La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées

Aller en bas

La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées Empty La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées

Message  Via Crucis le Mer 10 Mar 2010, 12:11 pm

Dieu a laissé Adam et Eve libres de circuler dans le Paradis. Ils étaient libres de disposer de tout sauf de disposer de l'arbre de la connaissance du bien et du mal et d'en manger !

Je suis libre d'aller à Los Angeles ou bien à Tombouctou sous certaines conditions et obligations civiles à remplir (passeport, argent, disponibilité, aucune restriction de justice etc...), ou bien je suis libre de manger des fraises ou bien des cerises, voilà ce en quoi je suis libre !

Mais je ne suis pas libre de choisir entre le bien et le mal. Je dois faire le bien d'office !

"Voici je mets devant toi la vie et la mort et tu choisiras la vie" !

"Tu ne mangeras pas du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal" !

Dans les deux cas ci-dessus mentionnés il s'agit bien d'un ordre de Dieu !

Dès que Dieu a créé l'homme, Il a indiqué à l'homme les limites de sa liberté d'action et de pensée !! Dieu voulait et attendait d'Adam et Eve, donc de l'homme, qu'ils le remercient pour ses dons, ses bienfaits et qu'ils le louent afin de leur rajouter encore plus de grâces qu'il n'en avaient reçu de Lui ! Adam et Eve au Paradis étaient libres comme l'air avec une restriction cependant : ne pas contrevenir à l'ordre reçu !
Dieu a fait confiance à l'homme et l'homme a trahi sa confiance en écoutant quelqu'un d'autre que Lui !

La "liberté religieuse", telle que prônée aujourd'hui par la curie moderniste, n'est qu'une odieuse déformation de la définition de la vraie liberté qui consiste à choisir entre deux ou plusieurs options autorisées par Dieu !
Quelle odieuse déformation de la vraie liberté que la "liberté religieuse" telle que définie par V2 ! Déformation qui, insérée dans les esprits humains conduit les gens à penser qu'ils sont libres de croire ou de ne pas croire, n'est autre qu'un artifice démoniaque, ni plus ni moins, pour perdre les âmes !

Même si la "liberté religieuse", telle qu'elle est entendue et prêchée aujourd'hui par les modernistes, est actuellement un droit civil accordé pour le bien social commun au sein d'un pays laïque, l'obligation de rechercher la vérité et d'y adhérer une fois celle-ci trouvée, et je dirais même mieux rencontrée - car la Vérité est une Personne Divine , demeure sauve du point de vue théologique catholique, mais il ne faut pas oublier que de cette obligation d'adhésion découlent toutes les interdictions inhérentes à cette adhésion !

Dieu a dit la vérité à Adam et Eve : "De ce fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal vous n'en mangerez pas car si vous mangez de ce fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal vous mourrez" ! Dieu n'a pas précisé quand ils mourraient, ni comment ils mourraient, il a seulement énoncé la vérité : le fait de manger de ce fruit conduit à la mort ! S'ils mangent ils mourront !

Effectivement lorsque Adam et Eve en ont mangé ils sont bel et bien morts ensuite, mais pas tout de suite, ils ont obtenu un sursis et sont mort bien longtemps après leur transgression !

Adam et Eve devaient donc adhérer à la vérité révélée et observer l'interdiction qui en découlait ! Ils devaient accorder leur foi à la Parole de Dieu et lui faire confiance !

Par conséquent dire que la liberté religieuse découle de la Révélation c'est parfaitement faux!

Ce qui découle de la Révélation c'est la liberté de choix entre deux ou plusieurs options autorisées par Dieu dans un lieu autorisé et un champ d'action donné ainsi que l'obligation d'adhérer matériellement et formellement à la Vérité, au Vrai Dieu uniquement et pas à de fausses divinités ni donc à l'erreur !!
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées Empty Re: La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées

Message  ROBERT. le Mer 10 Mar 2010, 12:37 pm

.

Je cite de mémoire, et dans mes mots: La vraie liberté consiste à choisir entre deux biens; "celle" qui consisterait à choisir entre le bien et le mal mènerait à l'esclavage, à la tyrannie; ce n’est plus de la liberté mais de la licence… Voir à ce sujet LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM LETTRE ENCYCLIQUE DE SA SAINTETÉ LE PAPE LÉON XIII SUR LA LIBERTÉ HUMAINE.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées Empty Re: La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées

Message  gabrielle le Mer 10 Mar 2010, 12:54 pm

La liberté religieuse est la source de l'apostasie des nations.

A mon sens, la pire des hérésies de V2 et de ses suites fut la NOM. Pour introduire cette parodie sacrilège de la Messe, il fallait avant, édulcorer la foi des fidèles, or la liberté religieuse était l'édulcorant maudit dont Montini allait se servir.

Les esprits ayant été déformés par cette fausse notion de liberté, ils allaient en majorité recevoir son fruit, un rite à saveur oecuménique, un rite ou la liberté du n'importe quoi allait remplacer l'adoration et la soumission à Dieu...

L'homme est fait pour la vérité, or admettre que l'homme est libre entre l'option du bien et du mal reviens à dire que Dieu a fait l'homme pour l'erreur.

Malgré la tache originelle, nous gardons en nous les vestiges , bien déformés, de la perfection originelle. C'est pour cela que normalement l'homme, cherche le bonheur, la gloire, le beau, le bien et le vrai. Avec le péché ces biens réels nous le cherchons dans leur imitation, voilà bien un grand malheur, voilà pourquoi la mortification, la pénitence sont si nécessaires pour nous ramener dans le droit chemin.

V2 renversera cela, en promulguant le droit à l'erreur, non pas un droit humain, mais un droit venant directement de Dieu, tout s'écroulait, même les Saintes Écritures n'avaient plus raison d'être, et encore moins la Sainte Église, cart si l'erreur a un droit inviolable de par la volonté de Dieu, l'Église qui a pour première mission l'évangélisation devenait une instution caduque, et de là la nécessité de façonner une religion mondiale
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18011
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La liberté est en fait la liberté de choisir entre deux options autorisées Empty CHAPITRES VII et VIII - DE LA LIBERTÉ DES CULTES - PAGES 127 à 222 - par Mgr Henry Sauvé - 1894

Message  Roger Boivin le Sam 23 Juin 2012, 5:22 pm



Questions religieuses et sociales de notre temps par Mgr henry Sauvé -
Imprimatur Bouvier , Vicaire-Cap. Laval, le 27 janvier 1888 - pages 127 à 222 :


http://www.archive.org/stream/questionsreligie00sauv#page/126/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11656
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum