Prières ...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prières ...

Message  Gérard le Jeu 06 Mai 2010, 2:58 pm

Eric a écrit en remerciement de la grâce qu'ils ont reçu à la suite de la neuvaine :
DIEU SOIT LOUE !

DEO GRATIAS !!!


LAUS TIBI DOMINE !

Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour,

Quand nous disons
"Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour"
les auteurs spirituels nous disent qu'il peut s'agir de la nourriture du corps pour chaque jour mais AUSSI de la nourriture de l'âme qui ne peut être rasasiée ici-bas que par la Sainte Eucharistie !

Alors, s'il s'agit de cette dernière grâce, vous ne pouvez pas en profiter et nous en tenir éloignés.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  gabrielle le Ven 07 Mai 2010, 8:06 am

"Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour"

Ce passage du Pater, bien sûr s'applique à la Sainte Eucharistie, mais aussi au pain du corps et par extension ne pourrait-on pas dire que la souffrance est le pain de l'âme... alors on risque pas la famine!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  Diane le Ven 07 Mai 2010, 9:42 am

gabrielle a écrit:
"Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour"

Ce passage du Pater, bien sûr s'applique à la Sainte Eucharistie, mais aussi au pain du corps !

Cette demande du Pater peut s'appliquer aussi dans un sens mystique, donner nous aujourd'hui notre pain quotidien, peut vouloir dire aussi, donnez-nous aujourd’hui les grâces nécessaires pour accomplir saintement cette journée!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5452
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  ROBERT. le Ven 07 Mai 2010, 11:56 am


.

..Mais continuons: Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien.

On peut entendre ces paroles dans le sens spirituel et dans le sens naturel et dans ces deux cas, par la grâce de Dieu, elles servent au salut. Le pain de vie c’est le Christ, et ce pain n’est pas à tous, mais à nous, chrétiens. Nous disons Notre Père, parce que Dieu est le père des croyants, de même nous disons notre pain, parce que le Christ est notre nourriture, à nous qui mangeons son corps. Or, nous demandons que ce pain nous soit donné chaque jour; car notre vie est dans le Christ, et l’Eucharistie est notre nourriture quotidienne.

Si donc, par suite de quelque grave faute, nous étions privés de la participation au pain céleste, nous serions,, par cela même, séparés du corps du Christ. Écoutez sa parole : Je suis le pain de vie descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je lui donnerai c’est ma chair que je livre pour le salut du monde. (Joan., VI)


D’après cette parole, il est évident que ceux qui mangent le pain eucharistique et reçoivent dans la communion le corps du Sauveur vivent éternellement. Par suite, en s’éloignant du corps de Jésus-Christ, on doit craindre de s’éloigner de la voie du salut. D’ailleurs la parole du maître est formelle : Si vous ne mangez la chair du fils de l’homme et si vous ne buvez son sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Ainsi donc nous réclamons notre pain quotidien, c’est-à-dire le Christ, afin que nous, dont la vie est dans le Christ, nous demeurions toujours unis à sa grâce et à son corps sacré.



Les paroles que nous commentons peuvent être prises dans un autre sens; le voici. Nous avons renoncé au siècle; fidèles à l’appel de la grâce, nous avons foulé aux pieds les richesses et les pompes du siècle; nous n’avons donc besoin que de la nourriture. C’est la parole du Seigneur: Celui qui ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple. Le disciple de Jésus-Christ, renonçant à tout, selon la parole de son maître, ne doit demander que le pain de chaque jour. Ses désirs ne doivent pas s’étendre plus loin, puisque Jésus a dit: Ne vous mettez pas en peine du lendemain; le lendemain .se pourvoira lui-même des choses nécessaires; à chaque jour suffit son mal (Luc., XIV.).

(Saint Cyprien in Oraison Dominicale)

source


à suivre...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31843
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  ROBERT. le Ven 07 Mai 2010, 12:18 pm


.Mais continuons: Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien.

C’est donc avec raison que le disciple du Christ demande sa nourriture au jour le jour, puisqu’il lui est défendu de s’occuper du lendemain. Une conduite opposée serait absurde. Comment chercherions nous à vivre longtemps dans ce monde, nous qui désirons la prompte arrivée du royaume de Dieu ? Aussi le bienheureux apôtre, voulant rendre plus fermes notre foi et notre espérance, nous donne cette leçon : Nous n’avons rien apporté dans ce monde, nous n’en emporterons rien. Puisque nous avons des vêtements et un toit pour nous couvrir, sachons nous en contenter. Ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans des pièges, dans des désirs funestes qui poussent l’homme à sa ruine; car la racine de tous les maux est la cupidité. Ceux qui ont voulu suivre ses attraits ont fait un triste naufrage et se sont préparé bien des douleurs (I Tim., VI.). D’après ces paroles, les richesses sont non-seulement méprisables, mais encore périlleuses. Là se trouve la racine de tous ces maux qui flattent et qui aveuglent l’esprit humain pour le tromper.


C’est pour cela que le Seigneur reprend le riche stupide, qui récapitulait sa fortune et se glorifiait de l’abondance de ses récoltes : Insensé, cette nuit même on viendra te réclamer ton âme et ces biens que tu as amassés à qui seront-ils (Luc, XI .) ? Pauvre fou! il se réjouissait de ses biens et il allait mourir ! la vie lui manquait et il songeait à amasser des vivres en abondance ! Les enseignements du Seigneur sont bien différents: il nous dit que le sage par excellence est celui qui vend tous ses biens, les distribue aux pauvres, et se prépare un trésor dans le ciel. Celui-là seul, dit-il, est capable de le suivre et de participer à la gloire de sa passion qui, dégagé de tout lien terrestre, marche vers le ciel en s’y faisant précéder de ses richesses. Pour se préparer à cet acte de vertu, que chacun de nous apprenne à prier et à s’instruire par la prière.



Ne croyez pas que le juste manque du pain de chaque jour; n’est-il pas écrit : J’ai été jeune, me voici vieux, et je n’ai jamais vu le juste abandonné et ses enfants mendiant leur pain (Psal. XXXVI.) . Le Seigneur nous dit encore: Ne vous demandez pas à vous-mêmes que mangerons-nous, que boirons-nous, de quoi nous vêtirons-nous ? Les païens se préoccupent de ces choses; mais votre Père saie que vous en ,avez besoin. Cherchez d’abord le royaume de Dieu et la sainteté et tout cela vous sera donné en surcroît (Mat., VI.) . Telle est la promesse du Christ. Comme tout appartient à Dieu, rien ne peut manquer à celui qui possède Dieu, tant qu’il lui restera fermement attaché. Daniel fut jeté dans la fosse aux lions par l’ordre du roi de Babylone; Dieu lui envoya sa nourriture, et l’homme de Dieu mangea tranquillement au milieu des bêtes qui, malgré leur faim, n’osaient se jeter sur lui, Élie, fuyant dans le désert, fut sauvé par des corbeaux qui lui apportaient sa nourriture. O détestable cruauté de la malice humaine! les bêtes féroces épargnent un prisonnier, les oiseaux nourrissent un fugitif, et les hommes se dressent des embûches et exercent leurs fureurs les uns contre les autres !

(Saint Cyprien in Oraison Dominicale)

source

FIN.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31843
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  Gérard le Ven 07 Mai 2010, 4:10 pm

Merci Robert de nous avoir donné le pain du pain, c'est à dire le pain de la doctrine sacrée sur le sens du pain que nous devons demander.

Pour les amateurs d'art, il y a "le pain peint". C'est un tableau qui côute des million d'€uros et qui représente un pain de boulangerie peint en bleu et ce tableau se nomme "le Pain peint".

C'était simplement pour vous faire comprendre (mais vous l'aviez déjà bien compris) qu'il faut bien mieux s'occuper de spiritualité chrétienne que d'art con-temporain !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  ROBERT. le Ven 07 Mai 2010, 4:30 pm

.

Merci Gérard !

Dans les prochains jours, si Dieu le veut, je mettrai en ligne la suite des commentaires de Saint Cyprien sur le Pater Noster...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31843
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  Catherine le Mer 19 Mai 2010, 8:24 am

Pour comprendre cette demande "Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour"

il y a aussi un très belle explication dans le catéchisme du concile de Trente, disponible ici:

http://catechisme.free.fr/trente/part4/partie4chap43.htm

En le lisant j'ai été frappée tout particulièrement par ce passage:

Reste le Pain spirituel dont nous avons également à parler ici. Or, ce Pain signifie et comprend tout ce don nous avons besoin en cette vie pour le salut et la sanctification de notre âme. Car de même qu’il y a différente espèces d’aliments propres à nourrir notre corps, de même aussi il existe plus d’un genre de nourriture capable d’entretenir la vie de l’esprit et de l’âme.

Et d’abord la Parole de Dieu est véritablement une nourriture de l’âme. « Venez, dit la Sagesse [26], mangez mon Pain et buvez le Vin que j’ai préparé pour vous. »

Et lorsque Dieu enlève aux hommes le bienfait de sa Parole — ce qu’Il fait ordinairement pour les punir de quelque grand crime — on dit alors qu’Il les afflige par la famine. Ecoutons le Prophète Amos: [27] « J’enverrai la famine sur la terre ; non la famine du pain, ni la soif de l’eau, mais celle de la parole de Dieu. »

Et comme c’est un signe certain de mort prochaine de ne pouvoir plus prendre de nourriture, ou de ne plus supporter celle que l’on a prise, ainsi c’est une marque presque certaine d’éternelle réprobation de ne point rechercher la Parole de Dieu, de ne la point supporter, lorsqu’on l’entend, et d’oser répéter à Dieu ces paroles épouvantables [28] « Retirez-Vous de nous, nous n’avons que faire de connaître la science de vos voies. »

On trouve cet aveuglement, cette fureur insensée, chez ceux qui abandonnent leurs chefs légitimes, c’est-à-dire les Evêques et les Prêtres, qui se séparent de la sainte Eglise Romaine, pour se faire les disciples des hérétiques qui ne savent que corrompre la Parole de Dieu.

N'est-il pas dit qu'à la fin des temps il y aura des famines? Et bien, selon le sens du Catéchisme du Concile de Trente, plus que jamais il y a la famine sur terre!
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prières ...

Message  gabrielle le Mer 19 Mai 2010, 8:56 am

Catherine a écrit:Pour comprendre cette demande "Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour"

il y a aussi un très belle explication dans le catéchisme du concile de Trente, disponible ici:

http://catechisme.free.fr/trente/part4/partie4chap43.htm

En le lisant j'ai été frappée tout particulièrement par ce passage:

Reste le Pain spirituel dont nous avons également à parler ici. Or, ce Pain signifie et comprend tout ce don nous avons besoin en cette vie pour le salut et la sanctification de notre âme. Car de même qu’il y a différente espèces d’aliments propres à nourrir notre corps, de même aussi il existe plus d’un genre de nourriture capable d’entretenir la vie de l’esprit et de l’âme.

Et d’abord la Parole de Dieu est véritablement une nourriture de l’âme. « Venez, dit la Sagesse [26], mangez mon Pain et buvez le Vin que j’ai préparé pour vous. »

Et lorsque Dieu enlève aux hommes le bienfait de sa Parole — ce qu’Il fait ordinairement pour les punir de quelque grand crime — on dit alors qu’Il les afflige par la famine. Ecoutons le Prophète Amos: [27] « J’enverrai la famine sur la terre ; non la famine du pain, ni la soif de l’eau, mais celle de la parole de Dieu. »

Et comme c’est un signe certain de mort prochaine de ne pouvoir plus prendre de nourriture, ou de ne plus supporter celle que l’on a prise, ainsi c’est une marque presque certaine d’éternelle réprobation de ne point rechercher la Parole de Dieu, de ne la point supporter, lorsqu’on l’entend, et d’oser répéter à Dieu ces paroles épouvantables [28] « Retirez-Vous de nous, nous n’avons que faire de connaître la science de vos voies. »

On trouve cet aveuglement, cette fureur insensée, chez ceux qui abandonnent leurs chefs légitimes, c’est-à-dire les Evêques et les Prêtres, qui se séparent de la sainte Eglise Romaine, pour se faire les disciples des hérétiques qui ne savent que corrompre la Parole de Dieu.

N'est-il pas dit qu'à la fin des temps il y aura des famines? Et bien, selon le sens du Catéchisme du Concile de Trente, plus que jamais il y a la famine sur terre!

En effet ce passage est très frappant.

Deux points:

de même aussi il existe plus d’un genre de nourriture capable d’entretenir la vie de l’esprit et de l’âme.

Et d’abord la Parole de Dieu est véritablement une nourriture de l’âme. « Venez, dit la Sagesse [26], mangez mon Pain et buvez le Vin que j’ai préparé pour vous. »


Voilà abattu les jérémiades de ceux qui ne croient pas que Dieu puisse soutenir des âmes en état de privation involontaire de la Sainte Eucharistie... et vlan! le Concile de Trente dit le contraire.

c’est une marque presque certaine d’éternelle réprobation de ne point rechercher la Parole de Dieu, de ne la point supporter, lorsqu’on l’entend,..les Evêques et les Prêtres, qui se séparent de la sainte Eglise Romaine, pour se faire les disciples des hérétiques qui ne savent que corrompre la Parole de Dieu

Jamais une famine ne frappa notre terre comme celle que nous vivons. N'est-ce pas une corruption de la Divine Parole que de s'inventer des thèses, un magistère, une obéissance mitigé au Pontife... ?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17723
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum