Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Aller en bas

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ? Empty Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Message  Diane le Mar 05 Juil 2011, 9:33 am

Un article du Salon Beige :

FSSPX : chantage bidon de Témoignage chrétien

Témoignage chrétien, qui cite nos confrères des Nouvelles de France, profère une curieuse menace si Rome offrait une situation canonique à la Fraternité Saint Pie X :

"S’il devait céder à Mgr Fellay, le Saint-Siège risquerait peut-être l’hémorragie des fidèles, notamment en France."

Ce genre de pronostic avait déjà été avancé lors de la publication du motu proprio Summorum Pontificum en 2007 et de la levée des excommunications en 2009. Témoignage chrétien peut-il nous dire combien de fidèles sont partis ?


Et l'article non intégral de Témoignage Chrétien :

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Mgr Fellay a sans doute raison tant le Saint-Siège semble partagé sur la conduite à tenir. Après la phase technique et la mise au clair des positions de chacun, le dossier va désormais être traité, et réglé, au sommet, par le pape et le supérieur général.

Benoît XVI joue gros dans ce dossier. Il se trouve face à une blessure personnelle. Joseph Ratzinger était en première ligne en 1988 lors du schisme. Jean Paul II l’avait missionné pour tenter d’empêcher les quatre ordinations épiscopales (1) décidées par Mgr Levebvre. En vain. Leur retour au bercail demeure un objectif pour un pontife qui souffre des divisions.

De ce côté du spectre catholique. Benoît XVI prend des risques importants. Les sujets de divergences, liées aux orientations conciliaires – primat pontifical et collégialité épiscopale ; œcuménisme ; liberté religieuse ; Missel de Paul VI – sont loin d’être des détails. Sur ces thèmes, Mgr Fellay et ses troupes souhaitent un retour à « la tradition ». Or, le pontife ne cesse de dire que les acquis de Vatican II demeurent valables, tout en discutant leur mise en œuvre.

Les propos très critiques des intégristes sur la béatification de Jean Paul II et l’annonce d’un nouveau rassemblement interreligieux à Assise cet automne, font penser le rapprochement impossible. Pourtant, des éléments peuvent faire douter de la fermeté du Saint-Siège.

« Certaines objections de la Fraternité Saint-Pie X ont du sens, car il y a eu une interprétation de rupture du Concile. L’objectif est de montrer qu’il faut interpréter le Concile dans la continuité de la Tradition de l’Église », a dit Mgr Pozzo (2), membre de la Commission romaine Ecclesia Dei en charge des intégristes déjà ralliés et du dossier de Saint-Pie X.

S’il devait céder à Mgr Fellay, le Saint-Siège risquerait peut-être l’hémorragie des fidèles, notamment en France. La « fille aînée de l’Église » est ici en première ligne pour plusieurs raisons. Elle fut le berceau historique du lefebvrisme et se trouve être le pays qui compte aujourd’hui le plus grand nombre de fidèles et de prêtres de cette mouvance ( 10 des 20 ordonnés de la Fraternité de cet été ).

Le souvenir de Maurras et les déchirures de la Guerre d’Algérie contribuent à passionner la question. Ceci pouvant expliquer cela, notre pays a aussi fourni quelques figures progressistes de Vatican II ( Congar, Liénard ) et les changements conciliaires y ont été interprétés de la manière la plus avancée, notamment en matière liturgique.

À Bordeaux, le retour en grâce de l’Institut du Bon Pasteur de l’abbé Laguérie en 2006 a troublé le diocèse. On peut imaginer un séisme dix fois plus vaste si toute la Fraternité Saint-Pie X rejoignait la communion romaine.

Peu suspect de sympathie intégriste, le cardinal Vingt-Trois, à la tête de la Conférence des évêques de France, sera-t-il aussi influent que l’était son prédécesseur Jean-Marie Lustiger, pour faire comprendre cela à la curie romaine ? Tout semble indiquer que cette dernière s’intéresse de toute façon assez peu aux états d’âme français.

Et ce débat ne fait pas recette dans le monde catholique. Un exemple : ces derniers temps, les vaticanistes italiens se passionnaient pour un tout autre sujet, la date de l’annonce de la nomination du nouvel archevêque de Milan.


Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ? Empty Re: Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Message  gabrielle le Mar 05 Juil 2011, 9:57 am

« Certaines objections de la Fraternité Saint-Pie X ont du sens, car il y a eu une interprétation de rupture du Concile. L’objectif est de montrer qu’il faut interpréter le Concile dans la continuité de la Tradition de l’Église », a dit Mgr Pozzo

Il a besoin de patiner vite Pozzo avant de trouver une interprétation Catholique à l'hérésie.

La rupture est évidente à tous les niveaux.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ? Empty Re: Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Message  Louis le Mar 05 Juil 2011, 10:10 am

gabrielle a écrit:
« Certaines objections de la Fraternité Saint-Pie X ont du sens, car il y a eu une interprétation de rupture du Concile. L’objectif est de montrer qu’il faut interpréter le Concile dans la continuité de la Tradition de l’Église », a dit Mgr Pozzo

Il a besoin de patiner vite Pozzo avant de trouver une interprétation Catholique à l'hérésie.

La rupture est évidente à tous les niveaux.

On en revient toujours à la même chose :

Un texte qui peut être interprété de deux façons est un texte ambigü , donc il ne peut pas être un texte catholique.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13033
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ? Empty Re: Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Message  gabrielle le Mar 05 Juil 2011, 10:21 am

Exactement cher Louis, la frate main dans la main avec Ratzinger espère réussir ce tour de force.

D'ailleurs si on visite le site de la frate "dici" on ne voit que des louanges envers Ratzinger, une véritable "lune de miel" d'un bord, et de l'autre Galaretta, qui s'insurge contre le V2 et affirme que la frate avec ses ordinations assure la pérennité de la foi et de la Sainte Église Catholique, le même baratin que Mgr L, qui disait jadis que c'était sa frate qui possédait les 4 notes de la Sainte Église Shocked
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ? Empty Re: Rome-traditionalistes : bientôt le verdict ?

Message  ROBERT. le Mar 05 Juil 2011, 3:09 pm

Louis a écrit:
gabrielle a écrit:
« Certaines objections de la Fraternité Saint-Pie X ont du sens, car il y a eu une interprétation de rupture du Concile. L’objectif est de montrer qu’ il faut interpréter le Concile dans la continuité de la Tradition de l’Église », a dit Mgr Pozzo

Il a besoin de patiner vite Pozzo avant de trouver une interprétation Catholique à l'hérésie.

La rupture est évidente à tous les niveaux.

On en revient toujours à la même chose :

Un texte qui peut être interprété de deux façons est un texte ambigü , donc il ne peut pas être un texte catholique.

Je me fait l’écho de vous deux :

"Mgr" Pozzo nous fait une obligation d’interpréter v2 à la lumière de la Tradition. Shocked

Y aurait-il donc une autre interprétation ? Ça me fait penser à ML qui demandait aux Intrus de le laisser faire l’expérience

de la Tradition. Les catholiques n’ont rien à quémander aux Intrus, aux imposteurs, ML. Les Intrus, ce n’est pas nous, ce sont eux. Nous

nous devons de dénoncer publiquement haut et fort leur imposture et leur forfaiture.

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum