Acquis ou bien-etre?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Roger Boivin le Lun 25 Oct 2010, 11:50 am

Que pensez-vous de gens qui au cours de l'année ( c'est un cas vécu ) mettent de côté .25 cent par .25 cent , une certaine petite somme, 60.00 dollars, dans le but d'aller dans un casino de la région, une fois par année, et tout en sachant qu'il n'y gagneraient rien ou peu, c'est pas important, pour seulement le plaisir, en touriste, par manière de se récréer, de jouir de la beauté du lieu ..ou je ne sais comment mieux dire ; ..?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10574
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Christian le Lun 25 Oct 2010, 12:59 pm

Surement un pas dans la mauvaise direction,ou tenter le diable,car cest souvent ainsi que ca commence ou pire encore tu y vas la premiere fois avec une petite somme et tu gagnes le gros lot pour ensuite...y retourner et ca ne finis jamais.
avatar
Christian

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Diane le Lun 25 Oct 2010, 1:23 pm

Les jeux au casino sont défendus par l'Église, alors cela élucide la question !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Monique le Lun 25 Oct 2010, 1:32 pm

Christian a écrit:Surement un pas dans la mauvaise direction,ou tenter le diable,car cest souvent ainsi que ca commence ou pire encore tu y vas la premiere fois avec une petite somme et tu gagnes le gros lot pour ensuite...y retourner et ca ne finis jamais.

Regarder du rêve en consommant la réalité, y a rien de pire ! Mad
avatar
Monique

Nombre de messages : 6460
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  gabrielle le Lun 25 Oct 2010, 4:43 pm

Le casino n'est pas un endroit à fréquenter.

C'est un piège du démon tendu sous les pas des gens.

Le jeu est une malédiction et entraine avec lui la cupidité, la ruine des familles et parfois même le suicide.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Gérard le Lun 25 Oct 2010, 5:04 pm

Diane a écrit :
Pour Gérard, les jeux d'argent , un péché?

Est-ce le contraire pour Gabrielle qui écrit ?

Le casino n'est pas un endroit à fréquenter.

C'est un piège du démon tendu sous les pas des gens.

Le jeu est une malédiction et entraine avec lui la cupidité, la ruine des familles et parfois même le suicide.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  gabrielle le Lun 25 Oct 2010, 5:09 pm

Gérard a écrit:Diane a écrit :
Pour Gérard, les jeux d'argent , un péché?

Est-ce le contraire pour Gabrielle qui écrit ?

Le casino n'est pas un endroit à fréquenter.

C'est un piège du démon tendu sous les pas des gens.

Le jeu est une malédiction et entraine avec lui la cupidité, la ruine des familles et parfois même le suicide.

Je ne vois où j'affirme le contraire Shocked

Suivez le lien que Diane à placé en ligne et vous citez...

Je ne faisais que montrer les pièges que le démon tend sous le piège des casinos...

A quoi sert de parler de péché à des gens qui n'ont pas la foi? Il faut mieux tenter de les sortir par une argumentation qu'ils comprendront.

Parlez-vous d'algèbre à un enfant de 2 ans? Non..

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  ROBERT. le Lun 25 Oct 2010, 7:33 pm

gabrielle a écrit:(...)personne ne battra la table à long terme.. le casino lui avancera des fonds jusqu'à ce la personne perde et ainsi, celle qui a la passion du jeu, se retrouvera vite prise dans l'engrenage de la mafia qui est le propriétaire caché de ces endroits.

Voilà le principe primordial du jeu expliqué en deux lignes par des gens d'expérience (croupiers). Les gens se disent : je peux battre la table car je ne jouerai pas à long terme… Erreur !! Qu’en savez-vous si vous ne jouerez pas à long terme ? Tout est conçu de manière à ce que vous jouiez à long terme

Tous les jeux de "hasard" sont basés sur les probabilités. Disons que vous avez 1 chance sur 6 de tirer le 2 sur un dé. Vous faites 5 essais et vous échouez. Vous vous dites alors : la prochaine fois, c’est la bonne car j’ai une chance /6… Deuxième erreur !! Vous lancez le dé et le 2 n’apparaît toujours pas !! Pourquoi ?

C’est que les probabilités sont "basées" sur un nombre très grand, disons 100, 000,000,000, 000,000 coups de dés… Et que cette probabilité recommence à chaque fois que vous lancerez le dé !!! C’est-à-dire que si une avez 1/6 de tirer le 2, le deuxième essai que vous effectuez ne réduit pas votre probabilité à 1/5, à 1/4 au 3e essai et ainsi de suite… La probabilité restera toujours à 1/6. Même si, par impossible, vous aviez de quoi jouer pendant un million d’années, le long terme probabiliste serait toujours devant vous.

C’est ce qu’on explique probablement aux croupiers et c’est la raison pour laquelle ils ne jouent JAMAIS.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Christian le Lun 25 Oct 2010, 7:58 pm

Malgré nos convictions et toutes les souffrances dans ce monde croyez vous qu'il est raisonnable de profiter du bonheur qui nous est procuré par Dieu alors qu'on est temoins de tant de souffrances des autres et que souvent on est impuissant devant cette evidence?
avatar
Christian

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  ROBERT. le Lun 25 Oct 2010, 8:38 pm

Christian a écrit:Malgré nos convictions et toutes les souffrances dans ce monde croyez vous qu'il est raisonnable de profiter du bonheur qui nous est procuré par Dieu alors qu'on est temoins de tant de souffrances des autres et que souvent on est impuissant devant cette evidence?

Bonsoir Christian.

Les souffrances des autres, on peut les soulager par tout ce que Dieu met à notre disposition et la première chose que Dieu met à notre

disposition, il est gratuit, n’exige pas tant d’efforts qu’on pense et est d’un prix très élevé pour celui qui souffre : C’EST NOTRE SOURIRE. !!

dixit le Saint Curé d’Ars. Ensuite viennent l’amabilité, la douceur. Dans le domaine temporel, c’est selon nos disponibilités pécuniaires, et

même de notre nécessaire, dans la mesure du possible. Le tout selon la charité il va sans dire.


Pourquoi pensez-vous que nous profitons du bonheur qui nous est procuré par Dieu sinon pour faire le bonheur de notre prochain, du

mieux que nous pouvons, ce qui, je pense, fera le bonheur de Dieu… ?

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Christian le Mar 26 Oct 2010, 12:29 am

Oui,cest vrai que Dieu nous le rend quand nous aidons les autres cela nous procure un bonheur d'etre utile.Ta facon de me repondre a ma question est juste.C'est la tache que est parfois lourde de realiser que tout le monde est perdu et est loin de Dieu.
avatar
Christian

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Gérard le Mar 26 Oct 2010, 8:19 am

Gabrielle a écrit :

Je ne vois où j'affirme le contraire

Suivez le lien que Diane à placé en ligne et vous citez...

Je ne faisais que montrer les pièges que le démon tend sous le piège des casinos...

A quoi sert de parler de péché à des gens qui n'ont pas la foi? Il faut mieux tenter de les sortir par une argumentation qu'ils comprendront.

Parlez-vous d'algèbre à un enfant de 2 ans? Non..

Je crois que je ne me suis pas fait comprendre !

En vous citant, chère Gabrille, je voulais simplement montrer que vous dites exactement comme moi bien qu'en d'autres termes et qu'ainsi, comme Diane, on ne peut pas dire que c'est mon sentiment propre de dire que jouer aux jeux d'argent est un péché en soi, de plus, ce péché porte avec lui, dès ici-bas sa propre malédiction suffisamment manifeste pour qu'il soit détestable aux yeux de tous !


avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  ROBERT. le Mar 26 Oct 2010, 11:37 am

Christian a écrit:Oui,cest vrai que Dieu nous le rend quand nous aidons les autres cela nous procure un bonheur d'etre utile.Ta facon de me repondre a ma question est juste.C'est la tache que est parfois lourde de realiser que tout le monde est perdu et est loin de Dieu.

Notre-Seigneur nous dit: MAIS AYEZ CONFIANCE , J'AI VAINÇU LE MONDE. ( Evangile de Saint Jean. XVI, 33)


Dernière édition par ROBERT. le Mar 26 Oct 2010, 11:41 am, édité 1 fois (Raison : référence et correction.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31854
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Lucie le Mer 27 Oct 2010, 7:01 am

CHAPITRE XXXII
DES JEUX DÉFENDUS

Les jeux des dés, des cartes et semblables, ès-quels le gain dépend principalement du hasard, ne sont pas seulement des récréations dangereuses, comme les danses, mais elles sont simplement et naturellement mauvaises et blâmables; c’est pourquoi elles sont défendues par les lois tant civiles qu’ecclésiastiques. Mais quel grand mal y a-t-il, me direz-vous? — Le gain ne se fait pas en ces jeux selon la raison, mais selon le sort, qui tombe bien souvent à celui qui par habilité et industrie ne méritait rien: la raison est donc offensée en cela. — Mais nous avons ainsi convenu, me direz-vous, — Cela est bon pour montrer que celui qui gagne ne fait pas tort aux autres, mais il ne s’ensuit pas que la convention ne soit déraisonnable, et le jeu aussi; car le gain qui doit être le prix de l’industrie, est rendu le prix du sort, qui ne mérite nul prix, puisqu’il ne dépend nullement de nous. Outre cela, ces jeux portent le nom de récréation

et sont faits pour cela; et néanmoins ils ne le sont nullement, mais des violentes occupations. Car, n’est-ce pas occupation de tenir l’esprit bandé et tendu par une attention continuelle, et agité de perpétuelles inquiétudes, appréhensions et empressements ? Y a-t-il attention plus triste, plus sombre et mélancolique que celle des joueurs ? c’est pourquoi il ne faut pas parler sur le jeu, il ne faut pas rire, il ne faut pas tousser, autrement les voilà à dépiter.

Enfin, il n’y a point de joie au jeu qu’en gagnant, et cette joie n’est-elle pas inique, puisqu’elle ne se peut avoir que par la perte et le déplaisir du compagnon ? cette réjouissance est certes infâme. Pour ces trois raisons les jeux sont défendus. Le grand roi saint Louis sachant que le comte d’Anjou son frère et messire Gauthier de Nemours jouaient, il se leva, malade qu’il était, et alla tout chancelant en leur chambre, et là, prit les tables, les dés et une partie de l’argent, et les jeta par les fenêtres dans la mer, se courrouçant fort à eux. La sainte et chaste damoiselle Sara, parlant à Dieu de son innocence: « Vous savez, dit-elle, o Seigneur, que jamais je n’ai conversé entre les joueurs.
»
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/francoisdesales/viedevote/partie3.htm#_Toc523293738
avatar
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquis ou bien-etre?

Message  Louis le Mer 27 Oct 2010, 7:18 pm

gabrielle a écrit:
Spoiler:
Christian a écrit:
Que pensez vous des gens qui affirment ne pas etre croyants de la religion catholique et ni aucune connue et de pretendre de croire en leur MOI (leur propre religion personelle en associant comme si chaque personne etait differente et faire de son mieux mais sans trop elaborer et ce sont des gens bien socialement.C'est un phenomene que j'ai remarqué souvent quand je parle de religion legerement lors des visites et quand une personne dit cela ne semble pas trop sure non plus mais cest probablement pour me faire taire,mais aux yeux des autres presents cela semble correct de dire ca.Que peut on qualifier de cette situation..

Je pense que cette personne, adhère ( sans le savoir sans doute) à l'hérésie du moderniste condamnée par Saint Pie X..

La foi est extérieure à nous, c'est-à-dire que les vérités de foi sont par elles-mêmes peut importe que nous y adhérions. Votre personne fait de la foi un sentiment religieux personnel, qui n'a pas de vérité absolue, tout est en fonction de ce que nous pensons et de notre conception, ceci conduit directement à l'indifférentisme et à la perte de la foi et /ou au protestantisme avec son libre-examen..

Dans cette situation, il faut rappeller que la foi ne provient pas de notre expérience mais bien de Dieu.

Voici ce que dit S. Pie X à propos du sentiment relligieux :
Encyclique Pascendi de S. Pie X, nº 14 a écrit:

Evolution des dogmes.(Note de Louis:Ces titres ne figurent pas dans le texte de l'Encyclique.)

14. Evoluer et changer, non seulement le dogme le peut, il le doit: c'est ce que les modernistes affirment hautement et qui d'ailleurs découle manifestement de leurs principes. — Les formules religieuses, en effet, pour être véritablement religieuses, non de simples spéculations théologiques, doivent être vivantes, et de la vie même du sentiment religieux; ceci est une doctrine capitale dans leur système, et déduite du principe de l'immanence vitale. Ne l'entendez pas en ce sens qu'il soit nécessaire de construire les formules, surtout si elles sont imaginatives, précisément en vue du sentiment: non, leur origine, leur nombre, jusqu'à un certain point leur qualité même, importent assez peu: ce qu'il faut, c'est que le sentiment, après les avoir convenablement modifiées, s'il y a lieu, se les assimile vitalement.

Ce qui revient à dire que la formule primitive demande à être acceptée et sanctionnée par le cœur; le travail subséquent, d'où s'engendrent les formules secondaires, à être fait sous la pression du coeur. C'est en cette vue surtout, c'est-à-dire afin d'être et de rester vivantes, qu'il est nécessaire qu'elles soient et qu'elles restent assorties et au croyant et à sa foi. Le jour où cette adaptation viendrait à cesser, ce jour-là elles se videraient du même coup de leur contenu primitif : il n'y aurait d'autre parti à prendre que de les changer. — Etant donné le caractère si précaire et si instable des formules dogmatiques, on comprend à merveille que les modernistes les aient en si mince estime, s'ils ne les méprisent ouvertement. Le sentiment religieux, la vie religieuse, c'est ce qu'ils ont toujours aux lèvres, ce qu'ils exaltent sans fin. En même temps, ils réprimandent l'Eglise audacieusement, comme faisant fausse route, comme ne sachant pas discerner de la signification matérielle des formules leur sens religieux et moral, comme s'attachant opiniâtrement et stérilement à des formules vaines et vides, cependant qu'elles laissent la religion aller à sa ruine. Aveugles et conducteurs d'aveugles qui, enflés d'une science orgueilleuse, en sont venus à cette folie de pervertir l'éternelle notion de la vérité, en même temps que la véritable nature du sentiment religieux, inventeurs d'un système où on les voit, sous l'empire d'un amour aveugle et effréné de nouveauté, ne se préoccuper aucunement de trouver un point d'appui solide à la vérité, mais, méprisant les saintes et apostoliques traditions, embrasser d'autres doctrines vaines, futiles, incertaines, condamnées par l'Eglise, sur lesquelles, hommes très vains eux-mêmes, ils prétendent appuyer et asseoir la vérité ( 8 ).



_______________________________________

( 8 ) GRÉGOIRE XVI, Enc. Singulari Nos, VII k. Jul. 1834.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10757
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum