Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Aller en bas

Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Arthur le Dim 21 Nov 2010, 5:08 pm

.

.
DERNIER DIMANCHE APRÈS LA PENTECÔTE


Le cycle liturgique se termine avec cette dernière semaine de l'année ecclésiastique et avec lui l'histoire du monde qu'il nous a rappelée depuis ses origines au Temps de l'Avent jusqu'à son terme final en ce 24ème Dimanche après la Pentecôte. Voilà pourquoi l'Église fait lire en ce dimanche au Bréviaire, le livre du prophète Michée (qui fut contemporain d'Osée et d'Isaïe) avec son commentaire par S. Basile qui traite du jugement dernier et, dans le Missel, l'Évangile de l'avènement du divin Juge. " Voici, dit Michée, que le Seigneur sortira de son lieu ; et les montagnes seront consumées sous lui et les vallées se fendront et disparaîtront comme la cire de la face de la flamme, comme les eaux qui coulent sur une pente. Tout cela à cause du crime de Jacob et des péchés de la maison d'Israël "Après ces menaces, le prophète continue par des promesses de salut. " Je te rassemblerai tout entier, Jacob, je réunirai ce qui reste d'Israël je les mettrai ensemble comme un troupeau dans la bergerie ".

Les Assyriens ont détruit Samarie, les Chaldéens ont ruiné Jérusalem. Le Messie réparera toutes ces ruines. Et Michée annonce que le Christ naîtra à Bethléem et que son royaume, qui est celui de la Jérusalem céleste, n'aura pas de fin. Les prophètes Nahum, Habacuc, Sophonia, Aggée, Zacharie et Malachie, dont on lit les livres à l'Office divin pendant la semaine, confirment ce que dit Michée. Jésus dans l'Évangile commence par évoquer la prophétie de daniel qui annonce la ruine totale et définitive du Temple de Jérusalem et de la nation juive, par l'armée romaine. Cette abomination de la désolation est le châtiment que le peuple d'Israël a encouru pour avoir mis le comble à son infidélité en rejetant le Christ. cette prophétie se réalisa quelques années après la mort du Sauveur. La tribulation fut telle à ce moment que si, elle avait duré longtemps, aucun Juif n'aurait échappé à la mort. Mais, pour sauver ceux qui se convertirent à la suite d'une si rude leçon, Dieu abrégea le siège de Jérusalem.

C'est ainsi qu'il fera à la fin du monde dont la destruction de cette ville est la figure. " Tunc, alors ", c'est-à-dire lors de l'avènement du Christ, il y aura en effet des tribulations bien plus angoissantes encore. " Bien des imposteurs, parmi lesquels l'Antéchrist, feront des prodiges sataniques pour se faire passer pour le Christ. C'est alors que d'une autre façon l'abomination de la désolation régnera dans le Temple, car, explique S. Jérôme, " l'homme d'iniquité et d'opposition s'élèvera , au dire de S. Paul, contre tout ce qui est appelé Dieu et adoré et poussera l'audace jusqu'à s'asseoir dans le Temple de Dieu et se faire passer lui-même pour Dieu ". " Il viendra accompagné de la puissance de Satan pour faire périr et jeter dans l'abandon de Dieu ceux qui l'auront recueilli ".

Mais ici encore, continue S. Jérôme, Dieu abrégera ces temps afin que les élus ne soient pas induits en erreur. Au reste ne vous y méprenez pas, dit le sauveur, car ce ne sera pas, comme la première fois, dans les voiles du mystère et dans un petit coin du monde, mais d'une manière éclatante, et partout à la fois, que le Fils de l'Homme apparaîtra et avec la rapidité de l'éclair. Alors tous les élus iront à sa rencontre comme les aigles qui se jettent sur leur proie. Son avènement sera marqué par des cataclysmes de toutes espèces dans le ciel et sur la terre. Et toutes les tribus de la terre consternées se lamenteront et elles verront alors dans le ciel le signe brillant de la croix et le Fils de l'homme venant avec une grande puissance et une grande majesté. "

" Lorsque le désir de pécher vous envahit, commente S. Basile, je voudrais que vous pensiez à ce tribunal redoutable et terrible du Christ, où il sera assis comme un juge sur un trône élevé : là, toute créature comparaîtra debout et tremblante en sa glorieuse présence ; là, amenés un à un, nous rendrons compte des actions de notre vie. Aussitôt après, ceux qui auront commis beaucoup de mal durant leur vie se verront entourés d'anges terribles et hideux qui les précipiteront dans un gouffre profond où brûle dans d'épaisses ténèbres un feu sans éclat, et où des vers venimeux, dévoreront sans relâche la chair et causent par leurs morsures d'intolérables douleurs ; enfin, ce qui est le plus rigoureux de tous les supplices, l'opprobre et la confusion sans fin.Craignez ces choses et pénétré de cette crainte, servez-vous-en comme d'un frein pour empêcher votre âme d'être entraînée par la concupiscence à commettre le péché ".

Aussi l'Église nous exhorte-t-elle, par la bouche de l'Apôtre dans l'Épître, à nous conduire d'une manière digne du seigneur et à fructifier en toutes sortes de bonnes oeuvres, afin que, fortifiés par la puissance glorieuse, nous supportions tout avec patience et avec joie, remerciant Dieu le Père qui nous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des Saints, maintenant en esprit, et au dernier jour en corps et âme par le sang rédempteur de son Fils bien-aimé. Au milieu des angoisses qui marqueront la fin du monde au jugement dernier et de celles de la mort pour chacun de nous, les âmes crieront du fond de l'abîme vers le Seigneur, afin de recevoir de sa miséricorde des remèdes plus puissants.

Et Dieu, qui a dit par Jérémie qu'il nourrissait des pensées de paix et non de colère (Intr.), et qui a promis d'exaucer les prières faites avec foi (Com.) nous exaucera en nous affranchissant des convoitises terrestres (Secr.), en faisant cesser notre captivité (Intr. et verset) et en nous ouvrant à tout jamais le ciel où le triomphe du Messie trouvera sa glorieuse consommation. Pleinement vainqueur de ses ennemis qui ressusciteront pour leur châtiment, et roi sans conteste de tous les élus qui ont cru en son avènement et qui ressusciteront pour être glorifiés dans leur corps et âme pour l'éternité,le Christ remettra à son Père ce royaume, qu'il a conquis au prix de son sang, comme l'hommage parfait du chef et de ses membres.

Et ce sera la véritable Pâques, le plein passage dans la vraie terre promise et la prise de possession à tout jamais, par Jésus et par tout son peuple du royaume de la Jérusalem céleste où dans le Temple, qui n'est pas fait de main d'homme, règne le Dieu souverain " en qui nous mettrons tous notre gloire et dont nous célébrerons le nom à jamais " (Grad.). Et par notre Grand-Prêtre, Jésus, nous rendrons un éternel hommage à la très Sainte Trinité en disant : " Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement et maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il ".

(Tiré d'un vieux missel)


Homélie de saint Jérôme Prêtre

Lorsque nous essayons de comprendre, nous constatons que ce qui est dit est bien mystérieux. En Daniel, voici ce que nous lisons : Et au milieu de la semaine, le sacrifice et l'oblation disparaîtront ; dans le temple, ce sera l'abomination de la désolation jusqu'à la consommation des temps ; et cette consommation s'achèvera dans la solitude (Daniel 9,27). Et c'est de cela aussi que parle l'Apôtre, disant qu'un homme d'iniquité, un adversaire doit se dresser contre tout ce qui se dit Dieu et est vénéré comme tel, à ce point qu'il osera se tenir dans le temple de Dieu et se présenter lui-même comme Dieu (2 Thessal. 2,3). Son avènement par l'opération de Satan doit faire périr et réduire à une solitude qui leur enlève Dieu, tous ceux qui l'
auront reçu.

Arthur

Nombre de messages : 1540
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  ROBERT. le Dim 21 Nov 2010, 5:36 pm

Arthur a écrit:DERNIER DIMANCHE APRÈS LA PENTECÔTE


Homélie de saint Jérôme Prêtre

Lorsque nous essayons de comprendre, nous constatons que ce qui est dit est bien mystérieux. En Daniel, voici ce que nous lisons : Et au milieu de la semaine, le sacrifice et l'oblation disparaîtront ; dans le temple, ce sera l'abomination de la désolation jusqu'à la consommation des temps ; et cette consommation s'achèvera dans la solitude (Daniel 9,27). Et c'est de cela aussi que parle l'Apôtre, disant qu'un homme d'iniquité, un adversaire doit se dresser contre tout ce qui se dit Dieu et est vénéré comme tel, à ce point qu'il osera se tenir dans le temple de Dieu et se présenter lui-même comme Dieu (2 Thessal. 2,3). Son avènement par l'opération de Satan doit faire périr et réduire à une solitude qui leur enlève Dieu, tous ceux qui l'auront reçu.

Bonjour Arthur;

est-ce à dire que des Intrus siégeront à Rome jusqu'à la fin ?

et que le troupeau de fidèles catholiques demeurera petit jusqu'à la fin également ?
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Arthur le Dim 21 Nov 2010, 8:14 pm

Bonjour Robert,

À la lumière de cette homélie, il semble bien que pour S. Jérôme l'abomination (donc les intrus) durera jusqu'à la consommation des siècles.

Arthur

Nombre de messages : 1540
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  ROBERT. le Dim 21 Nov 2010, 8:51 pm

Arthur a écrit:Bonjour Robert,

À la lumière de cette homélie, il semble bien que pour S. Jérôme l'abomination (donc les intrus) durera jusqu'à la consommation des siècles.

Merci Arthur et bonne semaine ! Si j'ai bien compris: pas de Pape et un groupuscule de fidèles, fidèles jusqu'au bout ?

Que Dieu vous garde ainsi que toute votre famille et tous vos petits bambins....
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010, 7:43 am

Très juste Arthur. Bien vu Robert. Je suis de votre avis messieurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

2013

Message  Roger Boivin le Dim 24 Nov 2013, 3:33 pm



Homélie de saint Jérôme, prêtre.

Nous sommes invités à comprendre : c'est un signe que ce qui vient d'être dit recèle un sens mystérieux. Voici ce que nous lisons en Daniel : « Le temps d'une demi-semaine il fera cesser le sacrifice et l'oblation et sur l'aile du Temple sera l'abomination de la désolation jusqu'à la fin et la fin sera accordée sur une solitude ». Et à ce propos l'Apôtre dit que l'Homme d'iniquité et l'Adversaire doit se dresser contre tout ce qu'on appelle Dieu et qu'on vénère, osant même se tenir dans le Temple de Dieu, et se donner lui-même pour Dieu ; que sa venue, par l'influence de Satan, détruira et réduira à être délaissés de Dieu ceux qui l'auront accueilli.

On peut comprendre simplement qu'il s'agit de l'Antichrist ou de l'image de César que Pilate fit placer dans le Temple, ou de la statue équestre d'Adrien qui se dresse encore aujourd'hui au lieu même du Saint des Saints. Dans l'Ancien Testament, abomination signifie aussi idole ; et c'est pourquoi on lui ajoute « de la désolation », parce que l'idole a été fixée dans le Temple en désolation et en ruines.

On peut entendre l'abomination de la désolation comme toute doctrine perverse. Quand nous la verrons se tenir dans le lieu saint, c'est-à-dire dans l'Église, et se faire passer pour Dieu, nous devrons fuir de la Judée vers les montagnes, c'est-à-dire abandonner la lettre qui tue et l'erreur judaïque, nous approcher des montagnes éternelles d'où Dieu répand son admirable lumière et nous tenir sur le toit et sur la terrasse où les traits enflammés du diable ne peuvent parvenir, ne pas descendre ni prendre quoi que ce soit de la maison de notre ancienne vie ni chercher ce qui est derrière nous, mais bien plutôt semer dans le champ des Écritures spirituelles afin d'en recueillir des fruits, et ne pas emporter une seconde tunique, qu'il n'est pas permis aux Apôtres de posséder.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Roger Boivin le Sam 12 Mar 2016, 8:10 pm

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Roger Boivin le Sam 19 Nov 2016, 8:41 pm

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernier Dimanche après la pentecôte (2010)

Message  Roger Boivin le Dim 16 Sep 2018, 5:16 am


SAINTE BIBLE DE VENCE EN LATIN ET EN FRANÇAIS - 1830 - Pages 471-503 :

DISSERTATION SUR LA FIN DU MONDE :

https://archive.org/stream/saintebibledeven23pari#page/470/mode/2up


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11217
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum