L'absolution par un intru

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'absolution par un intru Empty L'absolution par un intru

Message  Roger Boivin le Sam 18 Sep 2010, 2:41 pm

Abrégé de l'Exposition de la Doctrine Chrétienne.
par un professeur de séminaire.
cours élémentaire.
Les Frères des Écoles Chrétiennes.
1950.





+ Peut-on recevoir les sacrements administrés par un pasteur intrus ?


Non, excepté l'absolution, dans le cas de maladie mortelle, quand on ne peut avoir un ministre digne, et qu'on peut le faire sans scandale.




Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11686
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Sandrine le Sam 18 Sep 2010, 2:51 pm

roger a écrit:


Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?

Je crois que oui. Tous les textes concordent sur ce point il me semble scratch
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 3:37 pm

Sandrine a écrit:
roger a écrit:


Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?

Je crois que oui. Tous les textes concordent sur ce point il me semble scratch

Voici le Canon qui peut vous éclairer:

Can. 882
En péril de mort, tous les prêtres, quoique non approuvés pour les confessions, absolvent validement et licitement n’importe quels pénitents de tous péchés ou censures, quoique réservés ou notoires, même si un prêtre approuvé est présent(...)
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Roger Boivin le Sam 18 Sep 2010, 4:31 pm

ROBERT. a écrit:
Sandrine a écrit:
roger a écrit:


Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?

Je crois que oui. Tous les textes concordent sur ce point il me semble scratch

Voici le Canon qui peut vous éclairer:

Can. 882
En péril de mort, tous les prêtres, quoique non approuvés pour les confessions, absolvent validement et licitement n’importe quels pénitents de tous péchés ou censures, quoique réservés ou notoires, même si un prêtre approuvé est présent(...)
.

Ma question était, est-ce que c'est bien ça, ça se ne limite qu'à l'absolution et rien d'autre, pas de confession des péchés à ce prêtre intrus, ni rien d'autre à ce prêtre intrus, mais uniquement l'absolution tout court ?

Merci, et excusez-moi d'insister.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11686
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  gabrielle le Sam 18 Sep 2010, 4:43 pm

Pour qu'il puisse avoir absolution, il doit y avoir confession.

Celui qui demande un intrus a sa conscience.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18012
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 6:14 pm

gabrielle a écrit:Pour qu'il puisse avoir absolution, il doit y avoir confession.

Celui qui demande un intrus a sa conscience.

Votre raisonnement semble correct : pour qu’il ait absolution, il faut qu’il y ait confession, aveu des fautes. Le prêtre ne pourra jamais

absoudre des péchés inexistants. Les péchés commis après le baptême, ou mortels et déjà remis par le pouvoir des clefs, ou véniels sont

matière suffisante mais non nécessaire du sacrement de pénitence.
Can. 902) S’il y a matière pour le sacrement de Pénitence, il devrait y

avoir matière à absolution, il me semble.



Voici deux autres canons qui peuvent nous éclairer :



.
Can. 901

Celui qui a commis des péchés mortels après le baptême, qui n’ont pas été directement remis par les clefs de l‘Église, doit confesser tous ceux dont il a conscience après examen diligent de soi-même et indiquer dans la confession les circonstances qui changent l’espèce du péché.

Can. 902

Les péchés commis après le baptême, ou mortels et déjà remis par le pouvoir des clefs, ou véniels, sont matière suffisante mais non nécessaire du sacrement de pénitence.

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Roger Boivin le Sam 18 Sep 2010, 7:44 pm

Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ? son voisin ? Very Happy


Dernière édition par roger le Sam 18 Sep 2010, 8:19 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11686
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Via Crucis le Sam 18 Sep 2010, 8:06 pm

Si je comprends bien dans mon cas :

Les péchés que j'ai confessés auprès des prêtres conciliaires et tradis (ralliés ou non ralliés) tout en croyant qu'ils avaient le pouvoir de confesser et d'absoudre sont à répéter à nouveau au confesseur au moment de ma mort ?

D'autre part ces confessions ont été faites de bonne foi ne pourrait-on considérer que l'absolution donnée est valide puisque j'étais dans l'erreur ?

Dans la situation où nous sommes faudrait-il donc que j'écrive la liste de mes péchés (absous donc invalidement par ces prêtres selon le Canon) et que je présente cela à un prêtre à ma dernière heure pour qu'il m'absolve ? Serai-je en état de lire le tout et de le dire ? Et comment me rappeler le nombre de fois où j'ai commis le même péché affraid ?

Quel est le texte complet réellement autorisé et canonique pour que cette absolution soit valide ? Car si par exemple le prêtre qu'on m'amènera est un prêtre conciliaire, tradi ou autre, aura-t-il le texte d'avant V2 ? Il faut donc que j'aie ce texte sous la main ! Et s'ils ne veulent pas lire la version autorisée on pourrait invoquer ma dernière volonté au seuil de la mort pour qu'ils acceptent de le faire.

Aye oye ! ça risque de chauffer ! affraid affraid affraid affraid affraid Mon Dieu ayez pitié !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 8:13 pm

roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ?

Vous en êtes en des points pointus et précis cher ami !

Je vous reviens (ou un autre) ce soir ou demain... study
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Wulfrano le Sam 18 Sep 2010, 8:27 pm

Via Crucis a écrit:Si je comprends bien dans mon cas :

Les péchés que j'ai confessés auprès des prêtres conciliaires et tradis (ralliés ou non ralliés) tout en croyant qu'ils avaient le pouvoir de confesser et d'absoudre sont à répéter à nouveau au confesseur au moment de ma mort ?

D'autre part ces confessions ont été faites de bonne foi ne pourrait-on considérer que l'absolution donnée est valide puisque j'étais dans l'erreur ?

Dans la situation où nous sommes faudrait-il donc que j'écrive la liste de mes péchés (absous donc invalidement par ces prêtres selon le Canon) et que je présente cela à un prêtre à ma dernière heure pour qu'il m'absolve ? Serai-je en état de lire le tout et de le dire ? Et comment me rappeler le nombre de fois où j'ai commis le même péché affraid ?

Quel est le texte complet réellement autorisé et canonique pour que cette absolution soit valide ? Car si par exemple le prêtre qu'on m'amènera est un prêtre conciliaire, tradi ou autre, aura-t-il le texte d'avant V2 ? Il faut donc que j'aie ce texte sous la main ! Et s'ils ne veulent pas lire la version autorisée on pourrait invoquer ma dernière volonté au seuil de la mort pour qu'ils acceptent de le faire.

Aye oye ! ça risque de chauffer ! affraid affraid affraid affraid affraid Mon Dieu ayez pitié !


Querida Via Crucis:

Recordando las palabras de San Ambrosio: “No es posible que una hija de tantas lágrimas se condene.”



Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 8:32 pm

Via Crucis a écrit:Si je comprends bien dans mon cas :

Les péchés que j'ai confessés auprès des prêtres conciliaires et tradis (ralliés ou non ralliés) tout en croyant qu'ils avaient le pouvoir de confesser et d'absoudre sont à répéter à nouveau au confesseur au moment de ma mort ?

D'autre part ces confessions ont été faites de bonne foi ne pourrait-on considérer que l'absolution donnée est valide puisque j'étais dans l'erreur ?

Dans la situation où nous sommes faudrait-il donc que j'écrive la liste de mes péchés (absous donc invalidement par ces prêtres selon le Canon) et que je présente cela à un prêtre à ma dernière heure pour qu'il m'absolve ? Serai-je en état de lire le tout et de le dire ? Et comment me rappeler le nombre de fois où j'ai commis le même péché affraid ?

Quel est le texte complet réellement autorisé et canonique pour que cette absolution soit valide ? Car si par exemple le prêtre qu'on m'amènera est un prêtre conciliaire, tradi ou autre, aura-t-il le texte d'avant V2 ? Il faut donc que j'aie ce texte sous la main ! Et s'ils ne veulent pas lire la version autorisée on pourrait invoquer ma dernière volonté au seuil de la mort pour qu'ils acceptent de le faire.

Aye oye ! ça risque de chauffer ! affraid affraid affraid affraid affraid Mon Dieu ayez pitié !

Wink N'oubliez jamais chère amie, malgré le scénario qui précède, que si vous êtes dans l'impossibilité absolue de trouver un prêtre

valide et licite, et que ne vous voulez pas voir un prêtre hérétique (car vous n'y êtes pas obligée, même en danger de mort), il vous

restera toujours l'acte de contrition parfaite. L'absolution par un intru 430970

Que Dieu vous garde chère amie sunny
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 8:35 pm

ROBERT. a écrit:
roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ?

Vous en êtes en des points pointus et précis cher ami !

Je vous reviens (ou un autre) ce soir ou demain... study

J'ai trouvé quelque chose dans Naz (Traité de Droit Canonique, tome II, no. 194) à ce sujet.

Je vous reviens (ou un autre qui a déjà le texte) demain...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Roger Boivin le Sam 18 Sep 2010, 8:36 pm

ROBERT. a écrit:

Wink N'oubliez jamais chère amie, malgré le scénario qui précède, que si vous êtes dans l'impossibilité absolue de trouver un prêtre

valide et licite, et que ne vous voulez pas voir un prêtre hérétique (car vous n'y êtes pas obligée, même en danger de mort), il vous

restera toujours l'acte de contrition parfaite. L'absolution par un intru 430970

Que Dieu vous garde chère amie sunny

..parfaitement Râwbeurtt ! L'absolution par un intru 873726
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11686
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 8:42 pm

Wulfrano a écrit: Querida Via Crucis: Recordando las palabras de San Ambrosio: “No es posible que una hija de tantas lágrimas se condene.”
Sad

VIVA CRISTO REY !! cheers
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Sam 18 Sep 2010, 9:41 pm

roger a écrit:..parfaitement Râwbeurtt ! L'absolution par un intru 873726

Laughing

Rawbairrrr ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Sam 18 Sep 2010, 10:14 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
roger a écrit:..parfaitement Râwbeurtt ! L'absolution par un intru 873726

Laughing

Rawbairrrr ...

L'absolution par un intru 154224 au moins, nous avons raw = qui est l'anagramme de war Very Happy
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 9:06 am

ROBERT. a écrit:
ROBERT. a écrit:
roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ?

Vous en êtes en des points pointus et précis cher ami !

Je vous reviens (ou un autre) ce soir ou demain... study

J'ai trouvé quelque chose dans Naz (Traité de Droit Canonique, tome II, no. 194) à ce sujet.

Je vous reviens (ou un autre qui a déjà le texte) demain...

Voici des renseignements supplémentaires cher ami :

Traité de Droit Canonique, R. Naz, t. II, no. 194, commentaires sur le Canon 901 a écrit: .
Can. 901

Celui qui a commis des péchés mortels après le baptême, qui n’ont pas été directement remis par les clefs de l‘Église, doit confesser tous ceux dont il a conscience après examen diligent de soi-même et indiquer dans la confession les circonstances qui changent l’espèce du péché.



(…) Faute de temps, il est permis en péril de mort d’absoudre sans confession et notamment de donner des absolutions collectives. En vertu des facultés contenues dans le décret de la S. Congr. Consistoriale, du 8 décembre 1939 (Acta t. XXXI, p. 712), les aumôniers militaires purent agir ainsi en faveur des soldats allant combattre, qu’ils n’ont pas eu le temps d’entendre en confession.

Une réponse de la S. Pénitencerie, du 10 décembre 1940 (Acta t. XXXII, p. 572), déclare que les soldats peuvent être absous même avant le combat, dès qu’on estime ne pas avoir l’occasion de le faire lorsque celui-ci deviendra imminent. A l’approche des raids aériens, militaires comme civils purent également bénéficier de l’absolution collective.

En outre, divers indults particuliers furent accordés pour absoudre collectivement des personnes participant de façon quelconque à la guerre et ne se trouvant pas en péril de mort, mais dont la langue et le grand nombre permettait difficilement une absolution individuelle (Cf. L’ami du clergé, 1946, p. 49-50)(...)

.


Dernière édition par ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 10:22 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Via Crucis le Dim 19 Sep 2010, 10:19 am

Wulfrano a écrit :

Querida Via Crucis:

Recordando las palabras de San Ambrosio: “No es posible que una hija de tantas lágrimas se
condene

Viva Cristo Rey con Su Santa Madre de Guadalupe quien inspiraron palabras de consolacion via San Ambrosio y nuestro amigo y hermano en la fé Wulfrano !

ROBERT. a écrit:

N'oubliez jamais chère amie, malgré le scénario qui précède, que si vous êtes dans l'impossibilité absolue de trouver un prêtre valide et licite, et que ne vous voulez pas voir un prêtre hérétique (car vous n'y êtes pas obligée, même en danger de mort), il vous
restera toujours l'acte de contrition parfaite.

Que Dieu vous garde chère amie.”

Merci mes amis pour vos mots de consolation car j'avoue que quelques fois je me demande où et comment je vais finir ! Le désir du Ciel est là, mais la chair est faible Sad hélas !

Il faut que j'enregistre et que j'imprime sans tarder cet acte de contrition parfaite que j'ai vu sur TD ! Mais où donc est-il ? Merci de me donner le lien et vous irez tous au Ciel grâce à ça !!! lol!

L'absolution par un intru 87722 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 962688 L'absolution par un intru 962688 L'absolution par un intru 962688
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 10:25 am

Via Crucis a écrit:(...) j'avoue que quelques fois je me demande où et comment je vais finir ! Le désir du Ciel est là, mais la chair est faible Sad hélas ! )

Ne vous découragez pas chère amie, c'est notre lot à tous. Wink
Je cherche l'acte de contrition parfaite sur TD study
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 10:29 am

ROBERT. a écrit:
Via Crucis a écrit:(...) j'avoue que quelques fois je me demande où et comment je vais finir ! Le désir du Ciel est là, mais la chair est faible Sad hélas ! )

Ne vous découragez pas chère amie, c'est notre lot à tous. Wink
Je cherche l'acte de contrition parfaite sur TD study

Ce lien devrait vous aider :

http://messe.forumactif.org/doctrine-et-actualite-f6/la-contrition-parfaite-t723.htm#13394

Bon courage et que le Bon Dieu vous garde..
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 10:49 am

.

...Quant à la formule proprement dite, elle devrait se formuler comme suit :



ACTE DE CONTRITION PARFAITE

Mon Dieu, j’ai un extrême regret de vous avoir offensé,

parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,

et que le péché vous déplaît;

pardonnez-moi par les mérites de Jésus-Christ mon Sauveur,

je me propose, avec votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.


(tiré du Catéchisme Catholique, Québec 1951)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Wulfrano le Dim 19 Sep 2010, 1:18 pm

Via Crucis a écrit:Wulfrano a écrit :

Querida Via Crucis:

Recordando las palabras de San Ambrosio: “No es posible que una hija de tantas lágrimas se
condene

Viva Cristo Rey con Su Santa Madre de Guadalupe quien inspiraron palabras de consolacion via San Ambrosio y nuestro amigo y hermano en la fé Wulfrano !

ROBERT. a écrit:

N'oubliez jamais chère amie, malgré le scénario qui précède, que si vous êtes dans l'impossibilité absolue de trouver un prêtre valide et licite, et que ne vous voulez pas voir un prêtre hérétique (car vous n'y êtes pas obligée, même en danger de mort), il vous
restera toujours l'acte de contrition parfaite.

Que Dieu vous garde chère amie.”

Merci mes amis pour vos mots de consolation car j'avoue que quelques fois je me demande où et comment je vais finir ! Le désir du Ciel est là, mais la chair est faible Sad hélas !

Il faut que j'enregistre et que j'imprime sans tarder cet acte de contrition parfaite que j'ai vu sur TD ! Mais où donc est-il ? Merci de me donner le lien et vous irez tous au Ciel grâce à ça !!! lol!

L'absolution par un intru 87722 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 430970 L'absolution par un intru 962688 L'absolution par un intru 962688 L'absolution par un intru 962688




"Señor mío Jesucristo, Dios y Hombre verdadero, Creador, Padre y Redentor mío, por ser vos quien sois y porque os amo sobre todas las cosas, me pesa de todo corazón haberos ofendido. Propongo firmemente nunca más pecar, apartarme de todas las ocasiones de ofenderos, confesarme a su tiempo y cumplir la penitencia que me fuere impuesta.

Os ofrezco, Señor, mi vida, obras y trabajos en satisfacción de todos mis pecados.

Así como os suplico, así confío en vuestra Divina Bondad y Misericordia Infinita que me perdonareis por los méritos de vuestra Preciosa Sangre, Pasión y Muerte y que me daréis vida y gracia para enmendarme y para perseverar en vuestro santo servicio hasta el fin de mi vida. Amén".





Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  Roger Boivin le Dim 19 Sep 2010, 1:28 pm

roger a écrit:
+ Peut-on recevoir les sacrements administrés par un pasteur intrus ?


Non, excepté l'absolution, dans le cas de maladie mortelle, quand on ne peut avoir un ministre digne, et qu'on peut le faire sans scandale.




Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?

roger a écrit:
ROBERT. a écrit:
Sandrine a écrit:
roger a écrit:


Serait-ce à dire que ce dernier recours que l'Église permet, ne se limite qu'à l'absolution ?
Je crois que oui. Tous les textes concordent sur ce point il me semble scratch

Voici le Canon qui peut vous éclairer:

Can. 882
En péril de mort, tous les prêtres ,quoique non approuvés pour les confessions, absolvent validement et licitement n’importe quels pénitents de tous péchés ou censures, quoique réservés ou notoires, même si un prêtre approuvé est présent(...)
.

Ma question était, est-ce que c'est bien ça, ça se ne limite qu'à l'absolution et rien d'autre, pas de confession des péchés à ce prêtre intrus, ni rien d'autre à ce prêtre intrus, mais uniquement l'absolution tout court ?


[quote="ROBERT."]
ROBERT. a écrit:
ROBERT. a écrit:
roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ?



(…) Faute de temps, il est permis en péril de mort d’absoudre sans confession et notamment de donner des absolutions collectives. En vertu des facultés contenues dans le décret de la S. Congr. Consistoriale, du 8 décembre 1939 (Acta t. XXXI, p. 712), les aumôniers militaires purent agir ainsi en faveur des soldats allant combattre, qu’ils n’ont pas eu le temps d’entendre en confession.

Une réponse de la S. Pénitencerie, du 10 décembre 1940 (Acta t. XXXII, p. 572), déclare que les soldats peuvent être absous même avant le combat, dès qu’on estime ne pas avoir l’occasion de le faire lorsque celui-ci deviendra imminent. A l’approche des raids aériens, militaires comme civils purent également bénéficier de l’absolution collective.

En outre, divers indults particuliers furent accordés pour absoudre collectivement des personnes participant de façon quelconque à la guerre et ne se trouvant pas en péril de mort, mais dont la langue et le grand nombre permettait difficilement une absolution individuelle (Cf. L’ami du clergé, 1946, p. 49-50)(...)

.


Donc, pour en revenir à la question initiale, et d'après le canon 882 ("..tous les prêtres, quoique non approuvés pour les confessions.."), et En vertu des facultés contenues dans le décret de la S. Congr. Consistoriale, du 8 décembre 1939 ("Faute de temps, il est permis en péril de mort d’absoudre sans confession") :

Doit-on conclure qu'effectivement lorsqu'on accepte de recevoir un un prêtre intrus, parce qu'il y en a pas d'autre dans les parages, que ce recours ne se limite qu'à l'absolution et rien d'autre ?

C'était ça la question initiale.

Merci
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11686
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  gabrielle le Dim 19 Sep 2010, 2:26 pm

roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ? son voisin ? Very Happy

Celui qui reçoit une absolution générale, comme en temps de guerre, est tenu de se confesser s'il revient de cette guerre.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18012
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'absolution par un intru Empty Re: L'absolution par un intru

Message  ROBERT. le Dim 19 Sep 2010, 4:38 pm

gabrielle a écrit:
roger a écrit:Et pour une absolution générale en temps de guerre lorsqu'une situation l'exige, à moins que je fabule, à qui chacun avoue-t-il ses péchés ? son voisin ? Very Happy

Celui qui reçoit une absolution générale, comme en temps de guerre, est tenu de se confesser s'il revient de cette guerre.

J'essaie de trouver dans le Droit canon ce qui pourrait étayer ce que vous dites ! study
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum