Expérience de la Tradition?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience de la Tradition?

Message  gabrielle le Jeu 30 Sep 2010, 4:01 pm

Voilà un beau jeu de mot !!!

L'Église ne porte pas en elle plusieurs Traditions, elle est la Tradition vivante et personne ne peut sans se déclarer en dehors de son sein le nier. Pourquoi réclamer le droit à l'expérience de la Tradition ? Réclame t-on le droit de respirer ??

Être catholique se passe de permission...mais pourquoi vouloir l'être dans le milieu hérétique de V2...en vertu de quoi veux t-on absolument être assimilé avec les pires ennemis du Christ ?

La peur viscérale d'être rejeté poussera-t-elle toujours les âmes à se complaire dans la médiocrité... comme elle semble avoir poussé Mgr Lefebvre dans sa folie de sacre tout en reconnaissant à Rome une autorité suprême...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de la Tradition?

Message  ROBERT. le Jeu 30 Sep 2010, 4:41 pm

.

"Laissez-nous faire l'expérience de la Tradition" si je me souviens...

Comme si nous devions demander la permission d’être et de vivre de la vie catholique !!

Demander la permission à Montini je suppose ? Aberrant !

Notre petit catéchisme ne nous dit-il pas que l’Église a le pouvoir d’enseigner, de gouverner et de sanctifier tous les hommes ?

Laissez nous faire l'expérience de la tradition comme les protestants font l'expérience du protestantisme, les montiniens font l'expérience du montinisme … comme les démons font l’expérience du dam…

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31877
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de la Tradition?

Message  Diane le Ven 01 Oct 2010, 10:06 am

gabrielle a écrit:Voilà un beau jeu de mot !!!

L'Église ne porte pas en elle plusieurs Traditions, elle est la Tradition vivante et personne ne peut sans se déclarer en dehors de son sein le nier. Pourquoi réclamer le droit à l'expérience de la Tradition ? Réclame t-on le droit de respirer ??

Être catholique se passe de permission...mais pourquoi vouloir l'être dans le milieu hérétique de V2...en vertu de quoi veux t-on absolument être assimilé avec les pires ennemis du Christ ?

La peur viscérale d'être rejeté poussera-t-elle toujours les âmes à se complaire dans la médiocrité... comme elle semble avoir poussé Mgr Lefebvre dans sa folie de sacre tout en reconnaissant à Rome une autorité suprême...

La FSSPX râle après Montini... et DH.

Mais, dans la pratique, la même FSSPX accepte cette liberté religieuse et la réclame pour elle.

Dès son origine, elle fut la faction "tradis" qui oeuvra pour cette fameuse liberté religieuse, elle ne réclamait, somme toute, qu'un droit de tendance au sein de l'hérésie.

Nous étions et sommes encore devant le latin versus le vernaculaire

Elle condamnait ce qu'elle demandait ... que vaut une telle condamnation? Rien, si ce n'est que le ridicule.
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de la Tradition?

Message  ROBERT. le Ven 01 Oct 2010, 11:33 am

Spoiler:
Diane a écrit:
gabrielle a écrit:Voilà un beau jeu de mot !!!

L'Église ne porte pas en elle plusieurs Traditions, elle est la Tradition vivante et personne ne peut sans se déclarer en dehors de son sein le nier. Pourquoi réclamer le droit à l'expérience de la Tradition ? Réclame t-on le droit de respirer ??

Être catholique se passe de permission...mais pourquoi vouloir l'être dans le milieu hérétique de V2...en vertu de quoi veux t-on absolument être assimilé avec les pires ennemis du Christ ?

La peur viscérale d'être rejeté poussera-t-elle toujours les âmes à se complaire dans la médiocrité... comme elle semble avoir poussé Mgr Lefebvre dans sa folie de sacre tout en reconnaissant à Rome une autorité suprême...

La FSSPX râle après Montini... et DH.

Mais, dans la pratique, la même FSSPX accepte cette liberté religieuse et la réclame pour elle.

Dès son origine, elle fut la faction "tradis" qui oeuvra pour cette fameuse liberté religieuse, elle ne réclamait, somme toute, qu'un droit de tendance au sein de l'hérésie.

Nous étions et sommes encore devant le latin versus le vernaculaire

Elle condamnait ce qu'elle demandait ... que vaut une telle condamnation? Rien, si ce n'est que le ridicule.


Toujours le même jeu d'assis-entre-deux-chaises, le même merry-go-round de la tradouille et &...

Les tièdes, je les vomirai de ma bouche.

Si vous avez rougi de Moi devant les hommes, Mon Père rougira de vous...

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31877
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de la Tradition?

Message  Roger Boivin le Dim 04 Juin 2017, 5:08 pm


Quelqu'un m'a envoyé en privé ce pdf : LE CONCILE VATICAN II EXPLIQUÉ AUX LAÏCS INNOCENTS, par Marcel Toussaint, ingénieur, 2013. On y lit à la page 49, à propos de " Tradition vivante " :


Or il semble que, à force de porter l'attention sur l'inspiration, la notion de révélation ait tendance à s'estomper dans certains esprits. L'idée que l'on trouve dans la citation faite plus haut selon laquelle « l'Esprit permet une créativité prophétique » est typique de cette mode, qui, depuis quelques dizaines d'années tend à polluer la lecture de l'évangile.

Une expression particulièrement trompeuse dans ce contexte est celle de « Tradition vivante ». La « Tradition vivante » serait l'ensemble des enseignement nouveaux que les communautés de Chrétiens se verraient communiquer par le Saint Esprit à travers les « signes des temps », à travers les progrès de la conscience collective des chrétiens tels qu'ils se développement sous l'influence des circonstances historiques. Cela conduirait en somme à substituer à la véritable Tradition, qui suppose une attitude de rigueur intellectuelle dans l'exploration d'un donné révélé une fois pour toute, une pseudo-tradition consistant à se mettre dans des conditions de ferveur telles que l'on puisse entendre directement les enseignements du Saint-Esprit, enseignements dont, qui plus est, un certain nombre sont susceptibles d'aller au-delà de ce qu'enseigne le Magistère de l'Église.

Cette trouvaille verbale de « Tradition vivante » est due au philosophe français Maurice Blondel, et elle était saluée comme une ruse particulièrement efficace pour déjouer la censure par l'abbé Mourret, qui était son directeur spirituel, en ces termes : « Si vous aviez en l'idée d'appeler (votre principe) 'l'expérience collective de l'Église' ou 'l'action de l'Esprit infaillible sur la communauté chrétienne', vous étiez compromis. Si vous aviez eu le malheur de la baptiser 'l'évolution immanente', vous étiez perdu » (lettre du 20/02/1904).

C'est dire que cette école de pensée savait ce qu'elle faisait.

Cette expression de  « Tradition vivante » est véritablement astucieuse. Et d'abord parce qu'elle n'est pas tout à fait fausse. Il est évident que l'étude du donné révélé peut faire apparaître des vérités auxquelles les générations précédentes n'avaient pas nécessairement prêté attention 


En passant, quelqu'un a-t-il des informations sur ce Marcel Toussaint ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10592
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum