Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 12:39 pm

Via Crucis a écrit:

Par conséquent, je suis intimement persuadée que la punition ne va tarder à tomber sur les catholiques qui participent à tous ces rassemblements sacrilèges avec les chefs des fausses religions, même si parmi eux il y a des gens de bonne foi. Si les chefs (tout le Sacré Collège des ecclésiastiques Ratzinger inclus), comme David, se repentent et implorent auprès de Dieu pitié pour les fidèles au moment où les coups pleuvront sur eux, nous pourrons espérer un acte de miséricorde de la part du Bon Dieu !

Il y a ici une pierre d'achoppement pour vous. J'ouvre un sujet pour vous expliquer à quel point ce geste est catholique et ce qu'il signifie.

La difficulté qu'ont les Sédévacantistes, c'est qu'ils n'arrivent pas à comprendre qu'il faut prendre et croire à TOUT LE MAGISTERE infaillible, depuis Pierre à Benoît XVI.

Les Conciles d'avant Vatican II montraient que l'islam (par exemple) contient des hérésies et ne peut sauver puisqu'il n'apporte pas le Christ vrai Dieu et vrai homme.

Le Concile Vatican II montre que l'islam comme les autres religions contient des "SEMENCES" de l’Esprit Saint c'est-à-dire des vérités et des vertus humaines profondes.

CONCLUSION : Appuyé sur tout cela, voici la foi catholique : Aucune religion ne sauve en elle-même. Seul le Christ sauve. Mais les religions PRÉPARENT, de par l'action secrète de l’Esprit, la Venue du Christ dans sa gloire selon cette parole de l’Ecriture : "J'envoie mon messager devant toi. Il abaissera les montagnes, comblera les vallées".

Comment comprendre le geste de Jean-Paul II ?

Il l'explique lui-même : il a embrassé dans le Coran ce qui PREPARE à la venue du Christ.


Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Roger Boivin le Dim 22 Mai 2011, 1:47 pm

Arnaud Dumouch a écrit:

Comment comprendre le geste de Jean-Paul II ?

Il l'explique lui-même : il a embrassé dans le Coran ce qui PREPARE à la venue du Christ.

Très subjectif !

Qui vous dit que ce ne serait pas plutôt le contraire : qu'il a embrassé dans le Coran tout ce qui est contraire à la Vérité !?

( Bonjour et bienvenu m. Arnaud ; ..un peu pas mal en retard, mais tout de même de bon cœur. )
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11639
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 1:58 pm

roger a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Comment comprendre le geste de Jean-Paul II ?

Il l'explique lui-même : il a embrassé dans le Coran ce qui PREPARE à la venue du Christ.

Très subjectif !

Qui vous dit que ce ne serait pas plutôt le contraire : qu'il a embrassé dans le Coran tout ce qui est contraire à la Vérité !?

( Bonjour et bienvenu m. Arnaud ; ..un peu pas mal en retard, mais tout de même de bon cœur. )

Bonjour Roger.

Le pape a expliquer son geste par le Magistère de Vatican II. N'y cherchez AUCUN AUTRE SENS ! Seul le pape a le pouvoir d'expliquer :

Voici les textes doctrinaux qui expliquent ce baiser. Ne cherchez RIEN de plus :

Vatican II, et ses textes sur l'islam :

16 Enfin, quant à ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés au peuple de Dieu(18 ). et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5 ), peuple très aimé du point de vue de l'élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel (cf. Rom. 11, 28-29 ). Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.



La religion musulmane

3. L'Eglise regarde aussi avec estime les musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de ta terre (5), qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis à Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.
Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle, ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.



Mais le baiser du pape a aussi une dimension PASTORALE : la réconciliation. Jean-Paul II a réalisé la première des sept prosternations qui aboutiront au pardon mutuel de ces deux religions, selon ce texte :

Genèse 33, 3 Cependant, Jacob (symbole du christianisme) passa devant eux et se prosterna sept fois à terre avant d'aborder son frère.
Genèse 33, 4 Mais Esaü (symbole de l’islam), courant à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l'embrassa en pleurant.
Genèse 33, 5 Lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit les femmes et les enfants, il demanda : "Qui sont ceux que tu as là?" Jacob répondit : "Ce sont les enfants dont Dieu a gratifié ton serviteur."


Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arthur le Dim 22 Mai 2011, 2:03 pm

M. Dumouch, vous écrivez :

Les Conciles d'avant Vatican II montraient que l'islam (par exemple) contient des hérésies et ne peut sauver puisqu'il n'apporte pas le Christ vrai Dieu et vrai homme.

Comment un Pontife peut-il embrasser un livre qui trompe les gens et les égare de la voie du salut ?




Arthur

Nombre de messages : 1555
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 2:09 pm

Arthur a écrit: M. Dumouch, vous écrivez :

Les Conciles d'avant Vatican II montraient que l'islam (par exemple) contient des hérésies et ne peut sauver puisqu'il n'apporte pas le Christ vrai Dieu et vrai homme.

Comment un Pontife peut-il embrasser un livre qui trompe les gens et les égare de la voie du salut ?



+

Il n'embrasse pas cela. Il embrasse le verre à moitié plein, c'est à dire ce qui prépare au salut qui leur sera proposé, à tous, pazr le Christ, à l'heure de leur mort, lors du retour du Christ.

Ainsi se réalisera cette prophétie :


Matthieu 20, 9 Ceux de la onzième heure vinrent donc et touchèrent un denier chacun.
Matthieu 20, 10 Les premiers, venant à leur tour, pensèrent qu'ils allaient toucher davantage ; mais c'est un denier chacun qu'ils touchèrent, eux aussi.
Matthieu 20, 11 Tout en le recevant, ils murmuraient contre le propriétaire :
Matthieu 20, 12 Ces derniers venus n'ont fait qu'une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le fardeau de la journée, avec sa chaleur.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arthur le Dim 22 Mai 2011, 2:22 pm

M. Dumouch, vous écrivez :

Le Concile Vatican II montre que l'islam comme les autres religions contient des "SEMENCES" de l’Esprit Saint c'est-à-dire des vérités et des vertus humaines profondes.

Ces semences ne sont-elles pas des semences d'ivraie semées par Satan ?

Arthur

Nombre de messages : 1555
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 2:40 pm

Arthur a écrit:M. Dumouch, vous écrivez :

Le Concile Vatican II montre que l'islam comme les autres religions contient des "SEMENCES" de l’Esprit Saint c'est-à-dire des vérités et des vertus humaines profondes.

Ces semences ne sont-elles pas des semences d'ivraie semées par Satan ?

il y en a aussi. D'où l'importance de garder les dogme d'avant Vatican II qui montrent le verre à moitié vide.

Seul le Christ sauve et c'est une interprétation fausse que de croire que le geste de Jean-Paul II signifie que tout se vaut.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  JCMD67 le Dim 22 Mai 2011, 2:46 pm

Donc tu nous dis que votre V2 a inversé le principe catholique (une secte est une fausse religion même si elle contient des points justes) légitimant ainsi le verre à moitié vide (ou plein, c'est selon) donc les sectes (avec leurs faussetés) ?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Roger Boivin le Dim 22 Mai 2011, 2:50 pm

le problème, c'est que dans l'autre moitié du verre, c'est du poison ! le boiriez-vous ?
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11639
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 2:58 pm

roger a écrit:le problème, c'est que dans l'autre moitié du verre, c'est du poison ! le boiriez-vous ?

Le Christ, lors de son apparition, fera disparaître toute cette ivraie.

Il le dit explicitement :

2 Théssaloniciens 2, 8 Alors l'Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l'anéantira par la manifestation de sa Venue.

En attendant, il laisse pousser bon grain et ivraie ensemble, même en nous. Car nous aussi, catholiques, avons de l'ivraie au coeur.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  JCMD67 le Dim 22 Mai 2011, 3:05 pm

Arnaud, tu ne réponds toujours pas à la question...

Appuyer les sectes c'est apostasier.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 3:23 pm

JCMD67 a écrit:Arnaud, tu ne réponds toujours pas à la question...

Appuyer les sectes c'est apostasier.

+

Non. Apostasier, c'est renier sa foi pour procclamer qu'une autre foi est la vraie.

Jamais Vatican II ou Jean-Paul II n'ont fait cela. Ils ont reconnu l'existence dans les autres religions, se "semences" qui préparent à la venue du Christ. Et c'est logique : Dieu a toujours préparé les hommes à la venue du Christ. En voici la preuve :

Matthieu 3, 3 C'est bien lui dont a parlé Isaïe le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  JCMD67 le Dim 22 Mai 2011, 3:29 pm

Arnaud Dumouch a écrit:
JCMD67 a écrit:Arnaud, tu ne réponds toujours pas à la question...

Appuyer les sectes c'est apostasier.

+

Non. Apostasier, c'est renier sa foi pour procclamer qu'une autre foi est la vraie.

Jamais Vatican II ou Jean-Paul II n'ont fait cela.

Assise c'est une apostasie. Mettre les sectes au même niveau que la vérité révélée c'est apostasier. On n'est plus là dans le Catholicisme, dans sa proclamation, mais dans une espèce de secte syncrétique ayant pour fondement non pas l'Evangile, le Décalogue, mais les droits de l'homme.

L'unité du genre humain hors du Christ, c'est antéchristique.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Roger Boivin le Dim 22 Mai 2011, 3:30 pm

Arnaud Dumouch a écrit:
roger a écrit:le problème, c'est que dans l'autre moitié du verre, c'est du poison ! le boiriez-vous ?

Le Christ, lors de son apparition, fera disparaître toute cette ivraie.




Il le dit explicitement :

2 Théssaloniciens 2, 8 Alors l'Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l'anéantira par la manifestation de sa Venue.

En attendant, il laisse pousser bon grain et ivraie ensemble, même en nous. Car nous aussi, catholiques, avons de l'ivraie au coeur.

En attendant il en est qui boivent à grand eau ce verjus empoisonné.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11639
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 3:32 pm

JCMD67 a écrit:

Assise c'est une apostasie. Mettre les sectes au même niveau que la vérité révélée c'est apostasier. On n'est plus là dans le Catholicisme, dans sa proclamation, mais dans une espèce de secte syncrétique ayant pour fondement non pas l'Evangile, le Décalogue, mais les droits de l'homme.

L'unité du genre humain hors du Christ, c'est antéchristique.

+
Il n'a pas mis les religions au même niveau.
Pourtant Jésus a fait quelque chose qui a scandalisé de la même façon :


Luc 4, 25 "Assurément, je vous le dis, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Elie, lorsque le ciel fut fermé pour trois ans et six mois, quand survint une grande famine sur tout le pays ;
Luc 4, 26 et ce n'est à aucune d'elles que fut envoyé Elie, mais bien à une veuve de Sarepta, au pays de Sidon.
Luc 4, 27 Il y avait aussi beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée ; et aucun d'eux ne fut purifié, mais bien Naaman, le Syrien."
Luc 4, 28 Entendant cela, tous dans la synagogue furent remplis de fureur.
Luc 4, 29 Et, se levant, ils le poussèrent hors de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la colline sur laquelle leur ville était bâtie, pour l'en précipiter.
Luc 4, 30 Mais lui, passant au milieu d'eux, allait son chemin...
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  JCMD67 le Dim 22 Mai 2011, 3:35 pm

Ce texte n'a pas de rapport avec ce dont nous parlons.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Dim 22 Mai 2011, 3:37 pm

JCMD67 a écrit:Ce texte n'a pas de rapport avec ce dont nous parlons.

+

Et celui-ci :


Matthieu 5, 45 afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  JCMD67 le Dim 22 Mai 2011, 3:43 pm

Non plus arnaud.
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Rosalmonte le Dim 22 Mai 2011, 7:05 pm

Avant tout, Arnaud, il faut savoir de quoi on parle.

Est-ce que d'après vous, les catholiques adorent le même Dieu que les musulmans?
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Lun 23 Mai 2011, 12:47 am

Rosalmonte a écrit:Avant tout, Arnaud, il faut savoir de quoi on parle.

Est-ce que d'après vous, les catholiques adorent le même Dieu que les musulmans?

C'est le Dieu d'Abraham, mais il n'est pas adoré de la même façon.

On pourrait parler des musulmans comme Jésus parlait des Juifs de son temps :

Jean 4, 22 Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ;

La Bible contient une prophétie qui situe bien la place de l'islam et du christianisme, sous la figure des DEUX DESCENDANCES promises à Abraham (Isaac et Ismaël) :


Genèse 17, 20 En faveur d'Ismaël (le fils de la servante, image de l'islam) aussi, je t'ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui une grande nation.
Genèse 17, 21 Mais mon alliance, je l'établirai avec Isaac (le fils de la femme libre, image du Christianisme), que va t'enfanter Sara, l'an prochain à cette saison."

Ismaël n'est pas venu par la volonté de Dieu mais à l'initiative d'Abraham et c'est un rapport d'ESCLAVAGE SOUMIS à un Dieu qu'ils adorent et ne connaissent pas.

Isaac est venu par une initiative de Dieu et lors d'une apparition Trinitaire au chêne de Mambré et aime Dieu dans une alliance sainte de charité qui sauve.

Pour avoir ^plus de détails, regardez cette video :

C'est la leçon 39 de cette page : http://eschatologie.free.fr/fichiers/video.htm

Le lien direct.
https://www.dailymotion.com/video/xb0qju_lecon-39-y-1-lislam-vientil-de-dieu_webcam
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Gérard le Lun 23 Mai 2011, 3:15 am

Arnaud Dumouch a écrit au sujet du Dieu des musulmans:

C'est le Dieu d'Abraham, mais il n'est pas adoré de la même façon.

Très significatif de l'esprit conciliaire. Nous avons tous le même Dieu et chacun peut l'adorer selon ses propres lumières et selon ses propres coutumes (sur un tapis dans une mosquée...ou dans les rues de Paris) et comme cela Dieu est content et tout le monde peut l'atteindre par ses propres moyens.
Pour l'église conciliaire, La foi, ce n'est plus recevoir cette vertu théologale de Dieu et de son église pour adorer le vrai Dieu. La foi, c'est le sentiment de l'homme qui se tourne vers un dieu !


Non le Dieu d'Abraham, c'est le Dieu Trinité, le seul vrai Dieu ou alors pourquoi le Christ Lui-même aurait témoigné de la foi en Jésus-Christ qu'a eu Abraham:
"Abraham a désiré voir mon jour et il l'a vu"

De même pour David. Jésus-Christ a demandé pourquoi David l'appelait son Seigneur alors qu'il ne semblait être que son fils.

Si les musulman adorent le vrai Dieu en adorant un bout de leur imagination d'infidèles alors le pti noir d'Afrique adore le vrai Dieu en adorant le bout de bois qu'il appelle totem !

Ce qui compte dans l'esprit conciliaire, ce n'est pas d'avoir la seule vrai foi au seul vrai Dieu dans la seul vraie religion et la seule Eglise....mais c'est tout le contraire, c'est le syncrétisme débridé:

Peu importe la foi, peu importe la religion, peu importe l'Eglise, peu importe l'identité du Dieu adoré. Il suffit que chaque homme se tourne vers une sorte ou une autre de divinité et tout le monde est saint et tout le monde est sauvé. L'église conciliaire n'est pas là pour montrer le chemin de la foi et pour révéler le vrai Dieu tel qu'il est...l'église conciliaire est là pour admirer tous les hommes qui se tournent vers leur (s) dieu(s), dans leur religion et dans leur église :

« L’Eglise regarde aussi avec estime les Musulmans, qui adorent le Dieu un (unicum Deum) , vivant et subsistant, miséricordieux et Tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes. Ils cherchent à se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s’ils sont cachés, comme s’est soumis à Dieu, Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu’ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa Mère virginale, Marie, et parfois même l’invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte à Dieu, surtout par la prière, l’aumône et le jeûne. » (Nostra aetate)

A quoi sert-elle votre église et le Christ de votre église mon cher Dumouch puisque votre église n'est là que pour dire à tous les hommes qu'il peuvent bien s'en passer et recevoir d'elle ses grandes félicitations...et sa profonde admiration ?

L'Eglise catholique ne s'est servie de l'encens que pour encenser le vrai Dieu !
L'église conciliaire encense l'islam, toutes les fausses religions et même le judaïsme :

Les liens de l'Eglise avec les chrétiens non catholiques
15. Avec ceux qui, baptisés, s'honorent du nom de chrétiens, mais ne professent pas intégralement la foi ou ne conservent pas l'unité de la communion avec le successeur de Pierre, l'Eglise se sait unie par de multiples rapports (14). Beaucoup, en effet, vénèrent la sainte Ecriture comme norme de foi et de vie; ils manifestent aussi un authentique zèle religieux, croient avec amour en Dieu le Père tout-puissant et dans le Christ, Fils de Dieu Sauveur (15), sont marqués par le baptême, qui les unit au Christ et, en outre, reconnaissent et acceptent d'autres sacrements dans leurs propres Eglises ou communautés. Plusieurs parmi eux ont aussi l'épiscopat, célèbrent la sainte Eucharistie et cultivent la dévotion envers la Vierge Mère de Dieu (16). A cela s'ajoute la communion par la prière et d'autres bienfaits spirituels; et même une union réelle dans l'Esprit-Saint, car l'Esprit agit également en eux par ses dons et ses grâces, avec sa puissance sanctificatrice; et il a donné à certains d'entre eux une vertu qui les a fortifiés jusqu'à l'effusion de leur sang. Ainsi l'Esprit éveille-t-il en tous les disciples du Christ le désir et oriente-t-il leur activité afin que tous s'unissent pacifiquement, de la manière que le Christ a fixée, en un seul troupeau et sous un seul Pasteur (17). Et pour obtenir cette unité la Mère Eglise ne cesse de prier, d'espérer et d'agir. Elle exhorte ses fils à se purifier et à se renouveler, afin que l'image du Christ resplendisse, plus nette, sur le visage de l'Eglise.
Les non-chrétiens
16. Enfin, ceux qui n'ont pas encore reçu l'Evangile sont ordonnés de façons diverses au Peuple de Dieu (18). Et d'abord, le peuple qui reçut les alliances et les promesses et dont le Christ est né selon la chair (cf. Rom. 9, 4-5); peuple élu de Dieu et qui lui est très cher en raison de ses ancêtres, car les dons et la vocation de Dieu sont sans repentance (Rom. 11, 28-29). Mais le dessein de salut englobe aussi ceux qui reconnaissent le Créateur, et parmi eux, d'abord, les Musulmans qui, en déclarant qu'ils gardent la foi d'Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, qui jugera les hommes au dernier jour. Quant à ceux qui cherchent le Dieu inconnu sous les ombres et les figures, Dieu lui-même n'est pas loin d'eux non plus, puisqu'il donne à tous la vie, le souffle et toutes choses (cf. Act. 17, 25-28), et que le Sauveur veut le salut de tous les hommes (cf. I Tim. 2, 4). En effet ceux qui, sans faute de leur part, ignorent l'Evangile du Christ et son Eglise et cependant cherchent Dieu d'un coeur sincère et qui, sous l'influence de la grâce, s'efforcent d'accomplir dans leurs actes sa volonté qu'ils connaissent par les injonctions de leur conscience, ceux-là aussi peuvent obtenir le salut éternel (19). Et la divine Providence ne refuse pas les secours nécessaires au salut à ceux qui ne sont pas encore parvenus, sans qu'il y ait de leur faute, à la connaissance claire de Dieu et s'efforcent, avec l'aide de la grâce divine, de mener une vie droite. En effet, tout ce que l'on trouve chez eux de bon et de vrai, l'Eglise le considère comme un terrain propice à l'Evangile (20) et un don de Celui qui éclaire tout homme, pour qu'il obtienne finalement la vie. Mais bien souvent les hommes, trompés par le Malin, se sont abandonnés à la vanité de leurs pensées et ont échangé la vérité divine pour le mensonge, en servant la créature à la place du Créateur (cf. Rom. 1, 21 et 25). Ou encore, en vivant et mourant sans Dieu en ce monde, ils s'exposent au plus grand désespoir. Aussi, en vue de promouvoir la gloire de Dieu et le salut de tous ces hommes, l'Eglise, se souvenant du commandement du Seigneur qui dit: "Prêchez l'Evangile à toute créature" (Mc 16, 15), s'emploie-t-elle avec sollicitude à développer les missions.
lumen gentium 15,16
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Arnaud Dumouch le Lun 23 Mai 2011, 3:35 am

Cher Gérard, Le fait que ce soit le Dieu qui a parlé à Abraham ne veut pas dire que ce soit la même religion.

Leur religion ne donne pas le salut, dit la foi catholique, et voilà pourquoi.

Imaginez une grande maison. Imaginez que l'on appelle "le salut" le fait de pouvoir dormir avec le maître de la maison, de pouvoir l'embrasser et lui parler coeur à coeur.
Qui est dans le salut ? Uniquement l'épouse et les enfants. Tel est le christianisme, qui donne la charité (un amour d'amitié surnaturel pour Dieu, dit saint Thomas).

Par contre, les serviteurs qui sont à la cuisine, tout en servant le même homme (donc le même Dieu pour ce qui est de la religion), ne connaissent pas son coeur et ne peuvent dormir avec lui. Tel est l'islam, la religion des serviteurs. Ca c'est la doctrine des anciens papes sur l'islam, et elle est toujours valable.

Faut-il dire maintenant que l'islam damne ? Non car il possède en lui des aspect qui PREPARENT au salut que leur proposera le Christ lors de sa venue (Ca c'est la doctrine de Vatican II) selon ce texte qui invite à ne pas mépriser le chemin des serviteurs :


Luc 14, 8 "Lorsque quelqu'un t'invite à un repas de noces, ne va pas t'étendre sur le premier divan (à la première place), de peur qu'un plus digne que toi n'ait été invité par ton hôte,
Luc 14, 9 et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire : Cède-lui la place. Et alors tu devrais, plein de confusion, aller occuper la dernière place.
Luc 14, 10 Au contraire, lorsque tu es invité, va te mettre à la dernière place, de façon qu'à son arrivée celui qui t'a invité te dise : Mon ami, monte plus haut. Alors il y aura pour toi de l'honneur devant tous les autres convives.
Luc 14, 11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé."



Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Invité le Lun 23 Mai 2011, 4:41 am

Certains polythéistes, (les hindouistes par exemple, il y en a d'autres) peuvent chercher le vrai Dieu et même le vénérer sans le savoir (tout comme les Grecs en Actes 17,23).

Certains monothéistes, (les musulmans par exemple, il y en a d'autres) peuvent adorer le vrai Dieu, (tout comme Corneille et sa maison avant leur conversion en Actes 10,2).

Cela étant dit, il faut préciser que:
les dieux de l'hindouisme ne sont pas le vrai Dieu.
et que le coran tel quel, en lui-même, révèle le dieu de Muhammad, qui n'est pas celui de Jésus-Christ.

Première question:
Est-ce que Vatican II obligerait à croire (ou tend à faire croire) le contraire ?

Seconde question:
Est-ce que le geste de JPII obligerait à croire (ou tend à faire croire) le contraire ?


Si la réponse est sans aucune arrière-pensée : "Bien sûr que non.".
Pour moi le problème est réglé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Gérard le Lun 23 Mai 2011, 5:03 am

Arnaud Dumouch a écrit :

Cher Gérard, Le fait que ce soit le Dieu qui a parlé à Abraham ne veut pas dire que ce soit la même religion.

Votre erreur, c'est que vous croyez que c'est le même Dieu qui a parlé à Abraham et à Mahomet ce qui ferait de Mahomet un prophète du vrai Dieu...où Jésus-Christ n'aurait plus voulu être Dieu.

Arnaud poursuit :
Leur religion ne donne pas le salut, dit la foi catholique, et voilà pourquoi.
Vous dites plus loin que leur religion les "PREPARENT" au salut et que fait la vraie religion sinon de préparer au salut.
Votre erreur, c'est que vous croyez que c'est le même Dieu qui a parlé à Abraham et à Mahomet ce qui ferait de Mahomet un prophète du vrai Dieu...où Jésus-Christ n'aurait plus voulu être Dieu ?

Imaginez une grande maison. Imaginez que l'on appelle "le salut" le fait de pouvoir dormir avec le maître de la maison, de pouvoir l'embrasser et lui parler coeur à coeur.
Qui est dans le salut ? Uniquement l'épouse et les enfants. Tel est le christianisme, qui donne la charité (un amour d'amitié surnaturel pour Dieu, dit saint Thomas).
Votre exemple ne donne nullement l'image de ceux qui sont dans l'Eglise catholique. En effet, d'après votre "parabole" tous ceux qui sont dans l'Eglise seraient unis à Dieu par la charité. Or, ceci n'est que l'enseignement de la secte de Vatican II et non pas celle de l'Eglise catholique qui affirme qu'il y a dans l'Eglise catholique le bon grain et l'ivraie, les bons et les méchants.
La définition de celui qui appartient à l'Eglise n'est pas celui (ou que celui) qui a la charité. Celui qui appartient à l'Eglise est celui qui croit à toute la foi de l'Eglise et qui ne croit que l'Eglise catholique divine. Or, vous qui croyez à l'origine divine de l'Islam vous ne pouvez prétendre à être catholique.


Par contre, les serviteurs qui sont à la cuisine, tout en servant le même homme (donc le même Dieu pour ce qui est de la religion), ne connaissent pas son coeur et ne peuvent dormir avec lui. Tel est l'islam, la religion des serviteurs. Ca c'est la doctrine des anciens papes sur l'islam, et elle est toujours valable.

Là encore votre "parabole" ne retrace pas du tout la réalité de la situation des hérétiques et des infidèles. Votre parabole est l'anti-parabole de J-C qui n'a jamais laisser entendre que les hérétiques ou les infidèles faisaient partie de la maison ou du troupeau de Dieu...mais, au contraire, J-C Lui-même les décrit comme étant d'une autre maison et même d'une autre bergerie :
St Jean 10,15-16
Comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père, et je donne ma vie pour mes brebis.
J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie; il faut aussi que je les amène, et elles entendront ma voix et il y aura une seule bergerie et un seul pasteur.


Faut-il dire maintenant que l'islam damne ? Non car il possède en lui des aspect qui PREPARENT au salut que leur proposera le Christ lors de sa venue (Ca c'est la doctrine de Vatican II) selon ce texte qui invite à ne pas mépriser le chemin des serviteurs :


Luc 14, 8 "Lorsque quelqu'un t'invite à un repas de noces, ne va pas t'étendre sur le premier divan (à la première place), de peur qu'un plus digne que toi n'ait été invité par ton hôte,
Luc 14, 9 et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire : Cède-lui la place. Et alors tu devrais, plein de confusion, aller occuper la dernière place.
Luc 14, 10 Au contraire, lorsque tu es invité, va te mettre à la dernière place, de façon qu'à son arrivée celui qui t'a invité te dise : Mon ami, monte plus haut. Alors il y aura pour toi de l'honneur devant tous les autres convives.
Luc 14, 11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé."

Effectivement si l'Islam prépare au Salut comme l'Eglise catholique il ne peut damner.

Mais il ne prépare pas au Salut mais à la damnation parce qu'à moins d'être syncrétiste comme vous l'êtes, il ne peut y avoir qu'un seul Dieu et qu'une seule vraie religion dans une seule vraie Eglise et qu'elle seule peut préparer au Salut.
Comment pouvez vous avoir l'impiété de prétendre que Dieu a inspiré l'Islam, qu'il a inspiré plusieurs religions, plusieurs églises. Evidemment vous ne pouvez dire autrement tant que vous n'aurez pas quitté la secte de Vatican II !

Vous n'avez pour vous même pas la sincérité d'un islamiste non-syncrétiste qui croit de bonne foi (mais pas avec la vraie foi qui vient de Dieu et de l'Eglise) que seul l'islam peut sauver et comme il ne met pas sa religion à l'envers, il croit que le Christ n'est qu'un pâle prédécesseur de Mahomet et que Mahomet ne va jamais le préparer au salut que leur proposera le Christ puisque c'est Mahomet qui est pour eux l'aboutissement du Christ...Vous révoltez les musulmans eux-mêmes par vos inepties sur leur religion!




Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran) Empty Re: Le geste d'Assise et sa signification (Jean-Paul II embrasse le Coran)

Message  Rosalmonte le Lun 23 Mai 2011, 5:10 am

A ma question de savoir si oui ou non les musulmans adorent le même Dieu que les catholiques, vous répondez:

Arnaud a écrit:C'est le Dieu d'Abraham, mais il n'est pas adoré de la même façon.

Le Dieu d'Abraham, c'est la Sainte Trinité.

Les musulmans adorent-ils la Sainte Trinité, oui ou non?
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum