Assassinat de JP 1

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  JCMD67 le Mer 12 Mai 2010, 7:44 am

Merci chère Via.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Mer 12 Mai 2010, 9:28 am

Priez-vous pour Mgr Lefebvre ?

Bien oui, car je prie pour le monde entier !!!!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  JCMD67 le Mer 12 Mai 2010, 9:44 am

Merci chère Diane!
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Mer 12 Mai 2010, 10:30 am

Via Crucis a écrit:

Et je peux vous dire que je suis en paix d'avoir prié pour lui, et que je n'ai jamais ressenti aucune amertume, ni rancune, ni quoi que ce soit de similaire envers lui bien qu'il n'ait pas pris les bonnes armes pour combattre les abominables intrus ! Qui n'a pas commis d'erreur?


Je ne vois pas pourquoi vous perdriez la paix. L’Église a toujours prié pour les hérétiques, les schismatiques et les infidèles. Seuls les apostats sont exclus de la prière de l’Église!

Je vois mal un catholique qui ne prierait pas pour Mgr Lefèvre puisque ce n’est pas un apostat!!!

Dans ma prière du soir, je prie toujours pour les hérétiques, les schismatiques et les infidèles!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Gérard le Mer 12 Mai 2010, 10:34 am

Via a dit:

Pour ce qui est de ses successeurs (les successeurs de Marcel) qui sont vivants à ce jour, je ne sais pas si le Bon Dieu sera aussi clément pour eux que pour Mgr. Lefèbvre, car aujourd'hui, le doute n'est plus possible ! Le siège de Pierre est occupé par un abominable intrus !

Faux, Ma chère Via. Le doute n'était pas davantage possible pour Marcel que pour ses successeurs. Si Le doute et l'erreur sont possibles dans toutes les fausses religions, ces choses-là n'étaient pas possible chez Lefèbvre.
Pourquoi allez-vous me dire?

Parce que le système à Marcel, c'est tout d'abord de définir la vérité catholique et ensuite de condamner les erreurs contraires....quand on a fait ces deux choses ni l'erreur ni le doute sont possible ...on a TOUT le nécessaire pour être dans l'EGLISE. D'ailleurs le pape conciliaire actuel que vous taitez d'intrus, Marcel a traité son prédecesseur d'Antechrist. Donc, la situation n'était pas moins claire hier pour lui qu'elle ne l'est aujourd'hui pour vous.

Si APRES cela, comme l'a fait Marcel, on conclut :
Ces erreurs que l'église conciliaire enseigne ne font pas que l'église conciliaire n'est pas l'Eglise catholique...alors la bonne foi est impossible à supposer !

Alors ma chère VIa, vous me convaincrez facilement qu'un hérétique, qu'un islamiste ou qu'un juif puisse être dans le doute ou l'erreur de bonne foi....MAIS VOUS NE ME CONVAINCREZ PAS POUR MARCEL !

Un exemple pour illustrer la mauvaise foi de Marcel :
« Nous voyons Jean-Paul II approuver des hérésies comme celles, par exemple, selon laquelle musulmans et catholiques adorent le même Dieu. » (Fideliter N°51). Et encore : (Fideliter N°97) « On n’a jamais vu que l’Eglise se soit unie aux protestants pour faire une liturgie catholico-protestante. » (34)

Cependant, ce même Marcel affirme dans LUMEN GENTIUM, le document central du Concile qu'avec les musulmans, les catholique adorent " le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour"
De même il signe comme quoi "L'eglise se sait unie " aux hérétiques et aux schismatiques et qu'ils ont avec nous "une véritable union dans l'Esprit Saint"

Voici le texte approuvé par Marcel :
“... avec ceux qui étant baptisés, portent le beau nom de chrétiens sans professer pourtant l’intégralité de la Foi ou sans garder l’unité de la communion avec le successeur de Pierre, l’Eglise se sait unie pour de multiples raisons ; Il en est beaucoup, en effet, qui tiennent en honneur la Sainte Ecriture comme leur règle de foi et de vie, manifestant un zèle religieux sincère, croient de tout leur cœur au Dieu Père Tout-puissant et au Christ, Fils de Dieu et Sauveur, sont marqués par le Baptême qui les unit au Christ, et même reconnaissent et reçoivent d’autres sacrements dans leur propre Eglise ou dans leur communauté ecclésiale. Plusieurs d’entre eux jouissent même d’un épiscopat, célèbrent la Sainte Eucharistie, et entourent de leur piété la Vierge Mère de Dieu. A cela s’ajoute la communion dans la prière et dans les autres bienfaits spirituels, bien mieux, une véritable union dans l’Esprit Saint, puisque par ses dons et par ses grâces, il opère en eux aussi son action sanctifiante et qu’il a donné à certains d’entre eux la force d’aller jusqu’à verser leur sang. Ainsi, l’Esprit suscite en tous les disciples du Christ le désir et l’onction qui tendent à l’union paisible de tous, suivant la manière que le Christ a voulue, en un troupeau unique sous l’unique pasteur” (“Lumen Gentium” 14)

De plus ce que vous affirmez ici pose encore un autre problème.
En effet si Mgr Lefèbvre a appartenu à une fausse église de bonne foi, cela signifie que, de bonne foi, un membre de l'Eglise enseignante infaillible peut non seulement tomber dans l'erreur de bonne foi mais encore changer d'église de bonne foi !
Cela ne marche pas ! Ou plutôt cela March-izet VM (Vers Marcel) !


Dernière édition par Gérard le Mer 12 Mai 2010, 10:50 am, édité 1 fois
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Mer 12 Mai 2010, 10:49 am

Gérard a écrit:

Donc, la situation n'était pas moins claire hier pour lui qu'elle ne l'est aujourd'hui pour vous.


Oui, mais il faut dire qu'au tout début la situation était loin d'être claire!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Via Crucis le Mer 12 Mai 2010, 10:53 am

Gérard a mentionné la "perle" vaticandeuse suivante :

[quote...]avec ceux qui étant baptisés, portent le beau nom de chrétiens sans professer pourtant l’intégralité de la Foi ou sans garder l’unité de la communion avec le successeur de Pierre, l’Eglise se sait unie pour de multiples raisons ; ...[/quote]

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Cette "Eglise" qui se sait unie avec ces cocos mentionnés en gras, n'est donc pas l'Eglise Catholique !

unie avec = assemblée avec = une avec = una cum les hérétiques ! affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid


Aye oye ! Il a vraiment signé ça ???
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Gérard le Mer 12 Mai 2010, 10:55 am

DIane a dit:

Oui, mais il faut dire qu'au tout début la situation était loin d'être claire!

Pour vous et pour moi, oui peut-être. N'était-il pas logique que nous fassions confiance à ceux que nous croyons être encore nos évêques ....mais certainement pas pour un évêque, membre de l'Eglise enseignante.
Vous pensez par exemple que tout ce qui nous éclaire aujourd'hui et que nous découvrons, tout ce que nous rapporte CMI, Marcel ne pouvait pas savoir !

Ses diplômes de théologies et de droit Canon, vous pensez qu'ils les a eu en ouvrant une sucette gagnante !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Gérard le Mer 12 Mai 2010, 10:57 am

Ah vous voyez, Diane, "une fille d'Israël" ne peut croire à la bonne foi de Marcel !

C'est l'indignation absolue !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Mer 12 Mai 2010, 11:19 am

Gérard a écrit:DIane a dit:

Oui, mais il faut dire qu'au tout début la situation était loin d'être claire!

Pour vous et pour moi, oui peut-être. N'était-il pas logique que nous fassions confiance à ceux que nous croyons être encore nos évêques ....mais certainement pas pour un évêque, membre de l'Eglise enseignante.
Vous pensez par exemple que tout ce qui nous éclaire aujourd'hui et que nous découvrons, tout ce que nous rapporte CMI, Marcel ne pouvait pas savoir !

Ses diplômes de théologies et de droit Canon, vous pensez qu'ils les a eu en ouvrant une sucette gagnante !

L’erreur commune, ç’a existé pour tout le monde y compris les Évêques et les prêtres!

Naturellement, je parle ici au début de la crise!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Gérard le Mer 12 Mai 2010, 11:49 am

Diane a écrit:

L’erreur commune, ç’a existé pour tout le monde y compris les Évêques et les prêtres!

L'erreur commune ç'a existé dans le Canon 209, c'est un terme juridique qui concerne (un fois de plus) que les fidèles et non pas sur un point doctrinal mais sur un point de juridiction. Ne faites pas des distinctions guérardiennes !

Mais revenons à une considération bien plus basique au sujet de Marcel !

Il n'y a en sa faveur ni erreur doctrinal, ni erreur commune sur une question juridique puisque c'est lui-même qui se rapportant à la vérité catholique condamne les erreurs de l'église de Vatican II et qu'il conclut :

Cette église qui nous enseigne l'erreur est l'Eglise catholique.

En fait, Marcel a fait exactement ce que fait CMI aujourd'hui. Il présente la doctrine catholique et condamne la doctrine conciliaire.

Si CMI ramène sa bille en disant : Ma conclusion après cela, c'est que l'église conciliaire qui enseigne ces erreurs est bien l'EGlISE CATHOLIQUE !
Allez-vous dire que CMI est de bonne foi dans sa conclusion.

Et s'il est impossible que CMI soit de bonne foi il est encore bien plus impossible qu'un évêque, membre de l'Eglise enseignante arrive à cette conclusion de bonne foi en nous faisant de la pub pour rester dans l'unité de son église pourrie dans laquelle il a les deux pieds englués.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  gabrielle le Mer 12 Mai 2010, 2:19 pm

Sans nommer Mgr L de façon précise, dans mon intention je prie pour tous.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Gérard le Mer 12 Mai 2010, 3:22 pm

Quand dans la semaine sainte ou dans les Rogations nous prions pour les hérétiques et les schismatiques, c'est pour ceux qui sont vivants pour qu'ils reviennent à la foi et l'unité de l'Eglise.

Si donc, je prie pour Marcel, il faut que je prie pour Luther Calvin, Donat, Nestorius ... et la multitude des autres !
Mais là, je commence à faire du zèle car l'Eglise ne me le demande pas et pour avouer bien humblement, je n'y avait encore pas pensé !

Je pense qu'il faut être clairs et brefs !

"Que Dieu dans sa miséricorde reçoivent le repentir de leur fin de vie que nous ne pouvons pas connaître !"
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Invité le Jeu 13 Mai 2010, 6:31 am

J'ai réussi a trouver le pdf de ce livre quasiment introuvable:

http://fr.gloria.tv/?media=74630

Téléchargement direct:

http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/c6RvlhL9

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Jeu 13 Mai 2010, 10:35 am

Gérard a écrit:Diane a écrit:

L’erreur commune, ç’a existé pour tout le monde y compris les Évêques et les prêtres!

L'erreur commune ç'a existé dans le Canon 209, c'est un terme juridique qui concerne (un fois de plus) que les fidèles et non pas sur un point doctrinal mais sur un point de juridiction. Ne faites pas des distinctions guérardiennes !

Mais revenons à une considération bien plus basique au sujet de Marcel !

Il n'y a en sa faveur ni erreur doctrinal, ni erreur commune sur une question juridique puisque c'est lui-même qui se rapportant à la vérité catholique condamne les erreurs de l'église de Vatican II et qu'il conclut :

Cette église qui nous enseigne l'erreur est l'Eglise catholique.

En fait, Marcel a fait exactement ce que fait CMI aujourd'hui. Il présente la doctrine catholique et condamne la doctrine conciliaire.

Si CMI ramène sa bille en disant : Ma conclusion après cela, c'est que l'église conciliaire qui enseigne ces erreurs est bien l'EGlISE CATHOLIQUE !
Allez-vous dire que CMI est de bonne foi dans sa conclusion.

Et s'il est impossible que CMI soit de bonne foi il est encore bien plus impossible qu'un évêque, membre de l'Eglise enseignante arrive à cette conclusion de bonne foi en nous faisant de la pub pour rester dans l'unité de son église pourrie dans laquelle il a les deux pieds englués.

Vue de cet angle, je suis entièrement d'accord avec vous!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Diane le Jeu 13 Mai 2010, 10:36 am

Tonino a écrit:J'ai réussi a trouver le pdf de ce livre quasiment introuvable:

http://fr.gloria.tv/?media=74630

Téléchargement direct:

http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/c6RvlhL9

Merci ! Very Happy
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  ROBERT. le Jeu 13 Mai 2010, 10:53 am

Diane a écrit:
Priez-vous pour Mgr Lefebvre ?

Bien oui, car je prie pour le monde entier !!!!

Idem
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32196
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  ROBERT. le Jeu 13 Mai 2010, 10:57 am

ROBERT. a écrit:
Diane a écrit:
Priez-vous pour Mgr Lefebvre ?

Bien oui, car je prie pour le monde entier !!!!

Idem

...Et il faut continuer à prier pour les vivants et les morts, car pour Dieu le passé et le futur ne comptent pas.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32196
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  ROBERT. le Jeu 13 Mai 2010, 11:18 am

Tonino a écrit:J'ai réussi a trouver le pdf de ce livre quasiment introuvable:

http://fr.gloria.tv/?media=74630

Téléchargement direct:

http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/c6RvlhL9

Merci Tonino pour ce pdf sur Albino Luciani. Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32196
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  gabrielle le Ven 14 Mai 2010, 2:09 pm

Pas eu le temps de prendre connaissance de ce dossier... ce ne sera pas long...

De prime a bord. le meurtre de Luciani s'il existe, il n'a aucun rapport avec la religion... Luciani était l'un des Judas de la place.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  gabrielle le Ven 14 Mai 2010, 10:42 pm

Gérard a écrit:Quand dans la semaine sainte ou dans les Rogations nous prions pour les hérétiques et les schismatiques, c'est pour ceux qui sont vivants pour qu'ils reviennent à la foi et l'unité de l'Eglise.

Si donc, je prie pour Marcel, il faut que je prie pour Luther Calvin, Donat, Nestorius ... et la multitude des autres !
Mais là, je commence à faire du zèle car l'Eglise ne me le demande pas et pour avouer bien humblement, je n'y avait encore pas pensé !

Je pense qu'il faut être clairs et brefs !

"Que Dieu dans sa miséricorde reçoivent le repentir de leur fin de vie que nous ne pouvons pas connaître !"

La question que je me pose, peut-on prier en privé pour quelqu'un qui est mort dans le schisme?

Il est clair que la Sainte Église, lorsqu'elle prie pour les défunts, prie pour les fidèles défunts, en fait pour ceux qui sont morts dans sa communion en grâce devant de Dieu ( purgatoire)...

Mais est-ce que Dieu pourrait avoir donner une grâce spéciale de conversion à une âme, en prévision des prières privés qu'une autre âme ferait pour elle...

Je ne pense pas la chose impossible.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Via Crucis le Sam 15 Mai 2010, 11:13 am

La différence entre Mgr. Lefèbvre et Luther c'est que Luther haïssait la Sainte Vierge sur laquelle il a écrit des choses plus qu'immondes, tandis que Mgr. lefèbvre lui, aimait la Sainte Vierge et avait déploré que l'on ait pu ne pas l'inviter au Concile.

Vous me direz que Ratzi aussi et beaucoup d'hérétiques prient la Sainte Vierge, certains d''entre eux la prennent en otage pour faire croire qu'ils sont ses dévots, mais en réalité ils ne le sont pas.

D'autre part pour répondre à Gabrielle, je voudrais dire ceci :

Lorsque j'étais sur la table d'opération (une césarienne imprévue réalisée en urgence) et que je suis partie dans le tunnel à une vitesse vertigineuse, alors que je ne voyais pas mon corps mais que je flottais à l'intérieur comme sur un coussin d'air, et que j'étais aspirée par son bout, je n'ai pas eu le temps de dire "ouf". Ce tunnel était tapissé d'un verset des psaumes : "Louez le Seigneur car Il est bon car sa Miséricorde est éternelle" . Le tunnel était éclairé mais non d'une lumière trop éblouissante. Un personnage se tenait au bout, revêtu d'une tunique longue jusqu'au pieds et qui avait les bras ouverts pour m'accueillir. Il était très beau, avec les cheveux longs retombant sur les épaules comme Notre Seigneur. A sa gauche, je voyais des personnages parmi lesquels je reconnus mon grand-père. Je ne voyais que leurs têtes. Dès que j'arrivai à son niveau il me poussa vers sa droite, et je me trouvai dans un endroit gris où je ne pouvais rien distinguer d'autre que du gris. J'ai senti à ce moment là que trois anges invisibles se tenaient là : ils me touchaient, ils me parlaient, je les sentais mais je ne les voyais pas. J'ai su sans aucune parole, que je devais mourir à ce moment là et alors je dis mais non avec mes lèvres, non avec ma voix, mais uniquement mentalement par la pensée ceci : "je ne peux pas mourir maintenant, si je meurs qui va s'occuper de l'enfant qui vient de naître, que va devenir ma mère ? Je suis sa fille unique, elle en mourra de chagrin.". Chacun des trois anges me posa alors la question suivante dans les mêmes termes :
" Veux-tu retourner D......, veux tu retourner ? Fais attention et sache que ce qui a été fait une fois ne sera pas fait deux fois car sa miséricorde est grande et demeure éternellement".
Je répondis "oui " à chacun d'eux.
Après le troisième ange, je retournai dans mon corps je ne sais pas du tout comment, ce que je sais c'est que j'ai senti l'infirmière me pincer le nez et me dire : "respire D...... respire" et alors je revins à moi mais j'ai senti au même moment que mes lèvres disaient toutes seules : "Louez le Seigneur car Il est bon et sa Miséricorde est éternelle".

Au milieu de l'opération je me suis réveillée, j'ai entendu le bébé pleurer sur ma droite. J'ai voulu soulever une paupière: impossible. J'ai voulu bouger ma langue: impossible ! J'ai senti que j'avais quelque chose à l'intérieur de ma bouche. J'ai voulu remuer les doigts de ma main droite : impossible ! Impossible de bouger ni même un seul doigt, ni même le petit doigt. Ma volonté ne répondait plus du tout: elle était complètement annihilée. J'avais la sensation d'être comme un morceau de bois que l'on aurait pu couper en morceaux et qui n'aurait ressenti aucune douleur. C'est assez éprouvant comme sensation.

J'ai vécu dans la peur et le choc pendant les deux mois qui suivirent l'accouchement. Les voix de ces anges résonnaient dans ma tête, et j'avais découvert que le Bon Dieu existait bien et surtout qu'il agissait réellement ! C'est cela qui m'a bouleversé : la plupart des gens conçoivent intellectuellement que Dieu existe vraiment mais ils ne conçoivent pas qu'il agit réellement. Je n'ai jamais raconté ce qui m'est arrivé à mon mari.

J'ai pensé au début que j'avais vu un ange au bout du tunnel mais curieusement cet ange n'avait pas d'ailes et ceux qui m'avaient parlé avaient été invisibles. Et donc je me suis posée pas mal de questions et petit à petit j'ai pensé à nouveau à Notre Seigneur Jésus-Christ. C'est seulement quelques années plus tard que je compris que j'ai vu Notre Seigneur. Mais cela je ne peux l'affirmer pleinement de ma propre autorité. Seule l'Eglise peut trancher. Ce sont seulement d'autres événements qui se sont produits dans ma vie par la suite qui me conduisent à penser cela. Mais j'insiste : je dis cela sous toute réserve car aucune autorité canonique ne m'a confirmé que c'est bien Notre Seigneur que j'ai vu.

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte cela maintenant ? C'est à cause de ceci :

Je voudrais vous préciser que ma mère pour laquelle j'ai prié est jusqu'à ce jour est athée complètement. Le bébé qui est né a été baptisé a grandi et ne pratique plus aujourd'hui.

Sur le coup, je n'ai pas pensé à mes péchés, on ne m'a pas accusée de quoi que ce soit, on m'a simplement demandé si je voulais retourner ! Avant de partir pour l'hôpital nous nous sommes demandés pardon mon mari et moi-même réciproquement et nous nous sommes pardonnés. Il ne m'a pas accompagné à l'hôpital il est allé travailler comme d'habitude. Quant à ma relation avec ma mère elle a toujours été très tendue à cause de nos caractères très différents et surtout à cause du fait que moi j'ai toujours cru en Dieu et qu'elle ne croit pas du tout !

Jusqu'à ce jour j'en suis encore toute retournée parce que ma conversion ne s'est pas faite du jour au lendemain ! Et aujourd'hui, je me sens quelque peu coupable car plus de trente ans sont passés et il me semble bien que j'en suis au même point !

Après avoir lu les descriptions du purgatoire (l'Eglise le décrit comme un endroit gris) j'ai compris que c'était là-bas que j'avais "atterri" !

Vous comprenez maintenant pourquoi moi je vois les choses bien différemment de Gérard? Vous comprenez maintenant pourquoi j'ai toujours essayé de trouver des "circonstances atténuantes" pour Mgr. Lefebvre même après sa mort ? Nous ne savons pas réellement où il se trouve aujourd'hui.

Pour ce qui est de Luther, sa fin nous permet de présumer qu'il est en enfer comme beaucoup d'autres de son espèce !

Je n'ai jamais pu prier pour Wojty. Un jour j'ai essayé me disant: il a peut-être besoin de prières, mais je n'ai pas pu le faire : j'ai eu de suite la chair de poule et je fus remplie d'épouvante.

Bien que les 4 évêques de la Frat se trompent aujourd'hui en voulant absolument se rallier à l'église conciliaire, je ne leur jette pas la pierre, car qui sait si demain ils ne recevront pas une telle tuile sur la tête qu'ils changeront leur fusil d'épaule ?

Nous ne savons donc pas si nous ne serons pas graciés pour avoir prié ne serait-ce qu'une seule fois pour quelqu'un qui ne croit pas en Dieu.

Il y a quelque chose qui me gêne dans le chapelet de Fatima c'est cette phrase incomplète que les fidèles récitent comme des perroquets : "O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservés nous du feu de l'Enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde".
Mais pour que ces âmes puissent aller au Ciel ne faut-il pas qu'elles reçoivent des grâces de conversion toute spéciales ?
Et c'est ce que moi je demande pour toutes les âmes, surtout pour celles qui sont sur le point de tomber en Enfer ! On n'a pas idée combien d'âmes aujourd'hui tombent en Enfer ou bien vont au purgatoire par faute de prières !

Je ne sais pas si quelqu'un a prié pour moi lors de la césarienne, mais ce que je sais c'est que je n'ai pas pensé à moi et j'ai prié pour les autres au même moment ! C'est ce dont je m'aperçois après coup !

Donc même si Ratzi est un apostat, nous devons prier pour qu'il reçoive des grâces de conversion et s'il les reçoit il démissionnera en avouant ses fautes en public !

Il est INCONTESTABLE que nous devons dénoncer les hérésies, toutes les attaques contre la Sainte Eglise, toutes les attaques contre ses Saints Papes, contre son Saint Magistère, mais nous devons prier pour que ceux qui font ces attaques reçoivent des grâces de conversion. Oui, il faut bien dire "Ratzinger n'est pas pape", le Vatican est aujourd'hui une maison de rapines, l'église de V2 n'est pas l'Eglise Catholique, mais nous devons individuellement prier (non"una cum" cet apostat, ni même "pro" publiquement), dans le chapelet demander des grâces de conversion pour ce grand pécheur. Pensons à Pranzini qui embrassa le Crucifix trois fois avant d'être exécuté, sans la grâce divine l'aurait-il embrassé trois fois ? Une fois pour le Père, une fois pour le Fils et une fois pour le Saint Esprit.










avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Wulfrano le Sam 15 Mai 2010, 12:03 pm

Via Crucis a écrit:[b]
Lorsque j'étais sur la table d'opération (une césarienne imprévue réalisée en urgence) et que je suis partie dans le tunnel à une vitesse vertigineuse, alors que je ne voyais pas mon corps mais que je flottais à l'intérieur comme sur un coussin d'air, et que j'étais aspirée par son bout, je n'ai pas eu le temps de dire "ouf". Ce tunnel était tapissé d'un verset des psaumes : "Louez le Seigneur car Il est bon car sa Miséricorde est éternelle" . Le tunnel était éclairé mais non d'une lumière trop éblouissante. Un personnage se tenait au bout, revêtu d'une tunique longue jusqu'au pieds et qui avait les bras ouverts pour m'accueillir. Il était très beau, avec les cheveux longs retombant sur les épaules comme Notre Seigneur. A sa gauche, je voyais des personnages parmi lesquels je reconnus mon grand-père. Je ne voyais que leurs têtes. Dès que j'arrivai à son niveau il me poussa vers sa droite, et je me trouvai dans un endroit gris où je ne pouvais rien distinguer d'autre que du gris. J'ai senti à ce moment là que trois anges invisibles se tenaient là : ils me touchaient, ils me parlaient, je les sentais mais je ne les voyais pas. J'ai su sans aucune parole, que je devais mourir à ce moment là et alors je dis mais non avec mes lèvres, non avec ma voix, mais uniquement mentalement par la pensée ceci : "je ne peux pas mourir maintenant, si je meurs qui va s'occuper de l'enfant qui vient de naître, que va devenir ma mère ? Je suis sa fille unique, elle en mourra de chagrin.". Chacun des trois anges me posa alors la question suivante dans les mêmes termes :
" Veux-tu retourner D......, veux tu retourner ? Fais attention et sache que ce qui a été fait une fois ne sera pas fait deux fois car sa miséricorde est grande et demeure éternellement".
Je répondis "oui " à chacun d'eux.
Après le troisième ange, je retournai dans mon corps je ne sais pas du tout comment, ce que je sais c'est que j'ai senti l'infirmière me pincer le nez et me dire : "respire D...... respire" et alors je revins à moi mais j'ai senti au même moment que mes lèvres disaient toutes seules : "Louez le Seigneur car Il est bon et sa Miséricorde est éternelle".

Au milieu de l'opération je me suis réveillée, j'ai entendu le bébé pleurer sur ma droite. J'ai voulu soulever une paupière: impossible. J'ai voulu bouger ma langue: impossible ! J'ai senti que j'avais quelque chose à l'intérieur de ma bouche. J'ai voulu remuer les doigts de ma main droite : impossible ! Impossible de bouger ni même un seul doigt, ni même le petit doigt. Ma volonté ne répondait plus du tout: elle était complètement annihilée. J'avais la sensation d'être comme un morceau de bois que l'on aurait pu couper en morceaux et qui n'aurait ressenti aucune douleur. C'est assez éprouvant comme sensation.

J'ai vécu dans la peur et le choc pendant les deux mois qui suivirent l'accouchement. Les voix de ces anges résonnaient dans ma tête, et j'avais découvert que le Bon Dieu existait bien et surtout qu'il agissait réellement ! C'est cela qui m'a bouleversé : la plupart des gens conçoivent intellectuellement que Dieu existe vraiment mais ils ne conçoivent pas qu'il agit réellement. Je n'ai jamais raconté ce qui m'est arrivé à mon mari.

J'ai pensé au début que j'avais vu un ange au bout du tunnel mais curieusement cet ange n'avait pas d'ailes et ceux qui m'avaient parlé avaient été invisibles. Et donc je me suis posée pas mal de questions et petit à petit j'ai pensé à nouveau à Notre Seigneur Jésus-Christ. C'est seulement quelques années plus tard que je compris que j'ai vu Notre Seigneur. Mais cela je ne peux l'affirmer pleinement de ma propre autorité. Seule l'Eglise peut trancher. Ce sont seulement d'autres événements qui se sont produits dans ma vie par la suite qui me conduisent à penser cela. Mais j'insiste : je dis cela sous toute réserve car aucune autorité canonique ne m'a confirmé que c'est bien Notre Seigneur que j'ai vu.

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte cela maintenant ? C'est à cause de ceci :

Je voudrais vous préciser que ma mère pour laquelle j'ai prié est jusqu'à ce jour est athée complètement. Le bébé qui est né a été baptisé a grandi et ne pratique plus aujourd'hui.

Sur le coup, je n'ai pas pensé à mes péchés, on ne m'a pas accusée de quoi que ce soit, on m'a simplement demandé si je voulais retourner ! Avant de partir pour l'hôpital nous nous sommes demandés pardon mon mari et moi-même réciproquement et nous nous sommes pardonnés. Il ne m'a pas accompagné à l'hôpital il est allé travailler comme d'habitude. Quant à ma relation avec ma mère elle a toujours été très tendue à cause de nos caractères très différents et surtout à cause du fait que moi j'ai toujours cru en Dieu et qu'elle ne croit pas du tout !

Jusqu'à ce jour j'en suis encore toute retournée parce que ma conversion ne s'est pas faite du jour au lendemain ! Et aujourd'hui, je me sens quelque peu coupable car plus de trente ans sont passés et il me semble bien que j'en suis au même point !

Après avoir lu les descriptions du purgatoire (l'Eglise le décrit comme un endroit gris) j'ai compris que c'était là-bas que j'avais "atterri" !



Chère Via :
Une histoire incroyable !
Une histoire très émotionnante par sa franchise et par le prodige surnaturel d'avoir vu à Notre Seigneur avec les yeux de l'esprit !
Je comprends maintenant ton désir qui tout le monde reçoit la grâce de la conversion, puisque tu en effet l'as reçue !
"Louez le Seigneur car Il est bon car sa Miséricorde est éternelle" !

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  Via Crucis le Sam 15 Mai 2010, 12:42 pm

Wulfrano a écrit :

Chère Via :
Une histoire incroyable !
Une histoire très émotionnante par sa franchise et par le prodige surnaturel d'avoir vu à Notre Seigneur avec les yeux de l'esprit !
Je comprends maintenant ton désir qui tout le monde reçoit la grâce de la conversion, puisque tu en effet l'as reçue !
"Louez le Seigneur car Il est bon car sa Miséricorde est éternelle" !

Oui, cher Wulfrano, c'est incroyable mais VRAI !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat de JP 1

Message  gabrielle le Sam 15 Mai 2010, 1:10 pm

Je me suis souvent demandé ce qui pouvait provoquer cet état que vous décrivez..

Plusieurs personnes en parlent, et ce qui me chiffonne c'est que tous sans exception disent qu'ils étaient sauvés, même s'ils n'étaient pas croyants .

Est-ce un effet de l'anasthésie.. qui est une drogue extrêmement forte et peut provoquer des hallucinations et sensations corporelles très étranges.

Quoiqu'il en soit, Dieu a le droit de se servir de ce qu'il voudra pour donner sa grâce. Je connais quelqu'un qui a pris conscience de l'existence de Dieu par un simple coup de vent...

Pour Mgr L, personne au monde ne peut présumer du jugement de Dieu sur son âme.

Il s'est planté, ça c'est clair... mais que s'est-il passé à a la fin, à cet instant, à cette fraction de seconde qui nous sépare de l'éternité, personne n'en sait rien.

L'Église ne prie pas publiquement pour ceux qui sont mort sans signe de repentance.... voilà pourquoi un hérétique, suicidé, schismatique ou pécheur public n'avait pas droit à un service religieux.

L'Église s'en tient au for externe... voilà une bonne leçon pour nous.

Si Mgr L a besoin de prière, il entre automatiquement dans les prières pour les défunts... personnellement, j'évite les noms de crainte d'en oublier.


Prions, prions et laissons à Dieu le jugement... N'oublions jamais la sentence de Saint Paul : que celui qui est debout prenne garde de ne pas tomber...

Sur la Croix, Père pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu'ils font, cette demande englobaient tous les hommes...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum