"faux docteurs", "fausses doctrines"

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Mer 13 Juin 2012, 8:40 am

Guillaume a écrit:Des appels à la désobéissance,
Mlle Gabrielle R. le Dim 2 Jan 2011 - 10:17 a écrit: *
Quand des femmes refusent de plier devant des clercs et enseignent la vérité.
on est vite passé aux mises en accusation et aux jugements péremptoires :
Mlle Gabrielle R. le Lun 21 Sep 2009 - 8:26 a écrit:**
Devons-nous penser que l'abbé a peur de s'engager sur ce terrain doctrinal ?
Devons-nous penser que l'abbé est absolument incapable de soutenir un débat sur ce point, en faisant abstraction des personnes?
Mlle Gabrielle R. le Lun 31 Aoû 2011 - 15:30 a écrit:***
Mgr L, n'a jamais été le "père" de la résistance.

Loin de là. il a en quelque sorte tué cette résistance, comme celle amorcée par le Père Saenz et les prêtres Mexicains, qui étaient dans le vrai en disant que le Siège Apostolique était vacant.
et aux expressions carrément insultantes du type "Marcel" ou "diacre à Marcel".

A-t-on vu Sainte Catherine de Sienne, qui devait reprendre et corriger bien des hommes d’Eglise, user du même ton provocateur, des mêmes jugements péremptoires, à leur égard ? ****


Voyons un peu le contexte des citations de Guillaume.
http://messe.forumactif.org/t2815-quand-des-femmes-refusent-de-plier-devant-des-clercs-et-enseignent-la-verite *

gabrielle a écrit:
Enfin, toutes deux, pour me servir de l'expression d'un écrivain récent, (3) " apparaissent dans l'histoire comme des antithèses vivantes du jansénisme." Le rôle salutaire de la Bienheureuse Marguerite-Marie dans la réaction contre cette erreur est connu de tous. Celui de Marie de l'Incarnation l'est moins. Il importe cependant de le signaler.

En traversant Paris, elle était entrée en relations avec la Mère Angélique de Port-Royal, qui, à différentes reprises, gratifia de ses largesses l'œuvre naissante des Ursulines de Québec. Mais l'amante du Sacré-Cœur, divinement éclairée, flaira bientôt le danger et cessa brusquement toute correspondance. Aussi, pour se venger, la secte, durant tout le XVIIIe siècle, fit-elle le silence autour de sa mémoire.

L'auteur de la monographie citée plus haut, (4) n'hésite pas à attribuer aux conseils et aux prières de la Vénérable la préservation de sa famille religieuse du poison de l'hérésie. En effet, dans un diocèse infecté par l'erreur janséniste, dont l'évêque même s'était déclaré le protecteur, et dont presque tous les chapitres, curés et communautés en appelèrent de la bulle Unigenitus à un futur concile, les deux premières communautés de femmes qui acceptèrent la bulle furent les chanoinesses de Luynes et les Ursulines. ( 1 )

" Le fils de la Vénérable, Dom Claude Martin, doit également aux avis et aux prières de sa sainte mère d'avoir été préservé de ces dangereuses nouveautés.


(4) L'abbé A. Buisard

(2)L'illustre bénédictin, que Bossuet appelle " un vénérable et saint religieux, qui fut plus encore le fils de sa sainte mère selon l'esprit que selon la chair," avait exercé pendant dix-sept ans auprès de quatre supérieurs généraux la charge d'assistant de la Congrégation de Saint-Maur. Il avait présidé cinq chapitres de la Congrégation à Marmuoutiers et, dans le dernier, allait être élu Supérieur général sans une lettre d'achet du roi provoquée par les menées ces jansénistes.

Référence complète sur ce lien

http://deojuvante.forumactif.org/t817-les-origines-de-la-devotion-au-sacre-cour-de-jesus-au-canada#11695

Si ces deux femmes avaient obéit aveuglément, elles seraient passé au jansénisme.

J'ignorais, que le simple fait de poser des questions était des affirmations péremptoires. **

http://messe.forumactif.org/t877p195-la-liceite-du-diaconat-de-m-l-abbe-zins

http://messe.forumactif.org/t820p1-la-colere-de-l-abbe-grossin-sur-le-lfc#16767 ***

N'avez-vous donc jamais lu les cinglantes réponses de Sainte Cécile et de Sainte Jeanne d'Arc devant leurs juges respectifs, ni lu les lettres de remontrances de Sainte Catherine de Sienne à divers prélats lâches ou corrompus ? ****

L'honnêteté ne devrait pas vous tuer, Monsieur… il est à craindre que vous mourriez d'un manque de rigueur intellectuel.

Je replace le post sur le CIC de CMI…
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Voyez comment le Dumb aime les raccourcis :

Guillaume a écrit:Condamnation qu’on retrouve formalisée dans le CIC, puisque le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers les hommes d’Eglise ayant autorité.

Revoyons ledit canon en question :

Can. 2331

§ 2 Ceux qui conspirent contre l’autorité du Souverain pontife, de son légat ou de leur propre Ordinaire, ou contre leurs ordres légitimes, et aussi ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers ces personnes, doivent être châtiés par des censures ou d’autres peines; de plus, s’ils sont clercs, qu’on les prive de leurs dignités, bénéfices et autres charges; s’ils sont religieux, qu’on les prive de voix active et passive et de leur office.

1 - Les membres de Te Deum ont provoqué quels sujets à la désobéissance ?

2 - Les membres de Te Deum ont provoqué la désobéissance envers quel Souverain Pontife, quel Légat, et quel Ordinaire (i.e. Évêque résidentiel) ?

Guillaume appliquerait-il ce canon un peu à n'importe qui ne faisant pas les quatres volontés d'un ministre de l'Église autoproclamé !?

Guillaume aurait-il oublié le canon 2219, §1 ?

Can. 2219

§ 1 Dans les peines il faut choisir l’interprétation la plus bénigne.

Par ailleurs, l'Dumb affirme :

Guillaume a écrit:... le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui ...

Que c'est mauvais comme commentaire !

Le Dumb parle du canon 2331, §2, comme s'il s'agissait d'une peine latae sententia et non ferendae sententiae.

Le canon 2331, § 2, prévoit l'application de censures (etc) par sentence du juge (ferendae sententiae), ce n'est donc pas le canon (comme dans les cas de peines latae sententiae) qui frappe de censures ou d’autres peines mais le juge ecclésiastique ...

L'Dumb ferait mieux de méditer les paroles de Notre-Seigneur, et ainsi rouler sa langue de vipère sept fois avant d'éructer ...

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Benjamin le Mer 13 Juin 2012, 8:51 am

Guillaume, vous êtes lourd.

Guillaume a écrit:Il est urgent de remonter aux principes : un principe intangible étant le respect dû aux hommes d’Eglise.

Quels hommes d'Église ? Donnez-nous des noms. Si les hommes en question ne sont pas dans l'Église il n'y a aucun respect particulier à avoir pour eux.

Guillaume a écrit:Celui qui offre le Corps et le Sang de Notre Seigneur est revêtu d’une dignité supérieure : et aux supérieurs on doit l'honneur et une certaine déférence

De qui parlez-vous ici ? Encore une fois, donnez-nous des noms. Même chose que ci-dessus...

Guillaume a écrit:un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs

Comment faites-vous pour juger Ratzinger ?

Guillaume a écrit:la crise actuelle

On croirait entendre la Frate ! Il n'y a pas de "crise" mais un plan bien déterminé mené par les adversaires de l'Église.

Au fait, vous pompez toujours vos textes chez la secte ou bien vous vous êtes rendu compte du ridicule de la situation ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6081
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Louis le Mer 13 Juin 2012, 12:18 pm

Chère Gabrielle,

Merci d’avoir mis le contexte des « citations » de Guillaume. Décidément notre ami n’est pas fort sur le contexte… qui éclaire tout. Comme on dit ici au Québec : en citant hors contexte, on peut faire pendre sa propre mère.

En regardant votre lien sur le 1er * j’ai vu le cas que vous aviez soumis à Arnaud de corbières :

http://messe.forumactif.org/t2815-quand-des-femmes-refusent-de-plier-devant-des-clercs-et-enseignent-la-verite#54784

Je crois qu’il serait intéressant de le soumettre à Guillaume :


Je vous soumet un cas, est-il possible, selon vous, qu'une femme soit l'unique administratrice d'un hôpital et ait sous ses ordres des hommes qui lui obéissent?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10753
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 1:49 pm

.
De: http://messe.forumactif.org/t3991p960-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#84190

Guillaume a écrit: Sauf votre respect, Louis

Ce que vous êtes en train de faire s’appelle filtrer le moucheron pour mieux avaler le chameau.

Je me demande qui de Louis ou de celui qui recule trois ans en arrière, filtre le moucheron ?

Et, pour préciser mon propos – et cela concerne directement le sujet sur l’unité de l’Eglise :

Combien de temps les tenants de la théorie des « deux Eglises » et ceux qui enseignent qu’il existe une « Eglise conciliaire » (et se font gloire de le faire) continueront-ils de répandre impunément leur venin sur le forum ?

Vous pouvez garder votre théorie des "deux églises" pour vous Guillaume.

Personne ne vous force à venir lire sur TD le "venin" qui s’y insinue selon vous.




P.S.: Il est exact que j'ai supprimé un message placé sur ce fil et qui concernait le respect dû aux hommes d'Eglise - cela dans l'intention de le replacer sur un fil plus adéquat ("faux docteurs, fausses doctrines").

bla-bla
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 2:57 pm

Guillaume a écrit:
http://messe.forumactif.org/t3991p825-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#83879

J’ai émis des réserves sur la traduction de la Bonne Presse et en ai suggéré une autre (…)




À partir de cet énoncé, je me pose la question suivante :



http://messe.forumactif.org/t3991p585-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#82020

LES MANUELS D'APOLOGÉTIQUE, LES CATÉCHISMES, LES OEUVRES D'AUTEURS CATHOLIQUES QUI PARLENT D'ÉGLISE SCHISMATIQUE, D'ÉGLISE PROTESTANTE, D'ÉGLISE HÉRÉTIQUE, D'ÉGLISE RÉFORMÉE SONT-ILS HÉRÉTIQUES ? SONT-ILS À METTRE À L'INDEX ?
.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 4:03 pm

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Mer 13 Juin 2012, 5:49 pm

Enfin, toutes deux, pour me servir de l'expression d'un écrivain récent, (3) " apparaissent dans l'histoire comme des antithèses vivantes du jansénisme." Le rôle salutaire de la Bienheureuse Marguerite-Marie dans la réaction contre cette erreur est connu de tous. Celui de Marie de l'Incarnation l'est moins. Il importe cependant de le signaler.

En traversant Paris, elle était entrée en relations avec la Mère Angélique de Port-Royal, qui, à différentes reprises, gratifia de ses largesses l'œuvre naissante des Ursulines de Québec. Mais l'amante du Sacré-Cœur, divinement éclairée, flaira bientôt le danger et cessa brusquement toute correspondance. Aussi, pour se venger, la secte, durant tout le XVIIIe siècle, fit-elle le silence autour de sa mémoire.

L'auteur de la monographie citée plus haut, (4) n'hésite pas à attribuer aux conseils et aux prières de la Vénérable la préservation de sa famille religieuse du poison de l'hérésie. En effet, dans un diocèse infecté par l'erreur janséniste, dont l'évêque même s'était déclaré le protecteur, et dont presque tous les chapitres, curés et communautés en appelèrent de la bulle Unigenitus à un futur concile, les deux premières communautés de femmes qui acceptèrent la bulle furent les chanoinesses de Luynes et les Ursulines. ( 1 )

" Le fils de la Vénérable, Dom Claude Martin, doit également aux avis et aux prières de sa sainte mère d'avoir été préservé de ces dangereuses nouveautés.

Mlle Gabrielle R. a écrit:Si ces deux femmes avaient obéit aveuglément, elles seraient passé au jansénisme.

L’obéissance absolue, "aveugle", aux supérieurs est un principe de base de la plupart des ordres religieux :
« se laisser mener et diriger par la divine Providence au moyen des Supérieurs, comme s’il était un cadavre » écrivait Saint Ignace de Loyola dans ses Constitutions.

Principe que de nombreux saints ont pratiqué jusqu’à l’héroïsme : ainsi de Sainte Rita arrosant pendant un an matin et soir un arbre mort par obéissance à sa supérieure.

Quant au fait historique exposé, si on l’examine attentivement : qu’ont fait les chanoinesses de Luynes et les Ursulines qui ont été les premières à accepter la bulle du pape – sinon militer pour faire triompher l’autorité du Premier Siège et par là le principe d’obéissance ?

Voici un exposé des faits rapportés par l’article « Unigenitus » de laCatholic Encyclopedia


Le 1er mars 1717, quatre évêques (Jean Soanen, évêque de Senez, Charles-Joachim Colbert de Croissy, évêque de Montpellier, Pierre de Langle, évêque de Boulogne, et Pierre de La Broue, évêque de Mirepoix) publièrent un appel contre la Bulle à un concile général, fondant ainsi le parti connu par la suite sous le nom d'« Appelants ». Ils furent rejoints le 5 mars par la Sorbonne, la faculté de théologie de Reims le 8 mars et celle de Nantes le 10 mars ; et aussi par l'évêque de Verdun le 22 mars, celui de Pamiers le 12 avril, ceux de Châlons, de Condom, d'Agen et de Saint-Malo le 21 avril, celui d'Auxerre le 14 mai et plus d'une année plus tard par l'évêque de Laon, et ceux de Bayonne et d'Angoulême. Bien qu'une lettre personnelle du pape, datée du 25 mars, et une lettre collective des cardinaux à Rome eussent pressé Noailles de se soumettre, il n'en rédigea pas moins le 3 avril un appel « du pape manifestement mal informé, et de la Constitution Unigenitus, en vertu des décrets des Conciles de Constance et de Bâle, au pape mieux informé et à un concile général qui devrait se tenir à l'abri de toute contrainte et dans un endroit sûr ». Il s'abstint cependant de publier immédiatement cet appel, mais le déposa aux archives de l'officialité de Paris. Le 6 mai, il écrivit une longue lettre au pape, dans laquelle il s'efforçait de justifier sa position et celle de ses partisans. Quelques mois plus tard, son appel contre la Bulle fut publié. Les appelants furent bientôt rejoints par un grand nombre de prêtres et de religieux, appartenant surtout aux diocèses de Paris et de Reims. Pour gonfler la liste des appelants, les noms de laïcs et même de femmes y avaient été acceptés. Le nombre des appelants aurait atteint entre 1800 et 2000, ce qui est vraiment peu, si nous considérons qu'on avait dépensé environ 1 500 000 livres pour les récompenser.

(traduction par Wikipedia)

Les réfractaires à l’obéissance n’étaient donc pas les religieuses mais bien les évêques qui en appelaient de la bulle papale à un concile général. Or ce prétendu "droit d'appel au concile" avait fait l’objet de plusieurs condamnations papales (bulle Exsecrabilis du pape Pie II), la dernière (la Constitution Apostolicae Sedis) étant finalement codifiée par l’actuel canon 2332.

Il y aurait beaucoup à dire sur les immenses bienfaits que l'observance absolue du principe d'obéissance apporte aux communautés humaines et notamment religieuses - et sur les méfaits engendrés par le rejet de ce principe.

Il suffit pour cela de considérer que le refus d'obéir fut au principe de la chute des mauvais anges (dont le cri fut le satanique "Non serviam !") - et de nos premiers parents.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Louis le Mer 13 Juin 2012, 5:53 pm

sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Enfin, toutes deux, pour me servir de l'expression d'un écrivain récent, (3) " apparaissent dans l'histoire comme des antithèses vivantes du jansénisme." Le rôle salutaire de la Bienheureuse Marguerite-Marie dans la réaction contre cette erreur est connu de tous. Celui de Marie de l'Incarnation l'est moins. Il importe cependant de le signaler.

En traversant Paris, elle était entrée en relations avec la Mère Angélique de Port-Royal, qui, à différentes reprises, gratifia de ses largesses l'œuvre naissante des Ursulines de Québec. Mais l'amante du Sacré-Cœur, divinement éclairée, flaira bientôt le danger et cessa brusquement toute correspondance. Aussi, pour se venger, la secte, durant tout le XVIIIe siècle, fit-elle le silence autour de sa mémoire.

L'auteur de la monographie citée plus haut, (4) n'hésite pas à attribuer aux conseils et aux prières de la Vénérable la préservation de sa famille religieuse du poison de l'hérésie. En effet, dans un diocèse infecté par l'erreur janséniste, dont l'évêque même s'était déclaré le protecteur, et dont presque tous les chapitres, curés et communautés en appelèrent de la bulle Unigenitus à un futur concile, les deux premières communautés de femmes qui acceptèrent la bulle furent les chanoinesses de Luynes et les Ursulines. ( 1 )

" Le fils de la Vénérable, Dom Claude Martin, doit également aux avis et aux prières de sa sainte mère d'avoir été préservé de ces dangereuses nouveautés.

Mlle Gabrielle R. a écrit:Si ces deux femmes avaient obéit aveuglément, elles seraient passé au jansénisme.

L’obéissance absolue, "aveugle", aux supérieurs est un principe de base de la plupart des ordres religieux :
« se laisser mener et diriger par la divine Providence au moyen des Supérieurs, comme s’il était un cadavre » écrivait Saint Ignace de Loyola dans ses Constitutions.

Principe que de nombreux saints ont pratiqué jusqu’à l’héroïsme : ainsi de Sainte Rita arrosant pendant un an matin et soir un arbre mort par obéissance à sa supérieure.

Quant au fait historique exposé, si on l’examine attentivement : qu’ont fait les chanoinesses de Luynes et les Ursulines qui ont été les premières à accepter la bulle du pape – sinon militer pour faire triompher l’autorité du Premier Siège et par là le principe d’obéissance ?

Voici un exposé des faits rapportés par l’article « Unigenitus » de laCatholic Encyclopedia


Le 1er mars 1717, quatre évêques (Jean Soanen, évêque de Senez, Charles-Joachim Colbert de Croissy, évêque de Montpellier, Pierre de Langle, évêque de Boulogne, et Pierre de La Broue, évêque de Mirepoix) publièrent un appel contre la Bulle à un concile général, fondant ainsi le parti connu par la suite sous le nom d'« Appelants ». Ils furent rejoints le 5 mars par la Sorbonne, la faculté de théologie de Reims le 8 mars et celle de Nantes le 10 mars ; et aussi par l'évêque de Verdun le 22 mars, celui de Pamiers le 12 avril, ceux de Châlons, de Condom, d'Agen et de Saint-Malo le 21 avril, celui d'Auxerre le 14 mai et plus d'une année plus tard par l'évêque de Laon, et ceux de Bayonne et d'Angoulême. Bien qu'une lettre personnelle du pape, datée du 25 mars, et une lettre collective des cardinaux à Rome eussent pressé Noailles de se soumettre, il n'en rédigea pas moins le 3 avril un appel « du pape manifestement mal informé, et de la Constitution Unigenitus, en vertu des décrets des Conciles de Constance et de Bâle, au pape mieux informé et à un concile général qui devrait se tenir à l'abri de toute contrainte et dans un endroit sûr ». Il s'abstint cependant de publier immédiatement cet appel, mais le déposa aux archives de l'officialité de Paris. Le 6 mai, il écrivit une longue lettre au pape, dans laquelle il s'efforçait de justifier sa position et celle de ses partisans. Quelques mois plus tard, son appel contre la Bulle fut publié. Les appelants furent bientôt rejoints par un grand nombre de prêtres et de religieux, appartenant surtout aux diocèses de Paris et de Reims. Pour gonfler la liste des appelants, les noms de laïcs et même de femmes y avaient été acceptés. Le nombre des appelants aurait atteint entre 1800 et 2000, ce qui est vraiment peu, si nous considérons qu'on avait dépensé environ 1 500 000 livres pour les récompenser.

(traduction par Wikipedia)

Les réfractaires à l’obéissance n’étaient donc pas les religieuses mais bien les évêques qui en appelaient de la bulle papale à un concile général. Or ce prétendu "droit d'appel au concile" avait fait l’objet de plusieurs condamnations papales (bulle Exsecrabilis du pape Pie II), la dernière (la Constitution Apostolicae Sedis) étant finalement codifiée par l’actuel canon 2332.

Il y aurait beaucoup à dire sur les immenses bienfaits que l'observance absolue du principe d'obéissance apporte aux communautés humaines et notamment religieuses - et sur les méfaits engendrés par le rejet de ce principe.

Il suffit pour cela de considérer que le refus d'obéir fut au principe de la chute des mauvais anges (dont le cri fut le satanique "Non serviam !") - et de nos premiers parents.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10753
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Mer 13 Juin 2012, 6:33 pm

C'est pas croyable!

Ces deux religieuses furent soumis au Pontie, mais réfractaires à l'évêque et aux prêtres qui prônaient le jansénisme.

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Diane a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?


Yes sir, Diane ! Laughing
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Louis le Mer 13 Juin 2012, 6:48 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10753
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 7:00 pm

Louis a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Mer 13 Juin 2012, 7:01 pm

gabrielle a écrit:C'est pas croyable!

Ces deux religieuses furent soumis au Pontie, mais réfractaires à l'évêque et aux prêtres qui prônaient le jansénisme.

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Diane a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?


Yes sir, Diane ! Laughing

Louis a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?

ROBERT. a écrit:
Louis a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 13 Juin 2012, 7:05 pm



Vous allez faire faire des cauchemards à Guillaume ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 7:06 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

Vous allez faire faire des cauchemards à Guillaume ...

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 7:12 pm

ROBERT. a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

Vous allez faire faire des cauchemards à Guillaume ...


Il ne Sleep pas à l'heure qu'il est ?
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Mer 13 Juin 2012, 7:52 pm

Ave Maria

gabrielle a écrit:J'ignorais, que le simple fait de poser des questions était des affirmations péremptoires. **

http://messe.forumactif.org/t877p195-la-liceite-du-diaconat-de-m-l-abbe-zins

http://messe.forumactif.org/t820p1-la-colere-de-l-abbe-grossin-sur-le-lfc#16767 ***

N'avez-vous donc jamais lu les cinglantes réponses de Sainte Cécile et de Sainte Jeanne d'Arc devant leurs juges respectifs, ni lu les lettres de remontrances de Sainte Catherine de Sienne à divers prélats lâches ou corrompus ? ****

Si on regarde le contenu des deux fils en question :

http://messe.forumactif.org/t820p1-la-colere-de-l-abbe-grossin-sur-le-lfc#16767 ***

Mlle Gabrielle R. le Lun 31 Aoû 2011 - 15:30 a écrit:
Mgr L, n'a jamais été le "père" de la résistance.

Loin de là. il a en quelque sorte tué cette résistance, comme celle amorcée par le Père Saenz et les prêtres Mexicains, qui étaient dans le vrai en disant que le Siège Apostolique était vacant.
Y trouve t-on seulement de "simples questions" ?


Et ici: http://messe.forumactif.org/t877p195-la-liceite-du-diaconat-de-m-l-abbe-zins

Anne-Marie alias Diane a écrit:Cela, le [Mgr L] place dans la position du schisme.
Anne-Marie alias Diane a écrit:Un catholique est en droit de conclure que Mgr L, avait fait schisme pour rejet du pape et désobéissance en une matière extrêmement grave.
Anne-Marie alias Diane a écrit:On ne peut prétexter l'ignorance chez Mgr L.
Anne-Marie alias Diane a écrit:Pour vous donc, la confusion était disparue, vous aviez la lumière et vous êtes restez dans les ténèbres d'Écône... jusqu'à ce que votre évêque vous place à la porte. Sans cela, malgré la lumière faite par Dieu en votre esprit, vous seriez un bon prêtre de la frat illicite.
De "simples questions" ?


Quant à la référence aux réponses de Sainte Cécile et de Sainte Jeanne d'Arc devant leurs juges tombe à plat dès lors que c'est Mlle Gabrielle R. et sa soeur qui se sont érigées en juges de la licéité du diaconat de M. l’abbé Zins - soumettant ce dernier à un interrogatoire à ce sujet, lequel interrogatoire s'est vite transformé en réquisitoire comme le montre le ton des propos cités.

Encore une fois, de quel droit des laïcs peuvent-ils prétendre accuser, corriger voire juger un homme d'Eglise ?
Ceci en contradiction formelle avec le principe en vertu duquel un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs,
et au mépris de plusieurs actes du Magistère :

prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé
Pie XII, allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote a écrit:
Dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles.
Il n'existe donc pas et il ne peut exister dans l'Eglise, qui a été fondée dans le Christ, un "tribunal populaire" ou "un pouvoir judiciaire émanant du peuple"



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mer 13 Juin 2012, 7:52 pm

sauvegarde
Spoiler:
Guillaume a écrit:Ave Maria

gabrielle a écrit:J'ignorais, que le simple fait de poser des questions était des affirmations péremptoires. **

http://messe.forumactif.org/t877p195-la-liceite-du-diaconat-de-m-l-abbe-zins

http://messe.forumactif.org/t820p1-la-colere-de-l-abbe-grossin-sur-le-lfc#16767 ***

N'avez-vous donc jamais lu les cinglantes réponses de Sainte Cécile et de Sainte Jeanne d'Arc devant leurs juges respectifs, ni lu les lettres de remontrances de Sainte Catherine de Sienne à divers prélats lâches ou corrompus ? ****

Si on regarde le contenu des deux fils en question :

http://messe.forumactif.org/t820p1-la-colere-de-l-abbe-grossin-sur-le-lfc#16767 ***

Mlle Gabrielle R. le Lun 31 Aoû 2011 - 15:30 a écrit:
Mgr L, n'a jamais été le "père" de la résistance.

Loin de là. il a en quelque sorte tué cette résistance, comme celle amorcée par le Père Saenz et les prêtres Mexicains, qui étaient dans le vrai en disant que le Siège Apostolique était vacant.
Y trouve t-on seulement de "simples questions" ?


Et ici: http://messe.forumactif.org/t877p195-la-liceite-du-diaconat-de-m-l-abbe-zins

Anne-Marie alias Diane a écrit:Cela, le [Mgr L] place dans la position du schisme.
Anne-Marie alias Diane a écrit:Un catholique est en droit de conclure que Mgr L, avait fait schisme pour rejet du pape et désobéissance en une matière extrêmement grave.
Anne-Marie alias Diane a écrit:On ne peut prétexter l'ignorance chez Mgr L.
Anne-Marie alias Diane a écrit:Pour vous donc, la confusion était disparue, vous aviez la lumière et vous êtes restez dans les ténèbres d'Écône... jusqu'à ce que votre évêque vous place à la porte. Sans cela, malgré la lumière faite par Dieu en votre esprit, vous seriez un bon prêtre de la frat illicite.
De "simples questions" ?


Quant à la référence aux réponses de Sainte Cécile et de Sainte Jeanne d'Arc devant leurs juges tombe à plat dès lors que c'est Mlle Gabrielle R. et sa soeur qui se sont érigées en juges de la licéité du diaconat de M. l’abbé Zins - soumettant ce dernier à un interrogatoire à ce sujet, lequel interrogatoire s'est vite transformé en réquisitoire comme le montre le ton des propos cités.

Encore une fois, de quel droit des laïcs peuvent-ils prétendre accuser, corriger voire juger un homme d'Eglise ?
Ceci en contradiction formelle avec le principe en vertu duquel un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs,
et au mépris de plusieurs actes du Magistère :

prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé
Pie XII, allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote a écrit:
Dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles.
Il n'existe donc pas et il ne peut exister dans l'Eglise, qui a été fondée dans le Christ, un "tribunal populaire" ou "un pouvoir judiciaire émanant du peuple"


avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 13 Juin 2012, 8:35 pm

Guillaume a écrit:
Encore une fois, de quel droit des laïcs peuvent-ils prétendre accuser, corriger voire juger un homme d'Eglise ?

Minute, papillon !

Il est clair que tu n'as pas saisi ce en quoi consiste la nature juridique de l'Église catholique.

Es-tu en train de dire que les fidèles doivent obéissance à n'importe quel individu se prétendant « homme d'Église » ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 13 Juin 2012, 11:52 pm

Petit Proutte !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Jeu 14 Juin 2012, 1:56 am

Ma position est pourtant simple.

Le principe, posé par le Magistère et formalisé par le droit canon, est qu'un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs sur des causes relatives aux matières spirituelles et canoniques.

Et je ne vois pas qu'est-ce qui permettrait de remettre en cause ce principe qui préserve l'Eglise de l'immixtion des laïcs et prévient ainsi les désordres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Benjamin le Jeu 14 Juin 2012, 3:01 am

Guillaume a écrit:Encore une fois, de quel droit des laïcs peuvent-ils prétendre accuser, corriger voire juger un homme d'Eglise ?

Encore une fois, comment faites-vous pour juger Ratzinger, le déclarer antipape et dire qu'il est hors de l'Église ? Il a été ordonné prêtre, non ?

Et encore une fois, de qui parlez-vous lorsque vous parlez d'hommes d'Église et de prêtres ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6081
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Louis le Jeu 14 Juin 2012, 6:15 am

sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:Ma position est pourtant simple.

Le principe, posé par le Magistère et formalisé par le droit canon, est qu'un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs sur des causes relatives aux matières spirituelles et canoniques.

Et je ne vois pas qu'est-ce qui permettrait de remettre en cause ce principe qui préserve l'Eglise de l'immixtion des laïcs et prévient ainsi les désordres.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10753
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Jeu 14 Juin 2012, 6:30 am

gabrielle a écrit:
gabrielle a écrit:C'est pas croyable!

Ces deux religieuses furent soumis au Pontie, mais réfractaires à l'évêque et aux prêtres qui prônaient le jansénisme.

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Diane a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:

L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?


Yes sir, Diane ! Laughing

Louis a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?

ROBERT. a écrit:
Louis a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
L'Église schismatique grecque est-elle une société dont l'activité s'exerce contre l'Église catholique ?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Jeu 14 Juin 2012, 6:36 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guillaume a écrit:
Encore une fois, de quel droit des laïcs peuvent-ils prétendre accuser, corriger voire juger un homme d'Eglise ?

Minute, papillon !

Il est clair que tu n'as pas saisi ce en quoi consiste la nature juridique de l'Église catholique.

Es-tu en train de dire que les fidèles doivent obéissance à n'importe quel individu se prétendant « homme d'Église » ?

Il est en passe de nous dire, que si on habille un poteau de téléphone avec une soutane, eh ben! on doit obéissance au poteau.

Alors, par ici les thucistes, les guérardiens, les frateux et pourquoi pas les types de Palmars... eux aussi ont reçu validement les ordres...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Eric le Jeu 14 Juin 2012, 6:47 am

Guillaume a écrit:Ma position est pourtant simple.

Le principe, posé par le Magistère et formalisé par le droit canon, est qu'un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs sur des causes relatives aux matières spirituelles et canoniques.

Et je ne vois pas qu'est-ce qui permettrait de remettre en cause ce principe qui préserve l'Eglise de l'immixtion des laïcs et prévient ainsi les désordres.
Votre position est, certes, simple ....
Disons, même, fort simpliste !
Elle consiste en ce que vous vous servez du droit canonique SEULEMENT dans ses passages qui paraissent arranger, précisément, VOTRE position !

Très mauvais usage, Chazerain !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3046
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum