Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Gérard le Dim 19 Sep 2010, 9:52 am

A lire dans :
http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?p=49981&mforum=micael#49981

Si une âme charitable pouvait me traduire ou me décoder ce message de l'Abbé ZINS écrit sur le forum Mi Ca el à l'adresse ci-dessus, message que je n'ai pas pu comprendre, je lui serais très reconnaissant. Au terme de son analyse, je lui ferais une simple question qui pourra éclairer notre différend :

Outre les affirmations contradictoires de soi hérétiques et blasphématoires étalées par W. en ce fil, on peut signaler les affirmations fausses et injustices non moins graves du “gérardisme” qui, lui, parle aussi d’apostasie non pas générale mais universelle avec disparition quasi instantanée ou atomique de l’Eglise Militante et de tous ses membres.


En appliquant lui aussi le terme d’Eglise à la secte moderniste infiltrée dans le Corps de l’Eglise et parvenue comme aux entrailles mêmes et aux veines de l'Eglise, dans le sein même et au coeur de l'Eglise (Saint Pie X, Encyclique Pascendi) et aux intrus en dominant à présent - avec certaines apparences de légalité - les structures temporelles,

le “gérardisme” assimile notamment la non distinction immédiate de cette infiltration et le non-rejet a priori des intrus non encore reconnaissables et reconnus comme tels, avec "l’adhésion" à la secte moderniste, “la sortie”, même sans le savoir et le vouloir, de l’Eglise Catholique, et même à "l’apostasie" pure et simple !!??

_______________________________________
Abbé Zins, Contre le gérardisme a écrit:


S'il remplaçait partout dans ses pseudos démonstrations le titre usurpé d'église de V 2 par celui de secte, comme la justesse du langage et du concept l'exigerait, il apparaîtrait trop clairement que, tout en ayant pu se tromper un temps sur des hommes, on ne s'était nullement trompé sur l'Institution ; que c'est dans la mesure où ces hommes se sont peu à peu ouvertement écartés de ce qui est le propre de cette Institution, qu'ils s'écartaient ouvertement de cette Institution, s'en coupaient manifestement et en sortaient publiquement.

Abbé Zins, Contre le gérardisme a écrit:

D'autres, vous par exemple, ont accueilli cette démonstration comme logique et cohérente, puis ont imaginé tout cela comme de soi évident, sans vraiment bien comprendre tout ce que cela a représenté comme bouleversement intérieur et extérieur.
De là à élucubrer que quiconque ne l'a pas vu, compris et admis aussitôt a été coupable, a adhéré par le fait même à l'hérésie, au schisme, est sorti de l'Eglise, qu'il en soit conscient ou non, il y a une monstruosité de bêtise et d'injustice que l'on rougit d'avoir seulement à évoquer.
Si vous avez gobé, pire concocté vous-même de telles inepties, vous avez de quoi vous humilier d'un tel degré de sottise.
Et si vous n'en avez pas vous-même perçu l'énormité, vous pouvez vous défier de votre absence de jugement.
A l'encontre de ces dérives, voyez :
C'est pourquoi, la première erreur qui est sortie de cette officine ténébreuse, imagine deux églises
Analyse avec 50 ans de recul de cette crise apocalyptique

Je ne peux rien dire de ce message ni de l' apparent réquisitoire porté contre moi puisque je n'ai pu le comprendre. Mais ce que j'ai compris, c'est que tout cela vient de la protection que l'Abbé Zins apporte à la catholicité du fondateur d'Ecône, celui qui l'a ordonné diacre, Mgr Marcel Lefèbvre !

J'ai donc une question claire à lui poser qui sera fort compréhensible :

Est-ce qu'un évêque de l'Eglise catholique qui a signé toutes les hérésies du Concile sans s'en repentir, qui clame son unité sans jamais se rétracter à cette nouvelle église au lendemain du Concile, est-ce que cet évêque dans les conditions qui viennent d'être énoncées est catholique après le Concile et continue de faire partie de l'Eglise enseignante ?

A cette question, je répond formellement NON !
Et si je répondais OUI à cette question, alors l'église conciliaire de Vatican II est l'Eglise catholique, sa doctrine est celle des Apôtres, et Paul VI et les 2500 évêques sont autant catholiques que Lefèbvre et pour les mêmes raisons.

Si l'Abbé Zins ne répond pas formellement NON à cette question...alors je me ris de tout ce qu'il a pu dire ou voulu dire à mon encontre et je comprends tout à fait qu'il ne puisse supporter ma détermination si contraire à la sienne !


avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Diane le Dim 19 Sep 2010, 10:46 am

Gérard a écrit: A lire dans :
http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?p=49981&mforum=micael#49981

Si une âme charitable pouvait me traduire ou me décoder ce message de l'Abbé ZINS écrit sur le forum Mi Ca el à l'adresse ci-dessus, message que je n'ai pas pu comprendre, je lui serais très reconnaissant. Au terme de son analyse, je lui ferais une simple question qui pourra éclairer notre différend :


Je suis désolée!

J’ai de la difficulté à lire sur le forum, je dois subir une opération aux yeux, mais aussitôt que Gabrielle reviendra de la prière, je lui ferai part de votre demande!

PS :N'oubliez pas le décalage horaire, Gabrielle pourra vous répondre en fin de journée ( heure du Canada)


Dernière édition par Diane le Dim 19 Sep 2010, 10:55 am, édité 1 fois
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Catherine le Dim 19 Sep 2010, 10:47 am

Rassurez-vous, cher Gérard, vous n'êtes pas le seul à ne pas comprendre le langage de l'abbé Zins...

Je dois être particulièrement simple d''esprit, mais en général après avoir lu un paragraphe de l'abbé Zins je me dis: attends, mais là, de quoi il parle, qu'est-qu'il a voulu dire au final!?

Alors je laisse aux esprits supérieurs le soin de vous éclairer!!!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 10:52 am

Catherine a écrit:Rassurez-vous, cher Gérard, vous n'êtes pas le seul à ne pas comprendre le langage de l'abbé Zins...

Je dois être particulièrement simple d''esprit, mais en général après avoir lu un paragraphe de l'abbé Zins je me dis: attends, mais là, de quoi il parle, qu'est-qu'il a voulu dire au final!?

Alors je laisse aux esprits supérieurs le soin de vous éclairer!!!

Bienvenue, chère Catherine et cher Gérard, au country club, comme on dit ici.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32440
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Diane le Dim 19 Sep 2010, 10:52 am

Catherine a écrit:Rassurez-vous, cher Gérard, vous n'êtes pas le seul à ne pas comprendre le langage de l'abbé Zins...

Je dois être particulièrement simple d''esprit, mais en général après avoir lu un paragraphe de l'abbé Zins je me dis: attends, mais là, de quoi il parle, qu'est-qu'il a voulu dire au final!?

Alors je laisse aux esprits supérieurs le soin de vous éclairer!!!

Ne t'en fais pas, ce n'est pas une question d'esprits supérieurs!

M. L’abbé fait de la rhétorique, c’est pourquoi nous avons de la difficulté à le comprendre !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Sandrine le Dim 19 Sep 2010, 12:39 pm

Catherine a écrit:Rassurez-vous, cher Gérard, vous n'êtes pas le seul à ne pas comprendre le langage de l'abbé Zins...

Je dois être particulièrement simple d''esprit, mais en général après avoir lu un paragraphe de l'abbé Zins je me dis: attends, mais là, de quoi il parle, qu'est-qu'il a voulu dire au final!?

Alors je laisse aux esprits supérieurs le soin de vous éclairer!!!

ROBERT. a écrit:
Catherine a écrit:Rassurez-vous, cher Gérard, vous n'êtes pas le seul à ne pas comprendre le langage de l'abbé Zins...

Je dois être particulièrement simple d''esprit, mais en général après avoir lu un paragraphe de l'abbé Zins je me dis: attends, mais là, de quoi il parle, qu'est-qu'il a voulu dire au final!?

Alors je laisse aux esprits supérieurs le soin de vous éclairer!!!

Bienvenue, chère Catherine et cher Gérard, au country club, comme on dit ici.


avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Via Crucis le Dim 19 Sep 2010, 1:42 pm

Cher Gérard,

Je ne comprends pas pourquoi le bon abbé tombe sur Wulfri et sur vous ! Je ne comprends pas toujours ce qu'il écrit moi aussi ! Donc keep cool !

Voilà mon avis personnel :

Wulfri n'a rien d'un guerardien ! Il a une façon spéciale de s'exprimer en bon procureur lorsqu'il s'agit par des questions de monter une hérésie en épingle pour démontrer son absurdité et en bon avocat pour défendre la Sainte Eglise Catholique Une et Apostolique ! Voilà tout ! C'est toute la tactique d'un homme de loi !

Le guérardien c'est JPB et presque tous les frateux (je dis presque tous car il y en a qui ne le sont pas mais qui ne le disent pas de peur de passer pour des idiots !).
Monsieur l'abbé ferait bien de tomber sur JPB qui ne jure que par sa fou-thèse materialiter au lieu de tomber sur Wulfri ! Laughing clown Laughing Ceci dit je n'ai rien contre JPB, que le Bon Dieu le comble de toutes ses Saintes Grâces !!

Wulfri nous a bien précisé sur un fil de TD que lorsqu'il dit "Eglise" c'est de la secte conciliaire qu'il parle, le mot Eglise étant un terme général conventionnel qui désigne une intitution religieuse (Eglise protestante, Eglise Orthodoxe, Eglise adventiste) qu'il s'agit et lorsqu'ils parle de la Sainte Eglise Catholique il indique toujours sa qualité Une Sainte Catholique et Apostolique !! Donc il ne faut pas s'affoler !

L'abbé apparemment n'est pas au courant de cela car il n'a pas du lire le fil où notre ami a dit cela, il appuie donc sur les termes employés par Wulfri pour bien montrer qu'il a détecté une hérésie et qu'il n'en laisse passer aucune ! C'est très bien que l'abbé soit vigilant car les termes peuvent tromper ceux qui ne sont pas au courant de nos posts avec Wulfrano ! Mais nous, nous savons, et moi je sais très bien que Wulfrano n'est pas guérardien ! Les guerardiens ce sont les frateux dont l'abbé est issu mais heureusement pour lui qu'il a renié le guérardisme !

Je ne vois pas la différence entre "apostasie générale" et "apostasie universelle" ! Pour moi c'est kif kif ! L'apostasie générale dans le monde entier = apostasie universelle c'est que nous vivons aujourd'hui et l'Eglise Catholique Une Sainte Catholique et Apostolique est réduite à l'état domestique (Eglise des Catacombes) !!

La disparition atomique est celle de la hiérarchie catholique qui est entrée catholique à Vatican Ii et en est sortie conciliaire à la sortie de ce même conciliabule !

C'est tellement atomique que nous avons presque tous été conciliaires et/ou tradis et frateux avant de devenir sédévacantistes complets ! ML était tradi-conciliaire puisqu'il reconnaissait les intrus en chef de la Curie !

Le rescapés de l'explosion, parmi ceux qui se sont retrouvés couchés sur le sol assommés et dispersés ça et là par la force de l'explosion et qui ont constaté la catastrophe spirituelle régnant autour d'eux il y a les sédévacs qui rejettent le guérardisme et les faux papes vaticandeux et qui ne prient pas "una cum Ratzi", ni n'assistent à des messes tradies célébrées par des prêtres sans juridiction car c'est interdit par le Canon et qui se font lyncher à cause de cela !
Il y en a d'autres qui préfèrent faire comme rien ne s'était passé et les voilà tradi-conciliaires adhérant à l'erreur au lieu de la vérité !

Les survivants de Nagasaki et Hiroshima ont été choqués, brûlés etc... de même nous les survivants nous avons été blessés nous aussi gravement atteints dans nos âmes, nos familles, nos amis etc... si bien que nous avons eu du mal à nous en remettre !

Même l'abbé fut élève de ML ! Donc lui aussi a été atteint par les retombées de l'explosion conciliabulaire ! Mais il s'est remis de ses blessures plus rapidement que les autres (en quittant la Frat plus tôt) voilà tout ! Il a reçu la grâce d'une guérison rapide ! Alleluia! Mais il n'aime pas qu'on lui rappelle qu'il a été disciple de ML ! Qui est content qu'on lui rappelle ses erreurs ? Personne ! Ni moi non plus d'ailleurs ! Mais hélas le souvenir reste et "mon péché est toujours devant moi" cependant non pas pour m'accuser mais pour me pousser en avant dans la vertu, l'espérance et la charité !

Le guérardisme c'est la non reconnaissance volontaire de l'infiltration d'intrus ennemis de l'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique au sein même de la Curie Romaine parce que cela les rassure ! Ils ont besoin de sécurité materialiter seulement ! Les adeptes de cette théorie sont ceux qui ont des yeux pour voir mais qui ne veulent pas voir !

Que la Paix de l'Esprit Saint soit sur vous Gérard et sur l'abbé Zins pour la gloire du Bon Dieu !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 19 Sep 2010, 1:59 pm

Via Crucis a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi le bon abbé tombe sur Wulfri et sur vous !

C'est vrai que moi non plus je ne comprends pas très bien l'abbé Zins de tomber sur la tête de Wulfri quand il écrit des trucs du genre que l'Eglise est une prostituée, n'existe plus, a apostasié (etc), c'est pourtant tout à fait conforme au Credo et à toute la doctrine catholique ... affraid

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  gabrielle le Dim 19 Sep 2010, 2:10 pm

@ Via.

Ma chère amie, l'abbé Zins, ne parle pas du guérardisme,( P. Guérard des Lauriers) mais du gérardisme( dérivé du nom de Gérard.)


Outre les affirmations contradictoires de soi hérétiques et blasphématoires étalées par W. en ce fil, on peut signaler les affirmations fausses et injustices non moins graves du “gérardisme” qui, lui, parle aussi d’apostasie non pas générale mais universelle avec disparition quasi instantanée ou atomique de l’Eglise Militante et de tous ses membres.



Le fait que le conciliabule avait une apparence d'autorité (présence des évêques et du pape) était un élément trompeur. Cela a fait que l'Église Militante n'a pas ipso-facto disparue en 1965, car cela impliquerait du point de vue de la foi, la disparition totale de membres de l'Église. Des catholiques professaient de façon intégrale la foi catholique et étaient certains que ces gens étaient les chefs légitimes de la Sainte Église.


En appliquant lui aussi le terme d’Eglise à la secte moderniste infiltrée dans le Corps de l’Eglise et parvenue comme aux entrailles mêmes et aux veines de l'Eglise, dans le sein même et au coeur de l'Eglise (Saint Pie X, Encyclique Pascendi) et aux intrus en dominant à présent - avec certaines apparences de légalité - les structures temporelles,

Le terme "église" pour désigner la secte, génère une confusion. La confusion vient du fait, qu'il ne permet pas de distinguer de façon précise les intrus. Ces intrus, ont infiltrés les cadres de extérieurs de la Sainte Église. Cette intrusion, en premier temps n'était pas facile à percevoir il régnait une grande confusion.


le “gérardisme” assimile notamment la non distinction immédiate de cette infiltration et le non-rejet a priori des intrus non encore reconnaissables et reconnus comme tels, avec "l’adhésion" à la secte moderniste, “la sortie”, même sans le savoir et le vouloir, de l’Eglise Catholique, et même à "l’apostasie" pure et simple !!??

Qui a immédiatement compris ce qui se passait. Pas grand monde. Dans un premier temps, il y eu un réflexe d'obéissance à ceux et celui que les catholiques pensaient être les chefs légitimes de l'Église Catholique. Ce qui serait perçue par vous comme une adhésion volontaire à la secte et aurait entrainé une apostasie. L'objection faite : peut-on apostasier la foi catholique sans le savoir ou sans le vouloir.

Abbé Zins, Contre le gérardisme a écrit:


S'il remplaçait partout dans ses pseudos démonstrations le titre usurpé d'église de V 2 par celui de secte, comme la justesse du langage et du concept l'exigerait, il apparaîtrait trop clairement que, tout en ayant pu se tromper un temps sur des hommes, on ne s'était nullement trompé sur l'Institution ; que c'est dans la mesure où ces hommes se sont peu à peu ouvertement écartés de ce qui est le propre de cette Institution, qu'ils s'écartaient ouvertement de cette Institution, s'en coupaient manifestement et en sortaient publiquement.

Si dans vos démonstrations, vous remplaciez le terme "église conciliaire" par secte, il serait plus facile pour vous de comprendre.

L'erreur des catholiques, se portaient non pas sur l'Institution visible, puisque les intrus l'avaient gardé, ( je crois ici, que l'Institution visible implique aussi la doctrine) mais sur les hommes, au fils des années qui suivirent le conciliabule, les intrus se sont séparés de façon publique et clairement de la doctrine de la Sainte Église , ce qui fait que ce qui en premier temps pouvaient être occulte devient publique.



Abbé Zins, Contre le gérardisme a écrit:

D'autres, vous par exemple, ont accueilli cette démonstration comme logique et cohérente, puis ont imaginé tout cela comme de soi évident, sans vraiment bien comprendre tout ce que cela a représenté comme bouleversement intérieur et extérieur.
De là à élucubrer que quiconque ne l'a pas vu, compris et admis aussitôt a été coupable, a adhéré par le fait même à l'hérésie, au schisme, est sorti de l'Eglise, qu'il en soit conscient ou non, il y a une monstruosité de bêtise et d'injustice que l'on rougit d'avoir seulement à évoquer.

Si on retourne dans le temps en 1965, avec les connaissances du temps, nous constatons que de bons catholiques ont été bernés et qu'il y avait à ce moment là une grande puissance d'illusion. Si l'on prend juste le fait qu'une soutane blanche promulguait les décrets, cela était très accablants pour ceux qui avaient une réticence face la doctrine promulguée, n'est-ce pas le Cardinal Ottaviani reconnu pour sa grande orthodoxie qui avait dit: si je ne savais pas que c'est le Pape qui a promulgué cela , je dirais que c'est de l'hérésie.

Sommes-nous coupables du péché d'hérésie, de schisme et d'apostasie pour ne pas avoir du premier coup compris l'ampleur du drame qui se jouait.



Si vous avez gobé, pire concocté vous-même de telles inepties, vous avez de quoi vous humilier d'un tel degré de sottise.
Et si vous n'en avez pas vous-même perçu l'énormité, vous pouvez vous défier de votre absence de jugement.

Note personnelle de gabrielle: Je ne vois pas l'utilité de cette charge, elle ne conduit à rien de positif.

A l'encontre de ces dérives, voyez :
C'est pourquoi, la première erreur qui est sortie de cette officine ténébreuse, imagine deux églises
Analyse avec 50 ans de recul de cette crise apocalyptique

En conclusion, il ne faut pas analyser ce qui se passa en 1965 avec nos connaissances de 2010. Cela fausse notre appréciation et nous porte à des conclusions qui ne sont pas nécessairement vrais lorsque le drame commence à se jouer.

C'est ce que je comprends de ce texte.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Wulfrano le Dim 19 Sep 2010, 2:59 pm

Via Crucis a écrit:Cher Gérard,

Je ne comprends pas pourquoi le bon abbé tombe sur Wulfri et sur vous ! Je ne comprends pas toujours ce qu'il écrit moi aussi ! Donc keep cool !

Voilà mon avis personnel :

Wulfri n'a rien d'un guerardien ! Il a une façon spéciale de s'exprimer en bon procureur lorsqu'il s'agit par des questions de monter une hérésie en épingle pour démontrer son absurdité et en bon avocat pour défendre la Sainte Eglise Catholique Une et Apostolique ! Voilà tout ! C'est toute la tactique d'un homme de loi !

Le guérardien c'est JPB et presque tous les frateux (je dis presque tous car il y en a qui ne le sont pas mais qui ne le disent pas de peur de passer pour des idiots !).
Monsieur l'abbé ferait bien de tomber sur JPB qui ne jure que par sa fou-thèse materialiter au lieu de tomber sur Wulfri ! Laughing clown Laughing Ceci dit je n'ai rien contre JPB, que le Bon Dieu le comble de toutes ses Saintes Grâces !!

Wulfri nous a bien précisé sur un fil de TD que lorsqu'il dit "Eglise" c'est de la secte conciliaire qu'il parle, le mot Eglise étant un terme général conventionnel qui désigne une intitution religieuse (Eglise protestante, Eglise Orthodoxe, Eglise adventiste) qu'il s'agit et lorsqu'ils parle de la Sainte Eglise Catholique il indique toujours sa qualité Une Sainte Catholique et Apostolique !! Donc il ne faut pas s'affoler !

L'abbé apparemment n'est pas au courant de cela car il n'a pas du lire le fil où notre ami a dit cela, il appuie donc sur les termes employés par Wulfri pour bien montrer qu'il a détecté une hérésie et qu'il n'en laisse passer aucune ! C'est très bien que l'abbé soit vigilant car les termes peuvent tromper ceux qui ne sont pas au courant de nos posts avec Wulfrano ! Mais nous, nous savons, et moi je sais très bien que Wulfrano n'est pas guérardien ! Les guerardiens ce sont les frateux dont l'abbé est issu mais heureusement pour lui qu'il a renié le guérardisme !

Je ne vois pas la différence entre "apostasie générale" et "apostasie universelle" ! Pour moi c'est kif kif ! L'apostasie générale dans le monde entier = apostasie universelle c'est que nous vivons aujourd'hui et l'Eglise Catholique Une Sainte Catholique et Apostolique est réduite à l'état domestique (Eglise des Catacombes) !!

La disparition atomique est celle de la hiérarchie catholique qui est entrée catholique à Vatican Ii et en est sortie conciliaire à la sortie de ce même conciliabule !

C'est tellement atomique que nous avons presque tous été conciliaires et/ou tradis et frateux avant de devenir sédévacantistes complets ! ML était tradi-conciliaire puisqu'il reconnaissait les intrus en chef de la Curie !

Le rescapés de l'explosion, parmi ceux qui se sont retrouvés couchés sur le sol assommés et dispersés ça et là par la force de l'explosion et qui ont constaté la catastrophe spirituelle régnant autour d'eux il y a les sédévacs qui rejettent le guérardisme et les faux papes vaticandeux et qui ne prient pas "una cum Ratzi", ni n'assistent à des messes tradies célébrées par des prêtres sans juridiction car c'est interdit par le Canon et qui se font lyncher à cause de cela !
Il y en a d'autres qui préfèrent faire comme rien ne s'était passé et les voilà tradi-conciliaires adhérant à l'erreur au lieu de la vérité !

Les survivants de Nagasaki et Hiroshima ont été choqués, brûlés etc... de même nous les survivants nous avons été blessés nous aussi gravement atteints dans nos âmes, nos familles, nos amis etc... si bien que nous avons eu du mal à nous en remettre !

Même l'abbé fut élève de ML ! Donc lui aussi a été atteint par les retombées de l'explosion conciliabulaire ! Mais il s'est remis de ses blessures plus rapidement que les autres (en quittant la Frat plus tôt) voilà tout ! Il a reçu la grâce d'une guérison rapide ! Alleluia! Mais il n'aime pas qu'on lui rappelle qu'il a été disciple de ML ! Qui est content qu'on lui rappelle ses erreurs ? Personne ! Ni moi non plus d'ailleurs ! Mais hélas le souvenir reste et "mon péché est toujours devant moi" cependant non pas pour m'accuser mais pour me pousser en avant dans la vertu, l'espérance et la charité !

Le guérardisme c'est la non reconnaissance volontaire de l'infiltration d'intrus ennemis de l'Eglise Une Sainte Catholique et Apostolique au sein même de la Curie Romaine parce que cela les rassure ! Ils ont besoin de sécurité materialiter seulement ! Les adeptes de cette théorie sont ceux qui ont des yeux pour voir mais qui ne veulent pas voir !

Que la Paix de l'Esprit Saint soit sur vous Gérard et sur l'abbé Zins pour la gloire du Bon Dieu !



¡GRACIAS, AMADA AMIGA MÍA!

¡TÚ ERES LA ÚNICA QUE ME COMPRENDE!

¡GRACIAS!

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Gérard le Dim 19 Sep 2010, 3:02 pm

Gabrielle a dit :

n'est-ce pas le Cardinal Ottaviani reconnu pour sa grande orthodoxie qui avait dit: si je ne savais pas que c'est le Pape qui a promulgué cela , je dirais que c'est de l'hérésie.

Je ne remets pas en cause"la grande orthodoxie" du Cardinal Ottaviani mais le fait qu'il préfère l'avis de celui qu'il croit pape à la foi catholique elle-même prouve le raisonnement propre de celui qui est sorti de l'orthodoxie.

Si quelqu'un fut-ce un ange fut-ce moi même vous enseignait une autre doctrine que celle que je vous ai enseigner qu'il soit anathème.

Je crois chère Gabrielle qu'il faut arrêter les considérations sentimentales sur nos bonnes intentions après le Concile. Vous me reprochez de jugez aujourd'hui pour hier. Mais précisément, nous sommes trompés sur le moment et c'est avec le recul, avec le temps que l'on peut juger selon la raison et notamment ici sur le droit Canon.

La question que j'ai posé et à laquelle j'ai répondu est très importante. Je vous la pose à vous à nouveau :

Est-ce qu'un évêque de l'Eglise catholique qui a signé toutes les hérésies du Concile sans s'en repentir, qui clame son unité sans jamais se rétracter à cette nouvelle église au lendemain du Concile, est-ce que cet évêque dans les conditions qui viennent d'être énoncées est catholique après le Concile et continue de faire partie de l'Eglise enseignante ?

Par conséquent, au moins sur la question de l'évêque que nous avons suivi, il me semble que la situation est claire :
Mgr Lefèbvre n'a JAMAIS été catholique après le Concile Vatican II

Et après cela, j'aimerais que CMI, rappelle les Canon de l'EGlise au sujet du schisme et de l'Hérésie, particulièrement quand les personnes sont de bonne foi et croient être dans la vérité....ce qui évidemment était notre cas.
Et aussi qu'il applique ces Canons de l'Eglise à notre cas où comme vous l'avez dit, nous nous sommes soumis à l'église conciliaire pour obéir et ensuite nous nous sommes mis à la remorque de Mgr Lefèbvre.
Est-ce que nous avons été catholiques dès après le Concile ? Si nous l'avons été est-ce au for interne ou au for externe. Devait-on être regardé comme catholique à ce moment-là même si nous ne pouvions pas prouvé notre catholicisme.
Gabrielle vous dites :
Cela a fait que l'Église Militante n'a pas ipso-facto disparue en 1965, car cela impliquerait du point de vue de la foi, la disparition totale de membres de l'Église
Oui bien sûr, l'Eglise militante n'a pas cessé d'exister mais n'oublions pas qu'elle a bien pu continuer d'exister...sans nous !Je vous demande de regarder de plus près cette objection parce que c'est exactement celle que tous les tradis retournent contre nous aujourd'hui. Attention ! Attention, ce n'est pas parce qu'il n'y avait pas Gérard, Gabrielle, l'Abbé Zins et les autres dans l'Eglise catholique qu'il n'y aurait plus eu d'Eglise militante. C'est Dieu qui sonde les reins et les coeurs et si nous avions le devoir de garder la foi et de n'appartenir qu'exclusivement à l'Eglise catholique nous n'avions nullement et nous n'avons pas non plus actuellement le devoir de recenser ceux qui restaient on même s'il en restait puisque nous n'avons AUCUN moyen sérieux de connaissance de ces choses-là.
Pourquoi les lefèbvristes disent qu'il y a encore la foi dans l'église conciliaire ? Parce qu'ils y sont !
Et si vous vous pensez que l'église conciliaire était encore catholique le lendemain du concile comme l'Abbé Zins le pense, c'est que vous avez exactement le même FAUX raisonnement.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Gérard le Dim 19 Sep 2010, 3:19 pm

Votre argument chère Gabrielle qu'il faut nous juger en 1965 dans le contexte de 1965 est absurde.
Nous étions à ce moment-là dans la confusion et il faudrait juger notre état en faisant comme si cette confusion rendait la situation claire.

Je vais vous donner un exemple : quand j'était très petit, je disais quelques temps "Vaind..." parce que je croyais que les blasphèmes c'était "Bon D..." ou "Non de D...". On ne m'avais pas appris que c'était le nom de Dieu dit pour une raison futile qui était le blasphème. D'autre part, je croyais que "Vaind..." s'écrivait "Vingt..." Or, lorsqu'une personne éclairée m'a dit que je devais prononcé le non de Dieu qu'avec respecte et que "Vaind..." ne s'écrivait pas "Vingtd..." mais "Vaind..." et que cela voulait dire "Dieu en vain"...je n'ai jamais plus blasphèmer et j'ai même corriger d'autres qui le faisait.

Mais au moment où je blasphémais, en aucune manière je ne pouvais être le juge de moi-même. Pouvait-on dire que je n'étais pas blasphémateur à ce moment-là ? C'est bien aujourd'hui que je peux expliquer ma situation de ce moment-là.

Je viens d'exposer un problème de gosse, Notre problème après Vatican II est un problème d'adulte non pas sur une simple question de foi mais sur la nature de l'Eglise sur la reconnaissance objective que tout catholique doit avoir de l'Eglise.
Je vous laisse réfléchir devant Dieu et devant l'Eglise et ses lois de ce très grave problème !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Wulfrano le Dim 19 Sep 2010, 3:24 pm

Gérard a écrit:Gabrielle a dit :

n'est-ce pas le Cardinal Ottaviani reconnu pour sa grande orthodoxie qui avait dit: si je ne savais pas que c'est le Pape qui a promulgué cela , je dirais que c'est de l'hérésie.

Je ne remets pas en cause"la grande orthodoxie" du Cardinal Ottaviani mais le fait qu'il préfère l'avis de celui qu'il croit pape à la foi catholique elle-même prouve le raisonnement propre de celui qui est sorti de l'orthodoxie.

Si quelqu'un fut-ce un ange fut-ce moi même vous enseignait une autre doctrine que celle que je vous ai enseigner qu'il soit anathème.

Je crois chère Gabrielle qu'il faut arrêter les considérations sentimentales sur nos bonnes intentions après le Concile. Vous me reprochez de jugez aujourd'hui pour hier. Mais précisément, nous sommes trompés sur le moment et c'est avec le recul, avec le temps que l'on peut juger selon la raison et notamment ici sur le droit Canon.

La question que j'ai posé et à laquelle j'ai répondu est très importante. Je vous la pose à vous à nouveau :

Est-ce qu'un évêque de l'Eglise catholique qui a signé toutes les hérésies du Concile sans s'en repentir, qui clame son unité sans jamais se rétracter à cette nouvelle église au lendemain du Concile, est-ce que cet évêque dans les conditions qui viennent d'être énoncées est catholique après le Concile et continue de faire partie de l'Eglise enseignante ?

Par conséquent, au moins sur la question de l'évêque que nous avons suivi, il me semble que la situation est claire :
Mgr Lefèbvre n'a JAMAIS été catholique après le Concile Vatican II

Et après cela, j'aimerais que CMI, rappelle les Canon de l'EGlise au sujet du schisme et de l'Hérésie, particulièrement quand les personnes sont de bonne foi et croient être dans la vérité....ce qui évidemment était notre cas.
Et aussi qu'il applique ces Canons de l'Eglise à notre cas où comme vous l'avez dit, nous nous sommes soumis à l'église conciliaire pour obéir et ensuite nous nous sommes mis à la remorque de Mgr Lefèbvre.
Est-ce que nous avons été catholiques dès après le Concile ? Si nous l'avons été est-ce au for interne ou au for externe. Devait-on être regardé comme catholique à ce moment-là même si nous ne pouvions pas prouvé notre catholicisme.
Gabrielle vous dites :
Cela a fait que l'Église Militante n'a pas ipso-facto disparue en 1965, car cela impliquerait du point de vue de la foi, la disparition totale de membres de l'Église
Oui bien sûr, l'Eglise militante n'a pas cessé d'exister mais n'oublions pas qu'elle a bien pu continuer d'exister...sans nous !Je vous demande de regarder de plus près cette objection parce que c'est exactement celle que tous les tradis retournent contre nous aujourd'hui. Attention ! Attention, ce n'est pas parce qu'il n'y avait pas Gérard, Gabrielle, l'Abbé Zins et les autres dans l'Eglise catholique qu'il n'y aurait plus eu d'Eglise militante. C'est Dieu qui sonde les reins et les coeurs et si nous avions le devoir de garder la foi et de n'appartenir qu'exclusivement à l'Eglise catholique nous n'avions nullement et nous n'avons pas non plus actuellement le devoir de recenser ceux qui restaient on même s'il en restait puisque nous n'avons AUCUN moyen sérieux de connaissance de ces choses-là.
Pourquoi les lefèbvristes disent qu'il y a encore la foi dans l'église conciliaire ? Parce qu'ils y sont !
Et si vous vous pensez que l'église conciliaire était encore catholique le lendemain du concile comme l'Abbé Zins le pense, c'est que vous avez exactement le même FAUX raisonnement.



LA ERA MONTINIANA

IMPORTANTE: La inclusión de este texto no indica nuestra adscripción al sedevacantismo
Por el licenciado Wulfrano Ruiz Sainz.


Estamos viviendo en carne propia la Era Montiniana. El Rev. P. Joaquín Sáenz y Arriaga, S.J., en 1970, con la publicación de su libro "LA NUEVA IGLESIA MONTINIANA", puso el dedo en la llaga cuando denunció que el entonces "Papa" Paulo VI en realidad no era Papa, sino un judío infiltrado disfrazado de Papa.

Es como si Caifás o Anás, de haber vivido en nuestros tiempos, se quitaran el Efod y el Pectoral del Juicio judíos y en su lugar se vistieran la Sotana y llevaran un Crucifijo al cuello. Es decir, que a pesar de la indumentaria, ellos seguirán siendo no Papas Católicos, sino judíos miembros de la Sinagoga de Satanás. A este respecto, el Apocalípsis del Apóstol San Juan (II-9), dice: "Sé tu tribulación y tu pobreza, si bien eres rico en gracia y santidad; y que eres blasfemado de los que se llaman judíos, y no lo son, antes bien son una sinagoga de Satanás".

Y ya en nuestros tiempos, Malachi Martin, en su libro "WINDSWEPT HOUSE" (CASA BARRIDA POR EL VIENTO), dice que el 29 de junio de 1963, el día anterior a la coronación de Paulo VI, en el Vaticano se celebró una "misa" negra en la cual Satanás fue entronizado. Añade Malachi Martin que ésta fue la coronación del Anticristo cuyo reinado empezaría al día siguiente. ¡Y ya empezó! ¿Cómo? Simplemente se reanudó el Concilio Vaticano II: el mismo que hizo APOSTATAR a la Iglesia. A este propósito pensamos que la Apostasía de la "Iglesia" se produjo por etapas y por niveles.

La primera etapa fue en 1958 a nivel papal, cuando muere S.S. el Papa Pío XII (el último Papa católico de la historia), y entra a ocupar la silla papal Angelo Roncalli, mejor conocido como Juan XXIII o "el papa bueno" (aunque en realidad era un masón infiltrado). La segunda etapa fue en 1965 a nivel episcopal, cuando la totalidad de los obispos de todo el mundo acepta e impone en sus diócesis los apóstatas decretos del Concilio Vaticano II que contradicen casi dos mil años de la Tradición y Magisterio Papal Católico. La tercera etapa fue en 1969 a nivel sacerdotal, cuando prácticamente la totalidad de los sacerdotes en el mundo entero aceptó el Novus Ordo Missae de Montini, es decir, la Nueva Falsa Misa de Paulo VI, la cual no sólo no efectúa la Transubstanciación, sino que es una burla o parodia o remedo simiesco de la Verdadera Santa Misa Católica que San Pío V impuso para siempre. En relación con esto, debemos decir que una insignificante minoría, menos del 0.001%, de los sacerdotes se opuso y resistió la Abominación de la Desolación de Montini. Entre éstos cabe mencionar al R.P. Benjamín Campos, S.J., R.P. Joaquín Sáenz y Arriaga, S.J., R.P. Esteban Lavagnini, R.P. Feliciano Chávez Nolasco y el R.P. José Payá, S.J.

La cuarta etapa fue a nivel masa popular en 1976 cuando prácticamente la totalidad de la feligresía montiniana (seguidora de Montini), integrada por unos mil millones de obedientes ciegos, aceptó el nuevo e inútil ritual montiniano que no produce la Gracia Divina, por una parte, y por la otra dicha feligresía se dedicó a idolatrar a Juan Pablo II (otro falso "Papa"). En relación con esto, debemos decir que una insignificante minoría, menos del 0.001%, integrada por laicos creyentes fieles a la Tradición de casi dos mil años, se opuso y resistió esta Traición Iscariota.

Estos son los hechos. Mas surge la pregunta: ¿Saldremos de esta crisis? ¿Hay esperanza? Consideramos que el Apóstol San Pablo tiene la respuesta en su Segunda Carta a los Tesalonicenses, Capítulo II, Versículos 1-3, quien dice así: "Entretanto, hermanos, os suplicamos por el advenimiento de Nuestro Señor Jesucristo y de nuestra reunión al mismo, que no ... os alarméis ... como si el día del Señor estuviera ya muy cercano ... porque no vendrá este día sin que PRIMERO HAYA ACONTECIDO LA APOSTASIA, casi general de los fieles ...."

Así, pues, estamos en la Era Montiniana, es decir, en tiempos de la Gran Apostasía profetizada por el Santo Apóstol, en que mil millones han abandonado la Fe Católica, la Fe del Concilio de Trento, la Fe que salva (fuera de la cual no hay salvación). En estas condiciones duele ver a tantos sin Sacramentos. Los responsables de esta tragedia sobrenatural son los integrantes de la jerarquía. Así como Anás y Caifás apartaron al pueblo judío de Nuestro Señor Jesucristo, ahora Paulo VI y Juan Pablo II han apartado al pueblo del Camino de Salvación. Debemos, pues, concluir que, estando consumada la Apostasía final, EL DIA DEL SEÑOR ESTA YA A LA PUERTA.



Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  gabrielle le Dim 19 Sep 2010, 4:39 pm

@ Gérard.

Gérard a écrit:Si une âme charitable pouvait me traduire ou me décoder ce message de l'Abbé ZINS écrit sur le forum Mi Ca el à l'adresse ci-dessus, message que je n'ai pas pu comprendre, je lui serais très reconnaissant.

Shocked

Auriez-vous la mémoire qui défaille. scratch

gabrielle a écrit:C'est ce que je comprends de ce texte.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Eric le Dim 19 Sep 2010, 4:57 pm

Le G.A.Z. a dit :
S'il remplaçait partout dans ses pseudos démonstrations le titre usurpé d'église de V 2 par celui de secte, comme la justesse du langage et du concept l'exigerait ....

http://deojuvante.forumactif.org/quelqu-un-a-dit-sur-le-web-f12/mes-conclusions-sur-la-polemique-a-propos-du-mot-eglise-t539-90.htm#11025

avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Eric le Dim 19 Sep 2010, 5:13 pm

Via Crucis a écrit :
Même l'abbé fut élève de ML ! Donc lui aussi a été atteint par les retombées de l'explosion conciliabulaire ! Mais il s'est remis de ses blessures plus rapidement que les autres (en quittant la Frat plus tôt) voilà tout !

Enfin ....
Il s'est fait virer de "sa Frat" .... hein .... nuance !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Gérard le Lun 20 Sep 2010, 2:57 am

Eric a écrit:
Via Crucis a écrit :
Même l'abbé fut élève de ML ! Donc lui aussi a été atteint par les retombées de l'explosion conciliabulaire ! Mais il s'est remis de ses blessures plus rapidement que les autres (en quittant la Frat plus tôt) voilà tout !

Enfin ....
Il s'est fait virer de "sa Frat" .... hein .... nuance !

Oui et il eut mieux valu qu'il en sorte de sa propre détermination et qu'il ne déclare pas ML hors de l'Eglise parce ML avait mis hors de la Fraternité...le meilleur de ses diacres.

Il faut quand même noté qu'il a été ejecté d'Ecône par rapport à sa haine de l'Eglise conciliaire. Rappelons le motif de son éjection d'Ecône :
On donne au Séminaire à chaque séminariste une belle photo de JP II (c'était la photo qui était belle pas le singe qu'y avait d'sus ". L'Abbé Zins prend la photo et la déchire en suffisament de morceau pour en faire un joli petit tas bien en vue.
Autour de lui plusieurs séminaristes se réjouissent et lui confient leur photo de Popol dont on leur avait donné trop de respect au séminaire pour qu'ils la déchirent.
L'Abbé Zins recueille alors chacune de ces images et grossit son tas d'ordures !
La suite...vous la devinez s'est terminée par la porte d'Ecône !
Mais voilà, l'Abbé Zins a déchiré sans problème l'image de JP II mais il n'a toujours pas déchiré celle de son coreligionnaire Marcel Lefèbvre et j'affirme tout le contraire de Gabrielle :
L'Abbé Zins ne s'est jamais remis de ces blessures où il a été très gravement blessé par l'atteinte de l'Eglise conciliaire.
Pourquoi ne s'en est-il JAMAIS remis ? N'a-t-il pas eu une doctrine d'exclu par rapport à l'Eglise ce Vatican II et de parias vis à vis de la Fraternité.
Je regrette de dire que ce genre de blessures ne se soigne pas seulement avec l'orthodoxie mais principalement avec le repentir.
Or de même que son Evêque Lefèbvre ne s'est jamais repenti ni d'avoir fondé l'église conciliaire par ses hérésies ni de lui avoir appartenu corps et âme jusqu'à sa mort...de même l'Abbé Zins ne s'est JAMAIS repenti d'avoir été dans un séminaire trado-conciliiaire. Il ne s'est JAMAIS repenti d'avoir reçu illicitement...d'une fausse église ou comme il me le demande de dire ...d'une secte, son diaconnat.
Je propose à l'Abbé Zins, cette belle parole de Saint Rémi à Clovis:
"Brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé"
Or, cher Abbé, vous n'aviez aucune peine de brûler la photo de JP II parce que dans votre coeur sincère, vous l'avez haï comme on doit haïr un antechrist. Mais vous avez adoré Marcel et maintenant, vous lui faite la petite guéguerre mais au Marcel que Vous avez adoré comme fondateur d'Ecône, comme évêque catholique, comme auteur de votre diaconnat, vous continuez de l'adorer et c'est CELA qu'il vous faut brûler !
J'ai été chez vous lorsque je venais de me faire harponner par la secte Thuc. C'est par vos conseils et aussi par tout ce que vous saviez sur ce triste personnage que j'ai pu me sortir illico de cette secte à laquelle j'appartenais depuis une semaine etoù j'avais été séduit par un faux prêtre de cette secte et un ami qui le recevait pour me faire tomber. Qu'ai-je fais alors ?
J'ai brûlé Thuc, je l'ai grillé...avais-je le choix pour être catholique?
Non ! Vous n'auriez pas manqué de me traité de sectaire si je ne l'avais pas fait et vous auriez eu RAISON !

Ce que vous avez fait contre Thuc, faites le contre Marcel. Déchirez-le, brûlez-le comme vous avez fait pour Jean Paul II. Ils sont de la même église DONC de la même religion. Si la démarche de réintroduction de la tradition catholique dans l'Eglise catholique était une bonne chose à Ecône qui, d'après vous certifie sa catholicité, alors ralliez-vous à Ratzinger comme le font logiquement vos anciens confères d'Ecône qui ne font qu'appliquer la stratégie à Marcel.
Marcel était-il catholique quand il faisait de la tradition catholique dans l'église conciliaire? Si oui alors Ratzinger est Catholique !

Pour ma part, je ne dis pas que je n'ai pas moins trempé dans l'église conciliaire ou dans sa partie tradi et que j'en ai été blessé pas moins que vous, comme aussi les blasphèmes mêmes inconscients de ma petite jeunesse ne pouvaient pas m'apporter bénédiction mais malédiction et blessures. Je dis simplement que je m'en suis repenti et que Dieu me garde toute ma vie dans ce repentir et qu'il l'augmente encore. Un catholique s'il veut être dans la charité doit être un pénitent. Mais s'il a dévié de la foi et qu'il n'a pas ce repentir, cela n'affecte pas seulement sa charité mais AUSSI sa foi et son appartenance à l'Eglise qui n'est pas exclusive !

En lançant ce message à l'Abbé Zins, je sais que j'ai touché TOUT ce qu'il m'a reproché dans le post du début de ce fil. Je n'ai donc rien à dire d'autre par rapport à ses arguments!
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Rosalmonte le Lun 20 Sep 2010, 5:24 am

Gérard, vous dites vraiment n'importe quoi, et vous le savez. Vous perséverez dans votre erreur de tout mettre dans le lit de Procuste.

Vous êtes un Bontemps à l'envers.

avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Gérard le Lun 20 Sep 2010, 7:05 am

Rosalmonte a écrit:Gérard, vous dites vraiment n'importe quoi, et vous le savez. Vous perséverez dans votre erreur de tout mettre dans le lit de Procuste.

Vous êtes un Bontemps à l'envers.


Ce sont des faits que j'avance, si c'est n'importe quoi ce que je dis, ce serait que je mens !
Et n'est-ce pas un peu raccourcis d'accuser quelqu'un de dire n'importe quoi sans donner la preuve qu'il a dit n'importe quoi !
A JP B, nous lui avons prouvé par le menu qu'il disait n'importe quoi !

Je vous fais remarquer, cher Rosalmonte, que c'est l'Abbé Zins qui n'a fait que de porter des charges contre moi. Pour ma part, j'ai dit ce qu'il avait fait de bien...et ce qu'il lui restait à faire pour aller jusqu'au bout du bien qu'il a commencé à faire sans aller, pour l'instant, jusqu'au bout !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Rosalmonte le Lun 20 Sep 2010, 8:35 am

Mon cher Gérard, ce n'est pas de Zins que je parle*, mais de Lefebvre.

Vous ne pouvez pas dire qu'il est durant V2 devenu hérétique, parce que sa signature dans le contexte ne vaut absolument rien, et ne prouve absolument rien.

Ou alors, vous devriez tenir S. Vincent Ferrier pour hérétique, et même plus, pour adorateur de l'Antéchrist, lorsqu'il donnait du Très Saint Père au Papa Luna.

De plus, votre attitude de défiance envers Pie VII montre que vous schématisez trop les choses.

Rappellez-vous que l'on pèche tout autant par laxisme que par rigueur excessive.

Je dis ceci non pour vous embêter, mais pour bien vous convaincre que ce qui est rouge n'est ni bleu (laxisme) ni violet (rigueur excessive).

Être en-deçà de la vérité est tout autant mal en soi qu'être au-delà.

Tout ceci, cher Gérard, sans aucune ombre de commencement d'animosité envers vous, croyez-le bien.


*Je ne parle pas de Zins, car il n'a nul besoin de moi. Sa réfutation du "gérardisme" suffit amplement à contrer votre thèse.





avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  gabrielle le Lun 20 Sep 2010, 9:21 am

Gérard a écrit:Mais voilà, l'Abbé Zins a déchiré sans problème l'image de JP II mais il n'a toujours pas déchiré celle de son coreligionnaire Marcel Lefèbvre et j'affirme tout le contraire de Gabrielle :
L'Abbé Zins ne s'est jamais remis de ces blessures où il a été très gravement blessé par l'atteinte de l'Eglise conciliaire.

Gérard, ne me placez pas dans tous les posts, je n'ai jamais dit ce que vous m'attribuez.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  gabrielle le Lun 20 Sep 2010, 9:26 am

Rosalmonte a écrit:
Vous ne pouvez pas dire qu'il est durant V2 devenu hérétique, parce que sa signature dans le contexte ne vaut absolument rien, et ne prouve absolument rien.

Les papiers montrant la signature de ML ne sont pas une preuve. Il semble que lors d'un concile les évêques signent un acte de présence, cela fait foi qu'ils ont participer au débat.


Ou alors, vous devriez tenir S. Vincent Ferrier pour hérétique, et même plus, pour adorateur de l'Antéchrist, lorsqu'il donnait du Très Saint Père au Papa Luna.

Ici, je mettrais un bémol, dans le Grand Schisme, il n'y avait pas d'hérésie, mais tous cherchaient à trouver le véritable Pontife. Si Papa Luna avait enseigné l'hérésie publiquement, est-ce que ce saint l'aurait suivi? J'en doute sérieusement. Personnellement je trouve cette comparaison boîteuse

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Rosalmonte le Lun 20 Sep 2010, 9:43 am

J'accepte bien volontiers votre bémol, ma chère.

Mais vous devez aussi accepter le fait que l'hérésie enseignée à V2 ne s'est manifestée comme telle que plus tard. Et qu'il a fallu attendre encore plus pour qu'il soit clair que Polo le rigolo était un usurpateur.

Car l'hérésie de V2 est celle du modernisme, entre autre. Et le modernisme est difficile à repairer, parce que bien que techniquement n'en professant aucune directement, il en est l'égout collecteur de toutes. Vous lisez une page, c'est catholique. Vous tournez la page, c'est libéral.

Pour prendre un comparaison, je dirais que l'hérésie normale, c'est le cancer: on identifie les cellules mauvaises. Le modernisme, c'est le sida: on n'arrive pas à voir quelles sont les cellules mauvaises, car elles passent pour de bonnes, et il est presque impossible de s'en défendre.

avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  gabrielle le Lun 20 Sep 2010, 9:50 am

Rosalmonte a écrit:Mais vous devez aussi accepter le fait que l'hérésie enseignée à V2 ne s'est manifestée comme telle que plus tard. Et qu'il a fallu attendre encore plus pour qu'il soit clair que Polo le rigolo était un usurpateur.

J'accepte volontier ce point de vue. Rien n'était évident en 1965. Je pense qu'avec l'arrivée du NOM, les laïcs vont prendre conscience du changement de foi, et plusieurs à ce moment quitteront les églises.

Le premier qui sonnera le tocsin sera le P. Saens..
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hérésie grave dénoncée par Mr l'Abbé Zins "le gérardisme"

Message  Rosalmonte le Lun 20 Sep 2010, 9:52 am

Oui, ma Gaby.

Et même lui, grand clairvoyant, n'a pas crié Sedevacante!

avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum