2017, l'année de Luther?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty 2017, l'année de Luther?

Message  gabrielle le Lun 09 Mai 2011, 9:56 am

La célébration du 500è anniversaire de la révolte de Luther par Ratzinger:

« Aujourd’hui le dialogue œcuménique ne peut plus être séparé de la réalité et de la vie dans la foi dans nos Églises sans leur causer de dommages. Nous tournons donc ensemble notre regard vers l’année 2017, qui nous rappelle l’année où fut affichée la thèse de Martin Luther sur les indulgences il y a cinq cents ans. En cette occasion, luthériens et catholiques auront l’opportunité de célébrer dans le monde entier une commémoration œcuménique commune, de lutter au niveau mondial pour les questions fondamentales, non pas — comme vous venez de le dire — sous forme d’une célébration triomphaliste, mais comme une profession commune de notre foi dans le Dieu Un et Trine, dans l’obéissance commune à notre Seigneur et à sa parole. Nous devons attribuer une place importante à la prière commune et à la prière intérieure adressées à notre Seigneur Jésus-Christ pour le pardon des torts réciproques et pour la faute relative aux divisions. L’échange réciproque sur l’évaluation des 1500 ans qui ont précédé la Réforme et qui nous sont donc communs, fait partie de cette purification de la conscience. »

Discours de Ratzinger à la délégation de l'Eglise Unie Evangélique Luthérienne Allemande. Lundi 24 janvier 2011 http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2011/january/documents/hf_ben-xvi_spe_20110124_chiesa-evang-luter_fr.html


Incroyable! Ils vont célébrer l'année des délires hérésiarques de Luther...

Ils sont plus luthériens que Luther lui-même.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Diane le Mar 10 Mai 2011, 11:03 am

Comment l'Église peut-elle être coupable des divisions de Luther ou de tout autre hérétique.


L'Église n'a pas à pliée l'échine devant celui qui s'insurge contre elle et la sainte doctrine. Elle est la gardienne de l'unité de la foi et du Dépôt sacré.

A force de purification de la mémoire, les dirigeants de la secte vont de venir Alzheimer ! Laughing

Ratzinger suit le chemin de Wojtyla qui était en pâmoison devant Luther.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  ROBERT. le Mar 10 Mai 2011, 2:28 pm

.
L’Église Catholique, étant la gardienne de la Foi et du Dépôt sacré, se tient et se tiendra toujours debout, inébranlable, inaltérable et

invulnérable devant l’Intrus Ratzinger et autres mercenaires du cirque sacrilège et infernal de v2 et ses suites. Elle demeure et demeurera

UNE et imperméable aux grenouillages et attaques des modernistes, luthériens, et autres hérétiques, etc.

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Dim 02 Oct 2011, 8:05 pm

gabrielle a écrit:La célébration du 500è anniversaire de la révolte de Luther par Ratzinger:

« Aujourd’hui le dialogue œcuménique ne peut plus être séparé de la réalité et de la vie dans la foi dans nos Églises sans leur causer de dommages. Nous tournons donc ensemble notre regard vers l’année 2017, qui nous rappelle l’année où fut affichée la thèse de Martin Luther sur les indulgences il y a cinq cents ans. En cette occasion, luthériens et catholiques auront l’opportunité de célébrer dans le monde entier une commémoration œcuménique commune, de lutter au niveau mondial pour les questions fondamentales, non pas — comme vous venez de le dire — sous forme d’une célébration triomphaliste, mais comme une profession commune de notre foi dans le Dieu Un et Trine, dans l’obéissance commune à notre Seigneur et à sa parole. Nous devons attribuer une place importante à la prière commune et à la prière intérieure adressées à notre Seigneur Jésus-Christ pour le pardon des torts réciproques et pour la faute relative aux divisions. L’échange réciproque sur l’évaluation des 1500 ans qui ont précédé la Réforme et qui nous sont donc communs, fait partie de cette purification de la conscience. »

Discours de Ratzinger à la délégation de l'Eglise Unie Evangélique Luthérienne Allemande. Lundi 24 janvier 2011 http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2011/january/documents/hf_ben-xvi_spe_20110124_chiesa-evang-luter_fr.html

Incroyable! Ils vont célébrer l'année des délires hérésiarques de Luther...

Ils sont plus luthériens que Luther lui-même.

Mais non Gabrielle, S.S. Benoît XVI ne fait que reprendre ce que ses prédécesseurs ont voulus, notamment S.S. Pie XI:

En 1937, dans son encyclique Divini Redemptoris, Pie XI est encore plus explicite dans cet appel lancé à tous les hommes, quelle que soit leur religion :


« Contre le violent effort de la puissance des ténèbres pour arracher des cœurs des hommes l’idée même de Dieu, Nous espérons beaucoup qu’aux chrétiens viendront se joindre tous ceux – et ils forment la plus grande partie de l’humanité – qui croient que Dieu existe et qui l’adorent. »

Voilà comment il faut comprendre le geste du Pape.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  gabrielle le Lun 03 Oct 2011, 8:21 am

Invicta a écrit:
gabrielle a écrit:La célébration du 500è anniversaire de la révolte de Luther par Ratzinger:

« Aujourd’hui le dialogue œcuménique ne peut plus être séparé de la réalité et de la vie dans la foi dans nos Églises sans leur causer de dommages. Nous tournons donc ensemble notre regard vers l’année 2017, qui nous rappelle l’année où fut affichée la thèse de Martin Luther sur les indulgences il y a cinq cents ans. En cette occasion, luthériens et catholiques auront l’opportunité de célébrer dans le monde entier une commémoration œcuménique commune, de lutter au niveau mondial pour les questions fondamentales, non pas — comme vous venez de le dire — sous forme d’une célébration triomphaliste, mais comme une profession commune de notre foi dans le Dieu Un et Trine, dans l’obéissance commune à notre Seigneur et à sa parole. Nous devons attribuer une place importante à la prière commune et à la prière intérieure adressées à notre Seigneur Jésus-Christ pour le pardon des torts réciproques et pour la faute relative aux divisions. L’échange réciproque sur l’évaluation des 1500 ans qui ont précédé la Réforme et qui nous sont donc communs, fait partie de cette purification de la conscience. »

Discours de Ratzinger à la délégation de l'Eglise Unie Evangélique Luthérienne Allemande. Lundi 24 janvier 2011 http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2011/january/documents/hf_ben-xvi_spe_20110124_chiesa-evang-luter_fr.html

Incroyable! Ils vont célébrer l'année des délires hérésiarques de Luther...

Ils sont plus luthériens que Luther lui-même.

Mais non Gabrielle, S.S. Benoît XVI ne fait que reprendre ce que ses prédécesseurs ont voulus, notamment S.S. Pie XI:

En 1937, dans son encyclique Divini Redemptoris, Pie XI est encore plus explicite dans cet appel lancé à tous les hommes, quelle que soit leur religion :


« Contre le violent effort de la puissance des ténèbres pour arracher des cœurs des hommes l’idée même de Dieu, Nous espérons beaucoup qu’aux chrétiens viendront se joindre tous ceux – et ils forment la plus grande partie de l’humanité – qui croient que Dieu existe et qui l’adorent. »

Voilà comment il faut comprendre le geste du Pape.

Est-ce votre seul argument pour justifier Ratzinger? Si oui, bah! c'est pas de votre faute.

Nous sommes loin de Divini Redemptoris... ce que Ratzinger veut faire est de célébrer joyeusement le jour où Luther cracha sur la Sainte Église à propos des indulgences.

En plus, en quoi l'obéissance à Notre-Seigneur est-elle commune avec les luthériens?

Pour son truc de la purification des consciences, en quoi l'Église fut-elle coupable pour que Luther la traine dans la boue et l'insulte.

Les demandes de pardons des intrus envers les sectes sont si nombreuses depuis Montini, que si le ridicule tuait, le chef des intrus de Rome crèverait..







gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Via Crucis le Lun 03 Oct 2011, 2:24 pm

Invicta cite Pie XI :

Contre le violent effort de la puissance des ténèbres pour arracher des cœurs des hommes l’idée même de Dieu, Nous espérons beaucoup qu’aux chrétiens viendront se joindre tous ceux – et ils forment la plus grande partie de l’humanité – qui croient que Dieu existe et qui l’adorent. »

Il y a un mot très important dans cette citation :

"VIENDRONT SE JOINDRE"

"Venir se joindre", c'est quitter le lieu où l'on se trouve pour accompagner et faire partie d'un groupe dont tous les membres ont un même but et objectif communs.

Il ne suffit pas de croire que Dieu existe : beaucoup croient que Dieu existe mais ils ont une fausse idée de Dieu (ils s'en font une idée personnelle, New-Age, une idole de ce qu'il n'est pas, etc...)

Il faut aussi l'adorer en Esprit et en Vérité, et beaucoup de croyants en Dieu veulent l'adorer : mais ces gens qui croient en Dieu qui adorent-ils en réalité ? Dieu Lui-même ou bien l'image qu'ils se sont faite de Dieu ou bien l'image que l'Eglise Catholique leur montre de Dieu ?

Pour adorer Dieu en Esprit et en Vérité il faut adhérer à la Vérité et donc rechercher la Vérité.

Par conséquent, ces croyants en Dieu dans le monde, doivent venir se joindre aux chrétiens (c'est à dire aux catholiques, car seuls les catholiques ont droit à ce terme de chrétien, les autres étant tout simplement des impies - Concile de Trente) pour faire œuvre de foi : c'est à dire diriger leur volonté pour adorer Dieu selon la manière dont Dieu veut qu'Il soit adoré par eux c'est à dire en Esprit et en Vérité ! Et donc, ils doivent :
- pour ceux qui ne sont pas baptisés chercher à se faire baptiser POUR ENTRER DANS LA COMMUNAUTE DES CHRETIENS CATHOLIQUES (L'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique),
- et pour ceux qui sont hérétiques ou schismatiques (protestants et orthodoxes) abjurer leurs hérésies (puisqu'ils sont déjà baptisés), reconnaître la Primauté de Pierre et accepter toutes ses ordonnances et discipline catholique !

Qu'est-ce qu'un protestant si ce n'est un impie ? (Rejet de la Papauté, de la prêtrise, de la Royauté et Virginité perpétuelle de Marie etc...)
Qu'est-ce qu'un orthodoxe si ce n'est un impie ? (Rejet de la papauté, problème du Filioque, etc...)
Qu'est ce qu'un témoin de Jéhovah si ce n'est un impie ? et idem pour les autres religions !

C'est pourquoi Pie XI les appelle à se joindre aux catholiques : pour que la puissance des ténèbres ne puisse plus influencer ces impies car lorsque ces gens n'adorent pas Dieu en Esprit et en Vérité la puissance des ténèbres règne sur eux et les domine jusqu'à les conduire à l'oubli de Dieu et donc à l'athéisme!
Là où l'hérésie persiste et règne le Démon est roi !

Bref, entre Pie XI et Ratzi il y a un abîme !!
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Lun 03 Oct 2011, 7:47 pm

gabrielle a écrit:
Est-ce votre seul argument pour justifier Ratzinger? Si oui, bah! c'est pas de votre faute.

Nous sommes loin de Divini Redemptoris... ce que Ratzinger veut faire est de célébrer joyeusement le jour où Luther cracha sur la Sainte Église à propos des indulgences.

En plus, en quoi l'obéissance à Notre-Seigneur est-elle commune avec les luthériens?

Pour son truc de la purification des consciences, en quoi l'Église fut-elle coupable pour que Luther la traine dans la boue et l'insulte.

Les demandes de pardons des intrus envers les sectes sont si nombreuses depuis Montini, que si le ridicule tuait, le chef des intrus de Rome crèverait..

Chère Gabrielle,

Je trouve que vous avez un regard très endurci envers Benoît XVI et l'Église, mais je ne comprends peut être pas l'ampleur de votre désarroi face à ce que vous avez vécu en votre temps face à VII.

Quant l'obéissance à Notre-Seigneur que nous partageons avec les luthériens, il ne peut s'agir que de cette parole du Christ « qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé » (Jn 17, 21) parcequ'il est évident que la division des chrétiens est en contradiction avec la vérité. Bien sûr, la communion de toutes les Eglises particulières avec l'Eglise Catholique est une condition nécessaire pour l'unité, mais pour cela il faut aussi dialoguer avec eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  ROBERT. le Lun 03 Oct 2011, 7:52 pm

.
Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore. Le commentaire de Via sur cette même citation de S.S. Pie XI est excellent http://messe.forumactif.org/t3383-2017-l-annee-de-luther#74182 et jette par terre votre argumentation qui tend à démontrer qu’il existerait une continuité entre le doctrine de Pie XI et celle de Ratzinger.
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Lun 03 Oct 2011, 8:07 pm

ROBERT. a écrit:.
[size=15]Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore.

Bonjour Robert,

Tout simplement parceque S.S. Benoît XVi évite le faux prétexte qu'il faut beaucoup considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare, et ainsi nourrir un indifférentisme crasse. Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  ROBERT. le Lun 03 Oct 2011, 8:38 pm

Invicta a écrit:
ROBERT. a écrit:.
Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore.

Bonjour Robert,

Tout simplement parceque S.S. Benoît XVi évite le faux prétexte qu'il faut beaucoup considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare, et ainsi nourrir un indifférentisme crasse. Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare... n'est-ce pas un principe condamné par l'Église ?
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Lun 03 Oct 2011, 8:47 pm

ROBERT. a écrit:
Invicta a écrit:
ROBERT. a écrit:.
Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore.

Bonjour Robert,

Tout simplement parceque S.S. Benoît XVi évite le faux prétexte qu'il faut beaucoup considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare, et ainsi nourrir un indifférentisme crasse. Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare... n'est-ce pas un principe condamné par l'Église ?
.

La proposition reste vraie matériellement, en ce sens que tous ces éléments sont autant de points pouvant servir de base à des discussions visant à les ramener dans l’unique bercail.

Par contre, si les Communautés séparées ne sont pas formellement détentrices des éléments de sanctification et de vérité , la proposition selon laquelle « ce qui unit les catholiques aux dissidents est plus grand que ce qui les sépare » ne peut être vraie formellement, et c’est pourquoi saint Augustin dit : « En beaucoup de points ils sont avec moi, en quelques-uns seulement ils ne sont pas avec moi ; mais à cause de ces quelques points dans lesquels ils se séparent de moi, il ne leur sert de rien d’être avec moi en tout le reste.»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  ROBERT. le Lun 03 Oct 2011, 8:52 pm

ROBERT. a écrit:
Invicta a écrit:
ROBERT. a écrit:.
Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore.

Bonjour Robert,

Tout simplement parceque S.S. Benoît XVi évite le faux prétexte qu'il faut beaucoup considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare, et ainsi nourrir un indifférentisme crasse. Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare... n'est-ce pas un principe condamné par l'Église ?
.



Voici la doctrine de l’Église à ce sujet :

http://messe.forumactif.org/t3343-les-veritables-principes-de-l-oecumenisme#64380

...le faux prétexte qu'il faut beaucoup plus considérer ce qui nous unit que ce qui nous sépare,
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  JCMD67 le Mar 04 Oct 2011, 6:40 am

Invicta a écrit:
Chère Gabrielle,

Je trouve que vous avez un regard très endurci envers Benoît XVI et l'Église, mais je ne comprends peut être pas l'ampleur de votre désarroi face à ce que vous avez vécu en votre temps face à VII.


Un regard réaliste sur l'antipape Benoit XVI et sa secte conciliaire.

http://www.gloria.tv/?media=107726



La vérité fait mal, n'est-ce pas ?

Quant l'obéissance à Notre-Seigneur que nous partageons avec les
luthériens, il ne peut s'agir que de cette parole du Christ « qu'ils
soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé
» (Jn 17, 21) parcequ'il est évident que la division des chrétiens est
en contradiction avec la vérité.

Notre panchrétien ne connait manifestement pas la doctrine catholique, lui qui professe la division des chrétiens entre eux, mais cela n'est guère étonnant ...

Il est vrai, quand il s'agit de favoriser l'unité entre tous les chrétiens, certains esprits sont trop facilement séduits par une apparence de bien.
N'est-il pas juste, répète-t-on, n'est-ce pas même un devoir pour tous
ceux qui invoquent le nom du Christ, de s'abstenir d'accusations
réciproques et de s'unir enfin un jour par les liens de la charité des
uns envers les autres ? Qui donc oserait affirmer qu'il aime le Christ
s'il ne cherche de toutes ses forces à réaliser le voeu du Christ
lui-même demandant à son Père que ses disciples soient "un" (Joan. XVII,
21) ? Et de plus le Christ n'a-t-il pas voulu que ses disciples fussent
marqués et distingués des autres hommes par ce signe qu'ils
s'aimeraient entre eux: " C'est à ce signe que tous connaîtront que vous
êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres "
(Joan. XIII, 35) ?

Plaise à Dieu, ajoute-t-on, que tous les
chrétiens soient "un" ! Car par l'unité, ils seraient beaucoup plus
forts pour repousser la peste de l'impiété qui, s'infiltrant et se
répandant chaque jour davantage, s'apprête à ruiner l'Evangile.

Tels sont, parmi d'autres du même genre, les arguments que répandent et développent ceux qu'on appelle panchrétiens.
Et il s'en faut que ces panchrétiens soient peu nombreux et disséminés;
ils se sont, au contraire, multipliés en organisations complètes et ils
ont fondé des associations largement répandues, que dirigent, le plus
souvent, des non catholiques, quelles que soient leurs divergences en
matières de foi. Leur entreprise est, d'ailleurs, poursuivie si
activement qu'elle obtient en beaucoup d'endroits l'accueil de personnes
de tout ordre et qu'elle séduit même de nombreux catholiques
par l'espoir de former une union conforme, apparemment, aux voeux de
notre Mère la Sainte Eglise, laquelle, certes, n'a rien plus à coeur que
de rappeler et de ramener à son giron ses enfants égarés.


Mais
en fait, sous les séductions et le charme de ces discours, se cache une
erreur assurément fort grave, qui disloque de fond en comble les
fondements de la foi catholique.

Avertis par la conscience de notre charge apostolique de ne pas laisser circonvenir par des erreurs pernicieuses le troupeau du Seigneur, nous faisons appel, vénérables frères, à votre zèle pour prendre garde à un tel malheur.

etc ...

http://foicatholique.cultureforum.net/t2765-sspie-xi-encyclique-mortalium-animos?highlight=mortalium

Bien sûr, la communion de toutes les
Eglises particulières avec l'Eglise Catholique est une condition
nécessaire pour l'unité, mais pour cela il faut aussi dialoguer avec
eux.

Mon Credo m'enseigne l'existence d'une unique Eglise, et mon catéchisme me conforte dans cette croyance:

Et comme elle est la seule qui soit gouvernée par le Saint-Esprit, elle
est aussi la seule qui soit infaillible dans la Foi et dans la règle des
mœurs. Au contraire toutes les autres qui usurpent le nom d’Eglises
sont sous la conduite de l’esprit du démon, et tombent nécessairement
dans les plus funestes erreurs de doctrine et de morale.

http://catechisme.free.fr/cat1part1chap10.htm#_ftnref52

Quoi Invicta, ton "pape" collabore avec des sectes sataniques ??? en fait même la promotion ??? est en communion avec ??? Mais c'est un sataniste alors ?!

Pauvre Invicta.

+

JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Louis le Mar 04 Oct 2011, 9:54 am

gabrielle a écrit:La célébration du 500è anniversaire de la révolte de Luther par Ratzinger:

« Aujourd’hui le dialogue œcuménique ne peut plus être séparé de la réalité et de la vie dans la foi dans nos Églises sans leur causer de dommages. Nous tournons donc ensemble notre regard vers l’année 2017, qui nous rappelle l’année où fut affichée la thèse de Martin Luther sur les indulgences il y a cinq cents ans. En cette occasion, luthériens et catholiques auront l’opportunité de célébrer dans le monde entier une commémoration œcuménique commune, de lutter au niveau mondial pour les questions fondamentales, non pas — comme vous venez de le dire — sous forme d’une célébration triomphaliste, mais comme une profession commune de notre foi dans le Dieu Un et Trine, dans l’obéissance commune à notre Seigneur et à sa parole. Nous devons attribuer une place importante à la prière commune et à la prière intérieure adressées à notre Seigneur Jésus-Christ pour le pardon des torts réciproques et pour la faute relative aux divisions. L’échange réciproque sur l’évaluation des 1500 ans qui ont précédé la Réforme et qui nous sont donc communs, fait partie de cette purification de la conscience. »

Discours de Ratzinger à la délégation de l'Eglise Unie Evangélique Luthérienne Allemande. Lundi 24 janvier 2011 http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2011/january/documents/hf_ben-xvi_spe_20110124_chiesa-evang-luter_fr.html


Incroyable! Ils vont célébrer l'année des délires hérésiarques de Luther...

Ils sont plus luthériens que Luther lui-même.


« ... luthériens et catholiques auront l’opportunité de célébrer dans le monde entier une commémoration œcuménique commune...»

Ah oui ? ...et la proposition XVIII suivante condamnée par le Syllabus, qu’en font-ils ?


Proposition condamnée par le Syllabus a écrit:
XVIII. Le protestantisme n'est pas autre chose qu'une forme diverse de la même vraie religion chrétienne, forme dans laquelle on peut être agréable à Dieu aussi bien que dans l'Église catholique.


(Encycl. Nostis et Nobiscum, 8 décembre 1849.)


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12969
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Via Crucis le Mar 04 Oct 2011, 2:59 pm

Invicta a cité :

Quant l'obéissance à Notre-Seigneur que nous partageons avec les
luthériens, il ne peut s'agir que de cette parole du Christ « qu'ils
soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé
» (Jn 17, 21) parce qu'il est évident que la division des chrétiens est
en contradiction avec la vérité.


Mais les luthériens n'obéissent pas à Notre Seigneur Jésus-Christ ! Ils ont rejeté la prêtrise consacrée, rejeté les sacrements de l'Eglise, rejeté l'autorité du Vicaire de Christ l’Évêque de Rome, ils interprètent les Saintes Écritures selon leurs propres vues et désirs, ils ne supportent pas que l'on honore la Sainte Vierge Marie etc... De quelle obéissance s'agit-il donc ? Certainement pas envers Notre Seigneur Jésus-Christ ! Mais plutôt envers le Démon leur seigneur, qui leur est commun à Ratzinger et à tous ceux (hérétiques et schismatiques toutes dénominations confondues) qui ont quitté l'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Via Crucis le Mar 04 Oct 2011, 3:09 pm

Invicta a écrit :

Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

N'importe quoi ! Comme si Ratzinger se préoccupait de la doctrine catholique ! Il se préoccupe plus de faire avancer la mise en place d'un gouvernement mondial "qui fasse exécuter les lois" (dixit Ratzi dans une de ses encycliques/conférences)

JAMAIS AUCUN PAPE LEGITIME NE S'EST PREOCCUPE DU QU'EN DIRA-T-ON AU SUJET DE LA FOI CATHOLIQUE ! ILS N'ONT JAMAIS EU PEUR DE LA PROFESSER ET DE DIRE LES CHOSES "NOIR SUR BLANC".
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Mar 04 Oct 2011, 8:17 pm

Via Crucis a écrit:Invicta a écrit :

Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.

N'importe quoi ! Comme si Ratzinger se préoccupait de la doctrine catholique ! Il se préoccupe plus de faire avancer la mise en place d'un gouvernement mondial "qui fasse exécuter les lois" (dixit Ratzi dans une de ses encycliques/conférences)

JAMAIS AUCUN PAPE LEGITIME NE S'EST PREOCCUPE DU QU'EN DIRA-T-ON AU SUJET DE LA FOI CATHOLIQUE ! ILS N'ONT JAMAIS EU PEUR DE LA PROFESSER ET DE DIRE LES CHOSES "NOIR SUR BLANC".

Il faut arrêter de voir le diable jusque dans sa soupe. Bien sûr que Benoît XVI connaît fort bien la situation hérétique dans laquelle se trouve les luthériens. Ça n'empêche qu'il faille leur parler. Si vous croyez que le Pape leur offre un catholicisme de compromis sur la doctrine, vous vous trompez royalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Roger Boivin le Mar 04 Oct 2011, 10:08 pm

Invicta a écrit: Si vous croyez que le Pape leur offre un catholicisme de compromis sur la doctrine, vous vous trompez royalement.
2017, l'année de Luther? 80494 2017, l'année de Luther? 154224
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  JCMD67 le Mer 05 Oct 2011, 5:54 am

Notre panchrétien Invicta est incapable de réfuter ? Que je suis étonné ... Laughing

JCMD67 a écrit:
Invicta a écrit:
Chère Gabrielle,

Je trouve que vous avez un regard très endurci envers Benoît XVI et l'Église, mais je ne comprends peut être pas l'ampleur de votre désarroi face à ce que vous avez vécu en votre temps face à VII.


Un regard réaliste sur l'antipape Benoit XVI et sa secte conciliaire.

http://www.gloria.tv/?media=107726



La vérité fait mal, n'est-ce pas ?

Quant l'obéissance à Notre-Seigneur que nous partageons avec les
luthériens, il ne peut s'agir que de cette parole du Christ « qu'ils
soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé
» (Jn 17, 21) parcequ'il est évident que la division des chrétiens est
en contradiction avec la vérité.

Notre panchrétien ne connait manifestement pas la doctrine catholique, lui qui professe la division des chrétiens entre eux, mais cela n'est guère étonnant ...

Il est vrai, quand il s'agit de favoriser l'unité entre tous les chrétiens, certains esprits sont trop facilement séduits par une apparence de bien.
N'est-il pas juste, répète-t-on, n'est-ce pas même un devoir pour tous
ceux qui invoquent le nom du Christ, de s'abstenir d'accusations
réciproques et de s'unir enfin un jour par les liens de la charité des
uns envers les autres ? Qui donc oserait affirmer qu'il aime le Christ
s'il ne cherche de toutes ses forces à réaliser le voeu du Christ
lui-même demandant à son Père que ses disciples soient "un" (Joan. XVII,
21) ? Et de plus le Christ n'a-t-il pas voulu que ses disciples fussent
marqués et distingués des autres hommes par ce signe qu'ils
s'aimeraient entre eux: " C'est à ce signe que tous connaîtront que vous
êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres "
(Joan. XIII, 35) ?

Plaise à Dieu, ajoute-t-on, que tous les
chrétiens soient "un" ! Car par l'unité, ils seraient beaucoup plus
forts pour repousser la peste de l'impiété qui, s'infiltrant et se
répandant chaque jour davantage, s'apprête à ruiner l'Evangile.

Tels sont, parmi d'autres du même genre, les arguments que répandent et développent ceux qu'on appelle panchrétiens.
Et il s'en faut que ces panchrétiens soient peu nombreux et disséminés;
ils se sont, au contraire, multipliés en organisations complètes et ils
ont fondé des associations largement répandues, que dirigent, le plus
souvent, des non catholiques, quelles que soient leurs divergences en
matières de foi. Leur entreprise est, d'ailleurs, poursuivie si
activement qu'elle obtient en beaucoup d'endroits l'accueil de personnes
de tout ordre et qu'elle séduit même de nombreux catholiques
par l'espoir de former une union conforme, apparemment, aux voeux de
notre Mère la Sainte Eglise, laquelle, certes, n'a rien plus à coeur que
de rappeler et de ramener à son giron ses enfants égarés.


Mais
en fait, sous les séductions et le charme de ces discours, se cache une
erreur assurément fort grave, qui disloque de fond en comble les
fondements de la foi catholique.

Avertis par la conscience de notre charge apostolique de ne pas laisser circonvenir par des erreurs pernicieuses le troupeau du Seigneur, nous faisons appel, vénérables frères, à votre zèle pour prendre garde à un tel malheur.

etc ...

http://foicatholique.cultureforum.net/t2765-sspie-xi-encyclique-mortalium-animos?highlight=mortalium

Bien sûr, la communion de toutes les
Eglises particulières avec l'Eglise Catholique est une condition
nécessaire pour l'unité, mais pour cela il faut aussi dialoguer avec
eux.

Mon Credo m'enseigne l'existence d'une unique Eglise, et mon catéchisme me conforte dans cette croyance:

Et comme elle est la seule qui soit gouvernée par le Saint-Esprit, elle
est aussi la seule qui soit infaillible dans la Foi et dans la règle des
mœurs. Au contraire toutes les autres qui usurpent le nom d’Eglises
sont sous la conduite de l’esprit du démon, et tombent nécessairement
dans les plus funestes erreurs de doctrine et de morale.

http://catechisme.free.fr/cat1part1chap10.htm#_ftnref52

Quoi Invicta, ton "pape" collabore avec des sectes sataniques ??? en fait même la promotion ??? est en communion avec ??? Mais c'est un sataniste alors ?!

Pauvre Invicta.

+

JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  gabrielle le Mer 05 Oct 2011, 8:38 am

Invicta a écrit:
ROBERT. a écrit:.
Bonjour Invicta : vous dites que S.S. Pie XI est un prédécesseur de Ratzinger. Je le voudrais bien mais pour l’être il faudrait que la doctrine de Ratzinger soit en continuité avec celle de S.S. Pie XI, ce qui n’a pas été prouvé encore.

Bonjour Robert,

Tout simplement parceque S.S. Benoît XVi évite le faux prétexte qu'il faut beaucoup considérer davantage ce qui nous unit que ce qui nous sépare, et ainsi nourrir un indifférentisme crasse. Benoît XVI prend le soin d'éviter que la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des luthériens, au point que la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable soit comme obscurci.


http://messe.forumactif.org/t3343-les-veritables-principes-de-l-oecumenisme#64380

Quant à la méthode à suivre dans ce travail, les 693 évêques eux-mêmes prescriront ce qu'il faut faire, ce qu'il faut éviter, et ils exigeront que tous se conforment à leurs prescriptions. Ils veilleront de même à ce que, sous le faux prétexte qu'il faut beaucoup plus considérer ce qui nous unit que ce qui nous sépare, on ne nourrisse pas un dangereux indifférentisme, surtout chez ceux qui sont moins instruits des questions théologiques et dont la pratique religieuse est moins profonde. On doit éviter, en effet, que dans un esprit que l'on appelle aujourd'hui irénique, la doctrine catholique, qu'il s'agisse de dogme ou de vérités connexes, ne soit elle-même, par une étude comparée et un vain désir d'assimilation progressive des différentes professions de foi, assimilée ou accommodée en quelque sorte aux doctrines des dissidents, au point que la pureté de la doctrine catholique ait à en souffrir ou que son sens véritable et certain en soit obscurci.


Ce que vous placez dans la bouche de Ratzinger, viens de Pie XII, Ratzinger ne s'exprime ainsi, et la forme d'oecuménisme qu'il propage ,comme la pestilence, est fermement condamné par la Sainte Église...

L'Église Catholique, n'a rien à recevoir des sectes et elle ne s'enrichit pas d'elles.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Via Crucis le Mer 05 Oct 2011, 10:17 am

Chère Invicta,

En écrivant à Gabrielle, vous dites :

Chère Gabrielle,

Je trouve que vous avez un regard très endurci envers Benoît XVI et l'Église, mais je ne comprends peut être pas l'ampleur de votre désarroi face à ce que vous avez vécu en votre temps face à VII.

Mais vous rendez-vous seulement compte de ce que vous écrivez ?

En écrivant cela, vous accusez les Papes légitimes de l'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique d'avoir "un regard très endurci" envers les schismatiques et hérétiques toutes dénominations confondues !

Vous oubliez que les Luthériens sont SORTIS de l'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique ! Ils ont quitté en suivant Luther l'UNITE SAINTE FONDEE PAR NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST ! Ils sont EXCOMMUNIES !

Benoît XVI par le fait même qu'il veuille réhabiliter celui qui a écrit des horreurs sur la Vierge Marie est en rupture avec tous les Saints Papes légitimes catholiques !!!

M'enfin ! Réveillez-vous ma belle !!

Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  Invité le Jeu 06 Oct 2011, 11:55 pm

gabrielle a écrit:


Ce que vous placez dans la bouche de Ratzinger, viens de Pie XII, Ratzinger ne s'exprime ainsi, et la forme d'oecuménisme qu'il propage ,comme la pestilence, est fermement condamné par la Sainte Église...

L'Église Catholique, n'a rien à recevoir des sectes et elle ne s'enrichit pas d'elles.


Chère Gabrielle,

Il n'est pas question de s'enrichir d'elles, mais il s'agit pluôt qu'elle se joignent à nous comme le demandait Pie XI dans son Encyclique:


« Contre le violent effort de la puissance des ténèbres pour arracher des cœurs des hommes l’idée même de Dieu, Nous espérons beaucoup qu’aux chrétiens viendront se joindre tous ceux – et ils forment la plus grande partie de l’humanité – qui croient que Dieu existe et qui l’adorent. ».

Pie XI s'addresse ici aux réformés n'est-ce pas, et que dit-il des réformés ? Il dit qu'ils CROIENT EN DIEU, et qu'ils l'ADORENT.

Je vous pose la question. Peut-on croire et adorer le vrai Dieu tout en étant schismatique et hérétique ?

Vous voyez pas que le Pape fait bien en cherchant la prière qui s’adresse au Père céleste qui est le Père de tous les hommes; la prière qui est l’expression commune des sentiments de famille, de cette grande famille qui s’étend au-delà des frontières de tous les pays, de tous les continents.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  JCMD67 le Ven 07 Oct 2011, 5:22 am

Donc notre panchrétien et hypocrite Invicta est incapable de réfuter nos arguments ? clown
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

2017, l'année de Luther? Empty Re: 2017, l'année de Luther?

Message  gabrielle le Sam 08 Oct 2011, 8:12 am

Invicta a écrit:Je vous pose la question. Peut-on croire et adorer le vrai Dieu tout en étant schismatique et hérétique ?
Et moi, je vous demande, peut-croire et adorer le vrai Dieu tout en étant bouddhiste, taoiste, shintoiste, hindouiste etc... comme cela c'est vu à Assise sous la prestation magistrale de Wojtyla qui les invita tous à prier leur dieux pour la paix.

Un acte d'apostasie incroyable.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum