Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Dim 08 Mar 2009, 2:07 pm

La lecture de ce texte que Marie-Madeleine vient de mettre en ligne, me confirme davantage, que jamais un Pape ne viendra d'une apparition des SS Pierre et Paul, un pape ça vient en droite ligne d'un conclave.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Roger Boivin le Dim 08 Mar 2009, 4:07 pm

-
A la suite d'avoir mis en ligne le texte de l'Épitre du samedi des Quatre-Temps du Carême, je me suis aperçu que j'avais mis la traduction " Fillion " au lieu de celle de " Glaire " comme je l'annonçais. Alors, s'il n'est pas trop déplacé à ce point où en est le sujet, - on avance à grand pas tandis qu'à petits pas je traine facilement derrière -, j'en reproduirai ici le texte. Mais surtout si ADMIN juge superflu et déplacé de le faire, et inutiles ces quelques mots que je veux y joindre, alors qu'il n'hésite surtout pas à gommer. Merci.

Donc auparavant je voudrait dire de quoi ..tout en espérant qu'il ne s'y trouvera rien de condamnable.

La Parole de Dieu c'est, selon l'enseignement de l'Église, les Saintes-Écritures et la Tradition, et non les Saintes-Écritures, la Tradition et les prophéties en marge d'Elles.

Sans doute S. Paul en parlant de prophéties, si je ne me trompe, parle-t-il ici de celles qui naissaient en son temps, et non de cette amas de prophéties ( s' il y avait ) d'accumulées au cours des siècles précédents, en marge, en parallèle et plus ou moins en contradiction avec les Saintes-Écritures.

Débrouiller ou élucider ou départir ce qui est vrai de ce qui est faux, appartient d'ordinaire, il me semble, qu'à ceux qui en ont charge et mandat au sein de l'Église; donc au Magistaire Infaillible de trancher.

Par soi-même, s'improvisant tel, surtout en ces temps d'apostasie générale, et de confusion des esprits, il est sans doute hasardeux, même téméraire de s'aventurer dans cette jungle obscure des prophéties sans garde-fou pour contenir la mémoire et l'imagination, ces deux folles du logis. On risque de glisser dans l'imaginaire et le fantastique, - ce que sont en fait justement les fables -, de tomber dans l'indiscipline, négliger ses devoirs, de s'écarter de la Tradition, d'errer dans la doctrine, et faisant fi du Saint Magistère, de quitter les rangs de la Sainte Église, cette seule et unique Arche de Salut.

-( En allant vérifier dans les Épitres, l'endroit où l'on parle des " Fables ", j'y ai lu, ce faisant, maints passages entre autre où l'on parle de celui qui prend la parole sans en avoir le mandat; ça m'a fait frémir; ..et ce n'est pas sans tremblement que je poursuis mon discours )-

Pour ma part, je n'ai jamais cru que Notre-Seigneur reviendrait pour régner mille ans sur la terre après l'Antéchrist; pour la simple raison que dans les Saintes-Écritures ( 2ième Épitre de S. Pierre III, 8 ) on y dit que mille ans c'est comme un jour; et que, comme Marie-Madelaine l'a si bien dit, dans le CREDO on y dit : "..d'où Il viendra juger les vivants et les morts " ; et non " d'où Il viendra pour régner mille ans sur la terre, et ensuite juger les vivants et les morts ".

Le " Millénarisme " comme vous dites, c'est un mot qui ne faisait pas partie de mon vocabulaire ..jusqu'à aujourd'hui; à présent que ce ne soit que pour le fustiger: c'est une funeste chimère. Je n'ai jamais ouvert cette porte, ni même m'y suis hasardé devant. Je n'ai jamais bifurqué dans ce réseau sablonneux de sentiers sans issue, dans ces marrais mous. - Qui aime le danger, y périra. -

Il faut s'attacher à ce qu'il y a de plus noble, de plus solide et de plus saint : les Saintes-Écritures et la Sainte Tradition : ça c'est sacré et c'est ça la Parole de Dieu. Quant aux prophéties -si on doit les qualifier de ce mot - qui surgissent de tout bord et de tout coté, ce n'est en général que de la fumée, du vent, des fables.. d'où s'entremêlent le vrai et le faux; ..et c'est un risque téméraire de s'y aventurer. Aux spécialistes donc sans doute de tenter d'en démêler l'écheveau, ..s'il s'en trouve encore d'assez compétents.

On peut avoir vent de certaines de ces prophéties sans les avoir cherchées, mais il ne faut pas s'y laissé prendre et emporter.

Ce qui, avant le premier Avènement du Christ, guidait les esprits, les éclairait, en précisait le temps, le lieu et la manière qu'Il y viendrait, ce sont les Saintes-Écritures et la Tradition d'alors, l'Ancien Testament; et non tout ce qui s'y disait en marge de celles-ci. Donc faisons de même; nourrissons-nous de la Parole de Dieu.

Et ceci rejoint justement un autre FIL placé sur TE DEUM par Parce Domine : " L'ABANDON DE LA LECTURE DE LA SAINTE-ÉCRITURE "; c'est un immense Pâturage où il fait plus que bon de s'y nourrir, un jardin de délice. Chapelet en main, il y a de quoi ruminer pieusement longtemps. Seules les traductions approuvées par le Saint-Siège, doivent-être entre nos mains. La GLAIRE en est la plus précise.

Les Saintes-Écritures c'est en quelque sorte le Coeur de la Très sainte Vierge. Elle s'est sûrement assimilé tout l'Ancien-Testament de façon suréminente, et plus que toute autre créature. Et tout le Nouveau-Testament ..en ce sens qu'Elle conservait tout dans son Coeur et le méditait; ..et qu'Elle a dû déverser le trop plein de son Coeur Immaculé dans celui des Saints Apôtres et des Disciples ..afin qu'entre autre ils puissent nous laisser de si beaux et si riches textes que sont ceux du Nouveau-Testament. Les Saintes-Écritures sont donc Le Saint et Immaculé Coeur de la très Sainte Vierge Marie;
enfermons-nous dans ce divin cellier, ..la Sainte Liturgie nous en verse une ration pure chaque jour.

Bon voilà; j'espère que vous n'avez pas trop souffert. Mon crayon est quelque peu rond; plaise donc à Dieu si c'est son dessein, d'en aiguiser la mine, ..ou de le briser à jamais.

Parabole, mon cher ami, je suis désolé de vous avoir mis en situation embarassante sur le sujet; mais sans doute que le Bon Dieu voulait crever l'abcès, s'il y avait, avant qu'il ne s'infecte danvantage et n'empoisonne.

-

Pour ce qui est de la traduction de L'Épitre, à bien y penser, je vais tout simplement l'interchanger dans le post plus haut.

Merci.

-


Dernière édition par Léon le Ven 13 Mar 2009, 11:44 am, édité 25 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Eric le Dim 08 Mar 2009, 4:26 pm

Léon a écrit :
- on avance à grand pas tandis qu'à petits pas je traine facilement en arrière -
Rassurez-vous cher ami, vous n'êtes pas le seul à ressentir ce phénomène ...
Amicalement

Un petit.
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Dim 08 Mar 2009, 4:33 pm

Léon a écrit:-
A la suite d'avoir mis en ligne le texte de l'Épitre du samedi des Quatre-Temps du Carême, je me suis aperçu que j'avais mis la traduction " Fillion " au lieu de celle de " Glaire " comme je l'annonçait; alors, s'il n'est pas trop déplacer à ce point où en le sujet, - on avance à grand pas tandis qu'à petits pas je traine facilement en arrière -, j'en reproduirai ici le texte. Mais surtout si ADMIN juge superflu de le faire, et inutile ces quelques mots que je veux y joindre, alors qu'il n'hésite pas à gommer. Merci.

Donc auparavant je voudrait dire quelques mots en espérant qu'il ne s'y trouvera rien de condamnable.

La Parole de Dieu c'est, se

et ensuite , cher Léon, il nous manque un bout petit ou grand...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Roger Boivin le Dim 08 Mar 2009, 6:04 pm

-
Voilà! Voilà! J'ai terminé. Vous pouvez aller lire maintenant plus haut.. l'apprenti.
-


Dernière édition par Léon le Dim 08 Mar 2009, 9:23 pm, édité 1 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Dim 08 Mar 2009, 6:51 pm

Cher Léon, voilà un discours bien balancé et très prudent


merci
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Roger Boivin le Dim 08 Mar 2009, 10:09 pm

Parce Domine a écrit: voilà un discours bien balancé et très prudent



J'espère que vous voulez parler de la sainte prudence. Confirmez moi.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Lun 09 Mar 2009, 6:53 pm

Léon a écrit:
Parce Domine a écrit: voilà un discours bien balancé et très prudent



J'espère que vous voulez parler de la sainte prudence. Confirmez moi.

Cela va de soi, cher Léon
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

sainte jeanne d'arc, conclave et droit canon..

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 6:29 pm

N'oublions pas que c'est au nom du droit canon de l'epoque, et par l'Autorité d'un Eveque VALIDE de la sainte Eglise Catholique, que St Jehanne d'arc fut condamnée et brûlée.....

quand à opposer à Dieu Lui meme, le "filtre" du CJC de 1917, c'est vraiment délirer!

Dieu est Dieu, et il n'est en rien soumis à nos Lois Humaines, fussent elles les plus haute s de la Sainte Eglise!

c'est Jésus-Dieu qui a fondée Son Eglise, il peut la secourir.. comme Il l'entend!

Quand aux critères pour distinguer l'Antechrist, il convient de distinguer la séduction des intrus à la RAt-singer.. d'un éventuel Pontife que Saint Pierre et Saint Paul viendraient "nominer" en direct!!!

De là à se précipiter à baiser les mules de soie blanche du premier venu.. il y a une grande marge!!!


Dernière édition par chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:19 pm, édité 1 fois

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Diane le Dim 29 Mar 2009, 6:38 pm

Bienvenue, cher chaussis sur Te Deum,, je suis très heureuse de vous relire ! ! ! Wink
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2009, 6:45 pm

cheers Bienvenue Chaussis...

Ça me prendrait toute une poussée par derrière pour aller baiser les muffles d'une soutane blanche.... Suspect
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Louis le Dim 29 Mar 2009, 7:15 pm

Bienvenue très cher ami Chaussis sur Te Deum ! et au plaisir de continuer à vous lire.

signé : Louis Mc Duff

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11307
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:18 pm

les mules, pas les muffles!!!

les muffles il faut les conspuer!!!!!!

Bien heureux de votre amitié à tous!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2009, 7:25 pm

chaussis a écrit:les mules, pas les muffles!!!

les muffles il faut les conspuer!!!!!!

Bien heureux de votre amitié à tous!

Embarassed pale

Effectivement mufle = grossier personnage

Moi de même pour l'amitié
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Diane le Dim 29 Mar 2009, 7:29 pm

chaussis a écrit:

Bien heureux de votre amitié à tous!


Pas aussi heureux que nous de votre aimable présence ! ! ! Wink
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Arthur le Dim 29 Mar 2009, 8:57 pm

Bienvenue Chaussis sur ce forum, au plaisir de vous lire.

Arthur

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  ROBERT. le Dim 29 Mar 2009, 9:05 pm

.

Rebonjour Chaussis !

Avant, nous avions les INTRUS; puis, les INTRUS à calotte blanche, et là nous avons des muffles avec des des mules ( j'espère qu'il n'a pas d'émules...) à calotte blanche. Vous ne trouvez pas que cà commence à faire toute une garde-robe moderniste ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Roger Boivin le Lun 30 Mar 2009, 12:59 am

Bonjour Chaussis, et bienvenu..

( Roger )
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  Monique le Lun 30 Mar 2009, 12:27 pm

chaussis a écrit:

De là à se précipiter à baiser les mules de soie blanche du premier venu.. il y a une grande marge!!!


Bonjour et bienvenue cher Chaussis, cela fait plaisir de vous revoir ! cheers

Vous savez qu'il y aussi des mules de soie blanche à découvert du talon et des orteils, '' ce que nous les appelons sont des mules sans queue ni tête (V2) !!! '' Vous voyez ce que je veux dire !!! Very Happy Une boucle avec ça !!! geek
avatar
Monique

Nombre de messages : 6487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Lun 30 Mar 2009, 1:21 pm

chaussis a écrit:N'oublions pas que c'est au nom du droit canon de l'epoque, et par l'Autorité d'un Eveque VALIDE de la sainte Eglise Catholique, que St Jehanne d'arc fut condamnée et brûlée.....

quand à opposer à Dieu Lui meme, le "filtre" du CJC de 1917, c'est vraiment délirer!

Dieu est Dieu, et il n'est en rien soumis à nos Lois Humaines, fussent elles les plus haute s de la Sainte Eglise!

c'est Jésus-Dieu qui a fondée Son Eglise, il peut la secourir.. comme Il l'entend!

Quand aux critères pour distinguer l'Antechrist, il convient de distinguer la séduction des intrus à la RAt-singer.. d'un éventuel Pontife que Saint Pierre et Saint Paul viendraient "nominer" en direct!!!

De là à se précipiter à baiser les mules de soie blanche du premier venu.. il y a une grande marge!!!

En soi, il est certain que Dieu n'est limité par rien, des pierres il peut faire sortir des fils à Abraham. Sur sa Toute-Puissance rien à douter.

Mais du côté de sa volonté. Dieu est lié à son Église, et ce qu'Elle demande Il le demande.

Des constitutions Pontificales ont données des critères d'élection du Pontife, Dieu pourrait-il vouloir passer outre? Là est mon doute.

Supposons que Saint Pierre et Saint Paul viennent "nominer" X , style ue apparition privé ou publique.. ce qui de soi est de foi humaine deviendrait de foi divine, car la soumission au Pape est nécessaire au salut.

Et ce Pape serait le légitime successeur Pierre, ce qui implique qu'il aurait juridiction suprême, ce qui implique notre obéissance à toutes ces décisions, en fait ce qui implique que je devrais croire à cette appartion tout comme je crois à la Révéaltion Divine... en cela, je pense, que Dieu, non par manque de Puissance, mais par Sagesse, n'agirait pas en dehors des règles.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conclave mystérieux, fins des temps et millénarisme

Message  gabrielle le Lun 30 Mar 2009, 7:04 pm

chaussis a écrit:N'oublions pas que c'est au nom du droit canon de l'epoque, et par l'Autorité d'un Eveque VALIDE de la sainte Eglise Catholique, que St Jehanne d'arc fut condamnée et brûlée.....


Jeanne d'Arc, surnommée la Pucelle d'Orléans, est une figure emblématique de l'histoire de France. Au début du XVe siècle, elle mène victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, levant le siège d'Orléans, conduisant le dauphin Charles au sacre à Reims et contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent ans.

Finalement capturée par les Bourguignons à Compiègne, elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg pour la somme de 10 000 livres, et condamnée au bûcher en 1431 après un procès en hérésie. Entaché de nombreuses et importantes irrégularités, ce procès est cassé par le pape Calixte III en 1456, et un second procès en réhabilitation conclut à son innocence et l'élève au rang de martyre. Elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Elle est l'une des trois saintes patronnes de la France.

Un second procès, à la demande de la mère de Jeanne et sur décret du pape espagnol Calixte III, casse en 1456 le premier jugement pour « corruption, dol, calomnie, fraude et malice ». Le Pape ordonna à Thomas Basin, évêque de Lisieux et conseiller de Charles VII, d'étudier en profondeur les actes du procès de Jeanne d'Arc. Son mémoire fut la condition juridique du procès en réhabilitation. Après avoir enregistré les dépositions de nombreux contemporains de Jeanne, dont les notaires du premier procès et certains juges, il déclare le premier procès et ses conclusions « nuls, non avenus, sans valeur ni effet » et réhabilite entièrement Jeanne et sa famille. Il ordonne également l'« apposition [d'une] croix honnête pour la perpétuelle mémoire de la défunte » au lieu même où Jeanne est morte. La plupart des juges du premier procès, dont l'évêque Cauchon, sont morts entre temps.


Sainte Jehanne d'Arc, ne fut pas jugée selon les normes de la Sainte Église, sa réhabillitation le démontre fort bien.

La Pucelle d'Orléans fut sans doute jugé par un évêque valide, mais vendu au Anglais, tout comme nous trouvons de nos jours des évêques valides faisant courbette devant la secte ou trempant dans les magouilles de sacre épiscopal plus que douteux...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum