Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Sam 28 Mai 2011, 4:39 pm

voir à la 13ème minute

Je mets ici une retranscription de ses dires :


http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/ceremonie-a-rome-intervention-de-benoit-xvi-a-la-television-italienne/00059302

« Sainteté, Dans le Credo, on dit que Jésus est descendu aux enfers après sa mort. Pouvons-nous penser que nous le verrons nous-aussi après la mort et avant de monter au Ciel ?
- Tout d’abord, cette descente de l’âme de Jésus aux enfers ne doit pas être imaginée comme un voyage géographique local. C’est un voyage de l’âme. Nous ne devons pas oublier que l’âme de Jésus touche toujours le Père mais que, en même temps, cette âme humaine touche jusqu’aux dernières frontières de l’être humain. C’est pourquoi elle va en profondeur vers tous les égarées, vers tous ceux qui ne sont pas arrivés au but de leur vie, et jusqu’aux hommes du passé. Cette descente de Jésus aux enfers indique que même le passé est rejoint par Jésus. Il embrasse le passé et tous les hommes de tous les temps. Les Pères disent avec une image très belle que Jésus prend Adam et Eve par la main, c'est-à-dire l’humanité et la guide vers le haut. Il crée ainsi l’accès à Dieu parce que l’homme ne peut atteindre la hauteur de Dieu par lui-même. Il prend l’homme par la main et ouvre ainsi l’accès au Ciel. C’est pourquoi cette descente de Jésus aux enfers, c’est-à-dire dans les profondeurs de l’être humain, dans les profondeurs du passé de l’humanité, vers les hommes du passé est une partie essentielle de sa mission de rédempteur.
Cette descente de Jésus aux enfers des anciens ne s’applique pas à nous. Notre vie est différente. Nous avons déjà été racheté par le Seigneur. Pourtant nous verrons le visage du juge, de Jésus, à l’heure de notre mort. Et son regard sera purifiant car je pense que tous, plus ou moins, nous avons besoin de purification. Cette purification venant de son regard nous purifiera d’abord puis nous rendra capable de vivre avec Dieu et avec les saints, mais aussi en communion avec les personnes que nous aimons et qui nous ont précédé. »


Les choses se précisent. Benoît XVI semble prendre fait et cause pour ce qu'il présentait comme une simple hypothèse de théologiens récents dans Spe Salvi 47.


Pour résumer, l'enseignement scolastique traditionnel pensait que la mort était un évènement instantané qui vous stérilisait dans l'état où vous étiez trouvé. Les enfants morts sans baptême étaient aussitôt damnés et si vous serviez de tout votre coeur Dieu, puis mouriez par hasard, après avoir commis un simple péché mortel de faiblesse, vous étiez damné pour l'éternité.

Le saint Padre Pio, qui enseignait cette théologie car il ne connaissait pas Vatican II, résume les choses ainsi :


« Les gens du monde qui ne sont plongés que dans leurs problèmes matériels vivent dans l'obscurité et dans l'erreur.
Ils ne se soucient pas des réalités spirituelles, ne pensent guère à leur salut éternel et n'ont aucune hâte de connaître ce Messie dont la venue est attendue par toutes les nations.
Quand notre dernière heure aura sonné, quand les battements de notre cœur se seront tus, tout sera fini pour nous, le temps de mériter et le temps de démériter. Nous nous présenterons au Christ-Juge tels que la mort nous trouvera.
Nos cris de supplication, nos larmes, nos remords, qui sur la terre encore, auraient touché le cœur de Dieu et auraient pu, grâce aux sacrements, nous faire passer de l'état de pécheurs à celui de saints, n'auront alors plus aucune valeur.

Le temps de la miséricorde sera terminé, celui de la justice commencera.
Le Seigneur révèle et appelle ; mais bien souvent nous ne voulons ni voir ni répondre, car nous préférons nos vues personnelles. Ne te décourage pas s'il t'arrive de beaucoup travailler et de récolter si peu. Si tu savais combien une seule âme coûte à Jésus, tu ne te plaindrais jamais ! »

Padre Pio, sermon du 29 décembre 1960.

Le pape Benoît XVI parle plus en plus dans ce genre de texte de la mort comme d'un PASSAGE, où il se passe des choses, où le Christ se montre à tous dans sa gloire et où il peut y avoir, sous son regard, conversion, illumination, purification.


Vous le voyez, cela change tout. Tout devient simple à comprendre. Le salut n'est plus une loterie et on comprend pourquoi Dieu patiente et ne se montre pas forcement tout de suite à tous les hommes. Il le fait à l'heure de leur mort.

Voici comment sainte Faustine décrit les choses et comparez à saint Padre Pio :
« Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaignent. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »


Le pape penche de plus en plus pour sainte Faustine. Et il tranchera peut-être un jour, de sa chair apostolique, pour elle !
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Invité le Dim 29 Mai 2011, 6:00 am

Arnaud Dumouch a écrit: voir à la 13ème minute

Je mets ici une retranscription de ses dires :


http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/ceremonie-a-rome-intervention-de-benoit-xvi-a-la-television-italienne/00059302

« Sainteté, Dans le Credo, on dit que Jésus est descendu aux enfers après sa mort. Pouvons-nous penser que nous le verrons nous-aussi après la mort et avant de monter au Ciel ?
- Tout d’abord, cette descente de l’âme de Jésus aux enfers ne doit pas être imaginée comme un voyage géographique local. C’est un voyage de l’âme. Nous ne devons pas oublier que l’âme de Jésus touche toujours le Père mais que, en même temps, cette âme humaine touche jusqu’aux dernières frontières de l’être humain. C’est pourquoi elle va en profondeur vers tous les égarées, vers tous ceux qui ne sont pas arrivés au but de leur vie, et jusqu’aux hommes du passé. Cette descente de Jésus aux enfers indique que même le passé est rejoint par Jésus. Il embrasse le passé et tous les hommes de tous les temps. Les Pères disent avec une image très belle que Jésus prend Adam et Eve par la main, c'est-à-dire l’humanité et la guide vers le haut. Il crée ainsi l’accès à Dieu parce que l’homme ne peut atteindre la hauteur de Dieu par lui-même. Il prend l’homme par la main et ouvre ainsi l’accès au Ciel. C’est pourquoi cette descente de Jésus aux enfers, c’est-à-dire dans les profondeurs de l’être humain, dans les profondeurs du passé de l’humanité, vers les hommes du passé est une partie essentielle de sa mission de rédempteur.
Cette descente de Jésus aux enfers des anciens ne s’applique pas à nous. Notre vie est différente. Nous avons déjà été racheté par le Seigneur. Pourtant nous verrons le visage du juge, de Jésus, à l’heure de notre mort. Et son regard sera purifiant car je pense que tous, plus ou moins, nous avons besoin de purification. Cette purification venant de son regard nous purifiera d’abord puis nous rendra capable de vivre avec Dieu et avec les saints, mais aussi en communion avec les personnes que nous aimons et qui nous ont précédé. »


Les choses se précisent. Benoît XVI semble prendre fait et cause pour ce qu'il présentait comme une simple hypothèse de théologiens récents dans Spe Salvi 47.


Pour résumer, l'enseignement scolastique traditionnel pensait que la mort était un évènement instantané qui vous stérilisait dans l'état où vous étiez trouvé. Les enfants morts sans baptême étaient aussitôt damnés et si vous serviez de tout votre coeur Dieu, puis mouriez par hasard, après avoir commis un simple péché mortel de faiblesse, vous étiez damné pour l'éternité.

Le saint Padre Pio, qui enseignait cette théologie car il ne connaissait pas Vatican II, résume les choses ainsi :


« Les gens du monde qui ne sont plongés que dans leurs problèmes matériels vivent dans l'obscurité et dans l'erreur.
Ils ne se soucient pas des réalités spirituelles, ne pensent guère à leur salut éternel et n'ont aucune hâte de connaître ce Messie dont la venue est attendue par toutes les nations.
Quand notre dernière heure aura sonné, quand les battements de notre cœur se seront tus, tout sera fini pour nous, le temps de mériter et le temps de démériter. Nous nous présenterons au Christ-Juge tels que la mort nous trouvera.
Nos cris de supplication, nos larmes, nos remords, qui sur la terre encore, auraient touché le cœur de Dieu et auraient pu, grâce aux sacrements, nous faire passer de l'état de pécheurs à celui de saints, n'auront alors plus aucune valeur.

Le temps de la miséricorde sera terminé, celui de la justice commencera.
Le Seigneur révèle et appelle ; mais bien souvent nous ne voulons ni voir ni répondre, car nous préférons nos vues personnelles. Ne te décourage pas s'il t'arrive de beaucoup travailler et de récolter si peu. Si tu savais combien une seule âme coûte à Jésus, tu ne te plaindrais jamais ! »

Padre Pio, sermon du 29 décembre 1960.

Le pape Benoît XVI parle plus en plus dans ce genre de texte de la mort comme d'un PASSAGE, où il se passe des choses, où le Christ se montre à tous dans sa gloire et où il peut y avoir, sous son regard, conversion, illumination, purification.


Vous le voyez, cela change tout. Tout devient simple à comprendre. Le salut n'est plus une loterie et on comprend pourquoi Dieu patiente et ne se montre pas forcement tout de suite à tous les hommes. Il le fait à l'heure de leur mort.

Voici comment sainte Faustine décrit les choses et comparez à saint Padre Pio :
« Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! Il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaignent. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »


Le pape penche de plus en plus pour sainte Faustine. Et il tranchera peut-être un jour, de sa chair apostolique, pour elle !

---

Qu'elle pape ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Dim 29 Mai 2011, 7:00 am

Benoît XVI.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Invité le Dim 29 Mai 2011, 8:14 am

Il passe en douce sur l'Enfer, et met tout le monde au purgatoire.

De manière générale, ce qui est choquant de nos jours, c'est que l'Enfer et Lucifer sont toujours ignorés. Alors que, -sans le Christ-, ils sont tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Dim 29 Mai 2011, 9:15 am

nilamitp a écrit:Il passe en douce sur l'Enfer, et met tout le monde au purgatoire.

De manière générale, ce qui est choquant de nos jours, c'est que l'Enfer et Lucifer sont toujours ignorés. Alors que, -sans le Christ-, ils sont tout.

Non. Rassurez vous. C'est qu'on ne lui a pas posé de question sur l'enfer.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Invité le Dim 29 Mai 2011, 4:35 pm

Arnaud Dumouch a écrit:Benoît XVI.

Il n'est pas pape ... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 12:11 am

Oui, je sais. Il est pape de l'Eglise catholique Romaine. Au fait, qui avez vous comme pape, vous, en ce moment ?
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  JCMD67 le Lun 30 Mai 2011, 6:31 am

Ratzinger est président de la secte conciliaire.

Soyons précis.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 6:58 am

Quel est votre pape ?
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  JCMD67 le Lun 30 Mai 2011, 7:01 am

Que signifie Sede Vacante mon grand ?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  gabrielle le Lun 30 Mai 2011, 7:55 am


Arnaud a écrit:Quand notre dernière heure aura sonné, quand les battements de notre cœur se seront tus, tout sera fini pour nous, le temps de mériter et le temps de démériter. Nous nous présenterons au Christ-Juge tels que la mort nous trouvera.

Nos cris de supplication, nos larmes, nos remords, qui sur la terre encore, auraient touché le cœur de Dieu et auraient pu, grâce aux sacrements, nous faire passer de l'état de pécheurs à celui de saints, n'auront alors plus aucune valeur.
Le temps de la miséricorde sera terminé, celui de la justice commencera.

Le Seigneur révèle et appelle ; mais bien souvent nous ne voulons ni voir ni répondre, car nous préférons nos vues personnelles. Ne te décourage pas s'il t'arrive de beaucoup travailler et de récolter si peu. Si tu savais combien une seule âme coûte à Jésus, tu ne te plaindrais jamais ! »

Padre Pio, sermon du 29 décembre 1960.


Le pape Benoît XVI parle plus en plus dans ce genre de texte de la mort comme d'un PASSAGE, où il se passe des choses, où le Christ se montre à tous dans sa gloire et où il peut y avoir, sous son regard, conversion, illumination, purification.

Le Padre Pio, dit exactement le contraire de Ratzinger.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 7:57 am

Et saint Thomas d'Aquin aussi. Mais ils ne sont pas le Magistère même si ici, je ne pense pas que le pape veuille engager le Magistère. Il évolue simplement de plus en plus.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  gabrielle le Lun 30 Mai 2011, 9:10 am

Arnaud Dumouch a écrit:Et saint Thomas d'Aquin aussi. Mais ils ne sont pas le Magistère même si ici, je ne pense pas que le pape veuille engager le Magistère. Il évolue simplement de plus en plus.

Avec vous le pape est une ombre blanche qui ne sert qu'une fois par cent ans.

Vous citez le texte de Padre Pio et vous dites:

Le pape Benoît XVI parle plus en plus dans ce genre de texte de la mort comme d'un PASSAGE, où il se passe des choses, où le Christ se montre à tous dans sa gloire et où il peut y avoir, sous son regard, conversion, illumination, purification.

Ratzinger ne part parle pas de la doctrine de l'Église, il en invente carrément une à partir d'une révélation privée... Est-ce Soeur Faustine fait partie du dépot de la foi?

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Diane le Lun 30 Mai 2011, 10:18 am

Arnaud Dumouch a écrit: Cette descente de Jésus aux enfers des anciens ne s’applique pas à nous. Notre vie est différente. Nous avons déjà été racheté par le Seigneur. Pourtant nous verrons le visage du juge, de Jésus, à l’heure de notre mort. Et son regard sera purifiant car je pense que tous, plus ou moins, nous avons besoin de purification. Cette purification venant de son regard nous purifiera d’abord puis nous rendra capable de vivre avec Dieu et avec les saints, mais aussi en communion avec les personnes que nous aimons et qui nous ont précédé. »

Cette citation de Ratzinger faite par Arnaud est contraire à l'enseignement de l'Église et à la Tradition.

Le regard de Jésus au jugement particulier ne purifie pas, il donne la sentence. La purification ( si besoin est) se fait dans le purgatoire.

Cette doctrine nouvelle, va avec toutes les inversions que la secte à introduites.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Diane le Lun 30 Mai 2011, 10:27 am

nilamitp a écrit:Il passe en douce sur l'Enfer, et met tout le monde au purgatoire.

De manière générale, ce qui est choquant de nos jours, c'est que l'Enfer et Lucifer sont toujours ignorés. Alors que, -sans le Christ-, ils sont tout.

Voyons nilamitp, pourquoi parlez de l'enfer, lorsqu'on enseigne que le Christ est uni à tout homme, l'hérésie de l'incarnation universelle mène directement à la négation de l'enfer.

Pauvre Ratzinger, on ne lui a pas posé la question, lorsqu'on est rendu à ce genre d'arguments, on est a bout de souffle.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 10:57 am

gabrielle a écrit:
Ratzinger ne part parle pas de la doctrine de l'Église, il en invente carrément une à partir d'une révélation privée... Est-ce Soeur Faustine fait partie du dépot de la foi?


Pas plus que saint Thomas d'Aquin ou Padre Pio.

Nous sommes ici opinion contre opinion, grand Docteur contre grand Docteur et c'est justement le rôle de Pierre seul qui, par charisme, tranchera le vrai du faux.

deux questions se posent que le Magistère n'a pas tranché :

1° La mort est-elle un passage ayant une certaine durée ?
2° Le Christ apparaît-il dans le passage de la mort et permet-il la conversion ?
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 10:59 am

Diane a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit: Cette descente de Jésus aux enfers des anciens ne s’applique pas à nous. Notre vie est différente. Nous avons déjà été racheté par le Seigneur. Pourtant nous verrons le visage du juge, de Jésus, à l’heure de notre mort. Et son regard sera purifiant car je pense que tous, plus ou moins, nous avons besoin de purification. Cette purification venant de son regard nous purifiera d’abord puis nous rendra capable de vivre avec Dieu et avec les saints, mais aussi en communion avec les personnes que nous aimons et qui nous ont précédé. »

Cette citation de Ratzinger faite par Arnaud est contraire à l'enseignement de l'Église et à la Tradition.

Le regard de Jésus au jugement particulier ne purifie pas, il donne la sentence. La purification ( si besoin est) se fait dans le purgatoire.

Cette doctrine nouvelle, va avec toutes les inversions que la secte à introduites.

Elle n'est pas CONTRAIRE.
Elle est NOUVELLE et elle est conforme à certains passages de l'Ecriture.

Dans Spe Salvi 47, le pape s'engageait moins mais il écrivait :


- Pape Benoît XVI, décembre 2007 encyclique « Spe Salvi, 47 ».

« 47. Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec le Christ est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui, nous brûlant, nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes. Les choses édifiées durant la vie peuvent alors se révéler paille sèche, vantardise vide et s'écrouler. Mais dans la souffrance de cette rencontre, où l'impur et le malsain de notre être nous apparaissent évidents, se trouve le salut. Le regard du Christ, le battement de son cœur nous guérissent grâce à une transformation certainement douloureuse, comme « par le feu ». Cependant, c'est une heureuse souffrance, dans laquelle le saint pouvoir de son amour nous pénètre comme une flamme, nous permettant à la fin d'être totalement nous-mêmes et avec cela totalement de Dieu. Ainsi se rend évidente aussi la compénétration de la justice et de la grâce: notre façon de vivre n'est pas insignifiante, mais notre saleté ne nous tache pas éternellement, si du moins nous sommes demeurés tendus vers le Christ, vers la vérité et vers l'amour. En fin de compte, cette saleté a déjà été brûlée dans la Passion du Christ. Au moment du Jugement, nous expérimentons et nous accueillons cette domination de son amour sur tout le mal dans le monde et en nous. La souffrance de l'amour devient notre salut et notre joie. Il est clair que la « durée » de cette brûlure qui transforme, nous ne pouvons la calculer avec les mesures chronométriques de ce monde. Le « moment » transformant de cette rencontre échappe au chronométrage terrestre – c'est le temps du cœur, le temps du « passage » à la communion avec Dieu dans le Corps du Christ.[39] Le Jugement de Dieu est espérance, aussi bien parce qu'il est justice que parce qu'il est grâce. S'il était seulement grâce qui rend insignifiant tout ce qui est terrestre, Dieu resterait pour nous un débiteur de la réponse à la question concernant la justice – question décisive pour nous face à l'histoire et face à Dieu lui-même. S'il était pure justice, il pourrait être à la fin pour nous tous seulement un motif de peur. L'incarnation de Dieu dans le Christ a tellement lié l'une à l'autre – justice et grâce – que la justice est établie avec fermeté: nous attendons tous notre salut « dans la crainte de Dieu et en tremblant » (Ph 2, 12). Malgré cela, la grâce nous permet à tous d'espérer et d'aller pleins de confiance à la rencontre du Juge que nous connaissons comme notre « avocat » (parakletos) (cf. 1 Jn 2, 1). »
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  JCMD67 le Lun 30 Mai 2011, 11:05 am

Arnaud Dumouch a écrit:

Nous sommes ici opinion contre opinion, grand Docteur contre grand Docteur

Je ne comprends pas là... quel Docteur opposes-tu à saint Thomas ?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 11:09 am

JCMD67 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Nous sommes ici opinion contre opinion, grand Docteur contre grand Docteur

Je ne comprends pas là... quel Docteur opposes-tu à saint Thomas ?

Benoît XVI, Docteur en théologie, sainte Faustine, patronne de la miséricorde, Marthe Robin, vénérable. Bref, que des nouveautés.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Diane le Lun 30 Mai 2011, 11:14 am

Arnaud a écrit:Elle est NOUVELLE et elle est conforme à certains passages de l'Ecriture.

"Pour remplir les devoirs de cette charge pastorale, nos prédécesseurs ont toujours déployé une activité infatigable à répandre la salutaire doctrine du Christ auprès de tous les peuples de la terre, et ils ont veillé avec un égal souci à ce qu'on la conservât pure et sans altération partout où on l'avait reçue...

CAR L'ESPRIT - SAINT N'A PAS ÉTÉ PROMIS AUX SUCCESSEURS DE PIERRE POUR QU'ILS PUBLIASSENT, D'APRÈS SES RÉVÉLATIONS, UNE NOUVELLE DOCTRINE

mais pour que, avec son assistance, ils gardassent et exposassent fidèlement la révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le dépôt de la Foi."

"Pastor Aeternus", Vatican I
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  JCMD67 le Lun 30 Mai 2011, 11:18 am

Arnaud Dumouch a écrit:
JCMD67 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Nous sommes ici opinion contre opinion, grand Docteur contre grand Docteur

Je ne comprends pas là... quel Docteur opposes-tu à saint Thomas ?

Benoît XVI, Docteur en théologie, sainte Faustine, patronne de la miséricorde, Marthe Robin, vénérable. Bref, que des nouveautés.

Tu es sérieux là ?

Le "théologien" suspect d'hérésie Ratzinger ne vaut RIEN.

Quant à soeur Faustine, la théologie n'est pas pour elle.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  gabrielle le Lun 30 Mai 2011, 11:31 am

Le Saint-Office l'avait à l'oeil ce Ratzinger.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 11:35 am

Diane a écrit:

CAR L'ESPRIT - SAINT N'A PAS ÉTÉ PROMIS AUX SUCCESSEURS DE PIERRE POUR QU'ILS PUBLIASSENT, D'APRÈS SES RÉVÉLATIONS, UNE NOUVELLE DOCTRINE

mais pour que, avec son assistance, ils gardassent et exposassent fidèlement la révélation transmise par les Apôtres, c'est-à-dire le dépôt de la Foi."

"Pastor Aeternus", Vatican I[/quote]

Le rôle du Magistère peut être de proclamer une doctrine cachée dans la Révélation et dont on n'avait pas pris conscience avant.

Ex : GS 22, 5 : "Dieu proposera son salut à tout homme". C'est explicitement dans l'Ecriture et la scolastique entière ne l'avait pas vu.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  JCMD67 le Lun 30 Mai 2011, 11:38 am

une doctrine cachée dans la Révélation et dont on n'avait pas pris conscience avant.

Ah bon, le dépôt s'est perdu ?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort Empty Re: Benoît XVI et la venue du Christ à l'heure de la mort

Message  Arnaud Dumouch le Lun 30 Mai 2011, 11:44 am

JCMD67 a écrit:
une doctrine cachée dans la Révélation et dont on n'avait pas pris conscience avant.

Ah bon, le dépôt s'est perdu ?

Réponse de Jésus :

Jean 14, 26 Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum