CEUX QUI ONT LA FOI.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Jeu 15 Avr 2010, 3:50 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12

.




QUESTION 5.

CEUX QUI ONT LA FOI.

Nous devons maintenant nous occuper de ceux qui ont la foi.

A cet égard quatre questions se posent :

1. Est-ce que dans sa toute première condition, soit l'ange, soit l'homme, a eu la foi ?

— 2. Les démons ont-ils la foi ?

— 3. Des hérétiques qui sont dans l'erreur sur un seul article de la foi ont-ils la foi en ce qui touche aux autres articles ?

— 4. Parmi les gens qui ont la foi, y en a-t-il qui l'aient plus que d'autres ? [95]





note explicative :

[95] Qu. 5, prol. — En quelques tableaux brossés de main de maître nous trouvons dépeint dans cette question l'état des esprits à l'égard de la vertu ou seulement de l'habitude de foi. Qui sont ceux, anges ou hommes, qui furent ou qui demeurent en possession de la foi ?

— Et d'abord, parmi ces êtres qui furent créés très spirituels et en bonne voie vers Dieu, in statu accedendi ad Deum : l'ange dans son état originel avait-il la foi, pouvait-il avoir la foi, et le premier homme aussi (art. 1) ?

— Ensuite, parmi les esprits qui sont dévoyés : le démon a-t-il encore la foi (art. 2) ?

— L'hérétique a-t-il encore la foi (art. 3) ?

— Enfin, entre tous les vrais croyants possesseurs de la foi, y a-t-il des degrés dans la foi (art. 4) ?

.


A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:20 pm, édité 2 fois (Raison : image)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Ven 16 Avr 2010, 5:55 pm

.
.



CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:

.

ARTICLE 1.

CEUX QUI ONT LA FOI

L'ange, ou bien l'homme, dans sa condition première, a-t-il eu la foi ?


DIFFICULTES : 1. Il semble que non, Hugues de Saint-Victor dit en effet : "C'est parce qu'on n'a pas l'œil de la contemplation qu'on n'a pas la force de voir Dieu et ce qui est en Dieu". Mais l'ange, dans l'état de sa condition première, avant sa confirmation ou sa chute, a eu cet œil de la contemplation : il voyait les choses dans le Verbe, comme dit saint Augustin.

Et pareillement le premier homme dans l'état d'innocence semble avoir eu l'œil de la contemplation grand ouvert : dans ce premier état "il a connu son Créateur, dit Hugues de Saint-Victor en ses Sentences, non de cette connaissance qu'on reçoit du dehors uniquement par l'ouïe, mais de celle qui est administrée du dedans par inspiration; non de celle par laquelle les croyants cherchent maintenant dans la foi un Dieu absent, mais de celle qui le faisait apercevoir plus manifestement dans une présence de contemplation". C'est dire que l'homme dans l’état de sa condition première n'a pas eu la foi. L'ange non plus.


2. La connaissance de foi est énigmatique et obscure : "Nous voyons maintenant, dit l'Apôtre, par un miroir en énigme". Or, dans leur premier établissement, il n'y eut ni chez l'homme ni chez l'ange aucune obscurité, car l'obscurcissement est le châtiment du péché. Par conséquent, la foi n'a pas pu exister chez l'homme ni chez l'ange dans l'état de leur premier établissement.


3. Enfin, l'Apôtre dit que "la foi vient du ouï-dire". Mais un ouï-dire n'a pas place dans ce tout premier état de la condition angélique ou de la condition humaine : il n'y avait pas là en effet à entendre dire à autrui. Dans un état comme celui-là la foi n'existait donc pas, ni chez l'homme, ni chez l'ange.


CEPENDANT, l'Apôtre affirme que "pour s'approcher de Dieu il faut croire". Mais l'ange et l'homme dans la première condition qui était la leur étaient en état de s'approcher de Dieu. Ils avaient donc besoin de la foi.

.


A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:20 pm, édité 3 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Lun 17 Mai 2010, 4:34 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.




ARTICLE 1.


.

CEUX QUI ONT LA FOI.

L'ange, ou bien l'homme, dans sa condition première, a-t-il eu la foi ? (suite]



CONCLUSION : D'aucuns disent que, chez les anges avant la confirmation et la chute, et chez l'homme avant le péché, la foi n'a pas existé en raison de la claire contemplation qu'il y avait alors des réalités divines. Mais comme la foi reste "l'argument de ce qui n'est pas évident", selon l'Apôtre, et que "par elle on croit ce qu'on ne voit pas", comme dit saint Augustin, la foi n'est essentiellement exclue que par la révélation rendant apparent et faisant voir ce dont il s'agit principalement dans la foi.


Or le principal objet de la foi c'est cette Vérité première dont la vision fait les bienheureux et succède à la foi.

Par conséquent, ni l'ange avant sa confirmation ni l'homme avant son péché n'ayant eu cette béatitude dans laquelle on voit Dieu en son essence, il est évident qu'ils n'eurent pas une connaissance qui fût claire au point d'exclure essentiellement la foi.

Dès lors, si l'un ou l'autre n'a pas eu la foi, ce n'a pu être que parce qu'il est demeuré dans une profonde ignorance de ce dont il s'agit dans la foi. Et de fait, si l'homme et l'ange avaient été créés, comme certains le disent, dans l'état de pure nature, peut-être pourrait-on soutenir que la foi n'a pas existé chez l'ange avant sa confirmation ni chez l'homme avant son péché : car la connaissance de foi est au-dessus de la connaissance naturelle que peut avoir de Dieu non seulement l'homme mais aussi l'ange.


Toutefois, puisque nous avons déjà dit, dans la Première Partie que l'homme et l'ange ont été créés avec le don de la grâce, à cause de cela nécessairement nous devons dire que cette grâce reçue et non encore consommée a mis en eux une ébauche de la béatitude espérée; et cette béatitude assurément s'ébauche dans la volonté par l'espérance et par la charité, mais dans l'intelligence par la foi : c'est pourquoi il est nécessaire de dire que l'ange avant d'être confirmé en grâce avait eu la foi, et pareillement l'homme avant d'avoir péché.


Mais il faut cependant tenir compte qu'il y a dans l'objet de foi un côté pour ainsi dire formel, cette Vérité première qui demeure au-dessus de toute connaissance naturelle à la créature, et un côté matériel qui est ce à quoi nous adhérons en adhérant à la Vérité première. Quant au premier de ces deux aspects, la foi existe communément chez tous ceux qui, sans avoir obtenu la béatitude future, possèdent une connaissance de Dieu par attachement à sa Vérité première.


Mais, quant aux choses qui sont matériellement proposées à croire, certaines sont crues par l'un qui sont clairement sues par un autre, même dans l'état présent, comme nous l'avons expliqué plus haut ; et à cet égard aussi on peut dire que l'ange avant sa confirmation et l'homme avant son péché ont connu d'une connaissance évidente certaines choses sur les divins mystères que nous ne pouvons maintenant connaître que par la foi. [96]





note explicative :



[96] Qu. 5, art. 1, concl. — La pensée qui est développée dans cette conclusion et reprise dans les solutions est très nette et très haute. L'auteur se fait une idée singulièrement élevée des créatures angéliques et de la première créature humaine. Il pense que Dieu fit l'ange et l'homme dans une grande grâce.

Cependant, ce n'était que la grâce commencée, essayée pour ainsi dire; ce n'était pas la grâce consommée. C'est pourquoi, non seulement il se pouvait, mais il fallait, qu'ils eussent la foi. Si profonde et si lumineuse que fût leur connaissance de Dieu, elle ne leur faisait pas voir l'essence de Dieu, elle les laissait devant le mystère de Dieu. Par conséquent, s'ils n'avaient pas eu la foi pour les initier à ce mystère et si Dieu ne leur avait rien révélé de sa Vérité première, ils auraient été en réalité dans une profonde ignorance religieuse. Ce n'est pas concevable.


Aussi, il est nécessaire de dire que l'ange avant sa confirmation et l'homme avant sa déchéance furent, l'un comme l'autre, de grands croyants. Rappelant à cet endroit, pour que nous ne le perdions pas de vue un seul instant, ce qu'il y a de formel et ce qu'il y a de matériel dans la foi, saint Thomas indique en quoi la foi de ces purs et frais esprits dut ressembler à la nôtre et en quoi elle en dut différer.

— Pour le formel, tout est pareil essentiellement, car croire à Dieu c'est toujours adhérer à sa Vérité première c'est-à-dire à cette connaissance qui toujours nous dépasse et qui est celle qu'il a lui-même de lui-même. Observons pourtant que la révélation de cette vérité a dû se faire par des moyens plus spirituels : même chez l'homme, elle a dû être bien plus par inspiration intérieure que par présentation extérieure; le sensible ne dut cependant pas être exclu puisque le premier homme n'était pas créé pur esprit et que Dieu le plaçait dans le beau jardin de ce monde (sol. 3).


Cette révélation plus spirituelle devait normalement porter l'esprit de foi du premier homme à une contemplation plus simple, plus spontanée, plus affinée, que n'est la nôtre : une lumière de sagesse était en lui, il cherchait Dieu moins à tâtons, il avait Dieu plus familièrement présent, il s'approchait plus près de lui en quelque sorte. Car, notez ceci, cher lecteur, cher étudiant : la foi est une présence de Dieu en nous, avec ce commencement d'intimité, que nous avons mis dans la définition même; quand un homme a la foi, Dieu cesse d'être le grand absent; qu'il est malheureusement quand on n'a pas la foi. Pourtant, si parfaite que fût la contemplation dans l'âme toute neuve de notre ancêtre, elle n'était pas celle de la patrie, elle n'apportait pas la vision, elle restait dans la foi, elle restait la foi (sol. 1).

— Pour ce qui était la matière de cette foi, saint Thomas fait cette juste différence par rapport à nous. Notre premier père avait un esprit naturel très ouvert à la connaissance de soi-même et de Dieu : beaucoup de vérités qui seront de foi pour ses enfants bornés et arriérés, étaient de simple raison pour lui. C'est pourquoi sa foi devait avoir un champ moins étendu que la nôtre. Mais, ce qu'elle perdait en étendue, elle le regagnait en pénétration et en élévation.

.


A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:20 pm, édité 3 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Jeu 20 Mai 2010, 2:04 pm

.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:


.



ARTICLE 1.

CEUX QUI ONT LA FOI.

L'ange, ou bien l'homme, dans sa condition première, a-t-il eu la foi ? (suite)


SOLUTIONS : 1. Bien que les dires d'Hugues de Saint-Victor ne soient que d'un Maître et n'aient pas là force d'une Autorité 1, cependant on peut en tenir compte en précisant que la contemplation qui supprime toute nécessité d'avoir la foi c'est la contemplation de la patrie, dans laquelle la vérité surnaturelle est vue en son essence.

Or, cette contemplation, l'ange ne l'eut pas avant sa confirmation, ni l'homme avant son péché. Mais leur contemplation était plus élevée que la nôtre : par elle, s'approchant de Dieu de plus près, ils pouvaient connaître clairement sur les effets divins plus de choses que nous ne pouvons.


Dès lors, il n'y avait pas en eux une foi qui leur fît chercher Dieu de loin comme nous le cherchons, nous. Dieu leur était, en effet, plus présent par la lumière de la sagesse qu'il ne l'est à nous, bien qu'il ne fût pas présent à eux comme il l'est aux bienheureux par la lumière de la gloire.


¹ Le Maître parle en son nom ; l’Autorité au nom de la Tradition.



2. Dans l'état de cette première condition de l'homme ou de l'ange il n'y avait pas l'obscurité de la faute ou du châtiment. Il y avait cependant dans l'intelligence de l'homme et dans celle de l'ange une certaine obscurité naturelle, selon que toute créature est ténèbres en comparaison de l'immensité de la lumière divine : une telle obscurité suffit pour donner place à la foi.


3. Dans l'état de cette première condition il n'y avait pas à entendre un homme parlant extérieurement mais Dieu qui inspirait intérieurement. C'est d'ailleurs ainsi que les prophètes entendaient, selon cette parole du Psaume : "J'écouterai ce qu'en moi dira mon Dieu".


.


A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:21 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Sam 05 Juin 2010, 2:18 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12

IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.



CEUX QUI ONT LA FOI.

ARTICLE 2. Chez les démons y a-t-il la foi ?


DIFFICULTÉS : 1. Il y a toute apparence que non. "La consistance de la foi, dit saint Augustin, est dans la volonté des croyants". Or, cette volonté chez quelqu'un de vouloir croire à Dieu, elle est bonne. Si l'on admet, comme nous l'avons dit dans la Première Partie, qu'il n'y a chez les démons aucune volonté délibérée qui soit bonne, il semble qu'il n'y ait pas chez eux de foi.


2. D'ailleurs, la foi est un don de la grâce divine : "C'est par grâce, dit l'Apôtre, que vous avez été sauvés dans la foi : elle est en effet un don de Dieu". Mais les démons ont perdu par le péché les dons de la grâce, comme le dit la Glose sur ce passage d'Osée : "Ils regardent vers des dieux étrangers, et ils goûtent le marc des raisins". La foi n'est donc pas restée chez les démons après leur péché.


3. D'autre part, l'infidélité paraît bien être le plus grave des péchés. Saint Augustin l'enseigne, sur ce passage de saint Jean : "Si je n'étais pas venu et que je ne leur eusse pas parlé, ils n'auraient pas de péché; mais maintenant ils n'ont pas d'excuse à leur péché". Or le péché d'infidélité existe chez certains hommes. Par conséquent, s'il restait de la foi chez les démons, le péché de certains hommes serait plus grave que celui des démons; ce qui ne semble pas admissible. C'est donc qu'il n'y a pas de foi chez les démons.


CEPENDANT saint Jacques assure que "les démons croient et craignent".



.


A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:21 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Ven 11 Juin 2010, 6:42 pm

.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12

IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)


ARTICLE 2. Chez les démons y a-t-il la foi ? (suite)


CONCLUSION : Nous l'avons dit plus haut, l’intelligence du croyant adhère à la réalité qu'elle croit, non pas parce qu'elle voit cette réalité soit en la regardant elle-même soit en la ramenant à de premiers principes vus par soi, mais parce que la volonté le commande .

Mais, que la volonté porte ainsi l'intelligence à donner un assentiment, cela peut venir de deux causes. Dans un cas, cela vient de ce que la volonté est tournée vers le bien qu'il y a dans la foi, et alors croire est un acte louable. Dans l'autre, cela vient de ce que l'intelligence est convaincue au point d'estimer qu'elle ne peut faire autrement que de croire à ce qui est dit, encore qu'elle ne soit pas convaincue par l'évidence de la chose.

Par exemple, si un prophète prédisait dans un discours inspiré par le Seigneur un événement futur et s'il produisait un signe en ressuscitant un mort, par ce signe même le voyant recevrait dans son intelligence une conviction telle qu'il connaîtrait clairement que la chose est dite par Dieu, lequel ne ment pas; et pourtant le futur événement, celui qui est prédit, en soi ne serait pas évident, ce qui fait qu'il y aurait encore place pour une vraie foi.


Nous devons donc conclure que chez les fidèles du Christ ce qu'on loue c'est la foi à la première manière. De cette manière elle n'existe pas chez les démons. Mais elle existe chez eux uniquement de la seconde manière : ils voient en effet beaucoup d'indices fort clairs par lesquels ils perçoivent que l'enseignement de l'Eglise vient de Dieu; encore que, les réalités mêmes que l'Eglise enseigne, eux-mêmes ne les voient pas, par exemple, que Dieu est trine et un, ou quelque chose du même genre.



.




A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:22 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Sam 19 Juin 2010, 4:08 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:


.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)


ARTICLE 2. Chez les démons y a-t-il la foi ?(suite]


SOLUTIONS : 1. La foi des démons est en quelque sorte une foi forcée par l'évidence des signes. Et c'est pour cela qu'il n'y a pas à faire à leur volonté un mérite de ce qu'ils ont la foi.


2. La foi qui est un don de la grâce incline l'homme à croire par un réel attachement à ce qui est bien, même quand cette foi demeure informe. Aussi la foi qui est chez les démons n'est pas un don de la grâce; mais ils sont plutôt forcés à croire par la perspicacité de leur intelligence naturelle.


3. Il déplaît aux démons que les signes de la foi soient si évidents, qu'ils se trouvent contraints à croire par la force de ces signes. Et c'est pourquoi la malice des démons n'est en rien diminuée par le fait qu'ils ont la foi. [97]




note explicative :


[97] Qu.5, art. 2, sol. 3 — Après les plus hauts degrés de la foi, en voici les plus bas. Dans la foi des démons on peut voir un exemple typique d'un état d'esprit qui est comme contraint et forcé. Ils croient à contrecœur, mais par une espèce d'évidente crédibilité. Ce n'est certes plus la vertu de foi; mais on ne peut nier que ce ne soit une sorte de persistante et invincible habitude. Les démons ne peuvent pas se l'ôter de l'esprit: leur volonté n'y est pas, elle enrage même que cela soit; mais ils ont trop d'intelligence et trop de perspicacité pour ne pas voir, à tous les signes que Dieu a faits et qu'il ne cesse de faire dans son Eglise, qu'il faut croire ce qu'il dit, encore qu'on n'y voie rien ou pas grand’ chose.


— Remarquez bien qu'il pourrait se rencontrer chez de mauvais hommes en ce monde des cas approchants de ce cas vraiment typique qui est celui des mauvais anges. Il peut y avoir des esprits trop intelligents par nature pour ne pas voir que les choses de la foi sont souverainement croyables et qu'il faut bien les croire, en dépit qu'on en ait : une espèce de foi forcée les fait se rendre à Dieu malgré eux. C'est un état d'âme qui ne me paraît pas inouï. Il peut d'ailleurs revêtir plus d'une nuance.

.




A suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:22 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Lun 05 Juil 2010, 8:16 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:


.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)


ARTICLE 3. Un hérétique qui refuse de croire un article de foi peut-il avoir une foi informe en ce qui concerne les autres articles ?


DIFFICULTES : 1. Oui, semble-t-il. Car l'intelligence d'un hérétique n'est pas plus forte que celle d'un catholique. Mais l'intelligence d'un catholique a besoin, pour croire n'importe quel article de la foi, d'être aidée par le don de la foi. Il semble donc que les hérétiques ne puissent pas non plus croire quelques articles sans le don de la foi informe.


2. Il y a dans la foi de multiples articles de foi, tout comme il y a dans une science, la géométrie par exemple, de multiples conclusions. Mais quelqu'un peut avoir la science de la géométrie en ce qui concerne certaines conclusions géométriques tout en ignorant les autres.
Donc quelqu'un peut avoir la foi par rapport à quelques articles de foi, tout en ne croyant pas les autres.


3. C'est obéir à Dieu que de croire les articles de la foi, comme c'est aussi lui obéir que d'observer les commandements de la loi. Mais on peut être obéissant en certains commandements et pas en d'autres. On peut donc aussi avoir la foi en certains articles et pas en d'autres.


CEPENDANT, au même titre que le péché mortel s'oppose à la charité, le refus de croire un seul article s'oppose à la foi. Or la charité ne reste pas dans l'homme après un seul péché mortel. Ni donc la foi non plus après qu'il refuse de croire un seul article de foi.


.

A suivre…






Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:22 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Mar 13 Juil 2010, 1:26 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)

ARTICLE 3. Un hérétique qui refuse de croire un article de foi peut-il avoir une foi informe en ce qui concerne les autres articles ? (suite]


CONCLUSION : L'hérétique qui refuse de croire un seul article de foi n'a pas l'habitude de foi, ni de foi formée, ni de foi informe. Et en voici la raison : dans une habitude quelle qu'elle soit, l'espèce dépend de ce qu'il y a de formel en l'objet; cela enlevé, l'habitude ne peut demeurer dans son espèce.

Or ce qu'il y a de formel en l'objet de foi c'est la Vérité première telle qu'elle est révélée dans les saintes Ecritures et dans l'enseignement de l'Eglise. Dès lors, quiconque n'adhère pas, comme à une règle infaillible et divine, à l'enseignement de l'Eglise qui découle, lui, de la Vérité première révélée dans les saintes Ecritures, celui-là n'a pas l'habitude de la foi. S'il soutient des choses qui sont de foi, c'est autrement que par la foi. Comme si quelqu'un garde en son esprit une conclusion sans connaître le moyen de preuve qui sert à la démontrer, il est clair qu'il n'a pas la science de cette conclusion, mais seulement une opinion.


— En revanche, il est clair aussi que celui qui adhère à l'enseignement de l'Eglise comme à une règle infaillible, donne son assentiment à tout ce que l'Eglise enseigne. Autrement, si de ce que l'Eglise enseigne il retient ce qu'il veut, et ce qu'il veut ne pas retenir, ne le retient pas, à partir de ce moment-là il n'adhère plus à renseignement de l'Eglise comme à une règle infaillible, mais à sa propre volonté. Ainsi il est bien évident que l'hérétique qui opiniâtrement refuse de croire un seul article n'est pas prêt à suivre en tout l'enseignement de l'Eglise : si en effet il n'a pas cette opiniâtreté il n'est pas déjà hérétique, mais il est seulement dans l'erreur. Par là il est clair que celui qui est cet hérétique opiniâtre à propos d'un seul article, n'a pas la foi à propos des autres articles, mais une certaine opinion dépendant de sa volonté propre. [98]




note explicative :



[98] Qu. 5, art. 3, concl. — Par rapport à la foi l'hérétique est encore moins bien partagé que le diable. Entendez par hérétique non l'homme qui est dans une erreur quelconque en matière de foi et peut cependant être de bonne foi, mais l'homme qui, opiniâtrement, orgueilleusement, s'obstine dans son point de vue et demeure dans un parti-pris de ne croire qu'à sa guise. Le diable, lui, a trop d'esprit pour être hérétique : il est trop avisé pour ne pas deviner Dieu ou pour penser qu'on puisse avoir raison contre Dieu. Les démons sont comme écrasés sous la divine autorité, mais ils la reconnaissent et ne la discutent pas : au fond, ils se rendent à elle, et leur esprit se soumet. L'état d'esprit des hérétiques est bien différent : eux ne se rendent pas à Dieu, ils se jouent de son autorité, ils y substituent la leur. Au fond, ils ne croient plus à Dieu, ils en arrivent à ne croire plus qu'à eux. Nous étudierons à sa place ce péché d'hérésie(qu. 11). Saint Thomas le juge avec une juste sévérité.

C'est pourquoi il est ici plus catégorique pour les hérétiques qu'il ne l'est pour les démons : dans ceux-ci il y a encore une certaine foi; dans ceux-là, plus aucune. Quiconque a étudié de près l'histoire des grands hérésiarques ou seulement rencontré des types d'hérétiques, sera frappé de la justesse de la psychologie dénoncée dans cet article. — Il faut souligner d'un trait bien voyant l'admirable formule par laquelle est ici, à deux reprises (concl. med. et sol. 2), évoquée la Vérité première, objet formel de la foi, et résumée l'économie de sa Révélation.


.


A suivre…






Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:22 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Mar 13 Juil 2010, 5:28 pm

Le diable, lui, a trop d'esprit pour être hérétique : il est trop avisé pour ne pas deviner Dieu ou pour penser qu'on puisse avoir raison contre Dieu. Les démons sont comme écrasés sous la divine autorité, mais ils la reconnaissent et ne la discutent pas : au fond, ils se rendent à elle, et leur esprit se soumet. L'état d'esprit des hérétiques est bien différent : eux ne se rendent pas à Dieu, ils se jouent de son autorité, ils y substituent la leur. Au fond, ils ne croient plus à Dieu, ils en arrivent à ne croire plus qu'à eux

Elle est très forte cette explication, les hérétiques dépassent les démons dans l'état de révolte contre Dieu.

Cela montre la perversité de l'hérésie, et comment il faut se tenir très loin de ces gens. En fait, on dirait que chaque hérétique, est comme l'Antéchrist, s'élevant au-dessus de Dieu...

C'est vraiment mystérieux...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Mar 13 Juil 2010, 5:41 pm

gabrielle a écrit:
Le diable, lui, a trop d'esprit pour être hérétique : il est trop avisé pour ne pas deviner Dieu ou pour penser qu'on puisse avoir raison contre Dieu. Les démons sont comme écrasés sous la divine autorité, mais ils la reconnaissent et ne la discutent pas : au fond, ils se rendent à elle, et leur esprit se soumet. L'état d'esprit des hérétiques est bien différent : eux ne se rendent pas à Dieu, ils se jouent de son autorité, ils y substituent la leur. Au fond, ils ne croient plus à Dieu, ils en arrivent à ne croire plus qu'à eux

Elle est très forte cette explication, les hérétiques dépassent les démons dans l'état de révolte contre Dieu.

Cela montre la perversité de l'hérésie, et comment il faut se tenir très loin de ces gens. En fait, on dirait que chaque hérétique, est comme l'Antéchrist, s'élevant au-dessus de Dieu...

C'est vraiment mystérieux...

Et voilà problablement pourquoi l'Église a toujours frappé très fort sur les hérétiques: voyez l'expression attribuée à Saint Dominique :marteau des hérétiques...
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Mar 13 Juil 2010, 5:43 pm

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:
Le diable, lui, a trop d'esprit pour être hérétique : il est trop avisé pour ne pas deviner Dieu ou pour penser qu'on puisse avoir raison contre Dieu. Les démons sont comme écrasés sous la divine autorité, mais ils la reconnaissent et ne la discutent pas : au fond, ils se rendent à elle, et leur esprit se soumet. L'état d'esprit des hérétiques est bien différent : eux ne se rendent pas à Dieu, ils se jouent de son autorité, ils y substituent la leur. Au fond, ils ne croient plus à Dieu, ils en arrivent à ne croire plus qu'à eux

Elle est très forte cette explication, les hérétiques dépassent les démons dans l'état de révolte contre Dieu.

Cela montre la perversité de l'hérésie, et comment il faut se tenir très loin de ces gens. En fait, on dirait que chaque hérétique, est comme l'Antéchrist, s'élevant au-dessus de Dieu...

C'est vraiment mystérieux...

Et voilà problablement pourquoi l'Église a toujours frappé très fort sur les hérétiques: voyez l'expression attribuée à Saint Dominique :marteau des hérétiques...
.

Je me demande si S. Dominique, avant de leur donner un bon coup de marteau, se demandait: matériel ou formel Laughing
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Mar 13 Juil 2010, 5:50 pm

gabrielle a écrit:
ROBERT a écrit:
Et voilà problablement pourquoi l'Église a toujours frappé très fort sur les hérétiques: voyez l'expression attribuée à Saint Dominique :marteau des hérétiques...
.

Je me demande si S. Dominique, avant de leur donner un bon coup de marteau, se demandait: matériel ou formel Laughing

Laughing Laughing Je sui plié en deux chère amie... Very Happy Very Happy

Je suis sûr d'une chose chère amie: son marteau n'était sûrement pas materialiter clown
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Mar 13 Juil 2010, 5:58 pm

ROBERT. a écrit:
gabrielle a écrit:
ROBERT a écrit:
Et voilà problablement pourquoi l'Église a toujours frappé très fort sur les hérétiques: voyez l'expression attribuée à Saint Dominique :marteau des hérétiques...
.

Je me demande si S. Dominique, avant de leur donner un bon coup de marteau, se demandait: matériel ou formel Laughing

Laughing Laughing Je sui plié en deux chère amie... Very Happy Very Happy

Je suis sûr d'une chose chère amie: son marteau n'était sûrement pas materialiter clown

J'avancerais même, qu'il était formaliter... CEUX QUI ONT LA FOI. 537785
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  Via Crucis le Mar 13 Juil 2010, 7:30 pm

L'expression "marteau des hérétiques" de Saint Dominique nous renvoie au drapeau communiste qui ont voulu se substituer aux saints pour diriger le monde et s'instituer autorité à la place de l'autorité de l'Eglise et de Dieu :

Le marteau = instrument du supplice pour clouer Notre Seigneur sur la Croix. Il enfonce les clous pour faire disparaître le catholicisme !

La faucille = instrument tranchant servant à couper les céréales dans les champs, moins agressif que la faux qui est plus grande et plus coupante et qui elle rappelle la Mort que l'on représente portant une faux à la main; cette faucille introduit l'illusion de récoltes "fruit de la terre et du travail des hommes" .

Le rouge = le sang de Notre Seigneur et le sang des martyrs de la Foi catholique versé par les communistes !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Mer 14 Juil 2010, 5:17 pm

C'est la première fois que je lis une description "mystique" du drapeau communiste.

Vous êtes en pleine forme, ma chère amie. sunny
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  Gérard le Mer 14 Juil 2010, 5:27 pm

En ce moment, il y a des coureurs cyclistes communistes qui font "Le Tour de France" et qui descendent le col de la Faucille comme des marteaux !lol!
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Mer 14 Juil 2010, 5:44 pm

Gérard a écrit:En ce moment, il y a des coureurs cyclistes communistes qui font "Le Tour de France" et qui descendent le col de la Faucille comme des marteaux !lol!

S'ils passent près de vous, n'oubliez pas de les assommés... d'un bon coup de prière pour leur conversion! Laughing
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Mer 14 Juil 2010, 6:10 pm

Via Crucis a écrit: L'expression "marteau des hérétiques" de Saint Dominique nous renvoie au drapeau communiste qui ont voulu se substituer aux saints pour diriger le monde et s'instituer autorité à la place de l'autorité de l'Eglise et de Dieu (...) !

Voyez-vous çà ? Même les communisses, dans leur rage effrénée de la divinité du Christ et de la négation pure et simple de Dieu, se

sentent comme irrésistiblement attirés à prendre, à leur corps défendant, des symboles catholiques !!! Comme disait le Saint Curé

d'Ars: à force de manger du curé, vous finirez par attraper une indigestion et en crever !!!
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  Gérard le Jeu 15 Juil 2010, 4:02 am

Oui, tous les coureurs ont bien besoin de prières car s’ils ne sont pas communistes et préfèrent le jaune au rouge, ils sont tous très loin de leur salut. Et même si nous les assomons de nos prières, il faudra encore le miracle de la grâce pour qu'ils se convertissent.

Mais si Saint Paul nous demande de regarder les athlètes du stade, nous pouvons bien encore aujourd’hui les regarder pour savoir en quoi ils sont imitables.
En effet, ils ont un courage à vous couper le souffle pour gagner des bouts de chiffons jaune, vert blanc ou à pois (enfin ce qu’ils appellent des maillots)
Les montagnes, ils les gravissent toutes sans exception et c’est là que les meilleurs ont le plus de plaisir comme nos saint se délectent dans les grandes épreuves.
Font-ils une chute, ils se relèvent aussitôt pour ne pas perdre de temps et la plupart du temps ils rattrapent le temps perdu.
Ils ont compris qu’il leur faut une hiérarchie pour les conduire. Pas de coureur sans directeur sportif et que l’entraide dans leur équipe est indispensable pour réussir comme la bonne entente que nous devons entretenir en famille est indispensable pour faire notre salut.
Ils persévèrent jusqu’à la fin…du tour
Enfin, ils sont absolument exemplaire en tout sauf pour le but qu’ils se proposent, un tas de chiffons ou un tas de papier (€uros ou dollars)

Alors soyons ces coureur et faisons le Tour que Jésus nous propose dans l’Evangile. Ce n’est pas un tour qui tourne en rond ni pour son parcours ni pour ses coups de pédales interminables. Il s’appelle :
« Le chemin étroit et resséré »
et si peu le prenne nous devons d’autant glorifier Dieu de nous l’avoir proposé et de nous donner sa grâce pour bien y marcher et y courir jusqu’à la victoire.
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  Diane le Jeu 15 Juil 2010, 10:00 am

Gérard a écrit:
Mais si Saint Paul nous demande de regarder les athlètes du stade, nous pouvons bien encore aujourd’hui les regarder pour savoir en quoi ils sont imitables.
.

Ce qui nous manque aujourd’hui ce sont des saints authentiques, des saints qui seraient prêt à tout sacrifier à Dieu, même leurs aspirations spirituelles les plus légitimes.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  gabrielle le Jeu 15 Juil 2010, 10:08 am

Et même si nous les assomons de nos prières, il faudra encore le miracle de la grâce pour qu'ils se convertissent.

Demandons ce miracle.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18002
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Jeu 15 Juil 2010, 1:51 pm

Et même si nous les assomons de nos prières, il faudra encore le miracle de la grâce pour qu'ils se convertissent.


Il est bien évident qu'on ne peut pas les convertir à leur place.

Dieu leur donnera la grâce de conversion.

Et il ne leur restera qu'à y correspondre...
CEUX QUI ONT LA FOI. 948436
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Jeu 15 Juil 2010, 7:25 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12
IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)

ARTICLE 3. Un hérétique qui refuse de croire un article de foi peut-il avoir une foi informe en ce qui concerne les autres articles ? (suite)


SOLUTIONS : 1. Les autres articles de la foi sur lesquels l'hérétique n'est pas dans l'erreur, il ne les garde pas de la même manière que les garde le fidèle, c'est-à-dire par cette simple adhésion à la Vérité première, adhésion pour laquelle on a besoin d'être aidé par l'habitude de la foi. L'hérétique retient, lui, des points de foi par sa propre volonté et par son propre jugement.


2. Dans les diverses conclusions d'une science il y a divers moyens pour établir les preuves et l'un peut être connu sans l'autre : c'est pourquoi on peut savoir certaines conclusions d'une science tout en ignorant les autres. Mais à tous les articles de la foi l'adhésion de foi se fait en raison d'un seul moyen, c'est-à-dire en raison de la Vérité première telle qu'elle nous est proposée dans les Ecritures sainement comprises selon l'enseignement de l'Eglise : c'est pourquoi celui qui s'écarte de ce moyen est totalement privé de la foi.


3. Pour ce qui est des divers préceptes de la loi, ou ils peuvent être rapportés à divers motifs prochains, et sous cet angle on peut observer l'un sans l'autre; ou bien à l'unique motif premier qui est d'obéir à Dieu parfaitement, et c'est de quoi s'écarte quiconque transgresse un seul précepte selon la parole de saint Jacques : "Celui qui a péché sur un point s'est rendu coupable de tout".


.



A suivre…






Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:23 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

CEUX QUI ONT LA FOI. Empty Re: CEUX QUI ONT LA FOI.

Message  ROBERT. le Mer 21 Juil 2010, 5:44 pm

.
.


CEUX QUI ONT LA FOI. Saint_12

IIa-IIæ, qu. 5, par R. Bernard, O.P., Éd. Des Jeunes, Paris, 1950, et notes explicatives a écrit:



.



CEUX QUI ONT LA FOI. (suite)


ARTICLE 4. Peut-il y avoir une foi plus grande chez quelqu'un que chez un autre ?


DIFFICULTES : 1. Ca ne semble pas possible. Car la grandeur d'une habitude dépend des objets. Mais quiconque a la foi croit toutes les choses qui sont de foi, puisque celui qui est en défaut sur un seul point perd totalement la foi, comme nous venons de le voir. Il ne paraît donc pas qu'il puisse y avoir une foi plus grande chez l'un que chez l'autre.


2. D'ailleurs, les choses qui sont à un sommet ne reçoivent ni du plus ni du moins. Or tel est le cas de la foi : elle est par sa raison formelle à un sommet, puisqu'elle exige qu'on s'attache au-dessus de tout à la Vérité première. Elle ne reçoit donc ni du plus ni du moins.


3. D'autre part, dans la connaissance selon la grâce la foi a le même rôle que l'intelligence des principes dans la connaissance selon la nature, du fait que les articles de foi sont réellement les premiers principes dans la connaissance qui nous est donnée selon la grâce, ainsi qu'il résulte de ce que nous avons dit. Mais l'intelligence des principes se rencontre d'une manière égale chez tous les humains. C'est dire que la foi se trouve aussi d'une manière égale chez tous les fidèles.


CEPENDANT, partout où l'on trouve du petit et du grand, on trouve aussi du plus petit et du plus grand. C'est le cas dans la foi. Le Seigneur dit à Pierre : "Homme de petite foi, pourquoi as-tu douté ? " Et à la femme il a dit : "Femme ta foi est grande". C'est donc que la foi peut être plus grande chez quelqu'un que chez un autre.

.




A suivre…



Dernière édition par ROBERT. le Jeu 11 Nov 2010, 10:24 pm, édité 2 fois (Raison : AJOUT DU TITRE)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum