Mgr French ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  Diane le Sam 22 Jan 2011, 11:42 am

DE : http://prieurenotredamedelumieres.blog4ever.com/blog/articles-cat-336540-470002-a_l_attention_des_visiteurs_de_ce_blog_.html


(…)Nous avons obtenu pendant un certain temps la protection de Mgr Michael Philip French( Canonici Regulares Sancti Augustini) de l'Angleterre( depuis Août 2009). Mais n'étant pas disponible pour galvaniser nos ouailles et pour d'éventuelles ordinations de nos frères, et suite à quelques calomnies de prêtres qui voulaient se rattacher à lui et qui tout de suite s'étaient mis à juger notre oeuvre, il est revenu sur ses engagements. Depuis le début de l'année 2010, nous sommes donc sans juridiction ecclésiastique et fonctionnons comme une congrégation catholique indépendante jusqu'à ce que notre situation redevienne régulière. Notre oeuvre semble donc pour beaucoup non canonique; mais ce qui est le plus important actuellement c'est que nous demeurions vraiment catholiques.

Localement, nous évoluons de façon restreinte et nous sommes plutôt difficile d'accès. Nous vivons du fruit du travail de nos mains et nous vivons d'ailleurs très pauvrement. Malgré cela, nous ne comptons en aucun cas changer notre spiritualité, ni nous mettre ensemble avec des gens qui n'ont pas véritablement embrassé la fois catholique dans son entièreté.

Ce n'est pas ce que vous recherchiez j'imagine, mais nous n'avons pas peur de nous présenter à vous. Notre position théologique est celle du sédéprivationisme ou plus précisément nous adhérons à la thèse de Cassiciacum qui voit en l'autorité actuelle de l'Eglise, non pas l'authentique successeur de Saint Pierre, mais un usurpateur, un pape en puissance, un pape visible, qui n'a plus malheureusement en lui l'essence, l'assistance Divine, si jamais il l'a possédé un jour. Donc, Rome est occupé par un pape matériel, non formel. Nous disons en latin" papa materialiter non formatiler." Cela n'est pas une thèse sédévacantiste, mais une solution prudente pour éviter d'atteindre les extrêmes et sombrer au conclavisme que nous réprouvons et auquel nous n'adhérons pas. Nous prions pour le pape en tant que homme qui a besoin de la grâce de Dieu pour se convertir et renier les idées modernes. Nous pensons qu'il pourrait bien redevenir un pape pleinement s'il reniait les idées de Vatican II pour revenir totalement à la foi catholique. Sinon, nous prions le Seigneur au cas où une marche arrière serait impossible, de délivrer son Eglise du mal qu'il pourrait lui causer. En aucun cas pourtant, nous ne citons son nom dans le canon de la messe, car cela serait alors sacrilège: ce serait dresser un autel contre un autre autel, ou alors une adhésion formelle à ses hérésies. Nous restons simplement NON UNA CUM, c'est- à- dire Catholiques et non unis aux hérésies et aux hérésiarques de ce temps. Nous ne sommes donc pas unis à l'Eglise Catholique Moderne donc le chef est Bénoît XVI actuellement. "Car il vaut mieux obéir à Dieu qu'aux hommes".C'est Dieu que nous servons et pour qui nous traversons ces étapes difficiles. Mais ni la famine, ni les persécutions, ni les difficultés ne peuvent nous faire renier notre foi catholique. Nous serons fidèles jusqu'à la mort.

Diane

Nombre de messages: 5427
Date d'inscription: 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  roger le Sam 22 Jan 2011, 2:06 pm

Je vois que ces gens semblent très sincères ( mais ce n'est pas un critère).

Un hic : " Mgr" Thuc.

Un autre hic : La thèse Matérialiter/formaliter.

roger

Nombre de messages: 7334
Date d'inscription: 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  gabrielle le Sam 22 Jan 2011, 2:12 pm

roger a écrit:Je vois que ces gens semblent très sincères ( mais ce n'est pas un critère).

Un hic : " Mgr" Thuc.

Un autre hic : La thèse Matérialiter/formaliter.

hic +hic = affraid

gabrielle

Nombre de messages: 14544
Date d'inscription: 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  JP B le Sam 22 Jan 2011, 3:27 pm

roger a écrit:Je vois que ces gens semblent très sincères ( mais ce n'est pas un critère).

Un hic : " Mgr" Thuc.

Un autre hic : La thèse Matérialiter/formaliter.
gabrielle a écrit:
roger a écrit:Je vois que ces gens semblent très sincères ( mais ce n'est pas un critère).

Un hic : " Mgr" Thuc.

Un autre hic : La thèse Matérialiter/formaliter.

hic +hic = affraid
Je vois que ces gens sont très sujets aux jugements téméraires (et c'est un critère !...).

Un hic : Le rejet "a priori" de tout Mgr Thuc.

Un autre hic : Le rejet de la thèse Matérialiter/formaliter.

hic +hic = affraid

JP B

Nombre de messages: 527
Date d'inscription: 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  roger le Sam 22 Jan 2011, 3:36 pm

JP B a écrit:
Je vois que ces gens sont très sujets aux jugements téméraires (et c'est un critère !...).

Ah bon ! un jugement téméraire ! ..

Prouvez-le !

roger

Nombre de messages: 7334
Date d'inscription: 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  roger le Sam 22 Jan 2011, 4:01 pm

En attendant :

Spoiler:
Posté le: Lundi 20 Juillet, 2009 8:45 Sujet du message:

<table align="center" border="0" cellpadding="3" cellspacing="1" width="90%"><tr> <td>Citation:</td> </tr> <tr> <td class="quote">
Revue Sub Tuum Praesidium, n° 31-32 d'Octobre 1992, p. 9s





UNE DOUBLE LIGNÉE SCHISMATIQUE EXPRESSÉMENT CONDAMNÉE PAR LA SAINTE EGLISE



Ayant à traiter dans la rubrique suivante de collusions multiples des "guérardo-thucistes" avec des sectes schismatiques, il convient, à la fois pour mieux les mettre en lumière et pour en souligner davantage la gravité, de connaître l'origine de ces sectes expressément condamnées par la Sainte Eglise en leur source empoisonnée et sacrilège.





I) Un pseudo-évêque "vieux catholique" nommément excommunié par le Pape Saint Pie X :





Les deux
branches schismatiques avec lesquelles communiquent directement les
"guérardo-thucistes" sont issus d'un même homme, qualifié par le Pape
Saint Pie X de "pseudo-évêque", que le saint Souverain Pontife a
expres­sément et nominalement excommunié par un décret du 11/2/ 1911
, dont voici les termes :



"Arnold Harris Mathew... et tous ceux
qui ont apporté aide, conseil ou soutien à son crime néfaste, de par
l'autorité du Dieu Tout-Puissant, Nous, par le présent décret, les
excommunions, anathématisons, et ordonnons et déclarons solennellement
qu'ils soient séparés de la communion de l'Eglise et tenus pour
schismatiques, et qu'ils soient évités par tous les Catholiques."






2) Origine janséniste du "sacre" de ce "pseudo-évêque" :





Autrefois prêtre catholique, Mathew fit partie des Catholiques qui
refusèrent le dogme de l'infaillibilité pontificale, solennellement
défini et proclamé lors du Concile du Vatican (I), et se groupèrent en une nouvelle dissidence schismatique qui se donna le nom de "vieux catholiques".



N'ayant point d'Evêques pour assurer leur survie en tant que corps
clérical, plusieurs prêtres "vieux catholiques", dont Mathew, eurent
recours à la secte d'origine janséniste et régaliste d'Utrecht
, laquelle niait depuis son origine la vérité de foi de l'infaillibilité pontificale en matières de Foi et de Moeurs.





Or voici quelle est la composition de cette lignée, depuis son origine janséniste jusqu'à Mathew.



La source empoisonnée de la lignée
janséniste est un évêque in partibus de...Babylone !, Dominique Varlet,
sacré en 1718 à Paris par Mgr. Jacques Guyon de Montignon.



Ce Varlet refusa d'accepter la condamnation des hérésies jansénistes,
portée par le Pape Clément XI dans la Bulle Unigenitus du 8/9/1713. Il
rejoignit d'autres rebelles jansénistes, à savoir les chanoines du
Chapitre d'Utrecht.



Ceux-ci firent en effet appel à lui pour sacrer celui d'entre eux qu'ils
avaient illégitimement élu "évêque" le 27/4/1723 contre l'avis du Pape,
après avoir repoussé en 1720 le pro-vicaire apostolique nommé par Rome.




Ainsi fut sacré par Varlet le 15/10/1724 Cornélius Steenoven.




Le Pape Benoit XIII déclara "nulle et de nul
effet l'élection, et le sacre illégitime et sacrilège", le 23/2/ 1725,
et frappa Varlet et Steenoven de suspens a divinis.




Dès le 3/4/1725 Steenoven fut appelé au
jugement du Dieu Tout-Puissant ! Le Seigneur fit encore la grâce, à ces
révoltés de plus en plus obstinés, de rappeler à son jugement à brève
échéance les deux premiers successeurs que Varlet avait été conduit à
donner à Steenoven : Varlet sacra criminellement Jean Barchman le
30/9/1725, puis Théodore Van der Croon le 28/10/1734.



Enfin, le 18/10/1739, il sacra Pierre-Jean Meindaerts, par qui la lignée schismatique d'Utrecht se propagea comme suit :



Meindaerts "sacre" le 11/7/1745 Jean Van Stiphout, qui "sacre" le
7/2/1768 Michel Van Nieuwenhuizen, qui "sacre" le 25/6/1778 Adrien
Brokman, qui "sacre" le 5/7/ 1797 Jean-Jacques Van Rhyn, qui "sacre" le
7/11/1805 Chesberg de Jong, qui "sacre" le 24/4/1814 Willibrord Van Os,
qui "sacre" le 22/4/1819 Jean Bor, qui "sacre" le 1/6/ 1825 Jean Van
Santen, qui "sacre" le 17/7/1854 Heykamp, qui "sacre" le 11/8/1873
Gaspard-Jean Runkel, qui "sacre" le 11/5/1892 Gérard Gul comme
"Archevêque" janséniste d'Utrecht, celui-ci étant le "consécrateur" de
Mathew.






Ce fut donc le 11e. successeur de Meindaerts
dans la lignée schismatique d'Utrecht, Gérard Gul, qui "sacra" le
28/4/1908, assisté de ses deux suffragants et de "l'évêque vieux
catholique" de Bonn, Arnold Harris Mathew comme "évêque vieux catholique
régionnaire d'Angleterre".



Mathew, après sa dissidence du clergé catholique, s'était "marié" entretemps.





Mathew "consacra" peu après deux autres prêtres concubins du clergé de
Nottingham, devenus comme lui "vieux catholiques". Tous trois, ainsi que
leurs souteneurs, furent excommuniés par le Pape S.Pie X dans le décret
précité du 11/2/1911.






3) Première branche de la lignée schismatique issue de ce "pseudo-évêque" :





La principale communauté schismatique avec laquelle communiquent les "guérardo-thucistes", le groupe "vieux catholique" de Spokane (Etats-Unis), se rattache directement à ce "pseudo-évêque" nommément condamné par Saint Pie X.





En ce qui concerne cette communauté schismatique américaine, nous
citerons surtout la démonstration de M. l'abbé Clarence Kelly, publiée
dans sa revue : "The Bulletin" (1 et 9/1991).



Prêtre américain ordonné par Mgr. Lefebvre dans les années 70, l'abbé
Kelly a quitté la FSSPX il y a près de 10 ans entre autres par

refus d'adopter les rubriques de "Jean 23"...





"L'église Tridentine de Rite Latin fut une secte quand elle fut fondée. Elle demeure telle à présent.



1. Elle fut une secte schismatique : La
fondation de cette secte a été effectuée par un laie nommé Francis
Schuckardt et par un évêque Vieux Catholique marié, du nom de Daniel Q.
Brown.




Ces deux hommes tiennent leurs consécrations épiscopales du "pseudo-évêque"Arnold Harris Mathew.




Mathew fut un ancien prêtre catholique, qui fut lui-même consacré par un évêque Vieux Catholique."



(En fait, par un évêque schismatique janséniste, G.Gul, assisté par
"l'évêque vieux catholique" de Bonn. Ce dernier est probablement aussi
d'origine janséniste. La lignée d'Utrecht a en effet fait cause commune
avec les "vieux catholiques" et a mis sous le boisseau le nom partout
infamant de "jansénistes". Ils se nomment eux-mêmes depuis "Vieille
Eglise Catholique", et les autres : "Eglise Vieille Catholique". La
différence étant plus que minime. Or,le 11/8/1873 le janséniste Heykamp
"sacre" un confrère précisément à Bonn, nommé Reinkens.)



"Puis Mathew en a sacré plusieurs à son tour.
En raison de ces consécrations, il fut excommunié par le Pape S.Pie X.
S. Pie X a déclaré que les sacres effectués par Mathew étaient "un crime
sacrilège".



Il nomme Mathew un "pseudo-évêque", et il excommunie avec lui "tous ceux
qui ont aidé, conseillé ou consenti à son crime néfaste"(S. Pie X,
11/2/1911)."
(The Bulletin 1/1991, p.2)





1°) Divers maillons de cette première branche :





"Or le propre "document sur la validité des
saints Ordres" de l'Eglise Tridentine de Rite Latin révèle que les
ordres reçus par Schuckardt découlent de Mathew.




Il déclare que Arnold Harris Mathew consacra Prince de

Landes-Berghes et de Rache en 1912." (En fait : le19/6/1913.)



"De Rache consacra à son tour Carmel Henry Carfora en 1916

Carfora consacra Hubert A. Rogers en 1941. Rogers consacra Daniel. Q.
Brown en 1969. Et Brown ordonna Francis Schuckardt en octobre 1971 et le
consacra le mois suivant.




Les faits sont clairs : depuis Mathew, en
passant par de Rache, Carfora, Rogers et Brown, jusqu'à Schuckardt, il
s'agit d'une lignée ininterrompue de pseudo-évêques schismatiques. Telle
est l'origine de l'Eglise Tridentine de Rite Latin...



Le décret de S.Pie X est une indication suffisante sur le jugement même
de l'Eglise en ce qui concerne ceux qui communiquent avec les sectes
Vieux Catholiques.



Les paroles de S.Pie X sont aussi claires que son action fut décisive.
Regarder les descendants de cet Arnold Harris Mathew différemment que ne
l'a fait S.Pie X pour Mathew lui-même, c'est déconsidérer S.Pie X."(The
Bulletin, 1/1991 p.2s.) "Saint Pie X a parlé. La cause est terminée. Le
cas est clos."(id. 9/1991, p.7)





"L'institution, connue maintenant sous le nom de communauté du Mont S. Michel (à Spokane, Etat de Washington) [1], a été fondée en 1971 sous le nom d'Eglise Tridentine de Rite Latin
par Francis Schuckardt, lequel a été ordonné prêtre et sacré évêque par
Daniel Brown,un laic catholique qui a quitté l'Eglise Catholique pour
être sacré évêque par et pour une secte schismatique et hérétique,
l'Eglise Vieille Catholique.



L'histoire du groupement Eglise Tridentine - Mt. S. Michel fut marquée
par divers scandales, qui ont abouti en 1984 à l'expulsion de Francis
Schuckardt par plusieurs prêtres du Mt. S. Michel.




A partir de 1985, les prêtres, qui ont gardé le contrôle de la
communauté dite du Mt.S. Michel, ont rompu leur image publique de
dépendance à Schuckardt, et se sont
affiliés à des hommes qui ont été sacrés dans la lignée Thuc, à savoir
d'abord Georges Musey, et à présent Robert Mc.Kenna."
(The Bulletin, 1/1991, p.2)



[1] Connue à présent sous le nom de CMRI, ou Communauté de Marie-Reine Immaculée.



</td> </tr></table>



Ces faits sont on ne peut plus clairs pour tous ceux qui veulent regarder cette triste réalité en face.



Et leur conséquence ne l'est pas moins :



<table align="center" border="0" cellpadding="3" cellspacing="1" width="90%"><tr> <td>Citation:</td> </tr> <tr> <td class="quote">
« Les actes relatifs au pouvoir d'ordre, posés par ces ecclésiastiques, même s'ils sont valides



- à supposer que la consécration qu'ils ont reçue ait été valide -



sont gravement illicites, c.à.d. peccamineux et sacrilèges.»




(Pie XII, Encyclique Ad Apostolorum Principis, du 29/6/1958 )


</td></tr></table>

roger

Nombre de messages: 7334
Date d'inscription: 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  JP B le Sam 22 Jan 2011, 4:10 pm

roger a écrit:
JP B a écrit:
Je vois que ces gens sont très sujets aux jugements téméraires (et c'est un critère !...).

Ah bon ! un jugement téméraire ! ..

Prouvez-le !
roger a écrit:Un hic : " Mgr" Thuc.

  1. Les guillemets autour du titre de "Mgr", pour Mgr Thuc, prouve que vous mettez en doute sa qualité d'Évêque consacré le 4 mai 1938 sous Pie XI !
    Prouvez que "Mgr" Pierre Martin Ngô Dinh Thuc n'est pas Évêque.
    En attendant, voilà un premier jugement téméraire...

  2. Par votre expression, "Un hic : " Mgr" Thuc, vous laissez entendre que TOUT Mgr Thuc est pour vous, a priori, un "hic"...
    Prouvez que TOUT Mgr Martin Ngô Dinh Thuc est un "hic".
    En attendant, c'est là un deuxième jugement téméraire !
    Et votre citation XXX [de] Zins ne change rien quant à dire que TOUT Mgr Martin Ngô Dinh Thuc soit ou non un "hic"...

roger a écrit:Un autre hic : La thèse Matérialiter [sic] /formaliter.
Prouver que la thèse basée sur la distinction thomiste entre la matière et la forme, distinction appliquée au Pape par St Robert BELLARMIN et mise en relief de nos jours, avec la situation actuelle, par Mgr GUÉRARD DES LAURIERS, théologien particulier du Pape Pie XII, est un "hic".
En attendant, voici un troisième jugement téméraire !...

Que voulez-vous que je prouve en plus ? Very Happy

JP B

Nombre de messages: 527
Date d'inscription: 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  roger le Sam 22 Jan 2011, 5:04 pm

JP B a écrit:

Que voulez-vous que je prouve en plus ? Very Happy

Que vous avez toujours raison et que vous ne vous trompez jamais. Very Happy

roger

Nombre de messages: 7334
Date d'inscription: 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  JP B le Sam 22 Jan 2011, 5:10 pm

roger a écrit:
JP B a écrit:

Que voulez-vous que je prouve en plus ? Very Happy

Que vous avez toujours raison et que vous ne vous trompez jamais. Very Happy
Ça, c'est impossible car, même si là, contre vous, en l'occurrence j'ai raison et ne me trompe pas, je suis fort loin d'avoir toujours raison et je me trompe souvent ! (Mais je ne vous dirai pas où ni comment...) Laughing Very Happy

JP B

Nombre de messages: 527
Date d'inscription: 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  gabrielle le Sam 22 Jan 2011, 5:14 pm

roger a écrit:
JP B a écrit:

Que voulez-vous que je prouve en plus ? Very Happy

Que vous avez toujours raison et que vous ne vous trompez jamais. Very Happy

ça va être difficile à prouver... comme pour nous tous. Laughing

Pour Mgr Thuc, il est vrai que son épiscopat lui a été donné par l'Église.

Cependant, les " " je les comprends, car avec les frasques des dernières années de sa vie... il est assez difficile de le considérer dans le sens du terme mon seigneur N'a-t-il pas été un des plus modernos à V2

Pour le Père Guérard, ne reconnaissant pas les sacres illégitimes, je ne vois pas pourquoi il serait mon seigneur...

Alors, les jugements téméraires... !!!!!

gabrielle

Nombre de messages: 14544
Date d'inscription: 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  JP B le Sam 22 Jan 2011, 5:17 pm

Les jugements sont maintenus téméraires et, pour "le Père Guérard", cela en fait un quatrième !...

JP B

Nombre de messages: 527
Date d'inscription: 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  gabrielle le Sam 22 Jan 2011, 5:28 pm

JP B a écrit:Les jugements sont maintenus téméraires et, pour "le Père Guérard", cela en fait un quatrième !...

Dois-je vous faire souvenir, pour qu'un jugement soit téméraire, il doit être sans fondement...

gabrielle

Nombre de messages: 14544
Date d'inscription: 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  JP B le Sam 22 Jan 2011, 5:31 pm

gabrielle a écrit:
JP B a écrit:Les jugements sont maintenus téméraires et, pour "le Père Guérard", cela en fait un quatrième !...

Dois-je vous faire souvenir, pour qu'un jugement soit téméraire, il doit être sans fondement...
Ils ont en effet des fondements erronés car partiaux (incomplets) et partiaux (partisans) !

JP B

Nombre de messages: 527
Date d'inscription: 06/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  gabrielle le Sam 22 Jan 2011, 5:37 pm

JP B a écrit:
gabrielle a écrit:
JP B a écrit:Les jugements sont maintenus téméraires et, pour "le Père Guérard", cela en fait un quatrième !...

Dois-je vous faire souvenir, pour qu'un jugement soit téméraire, il doit être sans fondement...
Ils ont en effet des fondements erronés car partiaux (incomplets) et partiaux (partisans) !

Est-ce le sacre du Père Guérard s'est fait dans les normes?

gabrielle

Nombre de messages: 14544
Date d'inscription: 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mgr French ?

Message  roger le Sam 22 Jan 2011, 5:39 pm

Quand je ne sais pas vraiment au juste, alors j'encadre avec des " ; mais dans ce cas là, si ce ne sont pas des " qu'il faut mettre, alors c'est quoi ? peut-être ça : (?).

roger

Nombre de messages: 7334
Date d'inscription: 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum