"faux docteurs", "fausses doctrines"

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Ven 08 Juin 2012, 11:11 am

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:
Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guillaume a écrit:A cette objection, tirée de l'enseignement constant de notre Sainte Mère l'Eglise, CMI n'a su opposer qu’une approche empirique

- privilégiant l’usage rencontré chez certains auteurs au détriment de la doctrine

Je note encore une fois que - selon Guillaume - les auteurs que nous lui avons cités ont fait usage du terme « Église » au détriment de la doctrine ...

Il n'aura pas le courage de faire face à ce fait.. car en soutenant cette proposition, il détruit tout un pan de la littérature catholique et des catéchismes.


L’Église catholique va enfin, par Guillaume, tout "rafistoler" ce qui "cloche" dans Ses catéchismes et la littérature.

En attendant cette évolution, — j’allais dire révolution ! — que fait-on avec les catéchismes et toute la littérature déjà publiés depuis des

centaines d’années ? On attend les rénovations guillaumesques ?

.
de :
http://messe.forumactif.org/t4113p315-faux-docteurs-fausses-doctrines#83624



Je vous re-re-….repose la question Guillaume:
à partir de votre théorie:

Guillaume a écrit: J’ai émis des réserves sur la traduction de la Bonne Presse et en ai suggéré une autre (…)

http://messe.forumactif.org/t3991p825-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#83879

Que fait-on avec les catéchismes et toute la littérature déjà publiés depuis des centaines d’années ?
.


Dernière édition par ROBERT. le Ven 08 Juin 2012, 11:15 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme+ doublon+gras)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Ven 08 Juin 2012, 2:23 pm

Eric a écrit:
Guillaume a écrit:

Quel est le problème de rappeler un dogme – l’unité de l'Epouse du Divin Sauveur – et de citer l’enseignement des Saints Pères et des Pontifes à ce sujet ? Évoquer une donnée de Foi serait donc une provocation à vos yeux ?
Non, Guillaume !
Le problème et la provocation résident dans le fait que vous ayez essayé de faire croire aux lecteurs de TD que nous nions une vérité de foi qui nous est, évidement, bien connue !

Exactement çà, Éric !
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Dim 10 Juin 2012, 11:39 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guillaume a écrit:les insultes et les calomnies portées et jamais réparées contre les contradicteurs (je pense à une intervenante du forum Gesta Dei Per Francos qui n’était qu’un second couteau mais contre laquelle vous avez lancé l’hallali) ;

Il revient constamment avec ça ...

Et moi je vais de continuer de revenir constamment sur la maladie xxx mentale de Guillaume. Smile

Fais-toi soigner, l'Dumb.

A nous alors de revenir constamment sur les questions, espérant une réponse prochaine de Guillaume…

Vous me faites penser, C.M.I.:



ROBERT. a écrit:
Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Dim 10 Juin 2012, 8:41 pm

ROBERT. a écrit:
Eric a écrit:
Guillaume a écrit:

Quel est le problème de rappeler un dogme – l’unité de l'Epouse du Divin Sauveur – et de citer l’enseignement des Saints Pères et des Pontifes à ce sujet ? Évoquer une donnée de Foi serait donc une provocation à vos yeux ?
Non, Guillaume !
Le problème et la provocation résident dans le fait que vous ayez essayé de faire croire aux lecteurs de TD que nous nions une vérité de foi qui nous est, évidement, bien connue !


.

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guillaume a écrit:Une telle vision témoigne d'un état d'esprit moderniste. Elle est opposée au dogme et au Credo.

Bof ! Ça, c'est toi, l'Dumb, qui le dis ... Very Happy

Éric a très bien saisi le problème de Guillaume:

il essaie de faire passer ses commentaires, ses idées, ses conclusions, etc, comme étant les nôtres.

On pourrait multiplier les exemples ad nauseam....

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Dim 10 Juin 2012, 8:56 pm

Guillaume a écrit:
Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition, 1932-1935 a écrit:USURPER :
S'emparer, par violence ou par ruse, d'un bien, d'une souveraineté, d'une dignité, etc.

(...)

Cette définition est-elle exacte ?

L’édition de ce Dictionnaire est-elle celle qui donne la vraie définition ?

Devons-nous chercher une autre édition, un autre Dictionnaire pour trouver la vraie définition ? etc, etc.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Dim 10 Juin 2012, 9:05 pm

Guillaume a écrit: (...)
Que Jésus immolé sur nos autels vous donne les grâces dont vous avez besoin pour vous relever !


Quels autels ?
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Lun 11 Juin 2012, 9:52 am

Guillaume a écrit: Loués soient Jésus et Marie. Amen.

Louis a écrit:
Guillaume a écrit:note de Louis

Qui a attaqué le dossier ouvert sur l’unité de l’Eglise ? J’invite chacun à se reporter aux circonstances du lancement de ce dossier, le 2 février dernier. Et à de quelle côté se situait l’agressivité et la provocation.
http://messe.forumactif.org/t3991-unique-est-ma-colombe-ma-perfection


A Guillaume,

Si on se reporte au lien ci-haut, on voit que vous avez ouvert, le 2 février dernier, 2 fils : soit à 7:40 et un autre à 7:53.

Bien.

La première réponse vous fut faite à 21:48, la même journée; elle s'initiait comme suit :


Bon, il va encore nous sortir... comme quoi nous ne devons pas dire « église conciliaire », « église schismatique » ... etc !

Notez bien le mot encore; il est important. Que signifie-t-il ? Il signifie que ce DÉBAT a déjà été fait au moins une autre fois, en long pis en large, en plus de cela !

Qui fait de la provocation d'après vous Guillaume ?


Vous dites que le débat a déjà eu lieu.

Il reste que, jusqu’à preuve du contraire, un « débat » sur un point de doctrine au sein d’un groupe de laïcs sans juridiction ni autorité ne fonde nullement ledit groupe à tenir la question pour tranchée.

Quel est le problème de rappeler un dogme – l’unité de l'Epouse du Divin Sauveur – et de citer l’enseignement des Saints Pères et des Pontifes à ce sujet ? Évoquer une donnée de Foi serait donc une provocation à vos yeux ?


Gros caractère ajouté par moi... ne voulant retenir que cette partie.

C'est sans doute pour cela, que vous l'avez tranché en jetant l'anathème et en déclarant schismatique CMI et moi..

Pourrions-nous avoir vos papiers qui vous donneraient juridiction... ou , n'êtes-vous qu'un « sans-papiers » français?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Lun 11 Juin 2012, 3:52 pm

Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Lun 11 Juin 2012, 3:54 pm

sauvegarde
Spoiler:
Guillaume a écrit:Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Lun 11 Juin 2012, 3:58 pm

Guillaume a écrit:Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question? (...)

Vos qualifications n'ont rien à voir là-dedans.

Je vous pose une simple question. Wink

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Roger Boivin le Lun 11 Juin 2012, 5:18 pm





Une autre pirouette de notre petit clerc :

Guillaume a écrit:
Spoiler:
Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Lun 11 Juin 2012, 5:21 pm

roger a écrit:




La pirouette de notre petit clerc :

Guillaume a écrit:
Spoiler:
Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.


Vous m'enlevez les mots de la bouche Roger... Laughing
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Roger Boivin le Lun 11 Juin 2012, 11:09 pm

roger a écrit:



Une autre pirouette de notre petit clerc :

Guillaume a écrit:
Spoiler:
Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.

..clerc, au sens impropre.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Mar 12 Juin 2012, 1:00 am

Gloire à Dieu seul !

Mlle Gabrielle R. a écrit:
Guillaume a écrit: Loués soient Jésus et Marie. Amen.

Vous dites que le débat a déjà eu lieu.

Il reste que, jusqu’à preuve du contraire, un « débat » sur un point de doctrine au sein d’un groupe de laïcs sans juridiction ni autorité ne fonde nullement ledit groupe à tenir la question pour tranchée.

Quel est le problème de rappeler un dogme – l’unité de l'Epouse du Divin Sauveur – et de citer l’enseignement des Saints Pères et des Pontifes à ce sujet ? Évoquer une donnée de Foi serait donc une provocation à vos yeux ?


Gros caractère ajouté par moi... ne voulant retenir que cette partie.

C'est sans doute pour cela, que vous l'avez tranché en jetant l'anathème et en déclarant schismatique CMI et moi..

Pourrions-nous avoir vos papiers qui vous donneraient juridiction... ou , n'êtes-vous qu'un « sans-papiers » français?


Mlle Gabrielle R. fait ici l'amalgame entre deux attitudes qui n'ont rien à voir.

C'est Saint Paul, et non moi-même, qui a frappé d'anathème tous ceux qui annoncent un Évangile différent du sien. Par là, ceux qui donnent de l’Église une définition nouvelle, différente de celle donnée par l'Apôtre des Gentils, se sont condamnés eux-mêmes.

Par ailleurs, il est notoire que CMI et Mlle Gabrielle R. ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

Ce qui est profondément injuste car un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs, comme l'attestent plusieurs actes du Magistère :



prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé

Pie XII, allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote a écrit:
Dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles.
Il n'existe donc pas et il ne peut exister dans l'Eglise, qui a été fondée dans le Christ, un "tribunal populaire" ou "un pouvoir judiciaire émanant du peuple"





Dernière édition par Guillaume le Mar 12 Juin 2012, 8:26 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Catherine le Mar 12 Juin 2012, 3:14 am

Sauvegarde:

Spoiler:
Guillaume a écrit:Gloire à Dieu seul !

gabrielle a écrit:
Guillaume a écrit: Loués soient Jésus et Marie. Amen.

Vous dites que le débat a déjà eu lieu.

Il reste que, jusqu’à preuve du contraire, un « débat » sur un point de doctrine au sein d’un groupe de laïcs sans juridiction ni autorité ne fonde nullement ledit groupe à tenir la question pour tranchée.

Quel est le problème de rappeler un dogme – l’unité de l'Epouse du Divin Sauveur – et de citer l’enseignement des Saints Pères et des Pontifes à ce sujet ? Évoquer une donnée de Foi serait donc une provocation à vos yeux ?


Gros caractère ajouté par moi... ne voulant retenir que cette partie.

C'est sans doute pour cela, que vous l'avez tranché en jetant l'anathème et en déclarant schismatique CMI et moi..

Pourrions-nous avoir vos papiers qui vous donneraient juridiction... ou , n'êtes-vous qu'un « sans-papiers » français?


Gabrielle fait ici l'amalgame entre deux attitudes qui n'ont rien à voir.

C'est Saint Paul, et non moi-même, qui a frappé d'anathème tous ceux qui annoncent un Évangile différent du sien. Par là, ceux qui donnent de l’Église une définition nouvelle, différente de celle donnée par l'Apôtre des Gentils, se sont condamnés eux-mêmes.

Par ailleurs, il est notoire que CMI et Gabrielle ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

Ce qui est profondément injuste car un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs, comme l'attestent plusieurs actes du Magistère :



prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé

Pie XII, allocution du 12/10/1945, aux membres du Tribunal de la Sainte Rote a écrit:
Dans l'Eglise...le sujet primordial du pouvoir, le juge suprême, la plus haute instance d'appel ne sont jamais la communauté des fidèles.
Il n'existe donc pas et il ne peut exister dans l'Eglise, qui a été fondée dans le Christ, un "tribunal populaire" ou "un pouvoir judiciaire émanant du peuple"



avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Catherine le Mar 12 Juin 2012, 3:16 am

Guillaume a écrit:Par ailleurs, il est notoire que CMI et Gabrielle ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

Quels ecclésiastiques validement et licitement ordonnés? Des noms, svp.

Quels sont les hommes d'Eglise qui restent aujourd'hui? Vous comprendrez que la réponse nous intéresse au plus haut point...Alors, des noms, svp...
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Benjamin le Mar 12 Juin 2012, 5:45 am

Catherine a écrit:
Guillaume a écrit:Par ailleurs, il est notoire que CMI et Gabrielle ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

Quels ecclésiastiques validement et licitement ordonnés? Des noms, svp.

Quels sont les hommes d'Eglise qui restent aujourd'hui? Vous comprendrez que la réponse nous intéresse au plus haut point...Alors, des noms, svp...

Moi aussi je voudrais bien savoir !
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6308
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Mar 12 Juin 2012, 6:50 am

Benjamin a écrit:
Catherine a écrit:
Guillaume a écrit:Par ailleurs, il est notoire que CMI et Gabrielle ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

Quels ecclésiastiques validement et licitement ordonnés? Des noms, svp.

Quels sont les hommes d'Eglise qui restent aujourd'hui? Vous comprendrez que la réponse nous intéresse au plus haut point...Alors, des noms, svp...

Moi aussi je voudrais bien savoir !

Moi de même, qui sont ces clercs?

Guillaume a écrit:C'est Saint Paul, et non moi-même, qui a frappé d'anathème tous ceux qui annoncent un Évangile différent du sien. Par là, ceux qui donnent de l’Église une définition nouvelle, différente de celle donnée par l'Apôtre des Gentils, se sont condamnés eux-mêmes.

Pourriez-vous, preuves à l'appui faire la démonstration que CMi et moi donnons une nouvelle définition de la Sainte Église et par ce fait nions le Credo?


Par ailleurs, il est notoire que CMI et Gabrielle ont mis en accusation des ecclésiastiques validement et licitement ordonnés - et ceci, de leur propre chef, sans s'en rapporter au jugement d'hommes d'Eglise.

?

Ce qui est profondément injuste car un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs, comme l'attestent plusieurs actes du Magistère

Dites-moi, gamin, est-ce que Ratzinger est un clerc validement ordonné? Qui vous donne le droit de l'accusé? Vous n'êtes pas son égal....



avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  gabrielle le Mar 12 Juin 2012, 9:05 am

Guillaume a écrit:Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.

Minable comme réponse... un homme qui s'abreuve à une source douteuse mais qui n'a pas les qualifications nécessaires pour faire le tri. ouf!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mar 12 Juin 2012, 11:39 am

roger a écrit:
roger a écrit:



Une autre pirouette de notre petit clerc :

Guillaume a écrit:
Spoiler:
Loué soit Jésus au Très Saint Sacrement de l'autel.


ROBERT. a écrit:Je vous repose la question Guillaume:

Le Denzinger-Schönmetzer n’est-il pas à classer avec les modernos

Ratzinger, Karol Wojtyla, etc, ainsi qu’avec le "droit canon" de 1982 ?

.


Robert,

Croyez-vous réellement que je sois plus qualifié que vous pour répondre à cette question?

"Cherchez et vous trouverez" (Mt. 7:7) a dit Notre Seigneur Jésus Christ : personne - et certainement pas moi - ne vous mâchera le travail de recherche des ouvrages et de sélection des sources fiables.

Un autre bon "conseil d'ami" (et quel ami ! si fidèle et si bienveillant) que nous donne Dieu : "examinez toutes choses, retenez ce qui est bon" (1 Thessaloniciens, V, 21), c'est-à-dire qu'il ne faut pas rejeter d'emblée ce qui semble douteux sur la base d'un simple a priori, mais y porter un examen attentif pour opérer un juste discernement.

..clerc, au sens impropre.

Excellent, Roger !
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  ROBERT. le Mar 12 Juin 2012, 1:42 pm

ROBERT. a écrit:
Guillaume a écrit:J’ai émis des réserves sur la traduction de la Bonne Presse et en ai suggéré une autre (…)

http://messe.forumactif.org/t3991p825-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#83879

Que fait-on avec les catéchismes et toute la littérature déjà publiés depuis des centaines d’années ?
.
http://messe.forumactif.org/t3991p855-unique-est-ma-colombe-ma-perfection#83942



avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Invité le Mer 13 Juin 2012, 1:01 am

Gloire à Dieu !

Il est urgent de remonter aux principes : un principe intangible étant le respect dû aux hommes d’Eglise.

I Cor. IV, 1-2 a écrit:Que les hommes nous regardent comme les ministres du Christ et les dispensateurs des mystères de Dieu. Or ce qu'on demande des dispensateurs, c'est qu'ils soient trouvés fidèles. Pour moi, je me mets fort peu en peine d'être jugé par vous, ou par un tribunal humain ; mais je ne me juge pas non plus moi-même. Car ma conscience ne me reproche rien, mais je ne suis pas justifié pour cela ; celui qui me juge, c'est le Seigneur. C'est pourquoi ne jugez point avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière les choses cachées dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs ; et alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.

Celui qui offre le Corps et le Sang de Notre Seigneur est revêtu d’une dignité supérieure : et aux supérieurs on doit l'honneur et une certaine déférence, comme l’explique le Docteur angélique (Somme théologique IIa IIae Pars, q. 103, a. 2)

Le principe qui a toujours prévalu dans l’Eglise, et que Pie XII a rappelé, c’est qu’un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs.

L’idée même de voir des laïcs corriger un ecclésiastique tombe sous la condamnation portée par le pape Grégoire XI :
prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé.
Condamnation qu’on retrouve formalisée dans le CIC, puisque le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers les hommes d’Eglise ayant autorité.

Au mépris de ces enseignements du Docteur angélique et de ces deux papes, le forum T. D. voit régulièrement exposés des propos irrespectueux envers des clercs.

Des appels à la désobéissance,
Mlle Gabrielle R. le Dim 2 Jan 2011 - 10:17 a écrit:
Quand des femmes refusent de plier devant des clercs et enseignent la vérité.
on est vite passé aux mises en accusation et aux jugements péremptoires :
Mlle Gabrielle R. le Lun 21 Sep 2009 - 8:26 a écrit:
Devons-nous penser que l'abbé a peur de s'engager sur ce terrain doctrinal ?
Devons-nous penser que l'abbé est absolument incapable de soutenir un débat sur ce point, en faisant abstraction des personnes?
Mlle Gabrielle R. le Lun 31 Aoû 2011 - 15:30 a écrit:
Mgr L, n'a jamais été le "père" de la résistance.

Loin de là. il a en quelque sorte tué cette résistance, comme celle amorcée par le Père Saenz et les prêtres Mexicains, qui étaient dans le vrai en disant que le Siège Apostolique était vacant.
et aux expressions carrément insultantes du type "Marcel" ou "diacre à Marcel".

A-t-on vu Sainte Catherine de Sienne, qui devait reprendre et corriger bien des hommes d’Eglise, user du même ton provocateur, des mêmes jugements péremptoires, à leur égard ?

Avec un tel comportement, bien peu édifiant et propre à laisser une fâcheuse image des « sédévacantistes », comment espérer des lecteurs une adhésion aux justes conclusions qu’il faut tirer de la crise actuelle ?

Ce mépris de toute forme d’autorité ecclésiale qu’on sent poindre sur T.D. est la marque d’un esprit révolutionnaire.
Et de fait, l’ingérence des laïcs dans les affaires ecclésiastiques fut, du césarisme des princes de la Renaissance aux systèmes totalitaires du XXème siècle, une des marques de l’esprit révolutionnaire en même temps qu’elle fut la source de grandes alarmes chez les papes, de Pie VI à Pie XII.


Dernière édition par Guillaume le Mer 13 Juin 2012, 1:49 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 13 Juin 2012, 1:48 am

SAUVEGARDE (tu ne referas plus le coup, p'tit autiste)

Guillaume a écrit:
Gloire à Dieu !

Il est urgent de remonter aux principes : un principe intangible étant le respect dû aux hommes d’Eglise.

I Cor. IV, 1-2 a écrit:Que les hommes nous regardent comme les ministres du Christ et les dispensateurs des mystères de Dieu. Or ce qu'on demande des dispensateurs, c'est qu'ils soient trouvés fidèles. Pour moi, je me mets fort peu en peine d'être jugé par vous, ou par un tribunal humain ; mais je ne me juge pas non plus moi-même. Car ma conscience ne me reproche rien, mais je ne suis pas justifié pour cela ; celui qui me juge, c'est le Seigneur. C'est pourquoi ne jugez point avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière les choses cachées dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs ; et alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.

Celui qui offre le Corps et le Sang de Notre Seigneur est revêtu d’une dignité supérieure : et aux supérieurs on doit l'honneur et une certaine déférence, comme l’explique le Docteur angélique (Somme théologique IIa IIae Pars, q. 103, a. 2)

Le principe qui a toujours prévalu dans l’Eglise, et que Pie XII a rappelé, c’est qu’un clerc ne peut être accusé et jugé que par ses pairs.

L’idée même de voir des laïcs corriger un ecclésiastique tombe sous la condamnation portée par le pape Grégoire XI :
prop. de Wyclif, condamnée par Grégoire XI, Lettre Super periculosis, 22/5/1377, aux Évêques de Canterbury et Londres a écrit:
un ecclésiastique, et même le Pontife romain, peut légitimement être corrigé par des subordonnés et des laïcs, et aussi accusé.
Condamnation qu’on retrouve formalisée dans le CIC, puisque le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers les hommes d’Eglise ayant autorité.

Au mépris de ces enseignements du Docteur angélique et de ces deux papes, le forum T. D. voit régulièrement exposés des propos irrespectueux envers des clercs.

Des appels à la désobéissance,
gabrielle le Dim 2 Jan 2011 - 10:17 a écrit:
Quand des femmes refusent de plier devant des clercs et enseignent la vérité.
on est vite passé aux mises en accusation et aux jugements péremptoires :
gabrielle le Lun 21 Sep 2009 - 8:26 a écrit:
Devons-nous penser que l'abbé a peur de s'engager sur ce terrain doctrinal ?
Devons-nous penser que l'abbé est absolument incapable de soutenir un débat sur ce point, en faisant abstraction des personnes?
gabrielle le Lun 31 Aoû 2011 - 15:30 a écrit:
Mgr L, n'a jamais été le "père" de la résistance.

Loin de là. il a en quelque sorte tué cette résistance, comme celle amorcée par le Père Saenz et les prêtres Mexicains, qui étaient dans le vrai en disant que le Siège Apostolique était vacant.
et aux expressions carrément insultantes du type "Marcel" ou "diacre à Marcel".

A-t-on vu Sainte Catherine de Sienne, qui devait reprendre et corriger bien des hommes d’Eglise, user du même ton provocateur, des mêmes jugements péremptoires, à leur égard ?

Avec un tel comportement, bien peu édifiant et propre à laisser une fâcheuse image des « sédévacantistes », comment espérer des lecteurs une adhésion aux justes conclusions qu’il faut tirer de la crise actuelle ?

Ce mépris de toute forme d’autorité ecclésiale qu’on sent poindre sur T.D. est la marque d’un esprit révolutionnaire.
Et de fait, l’ingérence des laïcs dans les affaires ecclésiastiques fut, du césarisme des princes de la Renaissance aux systèmes totalitaires du XXème siècle, une des marques de l’esprit révolutionnaire en même temps qu’elle fut la source de grandes alarmes chez les papes, de Pie VI à Pie XII.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 13 Juin 2012, 1:48 am

Voyez comment le Dumb aime les raccourcis :

Guillaume a écrit:Condamnation qu’on retrouve formalisée dans le CIC, puisque le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers les hommes d’Eglise ayant autorité.

Revoyons ledit canon en question :

Can. 2331

§ 2 Ceux qui conspirent contre l’autorité du Souverain pontife, de son légat ou de leur propre Ordinaire, ou contre leurs ordres légitimes, et aussi ceux qui provoquent les sujets à la désobéissance envers ces personnes, doivent être châtiés par des censures ou d’autres peines; de plus, s’ils sont clercs, qu’on les prive de leurs dignités, bénéfices et autres charges; s’ils sont religieux, qu’on les prive de voix active et passive et de leur office.

1 - Les membres de Te Deum ont provoqué quels sujets à la désobéissance ?

2 - Les membres de Te Deum ont provoqué la désobéissance envers quel Souverain Pontife, quel Légat, et quel Ordinaire (i.e. Évêque résidentiel) ?

Guillaume appliquerait-il ce canon un peu à n'importe qui ne faisant pas les quatres volontés d'un ministre de l'Église autoproclamé !?

Guillaume aurait-il oublié le canon 2219, §1 ?

Can. 2219

§ 1 Dans les peines il faut choisir l’interprétation la plus bénigne.

Par ailleurs, l'Dumb affirme :

Guillaume a écrit:... le Canon 2331 § 2 frappe de censures ou d’autres peines ceux qui ...

Que c'est mauvais comme commentaire !

Le Dumb parle du canon 2331, §2, comme s'il s'agissait d'une peine latae sententia et non ferendae sententiae.

Le canon 2331, § 2, prévoit l'application de censures (etc) par sentence du juge (ferendae sententiae), ce n'est donc pas le canon (comme dans les cas de peines latae sententiae) qui frappe de censures ou d’autres peines mais le juge ecclésiastique ...

L'Dumb ferait mieux de méditer les paroles de Notre-Seigneur, et ainsi rouler sa langue de vipère sept fois avant d'éructer ...


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "faux docteurs", "fausses doctrines"

Message  Diane le Mer 13 Juin 2012, 8:15 am

Excellent post, C.M.I.

Merci !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum