La mesure de Dieu ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 8:30 pm

.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:27 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Arthur le Mar 31 Mar 2009, 8:48 pm

D'où il suit, dit saint Augustin, que Dieu a pareillement fixé d'avance le nombre des péchés qu'il veut pardonner ici-bas ;

de sorte que, ce nombre accompli, il ne pardonne plus, mais qu'au premier péché que nous commettons au delà du nombre fixé, ou il nous été subitement la vie, ou il nous prive tout à coup de la raison, ou il nous abandonne sans remède à notre perdition.

Il en est ainsi ; le nombre des péchés arrêté dans la pensée de Dieu une fois atteint, la damnation du pécheur est certaine.

Bien plus, ajoute le même Saint, cette grande vérité est une de ces maximes irréfragables qui sont appuyées sur le témoignage de Dieu même dans les saintes Ecritures


Je suis d'accord avec vous à l'effet que Dieu est toujours prêt à pardonner à un coeur repentant. Mais ce que Parce Domine demande c'est de trouver des passages dans les saintes Écritures qui vont appuyées cette grande vérité à l'effet qu'une fois atteint le nombre de péchés arrêté dans la pensée de Dieu, Dieu n'accorde plus au pécheur la grâce de se repentir.

Arthur

Nombre de messages : 1520
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Diane le Mar 31 Mar 2009, 8:52 pm

Augustin a écrit:
D'où il suit, dit saint Augustin, que Dieu a pareillement fixé d'avance le nombre des péchés qu'il veut pardonner ici-bas ;

de sorte que, ce nombre accompli, il ne pardonne plus, mais qu'au premier péché que nous commettons au delà du nombre fixé, ou il nous été subitement la vie, ou il nous prive tout à coup de la raison, ou il nous abandonne sans remède à notre perdition.

Il en est ainsi ; le nombre des péchés arrêté dans la pensée de Dieu une fois atteint, la damnation du pécheur est certaine.

Bien plus, ajoute le même Saint, cette grande vérité est une de ces maximes irréfragables qui sont appuyées sur le témoignage de Dieu même dans les saintes Ecritures


Je suis d'accord avec vous à l'effet que Dieu est toujours prêt à pardonner à un coeur repentant. Mais ce que Parce Domine demande c'est de trouver des passages dans les saintes Écritures qui vont appuyées cette grande vérité à l'effet qu'une fois atteint le nombre de péchés arrêté dans la pensée de Dieu, Dieu n'accorde plus au pécheur la grâce de se repentir.


Ben oui, nous avons un nombre de grâces limité ! ! !

Et dans la bible il y a un exemple bien frappant ! !

Trouver l'exemple ! ! ! Suspect
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Arthur le Mar 31 Mar 2009, 8:57 pm

C'est ce j'essaie de faire mais il ne me vient pas à l'esprit un exemple frappant .

Arthur

Nombre de messages : 1520
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 9:01 pm

.
.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:27 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2009, 9:07 pm

.

La mesure de Dieu, dans l'Ancien Testament, n'est-ce pas le Patriarche Noé ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 9:10 pm

.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:28 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Louis le Mar 31 Mar 2009, 9:13 pm

Judas l'Iscariote...

« Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est écrit de lui; mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est trahi ! Mieux vaudrait pour lui qu'il ne fut pas né. » (Matthieu 26 : 24)


Dernière édition par Missale Romanum 1612 le Mar 31 Mar 2009, 9:18 pm, édité 1 fois

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11111
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 9:15 pm

.
.

.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:28 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2009, 9:46 pm

.

La mesure de Dieu, ne serait-ce pas la longanimité, la patience extrême de Dieu à nous attendre, à nous pourchasser de Ses Misécordes, à tout faire pour nous convertir ? Il a attendu bien longtemps pour le Déluge mais, comme on dit ici "enough is enough" et Il nous attend encore, et Il attend encore...jusqu'à ce que le dernier prédestiné arrive...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 10:20 pm

.
.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:28 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2009, 10:58 pm

.

Dieu fut patient même avec Noé, qui était pourtant juste devant l'Éternel...patient jusqu'à lui donner le temps de construire son Arche, pour que les méchants autour de Noé, voient la Foi de Noé, voient sa patience et sa simplicité et qu'ainsi, ils reviennent et se convertissent. Dieu aurait pu créer une arche en un instant... Souvenons-nous que Dieu a tout disposé avec ordre, poids et mesure...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 11:10 pm

.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:28 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Mer 01 Avr 2009, 12:16 pm

.

Et encore merci pour les vidéos dont je commence l'écoute aujourd'hui...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  gabrielle le Mer 01 Avr 2009, 6:19 pm

Marie-Madeleine a frappé juste avec les 10 plaies d'Egypte... Dieu ne supporta pas de la part de Phaaron une trasngression de plus...

Saint Léonard, aborde son sujet avec ce premier exemple…

Considérez ce peuple incrédule qui, tiré de l'Egypte à force de prodiges, traverse le désert, tantôt en murmurant, tantôt en se désespérant, tantôt en se livrant à l'idolâtrie, tournant contre Dieu même, par un excès d'ingratitude, les bienfaits qu'il en a reçus.

Le Seigneur supporta patiemment l'insolence de ces ingrats, jusqu'à ce que, arrivés en face de la terre promise, ils se révoltèrent de nouveau contre lui, se plaignant qu'il les eût arrachés de l'Egypte.

C'est alors que le Seigneur indigné appela Moïse :

« Moïse, lui dit-il, où es-tu? jusqu'à quand me faudra-t-il souffrir les affronts de ce peuple obstiné, rebelle et dur de cœur? Je veux l'exterminer tout à fait par une peste générale » : Feriam igitur eos pestilentiel atque consumant(Numer.12.14)

— Oh! non, Seigneur, reprit Moïse, usez encore pour cette fois de pitié et de miséricorde. Et il le pria si bien pour ces malheureux, que Dieu condescendit enfin à sa demande, et pardonna à tous ceux qui étaient nés depuis la sortie d'Egypte, ou peu de temps auparavant, mais il se montra impitoyable envers ceux qui étaient adultes à l'époque de leur sortie. Pourquoi cette différence? pourquoi pardonner à ceux-là, et non à ceux-ci? Voici la raison qu'il en donne lui-même : Tentaverunt me jam per decem vices(numer 14.22). Ces malheureux ont déjà provoque ma colère jusqu'à dix fois; qu'ils périssent donc tous.

— Voyez-vous comme il tenait un compte exact des révoltes qu'il voulait supporter de la part des Hébreux, si bien qu'après la dixième il n'y eut plus de remède ; les instances, les prières, les larmes de Moïse, tout fut inutile. Il leur pardonna jusqu'à leur neuvième péché, mais le dixième une fois commis, il se montra implacable, et tous ceux qui étaient nés quelque temps avant la sortie d'Egypte moururent dans le désert.

Je reviendrai demain, si Dieu le veut, avec d'autres exemples... le temps est à court aujourd'hui
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Arthur le Mer 01 Avr 2009, 8:00 pm

Bravo à Marie Madeleine d'avoir frappé juste avec les 10 plaies d'Égypte.

Arthur

Nombre de messages : 1520
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Mer 01 Avr 2009, 8:49 pm

.

Vous êtes une championne chère Marie-Madeleine !!
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  Monique le Jeu 02 Avr 2009, 11:49 am

Marie-Madeleine a écrit:
Ben oui, nous avons un nombre de grâces limité ! ! !

Et dans la bible il y a un exemple bien frappant ! !

Trouver l'exemple ! ! ! Suspect


En effet votre exemple était bien frappant que vous avez frappée dans le mille !!! cheers

BRAVO! queen
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  gabrielle le Jeu 02 Avr 2009, 6:18 pm

Rien n'est plus terrible sous ce rapport que le premier chapitre du prophète Amos. Hœc dicit Dominas. Voici ce que dit le Seigneur : Cieux, terre, mer, créatures, faites silence; c'est Dieu qui parle, écoutez la terrible vérité qu'il veut vous faire entendre : Super tribus sceleribus Damasci, et super quatuor non convertam eam. Peuple de Damas, prenez-y garde, il y a un péché dont il est écrit par rapport à vous : non convertam, je ne le pardonnerai plus. C'est le Seigneur qui vous le dit en termes formels : le peuple de Damas commettra un premier crime, et je le lui pardonnerai; il en commettra un second, et jy le lui pardonnerai ; il en commettra un troisième, et je le lui pardonnerai; mais s'il commet le quatrième, il n'y aura plus de pardon pour lui, et je le perdrai infailliblement…(amos,13)

arrêtez le cours de vos crimes, c'en est assez, n'allez pas plus avant ; car il y a un péché après lequel tout sera fini pour vous, et le terrible non convertam retentira à vos oreilles ; toute espérance vous sera ôtée, et il n'y aura plus pour vous ni pitié, ni pardon, ni paradis. Comment ne pas craindre, ne pas trembler?..

Phaaron....
Oh! quelles transes, quel désespoir! Malheureux, ne te l'avais-je pas dit? Ce onzième crime était précisément celui que Dieu ne voulait plus te pardonner, c'était celui sur lequel il était écrit : non convertam.

Mais quel serait bien, me dites-vous, ce grand péché que Dieu ne veut plus pardonner? — Hélas! que me demandez-vous là? Nous voici arrivés au point le plus terrible de ce sermon.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  gabrielle le Sam 04 Avr 2009, 7:46 pm

Ainsi donc il fait miséricorde à qui il veut et il endurcit qui il veut… (1) Rom. 9, 18.

. Pour vous faire une idée de cette vérité, figurez-vous, par exemple, quatre enfants venant au monde en ce moment. Dieu prévoit avec l'œil de sa prescience infinie que tous quatre, arrivés à l'usage de la raison, s'abandonneront au péché.

Eh bien! représentez-vous, selon notre mode de concevoir les choses, que Dieu se dise en lui-même sur chacun de ces enfants :

A Pierre, je pardonnerai jusqu'à mille péchés; s'il en commet un de plus, il n'y aura plus pour lui ni pardon, ni miséricorde ;

à Paul, je pardonnerai cent péchés, un seul de plus, je cesse de pardonner et de faire miséricorde;

à François, je pardonnerai jusqu'à cinquante péchés, s'il en commet un de plus, il n'y aura plus ni pardon, ni miséricorde pour lui;

pour Antoine, je ne veux pas même lui en pardonner un seul, dès le premier péché il est perdu.

— Ne vous étonnez pas, mes frères, que Dieu ait une mesure si étroite pour quelques-uns : n'a-t-il pas usé de cette rigueur avec les anges rebelles dans le ciel? Ne les a-t-il pas précipités tous dans l'abîme dès le premier péché qu'ils ont commis?

N'a-t-il pas agi de même avec ce jeune homme dont on a plaint cent fois le sort du haut de la chaire, lequel s'étant maintenu pur et sans tache jusqu'à l'âge de seize ans, fut frappé par la colère de Dieu au premier péché d'impureté qu'il commit?

N'a-t-il pas fait la même chose avec cet enfant do cinq ou six ans, dont parle saint Grégoire, au quatrième livre de ses Dialogues, lequel devançant l'âge par sa malice, et connaissant très-bien le mal qu'il faisait, pour je ne sais quel refus qu'il avait essuyé de la part de son père qui le tenait par la main, se mit à blasphémer le saint Nom de Dieu, et fut emporté par les démons en enfer, où il continuera à blasphémer tant que Dieu sera Dieu?

Voyez combien la mesure des péchés fut petite pour cet enfant, puisque ce blasphème fut peut-être le premier et le dernier péché qu'il ait commis. Il y a à trembler sur ce point ! Il en est du nombre de nos péchés à peu près comme du nombre de nos jours : ceux-ci sont aussi comptés dans la pensée de Dieu….
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  ROBERT. le Dim 05 Avr 2009, 4:42 pm

Il en est du nombre de nos péchés à peu près comme du nombre de nos jours : ceux-ci sont aussi comptés dans la pensée de Dieu….

Nombre de nos péchés, nombre de jours: il est juste que Dieu y fasse correspondre un nombre de grâces, de miséricordes...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mesure de Dieu ?

Message  gabrielle le Dim 05 Avr 2009, 6:54 pm

Exact, le nombre de péchés étant limité, il s'en suit automatiquement que le nombre de grâces doit avoir un nombre...

"Le jour marqué d'avance pour mettre un terme à vos iniquités est venu" ( Ezech,21-25)

"Sur un péché pardonné ne sois pas sans crainte, et n'ajoute pas péché sur péché "( Ecl ,l5,5)

et notre saint dit : Péché confessé, péché pardonné! Dites mieux: péché confessé, péché compté!!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum