obligation des sacrements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

obligation des sacrements

Message  Gérard le Jeu 05 Mar 2009, 6:31 pm

Obligation des sacrements

Puisque sur un forum il n’y a que des personnes qui connaissent un peu l’informatique, il est possible de commencer par une comparaison sur l’informatique.
Parfois, nous avons le choix entre cliquer sur un oui ou sur un non, mais ceci se reproduit plusieurs fois et si nous n’avons pas pris la bonne option à chaque stade et jusqu’au bout nous avons tout faux.
Il y a une analogie dans notre religion.
Sommes-nous une religion où nous pouvons nous passer des sacrements ?
La réponse est NON. Si nous disons oui nous sommes protestants …et damnés.
Même les sedevacs les plus déterminés ne peuvent pas dire qu’ils sont dans une religion sans sacrements …et ne permettez pas aux gens de la Fraternité de vous accusez de cela.
Confondez-les en leur disant qu’ils ne reçoivent pas les sacrements de l’Eglise catholique et ce faisant, ils ne font qu’entasser des charbons ardents sur leur tête.

Si nous ne pouvons recevoir les sacrements que par des personnes qui ne sont pas ministres de l’Eglise pouvons nous recevoir les sacrements ?
La réponse est NON.
Si nous les recevons quand même nous tombons dans la Communicatio in sacris et nous serons damnés.
Alors pouvons-nous rester sans sacrements et privés des effets des sacrements ?
NON.
En effet, si nous sommes contre notre volonté, privés des sacrements qui doivent être donnés par l’Eglise, nous ne devons pas nous priver des effets des sacrements. Nous pouvons et DEVONS recevoir, par la communion spirituelle, les mêmes effets que par la communion sacramentelle. Si nous sommes privés de la Pénitence, nous pouvons être pardonné de tous nos péchés par la Contrition parfaite.
Si nous nous privons des effets de ces deux sacrements, nous sommes comme les protestants qui prétendent pouvoir se sauver sans ces sacrements ou sans ses effets et nous ne croyons pas à la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ qui affirme que « celui qui ne mange pas ma chaire et qui ne boit pas mon sang n’aura pas de part avec moi dans le Royaume des cieux ».
Dans le cas de privation de l’Eucharistie, est-ce que la communion spirituelle est d’obligation.
OUI. En effet l’Eucharistie est d’obligation au moins une fois par an. Si nous sommes privés de ce sacrement mais que nous pouvons en avoir les effets par la communion spirituelle, cette communion spirituelle devient d’obligation….
Il en est de même pour le sacrement de Pénitence et l’obligation de la contrition parfaite pour que nos péchés soient pardonnés.
Serons-nous sauver si dans l’extrémité où nous vivons, nous avons remédié à l’absence de Sacrements par la Communion spirituelle et par la Contrition parfaite.
NON.
En effet, tous les sacrements nous donnent ou augmentent en nous la grâce Sanctifiante mais nous pouvons perdre cette Grâce. Et donc, il faudra pour nous sauver recourir à ces moyens jusqu’à la fin et être en état de grâce à l’heure de notre mort.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  gabrielle le Jeu 05 Mar 2009, 7:23 pm

Je ne comprends pas votre dernière proposition:

Serons-nous sauver si dans l’extrémité où nous vivons, nous avons remédié à l’absence de Sacrements par la Communion spirituelle et par la Contrition parfaite.

NON.

En effet, tous les sacrements nous donnent ou augmentent en nous la grâce Sanctifiante mais nous pouvons perdre cette Grâce. Et donc, il faudra pour nous sauver recourir à ces moyens jusqu’à la fin et être en état de grâce à l’heure de notre mort.


Sacrements ou pas, personne ne se sauve si à l'heure de sa mort il n'est pas en état de grâce. Aurais-je fait des centaines de communions et de confessions sacramentelles, si je meurs en état de péché de mortel, ces réceptions des sacrements... sera nulle et vaine et ne m'éviteront pas l'enfer.

Le seul fait de communier ou de se confesser sacramentellement, n'était pas un aller pour le Ciel automatique, car cela vourdrait dire, qu'il ne peut y avoir de catholique en enfer!

La Communion Spirituelle et la Contrition parfaite donnant à l'âme les même effets que la Communion et Confession sacramentelle


Nous pouvons et DEVONS recevoir, par la communion spirituelle, les mêmes effets que par la communion sacramentelle. Si nous sommes privés de la Pénitence, nous pouvons être pardonné de tous nos péchés par la Contrition parfaite.

Ils auront le même effet de par la grâce de Dieu, soit une augmentation de la grâce sanctifiante.

Pour le reste de votre démarche, je la comprends parfaitement. nous devons commencer par établir ce qui est l'état et les moyens normaux du salut, ce qui est en fait un profession de Foi en ce que l'Église enseigne, avant d'arriver à le cas d'exceptions dont nous faisons partie, tout comme les martyrs de la Révolution et aussi nos frères du Japon qui ont vécu ce cas pendant 250 (350?) tout en conservant la Foi catholique et en la transmettant de génération en génération.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  Gérard le Ven 06 Mar 2009, 2:27 am

Parce Domine a ditl
"Sacrements ou pas, personne ne se sauve si à l'heure de sa mort il n'est pas en état de grâce"

j'ai du mal m'exprimer, ce que j'ai voulu dire c'est que l'état de grâce à la mort ne peut pas être étranger au fait d'avoir la contrition parfaite pour être pardonné de ses péchés et au fait de recourir à la communion spirituelle. Sans les sacrements ou sans leur désir et pour la pénitence sans les effets qui nous pardonnent nos péché, nous sommes des protestants qui ne peuvent attendre que la damnation.
Mon post n'a pas eu d'autres ambition que de déterminer précisément ce à quoi nous sommes obligés pour nous sauver.
En effet, nous savons tous ce dont nos sommes privés. Mais le risque court que nous passions à côté de ce que nous sommes OBLIGES faire pour remmédier à ce qui nous manque.
Je n'ai aucune autorité en soi pour dire ce que je dis. Cependant, nous sommes dans une situation si extrême que nous nous voyons obligés par charité de s'exhorter les uns les autres notamment pour des choses aussi simples et si vitales que les devoirs obligatoires qui nous incombent pour nous sauver.
Une personne disait un jour sur un forum que nous devrions lire notre messe tous les jours. C'est bien de proposer un plus grande piété mais ce n'est pas indispensable et cela ne convient pas à tout le monde.
Je préfère intervenir quand il y a urgence et que personne d'autorité n'est là pour signaler cette urgence.
Un exemple que j'ai vécu:
j'ai habité la jungle équatoriale à 3 jours de tout secours médical. Normalement, si on se fait une coupure de 10 cm, nous recourons à un médecins qui anesthésie la plaie et qui la recoud dans les plus brefs délais. Or, un de mes enfants, au beau milieu de la jungle, s'est fait ce genre de coupure. C'est moi qui ait été OBLIGE de le recoudre sur le champs à vif.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  gabrielle le Ven 06 Mar 2009, 8:11 am

Je vous remercie de votre aimable réponse. Vous avez tout à fait raison...

Je n'ai aucune autorité en soi pour dire ce que je dis. Cependant, nous sommes dans une situation si extrême que nous nous voyons obligés par charité de s'exhorter les uns les autres notamment pour des choses aussi simples et si vitales que les devoirs obligatoires qui nous incombent pour nous sauver.

Nous sommes tous dans la même situation, mais comme vous le dites la charité nous oblige à nous entraider les uns les autres, et votre aimable participation à ce forum , est un enrichissement pour tous, car à force de vivre dans une situation d'exception, elle devient on dirait la norme...

Alors, cher Parabole, au nom de cette charité, puissiez-vous continuer vos interventions propres à faire grandir en nous la vigilance et l'amour de Dieu.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  Roger Boivin le Ven 06 Mar 2009, 12:54 pm

-
Parabole, j'apprécie énormément ce que vous nous dites; c'est articulé et enrichissant. Merci.
-
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10714
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  Diane le Ven 06 Mar 2009, 4:02 pm

Merci, cher Parabole pour ce dialogue enrichissant! !


Au plaisir de vous relire ! ! Wink
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  Louis le Ven 06 Mar 2009, 4:37 pm

Merci, cher Parabole de vos très justes interventions.

Je ne vais pas commencer à inventer des belles phrases, mais ceci : que de vos interventions, Dieu en soit plus connu, aimé, loué et glorifié dans le temps et pour l'éternité. Ainsi soit-il

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11100
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  ROBERT. le Dim 08 Mar 2009, 10:02 pm

.

J'aime votre franchise, votre sincérité et votre simplicité, cher Parabole. Au moins, vous vous ne parlez pas en hyperboles...! Vous parlez en homme convaincu voulant mettre la Charité et la Vérité dans toutes vos interventions, la Vérité dans la Charité et la Charité dans la Vérité quoi !... Au plaisir de vous relire...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: obligation des sacrements

Message  Monique le Lun 09 Mar 2009, 1:06 pm

Parabole a écrit:
Un exemple que j'ai vécu:
j'ai habité la jungle équatoriale à 3 jours de tout secours médical. Normalement, si on se fait une coupure de 10 cm, nous recourons à un médecins qui anesthésie la plaie et qui la recoud dans les plus brefs délais. Or, un de mes enfants, au beau milieu de la jungle, s'est fait ce genre de coupure. C'est moi qui ait été OBLIGE de le recoudre sur le champs à vif.

Dieu vous a donné le courage et la volonté d'accomplir ce secours médical car il y avait urgence !
Par votre aide et l'aide du ciel votre enfant a été sauvé d'une grave coupure .

Rendons grâce au Seigneur qu'il en fut ainsi !!!

Merci, pour ce dialogue plein de vérité et de charité.

Continuez à nous inspirez de vos bonnes paroles...
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum