Politiquement incorrect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Politiquement incorrect

Message  ATexia le Ven 28 Jan 2011, 7:54 pm

avatar
ATexia

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 25/01/2011

http://club.doctissimo.fr/atexia/video/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  ROBERT. le Ven 28 Jan 2011, 8:26 pm

.

Les très belles images du fœtus humain nous montrent qu’il s’agit bel et bien d’un être humain, avec une âme immortelle créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, et non d’un vulgaire amas de cellules comme les bouchers avorteurs tentent de nous le faire croire !!

Les Intrus, Ratzi et les autres apostats, ayant balancé eux aussi le catholicisme, ne croient plus à rien et s’ils font semblant de croire à pro-vie, c’est un leurre, car ils croient aussi à pro-ivg, à l’homosexualité, etc.

Que dire alors de nos démo(n)crates, entre autres, ayant balancé par-dessus bord la religion catholique depuis longtemps, et véritables courroies de transmission des Intrus, ayant les mêmes "valeurs" si on peut dire…?


.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  Monique le Ven 28 Jan 2011, 9:08 pm

La voix des innocents...


Un bébé avorté parle...Sad

Aujourd'hui, maman m'a fait mourir, parce qu'elle n'a pas voulu de moi et pourtant moi je l'aimais déjà avec mon innocent petit cœur. Elle m'a égoïstement ravi ma part de vie. Elle m'a assassiné, étranglé, sacrifié, avorté. Elle m'a fait subir d'atroces douleurs. Elle m'a broyé ma vie et m'a empêché de voir le jour. Elle m'a fait ce qu'on ne lui avait pas fait. Elle a eu le droit de naître, de vivre. Pourquoi pas moi ? Qu'aurais-je fait à ma mère pour qu'elle me haïsse à tel point ?

Ma propre mère m'a trahi. Elle m'a livré à un bourreau, à un cupide et méchant docteur qui n'a pas considéré ma vie. Il m'a violemment, cruellement et diaboliquement attaqué dans le ventre de ma mère. Je me débattais et me contorsionnait pour ne pas être atteint par son instrument tranchant. Mais j'étais dans l'impossibilité de fuir. Désespéré, j'ai renversé ma tête vers l'arrière et j'ai ouvert ma bouche toute grande pour crier. Mon cri était silencieusement bruyant et assourdissant.

C'était un ''au secours'', mon cri d'appel au secours. Mes ennemis étaient si puissants et méchants. J'ai été progressivement démembré et aspiré par une machine. D'abord, mon épine dorsale puis ma jambe ont été déchiquetés. Tout mon corps était aspiré mais il restait ma tête qui été plus grosse que le tube à succion de mon assassin. Il saisit une pince pour prendre ma tête et ensuite l'écrasa. Les morceaux sont enfin aspirés par l'horrible machine. Je suis une victime, un enfant massacré, étranglé, morcelé.

Mon sang a été répandu. Ma mère est heureuse et le docteur aussi. Ma mère a réussi à se débarrasser de moi et le docteur a gagné de l'argent. Et moi je suis une victime, un mort prématuré. Que mes tueurs ne pensent pas que c'est fini. Mon créateur leur demandera compte de ma vie, de mon sang. Ils m'ont secrètement avorté mais cela fut un scandale bruyant au ciel pour leur crime odieux .
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  ROBERT. le Ven 28 Jan 2011, 10:05 pm

Monique a écrit:La voix des innocents...


Un bébé avorté parle...Sad

Aujourd'hui, maman m'a fait mourir, parce qu'elle n'a pas voulu de moi et pourtant moi je l'aimais déjà avec mon innocent petit cœur. Elle m'a égoïstement ravi ma part de vie. Elle m'a assassiné, étranglé, sacrifié, avorté. Elle m'a fait subir d'atroces douleurs. Elle m'a broyé ma vie et m'a empêché de voir le jour. Elle m'a fait ce qu'on ne lui avait pas fait. Elle a eu le droit de naître, de vivre. Pourquoi pas moi ? Qu'aurais-je fait à ma mère pour qu'elle me haïsse à tel point ?

Ma propre mère m'a trahi. Elle m'a livré à un bourreau, à un cupide et méchant docteur qui n'a pas considéré ma vie. Il m'a violemment, cruellement et diaboliquement attaqué dans le ventre de ma mère. Je me débattais et me contorsionnait pour ne pas être atteint par son instrument tranchant. Mais j'étais dans l'impossibilité de fuir. Désespéré, j'ai renversé ma tête vers l'arrière et j'ai ouvert ma bouche toute grande pour crier. Mon cri était silencieusement bruyant et assourdissant.

C'était un ''au secours'', mon cri d'appel au secours. Mes ennemis étaient si puissants et méchants. J'ai été progressivement démembré et aspiré par une machine. D'abord, mon épine dorsale puis ma jambe ont été déchiquetés. Tout mon corps était aspiré mais il restait ma tête qui été plus grosse que le tube à succion de mon assassin. Il saisit une pince pour prendre ma tête et ensuite l'écrasa. Les morceaux sont enfin aspirés par l'horrible machine. Je suis une victime, un enfant massacré, étranglé, morcelé.

Mon sang a été répandu. Ma mère est heureuse et le docteur aussi. Ma mère a réussi à se débarrasser de moi et le docteur a gagné de l'argent. Et moi je suis une victime, un mort prématuré. Que mes tueurs ne pensent pas que c'est fini. Mon créateur leur demandera compte de ma vie, de mon sang. Ils m'ont secrètement avorté mais cela fut un scandale bruyant au ciel pour leur crime odieux .


Très beau texte Monique ! Merci. Sad
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31848
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  ATexia le Sam 29 Jan 2011, 3:57 am

Jusqu'à il y a peu, la guerre ce faisait entre ceux qui pensaient que l'embryon ou le foetus était une vie et ceux qui pensaient qu'il ne l'était pas.

Aujourd'hui une nouvelle défense voit le jour chez les partisants de la mort:

<< Mais bien sûr que l'embryon et le foetus sont une vie... N'êtes-vous pas prêt à tuer pour défendre votre cause ? >>(En l'occurence ici celle du droit à l'avortement.)

Un nouveau genre de malades mentaux affirment donc qu'ils tuent, mais que c'est un moindre mal car pire est celui de devoir assumer un enfant qu'on ne voulait pas...
avatar
ATexia

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 25/01/2011

http://club.doctissimo.fr/atexia/video/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  gabrielle le Sam 29 Jan 2011, 9:12 am

@Monique..

Magnifique ce texte..


@ATexia.

Dans une société sans foi ni loi, il est normal que les indésirables disparaissent, tout étant basé sur les libertés individuelles de chacun.

la liberté a franchi un pas terrible, celui d'attaquer la liberté de l'autre et l'avortement en est le fruit.

Ils disent souvent les avorteurs avortons, que l'enfant n'est pas viable sans sa mère, mais un enfant qui vient au monde sera viable quand sans sa mère? Si elle le laisse dans un coin de la maison il mourra car sans aide il ne peut vivre.

Alors que nos tueurs nous disent donc, à quel l'âge un enfant est viable de façon complètement indépendante d'une autre personne.

Qu'ils laissent donc tomber leur masque, pourquoi pousser les hauts cris, lorsqu'une femme commet un infanticide, quoi ! ce bébé de 6 mois qu'elle a laissé mourir de faim ou étouffé dans un sac de plastique, il n'était pas viable sans sa mère.

Les votes et la soif du pouvoir ont changés les politiciens en meurtrier.

Dieu a donné à l'homme la science, comme en fait foi les très belles images de votre vidéo... l'homme au lieu de rendre grâce à Dieu, se sert de ces dons pour l'outrager, Dieu est le seul maitre de la vie et de la mort, son châtiment n'en sera que plus terrible ,car c'est en pleine lumière que ces hommes agissent.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politiquement incorrect

Message  Diane le Sam 29 Jan 2011, 10:09 am

Nous en sommes rendus que l'on félicite ceux qui ont le "courage" de faire des IVG retardés, et à déploré le nombre trop limité d'avorteurs.

On oublie les principes fondamentaux défendant tout avortement.

L'inviolabilité de la vie humaine est un principe de base de la sécurité de la vie en société.

Tout être humain, même l'enfant dans le sein de sa mère, tient le droit à la vie immédiatement de Dieu, et non des parents ou de quelque société ou autorité humaine.

La loi de Dieu est indéfectible : " Non occides, Tu ne tueras point." Ceci est au-dessus de toute loi humaine, et de toute indication médicale, eugénique, sociale, économique, morale, qui puisse disposer directement ou délibérément d'une vie innocente même pour un but qui n'est pas illégitime. C'était la pensée de l'Église, c'était la pensée de Pie XII.

D'autre part le médecin doit défendre la loi du respect de la vie contre les attaques de l'égoïsme et des instincts pervers.

Où sont-ils donc ces Tartarin de Tarascon,

ces Don Quichotte,

ces pourchasseurs de mythes,

ces protecteurs de la nature,

ces défenseurs d'animaux, des plus petits aux plus féroces,

ces protagonistes d'héros anciens,

ces pourfendeurs de la vérité pour défendre le massacre de ces innocents ?

Pendant ce temps, dans le monde, des millions des plus démunis, des créatures sont opprimées et personne (ou si peu) ne s'oppose à ce massacre.

Pourtant la résistance à l'oppression est un des devoirs du citoyen…

Les fœtus sont détruits par millions.

On dit souvent : "Dieu est mort", car s'il était vivant il punirait immédiatement ceux qui commettent de tels crimes. (Dieu leur "couperait les bras" comme on fait dans certains pays pour les voleurs)

Dieu n'est pas mort, mais il est très patient. Sur la terre, sa miséricorde prédomine sur sa justice. À l'heure du jugement, ce sera sa justice, et cela est infinie et indéfectible.

On récoltera ce que nous aurons semé. Ceux qui ont rejeté les lois divines sur la terre, Dieu les rejettera bien loin de lui, là où il y aura des pleurs et des grincements de dents pour l'éternité.

Que Dieu vous vienne en aide !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum