(Bon)temps de guerre!!!

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Lucie le Jeu 16 Sep 2010, 3:31 pm

Pie XI :
8. Et en premier lieu, comme l’enseigne le Concile de Trente (11), Jésus-Christ, pendant la dernière Cène, institua le sacrifice et le sacerdoce de la Nouvelle Alliance : " Notre Dieu et Seigneur, bien que devant s’offrir lui-même par sa mort sur l’autel de la Croix à Dieu son Père pour y opérer la rédemption éternelle, cependant parce que son sacerdoce ne devait pas s’éteindre par sa mort (cf. Hb 7, 24), à la dernière Cène, la nuit où il était livré (cf. 1 Co 11, 23), voulant laisser à son épouse bien-aimée, l’Eglise, un sacrifice qui serait la représentation de ce sacrifice sanglant qu’il allait accomplir sur la croix, voulant que le souvenir en demeurât jusqu’à la fin des siècles (cf. 1 Co 11, 24-25) et que sa vertu soit appliquée en rémission de ces péchés que nous commettons tous les jours, se déclarant prêtre pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédech (cf. Ps 109, 4), offrit à Dieu le Père son corps et son sang sous les espèces du pain et du vin ; et sous les symboles de ces mêmes espèces les présenta, pour qu’ils les prissent, aux Apôtres qu’il constituait alors prêtres du Nouveau Testament, et à eux et à leurs successeurs dans le sacerdoce, il commanda de les offrir par ces mots Faites ceci en mémoire de moi (Lc 22, 19 ; 1 Co 11, 24). "

9. Depuis lors, les Apôtres et leurs successeurs dans le sacerdoce commencèrent à élever vers le ciel cette oblation pure prédite par Malachie (Ml 1, 11), grâce à laquelle le nom de Dieu est grand parmi les nations et qui, offerte désormais dans toutes les parties de la terre et à chaque heure du jour et de la nuit, continuera à l’être d’une façon permanente jusqu’à la fin du monde.

Cardinal Billot : "Nous savons en outre", dit-il, "qu'au temps de la terrible persécution, sera proscrit tout exercice de la vraie religion, qu'en conséquence LE CULTE DE DIEU CESSERA D'ETRE CÉLÉBRÉ, DU MOINS PUBLIQUEMENT ET OSTENSIBLEMENT A LA LUMIERE, A LA FACE DU SOLEIL. "A tempore cum ablatum fuerit juge sacrificium" lisons-nous au verset onzième. "Depuis le temps où aura été ôté le sacrifice perpétuel." C'est la répétition de ce qui se lisait précédemment (Daniel VIII, v. 13 et XI, v.31) à propos de la persécution d'Antiochus avec la notable différence toutefois qu'il n'est plus fait mention maintenant du temple, ni du sanctuaire, ni de tout ce qui aurait pu rappeler un passé depuis longtemps et à tout jamais disparu.

Le sacrifice perpétuel dont il s'agit ici, est donc le SACRIFICE DE LA NOUVELLE ALLIANCE qui a succédé à celui que, selon la loi de Moïse, on offrait soir et matin dans le temple de Jérusalem et auquel, à mille fois plus juste raison revient le nom de "Juge sacrificium", offert qu'il est conformément à la loi de son institution, sans aucune relâche ni de jour ni de nuit, du levant au couchant, sur toutes les places et sous tous les cieux. C'EST, EN UN MOT, LE SACRIFICE DE NOS AUTELS QUI ALORS, EN CES TERRIBLES JOURS, SERA PARTOUT PROSCRIT, PARTOUT INTERDIT, SAUF CE QUI POURRA SE FAIRE ET SE FERA DANS L'OMBRE SOUTERRAINE DES CATACOMBES, PARTOUT INTERROMPU.
http://membres.multimania.fr/misterlou/5.html

Il est clair que JCMD a raison : mon interprétation conjointe de ces deux textes m'amène à cette conclusion : le Saint Sacrifice, sauf à la période prédite par Daniel, sera connu ostensiblement, à découvert.
avatar
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 3:50 pm

Merci pour tous ces beaux textes chère Lucie.

Cardinal Billot : "Nous savons en outre", dit-il, "qu'au temps de la terrible persécution, sera proscrit tout exercice de la vraie religion... C'EST, EN UN MOT, LE SACRIFICE DE NOS AUTELS QUI ALORS, EN CES TERRIBLES JOURS, SERA PARTOUT PROSCRIT, PARTOUT INTERDIT, SAUF CE QUI POURRA SE FAIRE ET SE FERA DANS L'OMBRE SOUTERRAINE DES CATACOMBES, PARTOUT INTERROMPU.

Ce temps de la grande et dernière (terrible) persécution n'est pas encore (nous pouvons tous le constater), celle-ci aura lieu, selon la prophétie de saint Malachie (libre à chacun d'y croire ou pas), après ratzinger-benoit 16.

Donc il y a encore des Pretres Catholiques ici-bas, et le culte qu'ils rendent à Dieu est visible à tous.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:07 pm

C'est ce qu'on n'arrête pas de vous dire, cher ami!!!
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 4:09 pm

Rosalmonte a écrit:C'est ce qu'on n'arrête pas de vous dire, cher ami!!!

Donc nous sommes d'accord !!!
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:12 pm

Sur ce sujet, entièrement! cheers
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Lucie le Jeu 16 Sep 2010, 4:14 pm

Je vais faire des recherches pour rendre compte de l'indéfectibilité de l'Eglise selon Mgr Gaume. Vos catéchismes de persévérance vont être très utiles !!! Very Happy

J'ai l'impression que l'indéfectibilité concerne les Evêques mais cela reste encore à être bien prouvé si c'est bien le cas, comme je le crois.

Juges de la foi avec saint Pierre, les Apôtres et leur chef composent l'Église enseignante. Jésus-Christ l'appelle son corps, c'est-à-dire l'organe visible de son esprit et comme la bouche par laquelle il parle ; il lui promet d'être avec elle jusqu'à la consommation des siècles, comme l'âme est avec le corps. Or, le Christ ne meurt pas; son Église sera donc un corps immortel qui, par le remplacement successif de ses membres, ne doit jamais s'éteindre.

Et le catéchisme st Pie X concerne, il me semble, le Sacerdoce dans sa plénitude, d'après le catéchisme st Pie X et le contexte. Voir lien pour le contexte :
http://www.salve-regina.com/Catechisme/Catechisme_de_St_Pie_X.htm#_Toc512689741
Ma conscience ne me permet pas de dire le contraire, car [les fidèles] "resteraient comme des brebis sans pasteur à la merci des loups." Pour moi, un pasteur, c'est selon le contexte, les Evêques, car les prêtres sont appelés simplement ministres :

Quels sont les devoirs des fidèles envers ceux qui sont appelés aux saints Ordres ?
Les fidèles doivent :
[...]
2 prier Dieu qu’il daigne accorder à son Eglise de bons pasteurs et des ministres zélés ; et c’est aussi dans ce but qu’a été institué le jeûne des Quatre Temps ;

Mais je crois que si on voit des Evêques invalides et/ou illicites, et qu'on le croit vraiment, on ne peut pas les suivre, même s'ils étaient en réalité Evêques : on trahirait sa conscience et on serait coupable devant Dieu. Donc vouloir obliger quelqu'un contre sa conscience à se faire confirmer ou autre chose... participer à des sacrements considérés comme illicites pour la personne, c'est mauvais, c'est le pousser à la perversion : il serait coupable selon sa conscience et jugé comme tel par Dieu.

Attention, débat en vue...
avatar
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:17 pm

Ma conscience ne me permet pas de dire le contraire, car [les fidèles] "resteraient comme des brebis sans pasteur à la merci des loups."

Lucie, ma chère amie, il nous a été également dit par notre divin Maître que le Pasteur serait frappé, et dispersées les brebis du troupeau...
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  gabrielle le Jeu 16 Sep 2010, 4:27 pm

Objection Messieurs Laughing ( j'aime jouer les rabat-joie)

Donc il y a encore des Pretres Catholiques ici-bas, et le culte qu'ils rendent à Dieu est visible à tous..

Le culte n'est pas visible à tous, au Canada par exemple.

Et sans doute dans de nombreux pays.

Il n'est même pas nécessaire qu'il soit visible, le catéchisme dit qu'il y aura des prêtres, mais rien ne dit qu'ils seront toujours accessibles.

La Sainte Messe, porte ses fruits et ce même si peronne au monde n'y assiste.

Fin de l'objection.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Lucie le Jeu 16 Sep 2010, 4:35 pm


Lucie, ma chère amie, il nous a été également dit par notre divin Maître que le Pasteur serait frappé, et dispersées les brebis du troupeau...

Que dit l'Eglise à propos de ce passage ? Je ne sais pas, il faudrait voir. Mais je sais que st Jean demeura auprès de Jésus, et qu'il était Evêque. Jésus-Christ s'appliqua ce passage d'Ezechiel avant de mourir et Léon XIII le reprit. Il n'empêche que st Jean, Evêque, demeura fidèle.

De toutes manières, sans textes supplémentaires, je ne peux pas vous convaincre. Very Happy Je reviens avec ma documentation Mgr Gaume. Mgr Gaume n'a donné que le résumé de la doctrine de l'Eglise qu'il voulait expliquer dans le tome 1, je crois qu'il doit y avoir quelque chose de mieux dans les autres. (j'espère).

Contre-objection à Gabrielle (je crois, vu que des fois je lis n'importe comment ) : Mgr Gaume. Very Happy Je reviens demain. Je ferais une recherche longue, ennuyeuse, et comme je ne sais pas toujours très bien choisir les passages, tout compte fait, il y aura trop de textes à lire par rapport aux informations, mais bon. Mieux vaut trop que pas assez dans ce domaine.

avatar
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:38 pm

Objection rejetée, votre honneur! Very Happy

Je crois que JC entendait visible comme publiquement, non-caché, pas clandestin, etc.

En effet, M. l'Abbé Siegel officie publiquement. Il n'est ni physiquement empêché de dire la Messe, et ceux qui passent par chez lui peuvent le voir.

A rabat-joie, rabat-joie et demi! flower Very Happy
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:40 pm

Il y a 8 tomes dans le caté de Mgr Gaume, de +- 700 pages chacun...

Je vous conseille de le lire en entier, c'est fabuleux.

J'en suis au 4...
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  gabrielle le Jeu 16 Sep 2010, 4:47 pm

Rosalmonte a écrit:Objection rejetée, votre honneur! Very Happy

Je crois que JC entendait visible comme publiquement, non-caché, pas clandestin, etc.

En effet, M. l'Abbé Siegel officie publiquement. Il n'est ni physiquement empêché de dire la Messe, et ceux qui passent par chez lui peuvent le voir.

A rabat-joie, rabat-joie et demi! flower Very Happy

Maitre, Wink

C'est le qu'ils rendent à Dieu est visible à tous qui cause problème.

De plus le culte de l'Abbé Siegel est non-officiel, c'est-à-dire que les gens de son coin , tous les gens de son coin, ne savent pas que la Messe est célébrée.

Il est en quelque sorte dans une forme de catacombe, puisque seul ceux qui le connaissent savent ce qui se passe chez lui.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:50 pm

Le jury va délibérer, verdict à la Parousie! Very Happy
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  gabrielle le Jeu 16 Sep 2010, 4:51 pm

Rosalmonte a écrit:Le jury va délibérer, verdict à la Parousie! Very Happy

D'accord, j'attends ce jugement de tout mon coeur. sunny
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Lucie le Jeu 16 Sep 2010, 4:53 pm

Merci pour le conseil que je compte bien suivre, je suis encore p. 224 du tome 1, cher Rosalmonte. Vous avez une longueur d'avance non négligeable. Mais je vais vous rattraper, peut-être... Very Happy


avatar
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 4:53 pm

Mais je sais que st Jean demeura auprès de Jésus, et qu'il était Evêque.

Saint Jean est la figure de la vie contemplative.

Théophylactus :

Pierre ayant appris qu'il devait souffrir la mort pour Jésus-Christ, lui demande si Jean doit mourir de la même mort. « Pierre s'étant retourné vit le disciple que Jésus aimait, » etc.

S. Augustin :

Il se nomme le disciple que Jésus aimait parce qu'en effet Jésus avait pour lui un amour plus intime et plus tendre que pour les autres, et c'est pour cela que, pendant la cène, il le fit reposer sur sa poitrine. Je crois que le Sauveur a voulu ainsi nous donner une haute idée de l'excellence de l'Evangile que Jean devait annoncer. Il en est qui pensent (et ce ne sont pas les interprètes les moins distingués des saintes Ecritures) que l'amour plus particulier de Jésus pour Jean avait pour cause la chasteté que cet Apôtre avait toujours inviolablement gardée depuis sa première enfance.

« Pierre donc, l'ayant vu, dit à Jésus : Seigneur, mais celui-ci, que deviendra-t-il?»

Théophylactus :

C'est-à-dire, suivant l'explication de quelques interprètes, est-ce qu'il ne doit pas mourir aussi?

« Jésus lui dit : si Je veux qu'il demeure ainsi jusqu'à ce que je vienne; que vous importe ? »

S. Augustin :

Et il lui répète : « Suivez-moi, » paroles qui semblent nous indiquer que Jean ne le suivrait point, parce qu'il voulait qu'il restât jusqu'à ce qu'il vint lui-même. Il semble qu'on ne pourrait facilement admettre d'autre interprétation de ces paroles que celle qui vint à l'esprit des disciples qui étaient présents : « Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. » Mais Jean lui-même combat cette interprétation en ajoutant : « Et Jésus ne lui dit pas : Il ne mourra point, mais si je veux qu'il demeure ainsi jusqu'à ce que je vienne, que vous importe ? » On peut insister cependant si l'on veut, et dire qu'à la vérité Notre Seigneur n'avait pas dit que « ce disciple ne mourrait point, » mais que c'est le sens qui résulte des paroles rapportées par saint Jean.

Théophylactus :

On peut dire encore : Jésus-Christ n'a point nié que Jean dût mourir (car tout ce qui naît doit mourir), mais il lui a dit simplement : Je veux qu'il demeure, c'est-à-dire qu'il vive jusqu'à la fin du monde, et c'est alors qu'il souffrira pour moi le martyre. Voilà pourquoi il en est qui prétendent que Jean vit encore, et qu'il doit être mis à mort par l'antéchrist, après avoir annoncé le nom de Jésus-Christ avec Elie et Enoch. On montre, il est vrai, son tombeau, mais il y est entré vivant pour en sortir bientôt après.

S. Augustin :

Il en est même qui vont jusqu'à dire que dans son tombeau, que l'on montre encore à Ephèse, Jean y est enseveli dans le sommeil plutôt que dans la mort, et ils en donnent pour preuve que la terre qui recouvre son tombeau se soulève et fait comme jaillir des flots de poussière, ce qu'ils attribuent obstinément à l'effet de sa respiration. Mais pourquoi le Sauveur aurait-il accordé, comme une grâce privilégiée au disciple qu'il aimait plus que les autres, un sommeil du corps aussi prolongé, tandis que par la gloire éclatante du martyre il a délivré Pierre du fardeau de ce corps terrestre et l'a mis en possession de ce bonheur que saint Paul désirait si vivement lorsqu'il disait : « Je désire d'être dégagé des liens du corps pour être avec Jésus-Christ ? » (Ph 1, 23). Si donc il faut en croire la renommée sur le fait en question, nous dirons que Dieu le permit pour relever la mort de son disciple qui n'a pas été rehaussée par la gloire du martyre, ou pour toute autre cause qui nous est inconnue. Cependant il reste toujours à résoudre cette question : Pourquoi le Seigneur a-t-il pu dire d'un homme qui devait mourir : « Je veux qu'il demeure ainsi jusqu'à ce que je vienne ? »

Il nous est également intéressant d'examiner pourquoi le Sauveur avait pour Jean un amour plus particulier, alors que Pierre aimait son divin Maître plus que les autres. Autant que je puis en juger, je serais porté à dire que celui qui a pour Jésus-Christ un plus grand amour vaut mieux que les autres, taudis que celui qui est plus aimé de Jésus-Christ est plus heureux, si je voyais comment défendre en cela la justice de notre divin Rédempteur. Je vais donc essayer de résoudre cette importante et difficile question. L'Eglise connaît deux vies différentes que la prédication divine lui a enseignées, l'une est la vie de la foi, l'autre la vie de la claire vision; la première est personnifiée dans l'apôtre Pierre, à cause de la primauté de sa dignité apostolique; l'autre dans l'apôtre Jean. Jésus dit à Pierre : « Suivez-moi, » tandis qu'on parlant de Jean, il dit : « Je veux qu'il démesure ainsi jusqu'à ce que je vienne, » paroles dont voici le sens : Pour vous, suivez-moi en supportant, à mon exemple, les souffrances de cette vie; quant à lui, qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne le mettre en possession des biens éternels. Ou pour parler plus clairement encore : Que la vie active parfaite me suive en imitant l'exemple que je lui ai donné dans ma passion, et que la vie contemplative, qui ne fait que commencer ici-bas, demeure jusqu'à ce que je vienne lui donner toute sa perfection. Cette expression demeurer ne doit pas s'entendre dans le sens de rester, être permanent, mais dans le sens d'attendre, parce que la vie dont Jean est la figure aura son parfait accomplissement lorsque Jésus-Christ viendra. Or, dans cette vie active, plus nous aimons Jésus-Christ, plus aussi nous sommes délivrés facilement du mal. Cependant Jésus nous aime moins dans l'état où nous sommes, et il nous en délivre pour que nous n'y restions pas éternellement. Dans la vie du ciel, au contraire, il nous aime davantage, parce qu'il n'y aura plus rien en nous qui lui déplaise et dont il doive nous délivrer. Que Pierre donc aime Jésus-Christ afin que nous soyons délivrés de cette vie mortelle; que Jean soit aimé par lui, afin que nous possédions l'immortalité sans crainte de la perdre. Si vous demandez maintenant pourquoi Jean, qui figurait la vie où Jésus est plus aimé, l'aimait cependant moins que Pierre, je répondrai : C'est parce que le Sauveur a dit : « Je veux qu'il demeure (c'est-à-dire qu'il attende) jusqu'à ce que je vienne, » c'est parce que nous n'avons pas encore, mais que nous attendons dans l'avenir cet amour plus parfait que Jésus nous donnera lorsqu'il viendra. Voilà ce qui nous est figuré dans la personne de Pierre, qui aime davantage Jésus-Christ, mais qui en est moins aimé, parce que le Sauveur nous aime moins dans l'état d'épreuve que dans la vie bienheureuse; et nous-mêmes nous aimons moins la contemplation de la vérité telle qu'elle doit se dévoiler un jour, parce que nous n'en avons encore ni la connaissance, ni la possession. C'est ce qui nous est figuré par Jean, qui aime Jésus-Christ moins que Pierre. Que personne cependant ne songe à séparer ces deux illustres apôtres, car tous deux vivaient de cette vie qui se personnifiait dans Pierre, comme tous deux devaient vivre un jour de cette vie dont Jean était la figure.

La Glose :

Ou bien encore ces paroles : « Je
veux qu'il demeure ainsi, » veulent dire : Je ne veux pas qu'il termine
sa vie par le martyre, mais qu'il attende en paix la délivrance de son
corps, lorsque je viendrai le mettre en possession de la félicité
éternelle.

Théophylactus :

Ou bien
autrement, par ces paroles : « Suivez-moi, » le Seigneur le place à la
tête de tous les fidèles; et ce mot : « Suivez-moi, » emporte
l'imitation générale de toutes ses paroles, de toutes ses actions. Il
lui prouve aussi par là l'amour qu'il a pour lui, car ce sont ceux que
nous aimons le plus que nous voulons voir à notre suite.

S. Jean Chrysostome :

Si l'on me demande comment se fait-il donc que Jacques ait occupé le siège de Jérusalem ? Je répondrai, parce que Pierre a été établi maître du monde entier. «
Pierre s'étant retourné, vit le disciple que Jésus aimait, qui, pendant
la cène, s'était reposé sur sa poitrine, et lui avait demandé :
Seigneur, quel est celui qui vous trahira ? » Ce n'est pas sans raison
que l’Evangéliste rappelle cette circonstance de la cène, il veut nous
faire voir quelle grande confiance animait Pierre après son
renoncement. Pendant la cène, il n'avait pas osé interroger le Sauveur,
mais avait fait signe à Jean de l'interroger à sa place, et c’est à lui
qu'est confiée la suprême juridiction sur ses frères. Et non-seulement
il ne laisse plus à un autre le soin d'interroger son divin Maître sur
ce qui le concerne, mais lui-même l'interroge, désormais sur ce qui
peut intéresser les autres. Comme le Seigneur venait de lui faire les plus grandes promesses, de lui confier le soin de l'univers entier, de lui prédire son martyre, et de
constater solennellement que l’amour de Pierre pour lui était plus
grand que celui des autres, Pierre, dans le désir que Jean entre en
partage d'aussi grandes prérogatives, dit à Jésus :
« Mais celui-ci, que deviendra-t-il ? » C'est-à-dire : Est-ce qu'il ne suivra pas la même voie ? En effet, Pierre aimait beaucoup Jean, et
leur union nous est attestée par l'Evangile et par le livre des Actes. C'est ainsi que Pierre veut rendre à Jean ce que Jean a fait autrefois pour lui.
Il croit que Jean voudrait bien demander ce qui doit lui arriver, mais
qu'il n'ose le faire, il interroge donc le Sauveur à sa place. Mais ils
devaient être chargés la direction de tout l'univers, et ne pouvaient
plus rester réunis comme ils l'avaient été jusqu'à présent, ce qui eût
été un véritable préjudice pour le monde tout entier; le Seigneur
répond donc à Pierre, selon le texte grec : « Si je veux qu'il demeure
ainsi jusqu'à ce que je vienne, que vous importe ? Quant à vous,
suivez-moi, » c'est-à-dire, ne vous occupez que de l’œuvre qui vous est
confiée, et accomplissez-la soigneusement, pour celui-ci, si je veux
qu'il demeure, que vous importe ?


Théophylactus :

Il en est qui entendent ces paroles : « Jusqu'à ce que je vienne, » dans ce sens : Jusqu'à ce que je vienne contre les Juifs qui m'ont crucifié, et que je les frappe par les armes des Romains.
On rapporte, en effet, que cet Apôtre vécut dans ces mêmes lieux
jusqu'au temps de Vespasien, sous lequel la ville de Jérusalem devait
être prise. Ou bien encore : « Jusqu'à ce que je vienne, »
c'est-à-dire, jusqu'à ce que je l'envoie annoncer l'Evangile. Quant à vous, je vous destine le pontificat du monde entier, et c'est pour cela que je vous dis : « Suivez-moi; » pour lui qu'il demeure ici jusqu'au jour où je lui donnerai sa mission comme à vous.

S. Jean Chrysostome :

L'Evangéliste exprime ensuite et redresse l'opinion des disciples, comme nous l'avons dit plus haut.
Versets 24-25.

S. Jean Chrysostome :

(hom. 88 sur S. Jean). Comme le récit de saint Jean est appuyé sur les faits
et les documents les plus certains, il n'hésite pas à produire son
propre témoignage : « C'est ce même disciple qui rend témoignage de ces
choses et qui les a écrites. » Nous avons pour habitude, lorsque nous
rapportons des faits d'une véracité incontestable, de produire à
l'appui notre propre témoignage; c'est ce que fait à plus forte raison
celui qui écrivait sous l'inspiration du Saint-Esprit. Voilà pourquoi
les autres Apôtres disaient eux-mêmes : « Nous sommes témoins de ces
faits. » Saint Jean ajoute : « Et qui les a écrites. » Il est le seul qui parle de la sorte parce qu'il a écrit le dernier sur l'ordre qu'il en a reçu de Jésus-Christ. Voilà
pourquoi il parle si fréquemment de l'amour de Jésus-Christ pour lui,
faisant ainsi connaître indirectement la cause secrète qui le porte à
écrire, et appuyant son récit sur le privilège particulier d'être l’ami de Jésus-Christ
: « Et nous savons que son témoignage est vrai, » car il avait été présent à tous les événements qu'il raconte; il était là lorsque Jésus-Christ fut crucifié; c’est à lui que le Sauveur
daigne confier sa mère, preuve du grand amour que Jésus avait pour lui,
et de la certitude de tous les faits qu'il raconte.
Si quelques-uns restent incrédules, ce qu'il dit en terminant doit les amener à la foi : « Jésus fit encore beaucoup d'autres choses. » Il est
donc évident que je n'ai pas écrit dans le but unique d'être agréable à
Jésus-Christ, puisque tant de faits qui existent, j'en ai raconté
beaucoup moins que les autres évangélistes; j'en ai laissé un
très-grand nombre, choisissant de préférence les injures et les
outrages faits à sa personne. Or, celui qui écrit pour donner de la
gloire à son héros, doit au contraire passer sous silence ce qui, dans
sa vie, porte un caractère d'ignominie, et ne s'attacher qu'aux faits
éclatants.

S. Augustin :

(Traité 124
sur S. Jean). Il ajoute : « Si on les écrivait en détail, je ne pense
pas que le monde entier pût contenir les livres qu'il faudrait écrire.
» Il ne faut pas entendre ces paroles dans ce sens, que l'étendue du
monde entier ne suffirait point à contenir tous ces livres, mais que la
capacité des lecteurs du monde entier ne suffirait pas à les
comprendre. On peut dire aussi que souvent les expressions, tout en
respectant la vérité des choses, paraissent cependant aller au delà, ce
qui arrive, non point lorsqu'on met dans son jour une chose obscure ou
douteuse, mais quand on exagère ou qu'on atténue une vérité claire par
elle-même. Cependant, en parlant, ainsi, on ne s'écarte pas de la voie
de la vérité, car ces expressions qui vont au delà de ce qu'on veut
dire, ne trahissent nullement l'intention de tromper dans celui qui les
a employées. Cette manière de parler, s'appelle eu grec hyperbole, et
cette figure ne se rencontre pas seulement ici, mais dans d'autres
endroits de l'Ecriture.

S. Jean Chrysostome :

On bien encore, il faut rapporter ces paroles à la puissance divine de
celui qui accomplissait ces œuvres admirables; en effet il lui était
beaucoup plus facile de faire les œuvres qu'il voulait, qu'il ne nous
l’est à nous de les raconter, car il est le Dieu béni au-dessus de
toutes choses dans les siècles des siècles.

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/l-antechrist-t2111.htm?highlight=antechrist
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 4:57 pm

De plus le culte de l'Abbé Siegel est non-officiel, c'est-à-dire que les gens de son coin , tous les gens de son coin, ne savent pas que la Messe est célébrée.

Ah ?

Monsieur le curé vit dans un coin à 99% protestant (ils savent que le culte catholique traditionnel y est célebré, les cloches sonnent...), le 1% catholique restant est dans son église.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  Rosalmonte le Jeu 16 Sep 2010, 4:58 pm

Il doit bien faire des processions, non?
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 5:00 pm

Rosalmonte a écrit: Il doit bien faire des processions, non?

Non.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  gabrielle le Jeu 16 Sep 2010, 5:03 pm

JCMD67 a écrit:
De plus le culte de l'Abbé Siegel est non-officiel, c'est-à-dire que les gens de son coin , tous les gens de son coin, ne savent pas que la Messe est célébrée.

Ah ?

Monsieur le curé vit dans un coin à 99% protestant (ils savent que le culte catholique traditionnel y est célebré, les cloches sonnent...), le 1% catholique restant est dans son église.

Tu exagères un brin... Laughing
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  gabrielle le Jeu 16 Sep 2010, 5:04 pm

gabrielle a écrit:
JCMD67 a écrit:
De plus le culte de l'Abbé Siegel est non-officiel, c'est-à-dire que les gens de son coin , tous les gens de son coin, ne savent pas que la Messe est célébrée.

Ah ?

Monsieur le curé vit dans un coin à 99% protestant (ils savent que le culte catholique traditionnel y est célebré, les cloches sonnent...), le 1% catholique restant est dans son église.

Tu exagères un brin... Laughing

De plus, Maitre,

Les cloches sonnent ici, et ce n'est pas l'indication d'un culte catholique. affraid

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Bon)temps de guerre!!!

Message  JCMD67 le Jeu 16 Sep 2010, 5:06 pm

gabrielle a écrit:
JCMD67 a écrit:
De plus le culte de l'Abbé Siegel est non-officiel, c'est-à-dire que les gens de son coin , tous les gens de son coin, ne savent pas que la Messe est célébrée.

Ah ?

Monsieur le curé vit dans un coin à 99% protestant (ils savent que le culte catholique traditionnel y est célebré, les cloches sonnent...), le 1% catholique restant est dans son église.

Tu exagères un brin... Laughing

Non.

D'ailleurs je me charge d'en faire la publicité sur internet, et ailleurs.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum