Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Aller en bas

Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  Admin le Ven 25 Juin 2010, 11:25 am

.

Merci Gabrielle pour la belle peinture de notre bon Saint Thomas Very Happy

avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  Admin le Ven 25 Juin 2010, 11:28 am

gabrielle a écrit: Shocked Je n'ai jamais placé cette image de Saint Thomas, je crois que vous n'êtes pas dans le bon dossier...

Admin fera le transport de l'image dans Liturgie et Vie des Saints..

Ce qui évitera le mélange de ce dossier qui a pour sujet la thèse


Je n'en doute pas car je l'ai sortie du lien que vous avez mis un peu plus haut à propos de Solidalitium..

Un gros merci à l'Admin et s'il pouvait la transporter non seulement dans Liturgie et Vie des Saints mais également dans le monde entier plus la plus grande gloire de Dieu et le salut des âmes... sunny
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Ven 25 Juin 2010, 11:28 am

.

Merci cher Admin..
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Sam 26 Juin 2010, 4:27 pm


.
Ainsi, saint Thomas d'Aquin, dont on fait grand cas et à juste titre du point de vue de la théologie naturelle, meurt en 1274, alors qu'il était en route pour le concile œcuménique de Lyon, auquel le pape l'avait convoqué comme expert. Mais n’oublions pas que le 6 décembre 1273, un mois avant sa naissance au Ciel, il entendit Jésus-Christ lui adresser, du fond du Tabernacle en célébrant la messe. cette parole célèbre : « Tu as bien écrit de Moi, Thomas. Quelle récompense désires-tu recevoir ? ». Et le saint, pénétré d'amour, s'écria : « Point d'autre que Vous, Seigneur ! ». Après cette extase, saint Thomas, qui s’était toujours laissé guider par l’Esprit Saint, cessa d'écrire et de dicter.

À son secrétaire qui s'en inquiétait il répondit : "Je ne peux plus. Tout ce que j'ai écris me paraît comme de la paille en comparaison de ce que j'ai vu " ; il avait même prévu, après cette vision, de brûler toutes ses œuvres ! Devant les moines du monastère cistercien de Fossa Nova qui étaient autour de lui sur son lit de mort, il commentait le Cantique des Cantiques, et en recevant sa dernière Eucharistie, il dit :



« Je vous reçois, ô salut de mon âme. C'est par amour de vous que j'ai étudié, veillé des nuits entières et que je me suis épuisé ; c'est vous que j'ai prêché et enseigné. Jamais je n'ai dit un mot contre Vous. Je ne m'attache pas non plus obstinément à mon propre sens ; mais si jamais je me suis mal exprimé sur ce sacrement, je me soumets au jugement de la Sainte Eglise Romaine dans l'obéissance de laquelle je meurs. »

[Procès de canonisation, § 79, p. 376-377 et Guillaume de Tocco, Ystoria sancti Thome, chap.47].
.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Sam 26 Juin 2010, 4:30 pm

.

Que ceux qui veulent discuter avec Saint Thomas,

que ceux qui veulent "corriger" Saint Thomas,

Viennent le faire face-à-face avec lui, en s'inspirant de la belle peinture attribuée à S. Botticelli...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Mer 18 Mai 2011, 5:09 pm

.



SAINT THOMAS D’AQUIN, CONFESSEUR ET DOCTEUR DE L’ÉGLISE ET PATRON DES ÉCOLES CATHOLIQUES, PRIEZ POUR NOUS…




.
(…)Il y a plus encore : les Pontifes romains, nos prédécesseurs, ont honoré la sagesse de Thomas d'Aquin de remarquables éloges et des plus glorieux suffrages.

Clément VI, Nicolas V, Benoît XIII, d'autres encore témoignent de l'éclat que son admirable doctrine donne à l'Église universelle. Saint Pie V reconnaît que cette même doctrine confond, terrasse et dissipe les hérésies, et que chaque jour elle délivre le monde entier de funestes erreurs ; d'autres, avec Clément XII, affirment que des biens abondants ont découlé de ses écrits sur l'Église universelle, et qu'on lui doit à lui-même les honneurs et le culte que l'Église rend à ses plus grands docteurs, Grégoire, Ambroise, Augustin et Jérôme ; d'autres enfin ne crurent pas trop faire en proposant saint Thomas aux académies et aux grandes écoles, comme un modèle et un maître qu'elles pouvaient suivre sans crainte d'erreur. Et, à ce propos, les paroles du bienheureux Urbain V à l'académie de Toulouse méritent d'être rappelées ici : " Nous voulons et, par la teneur des présentes, Nous vous enjoignons de suivre la doctrine du bienheureux Thomas, comme étant véridique et catholique, et de vous appliquer de toutes vos forces à la développer (34)." À l'exemple d'Urbain V, Innocent XII impose les mêmes prescriptions à l'université de Louvain, et Benoît XIV au collège dionysien de Grenade. Pour couronner ces jugements portés par les Pontifes suprêmes sur saint Thomas d'Aquin, Nous ajoutons ce témoignage d'Innocent VI : " La doctrine de saint Thomas a, plus que toutes les autres, le droit canon excepté, l'avantage de la propriété des termes, de la mesure dans l'expression, de la vérité des propositions, de telle sorte que ceux qui la possèdent ne sont jamais surpris hors du sentier de la vérité, et que quiconque l'a combattue a toujours été suspect d'erreur (35)."

À leur tour, les conciles œcuméniques dans lesquels brille la fleur de la sagesse cueillie de toute la terre, se sont appliqués en tout temps à rendre à Thomas d'Aquin un hommage particulier. Dans les conciles de Lyon, de Vienne, de Florence, du Vatican, on eût cru voir saint Thomas prendre part, présider même, en quelque sorte, aux décrets des Pères, et combattre, avec une vigueur indomptable et avec le plus heureux succès, les erreurs des Grecs, des hérétiques et des rationalistes. Mais le plus grand honneur rendu à saint Thomas, réservé à lui seul, et qu'il ne partagea avec aucun des docteurs catholiques, lui vint des Pères du concile de Trente : ils voulurent qu'au milieu de la sainte assemblée, avec le livre des divines Écritures et des décrets des Pontifes suprêmes, sur l'autel même, la Somme de Thomas d'Aquin fût déposée ouverte, pour qu'on pût y puiser des conseils, des raisons, des oracles.

Enfin, une dernière palme semble avoir été réservée à cet homme incomparable : il a su arracher aux ennemis eux-mêmes du nom catholique le tribut de leurs hommages, de leurs éloges, de leur admiration. On le sait, en effet : par les chefs des partis hérétiques, on en a vu déclarer hautement, qu'une fois la doctrine de saint Thomas d'Aquin supprimée, ils se faisaient forts d'engager une lutte victorieuse avec tous les docteurs catholiques, et d'anéantir l'Église (36) - Vaine espérance, sans doute, mais le témoignage n'est point vain.


(35) Sermo de S. Thoma.
(36) Beza-Bucerus


( extraits de l’Encyclique ÆTERNI PATRIS, 4 août 1879, de S.S. Léon XIII )
.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Mer 07 Mar 2018, 1:12 pm

.
L’Église fête aujourd’hui le 7 mars, Saint Thomas d’Aquin,

CONFESSEUR ET DOCTEUR DE L’ÉGLISE ET PATRON DES ÉCOLES CATHOLIQUES.

Lisons ce beau commentaire de S.S. Jean XII (1244-1334), à son sujet:


Saint Thomas, lui seul, a répandu plus de lumières dans l’Église
que tous les autres savants réunis.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hommage à Saint Thomas d'Aquin

Message  ROBERT. le Ven 30 Mar 2018, 11:25 am

Jean XXII, qui le canonisa en 1323, dit dans un discours qu'il prononça à son sujet, qu'il était prouvé  "que Dieu avait opéré par l'entremise de son glorieux serviteur au moins trois cents miracles, que d'ailleurs il avait fait autant de miracles qu'il avait écrit d'articles (3)."

Dans une autre occasion, le même pontife adressant la parole aux cardinaux, leur dit: "Thomas d'Aquin a lui seul répandu plus de lumières dans l'Église que tous les autres savants…"


http://messe.forumactif.org/t8123-connaissez-vous-vraiment-le-docteur-angelique#144338
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33785
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum