Le cancer se guéri

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Sam 13 Aoû 2011, 8:36 am

ignorantus a écrit :

Je n'ai aucun à priori, contre l'efficacité éventuelle de l'usage de vitamines ou de leurs dérivés dans le traitement d'un ou de plusieurs cancers. Encore faudrait-il prouver le fait pour la vitamine B17. Si vous avez des témoignages, je suis tout disposé à les rencontrer
Peut-être pouvez-vous prendre le problème à l'envers.

Les vitamines nous sont indispensables, vous en convenez n'est-ce pas ? D'ailleurs aucun médecin tout officiel et conventionnel soit-il ne dira le contraire.
Elles sont nécessaires au métabolisme de l'organisme ( pas seulement de l'homme d'ailleurs ! ) .

Il en résulte qu'une avitaminose ( manque de vitamines ) a pour cause nombre de maladies. C'est un fait établi. L'inverse ( hypovitaminose ) est identique.

Une carence en vit B17 provoque : asthénie, peau sèche, insomnie, douleurs musculaires, manque d'appétit.

Pourquoi est-ce que ceci serait établi et accepté et pourquoi le fait qu'elle serait AUSSI anti-cancéreuse serait douteux ? Ne serait-ce pas parce qu'elle est d'un coût moindre face aux traitements lourds de la "médecine" officielle ?
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Eric le Sam 13 Aoû 2011, 8:41 am

Autre question, Ignorantus :
Avez-vous des enfants ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3054
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  gabrielle le Sam 13 Aoû 2011, 8:41 am

Sandrine a écrit:
gabrielle a écrit:

Ce que je veux dire, comment prétendre guérir une maladie dont on ne connait pas la cause scratch

Je suis tout à fait d'accord ! Hippocrate disait en son temps "recherchez la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause et traitez-la, recherchez la cause de la cause de la cause et traitez-la"

Pour le cancer, les médecins savent comment il se développe mais ils ignorent la cause de cette croissance anarchique de cellules.

En fait, il y a de nombreux médecins et spécialistes ( des vrais de vrais hein Very Happy ) qui ont trouvé quelles étaient "en gros" les causes du cancer mais ils font trop d'ombre aux lobbies pharmaceutiques & co et sont ridiculisés, bafoués, emprisonnés ... la raison est simple : leurs découvertes ne rapportent pas assez d'argent ...



Ce que tu dis est possible, Suspect ( je suis toujours sceptique dans ces trucs la)mais en attendant il faut faire avec ce qu'on a Laughing

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Sam 13 Aoû 2011, 11:37 am

gabrielle a écrit:

Ce que tu dis est possible, Suspect ( je suis toujours sceptique dans ces trucs la)mais en attendant il faut faire avec ce qu'on a Laughing

Wink Very Happy
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Dim 14 Aoû 2011, 6:43 am

IGNORANTUS a écrit:

PS. : pour l'homéopathie, par contre, je suis moins sûr, qu'il n'y ait pas dès l'origine quelque chose d'ésotérique...

Suite ...

Pour faire court : Hahnemann fit l'expérience sur lui-même de prendre de la quinine à fortes doses pendant un certain laps de temps. Il constata des symptômes d'un état fébrile intermittent, état identique aux fièvres guéries justement par la quinine.
Il étend son expérience à plusieurs autres substances ( digitale, belladone etc ...) et constate les mêmes phénomènes.

C'est ainsi que nait l'homéopathie.

Qu'y-a-t-il d'ésotérique dans cette démarche et découverte ??? Shocked Rolling Eyes

Qu'y-a-t-il de différent entre un Hahnemann et un Jenner qui découvrit ( après d'autres ) son vaccin antivariolique de manière tout à fait empirique ??? Jenner n'a fait que reprendre la technique de variolisation connue des chinois ( mais aussi des européens ensuite ) depuis des lustres mais cette fois à partir des pustules des vaches atteintes de vaccine.

Il fit une expérience ( concluante selon la médecine officielle ) tout comme Hahnemann fit une expérience ... je ne vois aucune différence dans leur démarche respective à moins qu'il y ait dès l'origine quelque chose d'ésotérique dans la découverte du vaccin antivariolique Question
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Dim 14 Aoû 2011, 8:02 pm

IGNORANTUS a écrit:

Il n'est pas étonnant que nous vienne des pays protestants (USA, Allemagne, Suisse ), toute une série de pratiques charlatanesques, notamment l'homéopathie, au nom de la bonne nature, chère à Rousseau, persévérant dans leurs affirmations, même quand les vrais savants n'y constatent aucun bienfait. Si, un tel remède était efficace, devant le fléau du cancer, ce ne serait pas un soi-disant complot économique, qui l'aurait empêché de rompre le mur du silence. Le vaccin antivariolique, découvert par Jenner en 1797, a bien traversé la Manche, malgré la guerre et l'embargo de l'époque avec l'Angleterre, et était devenu universellement pratiqué en France dès 1804.

IGNORANTUS a écrit:

PS. : pour l'homéopathie, par contre, je suis moins sûr, qu'il n'y ait pas dès l'origine quelque chose d'ésotérique...



Sandrine a écrit:

Qu'y-a-t-il de différent entre un Hahnemann et un Jenner qui découvrit ( après d'autres ) son vaccin antivariolique de manière tout à fait empirique ??? Jenner n'a fait que reprendre la technique de variolisation connue des chinois ( mais aussi des européens ensuite ) depuis des lustres mais cette fois à partir des pustules des vaches atteintes de vaccine.

Il fit une expérience ( concluante selon la médecine officielle ) tout comme Hahnemann fit une expérience ... je ne vois aucune différence dans leur démarche respective à moins qu'il y ait dès l'origine quelque chose d'ésotérique dans la découverte du vaccin antivariolique Question

Suite ... et fin ... a priori ...

Cher ignorantus, pour qui connait un minimum l'histoire de la médecine, ses bases et son "évolution" ( ou devrais-je dire sa régression en certains domaines ) , il est difficile de croire que votre allusion à l'homéopathie et à Jenner en même temps soit complètement innocente. A moins que ce ne soit le fruit de la Sainte Providence !

En effet, pour ceux qui ne voient pas où je veux en venir, c'est très simple : pour concevoir son vaccin, Jenner a employé exactement le même procédé que Hahnemann avec son homéopathie. A tel point que peu après, le vaccin antivariolique fut considéré comme de la pure homéopathie !!!
C'est marrant non ? comme quoi ....

A l'occasion, ignorantus, vous pourrez nous expliquer pourquoi l'homéopathie est une pratique charlatanesque et ésotérique dans son fondement.
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Anne-Marie le Dim 14 Aoû 2011, 8:15 pm

Anne a écrit:
gabrielle a écrit:La chimio c'est pas si pire, quand Dieu le veut!

De toutes façons, il semblerait que même après de nombreux traitements non concluents, les noyaux d'abricots auraient guéris

les cancers.

Au pire, n'y a pas de contre-indication à faire les deux. Le noyau d'abricot (c-à-d. l'intérieur de la coquille ,bien entendu ) est tout simplement délicieux. On peux même l'intégrer à nos salades.

Juste pour donné une précision concernant le noyau d'abricot :

Les noyaux contiennent une substance toxique voisine du cyanure, donc personnellement, j'éviterais d'en mettre dans ma salade... Wink
avatar
Anne-Marie

Nombre de messages : 384
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Roger Boivin le Dim 14 Aoû 2011, 10:05 pm

Anne-Marie a écrit:
Anne a écrit:
gabrielle a écrit:La chimio c'est pas si pire, quand Dieu le veut!

De toutes façons, il semblerait que même après de nombreux traitements non concluents, les noyaux d'abricots auraient guéris

les cancers.

Au pire, n'y a pas de contre-indication à faire les deux. Le noyau d'abricot (c-à-d. l'intérieur de la coquille ,bien entendu ) est tout simplement délicieux. On peux même l'intégrer à nos salades.

Juste pour donné une précision concernant le noyau d'abricot :

Les noyaux contiennent une substance toxique voisine du cyanure, donc personnellement, j'éviterais d'en mettre dans ma salade... Wink
Anne-Marie, j'ai trouvé ça : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/pubs/securit/2009-apricots-abricots/index-fra.php :

« L'amande d'abricot se trouve dans le noyau des abricots frais. Il existe deux types d'amandes d'abricots, les amandes amères et les amandes douces. Les amandes d'abricots amères contiennent un composé nommé amygdaline, laquelle peut libérer du cyanure lorsqu'elle est ingérée par les humains. L'organisme humain détoxifie les petites quantités de cyanure, mais de fortes doses peuvent se révéler fatales. Au contraire, les amandes d'abricots douces et la chair de ceux-ci ne présentent aucun risque d'effets indésirables pour la santé causés par l'exposition au cyanure, car ils ne contiennent qu'une faible concentration d'amygdaline. »

Et on y dit comment les différencier.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10575
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le cancer se guéri

Message  Anne le Dim 14 Aoû 2011, 11:22 pm

Chère Anne-Marie ,je comprends bien ton inquiétude, car nous avons généralement tous quelqu'un que nous aimons au prise avec cette maladie.
DE plus,les probabilités que nous la contactions sont excessivement élevées alors je crois qu'il serait important et bien à propos d' étudier attentivement les pours et les contres.

Il ne faut pas oublier que ce ne serait pas la première fois que les élites financières joueraient sur la peur afin de nous convaincre. DE plus il y a des milliards de dollards en jeux pour les compagnies pharmaceutiques et médicales. Alors, cet article et beaucoup d'autres du même acabit expliquent bien à mon avis la situation (Il est important de le lire jusqu'à la fin.) Je crois que le bon Dieu peut donner des moyens tous simples, mais malheureusement des gens avides de pouvoirs et d'argents font tout pour les contrer.
Comme l'a fait remarquer Sandrine, il y a d'excellents médecins, qui auraient découverts d'autres avenues intéressantes, mais l'organisation mondiale de la santé est très chatouilleuse dès que le profit n'y ai pas, alors quoi de moins rentables qu'un simple noyau d'abricot.
.

http://forums.lesinsoumis.org/viewtopic.php?f=166&t=1637&p=10649
avatar
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Lun 15 Aoû 2011, 4:59 am

Anne a écrit:Chère Anne-Marie ,je comprends bien ton inquiétude, car nous avons généralement tous quelqu'un que nous aimons au prise avec cette maladie.
DE plus,les probabilités que nous la contactions sont excessivement élevées alors je crois qu'il serait important et bien à propos d' étudier attentivement les pours et les contres.

Il ne faut pas oublier que ce ne serait pas la première fois que les élites financières joueraient sur la peur afin de nous convaincre. DE plus il y a des milliards de dollards en jeux pour les compagnies pharmaceutiques et médicales. Alors, cet article et beaucoup d'autres du même acabit expliquent bien à mon avis la situation (Il est important de le lire jusqu'à la fin.) Je crois que le bon Dieu peut donner des moyens tous simples, mais malheureusement des gens avides de pouvoirs et d'argents font tout pour les contrer.
Comme l'a fait remarquer Sandrine, il y a d'excellents médecins, qui auraient découverts d'autres avenues intéressantes, mais l'organisation mondiale de la santé est très chatouilleuse dès que le profit n'y ai pas, alors quoi de moins rentables qu'un simple noyau d'abricot.
.

http://forums.lesinsoumis.org/viewtopic.php?f=166&t=1637&p=10649
Je suis tout à fait d'accord avec vous chère Anne.

Exemple flagrant :
R.Mac Namara, ancien secrétaire d’état US déclarait en 1987 : « Il faut prendre des mesures draconniennes de réduction démographique, contré la volonté des populations. Réduire les taux de natalité est impossible et insuffisant. Il faut donc augmenter les taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie. »

Il faut maintenant se demander quels moyens emploient-ils pour instaurer la famine et la maladie ...
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  gabrielle le Lun 15 Aoû 2011, 7:27 am

Sandrine a écrit:
Anne a écrit:Chère Anne-Marie ,je comprends bien ton inquiétude, car nous avons généralement tous quelqu'un que nous aimons au prise avec cette maladie.
DE plus,les probabilités que nous la contactions sont excessivement élevées alors je crois qu'il serait important et bien à propos d' étudier attentivement les pours et les contres.

Il ne faut pas oublier que ce ne serait pas la première fois que les élites financières joueraient sur la peur afin de nous convaincre. DE plus il y a des milliards de dollards en jeux pour les compagnies pharmaceutiques et médicales. Alors, cet article et beaucoup d'autres du même acabit expliquent bien à mon avis la situation (Il est important de le lire jusqu'à la fin.) Je crois que le bon Dieu peut donner des moyens tous simples, mais malheureusement des gens avides de pouvoirs et d'argents font tout pour les contrer.
Comme l'a fait remarquer Sandrine, il y a d'excellents médecins, qui auraient découverts d'autres avenues intéressantes, mais l'organisation mondiale de la santé est très chatouilleuse dès que le profit n'y ai pas, alors quoi de moins rentables qu'un simple noyau d'abricot.
.

http://forums.lesinsoumis.org/viewtopic.php?f=166&t=1637&p=10649
Je suis tout à fait d'accord avec vous chère Anne.

Exemple flagrant :
R.Mac Namara, ancien secrétaire d’état US déclarait en 1987 : « Il faut prendre des mesures draconniennes de réduction démographique, contré la volonté des populations. Réduire les taux de natalité est impossible et insuffisant. Il faut donc augmenter les taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie. »

Il faut maintenant se demander quels moyens emploient-ils pour instaurer la famine et la maladie ...

En nous envoyant chez l'homéophate ou le marchand de produits naturels
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Lun 15 Aoû 2011, 7:45 am

gabrielle a écrit:
Sandrine a écrit:

Il faut maintenant se demander quels moyens emploient-ils pour instaurer la famine et la maladie ...

En nous envoyant chez l'homéophate ou le marchand de produits naturels
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Lun 15 Aoû 2011, 10:38 am

IGNORANTUS a écrit:
Il n'est pas étonnant que nous vienne des pays protestants (USA, Allemagne, Suisse ), toute une série de pratiques charlatanesques,(....)
L'origine du pays et la religion auraient donc une importance sur le sérieux des découvertes, en l'occurrence, dans le domaine médical ...

Voyons :

Hippocrate, païen, né d'une famille vouée au culte d'Asclépios, le dieu grec de la médecine, qui y avait un temple,adorateur lui-même d'Asclépios, père de la médecine : charlatan ?

Galien, païen, un des pères de la pharmacie : charlatan ?

Herman Boerhaave, hollandais, né d'un père pasteur, fondateur de la médecine clinique moderne : charlatan ?

Haller, suisse, père de la physiologie expérimentale moderne : charlatan ?

Koch, allemand, découvreur de la bactérie responsable de la tuberculose qui porte son nom : « bacille de Koch ». Les travaux qu'il mènera pour la découvrir lui vaudront le prix Nobel de physiologie ou médecine de 1905. C'est l'un des fondateurs de la bactériologie. : charlatan ?

Röntgen, allemand, découvreur des rayons X, père de la radiologie qui s'étendra à la radiothérapie ( sensée soigner les cancers selon les " vrais savants" ) : charlatan ?

Ehrlich, allemand pionnier dans le domaine de l'immunologie,père de la chimiothérapie : charlatan ?

Kocher, suisse, prix Nobel de physiologie ou médecine de 1909 « pour ses travaux sur la physiologie, la pathologie et la chirurgie de la glande thyroïde : charlatan ?

Alexandre Yersin, Suisse, découvreur du bacille de la peste : charlatan ?

Etc etc ...

Au fait Jenner, père de la vaccination antivariolique , était fils de pasteur .... : charlatan !!!

C'est fou non ?

Sérieusement, ce n'est pas un peu réducteur comme raisonnement ?
Wink
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Invité le Mar 16 Aoû 2011, 4:04 pm

Sandrine a écrit:
IGNORANTUS a écrit:
Il n'est pas étonnant que nous vienne des pays protestants (USA, Allemagne, Suisse ), toute une série de pratiques charlatanesques,(....)
L'origine du pays et la religion auraient donc une importance sur le sérieux des découvertes, en l'occurrence, dans le domaine médical ...
................
Sérieusement, ce n'est pas un peu réducteur comme raisonnement ? [/b] Wink
Je voulais parler de l'engouement pour ces pratiques, non de la part de vrais savants à la pratique rationnelle, que vous citez ( quelles que soient leur pays ou leur religion d'origine), mais de la part du grand public ignorant, dont l'esprit ambiant baigne dans ces pays, depuis des décennies, dans l'illuminisme religieux, et par voie de conséquence dans l'irrationalisme comportemental, y compris médical.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Invité le Mar 16 Aoû 2011, 7:23 pm

Sandrine a écrit:

pour concevoir son vaccin, Jenner a employé exactement le même procédé que Hahnemann avec son homéopathie.
Jenner, comme tout vrai scientifique, a basé son traitement sur l'expérience, en observant que les individus qui avaient présenté antérieurement, une maladie appelée vaccine, n'étaient jamais contaminés par la variole ( ce n'est donc pas les mêmes maladies ), il a ainsi volontairement transmis la vaccine "maladie" par scarification, appelée vaccination, son expérience s'est révélée être vraie, puisqu'il a fait disparaitre un fléau qui décimait des milliers d'enfants et d'adultes auparavant. Hanhemann, pseudo-scientifique a émis une théorie : "Similia similibus curantur", contraire au sens commun* et qu'aucune expérience médicale n'est venue prouvée, et d'ailleurs aucune guérison de maladie organique ou fléau ne lui est rapportée, jusqu'à ce jour. Comme tout médecin, il a guéri des maladies psycho-somatiques par le pouvoir d'aura que possède tout thérapeute, pour les maladies organiques, on peut toujours attendre... Mais, ai-je le droit pour autant d'user de remèdes basés sur le mensonge?, certainement, non, sinon il serait autoriser de consulter des guérisseurs aux pratiques superstitieuses. Satan, père du mensonge, ne demande qu'une chose qu'on s'incline devant sa puissance, qu'il s'agisse d'un mensonge religieux illuministe ou pseudo-scientifique rationaliste.

* : "Je ne crois pas plus à l'homéopathie en politique qu'en médecine. Contraria contrariis curantur : pour dompter la Révolution (M. de la Palisse ne dirait pas mieux), il fallait des contre-révolutionnaires."
De Pontmartin, Causeries littéraires


Dernière édition par IGNORANTUS le Jeu 18 Aoû 2011, 7:02 pm, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Eric le Mar 16 Aoû 2011, 7:38 pm

Vous êtes très divertissant, Mr Us ....
Vraiment !
Mais, si vous "zappez" pas mal de questions et de difficultés, voici un truc simple auquel vous devriez pouvoir répondre facilement :
Eric a écrit:Autre question, Ignorantus :
Avez-vous des enfants ?
avatar
Eric

Nombre de messages : 3054
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Mer 17 Aoû 2011, 8:35 am

Le temps m'étant compté, je ne m'attarderai que sur ce point pour le moment :
IGNORANTUS a écrit:
Jenner, comme tout vrai scientifique, a basé son traitement sur l'expérience, en observant que les individus qui avaient présenté antérieurement, une maladie appelée vaccine, n'étaient jamais contaminés par la variole ( ce n'est donc pas les mêmes maladies ),
Oui et non ! le cow pox qui atteint les vaches et qui contamine les hommes de façon bénigne contient un agent qui est apparenté à celui de la variole. C'est la raison pour laquelle le pus prélevé des pustules de la vaccine ( sur les vachers et vachères contaminés par celle-ci ) immunise les hommes de la variole, sachant qu'une personne atteinte de la variole et qui en guérit est immunisée à vie de cette maladie.

En outre Jenner n'a fait qu'appliquer une pratique utilisée depuis déjà plusieurs années avant lui par les paysans qui avaient constaté ce phénomène. Il en a été intrigué et après plusieurs années de doute et d'appréhension, il en fit l'expérience sur un petit garçon et il eut le "succès" que l'on connait.

avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Jeu 18 Aoû 2011, 6:51 am

ignorantus a écrit :
Hanhemann, pseudo-scientifique a émis une théorie : "Similia similibus curantur", contraire au sens commun* et qu'aucune expérience médicale n'est venue prouvée, et d'ailleurs aucune guérison de maladie organique ou fléau ne lui est rapportée, jusqu'à ce jour. Comme tout médecin, il a guéri des maladies psycho-somatiques par le pouvoir d'aura que possède tout thérapeute, pour les maladies organiques, on peut toujours attendre... Mais, ai-je le droit pour autant d'user de remèdes basés sur le mensonge?, certainement, non, sinon il serait autoriser de consulter des guérisseurs aux pratiques superstitieuses. Satan, père du mensonge, ne demande qu'une chose qu'on s'incline devant sa puissance.

Et ?
Ou sont vos arguments basés sur des faits scientifiques, rationnels ... probants ? Vous êtes visiblement un ennemi farouche de tout ce qui n'est pas "médecine officielle", et c'est votre droit le plus absolu mais encore faudrait-il être à même de développer sérieusement au risque de passer pour quelqu'un qui a des idées sur tout mais surtout des idées .... Wink

Hahnemann n'était pas un pseudo-scientifique, il était médecin au même titre que Jenner. Et il était en plus, chimiste. Il a même fondé une clinique pour malades mentaux. Il a exercé ainsi la médecine plusieurs années avant de découvrir l'homéopathie. Homéopathie qui a d'ailleurs des racines très loin avant lui puisque Hippocrate lui-même, le père de la médecine, disait : « Les semblables guérissent les semblables. La fièvre est supprimée par ce qui la produit et produite par ce qui la supprime. ».
"Similia similibus curantur" = "Les semblables se guérissent par les semblables"
Hippocrate soigna le choléra avec des toutes petites doses d’hellébore. L'hellébore provoque des diarrhées semblables à celles du choléra quand elle est prise à fortes doses.

Hahnemann a découvert le même principe pour la quinine et étendit son expérience sur tout un tas d'autres plantes et substances.

Contrairement à votre affirmation péremptoire, l'homéopathie s'est singularisée notamment lors d'épidémies ! Son efficacité contrairement aux résultats peu probants ou faibles de l'allopathie face aux fléaux épidémiques l'ont fait sortir de l'ombre.

- 1813 : les troupes de Napoléon revenant de Russie sont atteintes de typhus. Hahnemann lui-même les secourut à Leipzig avec son homéopathie. Sur 180 hommes atteints, deux moururent contre un taux de mortalité de 30% pour la médecine "officielle".

- 1821 : épidémie de la grippe espagnole qui terrassa pas moins de 80 millions d'habitants sur terre ! Aux Etats-Unis, un médecin constate que sur 24000 malades soignés par l'allopathie , le taux de mortalité est de 28 % contre 1,05 % pour l'homéopathie.

- 1830 : une épidémie de choléra frappe l'Angleterre. Les hôpitaux homéopathiques de Londres recensent un taux de mortalité de 16 %. Les hôpitaux ( allopathiques ) voisins accusent un taux de mortalité de 53 %.

- 1831 : le choléra sévit dans toute l'Europe. Le taux de mortalité pour la médecine allopathique varie de 40 à 80 %. Les 10 hôpitaux homéopathiques ont un taux de mortalité de 10% au cours des années 1831 et 1832. En Bavière, 7%; la Russie : 10%.
En Autriche, l'éditeur allopathe Journal de Dublin, confirme que le taux de mortalité des malades soignés par l'allopathie est de 66% alors que ceux soignés par l'homéopathie est de 33%. Grâce à ces résultats PROBANTS, la loi interdisant la pratique homéopathique en Autriche fut abrogée.

- 1849 : après une épidémie de choléra aux Etats-Unis, un médecin homéopathique sauva tous ses patients. Les patients des allopathes mouraient en grand nombre.

- 1850 : épidémie de fièvre jaune aux Etats-Unis : taux de mortalité de 15 à 85 % contre 5 à 6 % pour l'homéopathie.

- 1854 : après une étude officielle, à Londres, le taux de mortalité pour l'allopathie était de 59 % contre "seulement" 9 % pour l'homéopathie.

- 1865 environ : épidémie de fièvre jaune aux Etats-Unis : 95 % des malades soignés par l'homéo survivaient contre seulement 45 % pour les autres malades.

- 1878 : épidémie de fièvre jaune aux Etats-Unis ( Nouvelle-Orléans ) : taux de mortalité de 50 % contre 5 % en homéopathie sur presque 2000 malades.

etc etc

Pour information, je ne suis pas pro-homéopathie ! Je ne la considère pas comme une panacée ni même comme une médecine à part entière. Elle est, selon moi, une technique thérapeutique efficace et qui a fait ses preuves dans un nombre certain de pathologies. En revanche, je suis plutôt anti médecine "officielle" bien que je lui reconnaisse quelques avancées positives en particulier chirurgicales. Soit dit en passant, je sais exactement pourquoi je suis contre ....

Pouvez-vous, maintenant, nous dire sur quelles bases ( ou faits ) scientifiques, rationnelles, avérées, vous appuyez-vous pour affirmer que les remèdes homéopathiques sont basés sur le mensonge ?
Car il va de soi qu'en tant que catholique, c'est important de le savoir et je suis entièrement d'accord avec vous concernant ceci :
Mais, ai-je le droit pour autant d'user de remèdes basés sur le mensonge?, certainement, non, sinon il serait autoriser de consulter des guérisseurs aux pratiques superstitieuses. Satan, père du mensonge, ne demande qu'une chose qu'on s'incline devant sa puissance

Vous devriez donc être à même de répondre et d'expliquer clairement votre affirmation. A moins que ce ne soit qu'une affirmation basée uniquement sur la dictature de pensée propre aux "vrais savants" d'aujourd'hui asservis aux lobbies pharmaceutiques ... dans ce cas ...

PS : je suis désolée pour la longueur du post Embarassed
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Jeu 18 Aoû 2011, 8:58 am

ignorantus a écrit :
* : "Je ne crois pas plus à l'homéopathie en politique qu'en médecine. Contraria contrariis curantur : pour dompter la Révolution (M. de la Palisse ne dirait pas mieux), il fallait des contre-révolutionnaires."
De Pontmartin, Causeries littéraires

Vous me citez de Pontmartin, je vous cite, quant à moi, le docteur Peladan qui a écrit, entre autres, "Histoire de Jésus-Christ d'après la science" ( 1866 ) contenant plusieurs approbations dont celle de Dom Guéranger.
Le docteur Peladan était médecin et homéopathe en plus d'être catholique. Il écrivit notamment "L'homéopathie des familles et des médecins" ICI. Ouvrage intéressant et très instructif, encore faut-il avoir une démarche honnête et accepter de lire aussi bien le contre que le pour et s'ôter les œillères qui servent de guide ....

Dans son livre, il relate une anecdote concernant le docteur Héring*, homéopathe, de Philadelphie, qui en dit long .... prenez le temps de lire, c'est intéressant et ça demande réflexion.

Spoiler:
"Après avoir terminé mes études médicales, je voyageais en Allemagne pour compléter mon instruction. J'arrivai un soir dans un village dont le propriétaire me fit inviter à venir prendre l'hospitalité chez lui.

"C'était un vieillard original, très riche, encore plus ennuyé, malade depuis fort longtemps, mais, en revanche, possesseur d'une excellente cave dont il faisait les honneurs avec ostentation. Dès qu'il eut connut ma profession : "Je me garderai bien de vous en complimenter, s'écria-t-il avec feu ; j'ai un fils, mais j'aimerais mieux le savoir bourreau que médecin" ! Comme cette brusque apostrophe m'avait frappé et interdit : "Ecoutez, jeune homme, ajouta-t-il ; vous voyagez pour votre instruction ; eh bien ! je vais vous donner une leçon dont vous ferez votre profit" :

"Depuis plus de vingt ans je suis malade. Je m'adressai à deux médecins célèbres qui ne purent s'entendre ; pour cette raison, je ne pris les remèdes d'aucun d'eux. Je me mis alors à courir le monde, consultant non-seulement les illustrations de toutes les facultés, mais encore les docteurs dont les noms n'étaient pas encore connus. Je n'ai jamais pu en trouver deux qui fussent d'accord et sur la nature de ma maladie et sur le traitement à lui opposer. Après bien des fatigues et des dépenses, je suis rentré chez moi, convaincu que la médecine, loin d'être une science, n'était que le plus triste des métiers.

"Toutefois, j'y ai gagné quelque chose, et je vais vous mettre de moitié dans le profit." En disant ces mots, il prit un grand livre, pareil en tout aux grands-livres des négociants. Les pages de cet énorme in-folio, dit-il en l'ouvrant, sont partagées en trois colonnes. La première contient le nom des médecins consultés dans les divers pays que j'ai parcourus ; la deuxième, les indications de ma maladie ; la troisième, enfin, les prescriptions et les médicaments appropriés. Total fait de chacune de ces colonnes, il y a : 477 médecins, 313 opinions différentes sur la nature de mon mal, et 832 recettes dans lesquelles il entre 1,097 médicaments.

"Comme vous le voyez, continua-t-il, je n'ai épargné ni peine, ni argent. Si j'avais trouvé trois docteurs du même avis, je me serais soumis à leur traitement, mais je n'ai pas eu ce bonheur. Je ne me suis pas lassé, et ce registre vous le prouve. Il a été tenu jour par jour, avec le soin le plus minutieux. Et maintenant, que vous semble de la médecine et des médecins ? O comediante ! Ne vous plairait-il pas, dit-il, en me présentant une plume, d'augmenter ma précieuse collection" ?

"Je n'en éprouvai pas le désir. Je me contentai de lui demander si Hahnemann figurait dans ce long martyrologe de nouvelle façon.

"Sans doute, sans doute ; cherchez au numéro 301". Je cherchai et trouvai : Nom de la maladie, 0 ; nom du remède, 0. Je demandai l'explication de ces deux zéros ; le singulier malade me répondit : «Cette consultation est de beaucoup la plus rationnelle, la plus logique. Le nom de la maladie ne me regardant pas moi, dit Hahnemann, j'écris 0, et le nom du remède ne vous regardant pas, vous, j'écris encore 0 ; il s'agit seulement de la guérison. J'aurais suivi les prescriptions de cet homme ; malheureusement il était seul, et il m'en fallait trois."

"Après quelques instants de réflexion, je lui demandai si, malgré ses tentatives infructueuses, il ne voudrait pas faire un dernier essai dont je lui garantis la réussite : «Vous trouverez, lui dis-je, non pas seulement trois médecins d'accord, mais un bien plus grand nombre». Malgré son incrédulité, il consentit à ma proposition, pour se procurer un passe-temps et ajouter quelques pages à son grand-livre.

"Nous fîmes la description de la maladie, et nous l'envoyâmes à trente-trois médecins homoeopathes de différentes contrées. Chaque lettre contenait LE PRIX DE LA CONSULTATION. Je pris ensuite congé de mon original.

"Il y a peu de temps, il m'envoya un tonneau de vin du Rhin de 1822 : "J'ai trouvé, m'écrivait-il, vingt-deux docteurs du même avis ; c'est plus que je n'aurais osé espérer. En conséquence, je suis le traitement de celui d'entre eux qui est le plus voisin de mon habitation. Je vous envoie ce tonneau, de peur de trop boire, moi, de cet excellent vin, pour fêter le rétablissement de ma santé. Me voilà, grâce à vous et à l'homoeopathie, converti à la médecine et réconcilié avec les médecins".
* le cas du docteur Héring, fervent opposant de l'homéopathie au départ, mérite aussi réflexion :
Spoiler:
Extrait de sa biographie :
"(...) Pendant qu'il était à Leipzig, il fut l'élève-assistant d'un certain Dr. Robbi, un antagoniste de l'homéopathie. Robbi fut contacté par un éditeur pour écrire un livre sur "l'hérésie" homéopathique, mais étant surchargé, il le mit en relation avec Hering. Celui-ci exécuta cette tâche avec ferveur, étudiant les écrits d'Hahnemann, répétant les provings [ règles de prescription et méthodologie expérimentale ], et entreprenant d'autres expérimentations pratiques intervenant dans sa recherche (1). Durant cette période, il se fit une coupure qui s'enflamma et s'infecta. On lui conseilla de se faire amputer la main mais il rechercha un traitement homéopathique et se rétablit. Devant l'évidence de ses propres investigations, Hering transféra son allégeance. Au lieu d'écrire la critique négative, il arrêta son travail et quitta la Faculté pour devenir un des partisans de l'homéopathie les plus influents de tous les temps. Hering fut diplômé de la Faculté de Leipzig (en 1826). Dans sa thèse de Doctorat intitulée "Sur la Médecine de l'Avenir", il se déclara lui-même être un homéopathe (...)"

(1) Le 3 e volume de la Matière Médicale Pure mentionnait entre autre que l'unique verdict de l'homéopathie était d'en faire « l'expérience » et de « répéter » l'expérience des remèdes. Il expérimenta sur lui-même l'effet des remèdes et vérifia ainsi la loi des semblables et le bien fondé de l'homéopathie.

PS : j'ai mis les textes en spoiler pour éviter une trop grande surcharge dans le post.
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Jeu 18 Aoû 2011, 3:43 pm

Sandrine a écrit:

C'est Samuel Hahnemann, fondateur de l'homéopathie, qui introduisit lui-même l'homéo en France. Il vint habiter en France en 1835. Installé à Paris, il exerce l'homéopathie quelques années avant de mourir.

Celui qui introduisit l'homéopathie en France n'était pas Hahnemann personnellement mais le docteur des Guidi, émigré napolitain. Après avoir confié son épouse, atteinte d'une maladie grave, à un médecin homéopathe qui la soigna avec réussite , il rencontra Hahnemann lui-même et lui demanda s'il pouvait propager l'homéopathie en France, la réponse fut positive.

De retour en France en 1830, soit 5 ans avant l'arrivée de Hahnemann, il ouvrit un cabinet à Lyon et eut un grand succès.

Ce fait méritait d'être rétabli.
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Via Crucis le Jeu 18 Aoû 2011, 6:09 pm

Attention ! L'amande du noyau d'abricot contient du cyanure !!! Surtout ne pas manger l'amande !

Vous pouvez consulter le site du Dr. Simoncini qui guérit le cancer avec du bicarbonate de soude (selon un protocole précis selon les types de cancer) et de la teinture d'iode pour le cancer de la peau. Les témoignages sont renversants !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Invité le Jeu 18 Aoû 2011, 6:24 pm

Sandrine a écrit:
ignorantus a écrit :
* : "Je ne crois pas plus à l'homéopathie en politique qu'en médecine. Contraria contrariis curantur : pour dompter la Révolution (M. de la Palisse ne dirait pas mieux), il fallait des contre-révolutionnaires."
De Pontmartin, Causeries littéraires

Vous me citez de Pontmartin, je vous cite, quant à moi, le docteur Peladan qui a écrit, entre autres, "Histoire de Jésus-Christ d'après la science" ( 1866 ) contenant plusieurs approbations dont celle de Dom Guéranger.
Le docteur Peladan était médecin et homéopathe en plus d'être catholique. Il écrivit notamment "L'homéopathie des familles et des médecins" ICI. Ouvrage intéressant et très instructif, encore faut-il avoir une démarche honnête et accepter de lire aussi bien le contre que le pour et s'ôter les œillères qui servent de guide ....
Il ne faut pas confondre Louis-Adrien Péladan (1815-1890), père, catholique, qui signe souvent des ouvrages dont celui que vous citez ( "Histoire de Jésus-Christ d'après la science" 1866) , sous le prénom d'Adrien, orthodoxes puisque approuvés ( quoiqu'à la fin de sa vie, il tomba dans le mysticisme apparitioniste, à travers des livres, cette fois-ci non approuvés ), et son fils Adrien (1844-1885) médecin homéopathe, fondateur du journal "L'homéopathie des familles et des médecins" , destiné à la vulgarisation de l'homéopathie, Rosicrucien, tout comme son frère Joséphin Péladan (1859-1918), fondateur de l'Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Jeu 18 Aoû 2011, 6:49 pm

IGNORANTUS a écrit:
Il ne faut pas confondre Louis-Adrien Péladan (1815-1890), père, catholique, qui signe souvent des ouvrages dont celui que vous citez ( "Histoire de Jésus-Christ d'après la science" 1866) , sous le prénom d'Adrien, orthodoxes puisque approuvés ( quoiqu'à la fin de sa vie, il tomba dans le mysticisme apparitioniste, à travers des livres, cette fois-ci non approuvés ), et son fils Adrien (1844-1885) médecin homéopathe, fondateur du journal "L'homéopathie des familles et des médecins" , destiné à la vulgarisation de l'homéopathie, Rosicrucien, tout comme son frère Joséphin Péladan (1859-1918), fondateur de l'Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix.
Oui vous avez tout à fait raison ! Mon erreur vient de où, cherchant la version numérique de "l'homéopathie des familles et des médecins", je suis tombée sur ce lien. Son père étant aussi scientifique, j'ai cru, faussement, que c'était lui vu que "livres-mystiques.com" a fait l'amalgame entre les deux auteurs !

Merci d'avoir corrigé cette erreur.
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Ven 19 Aoû 2011, 5:30 am

Bien entendu, cela n'enlève absolument rien à l'anecdote et au parcours du docteur Héring !

Au passage, cher ignorantus, vous ne nous avez toujours pas expliqué pourquoi les remèdes homéopathiques sont basés sur le mensonge et en quoi l'homéopathie est une pratique charlatanesque ?
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cancer se guéri

Message  Sandrine le Ven 19 Aoû 2011, 6:09 am

Via Crucis a écrit:Attention ! L'amande du noyau d'abricot contient du cyanure !!! Surtout ne pas manger l'amande !

L'amande du noyau d'abricot ne contient pas du cyanure mais de l'amygdaline qui est un composé cyanogène, ce qui n'est pas tout à fait la même chose !

On la trouve aussi dans les noyaux de cerises, prunes, pêches, pépins de pommes, de poires .....

Pour les amateurs de liqueur, il existe de la liqueur de noyaux d'abricot depuis des lustres ! Very Happy



avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4208
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum