L'ÉGLISE ET LE CINÉMA

Aller en bas

L'ÉGLISE ET LE CINÉMA  Empty L'ÉGLISE ET LE CINÉMA

Message  Monique le Mer 12 Oct 2011, 3:48 pm

I


PIE XI : Encyclique sur le cinéma : « VIGILANTI CURA »
(20 juin 1936.)




Que le cinéma soit un élément d'éducation et non de destruction.
«...En 1934... Nous rappelions qu'il faut appliquer aussi au cinéma, pour qu'il n'attente pas continuellement à la morale chrétienne ou simplement humaine, naturelle, la règle suprême qui doit régir et régler le grand don de l'art. Or, l'art a comme tâche essentielle et comme raison d'être même, d'être un élément de perfectibilité morale de tout l'être et c'est pourquoi il doit lui-même être moral. Et nous concluions... en recommandant la nécessité de rendre le cinéma « moral, moralisateur, éducateur ».

Puissance du cinéma plus efficace que celle du raisonnement abstrait.

La puissance du cinéma tient au fait qu'il parle au moyen de l'image, laquelle es reçue par l'âme avec jouissance et sans fatigue, par l'âme même rustre et primitive, qui n'aurait pas la capacité ou du moins le désir de faire l'effort de l'abstraction et de la déduction qui accompagne le raisonnement. Même pour lire et écouter, il faut toujours un certain effort, qui est remplacé dans le spectacle cinématographique par le plaisir continu résultant de la succession des images concrètes et pour ainsi dire vivantes. Au cinéma parlé, cette puissance agit avec plus de force encore, car l'interprétation des faits y est très aisée et la musique ajoute un charme tout spécial à l'action dramatique...

... Tous savent combien de mal les mauvais films produisent dans l'âme. Ce sont des occasions de péché ; ils poussent la jeunesse dans les voies du mal, parce qu'ils sont la glorification des passions ; ils montrent la vie sous un faux jour; offusquent l'idéal ; détruisent l'amour pur, le respect du mariage, l'affection pour la famille. Ils peuvent même créer des préjugés entre les individus, des malentendus entre les nations, entre les classes sociales, entre les races.

D'autre part, les bonnes représentations peuvent, au contraire, exercer une influence profondément moralisante sur ceux qui les voient. Outre qu'elles recréent, telles peuvent susciter de nobles idéals de vie, donner des notions précieuses, fournir de plus amples connaissances sur l'histoire et les beautés du propre pays, présenter la vérité et la vertu sous une forme attrayante, créer ou — pour le moins — favoriser une compréhension entre les nations, les classes sociales et les races, promouvoir la cause de la vertu et contribuer par une aide positive à la genèse d'un ordre social dans le monde. »

II

PIE XII: Congrès des études internationales sur l'éducation par le cinéma, tenu à Madrid, du 22 au 25 mai 1952.

« L'art et la technique du cinéma ont si rapidement évolué au cours de ces dernières années, et l'influence que le cinéma exerce sur la jeunesse est tellement considérable, que l'éducateur chrétien ne peut se soustraire à un problème qui se pose à sa conscience professionnelle. Et s'il affronte ce problème, ne devra-t-il pas se faire l'allié d'une force aussi puissante et universelle qui, si elle est bien ordonnée, pourra servir très efficacement aux buts élevés du perfectionnement social et individuel ? »
Monique
Monique

Nombre de messages : 8199
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'ÉGLISE ET LE CINÉMA  Empty Re: L'ÉGLISE ET LE CINÉMA

Message  Roger Boivin le Ven 18 Juil 2014, 4:40 pm

Voici l'Encyclique au complet :


L'ÉGLISE ET LE CINÉMA - Lettre encyclique  de Sa Sainteté  Pie XI du 29 juin 1936 : VIGILANTI CURA :

http://messe.forumactif.org/t5601-l-eglise-et-le-cinema


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11710
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum