conclure qu'on peut apercevoir ses ténèbres à la lumière de la Tradition et ses erreurs sous l'aspect de la vérité ! Vite, la camisole de force.

Résumons : le Concile, c'est le péché par excellence contre l'Esprit.

Mes bien chers frères,

Tout le reste devait s'ensuivre ; par conséquent tout le reste était à dénoncer, à refuser, à condamner et à combattre.

L'Église, occupée, vidée de la foi catholique et gavée d'erreurs, n'était plus l'Église du Christ mais l' “église” du diable, la secte conciliaire apostate : Nous n'avions vraiment plus rien à voir avec elle, c'est clair.

La Sainte Église du Christ, elle, une, sainte, catholique, apostolique et romaine, était éclipsée. Sa partie visible est éclipsée, elle n'est bien sûr qu'éclipsée.


La Sainte Vierge a été très précise : c'est Rome, et non l'Église, qui a perdu la foi et est devenue le siège de l'Antéchrist. Nous n'avions donc vraiment plus rien de commun avec cette Rome “qui n'est plus dans Rome”, ni avec les chefs conciliaires de la secte conciliaire, c'est net.

Quant à ce qu'on a appelé la “messe nouvelle”, mes biens chers frères, pourquoi tant d'agitation, de discussions, d'ouvrages, d'études, etc... Elle n'est pas, ne peut pas être, ne veut pas être la Messe, un point c'est tout. (...)


Le Père Avril a été validement et licitement ordonné en 1948.

L'abbé Meramo le fut par Mgr Lefebvre en 1980, en un temps où la formation doctrinale dispensée au sein de la FSSPX était encore relativement solide – aucun serment obligeant à reconnaître la légitimité des intrus n'était exigé de la part des séminaristes.

Voici donc deux hommes d’Eglise que les "têtes pensantes" de T.D. se sont permis de qualifier de "schismatiques" et d'"enfants des ténèbres".


Cette évolution dans le bon sens de ces deux ecclésiastiques paraît pourtant nettement préférable à celle de certains "vétérans" du "bon combat" portés vers un manichéisme renvoyant sans cesse ces clercs à leur passé.

Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.





_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10757
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Louis le Lun 16 Juil 2012, 6:28 pm

Guillaume a écrit:
Mlle Gabrielle a écrit:
Jamais de ma vie je n'ai condamné( dénoncé oui) un "una cum" ils peuvent tous se relever, mais ce faisant, ils ne seront pas plus licites pour autant.

Mlle Gabrielle affirme qu'elle n'a "jamais condamné", ...


J'ai mis la couleur dans le texte cité par Guillaume.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10757
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Lun 16 Juil 2012, 6:37 pm

Guillaume a écrit:
Mlle Gabrielle a écrit:
Jamais de ma vie je n'ai condamné( dénoncé oui) un "una cum" ils peuvent tous se relever, mais ce faisant, ils ne seront pas plus licites pour autant.

Mlle Gabrielle affirme qu'elle n'a "jamais condamné", elle qui il y a 3 ans n'hésitait pas à "juger" le Père Jean (capucin de Morgon et un des opposants les plus virulents au ralliement orchestré par l'actuel supérieur de la FSSPX).

Mlle Gabrielle le Sam 2 Mai 2009 a écrit:
Il faut juger sur les paroles d'un homme, car la bouche parle de l'abondance du cœur. Le Père Jean n'a pas la foi catholique, il est un schismatique, en fait il se plaint des infiltrés, mais il en est un lui-même, car son discours est anathème par l'Église Catholique.

Et voici encore ce qu'on pouvait lire au sujet du Père Avril...il y a moins d'une semaine :
Mlle Gabrielle le Mar 10 Juil 2012 a écrit:
Se moquera-t-on de Dieu jusqu'à la fin, les intérêts de toutes sortes seront-ils les rois de la majorité… c'est l'heure des enfants des ténèbres et ce Père n'est pas la lumière qui éclaire la maison

Le Père Jean et le Père Avril, comme aussi l'abbé Meramo (ancien prieur de la FSSPX au Mexique), font partie des ecclésiastiques longtemps restésuna cum pour lesquels la réalité commence à apparaître sous son véritable jour.

Il n'est qu'à relire les derniers textes qu'ils ont publié pour mesurer cette évolution dans le bon sens – vers une reconnaissance de l'illégitimité des intrus :

abbé Meramo, lettre ouverte du 26/1/2009, adressée au supérieur de la FSSPX a écrit:
Ce sont des temps difficiles, et surtout, apocalyptiques, dans lesquels chaque fidèle, doit être comme un soldat du Christ, confirmé dans la foi du baptême, défendant héroïquement et vaillamment sa foi, comme les martyrs dans l’Eglise primitive, sans secours ni aide humaine, seul avec Dieu en face de leurs bourreaux.

Notre seul devoir est de rester fermes dans la foi, fidèles au Christ et à sa divine Eglise Catholique, Apostolique et Romaine, qui est aujourd’hui éclipsée (c’est l’éclipse totale du soleil : De Labore Solis selon la devise du précédent pontificat) et d’agir en accord avec les Evangiles.

Nous voyons l’abomination désolatrice dans les lieux saints
, anéantissant tout ce qui est sacré (ou se dit de Dieu) et envahissant le Temple, sous la férule tenace de l’éphémère triomphe de la Synagogue de Satan à l’intérieur de l’Eglise. (De Gloria Olivae, comme l’exprime la devise du Pontificat actuel).

Accomplissant ainsi la prophétie de Notre Dame de la Salette, « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist ».

Ceci est aujourd’hui un fait, et pour le reconnaître avec équanimité et force, il faut une foi solide et illustrée avec le contraire de ce que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui, plein de ténèbres, et où la Foi s’est perdue.

Malgré cela, nous ne devons pas nous décourager, car nous savons avec certitude que « Les portes de l’Enfer ne prévaudront pas » c’est-à-dire qu’ « Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas » , tel que l’explique Saint Thomas, dans son commentaire du Credo.

Nous savons aussi que la véritable Eglise, unique et légitime épouse virginale du Christ par la foi, perdurera, même réduite à un petit reliquat (pusíllus grex, Lc. 12, 32) dispersé par le monde, parce que l’Eglise, comme le dit Saint Augustin dans le catéchisme de Trente (art. 9) : « C’est le peuple fidèle éparpillé par le monde entier », qui attend son retour soutenu par la bienheureuse espérance dont parle Saint Pierre (II 3, 12) et Saint Paul (Tit. 2, 13), qui consiste au retour du Christ Roi, en Gloire et Majesté.

Père Maurice AVRIL - Intermède en ré mineur "La dernière Messe" Juin 2012 a écrit:
(...)
Mes bien chers frères,

Incorporés au Christ, Lumière, vous avez la lumière, pleins feux. Animés par le Saint-Esprit, vous avez la force de ne pas vous laisser surprendre. Continuez jusqu'au bout à marcher dans la lumière, vous resterez des fils de lumière.

Le problème, il faut le reconnaître, était à la fois bien clair et par conséquent bien simple.

Ce fameux Concile : dès la 1ère séance, un vice de procédure l'annulait. Annulé, il n'y avait plus du tout à en parler.

Ce Concile : les textes préparés ont été remplacés par la charte maçonnique, ce qui l'invalidait. Alors, il n'y avait plus à en parler, encore moins à en tenir compte.

Ce Concile, il a enseigné tant d'erreurs condamnées par les papes précédents. C'est un Concile d'erreurs. Or la vérité est intégrale, ce Concile est l'erreur intégrale et l'égoût collecteur de toutes les erreurs.

Dès le début, il fallait ouvertement et fortement dénoncer le Concile, le refuser, le condamner, le combattre, lui, et ses applications, et son esprit, et n'en jamais plus parler.

Quoi de plus faux, de plus dangereux, de plus ridicule que de faire son autopsie, de le tripoter, de l'amender, d'utiliser toutes sortes de lunettes, de microscopes et tous autres instruments d'optique pour conclure qu'on peut apercevoir ses ténèbres à la lumière de la Tradition et ses erreurs sous l'aspect de la vérité ! Vite, la camisole de force.

Résumons : le Concile, c'est le péché par excellence contre l'Esprit.

Mes bien chers frères,

Tout le reste devait s'ensuivre ; par conséquent tout le reste était à dénoncer, à refuser, à condamner et à combattre.

L'Église, occupée, vidée de la foi catholique et gavée d'erreurs, n'était plus l'Église du Christ mais l' “église” du diable, la secte conciliaire apostate : Nous n'avions vraiment plus rien à voir avec elle, c'est clair.

La Sainte Église du Christ, elle, une, sainte, catholique, apostolique et romaine, était éclipsée. Sa partie visible est éclipsée, elle n'est bien sûr qu'éclipsée.


La Sainte Vierge a été très précise : c'est Rome, et non l'Église, qui a perdu la foi et est devenue le siège de l'Antéchrist. Nous n'avions donc vraiment plus rien de commun avec cette Rome “qui n'est plus dans Rome”, ni avec les chefs conciliaires de la secte conciliaire, c'est net.

Quant à ce qu'on a appelé la “messe nouvelle”, mes biens chers frères, pourquoi tant d'agitation, de discussions, d'ouvrages, d'études, etc... Elle n'est pas, ne peut pas être, ne veut pas être la Messe, un point c'est tout. (...)


Le Père Avril a été validement et licitement ordonné en 1948.

L'abbé Meramo le fut par Mgr Lefebvre en 1980, en un temps où la formation doctrinale dispensée au sein de la FSSPX était encore relativement solide – aucun serment obligeant à reconnaître la légitimité des intrus n'était exigé de la part des séminaristes.

Voici donc deux hommes d’Eglise que les "têtes pensantes" de T.D. se sont permis de qualifier de "schismatiques" et d'"enfants des ténèbres".


Cette évolution dans le bon sens de ces deux ecclésiastiques paraît pourtant nettement préférable à celle de certains "vétérans" du "bon combat" portés vers un manichéisme renvoyant sans cesse ces clercs à leur passé.

Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.





J'te dis qu'il en a sul'coeur, ce Guillaume là ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Lun 16 Juil 2012, 6:43 pm

Comment ne pas voir que le véritable objectif de Guillaume est de nous faire notre procès ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  ROBERT. le Lun 16 Juil 2012, 8:08 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit: J'te dis qu'il en a sul'coeur, ce Guillaume là ...

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Comment ne pas voir que le véritable objectif de Guillaume est de nous faire notre procès ?

Peut-être qu’après toutes ses niaiseries, enfantillages et malhonnêtetés intellectuelles,

commencera-t-il à écrire comme un homme sérieux, calme, réfléchi et posé ?

Le "procès" de Guillaume à notre égard n’est qu’un procès… d’intention. Son "procès" est sans valeur, nul et non avenu.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mar 17 Juil 2012, 9:29 am

P. Jean Morgon a écrit:Pardon pour ces longueurs, mais qu’on ne dise pas que je suis contre la FSSPX, un sédévancantiste, etc.. La FSSPX, je la considère comme œuvre d’Église, et une seconde mère pour moi : c’est à elle que je suis redevable de la conservation intégrale de ma foi, de ma vie religieuse, et de mon sacerdoce. Je l’aime de tout mon cœur, et c’est pour cela que je rugis quand je la crois menacée.

P. J.M. a écrit:Pour mon proche avenir, je m’en remets totalement à la divine Providence. Je m’attends à être jeté à la rue, traité de « sédévancantiste » (la marginalisation par diffamation étant une technique classique des subversifs). Au cas où il m’arriverait quelque malheur (car il faut tout prévoir) j’ai confié cette lettre et tout mes documents brûlants à des amis sûrs, capables de les transcrire et de les diffuser au besoin. Je sais que mes parents me soutiennent, et m’aideront à recommencer, ou plutôt continuer ma vie religieuse ailleurs. Cela me peine énormément de devenir « vagus », mais si c’est la volonté du Bon Dieu dans cette incroyable crise, Fiat !

Aurenque, le 11 Février 2009
Notre Dame de Lourdes
http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean

Bon, nous voilà avec deux Église, selon le texte de ce Père.. ayoye, Guillaume votre position est-elle à ce point inconfortable pour que vous preniez la défense de ce Père qui reste attaché de toutes ses forces à Écône au schisme de Mgr L.


Abbé Méramo, ne vient pas de l'Église mais de la Frate... en 1980 ( hormis le serment) la Vacance était une évidence ( Abbé Zins, Père Barbara, P. Saens en avaient fait la démonstration) et Mgr L était dans la voie du schisme, Abbé Méramo a été ordonné en reconnaissant Wojtyla comme Pape , donc en lui désobéissant de façon publique, est-ce la marque d'un catholique?

La seule chose qui pointe, Torquemada junior, est le fait que vous reconnaissez à la Frate une légitimité et vous admettez que l'on peut dire que le Pape est un antéchrist... ne vous arrêtez pas en si bon chemin, la Frate, selon Mgr L. a les 4 notes de l'Église, c'est elle, l'unique ma colombe...

Dieu ne nous a pas donner une tête pour l'enfuir dans le sable.

Pour le Père Avril, faites un tour sur son site...

Ensuite, prenez des vacances... car vous dites du grand n'importe quoi.

Sous des mots à 100 euros, vous balancez les injures, les calomnies et les jugements téméraires comme si de rien était...



avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mar 17 Juil 2012, 9:53 am

Nous avons reçu ce matin plusieurs informations importantes.

À l’approche du futur Chapitre Général de la FSSPX prévu le 7 juillet, Mgr Fellay devrait, à l’occasion des prochaines ordinations à Écône, essuyer un premier camouflet public pour son processus occulte de ralliement-trahison à la Rome apostate.

En effet, la communauté des capucins de Morgon a annoncé ce dimanche avoir décidé de reporter à plus tard l’ordination de quatre des siens prévue ce 29 juin, soit trois ordinations sacerdotales et une diaconale.

Les bénédictins de Bellaigue devraient prendre, eux-aussi, la même initiative avec, pour eux, deux ordinations prévues.

Au total, cela ferait donc au moins 6 ordinations reportées !

Un véritable désaveu pour Mgr Fellay et son clan !

Une telle décision est un moyen, de la part des communautés religieuses amies concernées, de démontrer leur désaccord à la politique subversive menée par Mgr Fellay.

Constatant l’impossibilité de faire désormais reculer Mgr Fellay, les supérieurs de ces communautés religieuses préfèrent attendre le ralliement officiel de la FSSPX pour demander ensuite à un autre évêque de procéder à ces ordinations.


Par ailleurs, nous venons de recevoir cet autre témoignage qui laisse entendre que ce serait plutôt Menzingen qui refuserait de procéder aux ordinations des séminaristes issus de ces communautés :

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mar 17 Juil 2012, 9:55 am

Car je n’ai aucune confiance en Monseigneur Fellay, qui couvre toute cette opération de son autorité, et guère confiance en Monseigneur Williamson, qui a été observé pendant ses contacts secrets à Rome la semaine après Pâques 2008. Pour nos deux autres évêques, j’espère bien que le jour officiel du ralliement (qui ne devrait pas être si loin qu’on le prétend, car Benoît XVI se fait vieux … ), ou même avant, l’un d’eux au moins se lèvera et poursuivra le combat de Monseigneur Lefebvre.

Ce jour là, que nos frères de Morgon et d’Aurenque, qui refuseront cette capitulation dans le combat de la Foi, sachent que je reviendrai me mettre sous l’obéissance de leur supérieur ou du plus ancien. En attendant, restons tous bien unis dans la prière du Rosaire, et confiant dans le triomphe final du Cœur Immaculé de Marie.

Fr. Jean O.F.M.

http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mar 17 Juil 2012, 9:57 am


Autre Supérieur des Communautés amies de la FSSPX qui fait s’avoir à l’occasion qu’il est “non una cum” : le Père Avril de Salérans ! cela ne l’empêche pas de “fricoter” avec Di Falco et de célébrer ses 60 ans de Sacerdoce chez les diocésains de Marseille ( les photos sont visible sur son site http://www.salerans.net/ ) et de faire ensuite la même chose à Saint Nicolas du Chardonnet !

s’est empressé d’aller « soutenir » Mgr Fellay à l’issue de la réunion pour lui déclarer : « nous sommes avec vous ! Monseigneur… »

Prions pour tous ces religieux qui trahissent, par lâcheté, par orgueil ou par intérêts !

http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  ROBERT. le Mar 17 Juil 2012, 10:01 am

.
Puis- je compléter votre suggestion:

gabrielle a écrit:
… prenez des vacances... car vous dites du grand n'importe quoi.

… en lisant, par exemple, Tintin en Amérique, hein?
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mar 17 Juil 2012, 10:10 am

En final, Torquemada jr,

Sur le site du P. Avril, il y a une page de liens... hum très intéressant.

On y retrouve le FC ( qui a mis l'abbé Zins à la porte) La Frate enfin, tout un mélange de n'importe quoi...

http://www.salerans.net/fr/liens.php
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 11:16 am

Guillaume a écrit:Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.


Le problème, c'est que ceux dont tu tiens pour justifiés sont ceux-là même qui cherchent à se faire voir et valoir, les premières places, la célébrité, l'appui du plus grand nombre, le prestige, tandis que les « intraitables purs et durs » de TD sont constamment diabolisés et sont la cible de toute cette  machine traditionnaliste !

Guillaume sait parfaitement qu'en ciblant et en s'acharnant sur les membres de TD, il recevra l'appui des Guérardiens, FSSPX, Zizinistes, Grossinistes, thucistes, conciliaires etc ...

C'est pourquoi en définitive je pense que Guillaume recherche plutôt le respect mondain qu'autre chose.

T'es un vrai libéral, ...  Very Happy


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 2:53 pm, édité 1 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  ROBERT. le Mar 17 Juil 2012, 1:47 pm

Guillaume a écrit:Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.


Ne vous apercevez-vous pas Guillaume que vous-même, êtes en train d'en faire un,

un jugement téméraire, en traitant de pharisiens, beaucoup de membres de T.D. ?

À remarquer que l’Évangéliste Saint Luc, loin de porter des jugements téméraires sur qui que ce soit,

nous donne plutôt la magnifique doctrine de l'Église en parlant de l’humilité du Publicain et de l’orgueil du Pharisien.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Invité le Mar 17 Juil 2012, 6:03 pm

Loués et bénis soient Jésus et Marie.

Mlle Gabrielle a écrit:
P. Jean Morgon a écrit:Pardon pour ces longueurs, mais qu’on ne dise pas que je suis contre la FSSPX, un sédévancantiste, etc.. La FSSPX, je la considère comme œuvre d’Église, et une seconde mère pour moi : c’est à elle que je suis redevable de la conservation intégrale de ma foi, de ma vie religieuse, et de mon sacerdoce. Je l’aime de tout mon cœur, et c’est pour cela que je rugis quand je la crois menacée.


Aurenque, le 11 Février 2009
Notre Dame de Lourdes
http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean

Bon, nous voilà avec deux Église, selon le texte de ce Père.. ayoye, Guillaume votre position est-elle à ce point inconfortable pour que vous preniez la défense de ce Père qui reste attaché de toutes ses forces à Écône au schisme de Mgr L.


Abbé Méramo, ne vient pas de l'Église mais de la Frate


Le Père Jean affirme qu'il considère la FSSPX comme œuvre d’Église, ce n'est pas pour l'opposer à l'Eglise UNE.

Et cette affirmation en soi n'a rien d'inexact : la fondation et les statuts de la FSSPX ont reçu approbation canonique de l'Eglise en la personne d'un de ses dignitaires, à savoir, Mgr Charrières, l'Evêque de Genève, Fribourg et Lausanne, un des rares Evêques non signataires des documents définitifs de V2.

Mlle Gabrielle a écrit:en 1980 ( hormis le serment) la Vacance était une évidence ( Abbé Zins, Père Barbara, P. Saens en avaient fait la démonstration) et Mgr L était dans la voie du schisme, Abbé Méramo a été ordonné en reconnaissant Wojtyla comme Pape , donc en lui désobéissant de façon publique, est-ce la marque d'un catholique?

En 1980, la vacance du Saint-Siège n'était une évidence que pour un petit nombre de personnes auxquelles la Providence avait accordé des grâces particulières (1) : il faudra attendre la participation de Wojtyla à des rites animistes au Togo, Assise, etc. pour que l’apostasie des intrus éclate à la face du monde.

Il convient de renvoyer Mlle Gabrielle aux propos qu’elle tenait elle-même il y a 4 ans :
Mlle Gabrielle a écrit:La jeune génération qui n’a pas vécue le début de l’intrusion hypocrite des intrus de V2, comprenne difficilement, je pense, combien il a fallu de labeur , de prière afin de faire la lumière sur les agissements des usurpateurs et sur la fausse notion d’un « pape hérétique, schismatique ou apostat », mais toujours « pape.» (…)
Facile, aujourd’hui, pour une génération ignorante de la dureté des premières heures de combats, de lancer la pierre.

Dénier la légitimité des clercs ordonnés par Mgr Lefebvre durant cette période confuse des années 1970-1981 relève d’un exercice périlleux où le risque de porter un jugement téméraire, de lancer des affirmations gratuites (en parlant par exemple de "secte schismatique" comme l’a fait Diane il y a 3 ans) en les outrances verbales, est important.

Est-ce bien à des laïcs de le faire ?

J'ai déjà exposé que c'était principalement à des hommes d'Eglise que le petit reliquat de fidèles devait d'avoir été éclairé sur la crise actuelle - sur l'illégitimité des intrus.

Le principe général, qui a toujours prévalu, étant que

l'Église a une compétence propre pour juger des causes spirituelles
- comme le sont la foi, les sacrements, et tous les actes de la juridiction ecclésiastique(canon 1553),

et que par conséquent :

"dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles" (Pie XII, Allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote).


(1)Grâces de choix qu'ont reçues notamment Mlle Gabrielle et plusieurs des membres canadiens de T.D. Mais qu'auront-ils à répondre quand le Souverain Juge leur demandera comment ils ont employé ces faveurs toutes spéciales ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 6:25 pm

Guillaume a écrit:Le Père Jean affirme qu'il considère la FSSPX comme œuvre d’Église, ce n'est pas pour l'opposer à l'Eglise UNE.

Pauvre Guillaume! C'est encore pire !

Guillaume a écrit:Et cette affirmation en soi n'a rien d'inexact : la fondation et les statuts de la FSSPX ont reçu approbation canonique de l'Eglise en la personne d'un de ses dignitaires, à savoir, Mgr Charrières, l'Evêque de Genève, Fribourg et Lausanne, un des rares Evêques non signataires des documents définitifs de V2.

Peut-être ! Mais une approbation en tant qu'union pieuse, c'est-à-dire à peu près l'équivalent - juridiquement parlant - du garage du coin de ta rue ...

Il convient de renvoyer M. Guillaume aux propos qu’il tenait lui-même il y a 4 ans :

Guillaume sur Deo Juvante a écrit:Mgr Charrière, de bonne foi, a sollicité l’avis…de Paul VI ! Ca ou rien, c’était exactement la même chose.



Guillaume a écrit:Dénier la légitimité des clercs ordonnés par Mgr Lefebvre durant cette période confuse des années 1970-1981 relève d’un exercice périlleux où  le risque de porter un jugement téméraire, de lancer des affirmations gratuites (en parlant par exemple de "secte schismatique" comme l’a fait Diane il y a 3 ans) en les outrances verbales, est important.

Ah oui ? Nous sommes maintenant rendus à 1981, mon cher Guillaume ?

Il convient de renvoyer M. Guillaume aux propos qu’il tenait lui-même il y a 4 ans :

Guillaume sur Deo Juvante a écrit:Là interviennent les documents que Karl der Große et Ad patres m’ont sorti (Lettre des Cardinaux Garrone et Wright - 6 mai 1975, Lettre du cardinal Villot aux conférences épiscopales du 27 octobre 1975) qui prouve qu’à partir de 1975 le doute est levé, et que les prêtres ordonnés au sein de la Frat’ ne pouvaient se prévaloir d’une juridiction qui leur était déniée par ceux qu’ils considéraient, de bonne foi, comme leur autorité de tutelle, et dont ils avaient obtenu l’approbation canonique.

Donc l’erreur commune (et par là l’argument de « l’Eglise supplée ») ne pouvait plus jouer à partir de ce désaveu de la Frat’ par leur propre « autorité » (je suis toujours l’hypothèse selon laquelle les dirigeants de la Frat’ sont sincères quand ils pensent qu’il s’agit de l’autorité) et les prêtres ordonnés après 1975 ne peuvent plus l’invoquer.





Guillaume a écrit:Est-ce bien à des laïcs de le faire ?


Ben à ce que je vois ... Guillaume s'est pas trop gêné pour le faire.

À moins que ... à moins que Guillaume ne soit plus un laïc ?  

Ti-Père... !  


Guillaume a écrit:l'Église a une compétence propre pour juger des causes spirituelles[/u]
- comme le sont la foi, les sacrements, et tous les actes de la juridiction ecclésiastique(canon 1553),


Oui, et a-t-elle encore jugé la suppléance de juridiction imaginée par Guillaume ?


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 6:33 pm, édité 3 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Louis le Mar 17 Juil 2012, 6:27 pm

Sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Loués et bénis soient Jésus et Marie.

Mlle Gabrielle a écrit:
P. Jean Morgon a écrit:Pardon pour ces longueurs, mais qu’on ne dise pas que je suis contre la FSSPX, un sédévancantiste, etc.. La FSSPX, je la considère comme œuvre d’Église, et une seconde mère pour moi : c’est à elle que je suis redevable de la conservation intégrale de ma foi, de ma vie religieuse, et de mon sacerdoce. Je l’aime de tout mon cœur, et c’est pour cela que je rugis quand je la crois menacée.


Aurenque, le 11 Février 2009
Notre Dame de Lourdes
http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean

Bon, nous voilà avec deux Église, selon le texte de ce Père.. ayoye, Guillaume votre position est-elle à ce point inconfortable pour que vous preniez la défense de ce Père qui reste attaché de toutes ses forces à Écône au schisme de Mgr L.


Abbé Méramo, ne vient pas de l'Église mais de la Frate


Le Père Jean affirme qu'il considère la FSSPX comme œuvre d’Église, ce n'est pas pour l'opposer à l'Eglise UNE.

Et cette affirmation en soi n'a rien d'inexact : la fondation et les statuts de la FSSPX ont reçu approbation canonique de l'Eglise en la personne d'un de ses dignitaires, à savoir, Mgr Charrières, l'Evêque de Genève, Fribourg et Lausanne, un des rares Evêques non signataires des documents définitifs de V2.

Mlle Gabrielle a écrit:en 1980 ( hormis le serment) la Vacance était une évidence ( Abbé Zins, Père Barbara, P. Saens en avaient fait la démonstration) et Mgr L était dans la voie du schisme, Abbé Méramo a été ordonné en reconnaissant Wojtyla comme Pape , donc en lui désobéissant de façon publique, est-ce la marque d'un catholique?

En 1980, la vacance du Saint-Siège n'était une évidence que pour un petit nombre de personnes auxquelles la Providence avait accordé des grâces particulières (1) : il faudra attendre la participation de Wojtyla à des rites animistes au Togo, Assise, etc. pour que l’apostasie des intrus éclate à la face du monde.

Il convient de renvoyer Mlle Gabrielle aux propos qu’elle tenait elle-même il y a 4 ans :
Mlle Gabrielle a écrit:La jeune génération qui n’a pas vécue le début de l’intrusion hypocrite des intrus de V2, comprenne difficilement, je pense, combien il a fallu de labeur , de prière afin de faire la lumière sur les agissements des usurpateurs et sur la fausse notion d’un « pape hérétique, schismatique ou apostat », mais toujours « pape.» (…)
Facile, aujourd’hui, pour une génération ignorante de la dureté des premières heures de combats, de lancer la pierre.

Dénier la légitimité des clercs ordonnés par Mgr Lefebvre durant cette période confuse des années 1970-1981 relève d’un exercice périlleux où le risque de porter un jugement téméraire, de lancer des affirmations gratuites (en parlant par exemple de "secte schismatique" comme l’a fait Diane il y a 3 ans) en les outrances verbales, est important.

Est-ce bien à des laïcs de le faire ?

J'ai déjà exposé que c'était principalement à des hommes d'Eglise que le petit reliquat de fidèles devait d'avoir été éclairé sur la crise actuelle - sur l'illégitimité des intrus.

Le principe général, qui a toujours prévalu, étant que

l'Église a une compétence propre pour juger des causes spirituelles
- comme le sont la foi, les sacrements, et tous les actes de la juridiction ecclésiastique(canon 1553),

et que par conséquent :

"dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles" (Pie XII, Allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote).


(1)Grâces de choix qu'ont reçues notamment Mlle Gabrielle et plusieurs des membres canadiens de T.D. Mais qu'auront-ils à répondre quand le Souverain Juge leur demandera comment ils ont employé ces faveurs toutes spéciales ?


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10757
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Invité le Mar 17 Juil 2012, 6:31 pm

gabrielle a écrit:
Autre Supérieur des Communautés amies de la FSSPX qui fait s’avoir à l’occasion qu’il est “non una cum” : le Père Avril de Salérans ! cela ne l’empêche pas de “fricoter” avec Di Falco et de célébrer ses 60 ans de Sacerdoce chez les diocésains de Marseille ( les photos sont visible sur son site http://www.salerans.net/ ) et de faire ensuite la même chose à Saint Nicolas du Chardonnet !

http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean

En 2008, le Père Avril célébrait ses 60 ans de Sacerdoce chez les diocésains de Marseille.
En 2012, il se déclare non una cum, dénonce la nouvelle messe et la secte conciliaire.

Il y a bien eu évolution, et dans le bon sens !

Le fils prodigue ne s'est pas converti du jour au lendemain, sa conversion n'était pas causée par un sentiment de pure charité mais bien plutôt "par le sentiment de la misère où il se trouva réduit en très-peu de temps" (Bourdaloue).

Les liens frelatés sur le site du Père Avril...soit. Les administrateurs de T.D. n'ont-ils pas autorisé des liens vers des sites douteux (tel "sedevantismeouerdpresse", divers sites à caractère politique, plusieurs diffusant des informations "complotistes" franchement sujettes à caution) ?

La paille et la poutre...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 6:42 pm

[spoiler="Guillaume":4c32][quote:4c32="gabrielle"]
Autre Supérieur des Communautés amies de la FSSPX qui fait s’avoir à l’occasion qu’il est “non una cum” : le Père Avril de Salérans ! cela ne l’empêche pas de “fricoter” avec Di Falco et de célébrer ses 60 ans de Sacerdoce chez les diocésains de Marseille ( les photos sont visible sur son site http://www.salerans.net/ ) et de faire ensuite la même chose à Saint Nicolas du Chardonnet !

http://wordpress.catholicapedia.net/?tag=pere-jean

En 2008, le Père Avril célébrait ses 60 ans de Sacerdoce chez les diocésains de Marseille.
En 2012, il se déclare non una cum, dénonce la nouvelle messe et la secte conciliaire.

Il y a bien eu évolution, et dans le bon sens !

Le fils prodigue ne s'est pas converti du jour au lendemain, sa conversion n'était pas causée par un sentiment de pure charité mais bien plutôt "par le sentiment de la misère où il se trouva réduit en très-peu de temps" (Bourdaloue).

Les liens frelatés sur le site du Père Avril...soit. Les administrateurs de T.D. n'ont-ils pas autorisé des liens vers des sites douteux (tel "sedevantismeouerdpresse", divers sites à caractère politique, plusieurs diffusant des informations "complotistes" franchement sujettes à caution) ?

La paille et la poutre...



Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 6:46 pm

Guillaume a écrit:(tel "sedevantismeouerdpresse", divers sites à caractère politique, plusieurs diffusant des informations "complotistes" franchement sujettes à caution) ?

ouerdpresse ...

Il a pas voulu marquer word (wordpress)... alors il marque ouerd ! C'est comme ça qu'il prononce word ...


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Invité le Mar 17 Juil 2012, 6:55 pm

C.M.I. a écrit:
Guillaume a écrit:Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.


Le problème, Guillaume, c'est que ceux dont tu tiens pour justifiés sont ceux-là même qui cherchent à se faire voir et valoir, les premières places, la célébrité, l'appui du plus grand nombre, le prestige, tandis que les « intraitables purs et durs » de TD sont constamment diabolisés et sont la cible de toute cette machine traditionnaliste !

C'est grotesque ! Prétendre que ces prêtres évoluant dans le bon sens recherchent "la célébrité, l'appui du plus grand nombre"...

Le Père Avril, en se déclarant "non una cum", prend un très grand risque de voir son oeuvre - Notre-Dame de Salérans, dédiée à la formation de séminaristes, à laquelle il a consacré toute sa vie - perdre les soutiens dont elle a pu bénéficier jusqu'alors, notamment de la part des diocésains de Marseille.

Et le Père Jean, qu'avait-il à gagner en s'élevant contre le supérieur de la FSSPX ? Il suffit de citer un extrait de la lettre rapportée par Mlle Gabrielle :

P. Jean Morgon a écrit:Pour mon proche avenir, je m’en remets totalement à la divine Providence. Je m’attends à être jeté à la rue, traité de « sédévacantiste » (la marginalisation par diffamation étant une technique classique des subversifs). Au cas où il m’arriverait quelque malheur (car il faut tout prévoir) j’ai confié cette lettre et tout mes documents brûlants à des amis sûrs, capables de les transcrire et de les diffuser au besoin. Je sais que mes parents me soutiennent, et m’aideront à recommencer, ou plutôt continuer ma vie religieuse ailleurs. Cela me peine énormément de devenir « vagus », mais si c’est la volonté du Bon Dieu dans cette incroyable crise, Fiat !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Louis le Mar 17 Juil 2012, 7:05 pm

sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:
C.M.I. a écrit:
Guillaume a écrit:Il n'est pas inutile de rappeler ce que le Christ nous enseigne dans Luc 18:10-14 :
à savoir que c'est le publicain qui est rentré chez lui justifié quoique vivant auparavant dans le péché,
et non pas le pharisien qui était un "intraitable", un "pur et dur" comme le sont beaucoup de membres de T.D.,
mais était porté aux jugements téméraires.


Le problème, P'tit Péteux, c'est que ceux dont tu tiens pour justifiés sont ceux-là même qui cherchent à se faire voir et valoir, les premières places, la célébrité, l'appui du plus grand nombre, le prestige, tandis que les « intraitables purs et durs » de TD sont constamment diabolisés et sont la cible de toute cette machine traditionnaliste !

C'est grotesque ! Prétendre que ces prêtres évoluant dans le bon sens recherchent "la célébrité, l'appui du plus grand nombre"...

Le Père Avril, en se déclarant "non una cum", prend un très grand risque de voir son oeuvre - Notre-Dame de Salérans, dédiée à la formation de séminaristes, à laquelle il a consacré toute sa vie - perdre les soutiens dont elle a pu bénéficier jusqu'alors, notamment de la part des diocésains de Marseille.

Et le Père Jean, qu'avait-il à gagner en s'élevant contre le supérieur de la FSSPX ? Il suffit de citer un extrait de la lettre rapportée par Mlle Gabrielle :

P. Jean Morgon a écrit:Pour mon proche avenir, je m’en remets totalement à la divine Providence. Je m’attends à être jeté à la rue, traité de « sédévacantiste » (la marginalisation par diffamation étant une technique classique des subversifs). Au cas où il m’arriverait quelque malheur (car il faut tout prévoir) j’ai confié cette lettre et tout mes documents brûlants à des amis sûrs, capables de les transcrire et de les diffuser au besoin. Je sais que mes parents me soutiennent, et m’aideront à recommencer, ou plutôt continuer ma vie religieuse ailleurs. Cela me peine énormément de devenir « vagus », mais si c’est la volonté du Bon Dieu dans cette incroyable crise, Fiat !



_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10757
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mar 17 Juil 2012, 7:20 pm

Guillaume a écrit:Le Père Avril, en se déclarant "non una cum", prend un très grand risque de voir son oeuvre - Notre-Dame de Salérans, dédiée à la formation de séminaristes, à laquelle il a consacré toute sa vie - perdre les soutiens dont elle a pu bénéficier jusqu'alors, notamment de la part des diocésains de Marseille.

En effet, on est vraiment pas loin du martyre ...

Guillaume a écrit:Et le Père Jean, qu'avait-il à gagner en s'élevant contre le supérieur de la FSSPX ? Il suffit de citer un extrait de la lettre rapportée par Mlle Gabrielle :

J'en ai la chair de poule ...

T'es un libéral, ... c'est ce que explique ton engouement pour [ce] que font tes nouveaux amis.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Note pour Guillaume

Message  gabrielle le Mer 18 Juil 2012, 7:09 am

Guillaume,

Une seconde mère c'est quoi? pour qu'elle soit seconde il faut nécéssairement qu'il en existe une première.

Je donne une chance au coureur, soutenir après 1988 l'oeuvre de Mgr L. c'est soutenir un schisme... vouloir se faire ordonner par un des 4 mousquetaires , c'est incroyable.

Pour le P. Avril, ces propos( secte) ne sont pas nouvaux en 2006 etc.. il avait le même discours, au moins auprès des gens asez loin de lui pour ne par pouvoir vérifier le tout...des bonnes vieilles personnes qui lui faisaient confiance en lui faisant parvenir de grosses sommes d'argent, parce que jamais, il ne se sont doutés que ces propos ( secte) étaient adaptés à qui il écrivait...

Guilllaume, il vous en manque un grand bout.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum